Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Soutien d’un jeune d’origine corse

Bonjour M. Soral,

Je ne sais pas si ce message vous le lirez ou pas, mais je tiens à vous dire que je suis un jeune homme de 24 ans d’origine corse et c’est grâce à vous que je me rends compte de ce monde pourri.

Je fais la mise en rayon dans un supermarché, je galère, je m’en sors pas mais grâce à vos vidéos, vos conférences que je regarde constamment, je me suis mis à lire, à réfléchir par moi-même et je me sens mieux, je vis mieux la crise et pour ça je vous souhaite une vie longue, pleine de bonheur malgré les menaces horribles que vous subissez. Vous êtes un père pour nous tous, merci à vous. L’école m’a rien appris d’intéressant, dégoûté du système, mais vos vidéos m’apprennent beaucoup plus.

Voilà, merci à vous, on compte sur vous. Que Dieu vous protège et mille mercis pour tout.

J.

Voir aussi :

11 novembre
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
2 novembre
Courriers des lecteurs
Poursuivez votre œuvre et votre combat aussi nobles que dangereux
3
30 septembre
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10
16 septembre
Courrier des lecteurs
De la théorie soralienne à la pratique quotidienne
10
28 août
Courrier des lecteurs
Soutien d’un handicapé
8
21 août
Courrier des lecteurs
Soutien d’un Français libre
11
12 août
Courrier des lecteurs
Vous êtes un rebelle
11
29 juillet
Courrier des lecteurs
Le Socrate de notre génération
6
30 juin
Courrier des lecteurs
Après les jeux vidéo, la lecture
8
28 mai
Courrier des lecteurs
Soutien d’un "gitan français"
7
19 mai
Courrier des lecteurs
"La France tombera très bas mais se relèvera très haut"
7
10 mai
Courrier des lecteurs
Soral Président !
9
8 mai
Courrier des lecteurs
Un musulman : "J’ai voté pour Marine au premier tour, pas au second"
162
5 mai
Courrier des lecteurs
Soutien d’un juif du quotidien à Alain Soral et Marine Le Pen
17
2 mai
Courrier des lecteurs
Je suis français musulman et je vote Marine
9
29 avril
Courrier des lecteurs
"Je préfère une France proche de Le Pen et Mélenchon qu’une France où l’argent est roi"
24
27 avril
Courrier des lecteurs
"Marine Le Pen doit tendre la main aux musulmans"
116
22 avril
Courrier des lecteurs
Les catholiques avec Alain Soral
11
14 avril
Courrier des lecteurs
Soutiens de France et de Navarre !
4
24 mars
Courrier des lecteurs
Lettre d’un "éloigné du piège SOS Racisme"
5
16 mars
Courrier des lecteurs
Trois remerciements complémentaires
11
10 mars
Courrier des lecteurs
Le Théâtre de la Main d’Or, épicentre de la résistance française
8
3 mars
Courrier des lecteurs
Lettre d’un Corse né en Corse de parents corses
15
25 février
Courrier des lecteurs
Un soutien franc et enthousiaste
16
21 février
Courrier des lecteurs
Lettre d’un éducateur belge
7

Prolonger les vidéos d’Alain Soral en découvrant ses livres
chez Kontre Kulture :

Vous appréciez le travail d’Alain Soral ?
Dites-le autour de vous avec la boutique E&R :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1423015
    le 18/03/2016 par Dani
    Courrier des lecteurs

    Clairement, l’école est une fabrique d’aliénation, nous sommes dans une société industrielle, nous en sommes donc victime, nous sommes leur bétail, ils ne veulent surtout pas nous apprendre l’autonomie, ils sabotent notre créativité et ne nous apprennent pas à connaitre la nature,...
    Bref un bel outil de domination.

     

    • #1423070
      le 18/03/2016 par Pseud
      Courrier des lecteurs

      J’entendais encore aujourd’hui un jeune diplômé d’école d’ingénieur me dire : "on avait le droit au cours, ainsi qu’à nos exercices types pendant l’exam, il suffisait de recopier"...

      On est en train de fabriquer des machines humaines qui répéteront les mêmes opérations et rempliront les mêmes foutus fichier excel pendant 40ans en attendant la retraite. Tout ça pour finir entre 4 planches 5 ans plus tard à cause d’un cancer.

      Quelle société de merde !

      Merci pour ce témoignage.


    • #1423078
      le 18/03/2016 par gau
      Courrier des lecteurs

      Sur l’école j’aimerais faire entendre un point de vue dissonant par rapport à la plupart de ceux qu’on peut entendre sur ce site. Je parle d’une période récente.
      J’ai eu de très bons professeurs à l’école primaire, qui m’ont appris et inciter à lire, qui m’ont appris à compter, à écrire sans faire (trop) de fautes. Ils m’ont intéressé à l’histoire de mon pays, à sa géographie.
      J’ai eu de très bons professeurs au collège, même si l’environnement est plus difficile. J’y ai découvert quelques principes de chimie, d’astronomie, de biologie. J’ai clairement un regard plus négatif sur le collège.
      J’ai eu d’excellents profs au lycée (particulièrement en prépa), et mon intérêt pour la géopolitique, la politique au sens large, vient en partie d’eux.
      Je m’érige donc contre le "tout est pourri à l’école, on n’y apprend rien", même si notre école part à la dérive depuis trop longtemps.


    • #1423206
      le 18/03/2016 par vieille école
      Courrier des lecteurs

      @ gau .
      En tout cas tes profs ne t’ont pas "inciter" à faire la différence entre l’infinitif et le participe passé (ou "passer" si tu préfères puisque désormais c’est pareil ) comme à toute ta génération ( il suffit de lire les coms ici ou ailleurs . ça fait peur . . . )
      Allez je te charrie , mais essayez de ne pas tout mélanger . . .
      Dès lors que l’on conjugue les verbes en dépit du bon sens , les phrases n’en ont plus (de sens) .
      C’est comme ça qu’on fabrique une génération sans repère .


    • #1423620
      le 19/03/2016 par gau
      Courrier des lecteurs

      @vieille école
      Faute d’inattention ;)
      Mais vous avez raison, l’orthographe, la grammaire et la conjugaison sont nécessaires pour donner un sens à nos phrases. Si l’on écrit n’importe comment, personne ne peut comprendre nos idées. C’est le fameux "Wesh mais moi je me comprends m’sieur" qui devient LA réponse à tout. Le problème c’est qu’il est seul à se comprendre.


    • #1424066
      le 20/03/2016 par marielionne
      Courrier des lecteurs

      c’est même encore pire que ça !


  • #1423088
    le 18/03/2016 par Martial
    Courrier des lecteurs

    Ça fait chaud au coeur ^^.Bravo jeune homme ! bonne idée le briquet E et R , mais un clipper c mieux , ça se recharge et on peut changer la pierre (pas le Vincent du même nom par contre , il est unique ). Si le modo peut faire remonter l’info, gracias.


  • #1423092
    le 18/03/2016 par Cool à Bali
    Courrier des lecteurs

    Génération quenelle.


  • #1423158
    le 18/03/2016 par Silence Radieux
    Courrier des lecteurs

    Bonjour jeune Corse,

    Je ne sais pas si ce message vous le lirez ou pas, mais je tiens à vous dire que je suis un autre jeune homme sur un autre continent et c’est aussi grâce à vous, en vous lisant, que la profondeur de mon soulagement grandie.

    Je bosse pour mon entreprise, une galère, je m’en sors peu mais grâce aux échanges, aux dialogues que je consomme avidement, je me suis mis à rire un peu plus, à réfléchir sans désespoir et, sans me sentir mieux, je vois mieux la crise et pour ça je nous souhaite une rapide prise de conscience libératrice, pleine d’humanité malgré les menaces horribles que nous subissons. Vous êtes un frère pour tous. L’école m’a rien appris d’important, pareillement dégoûté du système, ces échanges m’apprennent beaucoup plus.

    Voilà, merci à tous, on compte sur nous. Qu’un Dieu vous protège et mille mercis.

    H.


  • #1423260
    le 18/03/2016 par Pierre Ghi
    Courrier des lecteurs

    France : Traction/Attraction, Portance/Importance.


  • #1423683
    le 19/03/2016 par Rémi Lobry
    Courrier des lecteurs

    Cher 1/2 compatriote (ma mère est de Borgo),

    L’école sert uniquement à passer les examen qu’elle invente elle-même. Je suis allé jusqu’en seconde, j’ai fait un trimestre de première puis je me suis barré. Ma prof de français refusait de noter mes dissertations de trente pages tappées à la machine, dont je choisissais moi-même le sujet, sous prétexte qu’elles n’étaient pas scolaires .

    En gros l’enseignement sert à te faire penser (on n’y apprend pas à penser mais comment penser voir, même, quoi penser) que le système dans lequel tu vis est le meilleur du monde et que tu dois bien respecter les gens aux manettes du bousin.

    Ce n’est pas vrai des maths et de la physique. Tout ce dont on a besoin c’est du primaire, apprendre à lire, à écrire et à compter. Après quoi c’est à toi d’être curieux.
    J’ai traduit des bouquins, conduit des projets informatiques avec tout plein de diplômés sous mes ordres en n’ayant que le BEPC.

    Je l’ai déjà posté ici, aussi je me répète : les gens qui savent faire un truc le font, ceux qui ne savent pas l’enseignent. DE toutes façons toutes les conférences pertinentes dans n’importe quel domaine sont à présent en ligne. Le primaire est important, ensuite tu te débrouille et fonce directement au supérieur. Entre les deux, à part draguer des filles, tu perds ton temps.

     

    • #1424702
      le 21/03/2016 par louane
      Courrier des lecteurs

      L’école : la boite à chômage !
      Depuis qu’on demande des "diplômes" pour travailler c’est une catastrophe ! on se tue à la prépa "aux diplômes" je parle de ceux non cadres.
      On perd des années pour rien, et tout çà pour sélectionner les plus plus privilégiés.
      Je me suis fait raccompagner par un couple en voiture, car j’en ai pas.... moi qui suit diplômé !
      Lui, le conducteur, est à la retraite, il a travaillé chez citroen toute sa vie aux cartes grises, il sait peu écrire et n’a pas été à l’école, avec sa femme qui a été employée toute sa vie, ils ont une maison neuve, avec piscine, voiture neuve, et font 1 voyage par an !!!
      moi j’ai 50 ans diplômé et j’ai rien !!!! cherchez l’erreur !


  • #1423859
    le 19/03/2016 par quantique
    Courrier des lecteurs

    @ Rémi Lobry
    Et il y a ceux qui savent faire un truc et qui, après plusieurs années de pratique, veulent transmettre leur savoir-faire.

    A cet instant, ceux-là, ces intervenants extérieurs réalisent que certes tout le corps enseignant n’est pas à pendre mais qu’il participe activement à la raréfaction du savoir créant inéluctablement une génération de naufragés, d’asservis... d’esclaves en devenir.

    A l’image des valeurs mensongères sur lesquelles s’est fomentée la république, c’est le déni et la soumission de l’éducation nationale qui corrompt notre jeunesse.

    Par l’expérience, je suis instinctivement convaincu que la génération 20-30 ans est la moins gangrenée de l’époque contemporaine car encore chétivement rattachée à certaines valeurs.
    Pas toute cette génération mais seulement une poignée dont la fougue participera à notre salut.

     

    • #1423913
      le 19/03/2016 par Rémi Lobry
      Courrier des lecteurs

      Je parle bien évidemment de l’éducation nationale. J’ai fait mes études en informatique dans le privé (avec un emprunt bancaire) et en cours du soir au CNAM. Tous les profs étaient des professionels en détachement. Un enseignant c’est un type qui entre à l’école à six ans et qui en ressort à soixante et pendant quinquante quatre ans il t’explique comment fonctionne un monde où il n’a jamais foutu les pieds

      Mon fils a fait pareil, n’a même pas passé le Bac. Il a emprunté à une banque, comme moi, pour préparer un BTS de Com. Il est chef de projet maintenant. En Fac, en informatique, ils t’enseignent encore le Pascal. Les gens malins font des certifications chez les constructeurs (genre CISCO, Oracle...). La Fac est une usine à intello-précaires.


  • #1426465
    le 23/03/2016 par Seb
    Courrier des lecteurs

    J’l’aime bien lui, il me plait.

    Ils me ressemblent les amis de Soral.