Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les Danois disent non à une plus grande intégration dans l’UE

Un référendum peu médiatisé en France...

Le référendum qui s’est tenu au Danemark le jeudi 3 décembre, et qui a vu la victoire du « non » et des eurosceptiques, continue de soulever des interrogations multiples. La première concerne le faible retentissement médiatique de ce référendum. Assurément, nous sommes en campagne électorale en France. Mais, ce quasi-silence des médias est un objet d’étude à lui tout seul. La seconde interrogation porte sur le sens qu’il convient de donner à ce référendum. On voit bien que, dans les rares commentaires à son sujet on parle de « questions techniques ». Techniques, elles l’étaient assurément. Mais il faut être bien naïf, ou bien de mauvaise foi, pour ne pas se rendre compte que, derrière cette dimension « technique » la véritable question portait sur le processus d’intégration européenne.

 

Le silence des journaux

Un simple test le prouve. Une demande de recherche sur Google actualités ne produit que 170 résultats, dont certains ne concernent pas les médias français. Dans une liste d’environ 150 références des médias français, on trouve une très large part d’articles qui ne sont que des reprises, soit in extenso soit partielle de l’article publié le 3 décembre au soir par l’AFP. La différence avec la presse anglo-saxonne ici saute aux yeux.

Certes, ce n’est pas la première fois que la presse française se comporte de manière plus que désinvolte vis-à-vis d’événements survenant dans un « petit » pays. Cette arrogance de « grande nation » qui ressort spontanément et en dépit de discours pourtant ouvertement européistes n’est pas la moindre des choses qui m’insupportent dans les comportements des journalistes français. A cet égard, il est intéressant de lire les commentaires dans les journaux belges (Le Soir ou La Libre Belgique) ou dans les quotidiens suisses francophones. Ils sont souvent de meilleures qualités que ce que l’on peut lire dans une presse française qui se révèle à la fois partiale et surfaite. Mais, cette arrogance n’est sans doute pas la cause première de ce silence.

Ce relatif silence de la presse française traduit, et trahit, une gêne devant le résultat. Les danois, peuple européens, ont rejeté une proposition de plus grande intégration dans le cadre de l’Union européenne. Ils l’ont rejeté de manière très claire, ce qui a été reconnu par le gouvernement danois. Ils l’ont rejeté aussi dans une alliance entre l’extrême-gauche (et la gauche dite « radicale ») et le parti populiste et souverainiste danois le DPP. On constate une nouvelle fois que, quand peuvent se retrouver sur un terrain commun, des souverainistes de gauche et de droite ont une large majorité. Et ceci gêne sans doute autant, voire plus, les éditorialistes à gages de notre presse nationale. Cela pourrait donner des idées au bon peuple de France. Voici donc une autre raison de ce silence relatif, et il faut le dire bien intéressé. Ce référendum porte en lui une critique de l’européisme. C’est pourquoi il convient de faire silence dessus. Ah, elle est belle la presse libre en France ; elle est belle mais elle est surtout silencieuse quand il convient à ses propriétaires…

Lire la suite de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils ont de la chance les Danois, eux on leur demande leur avis par referendum, et ayant dit "non", je ne pense pas qu’ils aient dans leur personnel politique, une sorte de petit gnome apatride fasciné par les USA, qui s’empressera dans un an et demi, de faire passer les texte rejeté par le peuple, par les soient disant "représentants" du dit peuple !
    Le terme de "traîtres" étant plus approprié pour qualifier ces gens, me semble-t-il....

    Oui, décidément, non contents d’avoir sur leur terre des filles magnifiques,( oui j’avoue, j’aime les peaux claires et les cheveux blonds) en plus ils ont de la chance, et ils ne votent pas avec leurs pieds, contrairement à un autre peuple qui lui aussi possède bien des jolies femmes, et auquel j’appartiens....
    Vous voyez de qui je veux parler..... ?
    Oui oui, c’est ça, ce peuple qui dimanche va se précipiter dans les bras d’un parti dit "les républicains", comme si ça pouvait changer quelque chose......
    Ah s’il ne faisait pas si froid dans ces terres du nord, je crois que je postulerai pour émigrer, mis bon,je suis du Sud, je ne supporterai pas, et surtout j’aurai l’impression de trahir mon pays, que je pourrai peut-être aider à mon humble niveau d’ici peu !

    Dommage pour les jolies blondes......

    Adishatz

    H/

     

    • #1337602
      le 04/12/2015 par Libre de penser ce que je veux
      Les Danois disent non à une plus grande intégration dans l’UE

      Lars Rasmussen, président du Danemark, ne fonctionne pas comme notre ex-gnome vassal des USA (Sarkozy) dont un de ses parents officiait pour la CIA (article rédigé à ce sujet par le regretté E. Ratier).

      Ce président danois ne devrait pas se coucher comme le firent la Grèce, la France. Il est de la trempe du hongrois V. Orban mais sous la pression européenne, internationale, il pourrait réagir de la même manière que le traître Tsipras mais j’en doute !


  • Soit ils parlent tous de la même chose en même temps, soit ils font ensemble le silence sur certain sujets (l’avion Russe abattu par les turques est un autre criant exemple )
    La presse "aux ordres" ; c’est vraiment l’expression adequat.


  • Très bon billet.
    Sapir élégant et cohérent, toujours égal à lui-même.


  • Un coup de pétard mouillé, le Danemark avait déjà dit non au traité de Maastricht, mais un deuxième référendum eu lieu et fut approuvé. Tant qu’on vote non à l’ue, on rajoute un vote suivant jusque quand ça passe.


  • Une fabuleuse nouvelle. Pour les Danois, pas pour nous hélas. Ne désespérons pas, le mondialisme, les peuples n’en veulent plus.


  • S’ils avaient dit oui vous n’auriez pas fini d’en entendre parler et même en France on aurait surenchéri pour ne pas être "en retard" sur la question européenne (sans vous demander votre avis par contre)..


  • Ceux qui condamnent le mur hongrois, devrait condamner le mur américain et le mur israélien, mais probablement sont-ils trop sionistes pour le faire ?


  • Le Danemark n’est pas isolé...La censure est moins forte.
    70% des britanniques sont pour Vladimir Poutine.
    Le système ne survit que grace à son fric, ses QE, sa planche à billet.
    "Tiens bouffe du dollar et ferme ta geule" Comme eu dit Dieudonné.
    Le Bon est passé du coté de la Russie.
    C’est historique et mondial.
    Le pauvre crétin de Hollande est à coté de la plaque, dans le mauvais camp, comme Pétain en 1939.
    Preparez le poleton d’execution pour haute trahison.
    Mais non, les salopards ont la vie sauve dans notre monde occidental...