Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

Cela n’est décidément par très Charlie : prison ferme et plus de cinquante mille euros demandés contre Alain Soral pour la publication d’un dessin humoristique.

 

 

Hier 19 octobre 2017 se déroulait à Bobigny l’audience correctionnelle d’un procès intenté contre Alain Soral par le ministère public, l’association Avocats sans frontières et la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme, sur signalement de la DILCRA, elle-même jadis bras armé de Manuel Valls, Premier ministre. Alain Soral y était accusé de la publication sur le site Égalité & Réconciliation, le 1er juin 2016, de l’information suivant laquelle le dessinateur Zéon venait de décrocher le premier prix du concours international de dessin de caricature sur la Shoah organisé par une association iranienne d’art contemporain.

Ce dessin, ou la manière dont était relaté cette victoire (hier la nuance était trouble), était, d’après les parties civiles et d’après le parquet, « sans doute », « sans équivoque », « à l’évidence » antisémite (ce qui n’est pas en soi prohibé) et constitutive de provocation à la haine raciale (c’est bien plus grave, c’est une infraction). En effet, Zéon avait, dans un dessin datant déjà de 2014, dépeint une caisse enregistreuse à l’ancienne, sur le modèle de l’entrée du camp d’Auschwitz, avec le chiffre de six millions affiché etc.

 

 

Le plus curieux est de poursuivre Alain Soral, certes Président d’E&R, mais non pas directeur de la publication du site. Car c’est ce dernier qui doit être poursuivi dans ces cas-là. Et en l’occurrence le directeur du site est Alfredo Stranieri, et Germain Gaiffe Cohen, son directeur adjoint et conjoint collaborateur. On notera aussi que le site d’E&R n’a jamais fait qu’informer le public d’une bonne nouvelle (pour une fois, la France gagne). Et, comme le faisait remarquer Alain Soral, propos que j’ai cité dans ma plaidoirie, « cela n’est décidément pas très Charlie ».

La LICRA demande 10 000,00 euros pour le préjudice subis par... « les juifs ». L’association ASF veut la même somme et la publication de la condamnation dans la presse aux frais d’Alain Soral (ce qui peut aller jusqu’à des sommes astronomiques, en milliers d’euros) et le parquet demande 10 000,00 euros d’amendes avec, surtout, trois mois d’emprisonnement ferme. Avec les frais d’avocats des parties civiles la somme demandée dépasse les 50 000,00 euros.

Le harcèlement contre Alain Soral est donc avéré.

« Si une publication sur le site d’E&R peut provoquer à la haine, ai-je plaidé, ce n’est pas contre "la communauté juive" ou contre "les juifs", mais c’est contre des organisations comme ASF, la LICRA, le Congrès juif mondial ou l’entité sioniste. Quel peut être en effet le propos du dessin incriminé ? Chacun est libre de l’interpréter comme il peut ou comme il veut, et même aller jusqu’à faire de l’iconologie juridique. Et on pourrait résumer ainsi le propos du dessin de cette caisse enregistreuse : certaines organisations comme le B’Nai B’Rith ou la LICRA gagnent effectivement argent, influence et pouvoir en exploitant la Shoah. Est-ce qu’un tel propos risque de provoquer à la haine contre la communauté juive ? La réponse est non. Il risque bien plutôt de provoquer de la haine envers ces mêmes organisations. »

« Et la haine, la discrimination ou la violence que subiront ce "groupe de personnes", par exemple les membres de la LICRA, ai-je dis pour finir, n’auront pas été provoquées à raison de leur appartenance à une religion, une race ou une ethnie, mais à raison du seul et unique fait suivant : ce sont ces organisations qui provoquent, par des poursuites et des procès comme celui d’hier, à la haine contre la communauté juive, et ce sont bien eux les fourriers de l’antisémitisme et du racisme. »

Le tribunal de Bobigny rendra sa décision le 21 décembre 2017 à 13h30.

Damien Viguier

 


 

Pour soutenir Alain Soral et son équipe « studio » d’ERTV,
rendez-vous sur la page de financement participatif :

(cliquer sur l’image)

 

En lien, sur E&R :

Pour mesurer l’ampleur de l’acharnement contre Alain Soral :

Sur la soumission des institutions françaises au pouvoir sioniste,
chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1823386

    Excellente fin de plaidoirie Maitre...


  • #1823406

    Il y a 2/3 jours le Figaro relatait une manifestation monstre ☺(3000 personnes) contre le gouvernement de Moscou où une jeune fille exprimait son désir de se rapprocher de l’U.E afin de pouvoir vivre libre comme les occidentaux.
    Comme j’aimerais qu’elle puisse prendre connaissance de ces parodies de justice afin qu’elle mesure l’ampleur des dérives qui touchent la France, pays occidental et de l’U.E en matière de liberté d’expression et de droits de l’homme.
    Elle pourrait rester chez elle à la prochaine manifestation prévue.


  • #1823415

    Ce qui est bien c’est que ce sont des notions totalement subjectives, un dessin qui "appellerait à " .... bon, d’accord, alors où sont les faits ?

    Quel zozo est passé à l’acte après avoir visionné cet objet ? A quel délire antisémite cet ouvrage à t’il donné corps ?

    Sinon c’est trop facile , pas de crime , pas de coupable, pas de victime.... mais condamnation et réparation ...C’est pas possible, ça ne marche pas, il manque un échelon dans la logique. (et une victime et un coupable, au passage)

    Je ne suis pas contre la prévention, mais là que prévient-on au juste ?
    Ce qui n’a pas eu lieu ? (et n’a pas lieu d’être, selon toute vraisemblance).

    3 ans après les faits, toujours rien, c’est un peu léger, mais nous ne parlons que d’un dessin, pas d’un testament philoshique,d’une doctrine ou je ne sais quoi.. un simple croquis.

    Il ne provoque rien aujourd’hui, et serait déjà tombé dans l’oubli sans ce procès.

     

    • #1823942

      mais pourquoi croyez vous que ces meme organisations sont officiellement en charge de compter, et vous sortent des chiffres toujours plus fantaisistes sur les actes anti-mites commis en france ?

      vous inquietez pas y a une logique derriere tout ca et lors d’un diner de con si vous n’avez pas identifie le con c’est que c’est vous le dindon de la farce... les francais finirons bien par comprendre...


    • #1823967

      Tout à fait d’accord avec toi "Léon" d’autant que Zéon a déjà été acquitté à 2 reprises pour le meme dessin (celui du soldats de Tsahal(sic) portant un masque à l’image des caricatures juives des années 30 appuyant son doigt sur le plateau d’une balance dans laquelle se trouve un seul déporté juif alors que dans l’autre plateau se trouvent tous les représentants des peuples qui ont aussi été exterminés (parfois réellement "eux" ...)
      Mais pour connaitre très très bien un camarade Riket Kosmos poursuivi pour 4 dessins en correctionnelle, et défendu lui aussi par l’excellent Me Viguier, je peux te dire que dans ce genre d’affaires (sic) tout n’est qu’histoire "d’interprétation" et alors là ... Et ben on est complètement dans le "subjectif" !! Exemple :
      Tu montres une toile de maitre à 200 personnes et tu leur demande qu’est-ce qu’ils y ont vu et bien tu auras 200 interprétations différentes, et qui s’en étonnera ? Personne ! Pourquoi ?
      Et bien parce que c’est le propre de l’art !! De donner à voir du contenu, des sentiments, du vécus du fantasme etc !! Alors quand un tribunal condamne mon camarade Riket Kosmos pour ses 4 dessins et quand je lis les "interprétations" que le juge (mais surtout celles des associations communautaires (les memes que pour M. Soral ! Avec en plus le crif ... en ont faites ... Oui parce que le juge s’est visiblement (parait-il) de recopier les délires shoatiques de l’avocate de "Avocats sans (scrupules ni) frontières" pour avoir lu ses "conclusions"... on est dans le délire hystérique shoatique !!!
      Mais bon ... Pour l’instant ils ont fait appel mais sinon il a été condamné à 16.000 euros de frais divers et variés !


  • #1823423
    le 20/10/2017 par oiax de sparte
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Très astucieux, le responsable de la publication étant déjà en prison à perpétuité donc, s’il est condamné à de la taule...on sera obligé de quoi ? De fermer à triple tour et non plus à double tour la porte de sa cellule ? Ou bien il devra attendre 1/4 d’heure de plus par jour avant d’aller à l’appel jusqu’à ce que le temps de son incarcération supplémentaire soit purgée ? Vraiment, autant les historiens seront abasourdis et consternés sur l’état de la république sous l’ère Hollande/Macron, autant ils seront pliés en douze devant les pieds de nez laissés par la dissidences.

    E&R vivra ! E&R vaincra !
    Soral Ham ! Soral Haï !


  • #1823438
    le 20/10/2017 par L’affranchi
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Très cher Maître,
    c’est toujours un plaisir de vous lire.
    Je vais transférer votre message à mes proches en mettant pour objet : des nouvelles du front.
    Que la paix soit avec vous


  • #1823457

    La meilleure plaidoirie n’est pas celle qui défend son client, mais celle qui défend la Vérité. Si le client paie, la Vérité, elle, n’a pas de prix.


  • #1823481

    Si Viguier fait condamner la LICRA pour antisémitisme, ça va sacrément corser le niveau pour les prochaines quenelles d’or...

    Quoi on peut rêver non ?!


  • #1823505

    La plaidoirie de Maître Viguier est d’une lucidité remarquable, car en effet, ce sont bien ces associations qui par leurs outrances, font un mal fou à la paix publique, et non l’inverse.

    Et comme par hasard, elles demandent toujours des sommes astronomiques à titre de dommages et intérêts, tandis que selon certaines sources, les quelques rescapés de la shoah, vivotent avec des revenus dérisoires, sans que cela semble beaucoup émouvoir les mêmes associations.

     

    • #1823590
      le 20/10/2017 par Georges 4bitbol
      Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

      Reportage de cécile Pilverdier ,repris par Haaretz, sur les 80% de rescapés des camps de concentration qui vivent sous le seuil de pauvreté dans l’état hébreu en Palestine occupée.


  • #1823506

    Je trouve extrêmement dangeureuse l’attitude des juges qui consiste à penaliser un dessin humoristique. Charlie hebdo a fait bien pire sur d’autres sujets et n’a jamais été condamné...a croire quil va falloir user de violence pour se faire rendre justice. Alain Soral n’est pas coupable, c’est juste ubuesque cette justice de persécution.


  • #1823542

    Je pige toujours pas pourquoi Avocats Sans Frontières est toujours partie civile. C’est quoi le rapport avec le chef d’accusation ?

     

  • #1823573
    le 20/10/2017 par Philippot, vite !
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Le dessin de Zéon illustre parfaitement le procès politique fait à Alain Soral par Ies associations communautaires israéliennes dont l’antisémitisme est le fond de commerce et qui s’engraissent sur ce marché en réclamant des sommes complètement folles. Ce comportement d’avidité pécuniaire et de rapacité nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.


  • #1823617

    Ridicule. Grotesque. Délétère néanmoins.
    Courage Alain


  • #1823635

    En tout cas , magnifique dessin..


  • #1823646
    le 21/10/2017 par MontjoieStDenis
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Merci cher Maitre de nous faire partager cette argumentation. Exploiter une souffrance à coup de procès iniques. Un bien affreux ’business model’ pour ces soi disantes associations antiracistes. Il me semble que la Justice peut sanctionner ce genre d’abus répétés qui coûte certainement très cher en temps et en argent public.
    La sagesse et la paix soient avec vous Maitre Viguier.


  • #1823664
    le 21/10/2017 par NouvelleFrance
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Comme on l’a déjà dit : l’antisémitisme est la condition sine qua non du sionisme....


  • #1823684

    Je pense que vous avez tort de reprendre à votre compte cette idée que la critique engendre de « la haine ».
    A partir du moment où l’on accepte cette idée, on est obligé de consentir à toutes les censures.
    Respectueusement

     

    • #1824019

      @ nico

      [ 1/2 — sur le caractère tendancieux de l’engendrement supposé de la haine par la critique ]

      Que la critique (du « Shoah business ») puisse pousser à la haine, cela dépend de la façon dont elle est reçue et non pas de la critique elle-même qui, de plus, peut être légitimée au regard des faits. Pour rappel des faits : il y a bien exploitation de la Shoah par des officines s’en servant pour prétendre écraser la critique du sionisme et du judaïsme talmudique (et son corolaire historique, le messianisme actif, cherchant à favoriser le chaos pour hâter la venue du messie).

      En réfléchissant à tes propos et en analysant le texte de Maître Viguier, je ne te rejoins pas, ou alors très partiellement, comme je vais l’exposer :

      - dans un premier temps, Maître Viguier ne reprend pas à son compte cette idée que la critique pousse à la haine mais qu’elle «  peut provoquer à la haine », qu’elle «  risque de provoquer à la haine ».
      - dans un deuxième temps, on peut en effet considérer qu’il valide par ses mots le principe de l’incitation à la haine, dans la mesure où il envisage une situation où le potentiel d’incitation à la haine est réalisé (ce qui dépend de la façon dont la critique est perçue).

      Je détaille ci-dessous.

      I) Les allégations des parties civiles et du parquet

      D’une part, Maître Viguier rapporte que « ce dessin, ou la manière dont était relaté cette victoire (hier la nuance était trouble), était, d’après les parties civiles et d’après le parquet, « sans doute », « sans équivoque », « à l’évidence » antisémite (ce qui n’est pas en soi prohibé) et constitutive de provocation à la haine raciale ».

      II) Les déclaration de Maître Viguer en tant qu’avocat de la défense

      A) Sur le potentiel d’incitation à la haine par la critique

      1) D’autre part, Maître Viguier témoigne avoir plaidé que « si une publication sur le site d’E&R peut provoquer à la haine, [...] ce n’est pas contre "la communauté juive" ou contre "les juifs", mais c’est contre des organisations comme ASF, la LICRA, le Congrès juif mondial ou l’entité sioniste ».

      2) Maître Viguier ajoute : « Est-ce qu’un tel propos risque de provoquer à la haine contre la communauté juive ? La réponse est non. Il risque bien plutôt de provoquer de la haine envers ces mêmes organisations ».

      ../..


    • #1824020

      @nico

      [ 2/2 — sur le caractère tendancieux de l’engendrement supposé de la haine par la critique ]

      B) Sur l’incitation à la haine par la critique, sans précision du caractère potentiel

      Dans son dernier paragraphe, les propos de Maître Viguier peuvent être interprétés comme une reconnaissance de l’incitation à la haine, sans précision du potentiel — ou du risque — (le potentiel d’incitation étant alors réalisé, selon la façon dont la critique est perçue), puisqu’il a plaidé ainsi, je le cite : « Et la haine, la discrimination ou la violence que subiront ce "groupe de personnes", par exemple les membres de la LICRA, [...] n’auront pas été provoquées à raison de leur appartenance à une religion, une race ou une ethnie, mais à raison du seul et unique fait suivant : ce sont ces organisations qui provoquent, par des poursuites et des procès comme celui d’hier, à la haine contre la communauté juive, et ce sont bien eux les fourriers de l’antisémitisme et du racisme. »

      Finalement, nico, ta critique de la plaidoirie de Maître Viguier peut inciter à persévérer dans l’exposé systématique du caractère potentiel (du risque). Voici ce qu’il eût pu écrire, avec l’emploi de l’adjectif « éventuel » et de l’adverbe « éventuellement » (j’applique le même principe de précaution à la [potentielle] haine que susciterait la critique (le procès) portée par des officines et le parquet au dessin de Zéon) :

      «  Et la haine éventuelle, la discrimination éventuelle ou la violence éventuelle que subiront ce "groupe de personnes", par exemple les membres de la LICRA, [...] n’auront pas été provoquées à raison de leur appartenance à une religion, une race ou une ethnie, mais à raison du seul et unique fait suivant : ce sont ces organisations qui provoquent éventuellement, par des poursuites et des procès comme celui d’hier, à la haine contre la communauté juive, et ce sont bien eux les fourriers de l’antisémitisme et du racisme. ».

      Respectueusement


  • #1823700

    Voilà l’occasion de tourner un micro-trottoir, dans les quartiers juifs de Paris, pour demander aux habitants, s’ils considèrent que... l’extrême "vigilance" des ces associations, sont bénéfiques, très bénéfiques ou désastreuses pour l’image et le ressenti de la communauté.

     

    • #1823791
      le 21/10/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

      C’est sans compter le risque d’agression physique de la part des moins favorisés en neurones, tandis que ceux qui le sont davantage transformeraient ce micro-trottoir en matière à poursuites judiciaires, non sans l’avoir auparavant fait médiatiser comme évènement "antisémite" majeur, désignant E&R comme championne des coupables, trouble à l’ordre public, incitation à la haine, etc...

      Considérer aussi l’incapacité totale de remise en question de soi, caractéristique fondamentale des Lumineux, dont ce n’est absolument pas la culture.


    • #1824256

      Hahaha, @Palm Beach Post : "Cult ! : bien évidemment qu’il y aurait de graves risques d’agression... Mais ne sous-estimez pas le nombre d’élus (malgré eux) qui vomissent cette mascarade ! Mon meilleur ami (mon frère autant que mon frère génétique, paix à son âme...) était un juif né à Philippeville avant la valise. Il respectait ses traditions familiales et religieuses, mais son délice (de fin gourmet) était d’écouter des chants allemands, histoire de ne pas succomber à la pleurniche qu’on espérait de lui. C’était une autre époque, mais des comme ça il doit toujours en exister...


  • #1823737
    le 21/10/2017 par L’éveillé
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Les sommes demandées viennent prouver que ce magnifique dessin est tout à fait représentatif de la réalité. CQFD !

     

  • #1823752

    Dans le pire des cas si il y a condamnation on devrait donner l argent directement
    aux rescapés les plus pauvres qui vivent en palestine et rien aux associations meme pas leurs frais d avocats. Meme si ce sont ces associations qui devraient etres condamnées lourdement pour diffamation et l argent versé aux vraies victimes c est a dire Alain Soral et l etat Francais


  • #1823817

    Sans antisémitisme la boutique du Crif et de ses associations anti racistes sionistes fermeraient ses portes !


  • #1823882

    Encore une preuve de la magistrale indépendance de la justice... Merci Alain Soral pour cette démonstration hélas à vos dépens.


  • #1823977

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Expul...

    L’histoire se répète, jamais sans raison.

    Je vois l’emprisonnement ferme d’Alain Soral comme un couronnement.


  • #1823991

    50 000,00 euros !!!!!...pour une caisse enregistreuse caschère !!!!

    ...et combien ça va chercher pour les dessins puants de CHARLIE, anticléricaux et anti-musulmans ?????....6000000 d’euros ?????


  • #1824025

    Je me demande comment le juge, même avec toutes les couilles du monde va faire pour rendre un compromis de jugement équitable entre d’une part l’honnêteté intellectuelle et la créativité artistique et d’autre part la puissance hystérique communautaire.

    Peut-être que le délibéré ayant lieu le 21 décembre, le juge lui-même compte sur l’intervention anticipée du Père Noël.

     

    • #1824136

      ".....le délibéré ayant lieu le 21 décembre, le juge lui-même compte sur l’intervention anticipée du Père Noël."

      Je pencherais plutôt pour l’intervention anticipée de Jésus Christ notre Seigneur !!!!


    • #1824207

      Simple, suffit qu’il s’agisse d’une bonne femme. Les bonnes femmes n’ont pas de couilles.


  • #1824195
    le 21/10/2017 par Georges 4bitbol
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Le rackett de l’antisemitisme soutenu par " la justice à nous" d’azziza+ la culpabilisation des esprits par le contentieux Judéo-Allemand sous le national-socialisme.


  • #1824497

    Le tribunal de BOBIGNY est devenu une annexe du BETH’DIN (tribunal rabbinique) de PARIS !

    50000 euros ; ça faits combien de shekels ?


  • #1824765

    saut périlleux arrière avec réception sur la caisse enregistreuse.
    bande de salt in banco.


  • #1824819

    Je trouve honteux de faire de la procédure à titre posthume et de dégager de l’argent sur base de souffrance d’autrui quel que soit leur origine. Beaucoup "d’êtres à jamais méconnus" ont souffert de l’injustice des guerres et de la privation de leur liberté , le valaient-ils bien ? L’esprit humain devient extrêmement indécent par cette capacité à "monétariser" le niveau de l’horreur. L’horreur "en l’ hommes" doit être combattue par l’amour la confiance (pas par la naïveté) et la reconnaissance de la vie et de la foi pour un meilleur possible. Prendre position et mettre son petit doigt dans ces concepts manichéistes et c’est à nouveau le germe de la guerre qui apparait. La réponse se trouve sur un nouveau chemin , un chemin déblayé de ses impuretés.

    Nocif


  • #1825820

    comment peut-on demander réparation au titre de quelque chose qui n’existe pas ?


  • #1830967
    le 01/11/2017 par James Fortitude
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    Tout à fait d’accord avec ce qu’a écrit plus bas un certain SamWang mais je retire le mot « éventuellement » (...ces organisations qui provoquent éventuellement,... »)

    « ASF, la LICRA, le Crif, le Congrès juif mondial, la LDJ, l’entité sioniste et la Dilcrah », ce sont ces organisations qui provoquent, de fait, par des poursuites et des procès comme celui d’hier, à la haine contre la communauté juive, et ce sont bien eux les fourriers de l’antisémitisme et du racisme. ».


  • #1831116
    le 01/11/2017 par James Fortitude
    Compte rendu du procès Zéon du 19 octobre 2017

    En réalité il n’est pas interdit d’affirmer que certaines organisations mafieuses, instrumentalisent l’Holocaust via un terme bien mal approprié qui leur est propre "anéantissement" soit en hébreu : "la Shoah", par des moyens de pression de financement sous formes de dettes fictives demandées aux pays alliés de la seconde guerre mondiale. Derrière "Shoah" soit "anéantissement" il ne s’agit pas que de l’Holocaust passé qui n’a pas la même signification, mais également un double sens sinon le seul sens véritable, celui de l’anéantissement, celui d’anéantir nos pays occidentaux par le sionisme impérialiste.


Commentaires suivants