Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

… mais du contrôle des naissances

Éditorial de Bernard Lugan – L’Afrique réelle n° 115, juillet 2019

 

Quelques semaines avant les dernières élections, les députés européens ont voté de nouveaux généreux budgets à destination de l’Afrique. En plus d’une rente permanente se chiffrant à des dizaines de milliards d’euros, l’UE va ainsi offrir 32,5 milliards (mds) d’euros d’ici 2020, puis 40 mds entre 2021 et 2027, soit au total 72,5 mds d’euros afin de créer 10 millions d’emplois. Outre que cela fait tout de même « cher » par emploi supposé être créé, nous sommes en réalité en présence d’une entreprise de dilapidation des fonds européens car l’inutilité d’un tel cadeau est en effet actée. Dans son rapport de 2017 publié en 2018, la BAD (Banque africaine de développement) nous apprend ainsi que, compte tenu de sa folle démographie, l’Afrique est condamnée à créer 450 millions d’emplois d’ici 2040. Le rapport don-résultat est donc à la fois ridicule compte tenu de l’océan des besoins africains, et élevé à l’échelle des nécessités européennes.

L’argument de ceux qui ont ainsi amputé l’UE de sommes qui y sont pourtant indispensables, est que, si nous ne développons pas l’Afrique, nous subirons les migrations. Or, comme je l’ai expliqué dans mon livre Osons dire la vérité à l’Afrique, depuis 1960, tout a déjà été tenté pour développer le continent. En vain, car la croissance économique africaine (entre 1,4% et 1,6%), est inférieure à la croissance démographique (4%). D’autant plus qu’il faudrait au moins 7% de croissance économique durant des années pour simplement rééquilibrer le rapport croissance-démographie. Dans ces conditions, comment prétendre « développer » un continent qui, d’ici à 2030, verra sa population passer de 1,2 milliard à 1,7 milliard, avec plus de 50 millions de naissances par an ?

La priorité n’est donc pas de continuer de remplir le « Tonneau des Danaïdes » africain, mais de protéger l’Europe de la déferlante annoncée et même programmée par certains. Or, les 72,5 mds d’euros qui vont être dilapidés dans l’illusoire projet de création d’une poignée d’emplois, auraient été nécessaires à une politique ayant pour but la survie de l’identité de l’Europe.

Cela, d’autant plus que la religion climatique que nous voyons naître sous nos yeux à travers les prophéties hallucinatoires des grands prêtres du « climatiquement correct », répond en partie à un but très clair : préparer les opinions européennes à l’accueil des « réfugiés climatiques » venus d’Afrique. Nous sommes là dans la suite de l’entreprise de désarmement moral et mental des peuples européens qui a débuté au lendemain du second conflit mondial. Avant-hier, nous étions accusés d’avoir pillé l’Afrique en la colonisant. Hier nous l’étions pour l’avoir saignée en lui volant ses ressources naturelles. Aujourd’hui, les mêmes clament que notre niveau de vie provoque le réchauffement climatique qui va rendre la vie intenable en Afrique. Conclusion, comme nous sommes par postulat responsables, nous devrons nous racheter en accueillant les futurs « réfugiés climatiques ».

Le masochisme des Européens est décidément sans limite !!!

 

Alain Soral à propos de l’Afrique, sur E&R :

 
 






Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2235667
    Le 9 juillet à 16:23 par jojolavadrouille
    Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

    Pour contrôler les naissances il faut utiliser la contraception la capote la pilule ce que les religieux ne reconnaissent pas, donc on tourne en rond tant qu’on aura pas pigé que le problème vient de la religion (catholique musulmane ou juive), même si on leur balance une loi sur le taux de fécondité à 2 enfants par famille ils ne la respecteront pas.

     

    Répondre à ce message

  • #2235678

    Cela fait 40 ans que l’afrique est sous subsides , aide alimentaire et perfusion d’ong ( de méchants blancs altruistes )

    et la situation ne s’est pas améliorée d’un pet, elle est même pire..,

     

    Répondre à ce message

  • #2235695
    Le 9 juillet à 17:06 par saga africa
    Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

    Même avec contrôle des naissances hélas, ils ne s’en sortiraient pas mieux ! Il y aurait seulement moins de migrants vers l’Europe , c’est mathématique. Pourquoi aucun pays d’Afrique postcolonial n’a réussi à décoller économiquement ? Pourquoi sont-ils tous en proie à la corruption ? L’Asie AUSSI a été colonisée et exploitée par les européens mais aujourd’hui ils sont parmi les plus performants, une fois les blancs foutus dehors ! Pourquoi en Afrique ça marche pas ? La démographique n’a donc rien à voir.

     

    Répondre à ce message

    • #2235717
      Le 9 juillet à 17:39 par Le Malicieux
      Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

      Exact.

      Certaines vérités font peur,Alors chut !

       
    • #2235795
      Le 9 juillet à 19:37 par Pygmées...pas d’amalgames
      Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

      Je pense que le problème est bien plus complexe que la question du QI des subsahariens comme vous le sous-entendez et Bernard Lugan serait surement d’accord avec moi.

       
    • #2236124
      Le 10 juillet à 12:21 par Thierry
      Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

      "Pourquoi aucun pays d’Afrique postcolonial n’a réussi à décoller économiquement ?"
      Même les Romains il y a plus de 2000 ans étaient plus évolué que les pays d’Afrique juste avant l’arrivée des blancs.
      Personnellement je préférerais gambader à poil dans la savane que de travailler comme actuellement dans une usine de merde avec mon statut d’esclave. Mais c’est un autre débat.

       
    • #2236139

      Parce que tout simplement les "blancs" surtout les "argentés " sont toujours au commande..
      Et jusqu’au trufion..
      Pourquoi crois tu que les dirigeants africains font 90% à chaque élections et que corrompus se retrouvent tous faces des rebelles que l’occident qualifies de terroristes.. ?
      L’Afrique est spolié au détriment des pauvres Afriquains..
      Elle tellement lucrative pour le haut de la pyramide, que même si 1M de migrants chaque année,
      Ils ne lâcheront rien..
      En attendant, c’est toi qui te trompe de cible..
      Eux, il subissent TA BANQUE, TON GOUVERNEMENT, TA HAINE INJUSTE ..
      Il faut donc cibler le problème..
      Pas l alimenter..

       
  • #2235738

    La capote ou bien la bombe à neutron, c’est à vous de voir...

     

    Répondre à ce message

    • #2235800

      Ce n’est pas à nous de voir.

      Je pense que l’oligarchie mondialiste à parfaitement son idée là-dessus. Les manipulateurs qui gouvernent ce monde ont toujours eu besoin de bouc émissaires pour faire fructifié leur pognon. Le désintérêt de l’amérindien à permis de conquérir l’Amérique, la montée volontaire de l’antisémitisme en Europe à permis la création d’Israël, la diabolisation de l’homme blanc permet la montée en puissance de l’africain, qui sera lui même un jour diabolisé par sa radicalité face aux femmes (polygamie) et face à ses opposants politiques et sociaux (extrémisme religieux, épuration ethnique).

      L’homme noir diabolisé est le futur ennemi de la minorité dominante. L’armée de l’Empire déferlera un déluge de feux et d’acier sur l’Afrique ( toujours au nom du bien) pour un seul objectif : avoir enfin la main mise sur le continent le plus riche en ressource du monde.

      Pour ceux qui ont peur de finir comme les indiens d’Amérique (je l’ai un peu moi aussi je doit bien le reconnaître ;)...) rassurez vous : les pseudos élus qui gouvernent ce monde d’une façon diabolique auront toujours besoin de l’avancée technologique de l’homme blanc pour permettre leurs sordides projets.

       
  • #2235815

    Ouais il faut L’IVG , le féminisme, la castration ,blablabla comme en france hein ? on connait la chanson .
    par contre on se serait bien passé de la naissance d’un énième nostalgique de la colonisation .

     

    Répondre à ce message

    • #2235897

      A coté de la plaque.

      Lugan est contre la colonisation, il est de droite monarchiste et adore la citation de Paul Deroulede : "J’ai perdu deux soeurs et vous m’offrez vingt domestiques" (référence a la perte de l’Alsace Lorraine que la gauche voulait compenser en allant coloniser l’Afrique) ;

      Il a même écrit un livre qui s’appelle "Décolonisez l’Afrique".

      Bref ...

       
  • #2235923

    L’Afrique a besoin qu’on lui rende ses ressortissants et qu’on les laisse se demerder entre eux, de A a Z.

     

    Répondre à ce message

  • #2235954
    Le 9 juillet à 23:35 par alderic-dit-le-microbe
    Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

    L’Afrique a besoin des Africains qui sont en occident et qui représentent l’unique chance pour ce continent et ses habitants de se développer sereinement, et en accord avec leur culture et leurs volontés.

    Voilà la cruelle réalité.

    Mais voilà, l’antiracisme les prive de cette chance . . .

     

    Répondre à ce message

    • #2236058
      Le 10 juillet à 09:20 par hypocritusgranitus
      Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

      Ba voyons surtout que ceux en occident sont très peu qualifiés et font des boulots de main d’oeuvre sur les chantier ou à la chaîne en usine c’est sur ça va beaucoup les aider !! Les esclaves d’occident ne vont pas aider les esclaves africains détrompe toi.

       
  • #2236020
    Le 10 juillet à 07:38 par vapincum
    Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

    Bernard Lugan souhaiterait que l’Afrique adopte le modèle chinois : , pilule/IVG/stérilisation pour tous, papa/maman à l’usine,dans les rizières ou au laogaï, enfant unique obligatoire (de préférence un garçon) et vieillissement accéléré de la population. Le problème est que la Chine est une très ancienne civilisation confucéenne qui accepte totalement la soumission de l’individu à l’Etat et une très forte hiérarchie sociale. Comment imposer à des Africains à des années lumières de la morale confucéenne, puisque fondamentalement anarchistes et ignorant tout du bien commun, une quelconque limitation des naissances ? Le Niger est le seul pays au monde où la fécondité reste encore supérieure à sept enfants par femme. Et ce, dans un milieu naturel à la fois fragile et hostile ( Sahel). Dans tous les pays du monde, on s’est organisé pour limiter les naissances de façon naturelle lorsque les ressources semblaient restreintes (mariages tardifs, célibat, espacement des naissances voire même polyandrie comme au Tibet). En Afrique rien de tout cela. On marie les filles dès la puberté, le célibat reste inconnu, les naissances se succèdent au fil des ans et la polygamie y est pratique courante. l’Islam limite le nombre de femmes et demande à ce que le mari subvienne aux besoins de sa famille. Ce qui fait que, dans la pratique, la polygamie reste réservée à un très petit nombre. Mais en Afrique noire il n’y a ni limite quant au nombre de femmes, ni condition de ressources. Même un humble paysan peut avoir plusieurs épouses.

     

    Répondre à ce message

  • #2236183
    Le 10 juillet à 14:39 par anonyme
    Ce n’est pas de "développement" dont l’Afrique a besoin

    non, ce n’est pas de "contrôle (mot anglais ! "to control a desease = éradiqueruen maladie,"the controls" = les commandes, donc en français veillez à employer un terme français please !) des naissances que l’Afrique a besoin mais de développement !
    Les franits l’ont amplement montré depuis 50ans.
    En effet dans les années 70 tout le monde vous faisait des articles apocalyptiques sur la enace de la surpopulation, sur la nécessitéde lapilule, de la capote,de la stérilisation,(éventuellement forcée) du "planning familial", de la réduction des naissance imposée par l’etat, etc.
    La presse catholique Tiers-Mondiste de gauche de son côté disait, et elle était LA SEULE à dire ça, que non, la solutionn’était pas dans des politiques de réductions des naissance, mais dans le développement, que quand ces pays se seront développés, la natalité baisserait d’elle-mêmes sans aucune mesure coercitive ni anti-vie.
    Le public se moquait d’eux "ouais ! c’est parce que vous êtes cathos !" etc
    Ben les faits depuis cette époque ont montré qu’ils avaient bel et bien raison !
    On a vu le taux de fécondité dans les pays qui ont accédés à la télévision dans ous les foyers, (très important la télévision,si vous voyez ce que je veux dire !) l’enseignement de plus en plus élevé, le travail salarié pour tous, a civilisation de consommation, la sécurité, la carrière, le standing, etc. ont vu leur taux de fécondité (nombre d’enfants par femme) baisser en chute libre et rejoindre celui des pays d’Europe. Y compris dans les pays idéologiquement opposés à toute politique de réduction des naissances. Regardez une carte des taux de féconditéactuellement !! c’est spectaculaire.
    Seuls sont restés avec un taux de fécondité élevé les pays qui sont restés pauvres ! Afrique noire,Yemen Afghanistan ...
    CQFD
    Si on regarde de nos jours une carte du taux de fécondité

     

    Répondre à ce message

  • #2236457

    Vasectomies en masse, y’a pas à chiquer...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents