Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Vladimir, agriculteur, gagne 300 euros par mois

Pas de Rolex en vue

Un pays qui fait crever de faim et qui réduit ses petits agriculteurs à l’état de mendiants, tout en offrant un salaire à des clandestins, est un pays qui marche sur la tête.

 

 

 

Derrière ces drames en série (paupérisation, suicides), se profilent des solutions pour une agriculture familiale (dite aussi « nouvelle agriculture ») moins soumise à la rentabilité capitaliste et à ses dégâts :

 

Comprendre pour trouver des solutions originales, avec Kontre Kulture :

La disparition des exploitations à taille humaine, voir sur E&R :

Une nouvelle voie pour demain, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1579644

    Dans la 1er vidéo on y voit l’affiche "je suis charlie" dans son groupe de solidarité, autant dire que ces gens sont déjà foutus.

     

    • #1579694

      Tellement vrai... tu ne peux pas détruire ton enemi si tu ne sais même pas qui il est. Il faut diffuser massivement nos idées avant la guerre sinon, ça sera la fin de la civilisation en Europe. Archivez les preuves, apprenez l’anglais et commentez tout ce que vous pouvez, collez des affiches, parlez à vos proches et préparez vous. Et si vous avez le courage, apprenez le russe ou le chinois... au cas où.


    • #1580012

      @Dani et cacatoés, le métier à une grosse inertie mais il est en mouvement, au mondial de l’élevage le foll n’a pas tenu 10 minute alors que Marine a été écoutée et longuement applaudie...


  • #1579649

    revenue ttc mensuel pour vivre après avoir payer mon loyer 400 eu, reste la voiture et la bouffe !....

     

  • #1579660
    le 15/10/2016 par redsniper06
    Vladimir, agriculteur, gagne 300 euros par mois

    Vladimir fait toi nationaliser Syrien et demande des aides conséquentes pour ta famille ...............tu verras ça marche !!!........

     

    • #1579886
      le 15/10/2016 par Pierre Loup
      Vladimir, agriculteur, gagne 300 euros par mois

      le territoire de naissance de Vladimir ne s’est pas prit des millions de tonnes de bombes sur la gueule ces dernières années grâce aux bienfaiteurs occidentaux, il n’est donc pas éligible désolée !


  • #1579726

    La monoculture intensive est condamnée:encouragée en premier lieu pour vendre de l’engrais et créer de la dépendance au pétrole,elle ne fait que tout appauvrir:la terre et les hommes.
    La permaculture commence à pointer son nez.L’expérience de la ferme du bec Hellouin,appuyée par des recherches scientifiques ,ouvrent de nouvelles perspectives de croissance ;
    En attendant,les criminels sont bien ces politiques "qui ne peuvent rien faire sans Bruxelles" -comme si ,en plus,ils n’avaient pas les capacités intellectuelles pour comprendre-et qui ne défendent pas ce modèle sur le territoire.
    Salutations

     

    • #1580018

      le gaulois, le bec hellouin commercialise en amap pour bobos et par la restauration gastronomique, ils ne nourrissent pas le peuple, dans une baguette de pain il y a, prix producteur, 3 centimes de blé, et une génisse grasse de 3ans catégorie A fait 3 euros et 47 centimes de chiffre d’affaire au kilo de carcasse...


    • #1580548

      @Laurent 71
      Bonjour
      Le bec Hellouin est un exemple parmi d’autres témoignages :en premier lieu,c’est leur approche respectueuse de (ré) appropriation de la terre que je trouve intéressante et que je souhaitais souligner ici.Des recherches scientifiques viennent en plus valider cette notion de rendement possible et non néfaste pour l’environnement.
      Et comme dans n’importe quelle expérience partagée,il y a à prendre et à laisser.
      Après,la façon dont ils gèrent leurs affaires reste leur affaire...
      Salutations


  • #1579750

    C’est un réel problème et je compatis... ceci dit, je ne suis pas très fan des agriculteurs français... l’état d’esprit est depuis toujours souvent individualiste et les requins des centrales d’achat ont utilisé la faille à leur profit...
    Résulta : mal bouffe, pollution des sols, pauvreté et misère sociale... et qu’on ne me dise pas que personne ne l’avait vu venir...


  • #1579753
    le 15/10/2016 par germanopratin
    Vladimir, agriculteur, gagne 300 euros par mois

    En même temps, ils ne savent pas s’organiser..autant contre l Etat que dans leurs circuits de distributions. Un peu responsables de leurs sorts...


  • #1579871

    S’il reçoit un revenu inférieur au RSA socle, il a le droit de recevoir un revenu différentiel au titre du RSA.

     

  • #1580013

    Personnellement, je ne plains pas les agriculteurs qui sont membres de la FNSEA dirigé par ce vaurien de Xavier Beulin.

    Certains agriculteurs parviennent à vivre correctement de leur métier. Ce sont ceux qui sont sortis de l’agriculture capitaliste. Je vous invite à lire cet article intitulé "Cette petite coopérative fromagère qui paie ses agriculteurs bien mieux que les géants agroalimentaires" : http://www.bastamag.net/Cette-petit...

    Extrait : "Une petite coopérative fromagère de l’Aubrac paie ses éleveurs laitiers bien mieux que les géants agroalimentaires : ses adhérents reçoivent 80% de plus par litre de lait comparé aux prix pratiqués par Lactalis, Danone ou Bel. Quelle sont les clés du succès ? Ici, pas de multiples intermédiaires, ni d’actionnaires. Les coopérateurs misent sur des produits de qualité impliquant en amont de bonnes conditions d’élevage, et œuvrent à la maîtrise des volumes. Une partie de l’argent sert également à rémunérer des remplacements pour améliorer le quotidien des adhérents, et aider des paysans à s’installer."


  • #1580064
    le 16/10/2016 par STEF de MARS
    Vladimir, agriculteur, gagne 300 euros par mois

    La solution, c’est le bio et la vente directe au consommateur.
    En court-circuitant Monsanto et la grande distribution, tout le monde serait gagnant.


  • #1580074

    J’aimerai savoir si cela est vrai : les agriculteurs touchent des primes de l’état sur leurs parcelles et elles sont conséquentes.

     

    • #1580171

      Camille, les agriculteurs touchent des "primes" sur leurs surfaces, des aides spécifiques par production et des indemnités pour compenser les handicaps naturels.
      je te donne un exemple avec une exploitation que je connais bien. 4 associés en famille, les deux plus anciens se déclarent à mi temps(en même temps ils ne bossent que 12 heures par jour...) pour que les deux plus jeunes puissent prendre un revenu.
      Cette exploitation à touché en 2013 132 000 euros d’aides, et pourtant le couple d’ancien touche 1000 euros par mois les deux plus jeunes chacun la même chose, les "primes" ne font que passer sur les exploitations !


  • #1580113

    Aujourd’hui un hectare de terre agricole vaut en moyenne 6000 euros : son coût ne cesse d’augmenter . Si la situation des agriculteurs était si catastrophique, le prix de la terre agricole diminuerait . Sachant qu’une exploitation agricole compte en moyenne 80 hectares, cela fait un patrimoine foncier de 6fois8 = 48, c’est à dire 480 000 euros, sans compter le prix des bâtiments à commencer par celui de la ferme ( en moyenne 200 000 euros) . Le patrimoine moyen des agriculteurs est de... 700 000 euros, le plus important de toutes les catégories sociales, et ce patrimoine a presque toujours été HERITE . Non les agriculteurs dans l’ensemble ne sont pas à plaindre . Très rares sont les agriculteurs qui ne se plaignent pas : ce sont ceux qui se lèvent à 5 heures du matin et qui gagnent très bien leur vie .

     

    • #1580161

      Rex, 75% de la surface agricole utile en France est louée à des tiers, rares sont les exploitants propriétaires de la totalité de leurs terres et beaucoup n’en possèdent pas, je peux te présenter une famille qui loue la même ferme depuis 132 ans !
      Une exploitation agricole ne s’hérite pas c’est une entreprise qui est estimée et rachetée !
      Le coût de la terre agricole a jusqu’à maintenant été lié à la production agricole qui pouvait y être faite, aujourd’hui c’est un placement, deux fonds de pension américains on pour projet d’en acheter pour 100 millions d’euros par an ! Plus les chinois qui en achètent à tire larigot, Normandie, Indre, Morvan et maintenant dans l’Allier 2000 hectares au même propriétaire qui n’est pas agriculteur ! Les chinois ont acheté à 15 000 euros l’hectare des terres qui se négocient normalement autour de 3 600.
      Beaucoup louent aussi leurs bâtiments.
      http://www.egaliteetreconciliation....
      Il y a mon adresse à la fin, mets les pieds dans ma cour je te ferais une estimation de patrimoine qui te fera moucher rouge...


  • #1580201

    Est t’il légal de construire un local en proposant des produits directement des fermes ou du maraichage en les revendant et d’en faire une activité de revenus ?

     

    • #1580384

      Fiat Lux, le problème de ce genre de commerce, c’est qu’il ne marchent pas faute de clients, l’immense majorité n’achète pas des produits pour se nourrir mais des prix...
      La chambre d’agriculture de Saône et Loire a même investit dans un camion, pour aller directement à la rencontre du chaland, les clients passaient leur commande par courriel, les producteurs livraient leurs produits à un point de dépôt et le camion s’installait à un endroit différent par jour aux heures de sortie de bureaux pour le retrait des commandes, au bout de six mois fin de l’expérience, pas assez de ventes pour être rentable...
      Pour un local pour vendre des légumes je ne connais pas les normes, mais dès qu’il s’agit de productions animales, l’investissement à cause des normes peut vite prendre des allures élyséennes...
      De plus pour les producteurs il faut obligatoirement l’agrément européen(plus de visites de contrôle et plus d’analyses) car il s’agit de vente indirecte...


    • #1580966

      D’accord merci pour vos prévisions.C’est quand même incroyable que les moeurs ne sont plus "a la source"
      C’est vraiment regrettable de ne pas faire marcher l’agriculture dans ce sens (évidemment ça ne fait pas plaisir aux supermarchés ce genre d’activité)
      Un agriculteur sur trois en dessous de 300 euros.En travaillant bien plus que 35 heures même avec un complément de rsa c’est un outrage a personnes et a profession !


  • #1580475

    Pauvre gens !

    Tous ces politiques ne sont pas touchés car ils vivent
    dans un autre monde et avec tellement de moyens .

    Aussi , je pense que dans leur projet mondialiste , ils
    veulent remplacer les petites et moyennes fermes par leurs
    fameuses fermes des mille vaches , encore une fois les
    Américains vont nous imposer leur vision du monde
    matérialiste . Il faut être prêt pour le TAFTA qui se négocie
    en coulisse entre Bruxelles et les USA .

    Donc c’est cruel à dire mais ils attendent que les agriculteurs
    crèvent pour les remplacer par leurs fermes Américaines ,
    au diables , pauvres agriculteurs . Le règne de l’argent est
    sans pitié .


  • #1580527
    le 17/10/2016 par laveritesijemens
    Vladimir, agriculteur, gagne 300 euros par mois

    Vous avez vu le sticker "Je suis charlie" sur la vitre de l’association solidarité paysans ? Comment voulez vous qu’on s’en sorte...
    Faut que les types se réveillent, si ils en peuvent plus de se faire acheter leur produit une misère, qu’ils s’organisent et vendent directement aux consommateurs !


  • #1581209

    Les subventions du milieu agricole sont bien la preuve que l’État a sciemment subordonné tous ces producteurs au marché de la grande distribution. En somme, on vous donne une bourse si vous refusez d’avoir tout contrôle sur le devenir de votre production. Évidemment, sur le long-terme c’est un piège, c’est du suicide programmé et intentionné.

    Qu’on soit organisé ou non, personne ne résiste aux nécessités du marché, surtout lorsque le marché devient toute la nécessité de notre quotidien moderne. Non, ils n’auraient pas pu comprendre que le progrès qu’on leur vendait n’était que du poison, pour eux et l’environnement, à retardement, pas plus que vous n’auriez pu. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, le processus historique a avancé et les masques de tout le faux omniprésent de notre réalité commence à tomber un à un.
    Grand courage à eux.

     

Commentaires suivants