Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Qui est Micah Johnson, le "tueur de policiers blancs" à Dallas ?

Tireur d’élite isolé ou "patsy" doublé ?

Les autorités américaines ont confirmé l’identité de l’homme retranché dans un garage et abattu par la police à Dallas. Micah Johnson, vétéran de la guerre d’Afghanistan, est suspecté d’être à l’origine de la fusillade qui a coûté la vie à 5 policiers.

 

L’homme est suspecté d’être le principal auteur de la fusillade qui a fait 12 victimes à Dallas, en marge d’une manifestation de protestation contre les bavures policières. Cinq officiers du Dallas Police Departement (DPD) sont morts dans l’attaque la plus sanglante pour la police américaine depuis le 11 septembre 2001.

[...]

Les motivations d’un tueur de flics

« Il a assuré être en colère contre les récents meurtres commis par des policiers », a rapporté David Brown, chef de la police de Dallas. « Le suspect a déclaré vouloir tuer des Blancs, en particulier des policiers blancs. » Ce serait donc un mobile raciste qui aurait poussé Micah Johson à ouvrir le feu sur des agents.

[...]

Un jeune militant radical de la cause afro-américaine

[...]

Selon The Daily Beast, le suspect s’affichait publiquement sur son Facebook comme un « nationaliste Noir », sorte de militant radical de la cause afro-américaine. Sa photo de profil le présente en dashiki, un habit traditionnel africain, le poing levé vers le ciel. Sa photo de couverture affiche un drapeau type « Black Power » (pouvoir aux Noirs).

 

Un « tireur d’élite »... formé par l’armée américaine

La police pense que le ou les assaillants étaient des tireurs d’élite, au vu de la précision des tirs et du positionnement du ou des tueurs. Micah Johnson était réserviste de l’armée de terre américaine, vétéran de différentes opérations extérieures. L’homme a été envoyé en Afghanistan de novembre 2013 à juillet 2014 pour participer aux combats menés par l’armée américaine contre les talibans.

[...]

Une expérience amplement suffisante pour apprendre le maniement d’armes de guerre, et d’être conditionné à tuer.

Lire l’article dans son intégralité sur leparisien.fr

 


 

50% des Noirs américains pensent qu’ils n’atteindront jamais l’âge des 35 ans

La mort filmée de deux Noirs aux États-Unis sous les balles de la police, Alton Sterling, mardi en Louisiane et Philando Castile, mercredi dans le Minnesota, intervient après de multiples affaires de brutalités policières à connotation raciale. Une étude met en lumière cette fracture raciale et en tire un constat pessimiste : les jeunes Afro-Américains pensent qu’ils n’atteindront jamais les 35 ans.

Pour les chercheurs, il est essentiel de comprendre comment les jeunes perçoivent leur espérance de vie, car cela a un impact sur la manière dont ils envisagent leur avenir. 50% des jeunes Afro-Américains, âgés entre 12 et 25 ans, pensent ainsi qu’ils n’arriveront jamais à l’âge des 35 ans. C’est le constat amer d’une étude intitulée « Espérance de vie des adolescents variation selon la race, l’ethnicité et l’origine » publiée dans le Journal of Heath and social behavior.

En revanche, 66% des Blancs se disent « presque certains » de vivre au-delà des 35 ans. Les Blancs et les Américains d’origine cubaine sont de loin les plus optimistes quant à leur espérances de vie, souligne l’étude. Cela pourrait être lié à leur situation économique relativement avantagée par rapport aux autres minorités. 84% des Noirs vivent sous le seuil de pauvreté aux États-Unis contre 30% de Blancs.

 

Racisme, source de stress chronique

« Les Blancs ne sont pas confrontés au racisme et la discrimination au niveau institutionnel ou individuel, dont sont victimes les immigrants et les Américains issus des minorités ethniques ou raciales, et qui menacent leur santé, leur bien-être et leur espérance de vie réelle ou pressentie », peut-on encore lire.

Selon les sociologues, le racisme et la discrimination seraient donc des sources de « stress chronique pour les personnes issues des minorités ethniques ou raciales ». Avec comme conséquence, une chute de l’espérance de vie.

En 1980, un Afro-Américain vivait en moyenne sept années de moins qu’un Blanc, en 2001, ce chiffre passait à 8,3 années pour ensuite redescendre à un peu moins de cinq années dans les années 2010.

Lire la suite de l’article sur levif.be

Etats-Unis, problème noir ou problème blanc ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Se sentir solidaire du sort d’un délinquant pour la seule raison que l’on a la même couleur de peau, c’est de la solidarité tribale.
    Tuer des innocents pour la seule raison qu’ils ont une couleur de peau différente de la sienne, c’est du racisme pur et simple.

     

    • ce message serait entièrement validé si il y avait eu la même réaction de votre part lors de la mort des noirs abattus ; finalement, il est vrai que, dans notre "basse" condition humaine, nous ne sommes capables d’être sensible qu’à la souffrance des "nôtres", le tout est de savoir définir qui sont les nôtres et d’avoir le courage de le dire ; Je crois que, pour le Christ, tout être humain est notre prochain, et moi j’adhère plutôt à cette vision. Tout meurtre doit être dénoncé, sans, consciemment ou inconsciemment, prêter prioritairement attention à la couleur de peau de la victime et du meurtrier. Sans cela, le système satanique que nous dénonçons a encore de beaux jours devant lui !!!



    • ce message serait entièrement validé si il y avait eu la même réaction de votre part lors de la mort des noirs abattus




      Mais c’est le cas, car je ne me sens pas solidaire d’un délinquant parce qu’il a la même couleur de peau que la mienne ! Noir ou Blanc, un délinquant est un délinquant ! Apparemment, c’est difficile à comprendre pour certains.


    • @JeSuisLePen,

      Qui es-tu pour décréter que la sentence de mort était justifiée pour ce jeune homme, fusse-t-il le plus grand délinquant de l’histoire ?
      Tu ne m’ôteras pas de l’idée que dans ton esprit sa couleur de peau valide en partie cette sentence.
      La vraie question, c’est pourquoi seuls des noirs ont manifesté pour dénoncer cette bavure raciste caractérisée ?



    • Qui es-tu pour décréter que la sentence de mort était justifiée pour ce jeune homme ?




      Ce n’est pas ce que j’ai écrit. Tu affabules. J’ai même écrit dans un autre commentaire que les policiers qui avaient abattu le délinquant alors qu’ils étaient à deux dessus étaient de dangereux incompétents.



      Tu ne m’ôteras pas de l’idée que dans ton esprit sa couleur de peau valide en partie cette sentence.




      Je ne te l’ôterai pas de l’idée parce que trente ans d’antiracisme institutionnel ont dressé ton esprit à avoir un réflexe pavlovien hostile à la seule vue du nom de Le Pen, et/ou parce que tu ne conçois pas que l’on puisse avoir une vision de la justice et de la société qui ne soit pas raciale ou tribale.

      Je te le redis même si tu ne l’entendras pas plus la seconde fois que la deuxième : un délinquant est un délinquant quelle que soit la couleur de sa peau, et il doit être puni comme individu pour ses actes (et pas pour ses gènes ou ses ancêtres) !


  • Est-ce que ça signifie que Quentin Tarantino va présenter ses excuses pour avoir fait un film qui incite les noirs à tirer sur les blancs ?


  • 50% des Noirs américains pensent qu’ils n’atteindront jamais l’âge des 35 ans

    C’est encore pire lorsque tu as des "amis" d’une autre communauté qui s’occupent de ton "émancipation".
    J’écoute du rap US, je comprends ce que les mecs racontent.
    Y’a le rap des majors, et y’a les indépendants, les petits labels du terroir.
    C’est pas la même chanson.

    Mais d’un côté comme de l’autre, ils ont du mal à s’arracher à une fatalité subie.

     

    • #1506478

      « 50% des Noirs américains pensent qu’ils n’atteindront jamais l’âge des 35 ans »

      Si a ça tu rajoutes du Coca, du MacDo, 8 heures de télé avec CNN, Arnold & Willi ,MTV, le téléachat, la Gym dans son salon, du Crack, un peu de Metamphetamine, pas mal de bières bon marchés ,du jack Daniels, un quartier sympa comme le Bronx ou East LA, que ton père vend des CD armé d’un semi-automatique sous crack et que tu es au chômage, la moyenne doit descendre à 11 ,non ??


    • @chevalier
      Pas besoin de tout ça... le "système" a mieux, avec une bonne trentaine de vaccins imposés, avant que leur système immunitaire soit développé.
      Certains documents à ce sujet sont édifiants.
      Quand je pense que les États Unis se sont foulés d’un rapport pointant le racisme en France !
      La paille et la poutre, toujours la même histoire...


  • Un homo qui zigouille 50 des siens, un noir qui bute des flics. J’ai l’impression qu’ils ne sont pas très équilibrés dans les minorités opprimés.

    Manquerait plus qu’ Yvan Attal parte en vrille.

     

    • On rigole, mais y’a un conditionnement auquel peu peuvent échapper.

      Regarde Jacques Mesrine, après l’Algérie.


    • Quelqu’un qui m’est cher a fait l’ Algérie dans une unité combattante (pas en tant que maçon-charpentier comme ce Johnson).
      La seule fois où il a eu une tension avec un flic c’est quand il a présenté discrètement sa carte de militaire à un gendarme. Il croyait échapper à l’amende pour excès de vitesse. Non seulement, il a eu l’amende mais, en plus, le stage avec entretien psychologique. Là, oui, j’ai bien cru qu’il allait y aller avec son PM Mat 49 personnel. Mais non, il a obtempéré.

      Ces massacres, aux Etats-Unis sont le signe d’irruptions de nihilisme, le pus d’une société corrompue jusqu’à la moëlle.


    • ouais bon en même temps, si tu as déjà tiré à la mat49, tu sais très bien que t’en mets une ou deux dans la cible, éventuellement une troisième dans la cible du voisin de droite, et les dernières, si l’arme s’est pas enrayé, finissent quelque part dans le plafond...


  • Ces "fous", ces "terroristes", ces "déséquilibrés"...tous passés entre les mains ou de l’armée ou de la police...ça commence à faire beaucoup !

    Qui, encore pour croire à un acte isolé...

    Et si, et si ils avaient poussé au bout leur projet "MK control" et réussi à "programmer" des êtres humains, qui se mettent en action sur un mot clef ? Et si...


  • Le gars avait fait l’Afghanistan ; on peut supposer aussi des séquelles post-traumatiques chez lui (très mal prises en charge aux états-unis, voir le film d’oliver Stone "né un.." et le très sensible documentaire "l’âme en sang").


  • Les Afro-Américains vivent moins longtemps que les Américains blancs car la plupart des Afro-Américains mangent plus mal que les Américains blancs.

    Il suffit de les fréquenter pour s’en rendre compte, tout en sachant que l’alimentation d’un Américain blanc n’est pas top non plus, en moyenne.

     

  • Objectif de l’Empire
    - en Europe : dresser les Musulmans contre les non-Musulmans et réciproquement, pour déclencher une guerre civile. Pourquoi ? Pour canaliser la colère du peuple ruiné par l’Empire sur des boucs émissaires ;
    - en Amérique : dresser les Afro-Américains contre les blancs Américains, et réciproquement, pour déclencher une guerre civile, dans le même but.

     

    • tout est dit on ami, maintenant le choix est entre les mains des peuples, être assez intelligent pour ne pas tomber dans le piège ou bien servir une énième fois de chair a canon dans un conflit monté de toute pièces pour le plus grand profit de "chut"


    • Effectivement !
      Viser et tuer avec une telle adresse à Dallas, on dirait la même doublure que celle des frères Kouachi chez Charlie.

      Bon sens commun et Devoir de Mémoire pour la chair à canon : les fauteurs et les vainqueurs/bénéficiaires/rentiers des guerres contemporaines sont les banques, les fabricants et les vendeurs d’armes.

      C’était déjà quoi la nouvelle arme protectrice des "téléguideurs" testée avec succès sur Micah Johnson ?


    • ton analyse est la plus pertinente,je partage ton avis et je dirai que ces crimes sont le fait de l’état américain qui va en profiter au passage pour instaurer la loi martiale pour pouvoir mettre l’entièreté de la population sous controle,arrèter et emprisonner n’importe quel citoyen qui ne marche pas dans le rang et l’envoyer en prison sans jugement ni droit à la défense.


    • Une guerre civile est le pire cauchemar du Système. Vous croyez que "le vivre ensemble", la Licra, et la taule pour les nationalistes c’est pourquoi ?


    • A qui profite cette "kabbale" ?


  • Je note que chez les Blancs ils ne sont que 2 sur 3 à espérer vivre au delà de 35 ans, cela me laisse songeur.
    C’est la société américaine qui a un gros problème qui dépasse le clivage racial.


  • Dans les milieux anglophones on sait que celui-ci était membre du mouvement ’ Black Lives Mater’ ’BLM financé par Sauro ( un peu comme les Femens) a coup de 33 ou 35 millions de dollars.

    Le mouvement est aussi supporté par Obama qui n’a pas eu de peine à blâmer les policiers le jour même des deux événements. Avant qu’une enquête ne soit faite.

    À titre de chiffres sachez que les noires repentent 13% de la population et pourtant 50% des délits et que la majorité des noirs sont tué par d’autres noirs dans des guerres de gangs. Les blancs sont plus souvent tués que les noirs évidemment plus nombreux.
    La victimisation des noirs en tant que communauté est nourrie par les difficultés économiques et un certain lobby...

    L’opinion est qu’on est en face d’un autre événement sous faux drapeau 7/7/7.
    Ne vous fiez pas aux médias de masse pour vous informer sur la situation. Ils vont vous mentir de la même manière qu’ils mentent aux étrangers à propos des Femen ou de Charlie....Je n’ai jamais reussit a donner l’heure juste aux américain sur la vrai situation dans l’histoire de Charly, l’endoctrinement était trop fort. je ne sais pas si je vais réussir a vous avertir sur cette situation.

    Non n’est pas en face de la révolte des anciens esclaves et au retour du bon sauvage ici. On est devant le résultat d’efforts concertés pour créer une situation de guerre civile aux É.-U., un peu de la même manière qu’on le fait en France aussi.


  • « nationaliste Noir »
    Pour une Amérique noire ?

    Quant à l’espérance de vie, il faut croire que les races sont parfaitement égales et que les différences viennent uniquement de la question sociale ?
    Je crois surtout, d’après les études scientifiques, que les noirs ont une maturité plus précoce que celle des blancs, mais en revanche, ils vivent moins longtemps que ces derniers.

    Bref, toutes ces affaires qui font les gros titres des journaux sont révélatrices du délire fiévreux d’une société complètement aliénée.
    Le retour du réel fera très mal aux infectés.


  • La police pense que le ou les assaillants étaient des tireurs d’élite, au vu de la précision des tirs et du positionnement du ou des tueurs

    Dommage que la police ne disposait pas de ce genre d’expertise en 1963 , ils seraient peut-etre arrivé à une autre conclusion que Lee Harvey Oswald tireur isolé.


  • Hahaha, après avoir visionné la vidéo où ce raciste inversé a abattu un policier dans le dos il était exclu qu’il avait appris ses tactiques dans Call of Duty... Ça ne justifie pas d’être explosé (car abattu n’est en aucun cas le terme approprié) par un robot de déminage piégé (une sorte de drone quoi) alors qu’il était encerclé par la moitié du DPD dans un garage. Mais peut-être s’agissait-il d’un Lee Harvey Oswald black servant des justifications politiques ? Who knows...


  • Les Veterans mal demilitarises sont une arme redoutable ! Souviens toi des Freikorps.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histo...


  • Le problème de l’espérance de vie des noirs aux États-Unis est lié au fait qu’ils vivent dans des guetos ou la violence est constamment présente, les gangs,la drogue( les USA comptent l’un des plus grands nombres d’addicts aux drogues du monde) leur vie se résume à la mort ou la prison et tous ceci est attisé par une frustration sociale


Commentaires suivants