Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs

Mr Soral,

Vous etes un Bach, un Mozart dans votre domaine !!! eux de petits rappeurs sans talents pardon pour le pléonasme, ils n’existent que grâce aux chemins que des De Beketch, Ratier, Vous, Dieudo avez tracés !!!

Alain vous êtes un Penseur ! Un Auteur ! Eux ne sont rien de plus que des YOUTOUBEURS...

De la merde marchande spectaculaire...

Alain vous êtes de la trempe des Debord, des Clouscard, voilà votre carrure, qu’avez-vous à prouver ?

Vous n’avez rien à nous prouver, vous avez fait depuis des décennies tout ce qu’il était possible en restant le Boss ! Voilà votre place ! Elle est, en dialogue avec Douguine, Imran Hosein, le Menhir, voilà votre place aux cotés des Debord, Clouscard, Reed, des éveilleurs de consciences.

Vous étés un combattant, on vous a vu en Serbie, au Liban, en Syrie, en Russie, en Corée, partout dans le monde qui résiste. Tout cela et plus encore vous donne votre légitimité et mérite le respect, vous n’avez rien à prouver face à des BB insolents.

Tout le travail que vous avez accompli restera ! Eux qu’ont-ils fait ? Qui sont-ils ? Ils essayent de se mettre à votre niveau mais putain ce ne sont que des YOUYOUTUBEURS qui parlent forts... et tout est dit.

Je ne comprends pas… en 3 phrases vous les anéantissez, sont-ils des ennemis prioritaires ?

Votre talent est celui du pédagogue, qu’avez-vous à gagner ? Qu’avons-nous à apprendre à vous écouter dialoguer avec Hanouna ? Que vous êtes au-dessus ? Sans dec ?

C’est du même niveau, une offensive sioniste de caniveaux, quand vous êtes sur le toit... nous ne les connaissons pas nous ne les entendons pas, nous préférons entendre ce que vous avez à dire sur notre monde notre histoire sur ce combat d’éveil.

Bien sûr qu’il faut de la virilité, du courage et vous l’avez assez pour nous préparer nous éveiller, ce n’est pas ce sacrifice que nous attendons, vous avez déjà beaucoup abandonné pour ce combat, ils ne méritent pas que vous gâchiez 2 calories pour faire leur buzz !!!!

Votre travail votre combat avec Dieudo est un vrai saut qualitatif dans nos prises de conscience mais putain eux qu’ont-ils fait ????

Merci Alain.

Merci Monsieur, vous en étés un ! Eux ils sont nés la semaine dernière non ???

S., 50 ans, non érudit.

 


 

Bonsoir M. Soral,

Cela fait cinq ans que je pense à vous écrire. Cinq ans aussi que j’ai quitté la France pour tenter ma chance au Brésil. J’y vis sans téléphone, sans clés, sans carte bleue et sans sécurité sociale. J’ai ce qu’on appelle une situation précaire et pourtant je n’ai toujours pas traversé l’océan en sens inverse.

Avant mon départ, j’avais un petit salaire que je flambais en abonnement téléphonique, en chambre de bonne et en drogue douce. Je lisais Jean-Claude Michéa et je conspuais, sans même savoir les définir, le nationalisme et le capitalisme, responsables alors de tous les maux de la Terre. J’entretenais des discussions vaseuses à l’aide d’une rhétorique limitée. En bref, j’étais un bon petit nervis (anti)fachiste.

Un jour, un ami de bohème vint me trouver suite à un conflit qui nous avait opposés de façon virulente. Il s’agissait de déterminer si Dieudonné incarnait le mal absolu, comme voulait nous le faire croire l’ensemble des grands médias, ou si cela cachait autre chose. J’avais défendu cette seconde option par esprit de contradiction et sans réelle conviction, ce qui suffit à échauffer la discussion.

Quelques temps plus tard, il vint s’excuser pour m’avoir contredit et, après avoir réhabilité Dieudonné dans sa bonne considération, il évoqua votre nom ainsi que celui d’un certain professeur Faurisson. N’ayant jamais vraiment reçu d’excuse de la sorte, ma curiosité fut piquée au vif et le soir même je regardais le documentaire Un Homme puis j’écoutais dans la foulée quelques-unes de vos interventions corrosives.

Les faits étaient là. Je ne pouvais pas les ignorer. Certains pourraient peut-être s’y soustraire faute de discipline critique. D’autres sont trop âgés et endoctrinés pour remettre en cause une vie de mensonge. J’ai une pensée ici pour mon père, convaincu de l’importance de sa judaïté fictive. Enfant, il me faisait voir des reportages sur Auschwitz et on allait voir La Vie et belle au cinéma. Nos visages ressortaient de là tuméfiés de larmes, et nous étions convaincus d’avoir vu une sorte de documentaire romancé. Quelle arnaque...

Suite à la découverte de ces devoirs de mémoires corrigés, ma réaction fut aussi déplacée qu’inattendue. Je travaillais à l’époque comme peintre en bâtiment dans un centre d’exposition parisien où la dialectique végétarienne LGBT sauce BFMTV ne manquait pas à chaque pause déjeuner d’étaler sa petitesse dévergondée. Je masquais à peine mon désintérêt tandis que ma petite collègue de travail avait les yeux qui brillaient d’enthousiasme devant autant de branchitude progressiste.

Le copinage avec le patron était de mise et le travail secondaire. Autant dire que je faisais tout à l’envers. On me reprochait mon manque de sympathie et mon surplus d’efficacité, très mauvais indice pour cumuler des heures intermittent. Je n’étais pas à ma place et je savais que ne m’y sentirais jamais. Je n’eus donc aucun scrupule à balancer votre nom ainsi que celui du professeur entre deux discussions vides de sens.

De la petite collègue traumatisée à la direction gay friendly en passant par les stickers chasseurs de skins sur les casiers, j’étais devenus la brebis galeuse à éviter. À la fin du mois, je récupérais mon chèque et la DRH m’assurait d’un faux sourire qu’on me contacterait pour un prochain projet. Une semaine plus tard je vidais mon compte en banque ; j’achetais un aller simple pour Rio ainsi que quelques livres KontreKulture.

Vous avez indirectement contribué à écrire quelques lignes de cette petite histoire. Et si ce n’est vous personnellement, ce sont certaines lectures que j’ai entreprises en suivant vos conseils ; Rousseau, Balzac et Nietzsche notamment. Aujourd’hui si je lis et comprends Schopenhauer c’est encore un peu grâce à vous !

Pour finir, laissez-moi vanter votre courage. Car si ce dernier est rare, c’est parce qu’il est constant. Vous le démontrez encore aujourd’hui en acceptant un combat au poing contre un jeune nervis musclé provocateur. Vous en faites aussi la preuve quand vous appelez les esprits talentueux qui vous entourent à s’illustrer à leur tour dans ce combat contre l’abrutissement et la tyrannie. L’humilité, la vrai, n’est elle pas en soit l’aboutissement d’une vie de courage ?

Aussi je tâcherais de suivre les cours Soral si j’ai l’occasion de rentrer en France. Je n’ai jamais aimé les bancs d’école mais celui-là promet d’offrir un contenu suffisamment incisif pour assurer l’attention des élèves les plus distraits.

Vous parlez aussi de passer l’arme à gauche. Prenez tout votre temps.

Continuez donc de passer l’arme tout court : pas de chevalier sans maître d’armes.

Longue vie à vous.

J.

Voir aussi :

22 juillet
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
30 juin
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
45
31 mai
Courrier des lecteurs
7
7 avril
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
28 février
Courrier des lecteurs
38
27 janvier
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
Novembre 2017
Courriers des lecteurs
Poursuivez votre œuvre et votre combat aussi nobles que dangereux
3
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
De la théorie soralienne à la pratique quotidienne
10
Août 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un handicapé
8
Août 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un Français libre
11
Août 2017
Courrier des lecteurs
Vous êtes un rebelle
11
Juillet 2017
Courrier des lecteurs
Le Socrate de notre génération
6
Juin 2017
Courrier des lecteurs
Après les jeux vidéo, la lecture
8
Mai 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un "gitan français"
7
Mai 2017
Courrier des lecteurs
"La France tombera très bas mais se relèvera très haut"
7
Mai 2017
Courrier des lecteurs
Soral Président !
9
Mai 2017
Courrier des lecteurs
Un musulman : "J’ai voté pour Marine au premier tour, pas au second"
162
Mai 2017
Courrier des lecteurs
Soutien d’un juif du quotidien à Alain Soral et Marine Le Pen
17
Mai 2017
Courrier des lecteurs
Je suis français musulman et je vote Marine
9
Avril 2017
Courrier des lecteurs
"Je préfère une France proche de Le Pen et Mélenchon qu’une France où l’argent est roi"
24

Pour ne rien rater du cycle de formations, sur E&R :

Une philosophie de combat
sur Kontre Kulture

 

Contribuez au financement participatif d’Alain Soral !
(émission accessible à partir de 20 €/mois
)
(cliquer sur l’image)
 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2018245
    Le 4 août à 15:17 par Dam Ned
    Courrier des lecteurs

    J’ai envie de dire que le grand succès de Soral c’est, en toute simplicité, d’avoir légitimé le questionnement, toutes les interrogations, l’information et la pensée alternative. S’il existe autant de sites de réinformation aujourd’hui c’est parce que Alain a ouvert la voie.
    Le travail n’est pas terminé pour autant, bien au contraire, car un tel succès attire les vautours. Il faudra savoir transformer cette audience en véritable prise de conscience afin d’éviter le piège de la naissance d’une dissidence contrôlée, au service des mêmes !
    Courage et longue vie à Alain !

     

    Répondre à ce message

  • #2018252
    Le 4 août à 15:25 par JL29
    Courrier des lecteurs

    On me reprochait mon manque de sympathie et mon surplus d’efficacité
    Qu’avez-vous voulu dire entre ces deux propositions apparemment contradictoires ?
    Cordialement

     

    Répondre à ce message

    • #2018331
      Le 4 août à 17:50 par Tyler228
      Courrier des lecteurs

      « Le copinage avec le patron était de mise et le travail secondaire. »

      En clair, dans ce travail, il fallait plus discuter et moins travailler. Or l’auteur du courrier préférait le travail ("surplus d’efficacité") au tissage de relations sociales (d’où le "manque de sympathie").

      Je ne vois pas de contradiction.

       
    • #2018340
      Le 4 août à 18:06 par kiki
      Courrier des lecteurs

      Toujours très sympathique ces courriers.

      Ce que ce monsieur a voulu dire, si je puis me permettre et de ce que je ressens, c’est qu’il ne faisait pas le fayo ou le faux derche, et que là où les autres bossaient à deux à l’heure, lui il envoyait du gros. Bref, un efficace. J’ai vécu la même il y a 20 ans.

      Bon anniversaire à ma Fab adorée.

       
  • #2018289
    Le 4 août à 16:40 par Lovyves
    Courrier des lecteurs

    Nous, nous sommes des "bons" ; les autres sont des "mauvais" !
    Nous, nous pensons, les autres ne pensent pas !
    Refrain connu.
    Lequel ne nous "élève" pas.

     

    Répondre à ce message

    • #2019167
      Le 6 août à 09:27 par Eric
      Courrier des lecteurs

      Ce qui ne nous élève pas comme vous dites, c’est ce trait assez partagé qui consiste à surinterprèter les propos d’autrui. Rien de ce qui est dit dans le courrier en question n’est manichéen au point où vous l’exprimez. Il fait part d’une expérience, la sienne, et ne fait aucunement la généralisation que vous lui prêtez. Et tant mieux.

       
    • #2019261
      Le 6 août à 13:07 par yul
      Courrier des lecteurs

      Quand on pense avoir un combat à mener, il faut bien être ancré dans cette certitude : je représente le bon, mon ennemi le mauvais... Le contraire garantit l’échec !
      Mais la notion de combat vous est sans doute étrangère, les choses se mettant en place toute seule par le phénomène d’auto-mouvement...

       
  • #2018497
    Le 4 août à 23:08 par Greyfox Sylver
    Courrier des lecteurs

    Je dois admettre que le premier courrier n’est pas très agréable à lire (abus de ponctuation, formulation des phrases etc), mais outre la forme, je suis d’accord sur le fond.
    Je me souviens qu’avant que le conflit est vraiment démarré, la bande à ring - que j’ai écouté pour faire bruit de fond pendant que je travaillais - prétendait "tendre la main à Alain Soral". J’avais trouvé ça drôle. Théoriquement, c’est celui qui est au dessus hiérarchiquement qui tend la main, sauf dans le cas de la mendicité, et AS est évidemment au dessus en terme de production, de capacités intellectuelles, de parcours de vie, de sérieux... En plus d’être médiocres, ils sont drôlement prétentieux donc (ou mendiants).
    Quant au second courrier, je trouve assez triste que les meilleurs français, ceux qui savent et comprennent, s’expatrient à cause de la capacité anxiogène toujours grandissante de ce pays. D’autant plus qu’il évoque une pénible réalité du monde du travail. Peut importe la qualité/quantité du travail fourni, c’est pas ce qui vous apportera la moindre reconnaissance auprès de l’entreprise...

     

    Répondre à ce message

  • #2018801
    Le 5 août à 17:31 par Jopal
    Courrier des lecteurs

    Lire, susciter, éveiller, informer, écouter, comprendre, partager, encourager. Voilà les quelques verbes d’action prodigués auprès des siens, d’ amis, d’inconnus, sur ce monde de l’information hors-système.
    Pas d’arrogance, pas de nombrilisme, pas de propagande, pas de prosélytisme. Juste EVEILLER comme déclic. Le réveil est vraiment douloureux, violent et pénible pour beaucoup. Il est surtout SALVATEUR pour beaucoup aussi.
    C’est ma modeste participation depuis quelques années.
    Merci à Alain Soral et bien d’autres vraies lumières de vie.

     

    Répondre à ce message

  • #2019126
    Le 6 août à 07:14 par No Passaran-Tamplan
    Courrier des lecteurs

    Hasta siempre Comandante Soral


     

    Répondre à ce message

  • #2019236
    Le 6 août à 12:02 par yul
    Courrier des lecteurs

    A propos de la personne qui est partie au Brésil :
    mis à part la fin des relations sociales néfastes, tout le reste on peut encore le faire en France, heureusement...
    En gros, le bonheur (ou tout au moins le mieux être) n’est pas forcément ailleurs.
    Je ne dis pas cela pour vous mais pour ceux qui seraient tentés par l’ailleurs, la merde est partout, il faut commencer par balayer devant sa porte...

     

    Répondre à ce message

  • #2019685
    Le 7 août à 09:00 par Michel
    Courrier des lecteurs

    "Il y a la loi et après la loi il y a les coups."

    Maître Lévy s’adressant à Dieudo.

    J’adresse mes meilleurs remerciements à Monsieur Soral pour son courage, son intelligence et les efforts qu’il a fait pour nous révéler gratuitement l’existence de l’Empire, son idéologie, sa stratégie et ses objectifs.

    A chaque fois qu’un Youtubeur agresse ou / et menace Monsieur Soral, il agresse ou / et menace tous les patriotes du monde, tous les catholiques traditionnels du monde, tous les musulmans traditionnels du monde, toutes les victimes de l’Empire militaro-médiatico-monétaire donc nous crevrons et tous les humains épris de Justice et de Paix.

     

    Répondre à ce message