Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Choron défonce Charlie !

Du haut de son bistrot aménagé, au Paradis des Emmerdeurs, le Professeur Choron a répondu à quelques questions sur l’actualité récente, et notamment la disparition sur terre de la quasi-totalité de l’équipe de Charlie Hebdo, qu’il a virée à coups de rangers lorsqu’elle a voulu grimper sur son nuage.

 

Bonjour, Professeur !

Salut, petit con.

 

Alors, ça se passe bien là-haut ?

Ça va, y a pas les huissiers, c’est déjà ça. Ces enculés sont sûrement en enfer.

 

Si vous suivez encore l’actu, vous avez dû apprendre que toute l’équipe de Charlie s’est...

Ah, tiens, je me sers une coupe bien glacée de champagne Nicolas, en solde actuellement.

 

Évitez la publicité, merci.

Je t’emmerde, connard, je fais ce que je veux, je dis ce que je veux. Si t’es pas content, tu dégages de mon nuage. Compris ?

 

Comment peut-on manquer d’humanité à ce point ?

Regarde ce que j’en fais de ton humanité, dans mon cul l’humanité ! Charlie était devenu un vrai tas de merde, abandonné depuis longtemps par les vrais talents et surtout par les lecteurs intelligents. Parole de prof.

 

Et Charb, et Tignous, et Cabu, et Honoré, c’était pas des vrais talents ?

De dessinateurs, peut-être, mais au niveau des idées, c’était la honte ! Chier sur les curés, en 1960, c’était précurseur et légèrement subversif, mais en 2014, putain, ça a un nom, c’est de la grosse connerie de gros connard de merde sans couilles ! Recette de merde de pédés de chiottes ! Ils ont même pas changé d’un poil de couille en 40 ans ces gros merdeux aux culottes pleines de merde de bébé nourri au lait bien gras ! Putain, si on pouvait crever deux fois, je les rebuterais moi-même !

 

 

C’est vrai qu’ils évoluaient sur une certaine récurrence…

Ta gueule avec tes grands mots à la con. Va récurer les chiottes du président avec ta récurrence. Prends Tignous. Tignous, à 57 ans, il dessinait encore des patrons avec des bides comme ça, des bretelles de salaud bien nourri, des mouches autour de la tête et le gros cigare dans le bec ! Tu le crois, ça ? Il est déjà sorti de son bureau ce connard ? Il a déjà vu un vrai patron, qui en chie, ou un huissier, qui te fait chier ? Putain mais cette bande de branleurs c’était des petits bourgeois petits comme ça – tiens regarde ma bite j’me tire la nouille – qui refaisaient toujours la même recette de merde, la même crêpe à la merde, et maintenant, tout le monde les applaudit, alors que plus personne ne les lisait ! Y avait plus que trois faux terroristes même pas en djellaba qui les lisaient, et encore, pas sûr qu’ils savaient lire, et qui jouaient les vierges épouvantées en remontant de leur cave de HLM pourri. Ceux qui m’ont piqué mon Charlie et qui m’ont foutu dehors étaient bons qu’à choquer les bonnes sœurs, ces trous de balle dum-dum. Je donne toute l’équipe de Charlie pour UNE bonne sœur, t’entends ? Une bonne sœur, c’est gentil, ça a la peau toute douce, c’est comme une maman… C’est bien les mamans, elles ont des beaux nichons, des beaux culs bien épanouis…

 

Revenons sur Charlie, voulez-vous.

Déjà, vivants, ces merdaillons étaient cons et bornés, mais en plus ils ont eu une mort de gros cons ! Tas de cons, crevez de votre connerie, crevez avec votre connerie plein la bouche, et toutes les pleureuses avec ! Ils nous pompaient l’air avec leurs leçons de morale hebdomadaire de merde ! Et gnagnagna les écolos et gnagnagna la gauche, et gna gna gna les papiers gras, mais c’est que des enculés ! Merci aux bicots de nous avoir déblayé le terrain de ces petits sarkozystes qui s’ignoraient !

 

 

Bicots, vous y allez un peu fort, professeur.

J’ai pas raison ? Tu préfères pas deux gars qui ont des couilles et qui nettoient la merde au kärcher à une triste bande de couilles molles qui passent leur temps à dénoncer ceux qui pensent pas pareil ?

 

Eh bien, il faut réfléchir à...

C’est tout réfléchi !

 

Ils sont morts, tout de même.

Mais moi aussi je suis mort, ils m’ont tué, ils m’ont poignardé et y a pas eu une manif ! Tous leurs poignards j’ai vécu avec dans le dos jusqu’à la fin, alors que je les ai faits !

 

Vous allez pas vous mettre à chialer.

T’as raison. Qu’ils crèvent. Et moi aussi. Ressers-moi du pétillant, sers au moins à quelque chose, loufiat. Non mais qu’est-ce qui vous prend à défendre la honte de la profession, des mecs qui ont prostitué leur talent pour jouer aux dissidents même pas chinetoques, hein, car ceux-là ils prennent des risques, tu parles de dissidents, avec leurs tronches satisfaites, leurs locaux bien propres, avec leurs salaires, leurs fiches de paye, leur 13ème mois… Leur 13ème coup de poing dans la gueule ouais ! Putain mais chez moi y avait pas de fiche de paye de petit employé de meeerde, on se torchait avec les fiches de paaaye, fallait se battre avec ses couilles en bandoulière, pas faire des petits dessins sur Sarkozy, tu me fais un dessin sur Sarkozy je te défonce la gueule. T’es pas dans le risque, là, t’es en terrain connu, t’es sur l’autoroute des gros cons, t’es chez mémé, y a pas de mines, pas d’ennemi. En plus c’est de la pub pour ces enculés de la politique, tu penses bien que Sarkozy et Hollande ça les chatouille que dalle ! Moi je les faisais fuir en leur montrant ma bite, comme Mitterrand, ils méritaient pas mieux. Avec moi, c’était la guerre.

 

 

L’Indo…

Ta gueule, bleu bite. L’Indochine t’y touches pas t’en parles pas, espèce de puceau. T’as déjà fait la guerre, toi ?

 

Non, je...

Alors ferme ta gueule. Bon, déjà c’est bien, tu donnes pas trop de leçons, même si t’as encore des questions de journaliste con comme la mort. Donne-moi une leçon de morale républicaine à la Charlie et je te fous cette boutanche dans le cul. Tiens, appelle Julie Gayet, la première daaame, la première endive ouais, je vais lui...

 

Professeur, il y a des jeunes qui nous lisent.

Je les emmerde, les jeunes ! Mais t’as pas compris dans cette histoire que tout est à l’envers ? Les résistants passent pour des salauds, les salauds pour des résistants, et t’as toute la tribu des superconnards au-dessus de ce merdier qui rigole bien, avec ses belles putes et ses grands pinards, pendant que les connards du peuple se dessoudent entre eux ! Les pauvres bicots, les pauvres flics, les pauvres dessinateurs, les pauvres youpins, c’est eux les victimes ! Y a 20 morts chez les pauvres cons et pas un chez les riches salauds ! C’est pas 17-3 le score, c’est 20 à zéro ! Là, tu vois, je bois parce que je suis triste.

 

Et la guerre, c’est pas pareil ?

Non. La guerre, nous on allait se battre pour la France, on tenait tout un pays avec nos petits gars. Après la guerre, on a fait rigoler la France qui se faisait chier, c’est pas comme ces pédés qui s’enculaient avec leurs conférences de rédaction de mes deux. Ils ont voulu faire comme Hara-Kiri, mais moi au moins je me suis vraiment fait hara-kiri ! Eux ils ont pas eu les couilles de disparaître avec leur temps, de faire autre chose, non, ils se pensaient tellement indispensaaables, j’ai du mal à imaginer, quand même, que 40 ans après le vrai Charlie, y a encore des cons qui tirent sur cette vieille nouille. T’as vu la gueule des Rolling Stones ?

 

Oui, c’est pas joli-joli. Mick, si tu nous écoutes…

T’as vu la gueule de Cabu ? T’as vu la gueule de Charb ? T’as envie de rigoler avec ces tronches de curés zombies ? Non, ben moi non plus. Ils me faisaient pas rire, mais y a encore pire, on fait toujours pire, regarde l’autre supertrou du cul, là, avec sa tête de comptable, Gelku…

 

 

Geluck ?

Oui, Geluck. Moi, ce Gelku, tu me l’amenais avec sa tête de con profond de gestionnaire de banque de merde dans ma salle rue des Trois-Portes, il sortait pas vivant. Ses gros chats de merde avec ses gros ronds, il pouvait se les foutre dans le fion. Avec ses petites couilles de branleur de Drucker dans la bouche.

 

Gelcul n’est pas responsable de sa tête de con.

Mais t’as rien compris ! On lit la veulerie sur son visage à cette tartelette ! Tu vois pas ce qu’il exprime ? Tu sens pas le calculateur, l’ambitieux, le j’prends pas d’risques mais j’veux faire partie des rebelles, des méchants, des durs ? C’est la pire engeance. Ressers-moi.

 

Ça fait la deuxième bouteille. C’est moi qui paye.

Ta gueule, sers. Je suis le Professeur Choron oui ou merde ? Et me fais pas chier avec ton Gel à cul.

 

Je précise que Gelcul bossait chez Siné, pas chez Charlie.

C’est pareil, ils ont tous fait de la politique parce qu’ils avaient pas d’idées, des idées, des vraies, une idée, c’est au-dessus des opinions. Les opinions, c’est de la chiure d’idée. L’idée, c’est le truc là-haut, c’est une étoile, le truc que tu piques à Dieu, hein, on était des voleurs de feu, pas des gros cons assis comme des cons à côté du barbecue électrique. Putain, heureusement que je suis mort. Me casse pas les burnes avec tous ces morts-vivants, j’en ai trop vus. Les Val, ça pullule aujourd’hui. J’allume ma télé, j’allume ma radio, je vois du Val partout. Il a même réussi à me couper l’envie de gerber !

 

Siné est parti à cause de Val.

C’est lui qu’il aurait fallu balancer par la fenêtre, dès le début. Ils auraient tous survécu, même s’ils le méritaient pas. Ils auraient pas pris ce virage malsain. Avoir laissé ce petit Mussolini de merde, lui, Mussolini… Mussolini était petit mais il avait de la grandeur, comme Napoléon, t’as qu’à voir, les Italiens l’ont jamais oublié, je disais quoi ? Ah oui, ils ont laissé cette crevure les dépouiller, les vider de leur substance, tu sais, c’est comme les araignées, elles te piquent, elles t’injectent un poison qui te qui te, qui te...

 

Liquéfie ?

Ta gueule laisse-moi finir. Un poison qui te liquéfie à l’intérieur, comme du champagne, tiens reverse un coup, ben ouvre une autre bouteille connard, et après, l’araignée cette grosse pute velue, elle te suce tout de l’intérieur.

 

Val a tenté de pleurer sur ses amis comme il dit.

Ha ha ha ha ha, l’ordure grand format ! Tu sais, moi j’peux pas mentir, mais j’admire quand même sincèrement ceux qui sont capables de mentir à ce point et de faire carrière avec plus de mensonge que de talent. Moi j’avais que du talent, que veux-tu, pas assez de mensonge.

 

Euh, ne jouez pas trop sur le registre de la pureté, Professeur.

Pourquoi tu dis ça ? T’as envie de mourir, toi aussi ?

 

 

Y a ta veuve qui vient de sortir un bouquin sur 20 ans d’amour… vache.

Elle a fait ça ? La grosse tarte dans la gueule que je vais lui mettre quand elle va arriver, ça va pas louper !

 

Sylvia dit que t’étais justement un peu violent…

Mais j’étais violent avec tout le monde, connard, sinon ils seraient pas montés aussi haut, tous ! C’est moi qui les ai élevés, hein, je les ai élevés comme mes enfants, mes petits, alors évidemment, il a fallu distribuer quelques taloches de temps en temps pasque y en avait toujours un qui récriminait, gna gna gna mon argent, gna gna gna mon salaire… Jésus a fait pareil avec ses apôtres, qu’est-ce que tu crois, qui devaient être une sacrée bande de chialeuses ! Tu crois pas que le gars de Nazareth il a fait son enseignement sans quelques claques dans la gueule ? Hein ? T’as vu le merdier qu’il a foutu dans la synagogue ? C’est pas le petit employé Valls qui aurait les balloches de faire ça en compagnie de son patron Netanyahu !

 

Euh, c’est possible.

C’est pas possible, c’est sûr ! T’as celui qui défriche et qui prend tout dans la gueule, les épines les ennemis, et t’as ceux qui arrivent derrière, de l’arrière, pépères, l’armée de réserve, tu sais, les gros culs planqués bien au chaud, qui mangent gras et tous les jours, alors que la troupe de choc s’est pris toute la mitraille dans la gueule ! Tu peux pas connaître ça, ducon.

 

Ben… à E&R c’est un peu ce qui nous arrive.

C’est que vous êtes sur le bon chemin. Quand c’est facile, c’est louche.

 

Ça c’est un scoop : l’héritage moral du Professeur Choron est chez E&R !

Ferme ta petite gueule de gauchiste de pacotille, lâche-moi les couilles et ressers-moi un coup. Encore, à ras bord, voilà. Je sais pas si il est chez vous, mon héritage moral, mais une chose dont je suis sûr, c’est qu’il est pas chez Charlie.

 

Bon. Je vais redescendre, j’ai plus de champagne. Un message pour les terriens, les Français, les lecteurs de E&R ?

Essayez d’être plus drôles, bande de connards.

 

Merci Professeur !

Rompez.

 

Au fait, je peux récupérer les bouteilles vides ?

Pourquoi ?

 

C’est pour les mettre dans la poubelle à verre.

La poubelle à verre ? J’ai jamais rien entendu d’aussi con ! Espèce d’écolo de merde ! Casse-toi ou tu vas les prendre sur la gueule, les bouteilles !

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1102346
    le 26/01/2015 par silas216
    Choron défonce Charlie !

    Tout à fait succulent !
    On a en tête le visuel du Professeur tout le long du texte tellement ces mots semblent tout droit sortis de sa bouche ! Si Choron lis ça d’en haut, il doit bien se marrer aussi...
    Merci et bravo à la rédac E&R pour ce beau moment.


  • #1102370
    le 26/01/2015 par Mimosa
    Choron défonce Charlie !

    Des barres de rire

     

    • #1102493
      le 26/01/2015 par le corbeau
      Choron défonce Charlie !

      Pareil mais je crains les associations de la pleurniche et les couillons gaver par BFM désormais !


  • #1102377
    le 26/01/2015 par spirit
    Choron défonce Charlie !

    AAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH...Quelle rigolade !!!

    Plus vrai que nature,le Bernier...Un ancien para resté fidèle à sa conduite anarchiste ou anarchie dessus et qui n’a jamais cédé aux sirènes de l’embourgeoisement ou du plat de lentilles....L’archi-contraire de la bande de trouducs qui s’est incrusté chez Charlie pour mieux ramper devant le pouvoir et finir à plat ventre devant la faucheuse !

    Après,c’est plus rien qu’une question d’héritage et les vampires sont en alerte comme celui de Barbara avec Dieudonné...des titres mais pas d’esprit...ce dernier,personne peut se le garder sans partager...et gaffe,le professeur Choron à horreur de l’alcool de contrebande !


  • #1102395
    le 26/01/2015 par madness67
    Choron défonce Charlie !

    Excellent ! J’ai rigolé du début à la fin.
    Que du bonheur


  • #1102438
    le 26/01/2015 par yul
    Choron défonce Charlie !

    Un seul mot : excellent !


  • #1102439
    le 26/01/2015 par zen33
    Choron défonce Charlie !

    Salut,
    Je suis pas un habitué des commentaires sur ce site que je lis régulièrement pourtant, mais là vous avez fait fort. Je me suis péter de rire avec cet interview.
    Merci
    Paix à Choron.
    Karim


  • #1102441
    le 26/01/2015 par Julbergen
    Choron défonce Charlie !

    Il prend cher Geluck, c’est ce qu’on appelle un chat "botté".


  • #1102446
    le 26/01/2015 par Bbop
    Choron défonce Charlie !

    Haha excellent,
    ça m’a fait penser au Casse Pipe de Céline pour ceux qui connaissent...

    "Y a 20 morts chez les pauvres cons et pas un chez les riches salauds ! C’est pas 17-3 le score, c’est 20 à zéro !"
    Ca c’est bien vrai !


  • #1102494
    le 26/01/2015 par patlalrique
    Choron défonce Charlie !

    Du beau travail et très marrant. Ça nous donne une bonne idée de l’esprit original de Charlie Hebdo ! Bien joué.


  • #1102497
    le 26/01/2015 par karimbaud
    Choron défonce Charlie !

    on retrouve bien la verve du prof !


  • #1102523
    le 26/01/2015 par Quenellierdub
    Choron défonce Charlie !

    Choron, c’est l’esprit anarchique dans toute sa splendeur.
    Un type intelligent avec beaucoup d’esprit.

    J’ai jamais pu saquer ces têtes de trou duc .
    Geluck et toute la bande de Charlie en ont de bien belles, des têtes de con.

    Ils ont quelque chose d’insupportable quand on les regarde qui répugnent, un peu comme les Bhl, Finkelcrot,Cohen.

    Décidement on a bien la tête qu’on mérite.


  • #1102528
    le 26/01/2015 par dav
    Choron défonce Charlie !

    du talent en tant que dessinateur ? encore moins qu’en tant qu’humoriste...ces types dessinaient avec leur cul


  • #1102531
    le 26/01/2015 par dixi
    Choron défonce Charlie !

    ça c’est du vrai charlie hebdo professeur !!!!!


  • #1102544
    le 26/01/2015 par krissy59
    Choron défonce Charlie !

    J’ai lu ce dialogue avec un plaisir gourmand.
    Vous avez ressuscité Choron.
    Merci !


  • #1102557
    le 26/01/2015 par cellule
    Choron défonce Charlie !

    Putain, c’est bon !


  • #1102579
    le 26/01/2015 par Gerard John Schaefer
    Choron défonce Charlie !

    Ouais, bof... facile.

    Mais probablement fidèle, donc.


  • #1102595
    le 26/01/2015 par julien
    Choron défonce Charlie !

    ce grand et courageux choron qui disait à pascal bataille et laurent fontaine à propos de la démocratie :

    "- Moi je ne suis pas anti-dictature parce que je n’ai jamais vécu dans une dictature donc je peux pas en parler. Mais si j’avais fait Hara Kiri sous une dictature, peut-être que j’aurais pas été interdit autant que j’ai été interdit parce que j’aurais su qu’il fallait lécher le cul du dictateur, hein, chose que j’aurais fait, tu vois (rires), je me serais pas fait arracher les ongles, j’suis pas... ça servait à rien tu comprends (rires)"

    Je ne poste pas ce commentaire pour nuire à choron mais plutôt pour refroidir un peu la tête des militants idolâtres.

     

    • #1102748
      le 26/01/2015 par Gerard John Schaefer
      Choron défonce Charlie !

      Peut-être qu’il ne croyait tout simplement pas à l’arnaque "démocratie", et que c’était sa façon de moquer ça, à ce moment-là...
      Relis-le : "peut-être que j’aurais pas été interdit autant que j’ai été interdit", il pose des questions, en demandant : et toi, au fait ?

      Perso, Choron m’est inutile, mais la moindre des choses, est de comprendre ce qu’il dit, dans son contexte particulier.

      Le côté golri, c’est que physiquement, je suis Blanc, chauve au rasoir avec une moustache...
      j’ai aussi le col roulé rouge... enfin, "parme", lol


  • #1102673
    le 26/01/2015 par Mojo Risin
    Choron défonce Charlie !

    On sent le fan déçu des Stones : dégage de mon nuage (get off my cloud !) Pour le reste c’est street crédible !


  • #1102674
    le 26/01/2015 par messas
    Choron défonce Charlie !

    c’est "couillu" comme interview ! un régal à lire !


  • #1102686
    le 26/01/2015 par AmauryPln
    Choron défonce Charlie !

    Merci, ça fait du bien !

     

    • #1104356
      le 28/01/2015 par coyoterevolte
      Choron défonce Charlie !

      Le personnage "sans pitié cynico-blasé qui fait vivre la langue" : j’ai bien ri.
      Quand il y en deux comme lui qui se rencontrent, ça donne quoi ? (à part la consommation double de champagne et de mots doux)


  • #1103027
    le 27/01/2015 par Bertrand
    Choron défonce Charlie !

    Je rappelle que Choron respectait Cabu en tant que dessinateur et caricaturiste.

    Par contre, Charlie Hebdo, du temps de Choron, c’était autre chose ! Il ne respectait absolument rien et tout le monde en prenait pour son grade, la fameuse communauté aussi ! A noter, les démêlés aussi entre Choron et le patron de Libé de l’époque, Serge July, déjà fidèle laquais du pouvoir.

    Entre l’ambiance "bande de potaches" du premier CH et la dictature de Philippe Val, puis de Charb (voir l’interview de Siné sur YT), le licenciement illégal de Siné pour cause de blasphème de lumière, il y avait un monde !

    Alors le soutien de Libé au Charlie Hebdo actuel, je me marre ! Si c’est pas une preuve que CH est un organe officiel du pouvoir !


  • #1103036
    le 27/01/2015 par Thierry
    Choron défonce Charlie !

    À propos de Geluck : Avoir l’air faux-jeton à c’point-là, j’te jure qu’c’est vraiment d’la franchise !


  • #1103091
    le 27/01/2015 par Ornega
    Choron défonce Charlie !

    Choron n’est pas mort, je l’ai rencontré sur E§R. Merci, j’me suis bien marré !


  • #1103143
    le 27/01/2015 par kabouli
    Choron défonce Charlie !

    "Merci aux bicots de nous avoir déblayé le terrain de ces petits sarkozystes qui s’ignoraient !"

    ouahhh ! Mais c’est du Nabe......


  • #1103368
    le 27/01/2015 par MaxC
    Choron défonce Charlie !

    Excellent !

    Ce qui est dingue c’est que la couverture d’Hara Kiri (d’octobre 76 !!! fichtre que le temps passe), ne choquait pas à l’époque, du moins pas de la même façon.

    On vie une époque dégueulasse, et ceux qui pensent que ce sont des mecs comme Choron ou sa clique qui ont pourri notre monde, vous êtes de beaux crétins en herbe. A savoir que la vidéo de Polac date de 82, et qu’il est dit qu’en 82, Charlie Hebdo tirait à 30.000 / 50.000 ex.

    Vous donnez du pouvoir où il n’en a pas ou n’en avait pas. D’ailleurs l’avis des jeunes dans l’émission de Polac montre bien que le fond du problème n’était pas du côté de ces pitres.

    Pour les religieux qui y voient tout l’apparat Antéchrist et qu’on en récolte les résultats aujourd’hui, pareil, quand le sage montre la Lune, l’imbécile regarde le doigt.

    Entre Giscard 73 et Hara Kiri 76, on sait très bien d’où viennent les problèmes.

    Bref, pet à ton âme professeur !


  • #1103550
    le 27/01/2015 par Florent
    Choron défonce Charlie !

    ENORME !!! Ca serait pas le Boss, par hasard, l’auteur ??......


  • #1103555
    le 27/01/2015 par anony
    Choron défonce Charlie !

    Je n’ai jamais aimé aucune des deux périodes de "charlie"
    pour l’ancienne version, ils ne s’attaquaient à aucune cible vraiment dangereuse derrière leur humour "scato", le but était de se faire du pognon sans trop travailler.
    C’est plus la madeleine de proust des 68 ards attardés, choron était un personnage insupportable, pédant (battre sa femme et la prostituer, bon....) de toute façon "anar" est un concept flou, qui ne veut rien dire....

    Je n’ai jamais compris le culte que lui vouait le webzine "l’organe", par exemple.


  • #1103605
    le 27/01/2015 par Meeaad
    Choron défonce Charlie !

    Article pas mal mais un peu trop E&Riste à mon goût pour que ce soit authentiquement l’esprit du Professeur Choron. Il y a beaucoup trop d’insultes, comme pour forcer le trait et dire que c’est Choron, si vous le lisez vous verrez que les insultes sont pas aussi étendues.

    Choron n’aurait jamais été E&R, Soral est bien trop moraliste et bien trop chrétien pour que Choron l’accepte. Choron en avait vraiment rien à foutre de la moral, ne pas entendre par là qu’il était "immoral" mais plutôt "amoral" selon mon interprétation, et encore plus du christianisme qu’il détestait par-dessus tout. Compte-tenu de sa jeunesse comme enfant de coeur il savait de quoi il parlait ! Donc ça m’étonne que cet article parle d’"héritage moral", jamais Choron n’aurait donné aucune morale de rien.

    Il n’est pas allé en Indo pour se battre pour la France, désolé mais faut être con pour penser que Choron était un "patriote", il s’en foutait il avait juste le goût de l’aventure. Si vous arrivez à trouver l’introuvable "Vous me croirez si vous voulez", qui sont les mémoires de Choron rassemblés par Jean-Marie Gourio, alors vous verrez qu’il en avait rien à foutre de se battre POUR la France ! De plus vous pourriez mieux restituer l’esprit choronien et ne pas faire un rapprochement entre Choron et E&R (gauche du travail "OUI", droite des valeurs "Qu’ils aillent se faire enculer" aurait dit Choron) ou la morale.

    Il y a un livre encore en vente il me semble "Tout s’éclaire !" qui est un petit recueil philosophique de quelques pensées du professeur Choron. Mais attention, comme l’effet Dieudonné, après l’avoir lu, vous aurez du mal à rire à nouveau avec d’autres. Sinon dans l’ensemble l’article est pas mal mais je ne vais pas mentir en disant que j’ai ris tout le long. Allez à bientôt !

     

    • #1103623
      le 27/01/2015 par Titus
      Choron défonce Charlie !

      Choron était militaire, et, quoi qu’il en ait dit par ailleurs, il a été patriote dans les faits. Les actes sont plus parlants que les mots !


    • #1103655
      le 27/01/2015 par Meeaad
      Choron défonce Charlie !

      Suite de Choron : "T’es mort, faut oublier. Je pisse sur les morts. Je crache dessus. Je chie dessus ! T’existes plus. Tu peux tout faire sur un mort. Quand je serai crevé, c’est pareil." ("Vous me croirez si vous voulez", textes rassemblés par J-M Gourio, Flammarion, 1993


    • #1104079
      le 28/01/2015 par Meeaad
      Choron défonce Charlie !

      On est pas patriote dans les faits, le patriotisme suppose une conscience, une volonté, etc.


    • #1113833
      le 08/02/2015 par MagnaVeritas
      Choron défonce Charlie !

      C’est faux, Choron n’était pas sans moral. Notamment il s’est énormément foutu de la gueule de la publicité, donc de la société marchande. Pour autant, il avait mal identifié l’ennemi. Peut-être était-il tombé sur des faux curés ou je ne sais quoi.


  • #1103900
    le 27/01/2015 par solaine
    Choron défonce Charlie !

    ouille, ouille, ouille, c’est fort !


  • #1111927
    le 05/02/2015 par Pierrick
    Choron défonce Charlie !

    Après cet entretien exclusif avec le professeur Choron, je me sens mieux..

    J’en profite pour rendre hommage à Reiser (la période la plus créatrice à mon sens dans la caricature française), le plus grand « reporter photo » de tous les temps.


Afficher les commentaires suivants