Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les méfaits et mensonges faussement attribués à l’Église – Conférence de Marion Sigaut à Briant

 

Conférence de Marion Sigaut donnée à l’invitation de Terre et famille le 4 juillet 2015 à Briant.

 

Partie 1 (début de l’intervention de Marion Sigaut à 8’07) :

 

Partie 2 :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • je regarde ces conférences de ce pas !


  • Merci encore Mme Sigaut de remettre les choses à l’endroit.


  • On ne fait pas de l’histoire pour démontrer sa thèse.

    Phrase intéressante de la part d’une historienne comme Mme Sigaut, que je mettrai en relation avec cette célèbre déclaration de 34 éminents historiens, à propos de la seconde guerre mondiale :

    Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu. Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. Cette vérité, il nous appartenait de la rappeler simplement : il n’y a pas, il ne peut y avoir de débat sur l’existence des chambres à gaz.

    Ces 34 historiens devaient sortir de Paris VII :)
    Ils ont bien compris qu’on leur laissait le choix, soit de démontrer la thèse, soit d’aller en prison.
    Vive la France !

     

  • Merci marion,vous comblez un vide interrogatif sur ma catholicité et en ce sens,vous me rapprochez de l’église non concilaire,prenez soins de vous et que dieu vous bénisse.


  • Mme Sigaut, c’est toujours un plaisir de vous écouter. En plus d’être une excellente historienne, vous avez un don incontestable pour faire partager votre passion.
    Concernant les jansénistes, avez-vous lors de vos recherches constaté des collusions entre ces derniers, les protestants et la franc-maçonnerie, tel que le décrit Mgr Delassus dans son livre la conjuration anti-chrétienne ?


  • Merci je vais regarder avec beaucoup d’attention. Les incultes gauchiasses sont déjà de sorties sur youtube.


  • La sorcellerie a existé (et existe toujours) bel et bien et il en est des chasses aux sorcières comme des pogroms anti-juifs : les victimes sont loin, bien loin d’être systématiquement les innocents que les médias présentent, et quand les victimes sont innocentes, leurs vrais bourreaux sont la plupart du temps leurs supérieurs en grade dans l’affaire, non guère leurs adversaires officiels qui sont la plupart du temps leurs valets dans l’affaire.

    L’Holocauste eut bel et bien lieu. Ce que l’histoire ne dit pas c’est que la bourgeoisie juive avait effectivement abusé des Allemands comme de bien d’autres avant, était usurière effectivement, et n’a rien trouvé de mieux pour se faire oublier et pardonner que d’offrir en pâture à la rage germanique les millions de ses coreligionnaires qui manifestaient plutôt le côté lumineux, humaniste de cette religion, après avoir sponsorisé les premiers barbares nazis pour faire l’économie d’une révolution de gauche (visionner le film l’Oeuf de Serpent). Ce que l’histoire ne dit pas, c’est qu’il y eut un plus fort pourcentage de collabos du nazisme (même si non majoritaire) parmi les juifs en Europe que parmi tous les autres groupes ethniques caractérisés impliqués, d’où la contre-vérité monumentale d’A. Finkielkraut qui assène que le pays où il a fait fortune mérite sa haine.

    Il en est de même de la sorcellerie. Il convient de savoir que selon certains passages du Talmud (contredits par d’autres, comme presque tous, mais n’en motivant pas moins une certaine tradition) est juif celui qui a une mère juive ou mieux encore, idéalement, sorcière. Le côté obscur du monde juif avait dans les campagnes françaises le prestige et le pouvoir d’une contre-église et c’est à cette contre-église que se rattachaient les sorcières pour apprendre leur art et verser une quote-part de leurs rapines faites par voie occulte à la maison-mère : on n’appelait pas leurs réunions des sabbats pour rien. Les méfaits de la sorcellerie motivés par l’appât du gain des possédants étaient dévastateurs effectivement pour les humbles et on en évitait la juste rage populaire en la faisant tomber sur des idiotes utiles prises souvent pour filles adoptives et croyant l’être par juste révolte féminine et pour l’art de guérir. Michelet est un enfumeur.

    La République française est la fille aînée d’Israël rituellement parlant et quand Israël ne pourra plus empêcher la colère qui vient la France sera donnée en pâture à la déferlante de l’ISIS.

     

    • J ai une question : sur 12 millions d’Israélites en 1933, 6 sont morts, 2 sont partis en Israel après 1945, 2 aux USA et 1 million en Europe de l’Ouest. Ca fait 11 millions.
      Mais il faut rajouter les 5 millions d’israélites du bloc de l’Est, d’Afrique du Nord, de Turquie et d’Iran, de Grande-Bretagne, ainsi que ceux qui étaient déjà aux Amériques avant les énormes transferts de population d’après 1945. Et les rescapés des territoires occupés par la Wehrmacht.

      On arrive à 18 millions. Or ils ne sont que 12 millions au départ. Beaucoup de gens mal intentionnés autour de moi me balancent des faits et raisonnements auxquels j’ai du mal à répondre.

      Ce petit calcul m’a été présenté par un gamin de 9 ans.

      Que lui répondre ???

      Et il m’a sorti au final "Holocauste ? How low cost..."
      Il est bon en calcul ET bilingue.
      Aidez-moi, je ne voudrai pas le dénoncer à la Police pour une faute de calcul de CM1.


    • @ Mivile
      À travers vos commentaires, il se dégage une bonne pertinence et un bon aplomb dans vos dires, mais votre assurance dans son excès les déteint. Vous savez perforer les mythes et vous ne vous laissez pas prendre à leur ensorcellement. Ce qui est en soi, un vrai exploit. Il est vrai qu’on est dans le tort dès qu’on s’entiche d’une vérité. Les luttes de pouvoir, il faut les prendre pour ce qu’elles sont et non pas par ce qu’on veut leur prêter. Les guerres de religion ou bien les guerres des idéologies sont des luttes de pouvoir et rien de plus. Croire que certaines lésinent sur les moyens et agissent sans reproches, relève d’un parti pris et d’une ruse de guerre.
      À mon avis, sur les « ISIS », vous vous trompez, on en crée à la demande et selon les besoins.


  • Ces révélations sont tellement intéressantes et révolutionnaires que Marion SIGAUT serait éligible et élue à l’académie française si :
    - toutes les dérives qu’elle met en évidence n’étaient pas dans l’exacte ligne de tout ce qui passe pour vrai aujourd’hui, par héritage réussi dans la passation victorieuse de la désinformation totale.
    - si au moins un français de la rue sur vingt (dans toutes les déclinaisons coloriées d’aujourd’hui) connaissait la différence entre un janséniste et un jésuite, ou entre une ostie consacrée et une ostie. Remplacement progressif mais avancé de toutes les religions (y compris l’islam d’ailleurs) par la religion maçonnique et celle des Droits de l’Homme.


  • C’est très intéressant, comme la recherche d’exactitude en général.
    Il faut toujours (se) poser des questions, sans limites, sans frontières
    pourrait-on dire.
    Je pense qu’une idéologie qui atteint un tel niveau de pouvoir sur une telle quantité d’hommes et d’espaces pour uns si longue durée ne peut pas prétendre de ne pas avoir du sang sur ses mains. (je trouve même cela normal)
    Maintenant, pourquoi on considère la France comme fille ainée de l’Eglise et pas l’Arménie ?
    Quel est la différence entre un roi de droit divin et une personne qui a reçu la grâce ?Quid du premier roi d’une dynastie ? Il a été décidé par qui que celui-ci deviendra roi et en plus de droit divin ?
    Est-ce que l’Eglise s’est opposée à la conversion forcée des saxons par Charlemagne ?
    Doit-on se féliciter que les peuples d’Europe choisirent (ou subirent ?) une idéologie venue d’ailleurs et d’avoir pour Terre Sainte une terre qui n’est pas celle de leurs ancêtres ? Quel fut le comportement des premiers chrétiens vis-à-vis du pouvoir impérial et des religions existantes en Europe ?
    Doit-on considérer comme moralement "bien" d’abandonner la religion de ses pères pour une autre venue de peuples très différents et qu’en est-il de la conversion des blancs à l’Islam actuellement ?
    On parle de ce que l’Europe doit au Christianisme (j’en suis conscient et reconnaissant) mais parle-t—on de ce que le Christianisme doit à l’Europe ?Quid de la position de l’Eglise sur l’immigration et de ce que cela représente pour les peuples européens ?
    Peut-on continuer à s’identifier à quelque chose qui ne s’identifie pas à nous ?
    A quand une conference-débat sur ces question (et d’autres) ?

    Deux petits article, venus de la mouvance donc…

    http://www.dedefensa.org/article-de...

    http://www.voxnr.com/cc/dt_autres/E...


  • merci Marion pour votre travail et votre rigeur


  • Qu’ajouter à ce brillant exposé ?....Que le XVIIIe siècle français politique et judiciaire ressemble étrangement au notre....Rien de nouveau sous le soleil...C’est toujours les castes au pouvoir,les escrocs au perchoir,les baveux au parloir,les pauvres au mouroir et le peuple sans haine mais sans savoir... !!!

    Beaumarchais nous a joué l’air de la calomnie sous les traits d’un ecclésiastique....et pas d’un juge au parlement...solidarité de caste ou courage en berne...Cela ne l’a pas enrichi de son vivant parce que quand on trouve plus escroc que soi,il ne faut pas espérer de la pitié ou de la compassion..Toute la différence avec la sainte église catholique si injustement décrié... !!!

    La vérité finit toujours par resurgir à son heure.....C’est l’heure !...Merci Marion !


  • Comme je l’ai souvent écrit ici , j ’ai toujours un réel plaisir a écouter Mme Sigaut , ma curiosité est multipliée dès qu’elle fait part de ses recherches , et de ses trouvailles !.... , merci beaucoup Madame Sigaut pour la volonté que vous manifestez à vouloir aider vos senblables à y voir plus clair , sans les " illuminer " ni les " éblouir " .......


  • Est-ce à dire que la sainte inquisition et Torquemada sont des pures inventions ?

    Est-ce à dire que le Pape est complètement à côté de la plaque quand il a décidé récemment d’établir un tribunal pour juger les évèques responsables d’avoir étouffé des affaires de pédophilie ?

    Qu’il y ait eu ici ou là des exagérations et mensonges c’est probable de là à dire que l’Eglise est blanche comme neige soyons sérieux 2 minutes.

     

  • Sans mettre l’histoire au service d’une thèse, il serait cool d’avoir un véritable éclairage historique sur Galilée et la condamnation de l’héliocentrisme.

    J’avais entendu un historien qui avait clamé que 400 ans d’inquisition médiéval avaient fait 10 x moins de morts (c’est le civil qui exécutait les peines éventuelles) que 10 ans de révolution française. J’aimerais vraiment connaitre ses sources et qui était cet historien. Est ce que quelqu’un saurait ?

    Merci Marion Sigaut !!!! :)

     

    • Au sujet de Galilée, vous devriez trouver votre bonheur parmi ces liens :

      https://philosophieduchristianisme....

      La condamnation de Galilée tient avant tout à ses incursions exégétiques (il tenait à valider ses thèses par la Bible) alors qu’il aurait pu se contenter de rester dans le domaine strictement scientifique. Compte tenu de l’essor du Protestantisme à l’époque, ceci a été perçu comme problématique par l’Église qui a préféré condamner sa démarche.
      L’arrogance de Galilée n’a rien aidé.

      Mais d’une part, sa sentence ne fut pas bien lourde et d’autre part sa vision particulière de l’héliocentrisme s’est révélée inexacte.

      Si les tribunaux ecclésiastiques ont sans doute péché par excès de prudence dans cette affaire, il faut noter qu’elle ne met pas en cause l’infaillibilité de la doctrine catholique qui n’a jamais dogmatiquement professé la vérité du géocentrisme et que tout ceci n’a en rien retardé la recherche astronomique.

      C’est une tempête dans un verre d’eau.


  • Une histoire complète de l’Inquisition française par Marion Sigaut serait une ouvrage à grand succès. Le titre pourrait être : "les horreurs cachées de l’Inquisition française : chiffres et statistiques". Il s’agirait d’une recherche aussi complète que possible sur la réalité des faits d’une part, puis sur les principales exploitations erronées qui ont circulé jusqu’à nos jours avec les noms des auteurs, publications, magazines. Les gens pourraient se rendre compte que les horreurs sont dans les mensonges et surtout dans leurs exploitations.


  • Marion,
    Quand vous dites janséniste, résonne en moi le nom de Blaise PASCAL, que pensez-vous de ce Monsieur qu’on enseigne comme référence aux lycéens, l’année du bac de français ? Bravo pour votre excellent enseignement.


  • Ok.
    Mais Marion Sigaut ne parle que du 17 et 18eme siècle, ce qui est normal car elle ne se dit compétente que pour cette période de l’histoire de France.
    Son travail est pertinent et on comprend bien l’avènement des frictions et abus qui préparent doucement la Révolution, la destruction de la Catholicité.
    Mais ne faudrait-il pas revenir également sur les 5 siècles précédent pour avoir une vision relativement objective sur la place, le rôle, le pouvoir de l’Eglise dans l’histoire de France ?


  • Marion se trompe sur giordano Bruno, il a bel et bien été brulé :

    Anamnèse d’une rumeur

    Ressuscitée et amplifiée via Internet, la rumeur selon laquelle Giordano Bruno n’aurait pas été supplicié et/ou livré au bûcher semble encore avoir des adeptes. Interrogé à ce sujet, Arkan Simaan lève définitivement le doute introduit, en 1875, par un article de Théophile Desdouit et diffusé aujourd’hui sur la Toile, e.a. par Les Amis du Christ Roi de France.

    « Desdouits écrit : “Le supplice de Bruno ne se trouve attesté que par la lettre de Schopp et l’authenticité de cet unique document n’a jamais été démontrée […]”

    En fait, Desdouits ne se contentait pas de nier le bûcher, il mettait aussi en doute l’existence du procès. Comment pouvait-il ignorer que les pièces des procès de Bruno et de Galilée avaient fait l’objet d’un chantage politique ? Dans son combat contre le pape, Napoléon les avait en effet saisies pour les publier : seule la chute de l’empire l’en a empêché. Sur son ordre exprès, ces documents avaient été numérotés à Rome. En 1817, les pièces du procès de Bruno furent détruites en France sous la Restauration. L’ignorance de cette seule donnée suffirait à discréditer Desdouits. Mais son article est à rejeter pour d’autres raisons, notamment parce qu’en novembre 1940, Mgr Angelo Mercati va découvrir un résumé du procès de Bruno dans les archives privées de Pie IX. Il va les publier (Il sommario del processo di G. Bruno) afin de soutenir le droit de l’Église de punir l’hérétique et blasphémateur Giordano Bruno.

    La deuxième affirmation de Desdouits, selon laquelle Gaspard Schopp serait le seul à son époque à parler du bûcher de Bruno est scandaleuse. Par exemple, le journal de l’Archi-Confrérie de Saint Jean Décollé, congrégation chargée d’accompagner les dernières minutes des condamnés à mort, publie à Rome, dans son édition des 16-17 février 1600, un compte rendu ne laissant la place à aucun doute9 : “[…] Et il [Bruno] a tant et si bien persévéré dans son obstination, qu’il a été conduit par les ministres de la justice au Campo dei Fiori ; et là, dépouillé, nu, et lié à un poteau, il fut brûlé vif, toujours accompagné de notre Compagnie, qui chantait des litanies, et les confort ateurs jusqu’au dernier moment l’invitèrent à abandonner son obstination, dans laquelle il finit sa vie misérable et malheureuse.”

    suite : http://www.pseudo-sciences.org/spip...


Afficher les commentaires suivants