Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les multinationales pillent, le contribuable paye !

Durant l’année 2018, l’Afrique a connu plusieurs grandes zones de conflictualité. Qu’il s’agisse de l’Afrique du Nord, de l’espace saharo-sahélien, de la zone tchado-nigériane, de la Centrafrique (RCA), de l’est de la République démocratique du Congo (RDC) ou de la Corne de l’Afrique, en 2019, toutes continueront à faire l’actualité. Nulle part, en effet, le réel n’est pris en compte, toutes les solutions proposées étant d’ordre électoral.

 

Or, les élections africaines relevant de l’ethno-mathématique, elles ne font que confirmer les rapports démographiques, à savoir que les peuples les plus nombreux l’emportent toujours sur les moins nombreux. Tant qu’une évolution du « One man, one vote » individualiste vers un vote de groupe ne sera pas définie, au lieu de pacifier les situations conflictuelles, la démocratie ne fera donc que les envenimer.

Au point de vue économique, durant l’année 2018, les pays producteurs de matières premières n’ont toujours pas entamé l’impératif mouvement de diversification qui, seul, pourrait leur permettre d’échapper aux malédictions liées à la variation des cours.

Au point de vue social, le continent continuera à s’enfoncer dans le néant, sa démographie y étant plus forte que le développement.

Le cas du Sahel est à cet égard particulièrement parlant. Voilà en effet une région incapable de nourrir ses habitants et où la population double quasiment tous les 25 ans avec un croît de 3,9 % et une moyenne de 7,6 enfants par femme. En 2040, cette région fragile, en voie de désertification et aux ressources plus que limitées, devra ainsi faire vivre plus de 150 millions d’habitants !!!

Pour simplement stabiliser la pauvreté, il faudrait à l’Afrique une croissance de 7 % par an durant plusieurs décennies. Or, avec une croissance moyenne de 2 à 3 %, le continent s’appauvrit année après année.

Comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement quand, par manque de confiance, les investisseurs boudent l’Afrique ? Là encore, les chiffres sont sans appel : en 2017, sur 2000 milliards de dollars d’IED (investissements étrangers directs) mondiaux, le continent dans la globalité de ses 55 États et de son 1,2 milliard d’habitants, en a reçu 60, soit moins que l’Irlande qui, avec ses 5 millions d’habitants en a engrangé plus de 79 milliards…

Les Gilets jaunes, et plus généralement tous les contribuables, seront intéressés d’apprendre que, selon les chiffres officiels du gouvernement, en 2018, la France aura versé 10,45 milliards (mds) d’euros pour l’APD (Aide publique au développement), soit 2 mds de plus qu’en 2015, 75 % de cette somme allant à l’Afrique. Si à ces cadeaux faits grâce aux impôts des Français, nous ajoutons les 2 mds liés à l’asile et à l’intégration, le milliard de l’aide aux mineurs isolés et divers autres postes associés à la gestion de l’immigration africaine, comme l’aide médicale, ce sont au minimum 15 mds (sans compter les dons faits par les régions), qui auront servi à contenter le Zambèze tout en rationnant la Corrèze...

À titre de comparaison pédagogique, le budget du ministère du Travail et de l’emploi est de 13,1 mds, celui du ministère des Solidarités et de la Santé de 9 mds, celui de la Sécurité de 13,64 mds et celui de la Justice de 7,29 mds...

Bernard Lugan

Voir aussi, sur E&R :

Aller au bout avec Kontre Kulture :

 
 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2119837
    Le 9 janvier à 15:46 par René
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Le problème de l’Afrique c’est l’OTANUE qui l’exploite, détruit ses pays par des guerres civiles permanentes et massacre ses habitants pour voler ses matières premières et ses sources d’énergie. Les "dirigeants" ne sont tous que des complices de ces organisations mafieuses du crime.

     

    Répondre à ce message

    • #2120247
      Le 10 janvier à 00:29 par Titus
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Les guerres civiles sont conduites par les peuples indigènes, par définition.
      Les matières premières sont achetées et non volées. Le problème est la redistribution des richesses, mais ça c’est de la responsabilité des africains eux-mêmes.

       
    • #2120293
      Le 10 janvier à 01:43 par Bruce
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      @ titus Les guerres civiles sont conduites par les peuples indigènes, par définition.
      Les matières premières sont achetées et non volées. Le problème est la redistribution des richesses, mais ça c’est de la responsabilité des africains eux-mêmes.

      Jamais lu un truc aussi absurde, ridicule et idiot. Il vous reste encore deux ou trois choses à apprendre de la vie. Les guerres civiles sont toujours alimentées par un agent extérieur qui est au finish, le seul bénéficiaire du chaos engendré par l’affrontement entre fils d’une même nation, pour justement s’approvisionner en richesse (matériel ou immatériel), éventuellement jouir d’une nouvelle position géostratégique ou tout simplement d’accroître son pouvoir. Pour l’Afrique, vous pensez bien que le chaos organisé nourrit les intérêts de ceux qui le provoque dans le but de se procurer les matières premières non à leurs valeurs réels mais aux prix coûtants voir à un prix inférieurs.

       
    • #2123113
      Le 13 janvier à 18:25 par Michelly58
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Le continent n’était pas aussi mal en point quand Khadafi était là.

       
  • #2119864
    Le 9 janvier à 16:11 par france à fric
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Les pauvres des pays riches engraissent les riches des pays pauvres ! C’est ça l’aide au développement !

     

    Répondre à ce message

    • #2119931
      Le 9 janvier à 18:03 par france à fric
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Pour revenir dans la poche des riches des pays riches ! La boucle est bouclée !

       
    • #2120287
      Le 10 janvier à 01:28 par lucide
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Non non les pauvres des pays riches enrichissent les riches des pays riches au détriment des pauvres des pays pauvres, à travers les riches des pays pauvres qui touchent qques miettes pour la boucler sinon, ils risqueraient le renversement( Lummba, Sankara, Kadhafi,... et j’en passe)

       
    • #2120514
      Le 10 janvier à 11:46 par obs
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Depuis 2012 Carlos Ghosn est résident fiscal en Hollandde : il ne paie plus d’impôts en France ! Magnifique ! Par ailleurs saura-t-on jamais combien ce voyou a volé de dizaines de millions à Renault ? A qui fera-t-on croire que le voleur de Nissan n’a pas également volé Renault Seulement il connait tellement de choses que s’il balançait il pourrait faire exploser la belle Ripoux-blique sioniste .

       
  • #2119884
    Le 9 janvier à 16:55 par Congolais
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Bernard, la plupart de ces chiffres sont faux comme pour les statistiques des gilets jaunes mobilisés pour les marches. Si le budget de la France affiche 10.45 milliard de décaissement pour l’aide au développement à l’Afrique, il faut bien comprendre le mécanisme de ce décaissement : l’argent n’est pas donné à ces pays Africains. L’argent sert à payer les fonctionnaires français et les consultants experts français ainsi que des denrées et produits de fabrications françaises. Cet argent permet aux hommes politiques français de financer des cabinets expert-consultant amis qui vont à leur tour financer leurs campagnes électorales. Les français devraient ouvrir leurs yeux sur cette autre forme de redistribution fiscale. L’argent des contribuables sert à enrichir les amis français de vos hommes politiques. Une espèce différente de faux emploi genre « Penelopegate » de Fillion. De plus l’Afrique n’est pas demanderesse de cette soit disante aide au développement. C’est encore une fois de la poudre aux yeux (ENFUMAGE) destinée aux contribuables Français qui masque un vol de grand ampleur sous le couvert de l’aide au développement qui depuis 50 ans n’a rien développé si ce n’est les poches d’amis Français de vos politiciens.

     

    Répondre à ce message

    • #2119942
      Le 9 janvier à 18:12 par Africa
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Autrement dit, les taxes et impôts ponctionnés à la classe moyenne française servent sous couvert de l’aide au développement à enrichir encore plus les banquiers européens ! La classe des intouchables, ceux qui résistent aux petite demandes de redistribution des gilets jaunes qui vont bientôt être interdit de manifester avec la nouvelle loi restrictive des libertés que leurs « représentants » au parlement ont ou vont voter ??

       
    • #2119973
      Le 9 janvier à 18:42 par Alain SORAL
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      C’est exactement ce que dit le sous-titre de l’article, garçon.
      Donc apprends à lire et calme-toi !
      AS.

       
    • #2119981
      Le 9 janvier à 18:47 par anonyme
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Si la France perdait de l’argent en Afrique il y à belle lurette qu’elle se serait retirer de ce continent ! Le pillage de l’Afrique rapporte des dizaines de milliards d’euros et ce n’est pas demain que la France- à -fric lâchera cette vache à lait !!

       
    • #2119999
      Le 9 janvier à 19:06 par Ooops
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      J’imagine très difficilement M. LUGAN avancer des chiffres faux ou farfelus au regard de son parcours d’universitaire, de chercheur et de sa connaissance de l’Afrique.

      Maintenant que l’argent pris dans les poches des contribuables français ne se soit pas retrouvé à bon escient dans le développement des africains dans le besoin je suis tout à fait d’accord.

      Cela fait bien des décennies que les mêmes pourris distribuent le gâteau qu’ils n’ont jamais transpiré, fruit des taxes et impôts dont ils nous assomment, pour en reverser au passage de belles parts aux mêmes pourris de leur acabit qui auraient dû soulager la misère de leur population.

      Et voilà aussi pourquoi l’on se retrouve toujours dans l’éternel schéma de l’africain qui honnit l’occidental moyen l’accusant de lui piller ses richesses.
      Parce que si la classe moyenne française profitait des ressources pillées de ces pays alors elle vivrait bien grassement ce qui est bien loin d’être le cas bien au contraire.

      Vous avez déjà un exemple sous les yeux actuellement du désarroi des nôtres quant à leur avenir, leurs enfants et leur santé et leurs ressources.

      Les français ouvrent les yeux, pour l’instant la réponse ce sont des coups.

       
    • #2120730
      Le 10 janvier à 16:12 par Un français
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      D’accord, mais il y a aussi à côté des gouvernements africains qui créent volontairement de fausses famines pour réclamer de l’aide, ou qui tout simplement l’encaissent. La corruption est bien des deux côtés, et ce sont les peuples, des deux côtés, qui en pâtissent.

       
  • #2119897
    Le 9 janvier à 17:17 par Congolais
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    La plupart de ces chiffres sont faux comme pour les statistiques des gilets jaunes mobilisés pour les marches. Si le budget de la France affiche 10.45 milliard de décaissement pour l’aide au développement à l’Afrique, il faut bien comprendre le mécanisme de ce décaissement : l’argent n’est pas donné à ces pays Africains. L’argent sert à payer les fonctionnaires français et les consultants experts français ainsi que des denrées et produits de fabrications françaises. Cet argent permet aux hommes politiques français de financer des cabinets expert-consultant amis qui vont à leur tour financer leurs campagnes électorales. Les français devraient ouvrir leurs yeux sur cette autre forme de redistribution fiscale. L’argent des contribuables sert à enrichir les amis français de vos hommes politiques. Une espèce différente de faux emploi genre « Penelopegate » de Fillion. De plus l’Afrique n’est pas demanderesse de cette soit disante aide au développement. C’est encore une fois de la poudre aux yeux (ENFUMAGE) destinée aux contribuables Français qui masque un vol de grand ampleur sous le couvert de l’aide au développement qui depuis 50 ans n’a rien développé si ce n’est les poches d’amis Français de vos politiciens.

     

    Répondre à ce message

  • #2119903
    Le 9 janvier à 17:21 par dixi
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Comment l’Afrique qui est le continent ou le sous-sol est le plus riche au monde, et la population la plus pauvre, ce qui est un paradoxe ? C’est parce qu’il y en a qui aide à la piller ces pays avec de l’argent de la planche à billets et avec des armes pour enrichir les irresponsables de ces pays corrompus jusqu’à l’os . Tout ceci ne peut pas être autrement . Et dans tout ce fatras ,ils laissent la population dans l’ignorance ,la pauvreté,et l’illettrisme pour facilité dans la docilité, ce trafique .Et après ,on vient nous faire chier avec l’écologie .

     

    Répondre à ce message

    • #2119963
      Le 9 janvier à 18:34 par vigile
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      L’Afrique n’est pas "pillée", les Africains sont incapables d’extraire les richesses de leur sous-sol, à commencer par le pétrole, le gaz, l’uranium . Mais il y aussi un facteur politique : du temps de Kadhafi les multinationales qui opéraient en Libye devaient se contenter de 10% de royalties . Curieusement depuis que les sionistes l’ont assassiné elles en obtiennent… 90% !...

       
    • #2120107
      Le 9 janvier à 21:30 par lasieste
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      @vigile
      « L’Afrique n’est pas "pillée", les Africains sont incapables d’extraire les richesses de leur sous-sol, »
      Ce n’est pas une raison de leur prendre ces richesses par force. ou par magouille au nom des droits de l’homme.

       
    • #2120266
      Le 10 janvier à 00:57 par Babar
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Cela fait une soixantaine d’années que l’Afrique est indépendante et elle n’est toujours pas capable d’exploiter elle-même les richesses de son sous sol . Pourquoi la "fière" Algérie accueille-t-elle sur son sol de nombreuses multinationales pétrolières ?

       
    • #2120331
      Le 10 janvier à 05:08 par Ah bon
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      @vigile
      vous êtes capable de fabriquer tout ce que vous consommez ? Moi pas. Pourtant j’en profite. Et dans ce profit, il y a des matières premières extraites sur le sol d’africains SANS leur avis. De la même manière que le sol français est exploité pour de l’agriculture intensive CONTRE mon avis. Et je n’ai jamais planté un haricot. Donc ? Je dois la fermer ?

       
  • #2119957
    Le 9 janvier à 18:28 par episcopos
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Le "Canard" de ce jour vient de révéler que l’électricité est taxée à hauteur de 54 %, presqu’autant que le carburant . 15% de la facture d’électricité sert à payer l’électricité des éoliennes qui ne produisent que 5% de l’électricité totale . Bientôt les gens vont se rendre compte que "escroquerie" a un nouveau synonyme : "écologie" .

     

    Répondre à ce message

  • #2119970
    Le 9 janvier à 18:40 par JL29
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Bernard Lugan est certes un expert des peuples africains et personne de sérieux ne le conteste dans ce domaine, mais c’est d’un expert du peuple français dont nous avons un besoin urgent aujourd’hui, sous peine de disparition.

     

    Répondre à ce message

    • #2120332
      Le 10 janvier à 05:15 par Nobru
      Les multinationales pillent, le contribuable paye !

      Vous avez raison, mais quand tout est lié, il est bon de prendre du recul afin de ne pas focaliser sur le symptôme ni même la maladie, mais l’équilibre complet du patient et y compris dans son relationnel.

       
  • #2119984
    Le 9 janvier à 18:48 par machin
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Privatisation des profit et nationalisation des pertes, et cela depuis la colonisation. Encore aujourd’hui, l’Afrique reçoit de l’aide publique au développement de la part de la France. L’aide publique au développement est constituée par les impôts des français. Cette aide publique sert à financer des entreprises françaises privées établies en Afrique et non à financer l’activité économique des africains, sinon dans des proportions réduites.

     

    Répondre à ce message

  • #2120026
    Le 9 janvier à 19:41 par Emmanuelle
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    Il n’y a ni aide publique ni développement ! [Rien que des mots] !
    C’est la dette publique pour l’asservissement perpétuel des esclaves consentant à payer les intérêts quotidiens des emprunts (fictifs, sur papier) dont ils ne perçoivent rien des millions/milliards pourtant signés. Depuis 3 décennies au moins en Afrique, le vol ainsi organisé est couvert par les PAS de la Banque mondiale et du FMI qui assèchent financièrement leurs victimes. [Des PAS plus cruels encore que le pillage récent de la Grèce].
    Dans les relations internationales entre pays pilleurs et pays pillés, la notion de "développement" est faussement promue pour masquer la colonisation et l’esclavage qui caractérisent réellement ces relations.

    Une fois encore, nos contribuables ne payent uniquement que pour du vent et pour nos usuriers sans frontières !

     

    Répondre à ce message

  • #2120631
    Le 10 janvier à 14:01 par Le Corbeau
    Les multinationales pillent, le contribuable paye !

    On va pas refaire l’histoire ici par contre on peut tenter de la comprendre.
    Et pour la comprendre faudrait connaitre les raisons qui ont pousser certaines grandes puissances à pratiquer la colonisation.
    La France a toujours été en avance sur son époque, on me parle de développement des pays Africains, quelle plaisanterie même avec les transferts de technologie je ne perçois aucune évolution, pourtant ils ont soit disant de très nombreux diplômés.
    Il n’y a aucune évolution, aucun progrès et la France avait besoin de ses ressources et elle en aura encore besoin.
    Est-ce pour autant que la colonisation était légitime ?
    Question compliqué, en revanche compte tenu des événements géopolitiques, il est tout à fait compréhensible que la colonisation peut redevenir légitime car le monde tend anormalement vers la barbarie, et ça les pays Africains en sont soient complices soit impuissants, la colonisation redeviendra quoi qu’il en soit légitime et pertinente si la sauvagerie perdure.

     

    Répondre à ce message