Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La journée "Je ne suis pas Charlie" au théâtre de la Main d’Or

27 juin 2015

Reportage d’ERTV et Quenel+ à la journée « Je ne suis pas Charlie » au théâtre de la Main d’Or le 27 juin 2015. L’occasion de rencontrer les dessinateurs de la semaine et les auteurs des éditions Kontre Kulture !

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 
 
 
 
 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le drame de Charlie c’est que personne n’a compris leur combat .


  • Ceux qui n’aime pas les valeurs de ER vont avoir une hausse de tension artérielle (les pervers), car cet vidéo apaise les coeurs des gens sincère les pieux, les sages.


  • A y regarder, la Main d’Or se révèle la vraie main de l’anti-racisme.

    Pour la défense de Charlie, j’ai aperçu, dans un numéro daté de trois ans, un dessin peignant Israël partagé en deux États, l’un militaire, l’autre militaire. La rime ironique avec le processus de deux États Israélo-Palestinien est appréciablement peu sioniste pour le coup.

    Plus Charlie depuis "Plomb durci", tout de même !


  • J’y étais et je suis fier d’appartenir à E&R, quand on entend les gens s’exprimer, franchement c’est d’un autre niveau que les militants de EELV ou du NPA ...
    Je vois et j’entends des jeunes conscientisés, aux valeurs saines, avec la tête sur les épaules et un grand courage. Nous sommes la génération politique de demain.

    Effectivement, comme disait Soral dans son discours ce jour-là, ce "meeting" fera date et on pourra dire plus tard : "j’y étais".
    Merci à tout le monde.


  • Des gens qui parlent bien, qui présentent bien, des gens sympathiques et souriants. Par contre c’est moi où la question Charlie c’est déjà du passé ? A part de temps à autre un politicien qui glisse un coup de "l’esprit du 11 janvier", ça ne va pas chercher très loin. A moins qu’ils laissent les choses se tasser pour nous remettre une couche à la version 2, impact émotionnel plus important que si on n’avais cessé d’en parler.

    En tout cas, les analyses sont bonnes.

     

    • Comme n’importe quel sujet de ce genre c’est le choc créé qui compte, à partir duquel les lois liberticides sont promulguées. Après il reste juste à entretenir le tout avec un attentat par-ci par là, un mec qui en décapite un autre et personne ne s’oppose plus à ces lois. En fait vous avez totalement raison, Charlie c’est du passé, mais en réalité on est déjà sur d’autres chocs (Daech, St-Quentin-Fallavier, Berre...etc).


  • Alain, tu sais faire beaucoup de choses extraordinaires, mais dessiner un smiley c’est pas encore ça ! :)

     

    • Peut-être qu’il ne s’agit pas d’un smiley ... Regarde dans quel sens il commence son soit disant smiley... Ca y ressemble et c’est pourquoi il le dit mais moi je crois plutôt qu’il fait son petit clin d’œil de réconciliation.
      pas de hasard chez Soral. (Bon après je ne sais pas non plus lire l’arabe...)


  • #1230817

    Depuis le 7 janvier au soir je ne suis pas Charlie.
    Le jour des attentats, après ma journée de travail je me suis retrouvé place de la république. une force irrépressible m’a conduit sur cette place,le besoin de trouver des gens, de ne pas rester seul avec ma peur, mais essentiellement ma tristesse de voir que de jeunes français en était arrivé à ce point de haine et de folie, et que l’on se rapprochait d’une situation qu’Alain Soral avait prédit quelques années auparavant. Lors d’une conférence à Marseille je crois.
    Très vite je suis parti, déçu.
    j’étais venu instinctivement. ce même instinct m’a fait repartir.
    je ne pouvais pas m’identifier à cette foule bêlante, et très vite on a assisté à des scènes absolument grotesques.
    Puis il y a eu le 11 janvier.
    Ce jour là je conduisais mon fils au cirque d’hiver, on a donc remonté la foule à contre courant. et là encore un malaise m’a envahit. Déjà je trouvais que cette "France Charlie" ressemblait peu à la mienne, que les csp présentes étaient peu représentatives de la population, que la foule manquait cruellement mélange. De musulmans aussi.

    La vidéo ici est enthousiasmante.
    il est clair que l’intelligence, l"humanisme, la bonne volonté et l’honnêteté sont du coté dER & de la main d’or.
    Depuis longtemps, au travers des commentaires sur le site je trouve que le niveau est assez bon chez le sympathisant moyen. Et Voir dans cet vidéo des jeunes articuler des concepts, faire preuve de capacité de réflexion et d’analyse est rassurant.
    je n’a pu me rendre à la main d’or ce jour là mais il devient évident que je dois me rapprocher autrement que via internet.
    Hier soir j’ai revu "Uranus" de Claude Berri. Un film sur la France d’après l’occupation. Quand tout le monde était soudain résistant, que les communistes faisaient la loi et semaient la terreur, au mépris de la charité chrétienne et du pardon.
    Marielle et Noiret y joue deux citoyens lambdas. Conscients qu’ils n’ont été que lâches, ils s’accommodent de la libération après s’être accommodés de la collaboration : comme ils ont pu.
    En fait, ces deux français moyens sont la majorité des gens. En effet seule une minorité est capable de se lever et d’agir. Je ne dirais pas que c’est une élite. C’est simplement la nature qui veut ça.
    Ces gens qui se sont levés et ont envie d’agir, aujourd’hui on les trouve - en partie- chez ER, je ne ne puis plus m’accommode du réel sans rien faire.
    Alors à très bientôt pour une prochaine rencontre


  • Je ne suis pas du tout Charlie et donc je rejoins évidemment toute l’épique !
    Un moment sympa, très conviviale, que j’ai raté de peu mais ce n’est que partie remise, promis.

    Respect à tous pour votre courage, merci à vous !

     

    • L’intervenant catholique a tout compris ; comme disait le feu Abbé de Nantes ; dernier grand polémiste, héritier des Joseph de Maistre, Bonnard, Léon Bloy, Thomas Molnar ; et des contre-révolutionnaires de toujours ; l’homme s’est fait Dieu, au nom des droits de l’homme, il avait une superbe formule qui désignait l’esprit de l’église moderne issue de Vatican2 l’Eglise catholique s’est transformée en : M.A.S.D.U en clair, MOUVEMENT D’ANIMATION SPIRITUEL DE LA DEMOCRATIE UNIVERSELLE . Renan disait : "les droits de l’homme c’est naitre enfant trouvé, et mourir célibataire". Tout est dit dans cette formule !


  • Très chouette à regarder. De belles personnes. Il faut décidément que je me paie le bouquin d’Antoine Martin.
    Vers 09:40 j’aime bien le style de la fille qui interview Alain Soral, le foulard sous la casquette de gavroche, à la fois trad et franchouillard...bien vu !


  • Personnellement JE SUIS CHARLIE de la chocolaterie. J’imagine le ressentiment de ceux qui s’aperçoivent aujourd’hui qu’ils se sont fait berner ce 11 janvier. LOL comme disent les jeunes.


  • ça fait du bien d’entendre des gens intelligents, ayant du bon sens et un esprit critique affûté et souvent l’humour qui va avec.

    Même le sosie de Laurent Blanc (1:50) est de la partie.


  • #1231316

    hé, hé... pourquoi Antoine Martin n’a-t-il pas le droit de porter la contradiction à Caroline Fourest ?

    Et l’idée de décomposer, comme dit Félix, comme dans l’art moderne -par exemple- casser les valeurs en parcelles d’esclavage, pour du pur profit.

    E&R donne les moyens de comprendre l’aliénation, comme George Orwell.
    Chacun sa "liberté".

     

  • Tous les cœurs vivants sont tranquilles, avec un sentiment d’anticipation profonde, car maintenant le temps des choses éternelles est tout proche. De mort il n’y en a pas. Le fils de Dieu est libre. Et dans sa liberté est la fin de la peur. Toutes choses sont vues dans la lumière, et dans la lumière leur but est transformé et compris. Et nous, enfants de Dieu, ressuscitons de la poussière et contemplons notre parfaite impeccabilité. Le chant du Ciel résonne de par le monde, tandis qu’il est soulevé et porté à la vérité. Les illusions d’une autre volonté sont perdues, car l’unité de but a été trouvée.


  • Ma parole, ca donne CARREMENT envie d’y aller !!!!!!!!!


  • JE SUIS CHARMÉ.


  • @ Pascal Mancini : je t’ai connu lorsque tu étais enfant, nous avons fait des fêtes du Nouvel-An ensemble. Je voulais juste t’encourager et te féliciter, je me doute bien que dans ton entourage tes prises de positions, comme tous ceux qui se sentent "soraliens" ou "dieudonniens", ne font pas que des adaptes... Bonne continuation


  • Un échantillon d’intervenants intelligents ouverts sincères et logiques qui prouve qu’Alain Soral et Dieudonné ne sont évidemment pas suivis par des "Charlie" et encore moins par des charlots. Sans parler des centaines de commentaires quotidiens laissés par les internautes sur le site qui démontrent que de plus en plus de gens sont sensibles à un autre type d’information que l’on peut aisément qualifier de ré-information. Merci à tous ceux qui avancent à visage découvert pour ceux, qui très nombreux, sont pris en otage par un environnement professionnel hostile et qui ne peuvent encore s’en affranchir pour exprimer haut et fort leur opinion..


  • Chalie dans la série Drôles de Dâmes (en VO Charlie Angels), c’est leur chef qu’elles n’ont jamais vu et que leur dit, d’une voie sympa, ce qu’elles doivent fairer dans un timing implacable.

    Sophisme ou réalité ? Joachim Roncin, auteur du visuel et du tweet à 12h52, relayé dans la foulée par toute la presse et au JT de 13h est-il donc le premier ange ?


  • Charlie Hebdo, c’est, dans une conscience critique, bien plus que ce qu’en dit notre ami Pierre de Brague. Attention aux intelligences partielles qui agissent comme des aveuglements.
    Charlie Hebdo, c’est la continuité absolument nécessaire de la reproduction marchande qui à l’heure de la domination réelle de la marchandise accomplie ne peut se reproduire que par le chaos du terrorisme de l’indistinction.


Afficher les commentaires suivants