Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Libye : vers une négociation ou une partition ?

En Libye où l’armée turque a repoussé les forces du maréchal Haftar et où le Caire a sommé Ankara ne de pas avancer vers Syrte, le conflit est-il inévitable ? Tout va dépendre des objectifs des principaux acteurs étrangers engagés sur le terrain.

 

Le 7 novembre 2019, la Turquie s’est comportée en « État pirate » en signant avec le GUN, le Gouvernement d’union nationale installé à Tripoli, un accord redéfinissant les zones économiques exclusives (ZEE) des deux pays. Conclu en violation du droit maritime international et aux dépens de la Grèce et de Chypre, cet accord prétend tirer aussi artificiellement qu’illégalement, une frontière maritime turco-libyenne au milieu de la Méditerranée. La réalisation de cet accord passant par la survie du GUN, le 2 janvier 2020, le Parlement turc a voté l’envoi de forces combattantes en Libye.

Misant à la fois sur l’habituelle lâcheté des Européens et sur les contradictions de l’OTAN, le président Erdoğan avance ses pions sur le fil du rasoir, sachant qu’il bénéficie de la neutralité bienveillante des États-Unis dont la priorité est d’éviter l’installation d’une base russe en Cyrénaïque. Ce faisant, l’erratique administration américaine prend le risque de provoquer à la fois l’intervention militaire de l’Égypte, une rupture au sein de l’OTAN et des tensions avec ses alliés saoudien, émiratis et israélien.

La Russie observe en silence. La Libye n’étant pas pour elle un objectif majeur, son intérêt n’est pas de se brouiller avec la Turquie au moment où cette dernière s’éloigne encore un peu plus de l’OTAN et de l’Union européenne.

Ceci étant, deux questions se posent :

1) La Grèce, membre de l’OTAN et de l’UE, et Chypre, membre de l’UE, peuvent-elles accepter le chantage turc et ont-elles les moyens de s’y opposer ?

2) L’UE se livrera-t-elle pieds et poings liés à la Turquie en laissant à cette dernière le contrôle de deux des principaux robinets de son approvisionnement en gaz, à savoir l’EastMed et le Turkstream ?

En dépit des déclarations martiales, tôt ou tard la négociation reprendra. Lors de la conférence de Berlin au mois de janvier dernier, le partage du pouvoir sur des bases très fédérales avait quasiment été acté, mais les négociations avaient finalement buté sur la place à accorder au maréchal Haftar. Or, celui-ci est désormais hors-jeu... Tout plan de paix débouchera ensuite sur des élections, et comme tous les protagonistes sont décrédibilisés, le seul capable d’être à la fois soutenu par un électorat en Tripolitaine et en Cyrénaïque semble être Seif-al-Islam, le fils du colonel Kadhafi sur lequel pèse un mandat d’arrêt international…

Le président Déby dont les opposants sont installés au Fezzan suit avec intérêt l’évolution de la situation en Libye car les forces Misrata-GUN-Turquie ayant actuellement l’avantage, les tribus du Fezzan vont donc se rallier à elles. La prise de contrôle du Fezzan par le GUN aurait des conséquences sur Barkane car la Turquie pourrait alors aider directement les groupes terroristes sahéliens… L’OTAN est décidément une grande famille…

Bernard Lugan

Voir aussi, sur E&R :

 
 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2494916
    Le 1er juillet à 13:10 par Snayche
    Libye : vers une négociation ou une partition ?

    Ah non, si la troisième guerre mondiale a été évitée malgré les affrontements au Vietnam, en Corée, en Afghanistan, en Ukraine, et en Syrie (et aussi dans d’autres pays), c’est en pas au maghreb en Libye qu’elle va commencer quand même ? ! ! !

     

    Répondre à ce message

  • #2494942
    Le 1er juillet à 13:47 par le glauque
    Libye : vers une négociation ou une partition ?

    On en a connu bien d’autres au cours de l’Histoire qui furent sur le fil du rasoir:l’avant dernier s’appelait Adolph.
    Aujourd’hui,il s’agit du sultan turc:à parier que même "ses amis" ne verraient pas d’un mauvais oeil une petite glissade...

     

    Répondre à ce message

    • #2495226
      Le 1er juillet à 22:39 par Yasin
      Libye : vers une négociation ou une partition ?

      C’est plus facile comme ça Erdogan est le grand méchant loup...

       
    • #2498370
      Le 7 juillet à 00:58 par clemclem
      Libye : vers une négociation ou une partition ?

      Ecoute Yasin le Turc, ton sultan n’est pas notre ami et veut la mort de la notre civilisation, non on ne lèchera pas le cul du sultan.
      Puisque la turquie est si géniale barre toi y donc.
      A moins que jouer la 5eme colonne te soit préférable.

       
  • #2494958
    Le 1er juillet à 14:08 par retourdebaton@gmail.com
    Libye : vers une négociation ou une partition ?

    Camarades de E&R

    Après que Sarkozy et BHL ont détruits la Lybie pour le compte de l’Otan , ce pays est dirigé par l’Otan , en toute logique.
    C’est pour cette raison que les turcs y sont , Lugan semble oublier ce pont fondamental en décrivant la Turquie comme agissant seule.
    Pas de partition. Une longue guerre de moyenne intensité qui permettra de continuer à vendre du matériel lourd et à profiter gratis du pétrole Lybien en plus de la place stratégique du pays dans la zone. Et n’oublions pas que l’Otan c’est nous aussi...soit-disant, car tout le monde dans l’Otan s’en fout de la France.
    Le futur , .......bien malin qui.
    Ne varietur
    Lavrov

     

    Répondre à ce message

  • #2495050
    Le 1er juillet à 17:47 par anonyme
    Libye : vers une négociation ou une partition ?

    Un véritable raz de marée gazier en direction des pays européens. De l’énergie propre à un prix raisonnable pour des décennies, autant dire des perspectives de prospérité, s’ils se débarrassent de l’UE, de leurs Régimes Pourris, de leurs gauches folles, des colonies étrangères parasites qui les vampirisent...Une fois épouillés, reste à conforter l’axe est/ouest eurasiatique, et à recouvrer la suprématie sur le reste de la planète. L’Allemagne a commencé et va reconvertir ses centrales à charbon très vite, leurs écolos abrutis sont en pleine débâcle. Et pour la première fois depuis longtemps les intérêts convergent entre Afrique du nord-est et Europe du sud.

     

    Répondre à ce message

  • #2495194
    Le 1er juillet à 21:51 par teuteuil
    Libye : vers une négociation ou une partition ?

    Erdogan est un gamin qui s’exprime comme un gamin qui veut montrer qu’il est fort, il en fait trop ; ce type est d’un ridicule, une bonne branlée lui remettra les idées en place.

     

    Répondre à ce message

    • #2495230
      Le 1er juillet à 22:43 par Yasin
      Libye : vers une négociation ou une partition ?

      Erdogan dérange beaucoup les intérêts français dans cette région.
      Erdogan fait un sans faute alors que Macron perd sur ça crédibilité et fait faute sur faute le problème il est là...

       
    • #2495342
      Le 2 juillet à 06:02 par le Tsar de toutes les Russies
      Libye : vers une négociation ou une partition ?

      Je remarque qu’a chaque fois qu’on parle de mErdoğan il y a toute une nuée d’agent pro-AKP qui surgissent de nul part pour faire son éloge, c’est dingue quand même ! Surtout quand on voit les noms de certains des commentateurs c’est encore plus flagrant. Non franchement soyez un peu plus malin les gars, au moins faites-vous passer pour du gaulois de base en s’appelant marc pierre paul jean je sais pas mais au moins vous pourrez passer plus inaperçu parce que la c’est trop gros votre propagande ottomane.

       
    • #2495408
      Le 2 juillet à 09:22 par Pierre Loup
      Libye : vers une négociation ou une partition ?

      @le Tsar de toutes les Russies
      Non en fait c’est juste que la France à été **massivement** repeuplé de plusieurs peuples non-européens ! Et parmi ces peuples, beaucoup sont des nationalistes de leurs pays d’origine !
      L’Assimilation/Intégration est une arnaque des immigrationnistes tout simplement car à partir d’une certaine quantité, ça devient incontrôlable ! C’est mathématique, c’est biologique !

       
    • #2495427
      Le 2 juillet à 10:07 par le Tsar de toutes les Russies
      Libye : vers une négociation ou une partition ?

      Ben non pierre loup, c’est justement la que tu te plantes (sans offense), car si comme tu le prétends ce sont des minorités en France qui envoient ces messages ils devraient être anti-Erdoğan et non pas pro-Erdoğan, car les peuples du monde arabe (Maghreb compris) détestent les turcs et le néo-ottomanisme représenté par Erdoğan. Le turcs sont largement en infériorité numérique en France par rapport aux algériens, marocains et tunisiens. Donc je persiste et signe, ce sont des agents pilotés depuis la Turquie, je pari qu’ils n’écrivent même pas de France mais de Turquie.

       
  • #2495341
    Le 2 juillet à 05:56 par JMLP
    Libye : vers une négociation ou une partition ?

    C’est cela, rigole bien merdoğan comme un fourbe néo-ottoman que tu es, rigole jusqu’au jour ou a force de casser les couilles a tout le monde tu te feras casser la gueule par une petite coalition.

     

    Répondre à ce message

  • #2495398
    Le 2 juillet à 08:55 par p’tit gars
    Libye : vers une négociation ou une partition ?

    C’est une manie chez nous les européens occidentaux de croire que la démocratie peut s’exporter partout... Il y a des pays où les gens veulent vivre par tribus bien séparées, avec chacune sa langue et ses coutumes, et où la notion du "vivre ensemble" (si chère à nos progressistes illuminés) ne signifie rien !

    Et puis la démocratie occidentale, où on mange si mal, où on ne pense qu’à s’amuser, où deux hommes ou deux femmes peuvent se marier, représente la folie voire l’abomination aux yeux des nations africaines et orientales...

     

    Répondre à ce message