Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conférence de Francis Cousin le 21 juin 2014 à Nancy

E&R Lorraine recevra Francis Cousin, auteur de L’Être contre l’Avoir, pour une conférence le 21 juin 2014 à 18h30 à Nancy, sur le thème :

 

« À partir de Marx, pour une compréhension radicale de la crise du capital et pour l’abolition révolutionnaire de l’économie et de la politique »

 

Réservation obligatoire : conf.cousin@gmail.com

Entrée : 5 euros.

 

De Karl Marx, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "pour l’abolition révolutionnaire de l’économie" (sur fond de billets qui flambent)... "entrée 5 euros"
    Contradiction qui résume bien la pensée du personnage. Si je me souviens bien de ses précédentes allocutions relayées sur E&R, et si j’en juge par l’affiche, selon lui c’est l’argent et le matérialisme qui corrompent l’homme et qui sont les problèmes majeurs. S’il y croit vraiment et va jusqu’au bout de sa logique, M. Cousin se doit de vivre comme un SDF et refuser tout rapport humain qui fait intervenir l’argent. Sérieusement, ce n’est pas l’argent le problème, l’argent est utile pour une société car il facilite les échanges de biens et de services, et vous aurez du mal de convaincre les gens de revenir au troc. A mon humble avis, le vrai problème commence avec la banque non régulée qui pratique l’usure et qui prête plus qu’elle ne possède, et avec la non-indexation de la valeur de l’argent sur quelque chose de concret comme l’or. Quant au matérialisme, depuis la nuit des temps l’homme aime posséder des objets qu’ils soient utiles ou inutiles (ornementaux, artistiques...). Ce qui a changé aujourd’hui c’est la production de masse de tout et n’importe quoi, qui est le principe de base de l’industrialisation (admise par le capitalisme et par le communisme selon le principe du moindre coût de production, donc Marx n’aide pas beaucoup sur ce point). A cela je trouve plus intéressant d’opposer le principe de relocalisation comme l’a mentionné de Benoît. Produire localement, en tout cas pour les produits de première nécessité, ce qui est aussi plus écologique et tout simplement logique.

     

    • On peut être radicalement opposé à la dictature de l’argent et être contraint de s’en servir parce que l’époque l’exige,je réponds aux deux commentaires qui je dois dire m’ont agacé,il a sûrement un niveau d’érudition que vous n’aurez peut-être jamais,même s’il fait des erreurs sur certains détails,globalement il est bon,donc faites taire vos égos,j’ai remarqué c’est à celui qui saura mieux que l’autre,l’heure n’est plus à la division sur le savoir de l’un ou l’autre.


    • @Alexandre.

      Quel égotisme... Avez-vous réellement étudié le vrai Marx ? et les communautés primitives ? Votre critique est dérisoire et inopérante si vous êtes incapable de préciser exactement ce que vous reprochez à Francis Cousin.

      Pour Cousin, le réformisme d’ER - qui aspire à un capitalisme d’Etat Gaulliste (c’est-à-dire à une maîtrise du capitalisme, expurgé de l’usure judéosioniste)- est une imposture. Le Sionisme, le Bolchévisme, l’Impérialisme ou l’arnaque de la dette d’un système financier incontrôlé ne sont pas considérés, à raison, par Francis Cousin comme une dégénérescence de la matrice, mais comme des mouvements consubstantiels au capitalisme. Capitalisme que beaucoup sur ce site veulent seulement "réorganiser" ou "réhumaniser" ce qui est impossible. Par ailleurs, une communauté objectivement "communiste" est une communauté qui ignore- ou plus précisément refuse - l’Etat, le Pouvoir d’oppression, l’Argent et la surproduction inutile et dangereuse de marchandises. De ce point de vue, les communautés jugées "communiste" par Cousin le sont effectivement.


    • Francis Cousin est un des penseurs français les plus intéressants à mon avis. Notre mouvement a besoin de débats, surtout en ce moment crucial où le FN commence à devenir majoritaire et où ER risque de disparaître s’il ne sait pas renouveler et enrichir son analyse comme il l’a toujours fait. Le mieux serait que ceux qui ont des critiques à faire à F. Cousin se rendent à la conf. et lui posent directement les questions ? Quant à la remarque sur les 5 euros de participation aux frais, c’est un format de conférence, pas un moyen de gagner de l’argent non ?


    • #845949
      le 03/06/2014 par Les Dieux Ont Soif
      Conférence de Francis Cousin le 21 juin 2014 à Nancy

      Comme dirait Francis, votre commentaire (et qqs autres) stagnent dans "l’écume des choses".

      Plusieurs entretiens sont disponibles sur internet, dont un très intéressant sur T411, et surtout, n’hésitez pas à le lire.

      Mettez-vous à niveau, vous vous comprendrez vous-même.

      p.s.
      Il est évident que le prix d’entrée est au profit de la section ER concernée et non Francis. Bref, je dis ça je dis rien.


    • #859416

      Les enfants, ne vous ridiculisez pas ! Vous n’avez pas le niveau face à une puissance intellectuelle comme Cousin.
      Le problème n’est pas que Cousin ait tort, mais c’est qu’il a trop raison ! La radicalité de son analyse nous rend tous mal à l’aise car nous sommes trop corrompus par la modernité pour accepter ces vérités. Toutefois d’un point de vue pratique les alternatives moins radicales telle que la relocalisation de production des biens de première nécessité, le concept de sobriété heureuse d’un Pierre Rabhi...sont il est vrai plus pragmatiques, envisageables et pourraient par ailleurs servir de transition vers quelque chose de plus radicale. Par contre essayer de passer directement d’une société comme la nôtre à celle décrite par Cousin cela ne pourra que générer chaos, famines, épidémies...de toute manière quelque soit le scénario suivi nous n’éviterons pas l’impact de notre chute ! Théoriquement il y a bien des parachutes qui pourraient atténuer la violence de l’impact mais faute de volonté politique l’écrasante majorité des gens s’en prendront plein la gueule !


    • #861701
      le 17/06/2014 par Yéti_déporté_au_Benêtland
      Conférence de Francis Cousin le 21 juin 2014 à Nancy

      Non, le problème c’est bien que l’argent représente "toute valeur", ce qu’explique Marx (l’argent est le mesure de toute chose)

      Ce que Cousin résume par "L’Être contre l’Avoir". Le SDF peut avoir plus de valeur morale que le trader millionnaire, gagnant autant que 1000 infirmières.

      Si l’individu est obnubilé par son caddie, alors le libéralisme triomphe. Les spartiate avaient une monnaie de fer, macaronique, car effectivement ils refusaient les rapports humains autres que religieux, hiérarchiques, militaires, traditionnels, d’honneur, etc ... (organiques).

      "Ni aujourd’hui ni jamais, la richesse ne suffit à classer un homme, mais aujourd’hui plus que jamais la pauvreté le déclasse." Charles Maurras

      "L’idiot de mon village a plus de valeur que tout étranger milliardaire" Spartiate anonyme


    • Votre commentaire témoigne d’un manque de culture et d’un égotisme consternant : qui êtes-vous (d’où vient votre légitimité ?) pour liquider d’un jugement péremptoire non argumenté une pensée aussi riche et radicale que celle de Francis Cousin ? J’ai eu la chance de lire ses deux livres, dans lesquels il développe une pensée libre, originale et profonde. C’est un homme extrêmement cultivé, qui manie à merveille le logos, sait articuler les concepts et qui m’a fait l’honneur d’échanger avec moi, le temps de quelques e-mails.
      Je ne puis que vous inviter à combler vos lacunes et à ne pas vous contenter du prêt-à-penser.


  • bonjour,

    belle conférence en vue !

    amicalement,
    maryam.


  • Ahhh !!! Comme j’aimerais y être !!! Je suis du Québec donc je vais devoir attendre avec impatience la vidéo. Cela dit : bonne conférence, elle sera bonne c’est sûr ! et merci ER comme toujours :)

     

  • @ fred13
    100 personnes à 5€
    500€
    le train Nancy /Paris allez /retour 150€
    2 restos tu ajoutes la location de salle ( je ne pense pas qu’il soit accueilli lui est l’organisation gratuitement ).......
    à Samedi ...

     

    • Il aurait pu y aller en stop, dormir chez un pote gauchiste, et faire sa conférence dans un champ (Soral l’a bien fait lui !). Ca ce serait une démonstration de la radicalité vers laquelle il aspire. Une confrontation de la théorie à l’expérience et au monde réel.


  • #862158

    Il est bien dommage que je ne puisse assister à cette conférence du fait de la distance géographique qui me sépare du lieu.

    Je suis par contre assez dubitatif face aux différents commentaires. Même si à titre individuel je suis plutôt pour un état robuste selon vous donc M.Cousin sous prétexte qu’il est pour l’abolition de l’état de la marchandise et de l’argent devrait tout bonnement payer de sa poche le lieu sur lequel il va intervenir pour vous. M.Cousin devrait donc également si l’on pousse la logique jusqu’au bout se séparer de toutes marchandises en sa possession et vider son compte bancaire parce qu’il est contre l’argent ?

    Avec modestie je vous conseillerai de lire le livre de Tolstoi L’argent et le Travail, qui montre son parcours intellectuel qui démarre par le possédant devrait donner aux pauvres jusqu’à se poser des questions plus profondes car il comprend bien que même par la charité bourgeoise nous ne parviendrons pas a enrayer la pauvreté. Comme le dis Rousseau dans le discours sur les richesses" il n’y a guère de fortune qui ne repose sur le détroussement d’autrui", au final la charité bourgeoise c’est rendre une partie de ce que l’on à pris au prolétariat. Il en arrive à la conclusion d’une communauté autonome à la campagne sans argent et auto suffisante.

    Or cette solution est forcément issue d’une démarche collective. Si demain vous êtes du même avis que M.Cousin anti état, anti argent, anti marchandise débarrassez vous de tout de votre argent et de votre patrimoine. Que vous restera il ? Rien, la charité populaire et votre force de travail à vendre au capital se frottant les mains d’avoir un crève la faim de plus à mettre en compétition avec les autres. En revanche si un jour des dizaines de milliers de personnes sont de cette avis et qu’ensemble ils s’organisent pour sortir du système d’échange et de la production capitaliste dans des communautés indépendantes de l’état là oui vous serez un risque sérieux pour les puissants.

    En attendant je crois qu’un aller retour en train, un restaurant ou un casse croute, l’hôtel, le service de sécurité, les hommes s’occupant de l’image et du son, l’usure du matériel, la location de la salle et des chaises, la postproduction et le temps de M.Cousin valent bien 5€/personne non ?

    Très amicalement et très respectueusement camarades d’E&R.

     

    • #871520
      le 25/06/2014 par Yéti_déporté_au_Benêtland
      Conférence de Francis Cousin le 21 juin 2014 à Nancy

      La solution est éthique pas économique. Si posséder un yacht attire l’opprobre de la communauté alors il n’y aura plus de yacht ...

      Apologie du hashich, de la Masérati, du yatch, des putes au champagne, de la belle sdb, du consumérisme ... les souchiens lâches et débiles, les gendarmes cons, excès de vitesse sur le périph, et grâce à la traite négrière capitaliste le riche infirme à son garde-chiourme ... (succès bobo garanti)


  • Intéressant pour celui qui est focalisé sur le conceptualisme.
    Mais ça va parfois trop loin pour moi. Quand j’écoute un marxiste ou... peu importe le qualificatif qu’il se donne, au bout d’un moment mon cerveau est enfumé.

    Récemment, après le passage d’A.Soral à meta TV, Alain Benajam est venu faire une émission, et je dois dire que c’est l’une des pires, car l’enfumage marxiste est l’art de ne rien dire mais avec des mots savants et des concepts chiadés (du moins en apparence).
    Sauf qu’après écoute, on ne sait plus qui est qui et qui fait quoi...

    Même chose lorsqu’on pousse trop loin la réflexion philosophique, plus on cherche, et moins on trouve.