Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Si l’Italie sortait de l’Euro…

La possibilité d’une sortie de l’Italie de l’Euro, sortie qui pourrait survenir à la fin du printemps 2015, est de plus en plus souvent évoquée dans la presse internationale, italienne bien sûr mais aussi allemande, américaine [1] et britannique [2]. Le silence de la presse française n’en est que plus assourdissant… Il faut alors comprendre pourquoi le processus de destruction de l’Euro pourrait bien commencer par l’Italie, et quelles en seraient les conséquences pour la France.

 

Une situation devenue intenable

Il est clair, désormais, que la situation de l’Italie est devenue intenable dans le cadre de la monnaie unique. L’Italie est plongée dans une situation de stagnation de son PIB depuis la crise de 2008 qui semble même plus grave que ce que l’on connaît en Espagne.

 

JPEG - 30.7 ko
Graphique 1 – Source : base de données du FMI, octobre 2014.

 

La situation est particulièrement critique si l’on regarde les gains de productivité de l’Italie, comparés à ses concurrents de la zone Euro depuis 1999. On constate que l’Italie est à la traîne, et pas seulement par rapport à l’Allemagne et la France, mais aussi par rapport à l’Espagne. Dans ce pays, cependant, la fermeture de nombreuses entreprises a entraîné la disparition des moins productives et, ici, le gain de productivité peut directement s’expliquer par l’effet de la contraction de la production.

Lire l’intégralité de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Notes

[1] Baker D., « Italy’s Stagnation : The Need to Share the Pain » in Insight, Center for International SocialStudies

[2] « Lira looks set for a comeback », The Guardian, 16/11/2014,

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1033329
    le 18/11/2014 par Cobra
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    mieux vaut la fin de l horreur que l’horreur sans fin.


  • #1033332
    le 18/11/2014 par matrix le gaulois
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Les italiens ont toujours été à la pointe (pour le meilleur et pour le pire) :

    - ils ont été la première puissance impérialiste bien avant la France, l’Allemagne ou l’Angleterre.
    - ils ont fondé des républiques quand partout en europe on était dans des systèmes monarchiques.
    - ils ont essayé de faire la réforme avant les protestants (Savonarole).
    - ils ont fait les lumières avant les autres (la renaissance).
    - ils ont testé le fascisme puis le communisme avant les autres en europe.
    - ils ont eu la téléphonie mobile/l’internet haut-débit/le câble avant tout le monde en europe.
    - ils ont fait du libéralisme avant les autres (Berlusconi).
    - ils ont fait de la dissidence avant les autres (Casa Pound)

    Il serait normal qu’ils soient les premiers à sortir de l’euro avant les autres.

     

    • #1033413
      le 18/11/2014 par Philippe de Macédoine
      Si l’Italie sortait de l’Euro…

      Permettez moi un commentaire sur Savonarole. Le parallèle avec Luther est clair : réaction envers les dérives dogmatiques et le laxisme du Vatican pour l’un et de la République de Florence pour l’autre. Cependant, je pense que les germes du protestantisme étaient plus dans le gouvernement des cités état du nord de l’Italie dont on sait qu’elles étaient gérées par des marchands (du temple) qui avaient mis le profit au dessus de la foi. Les Médicis sont des marchands, pas des aristocrates porteurs de l’épée. Ce sont des libéraux bon teint obnubilés par le profit. Il n’y a pas de meilleure définition dans l’attitude et le comportement pour ce que deviendra le protestantisme au delà du rigorisme de Luther et (encore pire) de Calvin.

      Permettez moi un doute. La notion de "République" a été mise en oeuvre par les Vikings bien avant il me semble. De même pour la Suisse non ?

      Permettez moi un complément :

      - ils ont mis des bimbos nues à l’écran avant les autres
      - ils ont élu une actrice porno au parlement avant les autres
      - ils ont créé la télé poubelle bien avant les autres
      - ils ont été fascistes avant les autres (je le mets dans cette liste mais pensez bien que je n’ai aucun a priori négatif sur le fascisme italien. Je le connais assez mal en fait)


    • #1033844
      le 19/11/2014 par matrix le gaulois
      Si l’Italie sortait de l’Euro…

      - ils ont créé la télé poubelle bien avant les autres



      Faux ! Les premières télé-réalité ont été faites en Hollande (et pour le reste, je ne parle pas du tas de fumier made in USA). Ceci dit, ça rejoindrait ce que vous dites sur l’europe du nord à qui il est arrivé souvent aussi d’être en pointe (l’absence d’état en Belgique pendant plus d’une année n’est pas de bonne augure).


  • #1033341
    le 18/11/2014 par mb87
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Mouais.... Enfin si la réalité réelle de la vie quotidienne des autochtones intéressait nos gouvernants ça se saurait. J’aime bien Sapir, son insoummission à la doxa ambiante et sa considération pour la réalité populaire mais c’est sans compter sur nos hommes politiques et les médias dominants qui sont des relais des intérêts bancaires et des multinationales.
    La question que je me pose est plutôt de savoir comment nous en tant que peuple pouvons - nous accepter cela ? Combien de temps cela va t - il durer ?
    Certains mystiques croient à une intercession divine....on peut toujours attendre. Pourrons - nous vraiment mettre en place un système populaire ou la constitution est rédigée pour et par le peuple par référendum et non par des représentants qui représentent surtout leurs intérêts ? Pourrons - nous le faire pacifiquement ?


  • #1033347
    le 18/11/2014 par snake_eater
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Tsss, ça va être comme pour l’Angleterre : ils vont dire qu’ils vont faire un referendum pour essayer de faire baisser le(s) parti(s) euro-sceptiques en pleine ascension et au dernier moment...ils vont l’annuler. Seule l’élection d’un vrai parti euro-sceptique permettra une sortie de l’euro.


  • #1033369
    le 18/11/2014 par redsniper06
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Si l’Italie sortait de l’Euro…elle sortirait de la m.... !!!.


  • #1033394
    le 18/11/2014 par Soralien
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Est-ce les etats-uniens , pour finaliser l’accord du marché trans-atlantique, seront pret a soutenir l’économie des pays européens en difficultés ? Ce que je ne souhaite pas biens sur, laissons exploser l’europe et reprenons chacun nos billes .


  • #1033401
    le 18/11/2014 par Toscan
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Toscan répond à gigi : l’Italie enregistre le deuxième excédent commercial d’Europe derrière l’Allemagne, c’est très facile de le trouver sur le Net : tapez "excédent commercial Italie"... Quant à l’économie "immergée" italienne, elle est très importante, en Italie on paie souvent en liquide...

     

    • #1033583
      le 19/11/2014 par fred
      Si l’Italie sortait de l’Euro…

      OUI !

      Il est de notoriété publique que là où nos affreux gabellous de Bercy ont mis tout le monde en coupe réglée , à grand renfort de taxe ... de contrôles ... et d’agents inutiles ...

      les Italiens ont eu l’intelligence de comprendre que "dans certains cas" il vaut mieux fermer pudiquement les yeux sur des pratiques de Noir (donc sans taxe) pour continuer à avoir de l’activité économique et donc une certaine forme de paiement de TVA par les achats des gens rémunérés par ces activités , plutôt que de vouloir faire passer tout le monde (seul 1 français sur 2 paye l’ impôt sur le revenu , alors que nous avons le système avec coût de fonctionnement le plus onéreux d’Europe... cherchez l’erreur ! ;-)) ) au crible de l’imposition , quitte à entraîner des fermetures d’usines , ateliers ou activités ...et d’avoir des milliers d’ ex-employés , sans le sou et sans espoir , sur le pavé !

      Faut dire que les Italiens n’ont pas de cliques de politiques-ultra-cumulards qui ont grand-train-de-vie aux frais de ceux qui passent dans les fourches des dits gabelous


  • #1033621
    le 19/11/2014 par gepetto
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Attention ! un graphique sans légende est contre-producteur.


  • #1033775
    le 19/11/2014 par magnafera
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    J’aimerai bien qu’on m’éclaire : En quoi le fait le fait qu’un pays sorte de la zone euro en pousserai obligatoirement d’autre à le faire ? Ça à l’air évident pour tout le monde mais pour moi, si la volonté n’y est pas, y a pas de raison que sa change sans changer de dirigeants.


  • #1034113
    le 19/11/2014 par compris
    Si l’Italie sortait de l’Euro…

    Nan, moi je ne pense pas que l’Italie sortira de l’Euro.
    Depuis 3 ou 4 ans, quasiment TOUS les postes cles en Italie sont occupes par des anciens banqiers ( cherchez bien les CV vous y verrez GS quelque part - y compris stagiaire- meme si ils ont fait une autre banque).