Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

1966 : le discours de Phnom-Penh du général De Gaulle

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • BONJOUR, vous passez souvent des interventions de DEGAULLE ce qui est trés bien alors je me disais que DE VILLEPIN pouvait etre le prochain président il me semble qu’il est trés gaulliste non ?

     

    • #81476

      Villepin c’est de l’esthétique Gaullienne. C’est le Canada Dry du Gaullisme.


    • Bien trouvée l’expression "Canada Dry du Gaullisme". Et même chose pour Dupont-Aignan. On ne peut pas se réclamer de l’homme qui parle dans cette vidéo pour aller ensuite applaudir à la guerre d’agression contre la Libye. A moins d’être un imbécile ou un escroc.
      Même si JM Le Pen ne l’assume pas, il est finalement le seul vrai gaulliste de la scène politique pour tout ce qui concerne la politique étrangère de la France. Marine l’est beaucoup moins car elle était favorable à la zone d’exclusion aérienne (qui était déjà scandaleuse en soi), mais elle se rattrape plutôt bien avec ses positions économiques.


    • Je ne crois pas que Le Pen garde un très bon souvenir du Général, l’accusation indirecte faite par Mr LePen a propos de la SERP visait-elle le Général ?
      "Jean-Louis Tixier-Vignancour (1907-1989) était un avocat et homme politique français nationaliste. Célèbre pour avoir défendu le général putschiste Raoul Salan et Louis-Ferdinand Céline, il fut candidat à l’élection présidentielle française de 1965, au cours de laquelle il avait Jean-Marie Le Pen comme directeur de campagne."


    • enfin sur la zone d’exclusion aerienne, tout a ete tres vite, dans la premiere semaines la situation etait mal connue. A la decharge de Mme Lepen, elle s’est au moins engagé vite et bien, si les civils etaient "réelement" menacés, cela s’imposait, et sinon , eh bien a cette epoque là, on ne pouvait pas prevoir le deluge de bombes qui allait tomber sur la Libye... Elle a d’ailleurs fait une video quelques temps aprés, en condamnant fermement l’intervention francaise en Libye ....

      Ca n’a rien a voir avec ces gens de L’ ONU, OTAN , et politiques qui etaient au courant de la vraie nature de l’operation ... bien avant le mois de mars !


  • Juste voir que le type s’exprime de tête, sans aucune erreur, parfaitement, avec éloquence, sans lire un texte, à son âge, déjà rien qu’avec ça on voit la baisse de niveau de nos politiques plus modernes qui malgrès leur papiers (ou à cause) font pâle figure...

     

  • Et en plus il n’a même pas de papier, contrairement à certains de nos politiciens en carton.

     

  • De Villepin est certainement plus gaulliste que les autres de l’UMPS mais il n’a plus les réseaux qu’avait De Gaulle, ni les couilles. Marine incarne à l’évidence le gaullisme aujourd’hui, la patrie contre l’atlantisme mondialisme.


  • Le temps où "Vive la France" était sur les lèvres des peuples du monde...


  • debout patriote,vive le general,c’est pas le charisme de l’autre atlantiste lbérale,de gaulle toujours pour l’ intéret de la france,rien qu’a entendre son discours.


  • De Gaulle force le respect ! je l’apprécie beaucoup.

    Il parait que beaucoup de gens au FN ne l’aime pas. pourquoi ?

     

    • Je crois que c’est au sujet de la Guerre d’Algérie


    • #81692
      le 03/01/2012 par Chercheur de Vérité
      1966 : le discours de Phnom-Penh du général De Gaulle

      Des anciens partisans acharnés de l’Algérie française, le même genre de personne pas très tourner vers le progrès et la réconciliation qu’évoque de Gaulle dans son discours. Pas mal de leur "cousins" sont les sionistes d’aujourd’hui, ceci explique cela.


    • Ces gens qui se plaignent de "l’invasion des bougnoules en France" sont partisans du colonialisme. C’est à dire j’ai le droit de prendre ton pays bougnoule et toi t’as pas le droit de venir chez moi. Comment peut on respecter des gens comme ça ? je ne suis pas pour l’immigration, mais pas pour le colonialisme non plus. Mais je sais bien qu’au front national ils ne sont pas tous comme ça. Le FN c’est un parti politique atypique, on y trouve tout et son contraire.


    • Le front national est traditionnellement anti-gaulliste par rapport à l’Algérie et à l’occupation, je pense que Marine Le Pen cite ces derniers temps le général pour amuser la galerie. Quand dans les réunions publique du F.N Louis Alliot rends hommage à Bastien Thiry, l’homme qui organisé la tentative de meutre sur De Gaulle en 1961, on n’est dans la ligne historique du F.N.

      http://www.perpignan-toutvabien.com...


    • Il y a deux anti-Gaullisme au FN, et les deux sont liés à la guerre d’Algérie.

      - Comme précisé précédemment, une partie de l’électorat FN est pied noir, fut anciennement pro OAS et partisan de l’Algérie Française.
      Souvent au degré zéro de la politique car animés par un sentiment de revanche : ils votent FN parce qu’ils n’aiment pas (plus ?) les Arabes, c’est aussi trivial que ça.

      - D’autres en veulent au Général quand à sa (non) gestion du cas des Harkis. Et il est vrai que De Gaulle a sacrément merdé sur ce coup là.

      Mais ça ne veux pas dire que le personnage est exécré dans ce parti... De Gaulle était bel et bien un nationaliste Français (les ricains et les anglais le considéraient comme tel d’ailleurs), anticolonialiste car identitariste (et pas seulement racialiste comme ce qui est souvent cité), donc cohérent.


    • @Dim.

      Rien à voir avec l’occupation.
      Nombre des premiers militants FN étaient des résistants (des vrais, pas des Sartre ou des Mitterrand) et je ne crois pas qu’il y aie de nostalgie particulière dans ce parti pour des Pétain ou Laval...


    • Je trouve très curieux qu’a ER, la plupart des gens vomissent "Petain et Laval".
      La plupart des gens d’ici ont lue monsieur Faurisson ou vue ses films, et ne croient pas à la supercherie de l’ananas...alors du coup, on leur repproche quoi à nos cousins les germains ?

      Ca risque de faire hurler, mais je trouve beaucoup plus louable les convictions anti talumudiques des allemands, leur analyse de cette spiritualité et de sa haine vis à vis des europeens, que les résistants épaulés par les services secrets anglais (imperiaux) .
      Vous pensez serieusement que l’Amerique a liberé la France et que l’après fut plus heureux ?
      Quant on voit ce qu’été le Front populaire de Leon Blum (voir le role de ce salaud avec Israel) ne pensez vous pas qu’une arrivé d’allemand nationaliste pour le mettre à la porte était un bien moindre mal ?

      Je ne dis pas que tout été merveilleux dans le national socialisme, pas plus que tout n’est merveilleux en Iran aujourd’hui, mais il faudrait reelement faire un moratoire sur cette periode chez les patriotes français, et comparer reelement ce qu’on apporté les allemands à la France durant cette periode, et ceux qu’on amené ce qui ont soutenu le camps des "alliés". Quant je vois ce dont les amis de "l’axe" faisait la promotion, et ce que les alliés ont installé ensuite, il n’y a pas photo...l’allemagne au 20em siecle a mis le plus grand coup de pied dans la fourmiliere.


    • Les allemands, dans le pire des cas, aurait repris l’Alsace et la Lorraine comme Landers, et aurait été la puissance n1 en Europe (une europe dans laquelle la Franc maçonnerie serait interdite, ou les influences nefastes serait reduite).
      A la place de ça, toute la France est sous controle americaine, la franc maçonnerie et les lobby d’argent sont omnipotent.

      Degrelle a raison, à propos de cette periode il n’y a "qu’un immense regret" à avoir. De Gaule a eu de tres bon moment après la guerre, il n’empeche qu’il a malheureusement contribué a faire gagner le camps des salauds...


    • Effectivement, un bilan objectif nous amène à cette conclusion. Ce n’est pas comme si nos deux pays n’avait pas un profond héritage en commun d’ailleurs :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire...

      Ce qui d’ailleurs m’attriste, lorsque je pense aux massacres sans fins entre peuples si proches.

      En ce qui concerne DeGaulle, on lui reproche aussi d’avoir laché l’Algérie officiellement pour mieux pouvoir la gérer à distance, par proxy, ce qui malheureusement a prit une sale tournure lorsque CDG fut éloigné du pouvoir.
      Puis en ce qui concerne l’Indochine, il ne lui restait plus que les jolis discours. Il me semble que l’Angleterre ou les USA avaient aussi acté contre la France là bas en sappant l’aide sud-vietnamienne pour leur propre compte.


  • #81553
    le 02/01/2012 par Nabil de Marseille
    1966 : le discours de Phnom-Penh du général De Gaulle

    Confondre Degaule avec les politiques est une insulte a sa stature, c est avant tt un militaire et les acteurs de la vie politique devraient tous l être et mouiller la chemise dans les théâtres opération militaire comme à l époque. Degaule n est pas un politicien ne l insultons pas il fut l un des derniers acteur de la vie politique française dévoué à la nation.

     

    • entièrement tout à fait d’accord ...MAIS je me pose la question de son indépendance politique totale quand on voit qu’il avait dans son sillage des personnalité comme Pompidou , dont je serais étonné d’apprendre que De Gaulle ne connaissait pas le curriculum...même si celà fait plaisir à voir un homme de cette envergure, ce qui nous change c’est certain, on a bien vu qu’il n’a pas pu trouver un héritier politique capable d’assurer un minimum d’indépendance politique vis à vis de l’Empire .
      La vision qu’il a et la vision qu’il voudrait que les yankees aient d’eux-même, pour moi ça sonne bizarre...comme s’il pouvait encore ignorer que les USA ne sont pas une Nation mais un Empire aussi impitoyable que tous les empires envers ceux qui refusent la soumission...bizarre .Mais vous n’êtes pas obligé de dire "bizarre", vous avez une explication peut-être à tout ça .


  • Quand même, quel bonhomme !
    Je ne l’ai pas connu car je suis né lorsqu’on l’a foutu dehors après le référendum de 1969.
    Pas de prompteur, pas de discours appris par coeur écrit par un conseiller en communication ou de papier sur le pupitre. Il parle avec sa tête et avec son coeur.
    Le tout dans un français irréprochable.
    Je crois que ça n’existe plus.


  • Même biquette n’arrive pas à sa cheville, c’est dire !


  • Avant, la France avait à sa tête un général qui refusait de coloniser des peuples car il croyait à leur autodétermination.
    Aujourd’hui, on a des politiques qui n’ont peut-être même pas fait leur service militaire et qui se fourvoient dans toutes les guerres possibles et imaginables sur le dos des peuples, et sur le nôtre.

    Comme quoi, c’est vraiment le monde à l’envers !


  • #81717
    le 03/01/2012 par francaisGAULLISTE
    1966 : le discours de Phnom-Penh du général De Gaulle

    Son discours est classe. Je m’en fiche du style, mais c’est bien le contenu qui m’interesse...
    C’est du haut niveau et de gaulle incarnait bien la France.

    Quand je vois le niveau de soumission du nain, le creux de ses discours... j’ai envie de gerber
    Le nain qui se prosterne devant la CRIF !!!! Et il ose incarner la france et de parler de de gaulle et jaurès...


  • "je voudrais,avec un petit recul en arriere vous faire comprendre pourquoi nous avons créé le R-D-A,en 1945 beaucoup de jeunes gens n’étaient pas nés,apres 1945,apres la grande promesse qu’il avait fait à Brazzaville en 1944,j’ai nommé le general De-Gaulle,le grand homme,qui a beaucoup fait pour notre pays et dont nous ne saluerons jamais assez la memoire,le general De-Gaulle avait promis de conduire les peuples dont la France avait la charge jusqu’à la liberté de gerer démocratiquement leurs propres affaires,c’est la raison pour laquelle,pour la premiere fois dans l’histoire de la république Française,nous,térritoire,colonie en ce temps,colonie Française de l’Afrique avons été solicité pour envoyer des représentants au parlement Francais..."
    discours du president de la répubublique de cote d’Ivoire Felix Houphouet Boigny.

     

    • Toute la question est de savoir si nous avons réellement été liberé, ou si nous sommes passé d’une domination à une autre, peut être bien pire celle la...

      J’ai du respect pour De Gaulle, mais certaines de ses attitudes durant la 2GM ne sont pas digne d’un grand militaire, comme le fait d’avoir fait exécuter des soldats de la division française de la Waffen SS, qui sont allez combattre le bolchévisme sur son terrain, en Russie, même si c’était avec les Allemands. Ils portaient également le Bleu Blanc Rouge sur leurs uniformes ! Cela me parait d’ailleurs tout aussi courageux que de faire la guerre à Londres ou Brazzaville...


    • En Ukraine, les commemorations de la victoire sur l’Allemagne sont interdites dans des tas de villages pour ne pas provoquer d’emeute, car trop d’Ukrainiens ont une "vision differentes de la seconde guerre mondiale". Comprennez "pour eux, les allemands les ont liberé des commisaires sovietiques" (dont c’est un fait notoire en russie qu’ils n’étaient pas "russe") .

      De Gaule a choisis le mauvais camps. Il s’est allié avec l’Amerique, responsable de millier de viol en Normandie. Faut il rappeller qu’au moment de "l’invasion " , la France etait au main d’un dénommé "Leon Blum", militant de la cause sioniste. Qui a le plus fait de mal à la France, la domination des sionistes et la periode 20/39 ou l’arrivé des allemands ?
      Lisez , ecoutez des temoignages d’anciens engagés français et belges au sein de l’armée allemandes, vous verrez des gens humains et droit dans leur chaussures, qui sont aller se faire flinguer comme un seul homme pour redresser l’europe. On ne peux pas en dire autant de l’autre côtès de la barrière.