Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Michel Drac répond aux critiques sur son ouvrage Triangulation

Michel Drac répond au youtubeur Alban Dousset, auteur d’une fiche de lecture sur son ouvrage Triangulation.

 

Michel Drac – Réponse à Alban Dousset :

 

Alban Dousset – Fiche de lecture sur Triangulation :

 

Retrouvez Michel Drac en conférence à Amiens samedi 3 juin 2017 :

 

Se procurer Triangulation chez Kontre Kulture :

De Michel Drac, lire également :

Sur le capitalisme en marche, lire chez Kontre Kulture :

Michel Drac, sur E&R :

 
 

Livres de Michel Drac (5)







Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1737990

    A la 7:40 de la 1ère vidéo, on comprend mieux la signification du monument : les georgia guidestone implanté aux Etats Unis.
    Qui explique justement la limitation à 500 millions d’habitants sur la terre, alors que nous sommes 7 milliards.

     

    Répondre à ce message

    • #1738065

      Et oui, nous sommes 7 milliards ! Sous l’effet de la religion et de la tradition qui depuis des siècles n’ont cessé de réprimer ou de transformer en pêché tout ce qui aurait pu permettre un contrôle spontané des naissances : l’homosexualité, la masturbation, la contraception.

       
    • #1738082

      C’est la science qui a permis l’augmentation drastique de la population mondiale en un temps record, et c’est la science encore qui sera utilisée pour nous zigouiller. (donc en elle-même, disons qu’elle est neutre) La religion n’a rien à voir avec cette question démographique.

       
    • #1738095

      @LB
      et l’effet combiné de la religion et de la science ? Non, vraiment pas ?

       
    • #1738099

      Allez voir la source de Michel Drac, vous verrez qu’il a fait une grosse erreur : il s’agit d’une baisse DE, et non pas À 500 millions d’habitants. Ce qui ne correspond plus aux Georgia Guidestone du coup. Et si on tente de remonter à la source de la source, c’est encore plus difficile de suivre ce chiffre, encore plus d’y voir une intention de dépopulation.

       
      • Ca fait 2 erreurs alors car il dit plus loin qu’avec la requalification en Francs de la dette celle-ci fait défaut et baisse le patrimoine des créanciers de X% (30% dans son exemple).

        En réalité ce patrimoine financier perdra 30% si ces gens dépensent 100% de leur pognon pour acheter des produits en Mark (par exemple). Mais sur le marché français, ils ne perdront pas un rond.

        Or l’épargne par nature n’est pas faite pour être dépensée, et quand elle l’est c’est rarement pour acheter des biens étrangers, mais plutôt une maison, une voiture, etc.

         
    • #1738264
      Le 2 juin à 11:32 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Michel Drac répond aux critiques sur son ouvrage Triangulation

      @ marmotte

      Passons sur les praticiens de la tribologie entomologique appliquée (sophistes, enculeurs de mouches pour faire moderne, vulgaire quoi) qui tenteront de vous expliquer pourquoi untel s’est trompé sur un détail ou pourquoi un autre détail donnerait raison à un expert autoproclamé, non, ce qui compte c’est le sens du propos porté par les meilleurs intervenants qui sévissent ici.
      Michel Drac apporte son éclairage assez juste de la scène mais il lui manque, comme à tant d’autres, ce petit peu de hauteur de vue supplémentaire qui fait que tout devient réellement logique.
      Toute personne qui ne confère pas de dimension spirituelle à l’immonde période que nous traversons ne peut en effet espérer la comprendre pleinement. La limite des analyses, aussi brillantes soient-elles, est ici.
      Oui, le pouvoir profond travaille à la réduction du nombre que constitue la masse, oui, le capitalisme financier conduit à la concentration finale et ultime des richesses.
      La question est pourquoi ? Pourquoi ce peu qui possède toutes les clefs du monde -connu de lui à ce jour, et à ce jour seulement- continuerait-il à faire avancer son projet mortifère ?
      La pensée matérialiste ne permet pas de répondre à cette question, c’est par les grandeurs physiques et l’approche gnoséologique que tout prend du sens et que le politique (le pouvoir réel ne s’en est pas laissé déposséder, lui) peut être compris par les effets qu’il produit.
      Tout le reste n’est que futilité qui occupera l’esprit des religieux qui s’ignorent pour mieux les écarter de leur chemin de vérité.
      Commencez par accepter l’évidence, imposée par nos misérables capacités intellectuelles, cognitives et sensitives, qu’une intelligence (une autorité qui nous est supérieure en tout si vous préférez) préside aux destinées de l’univers tout entier et vous serez en mesure de faire preuve de l’empathie nécessaire à la compréhension de notre ennemi commun.
      Sinon, les religieux et autres gourous de tous poils auront raison de votre raison, simple, non ?
      Ainsi, vous comprendrez pourquoi, le réchauffisme, la théorie du genre ou l’usure ne sont que des moyens, pas des objectifs -ils en sont seulement pour les étages intermédiaires de la pyramide, ceux qui, pétris d’orgueil, se croient informés -initiés-, pas le sommet.

       
    • #1738270

      On me fait remarquer que quelqu’un a trouvé une erreur dans ma vidéo. Je regarde et...

      C’est vrai : j’ai commis une erreur en causant dans le poste : la réduction préconisée par la LSE est DE 500 millions et non A 500 millions (j’avais probablement les Georgia stones en tête, d’où la confusion - on devrait toujours remonter à la source, même quand on croit s’en souvenir bien...). Pan sur le bec.

      Le rapport de la LSE s’entend comme : passer de 6,5 milliards à 6 milliards, au lieu de passer de 6,5 à 10 milliards. Ils veulent donc, par rapport à la projection, - 4 milliards à l’horizon 2050, et non - 9,5 milliards.

      En revanche, je maintiens bien le raisonnement général que l’exemple illustrait : certains calculent qu’il faut réduire massivement la population mondiale à l’horizon 2050, ou alors faire baisser fortement la consommation de cette population.

      Par contre, concernant la perte d’épargne liée au défaut partiel via conversion de l’euro en franc, je maintiens. Même s’il n’y a pas de pertes en nominal, le franc nouveau ayant vocation à être dévalué, il faut s’attendre à une inflation considérable (même un résident français consomme des biens étrangers, via les importations), donc une perte de pouvoir d’achat pour un nominal stable.