Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Royaume-Uni : les écoliers autorisés à se vêtir en écolières

Au nom du "genre neutre"

Des écoliers britanniques seront autorisés à porter des jupes tandis que des écolières pourront porter des pantalons, grâce à la nouvelle politique du « genre neutre » des uniformes des écoles publiques dans le royaume.

 

Quatre-vingt écoles publiques, dont quarante écoles primaires, ont retiré toute référence aux filles et aux garçons dans les codes vestimentaires ou réécrit leur règlement concernant les uniformes. Cela fait partie d’une initiative, financée par le gouvernement, destinée à rendre les écoles soit plus ouvertes aux enfants questionnant leur identité de genre.

Des activistes ont en effet mis en garde les écoles, insistant sur le fait que les politiques actuelles pouvaient être discriminatoires envers les homosexuels, les bisexuels et les écoliers transgenres.

L’école Allens Croft à Birmingham est la première école publique à avoir déclaré qu’elle instaurait l’uniforme au « genre neutre ». Selon ces nouvelles règles, les garçons peuvent porter une jupe grise ou noire et les filles des pantalons des mêmes couleurs. « À Allens Croft nous souhaitons promouvoir les droits de chaque enfant à exprimer l’identité de genre et la personnalité qui leur convient », peut-on lire dans le règlement dans l’école.

 

 

Certaines organisations chrétiennes dans le pays ont exprimé leurs inquiétudes sur le sujet, affirmant que laisser le choix aux enfants concernant leur uniforme pourrait les inciter à questionner leur identité à un moment où ils ont besoin d’être rassurés.

L’offensive LGBT sur la jeunesse, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants