Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

- « Compensation, complaisance, hypocrisie :
quelle est la vision du monde de la classe bourgeoise ?
 »

Alain Soral répond aux questions de Pierre de Brague
à propos de Comprendre l’Époque !
Un entretien de haute volée découpé en huit parties.

 

(Si vous rencontrez des problèmes avec la lecture de la vidéo Lbry, privilégiez les navigateurs Chrome et Firefox !)

 

 

Les quatre premières parties, sur E&R !

À ne pas manquer, sur E&R :

 
 

Livres de Alain Soral (75)







Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2691803
    Le 23 mars à 09:56 par De Bonald
    Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

    Ceci étant, la bourgeoisie est faible en comparaison avec les sionistes et autres satanistes avec lesquels elle s’est alliée pour des raisons d’intérêt il y a plusieurs siècles. Faible car elle, n’a pas de motivation messianique contrairement à ses complices donc cela la mène moins loin dans le Mal et elle sera aussi sacrifiée en temps voulu.

     

    Répondre à ce message

  • #2692008

    J’ai adoré le petit tacle glissé à Rochedy.

     

    Répondre à ce message

  • #2692143
    Le 23 mars à 17:40 par John Lepitch
    Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

    Gesta Dei per Francos* ! Merci à Alain Soral qui, depuis des années, nous apporte de substantielles nourritures spirituelles. Il a bien fait d’associer Francis Cousin à sa réflexion, car lui aussi fait du narcissisme le moteur du triomphe de la marchandise mondialisée : "identifier le savoir crétin de l’écume des choses", "sortir des débats débiles animés par des clowns médiatiques professionnels du langage aliéné", "Démonétiser ce carnaval réformiste qui n’a d’autre objectif que la domestication des masses consuméristes" etc... Après l’incarcération dans le règne de l’argent, le surgissement de la conscience radicale ?

    * À ne pas confondre avec Gesta Dei per Franco, ni même avec "qu’est-ce qui dit l’père Franco" ?

     

    Répondre à ce message

  • #2692281
    Le 23 mars à 20:23 par Surpris
    Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

    L’insulte ne me parait pas une méthode pour expliquer ou convaincre davantage. Souvent on insulte quand les arguments de ré explication font défauts.

     

    Répondre à ce message

    • #2692377

      « L’insulte ne me parait pas une méthode pour expliquer ou convaincre davantage »
      Ça peut aussi être une information (plus qu’une insulte) quand ça s’appuie sur des arguments convaincants, comme un nécessaire électrochoc quand on est confronté à des cas.
      « Souvent on insulte quand les arguments de ré explication font »
      C’est plus souvent le prétexte que prennent les personnes visées pour se dispenser de faire les efforts nécessaires au lieu de toujours solliciter indéfiniment les autres pour ne pas se sortir les doigts.

       
    • #2692413

      Vrai, Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément pour paraphraser qui vous savez.
      Pour le logos c’est peut être top niveau mais pour la pédagogie et la patience on repassera, vous n’auriez pas pu faire prof Alain (surtout en 2021) ils auraient finis saisis par le col contre le mur ou au sol après un balayage.
      Je vous apprécie grandement car un des rares amoureux de la vérité (et donc courageux) dans ce pays en perdition ou le mensonge et la trahison règnent en maître.

       
    • #2692505

      « Pour le logos c’est peut être top niveau mais pour la pédagogie et la patience on repassera, »
      C’est une vision superficielle car on peut penser à l’inverse que malgré les apparences, il a sur la durée une patience à toute épreuve, et concernant certains bien plus qu’ils ne le méritent. Et par ailleurs il ne cesse de revenir inlassablement sur des explications, donc pour ce qui est de la pédagogie elle est là et bien là, au-delà des apparences donc. À un moment faut quand même se dire que c’est soi le problème. Et puis jouer au fragile dès que l’on se prend une secouée verbale, plutôt que de réfléchir à son côté méritée pour progresser (et ici apprendre à la fermer et continuer à réfléchir quand on ne maîtrise pas un sujet) est bien le dernier des services que l’on puisse se rendre à soi-même.
      J’ai pour ma part souvenir de profs excellents et drôles qui n’étaient pas appréciés par les fragiles au motif qu’ils étaient trop directs, trop sarcastiques et pas assez cajoleurs, et pourtant ce sont eux qui avaient clairement le plus à apporter. Et c’est d’eux dont on se souvient, les autres étant aux oubliettes. Il y a là une mentalité de « gonzesse » qui ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez et préfère se plaindre d’autrui plutôt que se remettre en cause, mentalité malheureusement très répandue. J’ai écouté cette intervention, lu quelques commentaires, et me suis juste dit que bien souvent les gens n’écoutaient même pas ce qui est dit. Ils préfèrent prendre prétexte d’une thème pour parler d’eux en fait et dire ce qu’ils en pensent par rapport à eux mais bien souvent sans avoir beaucoup réfléchi et encore moins essayé de vraiment penser de manière distanciée et un minimum complexe.

       
  • #2692284

    Bien vu ! Il me semble cependant que l’esprit bourgeois, c’est non seulement ce qu’explique synthétiquement là AS, mais également l’obsession consciente ou pas de singer l’aristocratie. Se faire défenseur et souteneur de l’art n’est pas seulement une façon de compenser sa mauvaise conscience, c’est aussi une façon perverse de placer sa fortune en créant un marché exclusif, quasi réservé aux ultras riches, permettant de faire du profit par des ventes et des reventes privées d’œuvres artificiellement surévaluées.

    Quant au goût bourgeois pour la littérature, il m’apparait là aussi que ce pourrait être une manière d’afficher un supposé "bon goût" qui ne serait pas à la portée des pauvres. Une façon de marquer la frontière entre le bourgeois (qui n’est en réalité qu’un parvenu, souvent d’esprit épais) et le supposé pauvre inculte.

    A rappeler en passant que presque tout un chacun aujourd’hui rêve de vivre comme un bourgeois. Cet esprit peu ragoûtant fait pourtant rêver pas mal de racailles en tout genre... le cœur même de l’esprit bourgeois est l’envie. Un bourgeois est un individu qui veut imiter l’aristocrate qu’il a méthodiquement massacré pour prendre sa place, ses biens, ses prérogatives et ses domaines.

     

    Répondre à ce message

    • #2692372
      Le 23 mars à 22:00 par De Bonald
      Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

      Le bourgeois depuis 1789 est un dindon qui se prend pour un albatros ou essaye d’en devenir un sans en avoir les capacités ni la classe.

       
    • #2692501
      Le 24 mars à 07:12 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

      "Quant au goût bourgeois pour la littérature, il m’apparait là aussi que ce pourrait être une manière d’afficher un supposé "bon goût" qui ne serait pas à la portée des pauvres. Une façon de marquer la frontière entre le bourgeois (qui n’est en réalité qu’un parvenu, souvent d’esprit épais) et le supposé pauvre inculte."

      lol, c’est là que Louis-Ferdinand Céline a mis un gros tacle...

      ils font ça aussi dans le Cinéma, sauf que tout un tas de films dits "d’auteur" intellos-branlouille-poseurs sont oubliés, tandis que ce qui était considéré comme très bas, voire carrément de l’ordure, est constamment réédité en vidéo, dans des éditions hyper gaulées

      le public bourgeois actuel essaye maintenant de suivre, mais c’est pathétique

       
    • #2692878
      Le 24 mars à 20:25 par Clémence
      Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

      @ Palm Beach Post : "Cult !"



      lol, c’est là que Louis-Ferdinand Céline a mis un gros tacle...



      C’est-à-dire ? Pouvez-vous développer un peu ?

       
  • #2692476
    Le 24 mars à 04:41 par Lérins
    Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

    Mais "L’Ordre ancien" n’a-t-il pas toujours vocation à être renversé - depuis la nuit des temps - qu’on le déplore ou non, selon que l’on se trouve ou non ! du côté des victimes de cette "Révolution" ?

    L’époque matérialiste que nous traversons, ne serait alors qu’un énième avatar de l’aventure humaine, pour atteindre la Connaissance ?

     

    Répondre à ce message

  • #2692514

    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai pensé à ce crétin de Conversano et à son exclamation : « Tu est un bourgeois Soral » ! Quel con ! Comme quoi, il y en a qui ne sont voués qu’à prétendre et à ne vraiment rien comprendre. C’est pas donné à tout le monde d’en craquer de cet acabit. Ça rejoint le sujet de la compensation et du narcissisme, souvent tous deux inconscients. Le mec dit qu’il rêve d’en croquer en fait, il ne parle que de lui sans s’en rendre compte car en soi ce genre de sortie adressée à l’intéressé n’a strictement aucun sens et ne résiste pas deux secondes à l’analyse. Bref, ce n’est qu’un petit aparté pour se marrer, de toute façon il n’y a des gens qui n’existent que pour ça, nous faire rire. Merci à eux, même si ce serait bien qu’ils pensent à lever le pied de temps en temps.
    P.S : ma commande est en préparation et je sens que je vais me régaler. Que du bonheur ! En plus je me marre en pensant à quel point cet événement éditorial va faire grincer des dents. Le succès va être tel qu’il ne pourra être mis sous le boisseau. C’est déjà gagné. Pour ma part, non content de m’offrir de superbes ouvrages, je vais aussi les offrir ultérieurement à des gens de mon entourage. Prenez et mangez-en ! La rigolade. Quenelle !

     

    Répondre à ce message

  • #2692625

    Est-ce qu’Alexis de Tocqueville n’avait pas déjà prophétisé dans ses écrits le monde totalitaire que deviendrait fatalement la démocratie égalitaire et ses citoyens adeptes de la servitude volontaire ? Ceci, à partir d’une réflexion dont l’idéal, ou l’âge d’or, reste la féodalité chrétienne que la bourgeoisies de marché (la finance) et d’Etat (les édiles communales, la monarchie absolue avec ses courtisans puis sa pseudo noblesse de robe) auront à coeur de détruire pierre par pierre.
    L’erreur du conservatisme de droite, héritière de la "noblesse" de robe, étant toujours d’opposer des valeurs antiques (l’Etat, le Droit, la Raison) aux forces du marché, lesquelles seront toujours les plus fortes à ce jeu là, oubliant que c’est la Foi des martyrs chrétiens qui aura converti l’empire romain et non une illusoire lutte politique.

     

    Répondre à ce message

  • #2692839
    Le 24 mars à 19:30 par Lecteur
    Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

    Je viens de finir le livre à l’instant.

    C’est un parfait complément à Comprendre l’empire, qui décrit le progrès de la Raison depuis les temps immémoriaux jusqu’à la domination bourgeoise.
    La critique de la bourgeoisie constitue à mon sens le meilleur moment du livre - le fameux jardin secret.
    L’ennemi est nommé, et la conclusion ouvre sur le transhumanisme et le Great Reset. Règne de la quantité et signes de la fin des temps...

    Comme l’a dit un commentaire, la suite reste à écrire : la résistance nationale, oui, mais il faudra aussi transformer l’Homme pour accomplir l’idéal chrétien.
    Cet idéal d’égalité, non plus formelle mais charnelle, qui est la promesse ultime de l’Agapé - dont Saint Pierre lui-même peine à entrevoir la possibilité, pourtant inscrite dans le cœur de l’homme...

    Un grand bravo à l’auteur, et bonne lecture aux autres !

     

    Répondre à ce message

  • #2693263
    Le 25 mars à 12:24 par Marthe
    Alain Soral – La vision du monde de la bourgeoisie

    et donc c’est peut être aussi pourquoi ils tentent une pseudo modestie en s’habillant façon nature bio hyper chère et qu’ils ont des œillères sur l’écologie car ils peuvent exprimer justement leur "bonne foi ", leur naïveté et d’autant plus dérangeante voir menaçante car elle exprime une apparence et qu’en profondeur peut surgir un malaise lorsqu’on s’interroge sur leur stabilité de conscience.
    Ils sont souvent très cons et bette à manger du foin ! Par contre lorsqu’un bourgeois sort du lot du moins pas pour cette époque, il ou elle se consacrait à Dieu dans une extrême pauvreté.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents