Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France, "une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression"

Une tribune de Jonathan Turley, professeur de droit à l’université George Washington.

[…]

Macron et son gouvernement tentent d’éliminer unilatéralement les pensées haineuses sur Internet. Le Parlement français a adopté une nouvelle loi qui donnerait aux entreprises comme Facebook et Google seulement 24 heures pour supprimer les propos haineux de leurs sites, sous peine d’une amende de 1,4 million de dollars par violation.

 

Les Français et les Allemands n’essayent plus de convaincre les États-Unis de renoncer à leur liberté d’expression. Ils se sont rendus compte qu’ils n’ont pas à le faire parce qu’en imposant de lourdes amendes, les grandes entreprises seront forcées de censurer la parole selon des normes mal définies.

[…]

Ces lois criminalisent la liberté d’expression selon des normes vagues faisant référence à l’« incitation à la haine » d’autrui fondée sur la race ou la religion.

Le résultat de ces lois mal définies est prévisible. Un récent sondage a révélé que seulement 18 % des Allemands estiment pouvoir s’exprimer librement en public. Plus de 31 % ne se sentent même pas libres de s’exprimer en privé parmi leurs amis. Seulement 17 % des Allemands se sentent libres de s’exprimer sur Internet, et 35 % déclarent que la liberté d’expression est limitée à de petits cercles privés.

[…]

La triste ironie est de voir la France prend la tête des pays visant à restreindre la liberté d’expression. Autrefois bastion de la liberté, la France est aujourd’hui devenue l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression.

Lire l’intégralité de l’article sur breizh-info.com

 


 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

Voir aussi, sur E&R :

On a d’autant moins besoin de coups dans le dos, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Liberté d’expression ?! Encore faudrait-il vivre dans une véritable démocratie pour évoquer la liberté. La France, région de l’UE, l’UE protectorat de l’état profond américain. L’UE, entité politique dictatoriale impose ses règles : aucune forme de dissidence ou de contradiction n’est admise, le NOM s’impose à tous !

    Pour ce qui est des multinationales mondialiste imposées par le CETA, Amazon me censure en tentant de m’intimider par des mails comme quoi je ne serai pas en accord avec le politique éditoriale de leurs commentaires.

    Pourtant voici le texte censuré que j’avais pondu sur la splendide série russe "Trotsky". Je vous laisse juge du niveau de liberté d’expression encore autorisé en France...

    "Excellente série russe qui nous permet de découvrir l’envers du décor de la révolution bolchévique au travers d’une tête de son hydre, l’idéologue et démoniaque Trotsky.

    Cette mini-série a le mérite de lever le voile sur des éléments fondamentaux des origines des révolutions "russes" de 1905 et 1917 que vous ne trouverez dans aucun livre d’histoire. C’est un peu comme si le scénariste et le réalisateur "révisaient" ou "ré-informaient" sur les sources de ces évènements fondamentaux du XXe siècle. Il est clair que ce ne sont pas dans les livres d’Histoire rédigés à l’Ouest que vous obtiendrez le suc de la vérité des faits vécus par les peuples à l’Est. Dans cette série, il semblerait qu’ont été exhumés ou plutôt déclassifiés les archives de la révolution.

    Les russes d’aujourd’hui tirent ici un méchant portrait de tous "leurs héros révolutionnaires", Trotsky, Lenine, Staline, Kamenev, Zinoviev... et on comprend mieux dès lors dans cette série, les messages subliminaux du pouvoir russe actuel, distillés aux néo-conservateurs d’aujourd’hui qui règnent sur le monde occidental et qui sont les "enfants" du monstre Trotsky. Rappelons-le Trotsky est un idéologue qui n’a pas hésité à jouer de la noirceur de son âme pour parvenir à ses fins : "la révolution mondiale".

    Les acteurs sont excellents dans leurs rôles respectifs et tous frappants de ressemblance. Le réalisateur ne fait nullement un documentaire mais un magnigique film d’avanture historique, haletant, informatif et pleins de rebondissements.

    Je vous invite vivement à regarder cette mini-série passionnante, aucun temps mort, ni longueur, de l’action, de la passion et surtout ce qui manque vraiment aux films occidentaux aujourd’hui, de l’Histoire, loin de la bouillie de propagande Hollywoodienne !"

     

    • Merci pour cette illustration de la terreur qui règne en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne principalement, sur tous les plans possibles, par tous les moyens possibles. Et aussi pour l’information encourageante qu’ailleurs, la liberté d’expression, même bridée, existe ! Tant qu’elle est là, le monde tout orwellien ne se fera pas.
      Étrange que nous devions à la Chine (Huawei) bientôt, la possibilité de nous exprimer tranquillement. Rappel : Huawei est (semble-t-il, vérifier) de la technologie française égarée en Chine, suite à la trahison des dirigeants (occupants ?) français.
      La France invente, puis se fait traiter en prolétaire mao !


    • Ce n’est pas "la France" la menace sur la liberté d’expression, c’est la France SIONISEE .


    • @Culturovore

      On peut comprendre la censure de ce texte vu que la Vérité n’a pas de pierre pour poser sa tête en ce monde. La vérité est censurée depuis des lustres pour maintenir les êtres humain en sommeil. L’état profond satanique connaissant tous les risques encourus au moindre réveil a inventé toutes les armes possibles même le meurtre si nécessaire.


  • Toute la presse internationale est choquée par la chute vertigineuse de notre pays autrefois si grand ‘ ! En poursuivant les auteurs de commentaires anti "vivre ensemble" sur internet, Macron fait une énorme connerie ! Il supprime une soupape de sécurité, la cocotte minute va peut être exploser plus vite.

    Tant mieux !

     

  • Ce n’est pas de la France dont il s’agit mais des parasites qui gangrènent les sphères du pouvoir.


  • " Ces lois criminalisent la liberté d’expression selon des normes vagues faisant référence à l’« incitation à la haine » d’autrui fondée sur la race ou la religion."

    Mais on nous a répéter mille fois qu’il n’y a pas de races qu’est-ce qu’ils viennent nous là ramener avec ça.


  • Par ce que c’est notre nature a nous, les Français,de parler et d’écrire sans retenue sans mâcher nos mots,dire nos 4 vérités et ça ils l’ont compris ils veulent nous muselés,nous savons qui ils sont quels sont leurs intentions pour nous,gueux du quotidien.
    C’est notre dernier défouloir,après si ils continues je pense que ça va vraiment chialer sévère,p’t’etre que même sa prépare les billets pour mercure en ce moment.
    Trop c’est Trop !.

     

  • Comme en 1929, lorsque le Libéralisme économique devient monolithique et omnipotent sur la planète tout finit par s’effondrer.

    Et la première victime est la démocratie.

    Il n’y a plus qu’une solution :
    Destituer le Dictateur Macron par tous les moyens.

    Et malheureusement le pire dans l’évolution actuelle serait que, cela ne puisse plus arriver par le Politique.

    Macron est en train de monter tout le peuple de France contre lui.

     

  • Comment se battre contre des fous qui par leur perversion, leur besoin maladif de contrôle et de domination, et de fait nous restreigne, nous enferme, nous oblige à l’impossible compromission avec ces gens là, si ce n’est réveiller le plus de monde possible par l’humour, le panache, le courage de la mise en lumière au plus nombreux des obscures folies qui gangrènent le monde ?

    Bien lâche serai je de tous les assassiner physiquement en me prenant pour Dieu à la place de Dieu. Et pourtant ce n’est pas l’envie qui m’en manque !
    Le combat est rude mais il est noble. Courage à tous les vaillants.


  • "la France est devenue une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression". Oui, vu de l’étranger par Mr Jonathan Turley, mais la seule et unique responsable c’est la RÉPUBLIQUE et ces dictateurs RÉPUBLICAINS qui œuvrent contre les intérêts de la France et des français !


  • Les Américains ont échappé au pire en élisant Trump la place de Hillary Clinton,nous avec Macron n’avons pas eu cette chance !!!
    Du haut de sa pyramide satano-maçonnique l’oligarchie et son banquier-cerbère décadent nous contemplent,pour le mauvais et le pire,mais surtout le pire,la France a pris (avec la Canada) la tête de lutte pour le mondialisme dans le monde occidental,l’esclavage est pour bientôt,le pays se rélevera pas après deux mandats de Macron et tous les décrets qu’il fera passer les uns après les autres avec nos parlementaires vendus et godillots,notre future c’est celui des "chinois" de l’Europe !!!

     

    • ’’Les Américains ont échappé au pire en élisant Trump la place de Hillary Clinton,nous avec Macron n’avons pas eu cette chance !!!’’

      Malgré toute les différences entre les US et la France, deux seules ont fait la différences !
      De 1 le nationalisme est ultra-puissant aux États-Unis et de 2 les américains blancs ont une forte conscience raciale !
      En France, le nationalisme est en train de crever et la conscience raciale quasi-inexistante(du moins en apparence ?), résultat du Macron élu et à coup sûre réélu ou le pantin remplaçant et avec l’invasion démographique de populations non-blanches naturellement ’’antifachos’’ que ce soit par stupidités ou intérêts, c’est irréversible !


  • Le Parlement ... Facebook et Google ...24 heures pour supprimer les propos ...amende de 1,4 million de dollars par violation

    ahahahah bonne chance...mais ils sont dingo ces mecs

    ca me fait penser aux AG etudiantes ou ils decident de declarer la guerre aux etats unis


  • en meme temps un americain qui donne des lecons

    alors oui, le manant a la liberte de s’exprimer...mais pas a hollywood

    et c’est bien la seule liberte qu’il a...t’as tellement de moyens de te retrouver en taule dans cette fausse democratie que tu ferais mieux d’y aller direct pour economiser tes loyers


  • #2235316

    Au pays de Charlie ! Qu’en pensent les charlots qui ont manifesté pour la liberté d’expression et le droit au blasphème (contre les catho et les musulmans seulement) ?


  • Liberté d’expression à deux vitesses , car cela dépend de quelle liberté d’expression dont il s’agit et de quel bord on se trouve .Ils essayent d’éliminer l’expression contradictoire d’une partie de la population .Une dictature de l’expression qui n’existe que dans un seul sens en muselant la critique .
    Tous les curseurs de l’expression contradictoire sont au rouge et pour le reste ce sera pareil .La dictature se met petit à petit en place dans tous les secteurs, il ne faut pas être naïf pour s’en rendre compte .On ne peut contester quoi que ce soit et s’exprimer librement comme ce fut par le passé, se déplacer librement sans être surveillé .
    Dans quelque temps au régime où cela tourne, on pourra dire :" bienvenu au goulag" et à la penser unique, où les écrivains, les humoristes, les musiciens ne peuvent déjà plus s’exprimer .Déjà nous avons franchi un palier dangereux, l’étau se ressert de jour en jour pour nous conduire tranquillement en UERSS .C’est incontestable..
    La France soi-disant pays des droits de l’homme et pays démocratique .En peu de temps, elle a pris un sacré coup dans l’aile


  • Il y a une liberté d’expression en France mais elle est marginale et anonyme : E&R, Démoc. Part. et quelques autres sites dissidents .


  • Juste une énième preuve pour ceux qui en avaient encore de besoin que la France est une République Bolchevique, eh oui ce sont les mêmes qu’en Russie au début du 20ème siècle mais à une époque et dans un contexte différent où ils ne peuvent pas ou n’ont pas besoin d’envoyer tout les nationalistes/patriotes et esprits critique au cimetière ou au goulag mais bon à terme ça va venir ;-) !
    Espérons que ça pète avant !

     

    • Merci d’utiliser autant que possible le vocable « Raie Publique » pour désigner la prostituée maçonnique ! Cette roulure, cette gueuse, ce tapin de la banque et des loges n’est en rien une « Res Publica » au sens politique tu terme. Raie publique est la seule façon de qualifier la maladie dégénérative qui frappe la France depuis 230 ans.


  • ...
    L’essence même de la république maçonnique ,
    fondée sur le génocide et la terreur .


  • Et le plus scandaleux, ce n’est que 0,01% de la population qui nous l’impose.

     

    • Non.
      Le plus scandaleux est que le peuple laisse faire,et intellectualise la lutte a l’excès, la paralysant ainsi.

      Ceux qui pensent pouvoir faire l’économie d’une nuit de crystal se trompent : "ils" sont trop têtus, trop imbu de leurs spécificité... l’histoire le prouve.


  • Il faut être naïf pour croire une seule seconde à cette mise en scène en deux étapes.

    La décision vient bien des patrons des GAFA et elle ne date pas d’hier, comme ils anticipent le fait que porter l’étiquette de censeur est mauvais pour les affaires, ils ont demandé (à la manière du patron qui demande un service à un de ses employés) au gouvernement français, notoirement connu pour faire la pute gratuitement, de prendre la responsabilité de la censure.

    Ensuite ? Ben ils censurent à tout va en disant "désolé mais comme on ne peut pas assumer une amende pour vos propos, on vous vire".
    Ce qui est navrant n’est pas le fait qu’une telle loi soit pondue - elle dormait dans les tiroirs depuis des années - mais le fait d’être le leader une énième fois dans le merdier à venir.

    Vraiment pratique d’avoir une tapineuse sous la main.

     

    • Je crois qu’effectivement, c’est là LA vraie analyse à faire !
      Ils veulent transformer leurs plateformes en usines à "cucks" et "NPCs", sous la bannière du "fun" et de l’abêtissement généralisé !
      Tous ces insignifiants individus, sont bien plus manipulables, pour être bombardés de pubs et pour qu’ils fassent ce à quoi ils sont destinés : CONSOMMER !

      Cette population représente des effectifs bien plus importants que ceux qui réfléchissent et remettent en question !

      Pourquoi s’emmerder avec ces individus indisciplinés, alors que la planète regorge de "cucks" naïfs à exploiter ?

      Donc oui, on demande à la démocrature macroniste de faire le job ( la loi contre "la haaaaaaineeeeuh", et on se planque derrière pour virer les indésirables qu’on remplacera par des "cucks" !

      Je pense que l’état démocraturien de l’ex-France va toucher quelques petits billets des GAFAM pour services rendus !

      Votre analyse est à mon humble avis, tout à fait excellente et très bien vue !


    • La volonté de l’État français de fermer la gueule aux quelques résistants a commencé dès Sarkozy et s’est amplifié avec Valls, bien avant le deal entre les GAFA et les dirigeants de la dictature européenne.

      D’ailleurs on est en pointe quand il s’agit de mater les peuples. Rappelez vous MAM et la france qui proposait ses services à Ben Ali en Tunisie.

      Rappelez-vous comment à l’époque de Valls, Dieudonné et Soral disaient à longueur de temps qu’avec Internet ils pouvaient se passer des médias officiels sous contrôle.

      Quand vous n’avez pas de scrupule avec le concept de démocratie et que vous n’êtes pas complètement crétin, vous poussez logiquement le curseur plus loin pour également englober Internet dans votre champ d’action. Comme vous poussent à le faire les lobbies communautaires. C’est exactement ce que fait l’inverti, pendant qu’une greluche fait diversion en attirant l’attention sur les violences faites aux femmes.

      Évidemment, les dirigeants des GAFAM se pointent en France pour faire ce qu’ils font le mieux : négocier leur collaboration contre des avantages fiscaux et immobiliers, exactement comme ils le font avec la Chine.

      Alors n’inversez pas les rôles comme si vous cherchiez à excuser nos oligarques dans une sorte de syndrome de Stockholm, ou de l’inconscient-collabo, si vous préférez : la pourriture vient bien d’ici la france.


  • Ils ont vraiment la France dans le collimateur.

    Quelque chose me dit que l’Empire pourrait se retourner contre nous... Et quand la Bête se retourne et qu’elle voit que derrière, la France ne suit pas, elle pourrait s’arrêter et commencer à montrer les crocs...



  • “Le Parlement français a adopté une nouvelle loi qui donnerait aux entreprises comme Facebook et Google seulement 24 heures pour supprimer les propos haineux de leurs sites, sous peine d’une amende de 1,4 million de dollars par violation.”



    Sauf que le pourcentage de chance que ces 2 là soit réguler par le gouvernement US, est de 99% Ce qui veut dire que la France et l’ Allemagne pourront toujours courir pour que Trump leur donne 1 seul centime, à la rigueur des cacahuètes maximum.


  • « Les propos haineux »
    Ça ne veut pas dire grand chose. Tout peut être interprété ainsi. C’est comme les images de banania par exemple. On fait des retouches, sous peine d’amendes et de boycott, pour que le black ressemble à un blanc très bronzé (alors que ces mêmes personnes haïssent les blancs !). Alors si je vois la photo d’une gamine blonde en couettes sur une pub, que dois-je en conclure ? Que le fabricant est un pédophile notoire ? Non mais n’importe quoi. C’est la dérive totale. Tous contre tous...


  • La question est de savoir, si un tire aussi ronflant que celui accolé à ce professeur, est vraiment indispensable, pour établir valablement, la même conclusion, sur les menaces pesant sur la liberté d’expression. Comme des libertés, tout court, d’ailleurs...

    Je me permettrai pour ma part, d’ajouter et je n’ai rien d’un professeur que, tant que des électeurs, manipulés, irresponsables, illuminés ou tout simplement imbéciles, persisteront à élire des... "progressistes" qui sont en général, des invertis, des "anti-famille", des anti conservateurs, nos libertés iront de mal en pis. Car ces gens sont des dégénérés, à fond la caisse, incapables du moindre sentiment humain. Seules leurs idées de merde, les intéressent et bien évidemment, le pouvoir de les imposer.

    Avis donc, à tous les citoyens qui votent pour des candidats, avec pour seuls critères objectifs : "La belle gueule" les idées "novatrices" ou qui se disent... "fédérateurs". Méfiez-vous de toute cette racaille portant beau et privilégiez plutôt le bon sens, même s’il vous paraît... ringard...

    Dites-vous, que ces ennemis du concept "Famille" se foutent éperdument, des difficultés des familles. Je ne vous ferai pas l’affront de vous citer un exemple très actuel...


  • Signe de faiblesse.
    Que tous ces blablas sur la liberté d’expression ... en France aussi. Néanmoins cette question débattue ailleurs car enfin la France observée pour ce qu’elle est, un état de droit mais avec ? Ce look "socialiste" bon enfant et "culturel". D’abord.
    Alors que ?
    Macron et ses prédécesseurs en beaux complets vestons qui impressionnent et font "culture française" avant intelligence qui n’existe guère en ce moment.
    Plus une crise d’intelligence gouvernementale qu’une sorte de fascisme ambiant. Pour le moment. Mais ensuite ... ? Un plan pour autre chose ? Quand même ? Qui ne tiendra pas en France. De la part de la gouvernance française ... ?
    Les mouvements sociaux en France sont ils les garants ou plutôt les freins antifascistes les plus forts même si on ne les prend pas au sérieux de suite en gouvernance française. Avec une main ou un oeil en moins de temps en temps ...

    A quand la même chose aux Etats-Unis avec des tirs policiers dans le tas comme à Hollywood au vu de l’état de la maison blanche actuelle.


  • La seule bonne façon de mettre fin à ce système, c’est d’en créer un nouveau, qui remplacera naturellement et progressivement l’ancien.
    Détruire sans proposer d’alternative n’entrainera pas l’adhésion de l’ensemble des citoyens.

    Nous vivons la fin de la politique telle que nous l’avons connue jusqu’ici, une politique très proche de la religion en fait. Jusqu’à maintenant le rôle du politique a consisté essentiellement à créer une cohérence artificielle dans la société (qui a produit des effets certains), en l’absence de moyens permettant réellement : 1) l’écoute de la volonté des citoyens, 2) la mise en place complète des politiques décidées, 3) l’évaluation de l’efficacité des décisions.

    Alors voilà une piste de solution à mon sens…
    1) Créer des réseaux sociaux citoyens dédiés à la politique, aux décisions qui nous concernent tous, sans censure par des intérêts particuliers, où tous les citoyens peuvent s’exprimer sans craindre de perdre leur emploi ou d’être mis au ban de la société !
    2) Créer des identités numériques gérées par les citoyens et non pas par les États en complicité avec les multinationales. Il est aujourd’hui possible de décentraliser toute gestion de fichier grâce à la blockchain. Tous les smartphones proposent aujourd’hui des fonctions biométriques permettant de s’assurer de l’identité d’un individu.
    3) Créer des crypto-monnaies nationales gérées par les citoyens, pour les citoyens !

    Notez que la question de l’anonymat est extrêmement simple à gérer. La responsabilité revient aux responsables des réseaux sociaux de permettre au public de distinguer celui qui s’exprime anonymement de celui qui s’exprime sous sa véritables identité. Chacun a besoin de l’anonymat pour forger son expérience des rapports sociaux en ligne. Tout le monde a débuté sur les réseaux sociaux. Chacun peut avoir un compte pour les propos qu’il assume publiquement et un compte pour peaufiner sa réflexion. Il suffit simplement de les distinguer. Moi ce qui m’intéresse, c’est qu’un troll de Macron ne soit pas confondu avec la parole d’un citoyen…


  • La france, comme ripoublique bananière est sous le régime du caudillisme avec son dictateur, certes au petit pied, mais qui en réitère les gimmicks classiques. Violence, trahison du Peuple et de la Nation, acharnement parfois sanglant (car ils ont du sang sur les mains) sur l’opposition, la dissidence, l’expression des révoltes. Rien de bien original si ce n’est comme symptôme de déliquescence. Les forces centrifuges oublient simplement qu’’incapables de remplacer ce qu’elles détruisent elles s’abîmeront avec. Finalement, le vrai problème est le quantum de souffrances qui sera atteint, quand le balancier repartira dans l’autre direction ; ce qui se produira inéluctablement...

     

  • @Titus

    C’est la liberté du citoyen de critiquer ses dirigeants qui fait la marque d’une société libre.
    La preuve indiscutable de la vision totalitaire est l’impossibilité de publier un commentaire dissonant.


  • #2235732

    Les Français ont toujours été menacés et interdits d’expression libre, comme en Chine. L’église était à la pointe en terme de censure. Ça n’est pas étonnant que sa prétendue "fille aînée" reste dans le peloton de tête en la matière.

    C’est même à cela qu’on doit la richesse de notre langue, ce qui nous offre la possibilité de contourner les censures avec de l’argot, des allégories et d’autres figures de style.

    Ainsi, " cette grosse négresse " peut vite se transformer "ce gros tas de bitume hurlant ".

    Et donc, comment censurer ? Qui va dire ce qu’est un gros tas de bitume hurlant ?

    Limiter la liberté d’expression, c’est interdire à autrui de défendre ses intérêts. Cela n’arrivera pas, sauf dans les rêves les plus fous des marionnettistes qui agitent ce gros tas de bitume fumant.


  • Mon père m’a toujours dit : "Quand l’Etat cherche à fliquer les gens, c’est qu’il a peur."
    Je commence à le croire...


  • S’il faut museler, c’est que les gueules sont ouvertes. Et j’crois que les français commencent à montrer les crocs...


  • ’’Autrefois bastion de la liberté, la France’’...
    ça n’a jamais eu lieu, cet endroit du monde n’a jamais été plus le bastion de quelque liberté que ce soit qu’ailleurs. Et ça n’est pas parce ça à été dit et répété depuis 3 vies d’hommes par ceux que cela arrangeaient que c’est vrai. Foutaises et mensonges de pervers. La vérité c’est que c’est le bastion du massacre de sa population principalement à 5 reprises, et que ceux qui ont survécus se font fait et se font encore phagocyter.


  • Personne ne peut définir la " haine " . C’est tellement vrai qu’ils n’ont même pas pris la peine de définir qu’est-ce qu’un propos " haineux " ? Bref le seul but est de censurer tous propos qui s’opposent au pouvoir , car absolument tout peut être considérer comme haineux , c’est à la volonté du juge , c’est à dire les sociétés privés avec cette loi .


  • Dans tous les régimes, qui est haineux ?

    Ceux qui sont dans les petits papiers des oligarques, ou ceux qui se font avoir par eux ?

    Le pouvoir en place en france, ramassis de tous les parasites opportunistes de gauche et de droite, des financiers aux bourgeois traitres, a décidé de niquer le cochon de payeur qu’est la france silencieuse.

    Les gilets jaunes ont été matés à la violence et à l’usure, il s’agit de rendre impossible toute cristallisation de violence, même verbale, sur la toile. Car il ne faudrait pas que des français comprennent qu’ils ne sont pas seuls à s’énerver dans leur trou.

    Lutter contre la haine, c’est en réalité fermer la gueule aux opposants, à ceux qui n’acceptent pas la société ni les comportements encouragés par elle.

    Il y avait l’ancien fascisme : Tu fermes ta gueule !
    On a eu la pseudo démocratie : Cause toujours !
    Voici venu le totalitarisme capitaliste et procédurier : Parle librement, si tu as de l’argent !

    La loi contre la haine portée par cette jeune femme aussi belle qu’intelligente, car à l’Élysée on a du goût question femmes, signe tout simplement la fin pour les sites soumis à la loi française qui toléraient une expression relativement ou totalement libre, comme E&R.

    Le pire, c’est que le veau est tellement con qu’il attend un signe des médias officiels pour lui faire comprendre quand ça n’ira plus dans le pays question liberté de parole !

    Tout cela est la destinée logique d’un peuple devenu lâche et individualiste.


Commentaires suivants