Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Syrie : Le Qatar fournit des milliards de dollars aux "rebelles"

Le riche État gazier du Qatar a dépensé pas moins de trois milliards de dollars ces deux dernières années pour soutenir la rébellion en Syrie, loin devant n’importe quel autre gouvernement, mais il est maintenant dépassé par l’Arabie Saoudite en tant que premier pourvoyeur d’armes pour les rebelles.

Le coût de l’intervention du Qatar, sa dernière action de soutien à une révolte arabe, ne représente qu’une petite partie de son portefeuille d’investissements à l’international. Mais son appui financier à la révolution qui s’est transformée en cruelle guerre civile éclipse le soutien qu’apporte l’Occident à l’opposition.

Le petit État à l’appétit gargantuesque est le plus important donateur pour l’opposition politique, dédommageant généreusement les transfuges (une estimation l’évalue à 50 000 dollars par an pour un transfuge et sa famille), et il fournit une grande quantité d’aide humanitaire.

En septembre, de nombreux rebelles de la province syrienne d’Alep ont reçu un versement exceptionnel de 150 dollars de la part du Qatar. Des sources proches du gouvernement qatari disent que la dépense totale a atteint pas mois de 3 milliards de dollars, tandis que des sources rebelles et diplomatiques parlent d’un montant d’un milliard de dollars au maximum.

Pour le Qatar, qui détient les troisièmes plus importantes réserves de gaz naturel au monde, l’intervention en Syrie s’inscrit dans une posture obstinée de reconnaissance internationale et est simplement la dernière étape de sa démarche pour se positionner comme un acteur régional de premier plan, après son soutien aux rebelles libyens qui ont renversé Mouammar Kadhafi en 2011.

Selon le Stockholm International Peace Research Institute qui étudie les transferts d’armes, le Qatar a été le principal fournisseur d’armes à l’opposition syrienne, avec plus de 70 avions cargo militaires qui se sont posés en Turquie entre avril 2012 et mars de cette année.

Mais même si son approche est davantage guidée par le pragmatisme et l’opportunisme que par l’idéologie, le Qatar s’est retrouvé impliqué dans la situation politique très polarisée de la région, s’attirant des critiques acerbes. « On ne peut pas acheter une révolution » affirme un homme d’affaires de l’opposition.

Le soutien du Qatar aux mouvements islamistes dans le monde arabe, qui l’a mis en porte-à-faux avec les autres États du Golfe, a nourri une rivalité avec l’Arabie Saoudite. Hamad bin Khalifa al-Thani, émir régnant du Qatar, « veut être le (Gamal) Abdelnasser islamiste du monde arabe », » déclare un politicien arabe, en référence au panarabisme flamboyant et passionné de l’ancien leader panarabe.

L’intervention du Qatar est devenue l’objet d’une attention de plus en plus forte. Ses rivaux dans la région soutiennent qu’il utilise sa puissance financière simplement pour s’acheter une influence future et qu’il a fini par fragmenter l’opposition syrienne. C’est dans ce contexte que l’Arabie Saoudite qui jusqu’à présent avait apporté un soutien plus mesuré et réfléchi aux rebelles Syriens a accru son implication.

Les tensions récentes au sujet de l’élection d’un premier ministre par intérim de l’opposition qui a obtenu le soutien des Frères Musulmans syriens a aussi amené l’Arabie Saoudite à resserrer ses liens avec l’opposition politique, une tâche qu’elle avait en grande partie laissée entre les mains du Qatar.

La relégation du Qatar à la deuxième place en matière de fourniture d’armes résulte des inquiétudes en Occident et dans certains pays arabes de voir les armes fournies échouer entre les mains du Jabhat al-Nosra, une organisation liée à al-Qaïda.

Des diplomates disant aussi que les Qataris ont eu du mal à assurer un approvisionnement régulier en armement, chose que les Saoudiens ont été en mesure de faire via leurs réseaux plus développés.

Une route d’acheminement d’armes en Syrie passant par la frontière jordanienne a ouvert ces derniers mois. Le gouvernement jordanien qui est terrifié à la perspective de voir les djihadistes en position dominante chez son voisin a été réticent à autoriser les livraisons saoudiennes.

La réticence de l’Occident à intervenir avec plus de force en Syrie a eu pour conséquence de placer les opposants à Bachar al-Assad dans la dépendance du soutien du Qatar, de l’Arabie saoudite et de la Turquie, quoique depuis l’an dernier, les Émirats Arabes Unis et la Jordanie ont rejoint le club des soutiens aux rebelles en tant que partenaires mineurs.

Khalid al-Attiyah, le chef de la diplomatie du Qatar, qui est chargé de la politique syrienne, a rejeté les rumeurs sur une rivalité avec les Saoudiens et a démenti les allégations selon lesquelles le soutien qatari aux rebelles a divisé l’opposition syrienne et affaibli les institutions naissantes.

Dans un entretien accordé au Financial Times, il a affirmé que tout ce qu’a entrepris le Qatar l’a été en conjonction avec le groupe des pays occidentaux et arabes amis de la Syrie, pas seul. « Notre problème au Qatar, c’est que nous n’avons pas d’agenda caché, alors les gens nous en fixent un » a-t-il dit.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout cet argent qui pourrait eradiquer la pauvrete chez les arabes, au lieu de cela il sert a verser le sang.
    Y a pas a dire quand ils vont tomber ils vont faire du bruit.


  • Le Qatar qui va pouvoir armer les salafistes tunisiens aussi, parce que ça sent la guerre civile là-bas aussi !


  • Les dirigeants Quataris ne sont meme pas des traitres : ce sont probablement de simples Marranes qui haissent les Arabes . D’ou le recours à la dictature .

     

    • Ouais mais bon les quataris de souche bénéficient d’énormes avantages sociaux (études gratuites dans les universités étrangères prestigieuses, logement gratos...), supérieurs à ceux qu’avaient les Libyens sous Khadafi (en meme temps le Quatar est plus riche)


  • totalement faux ......l’arabie saoudite interdit tout depart pour la syrie ..
    personne n’aide les rebelles...les armes qu’ils ont ,c’est tout simplement les armes qu’ils ont acquis de leur propres moyens ....si le qatar ,la turquie ,l’arabie saoudite ,les etats unis ,israel voulaient en finir avec bachar ,ils l’auront fait depuis longtemps ....
    l’occident ferme les yeux ,et aide bachar implicitement ....
    en arabie saoudite ,on arrete des gens qui prone le jihad en syrie

    le roi saoudien Abdallah ben Abdel Aziz a ordonné de durcir les peines contre ceux qui « leurrent les jeunes pour les envoyer combattre en Syrie », sans toutefois nommer les parties ou les pays qui incitent les jeunes Saoudiens au jihad en Syrie.

    Des sources diplomatiques occidentales estiment que le nombre de Saoudiens qui combattent dans « la terre du Jihad » en Syrie atteint les 4000 miliciens.

    Des centaines de sites internet appartenant aux groupes extrémistes affichent les noms des « martyrs » saoudiens qui succombent dans les combats en Syrie.

    source almanar chaine mediatique du hezbollah pro regime de bachar

     

    • Je sais pas si tu répond a quelqu’un dans ton message ou si tu te contredit toi même... Si il y a 4000 "Jihadiste" saoudiens en Syrie c’est la preuve que l’arabie saoudite ne les interdits pas d’aller faire leurs pseudo jihad.

      Tout les pays du golfs et les pays occidentaux et les USA aide les "rebelle" ils livrent des armes et font de la propagande de mass pro-wahabites dans les médias.


  • franchement, au lieu de sacrifier des moyens extrêmement couteux à dejouer l’ASL, l’iran devrait directement bombarder le quatar ; ces couilles molles arrêterait illico leur conneries, le quatar ey les saouds sont un peu comme ces tocards qui commencent fraîchement à faire des arts martiaux ou du krav maga,ils prennent confiance en eux jusqu’au jour où ils se prennent un bonne droite


  • Je n’en suis pas sûr, mais il me semble qu’il est mentionner l’extinction des arabes dans le coran.

    Si quelqu’un pouvait m’éclairer.

     

  • Si le Quatar n’était pas une bonbonne de gaz, ces Quataris si arrogants boufferaient des dattes et boiraient la pisse de leurs chameaux, ce qu’ils recommenceront à faire quand leur gaz sera épuisé . Que ces bons à rien s’en souviennent et ne la ramènent pas trop . Quant à leurs tours mirobolantes qu’ils érigent, sans nécessité, en plein désert, je ne donne pas trente ans avant qu’Israel ne les ai pulvérisé . Pour le plaisir . Qui vivra verra . Quant aux trous du cul qui ont jeté dans la mer une sorte de presqu’ile en forme de palmier, ils n’ont prouvé qu’une chose : qu’ils avaient du pognon à foutre en l’air pour une réalisation urbanistique qui est le comble du mauvais gout, et cette excroissance "géographique" doit se voir de la lune ! Ils ridiculisent toute la planète avec leurs conneries, et ce qui est drole, c’est que personne ne leur dit !


  • Je voudrais tellement que ce titre soit vrai et que tous les pays arabes aident leurs frères arabes syriens pour se débarrasser de ce tyran et sectaire assad !
    Nous , qui comprenons l’arabe et qui voyons toutes ces vidéo à la pelle savons très bien que les rebelles sont du bon coté et que les occidentaux trainent des pieds pour que le peuple accepte une dictature inoffensive pour israel ! Non on n’est pas dupe !!

     

    • Les rebelles sont du bon côté c est ça demandez leur avis a des gens qui s y connaissent mieux que vous un tout petit peu quand même !
      Demandez a Soral a Dieudonne a cheikh imran hossein, puis demandez l avis de chalghoumi l imam de la république lui comprends l arabe peut être mieux que vous---vraiment n importe quoi, et puis les arabophones qui fréquentent ce site sont pro-bachar pas autant pour l amour de bachar mais en réaction aux islamo-takfiriste qui sont en face pour qui lorsqu’il égorgé un être humain crie allahouakbar....j ai même pas envie d argumenter tellement vous êtes de mauvaise foi


    • Est-ce de l’ironie ? ou du 3ème degré ? ou du billard à N bandes dans la 4ème dimension ? J’ai du mal à vous suivre là... mais il est vrai je ne comprends pas l’arabe, bien qu’ayant fait plusieurs séjours en Syrie au temps de Hafez el-Assad, père de Bachar.


    • "Je voudrais tellement que ce titre soit vrai et que tous les pays arabes aident leurs frères arabes syriens pour se débarrasser de ce..."

      En plus ton pseudonyme est maghrébin@ c’est curieux, tu est peut-être un salapiste
      Alors sache pour ta gouverne que le peuple syrien est plus que jamais derrière son Armée nationale et derrière son président Bashar, n’en déplaise, pour chasser toute cette horde de barbares terroristes et autres mercenaires hors de Syrie, car ces mercenaires wahabo-sionistes n’ont apportés aux syriens que du sang, des larmes, de la désolation, des viols, des kidnappings, des massacres colectifs..bref..que du malheur, voilà ce qu’ils proposent au peuple syrien !
      Surtout quand on sait que ces cannibales terroristes sont soutenus par tout les sionards tels que BHL, Fabuis, Kouchner, Obama et autres Cameron, avec la complicité du Qatar un "grand pays démocratique" où il n’existe même pas de partis politique, il est de fait très mal placé pour donner des leçons de "démocratie" à la Syrie un pays qui a des Milliers d’années d’histoire et de civilisation


    • "Les frères Syriens" et tu es Maghrébin ?arrête tes bêtises,un Syrien n’est pas un Algérien ou un Tunisien,je suis d’origine Algérienne,mon frère aussi et je connais pas de Syrien...sur le reste,je crois tu n’as pas tout compris quant aux protagonistes de cette agression,invasion de la Syrie...Féthi


  • #409775
    le 19/05/2013 par PAP = Peuple Au Pouvoir
    Syrie : Le Qatar fournit des milliards de dollars aux "rebelles"

    Nouvel instrument de domination : "Philippe Karsenty, directeur d’une agence de notation des médias"

    source

    http://www.lemonde.fr/proche-orient...

     

  • le qatar n’est rien , c"est les emirats arabe unie qui sont derrière .

     

  • quand je pense que ça permettrait d’avoir des puits en Afrique. Le monde est vraiment pourrit.

     

  • Afficher les commentaires suivants