Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un enterrement à Gaza, photo de l’année du concours World Press Photo

Suhaib Hijazi, deux ans, et son frère Mohamed, trois ans, sont portés sans vie par leurs oncles dans les rues de Gaza après la destruction de leur maison dans un bombardement israélien, le 20 novembre 2012. Le père des enfants a lui aussi été tué, et leur mère a été envoyée en soins intensifs.

Cette image réalisée par le Suédois Paul Hansen a été proclamée photo de l’année par le prestigieux concours World Press Photo, le 15 février 2013.

 

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Raaah, encore une photo qui SUINTE LA HAAAINE...


  • Deuxième quenelle, la photo d’Emin Özmen
    torture d’un Syrien par les "rebelles"
    http://www.hurriyetdailynews.com/im...

    par contre les photos 3 et 4 représentent une "rebelle" très rock et une "victime d’Assad qui massacre son peuple"

    deux quenelles contre deux intox est-ce cela l’objectivité ?

     

    • Evidemment non, mais qui parle ici d’être objectif ? Le but de la manoeuvre n’est pas la recherche de vérité mais la subversion du public et son abrutissement maximal par de l’émotionnel bon marché.
      D’un point de vue alimentaire maintenant, il s’agit pour les médiasde ne pas trop passer pour une quiche auprès du public afin de pouvoir continuer à vendre des m..., tout en ne passant pas pour partisan d’un "ignoble tortionnaire" qui ne "mérite pas de vivre", ce qui vaut mise au ban immédiate par la communauté organisée.


    • @arkamian

      les américains disent ’balanced’, on n’est pas partisan si on est équilibré.


  • World Press Photo = Horribles antisémites - Tout ceci est parfaitement nauséabond.
    J’imagine déjà les réactions sur le site de JSS News...


  • Allah i yarahemhom ...

    Que Dieu leur accorde sa miséricorde ...


  • Voila les crimes de guerre de l’état De Israël ..Merci a Égalité et Réconciliation d’être encore dans la charité chretienne et la compassion.
    Votre marque de fabrique ne peut être usurpé,vous êtes encore beaucoup a ne pas salopé l’image du christ . Merci.

     

    • Au nom du Christ et de la Charité, il faut aussi aimer avec la même parfaite intensité même le commandant qui ordonne le raid, même le pilote qui lâche la bombe. A défaut de mourir sous les bombes personnellement, c’est contre leur âme éternelle qu’il commettent le crime. Ces enfants sont des martyrs, ils ont quitté une vie de précarité pour une autre vie, probablement radieuse. Mais ces assassins, ceux qui gagnent sur cette Terre, quelle vie éternelle se préparent-ils donc ? En fait de vie, ce serait plutôt une agonie éternelle. Je suis sûr que quelles que soient les péchés de ces enfants, les prières de leur famille et de leurs proche ont déjà convaincu Dieu de les leur pardonner. Au contraire, qui pourra assez prier pour Le convaincre de convertir les âmes des tueurs, et les faire sortir du chemin qui les mène droit à la damnation éternelle ?

      Mes condoléances et mes pensées vont à la famille, et généralement à tous les opprimés. Mais ceux qui sont vraiment en danger, ce sont les oppresseurs. Certes, ils ne craignent pas les bombes, les famines, ou les vicissitudes de ce monde, mais après lui, ils trouveront un juge implacable, qui sait tout, et qui les accablera comme jamais ils n’auraient pu imaginer être accablés. C’est parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font qu’ils le font, les fous. La Charité et la compassion nous ordonne de beaucoup prier pour eux avant qu’il ne soit trop tard pour leur âme.


  • Deux anges que les portes du Paradis s’ouvriront grandes ouvertes !Amine !
    que l’on montre ses vrais images à la ldj !


  • Dommage que cette photo est retouchée et lissée comme jamais.

     

    • Je ne pense pas. En général ils ne rigolent pas avec ça. Pour info, wordpress avait destitué un ancien gagnant dans la catégorie sport car il avait effacé en post prod un pied qui apparaissait dans l’image.


    • Je fais le même reproche que vous à cette photo ... le "lissage" lui donne un air irréel et c’est bien dommage !..


    • Eh oui, faut pas se prendre pour Le Caravage... C’est plus tout à fait de la photo, c’est de l’image, et ça ne sera jamais de la Peinture... Ca crée du coup une distance esthétisante, ou ça renforce l’impact visuel ? c’est à l’appréciation du spectateur.
      Quoi qu’il en soit, il n’y a que des hommes sur cette photo, ça manque de femmes. Quelle réalité, quel témoignage ? On ne sait pas ce qui se passait hors cadre... Une énième photo "bien faite" d’une énième tragédie.


    • Tiens, c’est précisément là-dessus que j’allais écrire mon commentaire. L’esthétisme de cette photo parait étrangement peu naturel. Comme son cadrage d’ailleurs. Prendre une telle photo avec un super grand-angle (effet déformant courbe), en plongée (au dessus) d’une foule marchant vers soi avec de telles couleurs (saturation) et les expressions des visages aussi parfaites et visibles. Ce n’est plus de la photographie, c’est du miracle.


  • Mouais ce genre d’exhibitions me laisse froid : gagner un prix international en esthétisant la souffrance des gens me gène profondément. Surtout quand on connaît la propension du système à instrumentaliser les réactions émtionnellesde l’opinion. Propagande contre propagande, je ne vois ici rien de bon.

     

  • encore un photographe antisémite


  • Je suis tellement horrifié par les exactions commises par israël envers les Palestiniens, que je n’éprouve plus aucune espèce de compassion à l’égard des victimes de la "Shoah". Pour éviter toute mauvaise interprétation, je précise ne pas être négationniste ni révisionniste, mais simplement insensible face à cet événement historique. Après tout, j’adopte une attitude identique à celle de la majorité de la communauté internationale qui, délibérément, se désintéresse du sort des Palestiniens.

     

    • Ce n’est pas toute la Communauté Internationale, il y’a des pays qui soutiennent la Palestine :
      - Cuba Venezuela Bolivie Equateur Nicaragua.
      - Algérie Syrie Liban Iran Soudan
      - Corée Du Nord

      Après il y’a des pays qui ont un rôle assez ambiguë :
      - Russie Chine Brésil Argentine Vietnam Afrique Du Sud Inde

      Par contre ces pays la sont des Méchants Pro Israël (leur gouvernement biensûr)
      - USA Canada France Pays-Bas Italie Espagne Portugal Allemagne Pologne UK (toute l’UE) Corée Du Sud Croatie Bosnie Kosovo Albanie Israhell Arabie Saoudite Egypte Tunisie Libye(nouveau gouvernement) Qatar Emirats Arabe Unis Jordanie Turquie Colombie Géorgie Azerbaïjan Ethiopie Djibouti Yemen Oman Bahreïn Mexique Panama Thaïlande Chili Pérou Andorre Monaco St-Marin Nauru Philippines Taïwan Japon Norvège.


    • Merci de ne pas continuer à utiliser le même langage que nos adversaires.... Il n y a rien de commun entre :

      Négationniste : Individu niant une réalité historique, donc un menteur...
      Revisioniste : Individu recherchant la vérité historique pour la replacer dans un contexte reel et non falsifier, donc un "redresseur" de tords...

      En fait ces deux mots ayant un sens opposé : Le negationniste nie la verité, le revisionniste cherche la vérité, on ne peut donc être l’un et l’autre par rapport à un même événement.

      Bon dimanche...


  • #333040

    On dirait une image de synthèse...



  • photo de l’année par le prestigieux concours World Press Photo



    Ou comment se donner bonne conscience avec un peu de papier..çà mange pas de pain
    Hé Moshé t’as vu la belle photo ? oui tata Rachel apporte-moi des pistaches ...


  • Encore une confusion des genres.
    Cette photo (sur)retouchée est journalistique ? artistique ? Un journaliste serait un artiste ?
    Imaginons un attentat à la bombe ou autre horreur décrit dans un journal en alexandrin......Et qu’il gagne une récompense pour le meilleur article de l’année.....Les victimes apprécieraient......
    L’esthétique dans l’horreur est une perversion, en plus elle est primée et ça me dégoute !


  • Certains des commentaires ici sont affligeants. Mépriser le photographe et sa photo supposément retouchée sous prétexte qu’elle émane du monde journalistique, c’est lamentable de mauvaise foi ; revoyez vos priorités.

    Ce n’est pas un esthétisation de l’horreur, ni une quelconque marchandisation d’un drame. C’est la réalité à l’état brut, dans tout ce qu’elle peut avoir de choquant ou d’irréel, à moins que vous puissiez démontrer qu’elle a été mise en scène ou même retouchée. Cette photo est nécessaire, puisqu’elle met un visage sur un drame humain quasi-virtuel, elle rend concret une situation qui n’a, en dehors de son environnement immédiat, aucune réalité en dehors des articles et des segments télé aux nouvelles, qui ne se rendent que très rarement au niveau des hommes. Ce qui est en soit absolument indispensable.

    Enfin, l’aspect "lissé et plastique" de la photo tient seulement de ses couleurs, c’est-à-dire les visages plus éclairés qu’ils ne pourraient l’être dans un passage étroit partiellement à l’ombre. Il se pourrait simplement qu’il n’y ait eu une source lumineuse ou réfléchissante à l’arrière-plan : la mur à droite est moins sombre que celui qui lui de gauche, par exemple.

     

    • Je ne méprise personne, et encore moins des faits je m’indigne contre l’amalgame entre artistique et journalistique. Un journaliste se doit de rapporter des faits au plus possible objectifs (émotionnellement et idéologiquement) et le fait de retoucher une photo est le début d’une mise en scène. D’après mon expérience, je peux affirmer que cette photo a subit des retouches avec des programmes sophistiqués afin d’esthétiser l’image (ça pourrait d’ailleurs se discuter). Esthétique que l’on retrouve dans une grande partie des images de ce journaliste http://www.paulhansen.se/
      Je m’indigne que ce world press photo cautionne la sophistication de l’horreur dans le journalisme (les exemples ne manquent pas sur ce site) mais qu’elle soit cachée est encore plus abject comme dans toutes ces guerres récentes en apparence sans mort ni violence.
      Je vous rappelle pour finir qu’une image n’est jamais la réalité mais sa description. Pour aller vite, émotionnelle pour l’artiste et objective pour le journaliste. Et il n’y a là pour moi aucune échelle de valeur mais ne mélangeons pas tout…Cordialement


  • Afficher les commentaires suivants