Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

France : l’avènement de la démocratie pour rire

La querelle du burkini ou l’infantilisation du peuple

La querelle du burkini, c’est le saut qualitatif qui précipite la politique française dans le néant, le dernier accès d’auto-dérision qui lui porte le coup de grâce.

De l’extrême droite à l’extrême gauche, toute la classe politique a joué sa partition dans cette cacophonie estivale. Gauche obsédée du foulard, revenants de la droite décomplexée, FN à l’affût, quelle belle unanimité ! À croire que le trouble identitaire est leur gagne-pain, le péril musulman leur fonds de commerce et la chasse au morceau de tissu intempestif leur priorité pour la France.

Crispation faciale à l’appui, le premier ministre fulmine contre le voile et fantasme sur les seins de Marianne. Le président des Républicains rêve d’une loi qui proscrive définitivement le voile et le burkini. Le vice-président du FN veut tout interdire, voile, croix et kippa confondus. Un candidat de la gauche de la gauche voit dans un maillot de bain une offensive salafiste. Leur mot d’ordre commun ? On le devine. C’est l’éradication, comme si supprimer les signes extérieurs de la diversité confessionnelle permettait de rendre la société homogène, oblitérant miraculeusement tout le reste. On aimerait sourire de cette surenchère, mais elle fait des dégâts. En caricaturant le débat d’idées, cette guerre picrocholine frappe d’inanité le jeu démocratique. Cette rixe estivale autour d’un maillot de bain ne se contente pas, en effet, de ridiculiser la classe politique. En l’incitant à pourchasser des fantômes, elle infantilise aussi le peuple, elle l’aliène, elle détourne son regard vers un théâtre d’ombres. La querelle du burkini, c’est la chasse au pokémon mise à la portée des adultes. C’est la politique ravalée au rang d’un divertissement compulsif pour impubères. Car le problème de toutes les parodies, c’est qu’elles finissent par remplacer ce qu’elles imitent. Parodie de démocratie, la démocratie-burkini se substitue donc au débat citoyen comme l’euro a remplacé le franc, la commission de Bruxelles le gouvernement et les multinationales le parlement. On devrait se demander si le TAFTA est bon pour l’environnement, si la loi Travail est favorable à l’emploi et si l’OTAN est utile à la paix, mais rien n’y fait. On doit subir du matin au soir des querelles vestimentaires.

Il paraît que ces bouts de tissu ont une signification qui les dépasse, qu’elle serait fâcheuse, et qu’il faudrait y voir un affichage militant. En admettant que ce soit vrai, notre société est-elle si faible qu’elle n’en supporte pas la vue au point de vouloir tout faire disparaître ? A supposer que la porteuse de burkini veuille islamiser les crabes à coups d’épuisette, notre acharnement à la combattre n’est pas le signe de notre force, mais celui de notre faiblesse. Cette farce grotesque, en réalité, est l’indice de notre régression politique. Ce formidable appel d’air atteste notre épuisement démocratique, il est la manifestation pathétique de notre impuissance à faire face aux véritables enjeux.

Ce vide sidéral, au fond, est l’expression d’une perte gravissime, celle de la souveraineté. En perdant le droit de faire ou de défaire la loi au terme d’une délibération collective, nous nous sommes livrés pieds et poings liés aux imposteurs de tous bords. Tant que les citoyens se verront frustrés de leur citoyenneté, ils feront un gibier idéal pour les faiseurs de querelles byzantines. La clownerie politicienne autour du maillot de bain est aujourd’hui l’indice le plus sûr de cette dépossession. Sa vacuité absolue témoigne de la déchéance absolue de la citoyenneté démocratique. Comme un révélateur chimique, elle rend visible l’effondrement de la souveraineté populaire. Le burkini, c’est le cache-sexe d’une démocratie pour rire, la gaudriole dont l’oligarchie nous amuse pendant qu’elle décide à notre place et palpe ses dividendes.

Bruno Guigue

 

Pourquoi l’oligarchie a-t-elle besoin de tuer le débat politique ?
Des réponses chez Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1546178

    Je me fout du burkini comme beaucoup de francais qui ont compris la diversion. Le pays va mal et on nous endort avec une maillot bain pudique.


  • #1546188

    C’est que du bonheur, merci E&R, rien que "...comme si supprimer les signes extérieurs de la diversité confessionnelle permettait de rendre la société homogène, oblitérant miraculeusement tout le reste..." vaut de l’or.


  • #1546206

    "Vivre et laisser vivre"

    "Ma liberté s’arrête là où commence celle d’autrui"

    Deux principes, pourtant simples, qu’on a totalement oubliés et qui, si on les appliquait, empêcheraient toute polémique aussi absurde et stupide que celle du "burkini".


  • #1546215

    Non, mr Guigue, le burkini n’est pas (pour une fois) un faux problème : cela peut dessiner le possible visage futur de la France dans 15-20 ans, et ce n’est pas rien.

     

    • #1546453

      Vous pouvez empêcher des millions de musulmanes de porter un vêtement, ça restera des musulmanes. Vous voulez faire porter à la France du futur un masque blanc catholique sur un visage black-beur-beur. Ça ne changera rien et on aura perdu du temps.


  • #1546227

    Les politiques n’ont pas tort d’appuyer la-dessus. C’est bien plus rentable et sans risque.
    Ça intéresse beaucoup plus la masse que le TAFTA, les producteurs/ agriculteurs ou que des politiques ayant des casseroles soient candidats. Ce sont les faits. Très bien joué de leur part.

    On a toujours le pouvoir qu’on mérite.


  • #1546232

    Pas d accord du tout. Le burkini est a l’évidence un " affichage militant" et le ’debat’ est justifié. C est sur ce genre de ’detail’ que les avancées musulmanes les radicales se bâtiront. Faut être drôlement de mauvaise foi pour prétendre le contraire. Le côté ubuesque de notre pseudo démocratie, c est plutôt la multiplication des candidatures aux primaires. La est le signe evident de notre effondrement.


  • #1546247

    Tout ça est très juste.

    C’est d’ailleurs à mettre en relation avec la sortie du jour d’Onfray sur l’infantilisation de la société.
    http://www.europe1.fr/societe/miche...

    Onfray qui tient d’ailleurs dans cette vidéo un discours quasi soralien (il va même jusqu’à parler de virilité) et qui se rapproche de plus en plus de la ligne ER.
    Même si au final nous savons tous qu’il n’aura jamais les cojones pour basculer complètement, l’accusation d’antisémitisme constituant pour lui une sorte de plafond de verre mental qu’il est incapable de briser.


  • c’est vrai la sympathie affichée pour daesh c’est la rigolade .

     

    • #1546333

      Si l’on suit votre logique.

      Aller dans un fast food ou porter des Nike,c’est être un pro américains ?

      Je Note !


    • #1546502

      A Noname, quand on va dans un fast food et qu’on sait que c’est de la merde, c’est qu’il y a un souci.
      Avec mon respect.
      A Rtz, demandez-vous qui instrumentalise le tissu en question ? Qui en fait la promotion ? Ce sont les médias et les politiques dirigés par les mêmes au bénéfice des mêmes.


  • #1546269
    le 31/08/2016 par L’étrangère
    France : l’avènement de la démocratie pour rire

    On dirait un papier du Daily mail, la principale préoccupation de ce torchon étant de ridiculiser la France (pour le plus grand plaisir de tous les détestateurs de la France). Je soupçonne l’auteur de cet article de n’avoir jamais voté pour le Front National ni de ne s’être jamais rendu aux pieds de la statue de Jeanne d’Arc le 1er Mai. Le peuple de France sent que sa propre civilisation lui échappe et il cherche à la défendre. Ceux qui s’en amusent ne valent pas mieux que les petits Mélanchons en herbe du NPA.

    Le Burkini est considéré comme une offensive politique, la France ne se laisse pas faire, au grand dam des anglo-Saxons et des immigrationnistes de tous bords.

     

    • #1546326

      Non là France se ridiculise toute seule...


    • #1546479
      le 31/08/2016 par Rahan Abitbol
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      @ Mustapha

      Vous aussi !


    • #1546564

      L’Amour rends aveugle.


    • #1546663

      Merci à la rédaction, enfin un sujet qui remet les choses pour ne pas dire les idées en place. !

      Mais vous allez voir que malgré cela , les commentaires vont surtout généraliser le débat sur ce fameux tissus que vous avez bien identifier au lieu de chercher , les causes ou les raisons qui cachent ou que cachent l’affaire du burkini...

      Mais le peuple est un mouton, il n’est pas habitué à pousser la réflexion plus loin que son nez ou son nombril ( surtout le peuple de France )

      He oui c’est un travail de longue haleine le réveil des consciences et c’est loin d’être gagné, je dirais même que c’est fichu... Il faudrait presque attendre un cataclysme, une bombe nucléaire qui nous tomberait sur la tête ( après tout les gaulois avaient toujours peur que le ciel ne leur tombe sur la tête.. ) oui il faudrait un événement catastrophique pour que le peuple ou les survivants réalisent de quoi il en est .. Et que le réveil et les priorités soient tout autres...

      Mais on en est pas encore là.. Le peuple de France a encore de quoi remplir son frigo et tant que la télé n’aura pas totalement disparut, le peuple restera le mouton docile qui broute , broute l’herbe que lui prépare et lui distribu le système . !


  • #1546306
    le 31/08/2016 par Rahan Abitbol
    France : l’avènement de la démocratie pour rire

    « Bruno Guigue » est-ce le pseudo de Bag Daddy ?
    Parce que là, sur le Burkini, ça sent la mauvaise foi à plein nez !


  • #1546312

    Un mot sur cette femme en burkini (vêtement moulant qui met en valeur les formes de la femme) qui s’est faite sortir de cette plage. Pour une fois la police faisait une action charia compatible car une femme n’a pas le droit de voir le corps d’un inconnu du nombril jusqu’au genoux, donc être seule sur cette plage entourée de 50 personnes en slip de bain c’est haram. Donc la police a empêché une femme musulmane d’accumuler des pêchés et au lieu d’approuver la police les musulmans ont approuvé le shirk de la femme laïcisée.

    Sans le savoir, les musulmans sont en train de se faire couper les couilles comme les catholiques avant eux car encore une fois ils ne défendent plus les prescriptions divines islamique (Allah) mais la république maçonnique (Marianne).

    L’idolâtrie est le pire des pêchés en islam et tous les musulmans de France rentre dans ce piège.

     

    • #1546338

      Donc la police a empêché une femme musulmane d’accumuler des pêchés



      Il n’y a pas le droit d’empêcher en islam, si une personne veut faire un pêcher, tant pis pour elle


  • #1546391

    le meilleur commentaire sur cette ridicule affaire est celui de Dieudonné, qui commence par rappeler que ce qu’on appelle maintenant "Burkini" n’est rien d’autre que la façon dont les vacancières française s’habillaient en 1900 !! toutes !
    Et que d’interdire ça (mais pas les tenues hyper nues et hyper-sexualisées qu’il montre après) revient à déclarer la pudeur hors la loi !
    alors que vivre et laisser vivre devrait être la devise de toute république.
    Même les anticléricaŭ extrèmistes du temps du petit père Combes n’avaient pas passé de lois interdisant aŭ vielle dévotes de s’habiller en noir par exemple (je rappele que jusque 1970 en France les femmes portaient des robes de couleurs ! toutes, et que seules les veuves et les vieilles bigottes s’habillaient en noir (maintenant c’est tout le monde !).
    Mais bien sûr cette histoir, c’est comme la bataille du "mariage pour tous" ce sont des manoeuvres pour détourner l’attention des français des vrais problèmes ! en les divisant sur des conneries.


  • #1546397

    Pas d’accord.

    Ces dernières semaines la ligne de front entre patriotisme et multiculturalisme invasif était le Burkini. Ca a beau être insolite, on a beau retrouver dans "notre camp" certaines personnalités antipathiques, c’est comme ça.

    A force de transformer successivement tout les "petits problèmes symboliques" en "faux problèmes" et "diversions" on ne fait plus que justifier les reculades permanentes. Pendant qu’on croit surnager et garder le cap sur les "vrais problèmes" on finit encerclé avant même d’avoir pu commencer le quart du tiers de la résolution des "vrais problèmes".


  • #1546449

    Témoignage d’un musulman pour démystifier un peu la pensée de certains :

    - il faut voir en le burkini une volonté de certaines femmes de faire un pont entre leur foi et la tradition de vacances à la plage.

    - contrairement à ce que certain pense, il est fortement déconseillé a une femme musulmane ( comme à un homme musulman ) d’aller à la plage car la chasteté concerne aussi les yeux. pour garder le regard chaste.

    Donc dès le départ il faut comprendre que le burkini est une volonté de se fondre dans la population - volonté discutable certes - mais c’est plus une volonté de s’insérer dans un groupe plutôt qu’une volonté de domination. Car il faut se mettre à la place de ces mères de familles , en générale les gens qui veulent imposer leurs foi le fond en groupe. Ici ce sont juste des gens qui veulent profiter de la mer. C’est si difficile que ça à concevoir ?

    - vous ne trouverez jamais - sauf cas manifeste de contradiction - de musulmans orthodoxes aller à la plage avec des non croyants.

    Ceux qui souhaitent islamiser la France son trop dans le rapport de force et sont ciblés par les RG ( c’est Cazevide qui parlait de 12 personnes en France ).

    A ceux qui pensent que ce’ est une volonté de domination, je vous propose d’aller essayer de comprendre ces femmes en discutant avec elles.

    Partant de ces postulats ( c’est le musulman qui parle ), si on essaie de comprendre tout ce tapage médiatique, on se rend vite compte que cette surmediatisation divise encore plus les français en créant un faux débat et en mettant des barrières toujours plus hautes entre les individus. Je me souviens de ma mère qui allait à la plage en t-shirt manches longues et un petit voile sur la tête, cela ne choquait personne et à cette époque... Au contraire, nous jouions avec des enfants et les mamans ( musulman et F de souche ) discutaient entre elles... Puis Rappelez vous des mouvements comme touche pas à mon pote, cette gauche sioniste qui vient poser comme intermédiaires entre les individus.

    Maintenant, avec tout cela si vous pensez que c’est une volonté de domination et de conquête, je pense que vos idées sont arrêtées et je vous inviterais volontiers à partager un petit café pour discuter avec vous et essayer de vous comprendre.


  • #1546451

    Les deux sont liés si les Français n’avait pas été infantilisé Ils n’y aurait pas tout ces immigrés en France et par la même pas de Burkini. CQFD

     

    • #1547243

      Laicité/Birkini... ou comment faire passer la pudeur pour de la religion (alors que c’est in sentiment, un état d’esprit ; voire aussi un complexe).
      Bientôt la timidité un délit ?


  • #1546507

    Y en a dans les commentaires sur ce sujet qui ont pris de l’AMALGAM 2000.
    En attendant la Kommandantur se marre bien.


  • #1546513
    le 31/08/2016 par L’étrangère
    France : l’avènement de la démocratie pour rire

    Je voudrais poser deux questions aux musulmans qui lisent et participent au forum de ER.

    1ère Question :

    - Comment faisiez vous l’été dernier pour aller à la plage ? Personne n’avait entendu parler du Burkini l’été dernier...

    2ème Question :
    - La France est au bord du gouffre, on va tous droit dans le mur, alors pourquoi faire cela maintenant ? Pourquoi porter une tenue, plus politique que religieuse, qui heurte la sensibilité des Français ? Cela ne vous dérange pas de heurter les gens ?

     

    • #1546548
      le 01/09/2016 par Rahan Abitbol
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Très bonnes questions...
      On sent, de tous les côtés, un maximum d’opportunisme dans cette histoire de burkini.
      Surtout de la part de ceux qui veulent détruire la France...
      ...et qui détruiront l’Islam en France, lorsqu’il ne leur sera plus utile, comme ils ont détruit le Christianisme depuis la Révolution.

      D’autres Étrangères (Canadiennes) que vous-même, me disaient l’autre jour que, n’étant pas revenues en France depuis plusieurs années, elles n’avaient jamais vu les Français aussi tristes qu’aujourd’hui, qu’ils n’étaient plus eux-mêmes et semblaient dépassés par cette masse musulmane qui ne leur ressemblait guère ...texto !
      Voilà tout le problème, le reste c’est de l’embrouille.


    • #1546616

      Je pense que les musulmans au contraire ne sont pas dans cette optique. Au contraire, c’est d’avantage une volonté d’aller à la plage comme tout le monde.
      Maintenant - et je parle en temps que musulman- je ne comprends pas comment voir une femme dénudée est plus choquant qu’un’ une femme vêtue d’une tenue de surf intégrale alors que cela correspond aux tenues de vos grands mères qui allaient à la plage.
      Ne me dites pas que la nudité est culturelle en France..


    • #1546752
      le 01/09/2016 par L’étrangère
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Salut et merci pour vos réponses.

      Testou, en Ecosse, pays où je réside avec un ami, les hommes portent des jupes. C’est un trait culturel écossais. En France, on ne cache pas le corps de la femme, c’est un trait culturel français. Le catholicisme, qui fut la religion de l’Etat Français pendant des siècles, est une religion terrestre (incarnation de Dieu en chair) et sensuelle (on boit le vin issu du limon de la Terre à la messe). L’incarnation de la femme française, depuis plus d’une cinquantaine d’années c’est Brigitte Bardot, belle, insolente, et libre. C’est aussi un trait culturel français.


    • #1546768

      Pour l’étrangère , vos questions ne sont pas à poser aux musulmans , mais bien plutôt aux autorités françaises et leurs médias qui , les 2 conjointement, ont monté de toutes pièces cette affaire du burkini veulent :
      1 - Masquer les vrais problèmes de la France ,
      2, -pousser le peuple français à voir dans chaque musulman un terroriste potentiel (alors que très certainement les terroristes auteurs des attentats de Paris et de Nice n’étaient pas ou très peu radicalisés , mais surtout manipulés .....Daech est invoqué comme commanditaire , mais sachant que Daech est une création des services secrets israeliens , saoudiens , britanniques et américains on voit qui est derrière ...de plus c’est très facile d’annoncer une signature de Daech en lieu et place d’un ou des services secret(s) occidental(aux) ).
      3- masquer la lourde responsabilité des autorités françaises dans le soutien aux djihado-terroristes qui ont martyrisé la Syrie depuis bientôt 6 ans .
      Votre commentaire est extrêmement malheureux car il reflète ni plus ni moins que la réaction que les médias attendent de vous en mettant cette affaire sur le devant de la scène .


    • #1546803
      le 01/09/2016 par L’étrangère
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Désolée Vanda,

      Le débat sur le Burkini ne "masque" pas les vrais problèmes de la France comme vous le dites. Mélanchon et Besancenot disent la même chose que vous , et je ne suis pas d’accord avec eux. Les marqueurs de plus en plus visibles du communautarisme sont un réel problème car ils risquent de créer un conflit frontal ils ont déjà enflammé les plages Corse, . Ne pas vouloir en parler , sous le prétexte fallacieux que ce serait un faux problème, excédera de plus en plus les français qui supportent de plus en plus mal ces marqueurs politico-civilisationnels.

      C’est sur ce point là que réside le vrai débat. En vérité, le débat ne se situe pas au niveau du taux de couverture du corps ni de la pudeur qui serait vertueuse , ni d’ailleurs vraiment une question religieuse, et encore moins une question éthique.

      La seule vraie question qui vaille est celle de la présence en France de personnes qui ne veulent pas s’assimiler à notre mode de vie, et qui le manifestent ouvertement.

      Ceci n’est pas un faux débat. Il est le cœur de ce conflit qui viendra si on n’y met pas le holà.


    • #1546880

      @L’étrangère
      - L’été dernier, des femmes musulmanes se baignaient habillées. Pourquoi est-ce qu’on en parlait pas ? Parce que le terme burkini n’existait sans doute pas ; les femmes portaient une tunique à manches longues, un pantalon et un voile. Maintenant qu’on a trouvé un bon jeu de mot bien vendeur pour définir cette façon de s’habiller, c’est beaucoup plus facile d’en parler, mais les musulmanes n’ont pas attendu ça pour se baigner habillées.

      - Je remanie légèrement votre deuxième question, pourquoi alors que la France est au bord du gouffre, on estime que le burkini est un débat sérieux ? Vous dites que le but n’est pas de cacher d’autres problèmes plus importants, dans ce cas pourquoi personne ne parle de la circulaire passée en douce le 1er août qui met fin à la notion d’immigration illégale ? C’est pourtant le cœur du problème non ? Si on se trouve sur une barque au milieu de l’océan et qu’il y a une fuite, il faut colmater la brèche avant de vouloir évacuer l’eau. Donc pendant que le gouvernement fait de son mieux pour agrandir la brèche au maximum, facilitant ainsi l’entrée des terroristes dans le pays (qui sont légèrement plus dangereux qu’une femme qui se baigne habillée), on se dit que c’est une bonne idée de s’acharner sur le burkini. Peut-être que le débat sur le burkini pourrait être légitime s’il n’y avait pas une centaine de problèmes bien plus cruciaux pour l’avenir de la France.


    • #1546881

      Désolé " l’étrangère" , personnellement je m’intéresse plutôt à ce qui pourrait permettre de reconstituer les fondamentaux qui ont fait les 30 glorieuses afin de remettre 5 millions et demi de français sans travail sur les rails d’un avenir prometteur , cad reconstituer une France forte et souveraine (et qui ne s’attarderait pas aux querelles de bas étage ) .
      Si vous préférez vous intéresser à la mise en épingle de quelques cas de femmes arborant le burkini pour une mise en scène de mauvaise aloi destinée à monter les français les uns contre les autres et de donner un blanc seing à des politiciens qui il y a peu de temps nous disaient qu’il n’était pas répréhensible de prôner en France le djihad en Syrie et qui maintenant tentent de se refaire une virginité avec cette affaire ....c’est votre droit le plus strict , mais vous le ferez sans moi ! Je n’ai pas de temps à perdre : Et evitez de me servir Mélanchon ou Besancenot , parce que je n’ai pas l’habitude de suivre quiconque pour me faire une opinion (Si comme vous me le dîtes , ils ont la même opinion que moi , je me félicite que pour une fois , ils n’ont pas dit une connerie ) !


    • #1546908
      le 01/09/2016 par L’étrangère
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Si comme vous me le dîtes , ils ont la même opinion que moi , je me félicite que pour une fois , ils n’ont pas dit une connerie



      En plus de Besancenot et de Mélanchon, j’ai oublié de vous dire que le féministe Edwy Plenel dit exactement la même chose que vous. On peut également y ajouter Cécile Duflot qui se décarcasse pour anéantir la civilisation française.


    • #1546928
      le 01/09/2016 par L’étrangère
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Stanley,

      Je vois un lien entre la circulaire sur l’immigration et le Burkini. La seule vraie question qui vaille est justement celle de la présence, sur notre sol, de personnes que nous ne pouvons assimiler, ni économiquement, ni culturellement.

      Notre magistrale erreur est notre autoflagellation et notre génuflexion permanentes, provenant de relents de repentance mal comprise, qui se déclinent tant dans la politique étrangère française que dans nos comportements individuels.

      Cette faiblesse constitue une occasion, pour ceux qui ne veulent s’adapter d’accentuer leurs pressions communautaires et comminatoires. C’est à mon sens, cela dont il est question dans le débat du Burkini qui s’´invite aussi au Royaume Uni depuis quelques jours puisque 70% des Anglais s’avèrent être contre la présence des burkinis. Même chose en Espagne et en Italie. Les peuples sont excédés et n’en peuvent plus d’accepter ces marqueurs civilisationnels qu’ils considèrent comme des étendards politiques. Une fois qu’on a compris cela, on a enfin compris que gloser sur la religion n’a aucun sens dans cette affaire.

      Alors, que devons nous fairei ? On se met la tête dans le sable et on en parle plus ? Lorsque la prochaine revendication s’enflammera à nouveau, on s’entendra encore dire que c’est un faux problème ? Le grand Charles disait que les français sont des veaux, ils sont devenus des escalopes. Affronter le débat c’est être viril ( parole de femme), la virilité à fait défaut à notre nation pendant trop d’années.


    • #1546978

      @L’étrangère
      Ce qu’on doit faire ? S’attaquer au vrai problème, qui n’est pas le burkini mais la trahison de ceux qui nous gouvernent et laissent la porte grande ouverte au terrorisme tout en s’efforçant de couler le pays dans tous ses aspects. Tant qu’on aura pas commencer à faire ce travail (et par "on" je ne parle pas seulement des gens qui fréquentent E&R mais de la MAJORITÉ de la population française, autant dire que c’est pas gagné), s’acharner sur des questions aussi futiles que le burkini ne fera que montrer notre faiblesse. Oui, pour moi le débat sur le burkini est futile (comme l’a fait remarquer Jean-Marie Lepen, c’est "une petite conséquence de l’immigration"), si nous voulons redresser le pays il va falloir viser un peu plus haut.


    • #1547063

      L’étrangère ,
      vous avez oublié la mère Denis qui aux dernières nouvelles auraient aussi dit la même chose !


    • #1547089
      le 01/09/2016 par L’étrangère
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Stanley,

      Votre combat est noble mais je crains qu’il n’aboutisse car vous omettez (sciemment ou inconsciemment) que la principale menace qui pèse sur la France est le communautarisme. Celui-là même qui mènera notre nation vers la Libanisation. Le processus est toujours le même. Un groupe minoritaire exprime une revendication, celle de pouvoir vivre sa différence librement et en complète égalité avec la majorité. Il y a dans cette démarche une première perversité qui consiste à instrumentaliser l’opinion contre l’esprit même de la société qui l’a instauré.

      Au nom de l’État de droit, on assiste à une inversion de la démocratie où régnera désormais le privilège de la minorité au détriment de la majorité et de la culture nationale à laquelle elle est attachée. Vous trouvez que tout cela est futile, certes, et je comprends votre aveuglement face à ces quelques centimètres de textile mais... Monsieur, le Burkini, n’est pas un petit débat, c’est un débat civilisationnel sur le conflit à venir si nous ne faisons rien. Libre à vous de ne pas être en accord avec la ligne claire du Front National de Marine Lepen. Elle a clairement écrit ce qu’elle pensait du Burkini sur plusieurs pages dans ses Carnets d’Espérance sur le web, et croyez moi ! ça va plus loin que tout ce qu’on imagine.

      Marine a désormais un boulevard devant elle, et marche sur du velours. À elle de la jouer finement. Avec le FN, tout ceci ne serait jamais arrivé.


    • #1547253

      @L’étrangère.
      Les partis politiques sont le pire communautarisme.
      Sectaires... communautaires... et claniques.
      Avec ça, votre société ne peut être plus divisée.
      Ce qui fait d’un pays... un pays à conquérir.
      Vous comprendrez alors pourquoi on veut imposer mondialement ce système même à coups de bombes.
      Une Nation alors se querellant et s’autodétruisant en permanence de l’intérieur.
      L’historien Arnold Joseph Toynbee affirme : "Les civilisations meurent par suicide, non par meurtre".
      Il précise aussi que la chute de Rome est due à son système budgétaire uniquement liée au butin des territoires conquis. Il suffisait alors de "contrarier" un peu cette conquête à un moment pour que le déclin commença (dès qu’elle commence ce n’est qu’un question de temps, la chute en dominos ne pouvant être contenue).
      Mais ce qu’il dit surtout (dixit) c’est que cette chute a été grandement facilité aussi par
      — la corruption quasi générale.
      — le déclin moral.
      — et "la complète disparition de la vertu civique".
      Je pense que le monde occidental a coché toutes les cases.


    • #1547460
      le 02/09/2016 par L’étrangère
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Drago,

      Quand le même Cpnseil d’Etat à validé le regroupement familial en 1976, le débat a été proscrit en France, comme aujourd’hui, tout le monde s’en foutait. On voit le résultat aujourd’hui ! Peu à peu ce Conseil d’Etat impose à la France un système communautariste à l’Anglo-Saxonne qui est à l’opposé de la tradition Française. Bien sûr, tout cela est futile, n’est-ce pas ? Même Edwy Plenel nous explique que ces débats masquent les vrais problèmes....

      En en attendant j’avais posé une question pour savoir si cela ne dérangeait pas les défenseurs du Burkini de heurter la sensibilité de l’âme française, à un moment où la tension atteint son paroxysme, et personne n’a répondu. Un silence que je comprends comme un consentement.


    • #1548091

      @ l’étrangère :

      « Ecosse, pays où je réside avec un ami, les hommes portent des jupes. C’est un trait culturel écossais. En France, on ne cache pas le corps de la femme, c’est un trait culturel français. Le catholicisme, qui fut la religion de l’Etat Français pendant des siècles, est une religion terrestre (incarnation de Dieu en chair) et sensuelle (on boit le vin issu du limon de la Terre à la messe). L’incarnation de la femme française, depuis plus d’une cinquantaine d’années c’est Brigitte Bardot, belle, insolente, et libre. C’est aussi un trait culturel français"

      De quelle culture parlez vous ? La culture française est millénaire ! En 50 ans la femme s’est dénudée donc l’argument de la culture de la nudité est fausse. La femme française est culturellement pudique. L’habit traditionnel est une robe une chemise et une coiffe, non un short un pantalon ou un string.
      La femme est toujours représentée d’un blanc pale et l’homme d’un tein Bronzé.
      La femme "Belle insolente et libre " est stéréotype que Soral détruit car étranger à la culture Française. Et ce modèle de féminisme est construit par une caste de riche pour une caste de riche et qui participe au nivellement par le bas d’une société lorsqu’il est appliqué aux non bourgeois sans dents.
      Donc même si c’est un fait aujourd’hui, au nom de quoi, cette culture non pudique est elle un exemple de liberté ? Qui a défini cette norme ? Qui en est à l’origine ? Pourquoi ? Quel est le résultat ?
      Si vous aimez vraiment la France, commencez par creusez ces questions.

      Maintenant, Ce que la femme française a subit en 70 ans, la femme maghrébine et par extension, la femme musulmane est en train de le subir maintenant. Je le vois tous les jours et l’exemple du burkini est très révélateur car c’est une étape avant la nudité en islam.
      la culture musulmane étant plus orthodoxe que la culture née du catholicisme. Donc à des décennies près, la femme musulmane sera une Brigitte Bardot quand vous serez dans la tombe ou que vous ne serez ni belle ( vielle ) ni libre ( en fauteuil roulant ) mais peut-être insolente.


    • #1548458
      le 04/09/2016 par L’étrangère
      France : l’avènement de la démocratie pour rire

      Testou,

      https://en.m.wikipedia.org/wiki/Bri...

      C’est elle l’incarnation de la femme française. Féminine mais anti-féministe. Belle, libre et insolente comme Jeanne d’Arc, car il en fallait de l’insolence et de la liberté de mouvement pour s’en prendre à l’envahissante Perfide Albion. Au moins Bardot a eu le chic de devenir réactionnaire et nationaliste. Pas comme ces boboïdes de gauche qui militent activement pour que nous cultivions des idées anti-nationales. Le discours de Marine Le Pen à Brachay, aujourd’hui même , était plus qu’édifiant sur les dangers du multiculturalisme et de l’incessante reculade de la France.

      Quant à ma tombe, vous m’en voyez désolée mais je n’ai pas l’intention de mourir jeune.


  • #1546644

    J’ai déjà eu l’occasion de le dire mais au niveau des commentaires sur ce site -dont on serait en droit d’attendre un niveau de conscience politique un peu plus élevé que sur le 1er site du Monde venu- on est en train de toucher le fond.

    L’article est évidemment excellent et il touche au coeur du sujet (même si il y aurait beaucoup d’autres choses à dire par exemple sur la symétrie inversée entre le fait de demander aux femmes de s’habiller au début du 20ème siècle et de se déshabiller au début du 21ème) : l’inanité du sujet.

    Ca pourrait s’appeler "où les identitaires sont parfaitement compatibles avec le système médiacratique UMPS".

    Vous vous faîtes mener par le bout du nez pour un bout de tissu, vous vous agitez pour des signes et des symboles ridicules de façon pathétique et pathologique pour les servir ("Agiter le peuple avant de s’ en servir").

    Vous qui voulez relever la France, ce n’est pas avec ce niveau de conscience politique que vous allez y arriver.

    (Je suis un peu virulent et je vous prie de m’en excuser mais quand je lis des commentaires de ce type sur d’autres sites, je me dis "ils sont trop cons, tant pis pour eux", mais quand je lis ça sur E&R que je considère comme cette partie de la jeunesse à "l’avant-garde" non pas de la République mais de la France, je trouve ça triste).

    Mes amitiés néanmoins.


  • #1546701

    Je rappellerai juste à quelques commentateurs que Bruno Guigue fut cet ancien sous préfet de Saintes qui fut limogé soit disant pour écrits antisémites , mais qui se distingua plus particulièrement par son exigence exprimée publiquement de condamner l’assassinat d’un policier qui s’était interposé entre une manifestation pro palestinienne pacifique et une contre manifestation sioniste violente . Ce policier fut tué par un manifestant sioniste qui échappa à la justice avec le consentement tacite du ministère de l’intérieur . L’affaire remonte à plus de 10 ans .
    Contrairement , à ce qui a pu être dit par certains -dans le cas que je viens d’écrire et dans ce texte proposé par E et R - Bruno Guigue n’est pas contre la France , mais il est exigeant avec la France , ce qui me semble être la meilleure manière d’être pour la France .
    Effectivement , on peut se contenter de la médiocrité de la France et d’applaudir pour se donner l’illusion du patriotisme .
    Personnellement , j’applaudis des 2 mains au texte de Bruno Guigue : La France a tellement d’autres gros problèmes à régler autres que cette farce du Burkini mise en avant par un Gvt et des élus qui n’ont rien fait contre les attentats de Nice et de Paris , si ce n’est de les faciliter .
    En plus j’adore le style de Bruno Guigue et je remercie vivement Eet R de nous avoir proposé ce texte brillant !


  • #1546806

    Pour moi ça me parait logique...
    Dans la même période deux faits qui n’ont apriori aucun rapport apparaissent au grand jour médiatique :
    petit 1 Nicolas Sarkozy se présente
    petit 2 "l’affaire" Burkini part de Nice fief de Christian Estrosi
    Connaissant Monsieur Sarkozy se rappeler des émeutes de 2005 dans les banlieues françaises mettant en scène le ministre de l’intérieur pour 2007 il est fort à parier que tout ceci est politique.

     

    • #1550266

      Tu crois vraiment que les gens vont voter pour Sarko juste pour ça ?
      Si c’est son thème, les attentats devraient suffire. Et franchement si il se présente, avec les affaires et tout le bordel qu’il a à son compte, va falloir un neurolaser de masse foutrement efficace.

      Le burkini est juste le flocon de neige au sommet de la partie visible de l’iceberg qui cache la banquise. En soit le vêtement on s’en fout et l’interdire changera pas grand chose de toute façon.


  • #1549277

    Vous parlez de problème de burkini, mais parlez des solutions pour aller de l’avant. Créez des zones, des endroits dédiés au burkini, comme pour les nudistes.


  • #1549538

    Eh bien ! Voilà une manière de noyer le poisson !
    La crispation vient de la provocation, une de plus, mais de cela il n’est pas question ci-dessus. On dirait qu’il n’y a qu’un bout de tissu asymptomatique, et que toute manifestation populaire spontanée est celle d’un peuple idiot , qui ne sait pas garder en tête d’autres problèmes. On le dira aux Corses.


Commentaires suivants