Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Libye : la solution n’est pas démocratique

Les uns après les autres, les sommets internationaux sur la Libye échouent à réparer les conséquences de l’injustifiable guerre faite au colonel Kadhafi.

 

Ils échouent parce que, comme le disait Albert Einstein : « On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée que celui qui l’a généré ». Or, la guerre contre le colonel Kadhafi fut officiellement déclenchée au nom de la démocratie et toutes les solutions proposées sont démocratiques ou d’ordre démocratique…

De plus, comment prétendre mettre un terme au conflit quand :

1) Les tribus, pourtant les seules vraies forces politiques du pays, sont écartées, alors que la solution passe précisément par la reconstitution des alliances tribales forgées par le colonel Kadhafi ?

2) Reconnu depuis le 14 septembre 2015 par le Conseil suprême des tribus comme son représentant légal, Saïf al-Islam, le fils du colonel Kadhafi qui représente une des solutions, est systématiquement écarté par les Européens. Or, il est l’un des très rares leaders libyens en mesure de pouvoir faire cohabiter centre et périphérie, comme l’avait fait son père, en articulant les pouvoirs et la rente des hydrocarbures sur les réalités locales, avec un minimum de présence du pouvoir central.

Le littoral urbanisé de Tripoli constitue un cas particulier. Ici, le pouvoir appartient aux milices dont seule une infime minorité se revendique de l’islam djihadiste. Nous sommes dans le monde des trafics qui permettent aux miliciens de faire vivre leurs familles. Or, ils auraient tout à perdre d’une victoire du général Haftar, puisque ce dernier a promis de les mettre au pas. Voilà pourquoi ils soutiennent le pseudo-gouvernement de Tripoli, lui-même porté par la Turquie.

La situation en Tripolitaine est donc très claire : si le général Haftar ne réussit pas à s’y imposer militairement, Tripoli et les villes littorales demeureront donc au pouvoir des milices.
Pour espérer l’emporter le général Haftar devrait donc proposer à certains chefs miliciens une porte de sortie qui en ferait de futurs acteurs politiques dans les régions qu’ils contrôlent et dans lesquelles ils ont acquis une réelle légitimité.

Là est la seule solution qui pourrait les détacher de la Turquie. Le but de cette dernière est de maintenir à Tripoli un pouvoir lui devant sa survie et lui permettant de justifier l’extension de ses eaux territoriales aux dépens de la Grèce et de Chypre.

Bernard Lugan

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2376474
    le 30/01/2020 par Culturovore
    Libye : la solution n’est pas démocratique

    L’OTAN sous ordres de l’état profond américain a déjà copieusement pillé le pays qu’elle a détruit, détournant les centaines de milliards accumulés par Khadafi, l’or lybien, mais les pétroliers en place n’ont pas intérêt à voir une normalisation qui risquerait de nuire aux intérêts de cette haute finance qui génère tout ce chaos. Et a qui a profité les fonds souverains du pays sinon aux pillards de la haute finance ?! C’est tout de même incroyable que des assassins puissent piller tout un pays en toute impunité !


  • #2376480

    " l’extension de eaux territoriales (turques) aux dépens de la Grèce et de Chypre."
    Je ne comprends pas. Quel est l’interêt turc, et comment cela est possible en droit sans annexer de territoire lybien. A moins que ce soit le projet.

     

    • #2376555

      Depuis le coup d’état Grec sur Chypre pour la rattacher à la Grece la Turquie en tant que nation garante est intervenu complètement dans son droit en tant que pays garant pour protéger la minorité turque. Depuis, la partie Chypre grecque ne veut toujours pas vivre avec ses concitoyens turcs, actuellement l’île est séparé en deux. Les Grecs et les Turcs tirent la ficelle à son avantage. La présence turque sur l’île est justifier étant donné le coup d’état Grec et jusqu’à temps la réunification de l’île la Turquie est militairement présente.
      Pourquoi l’Onu fait pas pression pour jouer un rôle de médiateur et pour réunifier l’île côté Grecque ?
      Au lieu de ça, en premier lieu elle a intégré Chypre à l’union européenne alors que Chypre est plus près géographiquement du Liban que de l’Europe, en deuxième elle l’a fait uniquement pour casser les burnes à la Turquie.
      Erdogan est dans son droit le plus total de faire un accord avec une personne légitiment reconnu par l’Onu après ça vous pouvez faire votre flûte, ça ne changera pas la donne du droit international.
      D’ailleurs les européens sont bien embêté en particulier la France de Macron.
      Les gouvernement français font fort, un côté nous prônons la guerre à la Libye en faveur de la démocratie, de l’autre on réarme et on met en scène une personne complètement illégitime au pouvoir en Libye. Je parle même pas de l’Arabie Saoudite, des émiraties, les egyptiens, et les israéliens qui se frottent les mains.
      Le droit international est bafoué, violé constament et depuis le début de la guerre en Libye.
      Si on importe une importance aux droits international Erdogan est légitime à défendre Sarraj, Macron et Poutine sont illigitime à armée l’opposant en arme et en homme.
      Les critiques contre Erdogan en Syrie sur les milices islamiques doivent être les mêmes sur la Libye concernant les puissances étrangères qui arment les opposants.


    • #2376563
      le 30/01/2020 par Royaliste
      Libye : la solution n’est pas démocratique

      @ fadge

      La prospection sous-marine a montré que le sous-sol de l’est de la Méditerranée (autour de Chypre) est riche en gaz naturel, ce qui attise les appétits de la Turquie, L’Égypte, Israël, Chypre, la Grèce et la Libye. Fin 2019, la Turquie et le GNA Libyen de Fayez el-Sarraj ont signé un traité de reconnaissance mutuelle de leur frontières maritimes. Le hic, c’est que cet accord ne tiens pas compte des frontières des autres pays voisins.


    • #2376573

      Une diplomatie neutre et forte tenant compte des intérêts des uns et des autres sans léser aucun et tenant éloignés les affairistes les lobbeys de toute c est la seule solution pour garantir l indépendance du pays et écarter tous les pays impliqués à la destruction de la lubie depuis 2011 (l occident en. Particulier. Usa. OTAN. Usa. France. Etc etc)


    • #2376619
      le 30/01/2020 par Bayinnaung
      Libye : la solution n’est pas démocratique

      @ Yasin

      Poutine est légitime pour armer le peuple contre les islamo-racailles de Sarraj (l’homme installé par l’occident après le coup d’état contre Kadhafi) : de plus, c’est la France qui a bombardé la Libye en 2011 ... Donc, Macron ne saurait armer réellement Haftar pour le soutenir, mais juste pour entretenir le conflit (et donc en armant les 2 factions).

      Erdogan n’est pas plus légitime que les autres pour intervenir dans un pays tenu par les islamo-racailles que Haftar et Saïf Al-Islam combattent.
      A la limite, Poutine, lui, au moins est resté cohérent : il était contre l’agression de 2011 contre les forces légitimes et il soutient toujours les forces légitimes.

      Traiter les occidentaux d’impérialiste, c’est bien. Ne pas être impérialiste soit-même, c’est mieux ... Parce que je ne vois pas en quoi l’empire Ottoman fut moins pire que l’empire occidental. Dans les 2 cas, les peuples de la région en souffrent et sont ravis de s’en libérer (sauf quand on est un islamo-racaille).


    • #2376688

      Bayinnaung



      Poutine est légitime pour armer le peuple contre les islamo-racailles de Sarraj



      Injecter plus d’arme pour résoudre une guerre super l’idée.
      Donc c’est la loi du plus fort ?
      Erdogan contrairement à Haftar veut que les meurtres cessent, Haftar en revanche parrainé par l’Egypte et l’Arabie Saoudite sont pour la force des armes, ils veulent le pouvoir par la force.
      Explique moi comment on peut résoudre un problème avec des armes et encore plus d’arme ?
      Pourquoi Haftar n’a pas signé une cessation, un drapeau blanc, avec la Russie ou à Berlin au lieu de ça il déglingue des civils à travers ses bombes.



      A la limite, Poutine, lui, au moins est resté cohérent




      Bien sûr Poutine ne parle pas de ses mercenaires de la société Wagner des paramilitaires entraîné pour tuer.
      Il a même nier cette existence on est là d’une sincérité extrême.
      Alors que ses soldats sont au front au plus près du combat à dégommer des Libyens avec leurs sniper.
      Poutine n’a pas le droit international collé à son dos, en Syrie il est légitime car le pouvoir légitime lui demande de l’aide en Libye il n’est en rien légitime à soutenir un opposant à Khadafi. Sachant que Sarraj est reconnu par la communauté international comme légitime.



      islamo-racaille




      L’Union européenne, l’arabie Saoudite l’egypte, Israel n’aiment pas les islamistes qui font de la politiques.
      C’est quoi un islamo racaille ?
      Tu peux être islamiste dans un pays musulim et tu peux faire de la politique oui ou non ?
      A vous entendre un président islamiste dans une terre d’islam est plutôt péjoratif
      L’Islam que prône l’Arabie Saoudite n’est pas le même que l’islam que prône la Turquie.
      Pour info L’Iran coopère avec le Hamas, le Qatar et la Turquie qui sont tous des frères musulmans.
      La propagande de l’islamiste coupeur de tête est bien ancré en vous mais sachez que les soutiens de Poutine sur le dossier Libyen sont l’Arabie Saoudite, Israel, l’egypte, les émiraties, la France on peut pas dire qu’on combat les islamistes " RACAILLE " quand on combat au près des l’Arabie Saoudite et de la France.


    • #2376860

      @Bayinnaung Yasin a raison sur tout.
      Par contre toi, tu vague a chaque fois que le 2 poids 2 mesures.


  • #2376506
    le 30/01/2020 par Bayinnaung
    Libye : la solution n’est pas démocratique

    Et alleeeeeeeeez ! Les admirateurs de Fayez, le véritable homme des occidentaux puisque mis au pouvoir et reconnu par eux après 2011, vont encore nous pondre des pavés pour nous défendre le règne des islamo-racailles de Tripoli comme les bons trolls pro-Erdogan qu’ils sont.

    Bha ! Au moins, ça fait rire (sinon ça ne serait pas publié) ;-)


  • #2376540
    le 30/01/2020 par FRANCE LIBERTE
    Libye : la solution n’est pas démocratique

    Parce que tout un chacun, de ceux qui veulent "apporter une solution " pour la Libye , ne cherchent que leur propre intérêt et non celui du peuple libyen !


  • #2376544
    le 30/01/2020 par Merdier !
    Libye : la solution n’est pas démocratique

    Déjà demander des comptes au nain hongrois et à Botul, et à d’autres hilarantes ou équivalent d’ici ou là, après on fait le point.

     

    • #2376826
      le 31/01/2020 par son of the tepu
      Libye : la solution n’est pas démocratique

      encore deux français de souche qui ont décidé à notre place ce qu’il fallait faire en Lybie alors que c’est connards l’ont reçu à l’Elysée à l’époque et on a entendu que rama yade l’ouvrir sur cet invitation du nabot


  • #2376553

    Depuis deux ans, le cours mondial du sucre est en chute libre :
    - 550 Euros la tonne en 2017
    - 270 Euros la tonne en 2019

    Pourquoi ?

    Parce que la production de sucre a augmenté considérablement, depuis plusieurs années, au Brésil, en Inde et dans d’autres pays.

    Pourquoi le prix du sucre n’a pas baissé au Sénégal ?

    Parce que, au Sénégal, il y a une entreprise qui a le monopole de la production de sucre.

    Donc elle vend le sucre au prix qu’elle veut.

    "Dans le sucre, au Sénégal, le monopole de la CSS est menacé. Elle a investi entre 150 et 230 millions d’euros pour faire passer sa production de 80 000 t à 150 000 t aujourd’hui. Avec un triple objectif  : empêcher les importations en collant à la taille du marché sénégalais  ; éviter l’implantation de concurrents locaux, même si Louis Lamotte, conseiller spécial de la CSS, le dément  ; et pénétrer le marché régional."

    https://www.jeuneafrique.com/mag/34...


  • #2376575

    Ils n’échouent pas, car la situation actuelle de la Lybie est précisément leur Victoire.
    La destruction des Etats-Nations est leur but avant d’aboutir à l’État-monde avec sa capitale à Jérusalem.
    La guerre contre le colonel Kadhafi fut officiellement déclenchée par l’occident et toutes les solutions proposées sont occidentales ou d’ordre Hégémonique…

     

    • #2376592

      La montée du « capitalisme du désastre » n’a pas été un projet soumis aux Etats qui allaient être détricotés afin que triomphe le fondamentalisme du marché. F. Hayek et M. Friedman, ses concepteurs et « leurs élèves » (les Chicago boys) tenaient (et tiennent encore) à faire du monde globalisé un marché dérégulé. Sans plus. En recourant à « la stratégie du chaos et du mensonge », ils avaient un objectif à atteindre : contrôler ce marché par eux-mêmes ou par des sous-fifres interposés.
      L’URSS, la Yougoslavie, l’Irak, la Syrie, la Libye, l’Iran, la Somalie, la République Démocratique du Congo, etc. étaient dans leur ligne de mire. Certains de ces pays sont déjà balkanisés et/ou ont été victimes du « chaos constructeur ».
      Croire que pour passer à l’acte, ces adeptes de « la stratégie du choc » ont besoin de l’avis des pays et des Etats concernés relève purement et simplement de la naïveté. Croire qu’ils épargnent les pays aimés par leurs habitants est une illusion. Les pays qui résistent sont ceux qui ont une bonne connaissance de l’adversaire, de son histoire, ses méthodes, de ses stratégies, de son mode opératoire. Ils ont une bonne maîtrise de leur propre histoire et ont appris le sens de la diversification du partenariat et du sacrifice. Ils ont eu un leadership patriote et visionnaire.
      « Les actes de foi » face à « la monté du capitalisme du désastre », des inégalités qu’il creuse et des Etats qu’il détricote ne sont d’aucune utilité. Se ressourcer sur cette question est indispensable.


  • #2376681
    le 30/01/2020 par Democrate participatif
    Libye : la solution n’est pas démocratique

    Y a pas qu’en Libye que la solution n’est pas démocratique.


  • #2376767
    le 30/01/2020 par Pastounak
    Libye : la solution n’est pas démocratique

    Autre approche, tout aussi intéressante, par Dmitry Orlov.
    "Le pic du pétrole gratuit" (lesakerfrancophone, 23 janvier 2020)


  • #2376778

    Pourquoi mr Lugan ne précise t il pas quel est le pays responsable de cet injustifiable guerre ????


  • #2376870

    La politique occidentale a toujours été de diviser les tribus dans les pays constitué de tribus. Il faut connaître ces pays pour savoir que l’"individu" ne voit pas plus loin que son village et constitue un excellent instrument de division ou de dissidence pour le colonisateur ... Lugan connaît parfaitement la situation, mais quel politique écoute les anthropologues doués de raison et bien intentionnés ? Les pays africains ont besoin d’hommes forts pour construire des "Etats", comme furent jadis les rois européens. Sauf qu’hier aucun Africain n’a gêné ces rois dans leurs efforts d’unification ...


  • #2377407
    le 31/01/2020 par browser.0098
    Libye : la solution n’est pas démocratique

    @yasin et consort qui dit qu’il a toujours raison/ relisez-vous , avec calme c’est à dire avec intelligence et un jour si vous avez enfin l’humilité à la place de votre orgueil exacerbé insane et votre orthographe aussi pourrie que votre pensée égotique , vous comprendrez pourquoi toute votre vie se déroule sur un schéma stéréotypé qui conduit à l’inverse de la réconciliation et l’égalité auprès de tous ceux qui ont une tête pour penser et que vous n’apercevez même pas. vous vous croyez géniaux mais votre idiotie enflammée est le terreau parfait de tous les conflits : vous participez aveuglément du problème et accusez les autres.sic.


Commentaires suivants