Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

Maître Fabrice Di Vizio revient cette semaine sur l’obligation vaccinale au travers de l’arrêt du 8 avril 2021 de la Cour européenne des droits de l’homme (dont on attend qu’elle soit renommée prochainement des droits humains, au nom de la sacro-sainte neutralité de genre et autres mots épicènes bien pratiques d’un point de vue idéologique).

 

Cet arrêt, donc, mobilisa la formation plénière de la Chambre, ce qui n’était pas nécessaire, celle-ci pouvant se contenter d’un arrêt de Chambre. La raison pour laquelle la Chambre a voulu solenniser l’arrêt est probablement liée à la particularité de l’époque et de la crise sanitaire, la Chambre souhaitant fixer les choses et accorder le droit aux États de procéder à la vaccination obligatoire.

Mais Maître Di Vizio entend montrer que ce n’est pas aussi simple que cela et que la validation de l’obligation vaccinale est probablement limitée au fait que celle-ci est aujourd’hui liée à des condamnations pécuniaires et non pas à des obligations par contrainte physique.

 

Les analyses de Maître di Vizio sur E&R :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2706490
    Le 15 avril à 08:57 par dixi
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    « Il n’y a pas de transmission asymptomatique », révèle un professeur de médecine et chercheur américain, maintes fois publié. Il explique en outre que le vaccin a remplacé tout traitement, dans la stratégie sanitaire. Avec les résultats et les risques que l’on sait.

    lorsqu’un professeur et chercheur en médecine nous dit :
    « Il n’y a pas de transmission asymptomatique »
    Je ne vois pas ce que vient faire l’État et la cour de justice .Ce ne sont pas des scientifiques et ils ne peuvent exiger quoi que ce soit en matière de santé individuelle .
    Si demain j’ai un problème de santé , ce n’est pas dans un tribunal où je me rendrais ni à l’Élysée, mais bien dans un hôpital .Eux seul seront habilités à me faire un diagnostic ,et si je dois me référer à une personne ce sera à un spécialiste en médecine, mais pas à un juge ou un ministre .
    Cette histoire de vaccination obligatoire est grotesque, et n’a aucun sens, mis à part une menace, voir un pistolet sur la tempe de la part d’une bande d’escrocs

     

    Répondre à ce message

    • #2706553
      Le 15 avril à 10:38 par facile !
      Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

      S’il n’y a pas de symptôme je vois pas comment il pourrait y avoir transmission, même un Bac -10 peut le comprendre...

       
    • #2706641
      Le 15 avril à 12:47 par Qu’ils aillent au diable
      Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

      Vous avez raison.
      Déjà, on nous a imposé un Médecin traitant (nous l’avons accepté). Alors, les vaccinodromes et autres nouveautés genre drive-in, manipulés par big-pharma, ce sera sans moi. Mon Médecin et merde au reste ! Ça me paraît une bonne base de réflexion.
      C’est valable aussi pour l’Euthanasie (vécu), c’est quand la politique s’en mêle que ça part en vrille. C’est une affaire entre le Médecin de famille et la famille. Qu’ils aillent se faire foutre avec leurs mouroirs à fric palliatifs.
      Qu’on laisse le Médecin être Médecin ! (Après, malheureusement, il y a aujourd’hui les véreux, han !).

       
    • #2706834
      Le 15 avril à 17:31 par ...VORONINE.
      Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

      @qu’ils aillent au diable
      Aujourd’hui, ily a beaucoup" de verreux HAN" ;je ne parle mème pas des" médecins de plateaux " qui arpentent les émissions de télé et les débats, ni des professeurs qui n’ont pas vu un malade depuis belle lurette , ni de ceux qui font officiellement la pub des labos contre espèces sonnantes ....Celà fait déjà beaucoup de monde.Mais il en reste , de ces médecins "de ville ", qui depuis un an ne remettent pas en question les directives du gouvernement , ne s’élèvent pas contre le "conseil de l’ordre ", cette police qui ne dit pas son nom, ne demandent pas à faire leur métier qui est de soigner ,et se précipitent dans les vaccinodromes ou , payés à l’acte , ils
      empochent leurs 50 euros par patient....Je n’ai plus aucune confiance dans cette profession .

       
    • #2707123
      Le 16 avril à 01:43 par surnom
      Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

      @VORONINE.
      C’est hélas pas nouveau sauf que le Corona a mis en évidence cette fourberie des médecins.
      Pour faire simple, ils sont formés pour toucher 10.000 Euros par mois, le patient est devenu un créditeur de leur niveau de vie, rien d’autres.

       
    • #2707307
      Le 16 avril à 11:25 par paramesh
      Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

      Le seul problème c’est que les vaccins ne marchent pas.




      non, c’est pas suffisant, on doit avoir le droit à son intégrité physique (le droit de refuser de se faire innoculer des corps étrangers dans le corps).
      Efficaces ou non, je m’en branle, je refuse de prendre un médicament alors que je suis bien portant.

       
    • #2708465
      Le 18 avril à 00:41 par Odyssée
      Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

      Les médecins appellent l’ensemble de leurs patients, une patientèle. Tout est dit !
      Ils n’ont jamais été formé pour soigner qui que ce soit mais entretenir des maladies en traitant seulement les symptômes.
      Le niveau de culture générale des médecins est lamentable. Ma soeur est médecin et absolument pas scientifique (ce qui la dérange quand je lui rappelle que pour appuyer son argumentaire, elle ne fait que recracher des études scientifique biaisées par des conflits d’intérêts, mais elle est bien trop inculte politiquement pour s’en rendre compte), je peux en témoigner, elle ne comprend rien au monde qui l’ entoure, et en médecine, elle fait confiance aux scientifiques qui produisent le (con)tenu qu’elle apprend par coeur comme une conne conformiste.
      Affligeant de bêtise, et de naïveté.

       
  • #2706545
    Le 15 avril à 10:22 par michel amm
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    Conclusion : l’arrêt valide la vaccination obligatoire.

    Le reste c’est du bla bla. Di Vizio est un enfumeur. Divisio pour régner ?

    Le problème n’est pas la vaccination obligatoire, n’importe quelle juridiction dira que c’est normal et c’est logique, qui ne voudrait pas faire le bien de sa population ?

    Le seul problème c’est que les vaccins ne marchent pas. C’est sur ce point qu’il faut attaquer l’obligation vaccinale.

    Je rappelle encore une fois que le tétanos n’est pas une maladie immunisante et pourtant le soit disant vaccin contre le tétanos est obligatoire depuis plus de 50 ans en France.

    On ne peut évidemment pas obliger quelqu’un à se faire vacciner avec un vaccin qui ne marche pas et qui est dangereux.

    Et là le juridique ne peut rien faire non plus car le jugement fera intervenir des experts stipendiés par le gouvernement et big pharma qui diront la bouche en cœur que les vaccins fonctionnent très bien.

    Les juges et les avocats ne nous serviront à rien pour lutter contre la vaccination.

     

    Répondre à ce message

  • #2706598
    Le 15 avril à 11:53 par oeil de lynx
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    Dixi , bien sûr que l’état et la cour de justice ne sont pas des scientifiques ce ne sont indirectement , que les larbins des richissimes multinationales de Big Pharma qui imposent ce qu’ils veulent aux états corrompus ! Peu importe les graves séquelles prévisibles ; maladies , handicaps , morts ...,pour les quelles Big Pharma annonce d’ailleurs qu’il nie toute responsabilité ! , ce qui compte pour ces déchets humains c’est de récolter des milliards pour installer au plus vite l’infâme dictature du Nouvel Ordre Mondial !

     

    Répondre à ce message

  • #2706773
    Le 15 avril à 15:23 par m.ritchie
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    Le vaccin , c’est l’arbre qui cache la foret . C’est ce soit disant passeport vaccinal qui est en vérité le passeport pour le " nouvel ordre mondial "..

     

    Répondre à ce message

  • #2706783
    Le 15 avril à 15:46 par paramesh
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    contrainte physique pour se faire piquer ?
    d’où l’impérieuse nécessité d’avoir toujours une arme chez soi

     

    Répondre à ce message

  • #2706852
    Le 15 avril à 17:53 par adolph
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    On attend de voir quel marqueur ils vont nous forcer a porter sur la poitrine.
    On voit aussi que la France est au centre du totalitarisme Luciferien.

     

    Répondre à ce message

  • #2706925
    Le 15 avril à 19:33 par Conscienceman
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    Cour ou pas cour il n’y aura pas de vaccin, c’est un non négatif...je continuerai de contaminer les mondialistes !

     

    Répondre à ce message

  • #2707478
    Le 16 avril à 14:37 par Desperados
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    Voila ! nous y sommes ! Pfizer vient d’annoncer qu’il serait plus que probable de devoir procéder à une troisième injection et certainement se diriger vers une vaccination chaque année ! (les autres labos envisagent aussi cette possibilité)

    Business as usual dans le meilleur des mondes.

     

    Répondre à ce message

  • #2708954
    Le 18 avril à 17:55 par Alain Bispol
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    Ce qui me fait peur dans ce discours extrêmement séduisant est que l’hypothèse de base est que les décisions et actions sont basées sur la loi. Or, j’ai la sensation que depuis pas mal d’annees, les lois, ils s’asseyent dessus et c’est à nous que ça fait mal

     

    Répondre à ce message

  • #2708995
    Le 18 avril à 19:06 par Alain Bispol
    Fabrice Di Vizio sur l’obligation vaccinale

    Concernant la pérennité de la loi, il leur suffira d’un petit état d’urgence bien (ou mal, d’ailleurs) ficelé ou d’un météorite qui passe dans les environs et le vaccin sera imposé.
    Les grosses amendes sur les compagnies de tabac (ou de big pharma récemment) ont juste changé le business model des groupes et n’ont pas enlevé le cancer aux fumeurs.
    Et c’est encore pire pour cette crise (non sanitaire) puisque 1) les acteurs seront partis et 2) c’est l’argent de l’Etat qui serait concerné

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents