Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courriers des lecteurs

"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"

Bonjour monsieur A. S.,

J’ai écouté 5 fois de suite votre vidéo Hommage à Robert Faurisson, j’avais la chair de poule.

Votre position allongée sur le canapé avec cette tenue est très symbolique.

Votre vidéo de 19 minutes m’a rappelé le discours de Victor Hugo contre la peine de mort.

J’apprends toujrs les jours avec vous comment et pourquoi c’est nécessaire d’être digne.

Mes respects.

 


 

Cher Alain et l’équipe E&R et Dieudo,

Je suis très reconnaissant d’avoir pu faire votre connaissance grâce a un de mes enfants qui m’a signalé votre site d’information il y a maintenant de nombreuses années.

J’ai pu acheter de nombreux livres et réparer mes lacunes en matière historique (j’ai rencontré Marion Sigaut avec ma fille près de Genève, et Pierre Hillard à Paris XVe) et politique.

Je sais avec conviction que vous avez « presque » raison et j’espère avoir l’occasion de vous rencontrer et de vous serrez la main amicalement.

Respect pour votre œuvre et de tous ceux qui sont avec nous et pensée émue pour notre maître Robert Faurisson qui a donné sa vie pour rétablir l’histoire.

 


 

Je m’appelle Moustapha,

Je suis cadre architecte informatique et je suis français musulman et soufi.

Je suis aussi membre de La France insoumise.

Je vous suis depuis longtemps et je reconnais être en adéquation avec beaucoup de vos positions concernant notre nation.

C’est peut-être pas beaucoup, mais au même titre que je contribue à La Fi, a partir de ce mois je ferai un don mensuel à votre association en espérant que cela aide car nous sommes tous embarqués dans le même bateau qui s’appelle France.

Prenez soins de vous et du courage.

Cordialement.

 


 

Bonjour Monsieur SORAL,

Après longtemps avoir été apolitique, j’ai décidé de m’intéresser à la société dans laquelle je vis.

Je suis français d’origine marocaine, je refuse de choisir car comme je ne pourrai choisir entre mon père et ma mère, je ne peux choisir entre le Maroc et la France.

Pays dont un peuple a pris les armes contre et pour la France, dont les imams ont délivré des passeports musulmans pour sauver leurs frères juifs et dont un Souverain a préféré l’exil plutôt que de livrer ses sujets d’obédience judaïque.

Je me targue d’être islamiste : pratiquant de l’Islam, chrétien car je reconnais les Évangiles en tant que textes sacrés et juif car je respecte la vraie Torah.

J’en ai assez de ces amalgames qui pervertissent la réalité, je suis sémite par ma langue d’origine et ma religion.

Je suis pour la liberté pour laquelle de grands Hommes ont donné leur vie. Je refuse d’être rattaché à « l’imam » de France qui ne maîtrise ni les fondamentaux de ma religion ni la langue dans laquelle il pourrait me l’expliquer (le français).

Marre de ces « méprises conscientes » de ces écrivains qui ont pour fonds de commerce la haine raciale, qui confondent Arabes et Maghrébins car ils ont les idées encore enveloppées dans les journaux de l’époque.

J’officie dans une administration qui doit veiller au bon respect des lois et membre d’une association fraternelle, ce que vous décrivez, je le vis au quotidien.

Permettez-moi, Monsieur SORAL, de prendre le maquis avec vous.

Je préfère vivre un jour debout que mille à genoux.

B.

 


 

Bonsoir monsieur SORAL,

Cela fait au moins 10 ans que je vous suis et je dois dire qu’en dehors de quelques petites imperfections, Je rejoins vos analyses totalement et je vous suis reconnaissant car grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot.

Je suis kabyle, un musulman culturel pour vous paraphraser.

Vous défendez les musulmans du quotidien avec acharnement et j’en suis un.

Je suis un vigile de profession, j’ai 3 enfants âgés de 32, 29 et 24 ans, l’aînée est cadre, le deuxième est aide-soignant et le dernier est futur magistrat.

Quand mes enfants étaient dans les études je gagnais le Smic mais grâce aux aides de l’État j’ai aidé mes enfants à devenir ce qu’ils sont.

Pourquoi je vous raconte tout cela ? C’est pour dire que l’argument justifiant la racaillisation par les modestes conditions sociales ne sont pas crédibles.

Je précise aussi que j’ai élevé mes enfants dans le respect de la France pour une raison très simple : gratitude.

Bonne continuation et l’histoire a déjà retenu vos idées. Les idées lumineuses ont toujours raison tardivement, hélas.

Mes respects.

 

Voir aussi :

Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
Novembre 2017
Courriers des lecteurs
Poursuivez votre œuvre et votre combat aussi nobles que dangereux
3
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
De la théorie soralienne à la pratique quotidienne
10
Août 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un handicapé
8
Août 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un Français libre
11
Août 2017
Courrier des lecteurs
Vous êtes un rebelle
11
Juillet 2017
Courrier des lecteurs
Le Socrate de notre génération
6
Juin 2017
Courrier des lecteurs
Après les jeux vidéo, la lecture
8
Mai 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un "gitan français"
7
Mai 2017
Courrier des lecteurs
"La France tombera très bas mais se relèvera très haut"
7

Alain Soral ou la réconciliation nationale,
avec Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2074566
    le 02/11/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Courriers des lecteurs

    "Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"

    lol, y’a un discours de Louis-Ferdinand Céline que j’ai lu, mais dont je ne me rappelle plus le contexte et les références, où il exprime en substance le souhait que le peuple, les pauvres, cessent d’être les dindons de la farce.
    Il y dit, en gros : au moins, avant de mourir, ce serait bien que vous preniez conscience que vous avez été bernés.
    Que vous cessiez d’être des pantins, dans l’instant ultime de votre mort.

    Il a été de suite calomnié, mais aussi, entendu.
    La preuve.


  • #2074572
    le 02/11/2018 par Yves
    Courriers des lecteurs

    Jolies lettres.
    Amplement méritées.
    Du grand Alain Soral


  • #2074577
    le 02/11/2018 par merciAS
    Courriers des lecteurs

    lu et entendu 10000000000 fois mais tant pis.

    Merci Alain Soral


  • #2074593
    le 02/11/2018 par anonyme
    Courriers des lecteurs

    Si on ne meurt pas idiot, on mourra au moins esclaves, rassurons-nous !

     

    • #2074607
      le 02/11/2018 par Mattie Matté
      Courriers des lecteurs

      On ne va peut-être pas mourir idiots, mais il faut avoir la couenne vachement solide pour ne pas sombrer dans la déprime ou l’alcoolisme en s’initiant à la sociologie profonde de M. Soral...


    • #2074671
      le 02/11/2018 par anonyme bis
      Courriers des lecteurs

      si vous lisiez Christine Angot, faut peut-être passer par un sas de décompression avant en effet.
      Perso, j’ai commencé par lire ses texticules (abécédaires), c’était plutôt marrant...


    • #2074691
      le 02/11/2018 par guili guili
      Courriers des lecteurs

      @Mattie Matté
      Je peux comprendre votre sentiment, mais d’un autre côté, il me semble qu’il est toujours préférable d’être conscient d’une pénible que réalité que d’être inconscient. Même si ce qu’on voit est douloureux, mieux vaut regarder en face que fuir et se réfugier dans l’illusion. La conscience est douloureuse, mais en même temps elle donne de la force.
      Cordialement et solidairement.


    • #2074743
      le 02/11/2018 par anonyme ter
      Courriers des lecteurs

      guili guili vous avez raison, mais la liberté est exigeante faut le reconnaître, voyons ce que Soral et d’autres prennent dans la poire, dès qu’on essaie d’incarner certaines valeurs, une certaine virilité.
      Le fait est que les Français préfèrent le confort et la sécurité à la liberté. C’est un vrai sujet.
      La connaissance par les bouquins libère, oui, mais seulement théoriquement... Mais c’est déjà mieux que rien, en attendant mieux.


    • #2074752
      le 02/11/2018 par Ceslaoui
      Courriers des lecteurs

      @Mattie
      Déprime et alcoolisme, symptômes parmi d’autres du mal-être et quelque part d’un refus de s’adapter à une société agonisante. Remerciez ces symptômes, ils sont salvateurs, et l’expression que la plus belle part de vous même a encore des choses à dire et à faire. Ceux qui se résignent et s’abandonnent à la passivité et à jouissance illusoire ne sont que des bombes à retardement...


    • #2074769
      le 02/11/2018 par A human of Zin
      Courriers des lecteurs

      @Mattie Matté
      Et je vous garantis que c’est encore pire si vous avez mis des enfants au monde dans le siècle délirant qui a commencé.
      Mais :
      1 ) rien ne remplace la connaissance de son environnement, dans ce qu’il a de meilleur comme de pire ; et là-dessus, E&R et tous les auteurs qu’il m’a fait connaître a battu à plate couture en à peine 3 ans (je dirais ; voire 2 ans) 25 ans de lecture/écoute de France Inter, Télérama, Monde diplomatique, Canard enchaîné, arte, etc.
      2 ) intime conviction indémontrable par nature, le monde ne s’arrête pas à la matérialité brute que nous en restituent nos 5 sens ; je vous laisse creuser, tendez cette autre oreille, ouvrez ces autres yeux, c’est un chemin personnel (et c’est l’inverse d’une consolation : un chemin n’est pas une idée).


  • #2074594
    le 02/11/2018 par rimkus
    Courriers des lecteurs

    faudra m’expliquer comment on peut a la fois ecouter soral et etre avec melenchon...a part essayer d’avoir une part du gateau je vois pas !!!

     

    • #2074659
      le 02/11/2018 par Nostromo
      Courriers des lecteurs

      Melenchon est le seul dont le discours laisse penser qu’il "comprend l’empire".
      De toute façon pour rester éveillé, curieux, c’est pas mal de butiner de ci de là


    • #2074677
      le 02/11/2018 par berutureb
      Courriers des lecteurs

      Tout à fait, les deux sont difficilement conciliables.

      Melenchon, c’est le trotskiste de toujours, celui qui flaire la bonne opportunité, celui qui vit tel un grand bourgeois, qui cumule emplois et privilèges de la Ripoublique, celui qui a fait 20 ans de Parti socialiste sous l’ère de Julien Dray et consorts, celui qui a publiquement dénigré et insulté Jeanne d’Arc en la traitant de folle.

      Mais Melenchon, c’est surtout un gros menteur, c’est celui qui a fait semblant de feindre ignorer l’existence du dîner du Siècle, celui qui prétend dénoncer le pauvre alors qu’il fait partie des réseaux des puissants et appartient à la loge du Grand Orien, enfin, c’est surtout celui qui a appelé à voter OUI au traité de Maastricht en 1992, ce traité qui a interdit aux États d’emprunter de l’argent auprès de leurs banques nationales, et les a contraint de fait à s’endetter auprès des marchés financiers, d’où l’explosion des dettes nationales.
      Et je n’évoque même pas ses contradictions ubuesques à prôner l’immigration dans un pays de chômage de masse, supprimer les frontières par idéalisme utopique, leur absence totale d’amour de la France.

      Personnellement, je ne souhaite aucune réconciliation avec LFI, ses représentants, son électorat, ces gens passent plus de temps à nous combattre, à nous cracher à la gueule en nous traitant de faschistes, racistes, nazis ou autres que de dénoncer le capitalisme et les dérives du grand capital, non merci, je passe mon tour


    • #2074726
      le 02/11/2018 par redsniper06
      Courriers des lecteurs

      @ berutureb
      ô combien je suis de ton avis camarade !...Mélenchon est un leurre opportuniste et corrompu qui prospère sur la détresse du petit peuple afin de pouvoir mieux le trahir et le tromper !!!...


    • #2074783
      le 03/11/2018 par sephiroth
      Courriers des lecteurs

      Mais non mélenchon joue un double jeu. D’un côté il flatte une partie du peuple, de l’autre il flatte les puissants ( en leur disant qu’il s’en fout un peu du peuple) Une fois au pouvoir il trahira les élites. II y a des gens qui pensent ça. N’est pas Hugo Chavez qui veut !


    • #2074891
      le 03/11/2018 par Lila
      Courriers des lecteurs

      Mais "Soral" n’est pas présent en politique. (Ni E&R)

      Donc il n’y a pas de contradiction pour quelqu’un qui veut participer à la politique traditionnelle en soutenant un parti et en mettant un bulletin dans l’urne.
      Entre les convictions personelles et le choix politique disponible, il y a toujours une belle différençe.


    • #2075113
      le 03/11/2018 par yul
      Courriers des lecteurs

      Je ne serais pas aussi définitif.
      J’ai un collègue de travail qui milite et vote LFI. C’est quelqu’un ayant une compréhension des choses largement supérieure à la moyenne. Nous sommes tous les deux passionnés d’Histoire et relativement conscientisés. Pour lui (et un peu par provocation) je me définis comme "national-socialiste c’est-à-dire communiste d’extrême-droite" (j’aime bien la formule, même si elle est réductrice)... et pourtant, dans l’atelier, nous sommes les seuls à discuter sérieusement politique...
      Tout ça pour dire qu’il ne faut pas réduire quelqu’un à son vote car il est en rapport au choix disponible.


    • #2075228
      le 04/11/2018 par berutureb
      Courriers des lecteurs

      Honnêtement, je parle souvent avec des électeurs de LFI, et ils sont d’une intolérance sans nom, persuadés d’avoir raison sur tout, d’être anti système.
      Dès que tu évoques un rapprochement éventuel avec des électeurs d’extrême-droite, ils sont les premiers à refuser catégoriquement, considérant que leur ennemi historique est la droite souverainiste et patriote, donc aujourd’hui, j’en suis personnellement arrivé à un point où je ne souhaite aucun rapprochement avec ce parti, bien que j’apprécie grandement le rassemblement entre la droite gaulliste et le communisme, ou le cercle proudhon, après la seconde guerre mondiale.
      Après, bien entendu, il ne s’agit pas de généraliser tout le monde, nul doute que ton collègue sort du lot et fait l’objet d’une compréhension quelque plus grande des choses.
      Il faudrait toutefois lui demander que pense-t-il de son mentor et des nombreuses contradictions que j’ai énoncées (immigrationisme de masse, logique de destruction de la nation et des frontières, appartenance à la franc-maçonnerie, oui à Maastricht...) parce que ça, c’est du sérieux et rien d’autre...


  • #2074598
    le 02/11/2018 par lila bleu
    Courriers des lecteurs

    Je suis française d’origine marocaine et maintenant établie en Suisse. Je suis une amoureuse des belles lettres françaises et du cinéma d’antan. Quel plaisir d’écouter, de voir et revoir les films d’une France d’époque qui a quasi disparu aujourd’hui avec Louis Jouvet, Fernandel, Sacha Guitry, Madeleine Robinson, Ginette Leclerc et bien d’autres.

    Ces films souvent réalisés avec des moyens modestes, m’enchantent et me confortent dans ma vision du monde et de ma conception des valeurs de la famille, de l’amitié, de la fidélité, de la patrie. Les gens s’exprimaient dans un français soigné, avaient de la courtoisie et une décence dans leur tenue, leur rapport avec autrui.

    D’ailleurs, est-ce que ER pourrait revisiter ce patrimoine incomparable pour montrer ce qu’était la France et ce contre quoi nous devons nous battre aujourd’hui pour la sauvegarder et la perpétuer ? Oui, la France du début du 20ème siècle était fascinante, nous devrions nous en inspirer pour relever les nombreux défis d’aujourd’hui et de demain...

     

    • #2074653
      le 02/11/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Courriers des lecteurs

      Les films (de Cinéma) réalisés avec des moyens modestes, que ce soit en France ou ailleurs, ont le privilège de moins mentir par l’image.

      En gros, c’est l’assurance que les moyens du bord fournissent un reflet relativement fidèle de l’époque où ça a été tourné.
      Un exemple : Gone in 60 Seconds, l’original de et avec H.B. Halicki (La grande casse, 1974), c’est de la pure poésie : la secrétaire appelée "Pumpkin" (Citrouille) change de coiffure et de vêtements à chacune de ses apparitions : elle enterre toutes les stars galvaudées.
      Le moment où elle fume une cigarette, tandis que le chauffeur parcourt le garage des voitures volées en superposition de destin, c’est ultime, comme préliminaires !
      Parce qu’ après, y’a le meilleur car chase du Cinéma.
      Personne n’a fait mieux.
      H.B. Halicki, Gone in 60 Seconds, 1974.

      Il s’offre même le privilège, au début, de te montrer une scène de poursuite nocturne, où il n’y a rien à voir, en échauffement.
      Vroum, Vroum !


    • #2074654
      le 02/11/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Courriers des lecteurs

      Les films (de Cinéma) réalisés avec des moyens modestes, que ce soit en France ou ailleurs, ont le privilège de moins mentir par l’image.

      En gros, c’est l’assurance que les moyens du bord fournissent un reflet relativement fidèle de l’époque où ça a été tourné.
      Un exemple : Gone in 60 Seconds, l’original de et avec H.B. Halicki (La grande casse, 1974), c’est de la pure poésie : la secrétaire appelée "Pumpkin" (Citrouille) change de coiffure et de vêtements à chacune de ses apparitions : elle enterre toutes les stars galvaudées.
      Le moment où elle fume une cigarette, tandis que le chauffeur parcourt le garage des voitures volées en superposition de destin, c’est ultime, comme préliminaires !
      Parce qu’ après, y’a le meilleur car chase du Cinéma.
      Personne n’a fait mieux.
      H.B. Halicki, Gone in 60 Seconds, 1974.

      Il s’offre même le privilège, au début, de te montrer une scène de poursuite nocturne, où il n’y a rien à voir, en échauffement.


  • #2074650
    le 02/11/2018 par Soralien
    Courriers des lecteurs

    Moi j’ai découvert Soral grâce à Jean Robin. Merci M. Robin, dont plus personne ne parle aujourd’hui, à ma connaissance.

     

    • #2074730
      le 02/11/2018 par Pouet
      Courriers des lecteurs

      Dans le genre sioniste, existe-t’il pire ?


    • #2075138
      le 03/11/2018 par quidam
      Courriers des lecteurs

      Jean Robin... Pfff quelle référence ! un tartuffe en mal d’audience sans structure ni arguments.


  • #2074698
    le 02/11/2018 par giustizia
    Courriers des lecteurs

    Du beaume au coeur !


  • #2074699
    le 02/11/2018 par giustizia
    Courriers des lecteurs

    Pardon, "baume"


  • #2074759
    le 02/11/2018 par Œil de Lynx
    Courriers des lecteurs

    Alain Soral n’a tué personne, braqué personne, volé personne agressé personne ... Et pourtant il risque la prison !!!
    Ce n’est pas normal et ça ne se passe, pas en Albanie dans les années 50 ! Non ici en France en 2018
    Moi je suis outré.
    On devrait sortir manifester dans la rue car demain ou après demain cela peut être n’importe qui à partir du moment ou vous critiquez et n’ êtes pas dans le bon sens du système
    Bientôt à ce ritme on va finir par être tous des Palestiniens ici en France chez nous !


  • #2075346
    le 04/11/2018 par alentiretvaincre
    Courriers des lecteurs

    Nous redoutons les expériences et finissons par nous dissimuler sous les vieux oripeaux de nos aînés, néanmoins, avec le temps passé, nous avons acquis assez de force pour comprendre les nouvelles éprueves qui vont forger notre avenir et nous faire découvrir de nouvelles perspectives auxquelles nos adversaires n’avaient pas songés.

    La mémoire des aînés ne doit, certes, pas être tue ni oubliée, mais E&R, cet ensemble que nous formons ici, cet outil, a une lourde responsabilité face à l’avenir pour peu que nous tous voulions nous engager sur ce chemin.

    Les temps nouveaux nous font face, ils nous appatiennent, or si nous voulons aboutir à un désatre intellectuel, nous n’avons qu’à refuser de produire l’effort et continuer à toujours répandire une critique de tout, sur tout et, quand le moment venu on nous offre le droit d’expression par le biais du scrutin ; retourner vers le moins pire des choix tel que nous nous concevons individuellement à travers lui ; ou selon comme nous nous concevons l’alentour.

    Ce mouvement des gilets jaunes, cet acte purement citoyen du ras-le-bol général, est la preuve de l’inadaptabilité de solutions venant d’ailleurs à notre peuple, puisque notre nation n’est similaire à aucune autre ; notre peuple ne saurait y trouver des ressources qui lui conviennent. Ce mouvement, je le vois comme le début de la fin du bi-partisme en France !

    Aujourd’hui, se joue une envie de séparation de destins jusque-là communs, ce n’est pour moi que l’échec de la conception de ce que devait être la France, de notre notion du peuple.
    C’est moins une vision désespérée de nous-mêmes que je vois là, que la possibilité d’aboutir au condominium populaire français sur la tyranie qui se gave sur notre dos.

    E&R, par sa dénomination même, doit devenir le bras armé de la contrainte populaire qui se rendra souveraine sur toutes les ligues de pouvoir faliies devant nous, toutes !
    Ce n’est pas le réceptacle des frustrés, mais l’endroit où les frustrations populaires trouvent leurs solutions !

    C’est, là où les efforts sont toujours soutenus, pour substituer par l’esprit cette vacuité haïssable bouffée d’orgeil qui n’a plus aucune imagination, et est inexcusable dans son manque d’expérience mais, qui nous saigne en nous disant que c’est pour notre bien à tous.

    Nous pouvons l’anéantir, sans violences ni bêtises, en renonçant à vivre en promiscuité entre-nous, pour, redevenir, le peuple Français !


  • #2075541
    le 04/11/2018 par Rabbi Tocu
    Courriers des lecteurs

    Et non Moustapha tu n’es pas français et tu ne le sera jamais car tu t’appelles Moustapha et que tu es musulman...
    Car c’est comme si je disais je m’appelle Robert Dupont je suis chrétien et je suis chinois ... ou bien encore je m’appelle Tchang Li Wong je suis taoïste et je suis algérien ...
    Les chinois, les algériens ne le croiraient pas ...
    Et moi français de souche chrétien je sais que tu n’es pas français même si tu as une carte d’identité française ...
    Ceux qui veulent détruire la nation française et le peuple français te font croire que tu es français mais ils te mentent. Les mêmes ne se reconnaissent que génétiquement par le sang issu de la mère ... alors un maghrébin musulman français tu vois, ce n’est pas gagné ... loin s’en faut pour qui réfléchit un peu.
    Voilà Moustapha tu es algérien ou marocain ou tunisien avec des papiers français et ce n’est pas pareil qu’être un vrai français.
    Et tu peux être fier d’être algérien marocain tunisien ...

     

    • #2075889
      le 05/11/2018 par Rabbi Tocu
      Courriers des lecteurs

      Je veux dire par là, pour moi qui enfant ai du fuir mon pays l’Algérie quand les vrais algériens - je veux parler de ceux qui s’appelaient comme toi, pas des Robert Dupont qui allaient à la messe le dimanche, mais des Moustapha qui allaient à la mosquée ...-ces vrais algériens nous ont fait comprendre que nous n’étions pas chez nous, pour moi qui n’ai pas eu de père car tué par tes pairs au nom de la France ... tu ne me feras jamais croire que tu es français comme moi ... jamais.
      J’espère que tu comprends que tu te trompes et que tu es dans l’erreur ... mais visiblement non puisque tu es chez le franc maçon Mélenchon traitre aux travailleurs et soumis au lobby ...


  • #2076243
    le 06/11/2018 par labelette
    Courriers des lecteurs

    Messages très positifs et agréables à lire. Notamment sur la gratitude à l’égard de la France.

    En revanche, je voudrais dire au contributeur (se décrivant musulman juif et chrétien) qui refuse de choisir entre la France et le Maroc (c’est comme choisir sa mère ou son père) que son exemple est franchement erroné.
    Il me semble qu’un pays a besoin de la loyauté sans faille de ses habitants et Chefs pour prospérer (une des raisons de notre déliquescence, puisque nos politiciens (français de souche pour la plupart, mais traîtres & corrompus par des Etats étrangers) ne sont plus loyaux depuis longtemps et permettent que notre Pays soit pillé depuis des décennies).
    Dans les Evangiles (puisqu’il les reconnaît) Jésus-Christ nous avertit : "nul ne peut servir 2 maîtres".
    Cette assertion qui concerne Dieu et l’Argent, est également valable pour un pays.
    Nul ne peut servir 2 pays et c’est pour cela que la double nationalité est une pure hérésie.
    Si demain, la France et le Maroc sont en guerre (économique ou militaire), à quel pays ira sa loyauté, son allégeance ?
    Je cite pour cela un franco-algérien que mon mari a croisé au service militaire il y a 25 ans "je fais mon service militaire en France parce que c’est +court qu’en Algérie, mais si un jour c’est la guerre entre ces 2 pays, je me battrai pour l’Algérie contre la France" !?!

    Signé : une femme qui n’a qu’un seul pays (la France), un seul passeport et nul "pays-planB" pour fuir si ça se passe mal ici. D’où ma radicalité sur le sujet.

     

    • #2078471
      le 09/11/2018 par Victor E.
      Courriers des lecteurs

      Et la paix et la prospérité cela ne vous a jamais effleuré l’esprit. Sacré esprit guerrier en citant les évangiles en plus. Si j’étais franco-marocain, je me batterai pour que cela se passe de manière civilisée en cas de conflit.
      Bref


Commentaires suivants