Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Sexualité : des maires censurent des affiches jugées trop explicites

Pour Marisol Touraine, ce sont des "considérations morales d’un autre temps"

La ministre de la Santé a décidé mardi de saisir la justice administrative après la décision polémique de plusieurs municipalités de droite de faire retirer des affiches d’une campagne de prévention du sida montrant des homosexuels.

La campagne, lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, montre des couples d’hommes avec des messages tels que « Aimer, s’éclater, s’oublier. Les situations varient. Les modes de protection aussi. »

Une dizaine de villes sur les 130 où la campagne est diffusée ont écrit à JC Decaux qui assure l’affichage public pour demander le retrait des affiches, a indiqué à l’AFP une source proche de la société. Contractuellement l’entreprise est obligée de le faire si elle reçoit une demande écrite d’une municipalité.

Le maire d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Bruno Beschizza (LR), a pris un arrêté en vertu duquel ces affiches diffusées notamment sur les abribus « devront être retirées ou masquées ».

Pour ce soutien de François Fillon, ces affiches sont « contraires aux bonnes mœurs et à la moralité » et « portent atteinte à la dignité au risque de heurter la sensibilité de l’enfance et de la jeunesse ».

« On est sur une campagne qui n’est pas tous publics », a expliqué à l’AFP Bruno Beschizza, critiquant l’association des messages et des images et assurant qu’il aurait pris le même arrêté si les affiches avaient mis en avant des couples hétérosexuels. [...]

« 30.000 personnes vivent avec le sida sans le savoir, il y a 7.000 nouveaux cas de sida chaque année (?) La prévention est nécessaire », a expliqué la ministre dans les couloirs de l’Assemblée nationale. « Attention à ne pas répondre par des considérations d’ordre moral d’un autre temps », a-t-elle plaidé, déplorant que « quelques élus » s’engagent sur ce terrain.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

À lire absolument, chez Kontre Kulture :

Lutter contre l’évolution sordide des sociétés modernes
avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quand le privée intervient dans le public, c’est la fin.


  • Y’en a marre de ces adultes qui occupent tout l’espace avec leur sexualité : les enfants n’ont pas à être les spectateurs de force de leurs turpitudes !

    Pareil pour les publicités qui feraient rougir des playmates, et qui sont exposées à la vue de tous ; témoins que le corps et la personne humaine n’est devenue que marchandise.

     

    • Je crois que tu as tout résumé, camarade : la vieille bourgeoise Touraine s’appuie sur le "progrès" et "l’homoséxualité" pour nous imposer des images fignolées par des boîtes de communicants : Touraine défend avant tout la publicité et la marchandisation du corps...quand aux maires qui veulent virer ces immondices (avec raison) qu’ils commencent par virer TOUTES ces ignobles affiches de pub qui défigurent le paysage, si ils veulent qu’on les prenne pour autre chose que des clientélistes en mal de "polémiques" médiatiques.


    • La ministre responsable de cette campagne répondait à une mère inquiète qu’on avait là le signe d’une société saine tenant les populations informées des évolutions importantes.
      Sur les questions sociétales nous le sommes en effet jusqu’à la nausée.


  • En espérant bientôt la fin de toute cette décadence ! Soutient à ces maires !


  • Affiches "contraires au bonnes mœurs et à la moralité" ? Mais pour la France Charlie il n’y a plus de "bonnes mœurs", il n’y a que des mœurs "différentes" . Comme il n’y a plus "d’incitation de mineurs à la débauche" depuis que l’Education Nationale fait de la propagande pour la bisexualité, en attendant qu’une loi reconnaissent les "droits sexuels" des enfants .

     

    • "L’Education nationale fait de la propagande pour la bisexualité"
      Citez vos sources et donnez-nous des exemples précis et avérés. Sinon, ça reste dans le domaine du fantasme. Des faits et des preuves sinon aucune crédibilité.


    • #1607665

      @L’édenté
      Je me permets de te rappeler entre autres :
      1.Les passages de Belkacem dans les écoles pour bourrer le mou aux gosses en leur disant que l’homosexualité et l’hétérosexualité c’est kif kif bourricot comme on dit chez elle !
      2.La ligne azur mis en service par Peillon servant soi disant à écouter les souffrances de ceux qui ont une "sexualité différente"
      3. le livre "papa porte une robe" et le court métrage "le baiser de la lune"

      Dans les classes primaires et maternelles les affinités chez les enfants se font bien souvent par similarité de sexe. Personnellement - et je pense pour la plupart des gens - je ne jouait avant 11 ans qu’avec les garçons de mon âge et même si l’idée me révulsait je savais que plus tard - le modéle sociétal étant sans équivoque à l’époque - je devrais me marier avec une fille !
      Aujourd’hui il me semble évident que la promotion de l’homosexualité chez de jeunes enfants perturbera leurs repères et conduira une partie d’entres eux - sûrement les plus fragiles psychologiquement et familialement - à l’homosexualité ou à la bisexualité !


    • @ l"édenté,
      Une mamie que je connais et qui ne croyait pas du tout à la théorie du genre à l’école a été bien déçue quand son petit fils, qui est en primaire, lui a ramené dans son cartable "la princesse qui n’aimait pas les princes".


  • La prévention du SIDA, c’est aussi l’abstinence.
    Ça fait tache de le rappeler dans une société de jouisseurs ?

    Parce qu’une affiche qui sort "Dans le métro, sous un pont, à deux ou à plusieurs, avec des inconnus, 10 fois par jour", j’ai quand même envie de répondre : "et après, t’assumes".

     

  • L ’ Etat socialiste poursuit sa politique de provocation et de destruction de la majorité par la promotion des minorités ( de minorités ) ;minorités elles mêmes prises en otage et manipulées par une poignée de stratèges du chaos social (toujours les mêmes !) ; tout ça dans le seul but de démoraliser encore et davantage le peuple de l ’ asservir à la seule minorité surpuissante par la malice et la stratégie morbide de la guerre de tous contre tous .


  • Quelle hypocrisie de la part de Marisol Touraine. Une campagne contre le sida obligeait a mettre des homos enlacés sur toutes les affiches avec des slogans pareils ? Ce n’était pas possible de faire une campagne de prévention moins trash ?

    A croire que ça a été fait exprès pour avoir des réactions.

     

    • On chercherait à promouvoir le FN par effet de réaction, on ne s y prendrait pas autrement.
      Mais dans quel but ?
      Ou ils sont devenus totalement débiles ou ce sont des calculateurs d un machiavélisme hors pair.
      Je penche tout de même pour la première explication.
      L intelligence des élites, en France est une aiguille dans une meule de foin.
      Une illustration supplémentaire de cette sorte de consanguinité idéologique qu’ils pratiquent.



    • Une campagne contre le sida obligeait a mettre des homos enlacés sur toutes les affiches




      En même temps, le sida est une maladie qui ne touche quasiment que les homosexuels.


  • La morale c’est d’un autre temps !
    Vous avez compris ?!


  • "Attention à ne pas répondre par des considérations d’ordre moral d’un autre temps", a-t-elle plaidé." (Marisol Touraine, la ministre)

    Peut-on seulement se référer à des considérations d’ordre moral "de notre temps" quand des ministres invoquent avec naturel, la légitimité sur le domaine public d’images relevant clairement de la sphère privée ?

    " Aimer, s’éclater, S’OUBLIER..." ??? C’est NO LIMIT, on dirait bien.


  • Tous les partis se mettent en quatre, pour choyer la communauté invertie. Tous, sans exception. Bizarre is’n’it ?


  • À force de pousser, demain ils créeront d’autres affiches avec protège-dents, protège-tibias, coquilles et autres accessoires de protection, tant les coups d’un soir au regard de situations qui auront plus que varié, se feront plus pugilistiques...
    Parce que, depuis la nuit des temps, toute provocation à outrance à toujours trouvé rendez-vous au coin du bois.


  • Il faut systématiquement des réactions de protestation organisées et puissantes. Pas seulement du net. Perso, ces dernières années, en plus d’argumenter contre "l’homosexualisme" (classement en facho immédiat), je me suis investi dans divers partis, associations et bien sûr ma section locale E et R
    Ne croyez pas que les invertis vont marcher droit naturellement. Il y a deux jours j"entendais un chorégraphe qui fait danser ses artistes nu, sur France Culture, dire que désormais, il fallait qu’ils aient plus de barbarie. Carrément.
    I


  • Ce qui fout les ch’tons c’est de constater la totale irresponsabilité de Touraine. Aucune morale chez cette folle.


  • J’ai moi même vu ces affiches de propagande en allant au boulot. Malheureusement, le patelin où je vis (Brest), est sous municipalité socialiste. Je ne pense pas que ces saloperies soient retirées de sitôt...


  • « Pour Marisol Touraine, ce sont des "considérations morales d’un autre temps" ».

    En clair, les considérations morales de son temps à elle et à sa clique de franc-machia’ h -véliques qu’ils nous imposent par financements et subventions (parce que ces campagnes ça coûte et en plus avec nos impôts ...) en nous faisant croire que nous sommes dépassés donc des vieux cons ! Toujours plus loin dans la décadence alors qu’ils la promeuvent par la culture de mort satanique présente dans tous les aspects de la vie quotidienne.

    S’ils ont besoin d’en rajouter dans leurs campagnes d’information, c’est parce que les précédentes furent des échecs ! Ils n’ont qu’à cibler ces campagnes dans des endroits fréquentés par les gays !

    Combien de civilisations ont-elles ainsi disparues dans la débauche ?


  • Considération d’ordre moral d’un autre-temps ou considération moral d’un temps autre que celui de l’ordre marchand ?
    Ces serviteurs du capital et roi de l’hypocrisie sont ceux qui en d’autre temps condamnait l’homosexualité avec la plus grande fermeté et aujourd’hui nous font culpabiliser d’avoir encore des traces de lucidités sur se qui se cache derrière ce spectacle pathétique.

     

    • Ton message est intéressant car il rejoint la crainte de beaucoup d’homosexuels qui comprennent bien que justement les serviteurs du capital peuvent retourner leur veste...La communauté homosexuelle n’est pas soudée. Or on constate que les dirigeants politiques soutiennent les nazis d’Ukraine selon leurs intérêts.
      On a vu ce que cela a donné quand un sioniste antisémite comme Herzl a décidé du transfert des juifs d’Europe vers la Palestine...les juifs du quotidien ont été les premières victimes.
      Le LGBT est un mouvement au main de l’oligarchie. Comme tout mouvement il peut être renversé par ceux qui ont le pouvoir et donc que l’on ne peut qualifier de complotistes...
      Je pense qu’il faudrait interroger des homosexuels du quotidien sur l’affiche, pour ma part homophobe et raciste...les valeurs matérialistes et dégradantes de Marisol Touraine sont d’un autre temps où l’on jugeait les gens en fonction seulement de leur sexualité...
      Sous des valeurs moralisatrices on découvre la bestialité !


  • Ils pourraient peut-être déjà commencer par trouver le mystérieux virus soit disant responsable de l’immuno-suppression ?!!!
    Les 2 gars sur l’affiche me semblent plus dans une lutte que dans l’affect... Du moins cet enlacement complètement artificiel le laisse suggérer !


  • Comme dirait Mme Touraine ,"nous n’avons pas les mêmes valeurs républicaines " oui , effectivement chère madame ,vos valeurs ,c’est apparemment en dessous de la ceinture.


  • Par contre aucun souci pour laisser aux regards des enfants des femmes à moitié à poil pour vendre tout et n’importe quoi.
    Aucun souci pour des dessins animés où les héros sont hyper sexualisés (fille en jupe très très courtes, maquillage outrancier et garçon à la plastique parfaite → mangas).
    Tout ceci participe à la réification de l’être humain et ces maires LR qui poussent des cris d’orfraie sur 2 hommes en tenue décente doivent être les premiers à se branler sur une campagne de pub de sous-vêtement féminin. On aimerait que leur indignation soit constante et non teinté d’électoralisme...

    Décidément, l’imposture est universelle.

     

    • Sébastien,

      Votre remarque n’est pas dénué de sens mais est hors sujet. Nous seront pour beaucoup d’accord avec vous sur l’hyper-sexualisation du marché et des dérives qui en découlent. C’est un combat que de fixer des limites tant bien que mal. Faire de la Pub pour une homosexualité débridé ne me semble pas réellement nécessaire. 45% des nouveaux cas de séropositivité sont lié à l’homosexualité. Pourquoi ? quel est l’état d’esprit des homosexuels ? quels sont leurs pratiques ? c’est ça l’amour ? leur situation est assez stable pour élever des enfants ? Quelle est la part des couples homosexuels sur l’ensemble des couples en France, pour que leur part monte jusqu’à 45% des nouveau cas ? la moitié des couples en France sont homosexuels ? Qu’est ce que ces gens n’ont pas compris avec le SIDA ? tant de question que je me pose...


  • Cette campagne ne me plaît pas du tout :
    - en tant que maman catholique d’un enfant de 4 ans
    - comme citoyenne : le marivaudage sexuel (avec un "amant, ami, inconnu") y’en a ras le bol.

    De plus, les LGBT devraient être furieux : la campagne les désigne comme groupe le +touché par le sida... à cause de leur libertinage justement !

    Finalement y’a pas pire homophobe que certains gay friendly. Dans un autre registre, ça me rappelle la Ministre Rossignol traiter les noirs de "nègres" à la télévision.

     

  • C’est comme le fils dévoyé de Marisol, il a été incarcéré pour extorsion de fonds au nom de "considérations morales d’un autre temps" . Sûrement .


  • Ces affiches ne sont que du prosélytisme pour l’homosexualité à destination des plus jeunes, il faut recruter de la chair fraîche.
    L’homosexualité qui devrait juste être tolérée est ici clairement montrée comme une attitude normale, quel ignominie.
    Honte à cette ministre et à ce gouvernement.


  • Cette affiche n’a pour but que de faire la promotion de l’homosexualité, et rien d’autre.


  • Touraine, l’assujettie à l’ISF dont le fifils et en prison pour bracage. Tu m’étonnes qu’elle s’y connaît en éducation ! Le parfait cliché de la bourgeoisie dépravée.


  • Non mais vous imaginez les cris de féministes en furie si on avait la même chose avec un homme et une femme !!!
    Avec un amant
    Avec un ami
    Avec un inconnu...
    Quelle image dégradante de la femme, un camouflet, une insulte de la pire des misogynie !! Après là ça passe comme un petit suisse...Les homosexuels n’ont aucune organisation de défense de leur image ?

     

    • Excellentissime commentaire. Pour la première partie, en gros les réseaux sexuels (reconnus dans des formes officielles), la polygamie laïque, ce sont des thêmes qui sont dans les tuyaux (toussse ! tousse !). D’abord peaufinés dans les saunas et les cénacles homos, ils sont mis sur le marché par... comme par hasard : Jacques Attali (entretien sur Europe 1 etc.) Marcella Yacoub (sur France Inter etc.)
      Ce premier point étant passé (phrase rituelle à la Fistinière) le second, les casquettes cloutées et les frocs fendus, nous serons imposés tôt ou tard. Le tout avec une grande douleur.
      La sodomie, l’analité en tant que "concept" ont largement été étudiés en socio etc. Nous en sommes à la phase d’application massive dans tous les champs.
      Pour parodier un certain Marquis : Français ! Encore un effort (pleure ! Ouille ! Ouille !) pour être sodomite !


    • Désolé, ce commentaire est également très bon. Mais ma réaction faisait suite au post de @Briana, juste en dessous...


  • Notez quand même la retenue
    Il n’ont pas osé :
    Avec des amants
    Avec des amis
    Avec des inconnus
    Le tout dans une ambiance cuir et cravaches...
    Notez que le black est derrière le white l’inverse aurait pu être mal perçu...
    il y a de la réflexion dans tout ça !


  • Suite aux articles dE&R sur ce sujet, lors de ma dernière sortie en ville il y a 2 jours (à Colmar 68) j’ai pu voir "ma" première affiche sur un panneau publicitaire à une vingtaine de mètres de l’église catholique Ste Marie, 300 m de l’école primaire et 500 m de la zup (concentration de citoyens musulmans) sur un itinéraire principal menant à la gare et au centre ville. Je me suis aussitôt demandé s’ il y avait une volonté de provocation. Je vais m’intéresser de près aux choix des lieux d’affichage pour vérifier ma première impression.


  • Sous prétexte de préserver le climat, l’Etat engrange de nouveaux impots sous forme d’écotaxes.
    Sous prétexte de diminuer l’accidentalité routière, l’Etat prélève l’argent des automobilistes en couvrant la France de radars.
    Sous prétexte de sauver la vie de quelques "malheureux insoumis" de Bengazzi, l’Etat détruit un pays de 6 millions d’habitants le ramenant à l’age de pierre et ceci pour le plus grand profit d’un petit pays du moyen-orient.
    Sous prétexte de nous épargner de nouvelles guerres intraeuropéennes, l’Etat démissionne et se soumet aux diktats de technocrates bruxellois totalement inféodés aux marchés financiers et aux multinationales

    Sous prétexte de préserver la santé des homosexuels, l’Etat finance (avec nos propres impots) une campagne publicitaire qui n’est rien d’autre que l’apologie de l’homosexualité.

    Les medias qui ne dénoncent pas toutes ces supercheries en série ne font manifestement pas leur job. Fort heureusement de plus en plus de citoyens se détournent d’eux et s’informent désormais par le biais de l’Internet militant.

    Cela donne le Brexit, Trump, Fillon (le traditionaliste catho largement devant le dragueur de voix d’une fausse gauche qui s’autoproclame gauche sociétale et qui crache sur l’héritage de Jean Jaurès).

    Tant mieux, pourvu que cela dure.


  • "des affiches d’une campagne de prévention du sida"
    Mais qui en réalité parlent de beaucoup d’autres choses. Une affiche qui aurait portée noir sur blanc "« 30.000 personnes vivent avec le sida sans le savoir, il y a 7.000 nouveaux cas de sida chaque année. La prévention est nécessaire » aurait été amplement suffisante ; s’il avait été question uniquement de cette préoccupation. Mais cela n’est absolument pas le cas, cette campagne d’affichage ne sert que de prétexte à des choses infiniment plus perverses. Il est grand temps que tous ces psychopathes vident les lieux. Ils ont fait bien assez de mal et de dégâts comme cela à la France et aux Français.


  • La juridiction administrative a été saisie. Curieux de voir la décision qui sera prise ? Je m’explique : dans le cas de spectacles d’humouriste qui n’ont pas encore eu lieu, certains tribunaux ont interdit lesdits spectacles arguant du fait qu’il pouvait causer un risque à l’ordre public. (Risque qui n’a par ailleurs jamais été avéré - la preuve, depuis 2014 Dieudonné poursuit ses tournées et il n’y a pas eu d’émeutes !) Voyons si dans le cas présent, des tribunaux argueront que cette campagne de prévention qui a déjà commencé, pourrait présenter un risque à l’ordre public ? Les réactions hostiles de nombreux citoyens et maires pourraient supposer que oui. Les tribunaux prendront-ils des mesures préventives comme pour les spectacles ? Ou cela dépendra-t-il de l’affiliation ou non du juge à certains syndicats de la magistrature ?


  • Les "homo" savent parfaitement quels risques ils prennent. Le fait de ne pas se protéger satisfait leurs penchants suicidaires et les affiches ni changeront rien.

     

    • C’est EXACTEMENT la vérité ; mais allez expliquer ça à Marisol....


    • (Oui et il y aussi les homos qui se protègent sans arrière-pensées suicidaires et se mettent même en couple pour vivre).

      Pour ces 2 catégories, des campagnes de préventions sont organisées ou affichées dans les boîtes de nuit, les bars. En tous cas, dans les années 80/90 ...

      Pas besoin de placarder tous les murs d’une ville pour provoquer la populace.

      Les maires récalcitrants ont raison. C’est marisol, la fossoyeuse de la santé publique, qui est homophobe et d’aucun temps, en ne défendant qu’une homosexualité dégradante.

      La majorité des homos préfère la sphère privée et ne souhaite pas s’étaler sur la place publique dans d’aussi piteux clichés !


  • Publier une carte de la position de ces affiches, au moins pour les plus accessibles serait un travail journalistique utile.
    On peut essayer d’imaginer ce que des citoyens bien intentionnés pourraient en faire.
    Afin de faciliter l’établissement de la carte, la participation des sociétés qui ont physiquement posé les affiches ne sera probablement pas difficile à obtenir. Le sort des affiches n’est en effet pas leur problème, et le pire est pour eux le meilleur, car les afficheurs paient dans tous les cas, y compris pour réafficher.


  • Enfin ! Ce qui aurait dû être énoncé depuis longtemps par les agités de la "manif pour tous" qui parlaient des "droits" comme des américains, est enfin énoncé ! II s’agit en effet d’une simple problématique de "bonnes moeurs" ! Ouf ! Beaucoup de temps perdu. Rappelons que cette expression renvoie au droit positif et n’est pas le monopole des sacristies.

    Et donc la sodomie qu’on peut "tolérer" dans les ombres et obscurités de la "société" (comme l’avortement) ne rentrera jamais dans le champs de bonnes moeurs ! C’est l’acte exemplaire des mauvaises moeurs. C’est comme cela.

    Le mariage, moment lumineux de l’existence, n’aime pas les obscurités. C’est un moment où sont examinées au soleil et dans une fête ouverte les "bonnes moeurs". Les sodomites se marient ? Impossible. Mariage nul. Contraire aux bonnes moeurs.

    Il n’y a pas de "code des bonnes moeurs" bien évidemment. Puisque cela renvoie à des choses ineffables. Le silence convient aux bonnes moeurs.


  • Les maires contestataires vont être accusés "d’incitation à la Haine" . Pericolo !


  • C’ est dans la logique de leur propagande dont le but explicite est la destruction des valeurs morales et religieuses qui freinent l’avènement de la bestialité et de la bêtise , il s’agit d’accélérer la décadence de la société de la culture et d’anéantir la nation . Et il se trouvera plein d’idiots utiles , pour critiquer vilipender et agresser ceux qui éveillés s’insurgent devant l’abomination , ces imbéciles sont prêts a suivre symboles
    étendards et slogans sans s’apercevoir de la nature profondément démoniaque du projet maconico-socialo-judeo-talmudo-sioniste dont ils sont les jouets !

     

    • Exactement !!!

      Ils n’en n’ont rien à faire de la santé des homosexuels, les messages des affiches sont en eux-même des incitations à prendre toujours plus de risques.

      Ils se servent de la communauté homosexuelle comme ils se servent d’autres communautés pour la disqualifier proprement et surement.

      En dehors des lieux, des manifestations spécifiquement dédiés et de certains rares baltringues ex-orbités (= sortie d’orbite) sur nos écrans par le star-système à bons desseins et bon escient qui eux en font des tonnes, c’est clair, je n’ai jamais vu des couples homosexuels se tenir de cette façon dans la rue, en public.

      C’est carrément une caricature, du style : " visez voir là, les débauchés" !

      Pourtant pour ce que j’ai pu observer personnellement, les couples homosexuels se font franchement un devoir d’être discrets, souvent des gens posés et plutôt cultivés pour ceux que j’ai eu l’occasion de rencontrer dans ma vie et ils présentent aussi bien que n’importe qui quand on les croise sur un trottoir.

      C’est un peu comme la campagne médiatique qui prend pour objet de débauche les mères de famille :

      les M.I.L.F« Mother I’d Like to Fuck » !

      Nouveau marché de la perversion, flatter "les plus toute jeune" (pardon) :

      "- Allez-y regardez ! vous plaisez toujours beaucoup et même aux jeunes en plus !!"

      et la boucle est bouclée quand elles se retrouvent divorcées avec leurs enfants à la main, toutes seules au final, unités économiques plus rentables pour le capital, elles d’un côté et leur ex-mari de l’autre, chacun à son tour emmenant les gosses au Mac do ou ailleurs, c’est plus d’argent qui revient dans les caisses...

      Ce sont les membres de la communauté homosexuelle qui devraient s’élever contre ce genre de manipulation dégoutante.


  • " Ces affiches sont contraires aux bonnes mœurs et à la moralité et portent atteinte à la dignité au risque de heurter la sensibilité de l’enfance et de la jeunesse " François Fillon . Bien il a gagné un point sur Juppé qui lui s’est déjà déclaré favorable a l’adoption pour des couples homosexuels , déclaration qu’il a faite a ? ? ? Jérusalem bien sur !


  • Dans les abris bus de ma ville ils ont affiché leur torchons roses, ça fait malsain, comme d’hab.


  • Ce qu’il faut faire c’est jouer avec leurs propres armes, dire que d’assimiler le sida et les gays c’est un raccourci homophobe.
    Il faut provoquer la destruction du système par le système, qu’il se mange lui-meme.


  • Un volontaire pour remplacer
    Avec un amant avec un ami avec un inconnu par :
    Un migrant ça fait du bien par ou ça passe ?
    Merci d’avance.


  • Ce que je trouve assez extraordinaire, c’est qu’ils n’ont pas pensé aux lesbiennes.
    Eh oui, mme Touraine : le Sida, ça se transmet aussi entre dames, même si c’est plus rare (à moins que si c’est rare, on peut aller se faire mettre, en se protégeant, bien entendu).
    Et je ne parle même pas de la possibilité, beaucoup plus fréquente (mais tellement d’un autre âge), de transmission entre couples hétérosexuels, pour rester dans les rapports entre individus de la même espèce.


  • Encore et toujours la promotion indirecte "d’une activité de loisir", par notre chère ministre des affaires sociales et de la santé ?. Pendant ce temps là, de nombreux retraités galèrent pour obtenir leurs retraites, noyés sous des demandes incessantes de justificatifs en tout genre, ne trouvant plus d’accueil physique pour les recevoir, n’ayant plus de numéro téléphonique pour prendre rendez-vous à leur caisse de retraite si ce n’est le 3960, une plateforme téléphonique, surement délocalisée je ne sais où. E&R devrait faire une enquête sur ces faits.


  • Pour être honnête j’ai été etonné de voir ça dans la rue, ma première pensée a été pour les enfants.


  • Certains ont encore la lucidité de tenter d’éradiquer les effluves émanant du cloaque dans lequel on nous baigne quotidiennement ... ils seront systématiquement raillés par leurs pairs qui , réagissent soit en " kapos" de l’empire , doit en lobotomisés du système ... constatant les diverses réactions , elles sont dignes des plus légendaires dictatures soviétiques ou chinoises du xxème siecle par exemple ! ( quiconque s’opposant au diktats de l’état est considéré comme dissident et mis au banc de la société dans le meilleur des cas ou emprisonné - mais il se taira - ! )


  • C’est pas une campagne contre le sida, tout ceci n’est que prétexte, c’est une campagne qui promeut la débauche, "l’enculage" généralisée, la tromperie, etc etc etc.
    Si tu chopes le sida sans te protéger alors que tu vas à gauche à droite viens pas t’étonner ! Mais que ça reste privé, nos enfants n’ont pas à être déstabilisés dès leur plus jeune âge face à ce genre d’affiches !


  • Propagande hypocrite LGBT sous couvert d’une lutte contre un virus sévissant depuis le début des années 80, et que nous n’avons toujours pas endigué... Cela fait des décennies que l’on nous rebat les oreilles (à juste titre) sur le fait que le SIDA peut se transmettre à tous, hétero et homo, femmes et hommes, par le sang ou le sperme ; et ces publicités aujourd’hui fixent une attention exclusive sur des couples gays pour promouvoir la lutte contre la maladie. C’est inadmissible ! Et incohérent. De plus, ces photos axées sur la déviance sexuelle est évidemment perturbante, pour les plus jeunes en particulier, et sont logiquement à proscrire du paysage visuel public. Il est plus que grand temps de renouer avec nos racines naturelles et nos valeurs familiales.


Commentaires suivants