Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

Ils ont perdu un œil, une main, un bout de visage, ou leurs dents. En une fraction de seconde, leur vie a été bouleversée, parfois brisée parce qu’ils marchaient au sein ou aux abords d’une manifestation. Ils sont plus de 2 000 selon les chiffres officiels à avoir été blessés par les forces de l’ordre pendant les manifestations des Gilets jaunes. Ce reportage va à la rencontre d’une trentaine de ces blessés graves à travers la France au cours des dernières semaines.

 

À la différence de l’incroyable battage politico-médiatique autour de « l’agression » d’Alain Finkielkraut, la République semble bien incapable de se mobiliser pour ces véritables victimes...

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2153699

    La répression est plus violente qu’en Algérie contre le cinquième mandat !

     

    • #2153744
      le 02/03/2019 par C’est drôle
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      "Oui il y a des dérives, mais on a quand même la chance d’habiter dans un pays démocratique."

      Citation de Hans Jawohl-Meinfü, Berlin, 1943.


  • #2153708

    Très bon reportage à diffuser.
    Soutien à nos Gilets Jaunes blessés et mutilés.
    Quoi qu’il en soit, nous faisons en ce moment avancer l’Histoire.
    Car ce mouvement accélère la révélation pour tous que "En Marche" est une pseudo-dictature. (liberté de manifester quasi illégale, arrestations non réglementaires, tirs sur la foule en dehors des protocoles, et surtout inaction totale des personnes élues pour répondre aux problèmes des Français).

     

  • #2153709
    le 02/03/2019 par temps maussade
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Les franc-macs veulent juste en finir avec la France, ne veulent plus s’emmerder avec le Peuple, ils veulent passer en force toutes leurs réformes, et pour çà, s’appuient sur des policiers bêtes et méchants, les plus serviles.

    Pour ce qui est de la reconnaissance des crimes, bon courage...

    Çà étant dit, c’est une bonne vidéo pour Castaner qui veut dissuader les GJ de continuer leur lutte...

     

    • #2154128

      A propos de francs maquereaux, ils finissent ce qu’ils ont commencé à la révolution, il faut lire le livre "La franc-maçonnerie et la révolution française". Je crains le pire pour tous ces gilets jaunes ! Le pape a fini sa leçon de KT mercredi par ces mots "Le mal vit ses dernières heures" qu’à-t-il voulu nous faire comprendre ... Mais plus le mal se déchaîne plus l’Esprit-Saint se démène, confions donc ces martyrs dans nos prières et courage à tous les GJ.


  • #2153718
    le 02/03/2019 par Le code secret.
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Ce documentaire est très à charge contre les forces de l’ordre et je peux comprendre la souffrance des blessés mais selon moi les responsables ce sont ceux qui donnent les ordres, en l’occurence les préfets et les maires.
    Eux aussi sont sous pression car ce sont les ordres et ça vient toujours d’en haut.
    La fameuse image pyramidale.
    Le reproche qu’on pourrait faire au force de l’ordre c’est de ne pas matraquer les bonnes personnes mais là encore tout est inversé...

     

    • #2153739
      le 02/03/2019 par VIVACHAVEZ
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      "Ce documentaire est très à charge contre les forces de l’ordre et je peux comprendre la souffrance des blessés mais selon moi les responsables ce sont ceux qui donnent les ordres,"

      500 000 enfants morts en Irak et ce ne serait que la faute de Bush et pas des soldats américons qui sont sur le terrain ? Faudrait peut être arrêter avec ces excuses bidons pour dédouaner ceux qui font "directement" le mal. Les policiers de la BAC sont des pourris, même des CRS et des gendarmes mobiles le disent, alors les excuses à deux balles, ça suffit.


    • #2153857
      le 03/03/2019 par jeandelalune
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      @ Le code secret, je m’excuse mais NON NON et NON !

      les responsables sont ceux qui donnent les ordres, qui les exécutent et les laissent s’exécuter

      ce documentaire est très à charge contre les forces de l’ordre, et après, ce documentaire montre une réalité c’est là que se situe l’essentiel, elle est pénible, mais la faute à qui ?

      concernant "les pressions", elles sont à géométries variables, le sdf qui a été "entaulé" pour le vol d’un fromage était lui aussi sous pression, celle d’avoir la "dalle"
      https://france3-regions.francetvinf...


    • #2153941

      Je suppose que lorsque on est en situation de stress, les débordements sont inévitable mais là c’est systémique.
      Le nombre de cas, la gravité des blessures, on en est plus à du maintient de l’ordre mais à des opérations de répressions ciblées, systématiques qui trahissent une organisation de la tension par le ministère de l’intérieur et ses antennes que sont les préfets et les états majors des forces de l’ordre.
      Les agents, quant à eux, sont pour la plupart payés non pas pour réfléchir mais pour obéir aux ordres et je sais de quoi je parle, ayant moi même été volontaire service long dans les dernières années du service militaire obligatoire.
      On ne vous apprend pas à servir avec honneur et bravoure mais à devenir des chiens de guerre prêt à être employés à des objectifs qui posent de sérieuses questions sur leur légitimité. J’ai fait de belle rencontre avec des engagés béret rouge et vert formidable d’abnégation et de bravoure, mais la hiérarchie était déjà souvent à cette époque pas du tout à la hauteur des contingents. L’arrivée de jeunes gradés tout droit sorti d’école militaire et gangréné par cet esprit républicain et en totale rupture avec les anciens (sous officiers, officiers) était palpable.
      Je pense que c’est la même chose pour les différents corps de police et posent de sérieuses questions sur ce que les centres de formations leurs enseignent comme valeurs.
      La B.A.C est quant à elle un véritable repère de barbouzes spécialisés dans le fichage et les opérations d’infiltrations en milieu criminel, pas étonnant de les retrouvés (vidéo à l’appui) au sein même des manifestants en tant que casseurs. La B.R.I est même de la partie c’est dire.
      Après avoir délogé le troupeau des ronds points pour les entassés dans les centres villes et leur envoyés des services qui non rien à foutre dans du maintient de l’ordre de manifestations c’est ce qui s’appelle de la répression.


    • #2153986

      Non non, celui qui se rend complice des méfaits de part ces inactions devant une injustice se rend complice de ces actes malsain indiscutable.
      Alors que dire des flics qui procèdent à un acte délibéré ? Vous oubliez que la BAC par exemple, pouvait très bien ne pas viser la tête que je sache ? C’est pas une question d’ordre de supérieur là, cela démontre une volonté de "nuire" ! En bande organisé qui plus est.
      Donc arrêtons un peu de dédouaner la responsabilité des corps de polices.
      A un moment donné, lorsque la répression perdure, cela signifie tout bonnement que la police est aussi responsable que les donneurs d’ordres.

      Avant la police avait mon soutiens (pas dans n’importe quel contexte) face à l’injuste traitement des médias collabo, mais là, aujourd’hui, mon soutien pour la police est à ZERO. Et je vous parle de ça toute ma famille a été dans la police.
      L’insigne ne donne pas l’excuse de faire tout et n’importe quoi sous couvert qu’on te donne des ordres.
      Lorsqu’un patron me donne des ordres injuste au risque de perdre ma place, est ce que je vais accepter ou pas ? Là est la question, j’ai perdu certain poste car je me suis opposé à des dictas, j’en connais hélas peu qui en ont fait autant. Ca c’est une réalité.
      Des actes d’une tel gravité ne peuvent en rien être excusé du type : "j’ai suivi les ordres".
      C’est trop facile, ça se met sa conscience aux oubliettes et ça se planque derrière le "j’ai fait simplement mon boulot" ??
      Dans ces cas là si on suis cette logique on ne peut pas en vouloir non plus à tous les employés de la finance ou fonctionnaire qui se contente de faire leur boulot concernant les fraudes, les injustices et j’en passe.

      Ce n’est pas parce qu’un individus porte l’insigne du shérif qu’il en est digne ! Et ces flics ne mérite aucun respect de la part du peuple. L’inaction des autres policiers face à cette injustice ne sont que les déclencheurs d’une haine "anti flic" qui gagnera des milieux sociaux où la question de anti flics ne se posait même pas. Maintenant elle devient présente.


  • #2153724
    le 02/03/2019 par calendula
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    On voit bien dans cette vidéo que c’est uniquement les blancs qui sont visés.
    Dire que le gouvernement ne sait pas ce qu’il fait est une hérésie, car bien au contraire, le but c’est de s’en prendre aux français blancs de souche, et le pire c’est que le sale travail est fait par des policiers blancs en grande majorité, conclusion, pas mal de blancs et pas seulement des policiers, veulent l’extermination de leur propre race...et constater que notre principal ennemi est notre semblable.

     

    • #2153750
      le 02/03/2019 par Arnaud de Nîmes
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Cela s’appelle une Maladie Auto-immune,
      le corps s’auto-détruit après avoir été (ou est encore) exposé à un agent pathogène,
      une fois que la maladie est déclenchée elle s’auto-alimente,
      la suppréssion du pathogène ne règle pas le problème,
      il faut que le système immunitaire s’adapte,
      en identifiant le pathogène puis en le désarmant de ses propriétés pathogènes.


    • #2153833
      le 03/03/2019 par borussia1871
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      On a vu qu’une poignée de blessé et l’un d’eux était asiatique... L’écrasante majorité des manifestants étant blancs, il est logique de trouver ce même rapport dans les blessés.


    • #2153904
      le 03/03/2019 par jeandelalune
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      un commentaire précédent parlait de maladie auto immune, parlons plutôt de leucémie, car lorsque des organes chargés de nous défendre nous détruisent, il s’agit bien là d’une définition de ce que l’on nomme "une leucémie"
      ce que ces "globules bleus" ne sont pas en mesure de comprendre, c’est qu’ils n’y survivront pas


  • #2153730

    Ces actes sont impardonnables et emportent la responsabilité collective des coupables, indignes des différentes fonctions et missions publiques qu’ils occupent dans la commission de ces crimes et qui devront être poursuivis. S’imaginer que cela puisse rester impuni est une lourde erreur.


  • #2153736

    et là haut au gouvernement ils doivent se réjouir : 2000 gilets jaunes qui ne manifesteront plus...


  • #2153737
    le 02/03/2019 par culturovore
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Toute ma compassion pour ces victimes des criminels Castaner, Macron, Nunez et de tous les députés qui ne font rien contre cette dictature et pire qui la soutiennent avec des lois liberticides. Lâches, traîtres, inhumains, mafieux, corrompus.


  • #2153745

    Comme quoi ce ne sont pas les gens qui ne veulent plus du système ;
    mais le système qui ne veut plus des gens.

    Faut en tirer les conséquençes.

     

  • #2153752
    le 02/03/2019 par Lespagnol
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    J’ espère qu’ une cagnotte sera organisée pour chacun des blessés graves, qui ont été victimes en premières lignes d’ un mouvement comptant des millions d’ adeptes et soutenu par la moitié des français.

     

    • #2153976

      Je trouverai normal qu’une cagnotte voit le jour, dans ce cas je participerai volontiers. Énorme soutien à ces Français courageux qui ont été mutilés pour plus de démocratie.


    • #2154610
      le 04/03/2019 par France31
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Absolument ! D’autant que certaines mutuelles refusent de rembourser les soins des personnes ayant participé à une "émeute" !!


  • #2153753
    le 02/03/2019 par VIVACHAVEZ
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    "L’accès des blessés aux ambulances est bloqué par la police".

    C’est le même scénario qu’à Gaza. Donc, l’expression disant que les français sont des palestiniens dans leur propre pays tient la route.

     

    • #2153922
      le 03/03/2019 par calendula
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Il s’agit bien d’exterminer les blancs, donc quand on parle des victimes dans les GJ, il conviendrait mieux de dire les blancs et non pas les "français, car il s’agit bien de notre race blanche aryenne qui doit disparaître, soit en se faisant massacrer lors de manifestations "pacifiques", soit par métissage et aussi il faut prendre en compte le nombre de naissance étrangère sur notre sol, qui est bien supérieur au nombre de naissance chez les blancs et d’ici 10 ou 20 ans, ça sera plier, les blancs seront très minoritaires.


  • #2153756
    le 02/03/2019 par j3k2p0d1knxxd9
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    A.S.

    Il serait intéressant que tu puisses mettre en lien l’expérience de Milgram pour que les plus jeunes comprennent comment fonctionne l’humain.

    Il faudrait également un cours de Lucien Cerise à la rigueur qui peut faire une exposition sur le courant dynamique en psychologie sociale et expérimentale pour expliquer mécaniquement le comportement d’une foule et les réponses des forces de l’ordre qui obéissent aux ordres.

    Ce serait intéressant d’enseigner ce chapitre et ensuite de proposer la lecture en livre KK Gustave Lebon, ce serait même primordial car apparemment peu de gens sont informés du sujet car ils n’ont pas été à l’université.

    Bien à toi


  • #2153767

    Tous ces gilets jaunes gravement blessés et mutilés témoignent d’un fait désormais incontestable : ce que la bourgeoisie réactionnaire et mondialiste avant la lettre a fait subir aux révolutionnaires de 1848 et 1871, l’oligarchie financière le fait subir aujourd’hui aux révolutionnaires de 2018-2019, rien de nouveau sous le soleil de Satan depuis des siècles, des millénaires.Il va falloir se montrer à la hauteur de la tâche pour renverser ce système pourri par l’argent-roi : c’est pas gagné mais ce n’est pas perdu non plus, il faut "juste" être fort physiquement et mentalement, et par dessus tout garder la Foi.

     

    • #2153828
      le 02/03/2019 par Sedetiam
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      La bourgeoisie libérale et désormais mondialiste a buté 1328 ans de monarchie et 1464 ans de dogme religieux : vous pensez bien qu’elle ne va pas céder en trois minutes à deux pécores et trois O.S., amateurs de barbecue sur des rond points(*) ?

      (*) Selon son point de vue, s’entend.


  • #2153770

    Tant qu’il n’y aura pas d’arrestations des coupables, et ce quel que soit leur niveau de responsabilité, et des peines exemplaires, on saura que le pays est une dictature comme l’ensemble de l’UE. Le changement ne peut se faire que par une force supérieure à celle en place.


  • #2153773

    Bien sûr, c’est l’exécutif qui donne les ordres. Mais il y a quand même dans le tas quelques sadiques vicelards qui obéissent aux ordres avec un peu trop de zèle...
    Il me semble.

     

    • #2153854
      le 03/03/2019 par jeandelalune
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      quelques sadiques vicelards qui obéissent aux ordres avec un peu trop de zèle...



      pourquoi "quelques", disons les choses, "une majorité"

      d’ailleurs il convient de parler de perversion et non de sadisme, au sens réel du terme, dans une dimension psychiatrique
      Le sadisme est un trouble du comportement, principalement sexuel, dans lequel l’excitation érotique et le plaisir ne peuvent être obtenus qu‘ en infligeant des douleurs physiques et morales à son partenaire

      a distinguer du pervers qui n’est pas forcement sadique mais qui peut le devenir :

      Le pervers n’a aucune empathie pour les autres.
      Il est égocentrique et possède une haute estime de lui-même.
      Il peut paraître ainsi menteur en choisissant d’ignorer toutes les situations qui viendraient noircir « la belle image de lui » qu’il laisse transparaître aux autres.
      Pour expliquer les conséquences médico-légales de ses conduites, le pervers se place en victime et chaque passage à l’acte est justifié de façon logique ou reconstruit de sorte que l’autre devienne fautif.
      Le pervers, au narcissisme blessé, utilise le mensonge pour embellir une réalité peu gratifiante

      voila, cela ne vous rappel rien ! certains discours tenus par le sommet jusqu’à la base !


    • #2153897

      Je crois que ces types ont une trop haute estime d’eux même,beaucoup de moyens matériel et humains et ils n’ont pas appris qu’un fantasme ça ne devait pas se réaliser quand les gens en face ne sont pas d’accord pour "jouer" avec eux. La domination par la violence .... Peut être une bonne psychothérapie les remettrait dans le droit chemin


  • #2153776

    Comment est-ce qu’on disait encore ?

    Etat d’urgence ! Ca ce passait bien car on ne visait que des musulmans.

    Eh ben voilà, ca c’est la saison numéro 2 de la même série...


  • #2153778

    Ils devraient tous toucher une pension d’invalide de guerre.


  • #2153801

    Si en France, un pays de la démocratie et de droits de l’Homme et de la femme, on peut utiliser la force absolue contre la population, auquel nom, les politiques français s’insurgent sur le recours à la force dans les pays de troisième monde ?

     

    • #2153881
      le 03/03/2019 par jacquedechante
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Le produit capitaliste est polymorphe et en cela sa neutralité passe en tout état. Hyper-fluide. Comme ici même, Le Capital est utilisé pour que l’homme en fasse sa critique (internet, réseaux Sociaux , info...). Le rejeter en bloc est poésie et mauvaise foi : on utilise le capital pour montrer comment le capital montre les dents lorsqu’on le trahit, lorsqu’on s’attaque à lui. Un peu comme quand on cherche des noises à quelqu’un, que ce quelqu’un s’énerve, et pour finir par lui dire : " Ah tu vois comme tu es méchant ! ton vrai visage etc...".
      Le capital est force productive, cela signifie que derrière lui il y a des hommes, et l’on sait que la patience de ceux-ci a ses limites. Comprendre que cela n’est ni bien ni mal ; c’est une possibilité que la force produit : le lbd, la fourche, la fleur et le pot de fleur ; la gifle.
      Le capital entend donner à chacun la notion de possibilité universelle : Il doit donner les moyens, sans que ceux-ci soient utilisés contre lui lorsque sa dialectique n’est pas maitrisée : Il doit donc surveiller ad minima les êtres qu’ils tentent d’élever à son service. A son service ; dans une idée polymorphique qui doit laisser la place à l’inventivité, la création, l’entraide, l’écoute, et évidemment la tolérance, même dans sa forme abêtie.

      Entre deux versants, le contact complexe entre l’administratif et le réel, soit le contact entre la réalité et le réel est différentiel : à l’heure d’internet nous sommes encore dans la culture du papier ; la réalité parait donc poisseuse et déconnectée du réel ; mais il n’en est rien.
      De dire que l’on a droit à refuser l’avancée dialectique du Capital est une impasse ; Je veux continuer à polluer mais sans polluer, je veux l’internet libre mais sans mensonge...

      Les valeurs sont le fruit direct d’une conception capitaliste de l’histoire. Le mérite a toujours existé : si l’on n’est pas bon chasseur, on est gentil, ça compensera : là est le début de la finesse : c’est l’éducation naturelle du règne.

      Je viens d’une époque où une boucle d’oreille, une couleur de cheveux, étaient tout de suite interprétés comme déviants. Aujourd’hui, tout le monde s’en fout à peu près, et d’ailleurs, les excentricités ne sont pas légions. Ce qui signifie que la simplicité, même lorsqu’elle est coachée par la complexité, se plait dans sa nature. L’excentricité de certains prête à sourire, et quelle monotonie si le règne du vivant s’était tenu au gris : nul ne serait reconnu dans pareil décor, l’indistinction : quel ennui !


  • #2153803

    En temps de guerre, un blessé dérange plus qu’un mort, aussi ! Parce qu’il faut le soigner lui donner des médicaments, l’opérer, et tous les blessés notamment au visage dissuadent les autres de ne pas aller manifester, nous sommes donc en mode léger de guerre civile . Les donneurs d’ordres font la guerre, et ces fumiers de flics nous font la guerre aussi et depuis le début c’est comme cela que ça se passe ! Et si Macron change quelques choses se sera uniquement pour donner l’ordre de tirer à balles réelles, mais certainement pas pour améliorer la vie des français !


  • #2153811

    Ce qui semble inhabituel c’est la participation active d’éléments de police en civil, ou déclarés comme tels, dotés des matériels qui servent à mutiler, éborgner, blesser irrémédiablement et tous cagoulés , visages dissimulés. De là à penser à des hommes de mains employés par l’état ou d’autres mouvances, dont la brutalité et la présence seraient un signe d’infiltrations subreptices des institutions. Des entités qui mettraient à profit les manifestations pour poursuivre un programme de déstabilisation avec la complicité de l’appareil d’état. Les choses ne sont pas claires. On les sent prêts à tout et surtout au pire sur une population qu’ils haïssent, car on sent une haine vivace, une grande brutalité, une volonté délibérée de faire du mal et ça oriente et alimente les soupçons sur les auteurs potentiels...Il faudrait vraiment pouvoir identifier clairement quelques-uns de ces sadiques.

     

    • #2153912

      Ils sont assez souvent de taille entre petite et moyenne. C’est une indication.
      De nombreux policiers autour des manifs sont basanés, barbus... Une autre indication.
      Appel aux policiers qui se sentent encore français : dénoncez les tireurs de balle au visage et à la main. Il y a des façons efficaces, et sans risque pour vous, de le faire que vous connaissez mieux que nous.
      C’est un devoir de Français pour les Français par des Français, qui n’ont pas à tolérer des éléments étrangers ou faux-français (doubles-nationaux, daesh...) incontestablement hostiles dans leur police, dans leur administration ou dans la direction politique et militaire du pays.
      Policiers honnêtes, nous avons besoin de vous. Vous avez besoin de nous, pour nettoyer votre réputation et votre conscience professionnelle.
      Faites-le s’il vous plaît. Nos blessés me fendent le cœur.


    • #2153956

      @kebc
      Vous avez tout compris ami et la prolifération de ’’benalla’’ opportunistes qui peuvent enfin, assumer impunément leurs pulsions anti-françaises psychotiques dans la police pourrie d’un régime pourri, pris entre les griffes de pourris.


  • #2153819
    le 02/03/2019 par Roland Chastain
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Dégueulasse. Pendant ce temps, la télévision te parle des souffrances de Fink. On lui a crié dessus, le pauvre !

    Quant au policier qui traîne une femme à terre en la tirant par les cheveux, je me demande ce qu’on peut faire de lui. Le mettre en prison, certainement. Comme l’autre salopard qui lui sert de chef.


  • #2153831

    Qui va encore veauter LREM ? Je le répète, les électeurs ont une part de responsabilité aussi.

     

    • #2153872
      le 03/03/2019 par Sherlock
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Quelques questions pour aider à la réflexion :

      - Les GJ représentent-ils vraiment l’électorat de Macron ?
      - Si MLP avait remporté l’élection, l’aurait-on jamais su ?
      - Le scénario aurait-il été si différent avec MLP à l’Elysée ?
      - Que fait-on quand les "ni-ni" sont majoritaires dans le pays ?

      Et celle qui tue :

      - Si MLP ne s’était pas présentée, Macron aurait-il été élu ?


  • #2153832

    Trop dure à regarder, j’ai mal à ma France. J’ose même pas dire que j’ai pleuré car on peut me dire qu’au moins moi il me reste les yeux pour pleurer !
    J’espère qu’ils auront une pension à vie une fois la France libre.


  • #2153843
    le 03/03/2019 par fela kuti
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Pourquoi font-ils encore des cagnottes sur leetchi, pourquoi ils ne les font pas sur potcommun ?


  • #2153860
    le 03/03/2019 par Anthony Ludovici
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Au-delà du tragique de la situation, de cette inhumanité totale etc, ce que ces événements révèlent c’est la levée de masque de cet établissement politico-sécuritaire. En effet, même pour ceux qui doutent, on peut dire avec certitude que nous entrons dans une ère de dictature sauvage et sans état d’âme. Ces événements et cette barbarie sont inimaginables dans un quelconque pays de l’Europe occidentale. Les politiciens, les journalistes, les intellectuels partisans (du régime et du statut quo) ont perdu à jamais leur crédibilité et surtout leur honneur. ces braves gens tombés au combat sont la fierté de ce peuple vaillant. Le moment est grave car il n’y a que deux choix qui s’offrent : la capitulation et l’entrée définitive dans l’ère de la soumission irréversible ou la mobilisation générale de toute la population afin de sauver ce qui peut encore l’être. regarder encore la télévision officielle ou mainstream, alimenter et renforcer la société de consommation et de l’aliénation (netflix and co), s’endetter davantage par des crédits usuriers auprès des banques est à mon sens ni plus ni moins qu’un acte de haute trahison.le temps des indignations et de la parole est révolu, il s’agit d’agir comme dirait malcom x dans une "bloodless revolution" et la révolution commence par des choix individuels. Et si on a besoin de théoriser, de conceptualiser tout cela de manière efficace et pratique j’invite à lire, méditer la trilogie d’un des plus grands penseurs français de ces deux derniers siècles (et mort en 1992 !!!) Jacques Ellul : Autopsie de la révolution/ De la révolution aux révoltes/Changer la révolution. j’invite toute personne intéressée, tout leader ou militant gilet jaune
    et Alain Soral à lire, rééditer ces perles et à les diffuser au maximum. C’est un combat mental, stratégique, acharné, total, perpétuel qui ne nécessite pas juste des indignations émotives mais une prise de conscience aiguë de la situation !


  • #2153862

    Et les morts ? Oublies ?


  • #2153864
    le 03/03/2019 par alvéole
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Bien sûr, il y avait ce jeune gendarme de Mayenne qui avait hâte de "fracasser du gilet jaune".
    Pourtant, si j’ai bien lu toutes les narrations (et pas que les officielles donc), c’est surtout, semblerait-il, nos p’tits gars des Brigades anti-criminalité (BAC) qu’il faut remercier dans leur immense majorité pour avoir resserré le lien chirurgical entre la population et les forces de l’ordre. Soi-disant pas formés à ce genre de mission, les mectons.

    Peut-être que les gendarmes ont trouvé un bouc-émissaire commode sur qui baver, je ne sais pas.
    Les psychopathes, ça se trouve partout.


  • #2153871

    Ils ont même pêté l’oeil de Hugo Clement le mec de Canal+.

    https://www.femmeactuelle.fr/actu/n...

     

  • #2153873
    le 03/03/2019 par Olivier_8
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Faire perdre cette République est devenu une nécessité.

    Une nécessité absolue.

    C’est pas l’état d’urgence : c’est la guerre totale entre le peuple, c’est-à-dire nous tous, et cette République, ou plus précisément l’oligarchie d’ordures putrides qui en tient les manettes.

    Bon courage à nous tous pour les mois et les années à venir, car ça va être long et difficile.


  • #2153875

    Très bonne vidéo. Dommage que ce soit encore fait par des gauchistes (qui ont créé leur média en opposition au travail efficace des médias "d’extrême droite" sur le Net – cf. leur vidéo FAQ).

    D’un autre côté les victimes auraient-elles osé témoigner pour un reportage E&R, par exemple ?

    Cela montre qu’il y a encore du travail pour faire cesser cette injustice face à nos idées.

    D’ailleurs les têtes qui ressortent pour les GJ sont uniquement des gauchistes ou affiliés : Aude Lancelin, Nicolle et son avocat Juan Branco, Ruffin, Begaudeau, Chouard, même Drouet ou Ludosky, etc.
    Alors que les GJ c’est quand même au départ la France périphérique...

     

    • #2153914
      le 03/03/2019 par Sherlock
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      a) Pourquoi parler d’injustice quand il peut s’agir d’un rejet ? Nous vivons à l’ère des inversions accusatoires, certes, mais de là à voir des injustices partout il y a un pas à franchir.

      b) La France périphérique, comme l’appellent les parisiens, est peuplée d’agriculteurs, de pêcheurs, d’ouvriers et d’artisans, tous dévoués au bien commun. En effet, ce n’est pas avec ce qu’ils gagnent qu’ils vont accumuler un patrimoine.

      Ils ont conscience d’oeuvrer pour la nation, ce qui est l’une des fondations du socialisme. Le vrai, pas celui de la gauche-caviar parisienne. Il n’est donc pas étonnant qu’ils se reconnaissent en des portes-parole de gauche.


    • #2153917
      le 03/03/2019 par berutureb
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Entièrement d’accord, le mouvement des gilets jaunes a été intégralement récupéré par les gauchistes, de moins en moins de drapeaux français, plus de marseillaise, présence de groupes d’extreme-gauche ultra-violents, récupération politique de la France insoumise et les syndicats.
      Une nouvelle fois, le rassemblement national est passé complètement a côté, preuve de leur nullité absolue.

      Quant aux leaders, a part Rodrigues que je trouve authentique, le reste ne vaut rien, très peu de culture politique profonde, certains sortent du lot comme Francois Boulo mais pour la majorité, les connaissances ne sont malheureusement pas là, c’est dommage parce que de nombreux manifestants sont plus éloquents et réfléchis, il suffit d’aller sur la page fb de Eric Drouet pour se rendre compte que ses intérêts portent sur les voitures, personnellement autant j’en ai plein le cul des énarques, autant je souhaite pas non plus être représenté par un mec passionné de Seat Ibiza...

      Depuis que le mouvement a été récupéré, il a étonnamment perdu de sa superbe, tout est rentré dans l’ordre, les manifestations sont déclarées, plus aucune spontanéité, de moins en moins de débordements, tout rentre dans l’ordre en fait, Macron doit être content


  • #2153879
    le 03/03/2019 par Hélène
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Attention à ces reportages qui insiste beaucoup sur le moral des blessés, beaucoup sont psychologiquement anéantis. À l’inverse de Jérôme Rodriguez qui relève le moral des manifestants, ici l’effet est plus dissuasif que les LBD 40. Il suffit de voir les intervenants sur leur page ’Le vent se lève’

     

    • #2153955
      le 03/03/2019 par pierre-carret
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      J’ai eu la même pensée et je ne ferais pas suivre ce bon reportage.
      Il est trop anxiogène.
      Hors, c’est l’espoir qui doit prédominer pas la peur car notre cause est juste et la mafia ne doit pas gagner.
      Pour ma part, loin de me décourager, ce reportage renforce mes convictions.
      On lâche rien.


    • #2153973

      C’est vrai ce que vous dite mais ce reportage est quand même une bonne chose pour que les gens qui ne manifestent pas ( et qui ne manifesteront jamais ) ainsi que pour les "anti " gilets jaunes , qui n’ont aucune idée de l’horreur de cette répression et qui pensent encore que seuls les cassseurs et les perturbateurs sont "punis"


    • #2154035

      Bonjour.
      Sur quoi vous basez vous ? Je partage la vie d’un blessé qui n’est absolument pas anéanti néanmoins avec la vue d’un œil en moins forcément ça remue des choses... Jérôme Rodriguez ne remonte aucun moral, chacun vit son histoire et son deuil comme il le peut...
      Cordialement


    • #2154039
      le 03/03/2019 par Jérôme Hny
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Bonjour Madame.
      Désolé mais je suis Un Blessé mais pas en dépression.
      Je vous invite à aller voir mon compte fb "Jérôme Hny"
      Ainsi vous vous rendrez compte que je suis toujours très très actif et tous cela n’a fait que Renforcer ma Détermination !
      Sachez que de parlé de soit n’est vraiment pas évident ainsi que de parler de se que nous avons vécu et subit,
      Ci-joint un lien concernant mes allocutions.
      Il n’est pas Nécessaire d’être médiatisé pour se motiver les Un les Autres.
      Vous souhaitant une très bonne journée.
      Amicalement et Fraternellement, Jérôme.


  • #2153889
    le 03/03/2019 par jacquedechante
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Suite :
    L’indistinction, quel ennui ! donc.

    Si l’on suit le raisonnement de Marx, qui n’est d’ailleurs pas à proprement parler un raisonnement, mais davantage une étude de K, la sortie du paradigme capitaliste passera par son anéantissement. La conscience universelle de l’universel sans les tensions intercommunautaires de l’universalité subjectiviste. Ce n’est que la fin du règne de la culture du papier ; papier qui sert aussi à caler la table bancale, et dans certaines cultures à se torcher les fesses.
    L’histoire de l’humanité continuera : le feu éclairera toujours, et il brulera l’imprudent ( l’ignorant). On pourra toujours mégoter, ergoter sur les dangers qu’il est en soi, mais on continuera de l’exploiter pour l’attaquer et le défendre, savoir, comme toujours, ou presque. Presque, parce qu’avant le feu, il existait aussi une réalité poisseuse, et c’est celui qui la constatait qui, par son raisonnement différentiel, s’est tenu hors gris, hors champs, c’est à dire debout, pour voir plus haut, le bas, pour discerner, pour voir plus juste, en fait, juste pour voir un peu mieux, et mont(r)er, dans ce qui paraissait être un artifice, un point de vue plus majestueux, plus ensemble, en fait, pour pointer l’Oeuvre. Quel artiste celui-ci. Il nous manque ont dit certains et lorsque l’Homme a préféré partir.

    Alors le manque, alors la poésie, la nostalgie, l’espoir même ; le futur. Nous on griffonnera, on essaiera, on se trompera, et après l’effort, on s’apaise mutuellement en buvant un verre, un thé, de l’eau même.

    De Karbone et d’Eau.

    Malheur à celui par qui le scandale arrive, ne dit-on pas ?
    Les dessous de tables, les manipulations désirées de la perversion existent et, encore plus fort que la justice immanente, la justice des hommes, sans se presser, parce qu’elle a pas mal de boulot, fini par mettre en lumière ceux qui trouvent bénéfices à se cacher d’elle. Ils et elles paieront, toujours au prix du feu de la cendre revivifiante.
    Et l’Eau leur sera donnée après gratuitement.
    Toujours arroser le rôti de son jus et des fruits du travail de sa concoction.

    Voyager, c’est simplement de ne pas se conforter dans trop d’habitudes. Passer à gauche de l’arbre, alors qu’on est toujours passé à droite.
    Faire la même tâche isole. Faire les mêmes tâches dessèche le tissu et perce des trous dans lui. Nul n’échappe à cette règle-ci, la règle du sillon, toujours finit par être abandonné(e).

    "Je pense que" le feu brûle et qu’il éclaire. Danger ne pense pas.


  • #2153893

    Observer bien. Pendant les manifestations.et regarder les reportage animalier, sur les chiens de troupeaux. L’oligarchie reproduit la même chose avec nous.je vous explique. Les schmites regroupe le troupeau, ensuite quand une bête sort du troupeau il fait quoi le chien il grogne et quand la bête ne veut pas il mort un peut. Et hop le troupeau rentre dans le Rand. Sa veut dire quoi. Que nous sommes que du bétail à leurs yeux. Et leur chien qui sert à tenir le troupeau.les berger qui rammase la laine, le lait etc....Ces remplacer par l’argent. Car nous sommes se troupeau. Se qui rammase et l’esclave. Il va être temps de reprendre la place que dieu nous a DONNÉ. .....dans le plus droit chemin possible.

     

    • #2153911

      Non. Les montons sont nos dirigeants protégés par des chiens (la police) de l’attaque des loups (le peuple en colère).


    • #2153918

      La meute des loups de la BAC/ CRS sont lâchés sur les manifestants où l’os à ronger deviendra la prime qu’ils en recevront. Ces loups de la BAC/ CRS, à qui il est interdit de réprimer dans les zones de non-droit sous couvert de ne pas envenimer les tensions, s’en donnent à cœur joie sur des blancs qui paient des impôts pour ces traîtres à la patrie qui obéissent à des ordres insensés sachant que l’on retrouve dans l’effectif de la BAC nombre d’ex-immigrés qui n’aiment pas la France. Il est affligeant d’écouter des syndicalistes de policiers affirmer qu’ils font respecter l’ordre républicain quand la république s’est installée sur des génocides de wagons entiers de blancs (vendéen, bretons, lyonnais...). Ces blancs qui manquent cruellement à la France puisque à chaque guerre (1792,14-18 / 39-45, la loi IVG), ces timbrés qui nous dirigent, créèrent une dépopulation, minutieusement orchestrée, de blancs de souche. Maintenant, on se tape des immigrés d’Afrique et d’ailleurs par millions. L’objectif étant que l’on devienne les palestiniens de demain.


  • #2153907

    Pour contrebalancer les images du saccages de l’arc de triomphe par des fils de P....(pardon Mesdames).Il faudrait que sur ce même lieu se donnent rendez-vous tous les blessés de cette répression de l’expression populaire, (ou populiste comme ils disent avec dédain...)


  • #2153919
    le 03/03/2019 par pleinouest35
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Venons à l’aspect psychologique de la répression politique. Il n’y eut strictement aucune manifestation d’empathie à l’égard des innombrables victimes, celles éborgnées à vie, si ce n’est s’indigner que l’Arc de Triomphe a été meurtri (plâtre du moulage de la Victoire qui fait mauvaise figure et la tête de Napoléon). « Aucune cause ne justifie que l’Arc de Triomphe soit souillé », dénonça Emmanuel Macron pendant son discours en Argentine, après le G20. Aucune pensée pour les êtres humains qui souffrent, pas des sculptures ou des symboles, mais les foules gazées, estropiées, tabassées et éborgnées. Nous savons aujourd’hui que ce sont les gilets jaunes qui ont protégé la tombe du soldat inconnu, la Presse a sous-entendu le contraire. Ce manque flagrant d’empathie, doublé de narcissisme, est le signe d’une sociopathie à tendance psychopathique analysée par le psychiatre et psychothérapeute italien Adriano Segatori. Tout a été mis en œuvre pour éradiquer, plus qu’étouffer, le mouvement des gilets jaunes : non interception des casseurs (« antifas » curieusement non désarmés), accusations d’actes antisémites (et non des dégradations des lieux chrétiens et musulmans), utilisation d’armes mutilantes contre des civiles (LBD-40 catalogué arme de guerre par le code pénal), truquage des statistiques et mensonges sur le nombre réel des manifestants, interdictions de manifester et arrestations arbitraires, gardes à vue massives et comparutions immédiates (59 avocats signataires : « Nous avons constaté dans certains commissariats ou gendarmeries, que des avocats n’ont pas pu s’entretenir avec leur client gardé à vue en dépit de leur désignation (…) A l’inverse, nous avons constaté que les procédures relatives à de présumées violences policières ne faisaient pas l’objet de la même célérité d’enquête ou de poursuites »). Dans cette affaire, le Gouvernement s’est comporté de manière indigne, il a montré un cynisme inouï. Aucune personne ne manquant pas de jugeote n’a prit avec sérieux l’enfumage du grand débat national qui ressemble à s’y méprendre à une pré-campagne électorale. Une armée de trolls est intervenue sur Internet, mais celle-ci ne portait pas la signature russe. Il ne manque désormais plus qu’un attentat terroriste pour tuer le mouvement dans l’œuf.

     

    • #2154548
      le 04/03/2019 par Sedetiam
      Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

      Un attentat à eu lieu dont le retentissement a fait chou blanc : comme si, bien que l’on nous fasse accroire qu’il y ait 55% de gus qui voudraient que le mouvement s’arrête, 100% n’étaient plus Charlie...


  • #2153934

    Le pouvoir (Macron) a décidé, sans la déclarer, de faire la GUERRE au mouvement des Gilets Jaunes, soutenu au départ, rappelons-le, par 80% des Français interrogés.
    Le pouvoir fait la Guerre à son peuple, en donnant ordre de viser la tête, avec des armes de GUERRE comme le LBD.
    Pour l’instant, malgré des condamnations y compris d’instances européennes, rien ne se passe : l’exécutif continue à faire la sourde oreille, voire à ridiculiser le mouvement (Castaner qui dit qu’il s’agit, pour la XVIe journée, de la même affluence que pour un match de l’OM).
    Les atteintes à l’intégrité physique de nombreux Français, manifestants, ou journalistes ou même personnels de santé ou simples passants, ne font pas dire un seul mot aux "représentants du peuple" que sont les élus de l’Assemblée, sans parler des membres du gouvernement. Et que dire des media ?
    Seules sont graves les insultes à l’adresse de A. Finkielkraut.
    A quand le retour de bâton contre ce pouvoir inique et les tarés pervers qui non seulement obéissent aux ordres destructeurs, mais vont même au-delà de ce qui leur est demandé, en termes de brutalité sans bornes ?
    J’ai la nausée à un niveau, tu peux pas savoir, au dessus c’est le soleil.
    Mais j’ai vraiment pas envie de rire

     

    • #2154118

      les auteurs du livre cité par Chouard ont raison le mythe de la non-violence est une grosse arnaque, destinée à protéger le pouvoir bourgeois, et à complexer les réactions normales des gens qui ont une conscience. Et à brider le lutte des classes.
      Rien de ce que nous profitons sans vergogne et sans nous en rendre compte (on ne s’en rend compte qu’au fur et à mesure où nous les perdons) n’a été obtenu sans violence.


  • #2153945
    le 03/03/2019 par TOUTOUNOV 78
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Les émules de Tsahal.


  • #2153946

    Témoignage d’Antoine Boudinet, manifestant gilet jaune ayant eu la main arrachée.
    https://twitter.com/konbininews/sta...


  • #2153961

    Excellente photo. c’est ’’le penseur’’ de Rodin, ici-maintenant (il y a le même thème mais avec un membre ou des dents en moins) . Celui-ci est borgne et sait intimement désormais dans quelle organisation sociale il ’’vit’’ vraiment. Ceux qui le voient peuvent également faire ce genre d’analyse et conclure. Innocents, qui pensez qu’un régime, quel qu’il soit, ne peut avoir de prise sur vous, songez à tout ce que l’innocence emporte de vulnérabilité par sa fragilité, qui fait de vous, toujours, les premières victimes d’agressions sans risque aucun. Premiers spoliés, premiers, frappés, premiers jugés, premiers punis...sans risques.


  • #2153971

    Ce qui m’interpelle le plus ce sont ces témoignages effroyables et récurrants de personnes completement passives , non violentes prises isolément dans les manifs dont beaucoup de femmes , n’étant même dans le feu d’une action violente, mais au contraire la ou rien ne se passe , et qui sont malgré cela délibérément visées très calmement et avec méthode par les flasball . elle se demande alors mais pourquoi il me vise moi , et réalisent 5 secondes avant le tir qui fera basculer leur vie, que le flic en face leur voulait du mal sans aucune raison .
    C’est comme si, en plus du cota imposé de de gardés a vue , ils avaient également un cota de mutilation a remplir. C’est térrifant

     

    • #2154219

      Terrifiant, oui, ça s’appelle du TERRORISME D’ÉTAT. C’est méthodiquement pensé et exécuté. Il s’agit de TERRORISER les gens, pour qu’ils finissent par renoncer à se rendre aux manifestations. Les "accidents", et les nombreuses personnes même étrangères au mouvement qui sont atrocement atteintes, n’ont rien de "malencontreux", et ce que veut le Pouvoir c’est que les media en parlent. Stratégie diabolique, tout simplement...


    • #2154470

      @Kalki

      Pas mieux..


  • #2154042
    le 03/03/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Pourquoi ne pas employer le terme d’agression alors que c’est pourtant celui correspond le plus à la réalité au lieu de parler d’"agression" de Finkelkraut avec des guillemets ?


  • #2154398

    Et dire que Zupiter ose critiquer des présidents élus légitimement comme Bachar ou Maduro !!! Ca laisse rêveur et ça en dit long sur la marionnette !


  • #2154409

    Macron et Castaner rendront compte un jour pour toutes ces violences lorsque qu’il y aura en France un gouvernement digne de ce nom..


  • #2154425
    le 04/03/2019 par Le Cynique
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    C’est flippant !...


  • #2154611
    le 04/03/2019 par France31
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    Sarko savait ce qu’il faisait quand il a fait enlever le crime de haute trahison de la constitution !!!


  • #2154726

    Que dire ? Un état voyou qui terrorise son peuple dans le silence total des merdias.


  • #2155053
    le 05/03/2019 par karimbaud
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    c’est pas pour rien si les Américains tiennent à leurs deux premiers amendements...tout peuple libre est un peuple armé !...peu importe la nature apparente du pouvoir en place, la liberté du peuple tient dans sa capacité à défendre celle-ci par les armes si nécessaire...même si les moyens ne sont pas les mêmes, croyez-moi si chaque citoyen était en capacité consciente et responsable de montrer à ce pouvoir de merde qu’il y a du répondant, çà changerait un peu la donne et certains mercenaires pourris de la bac ou autre réfléchirait à deux fois avant d’abuser du peuple, de le lyncher et de le tirer sans risque comme dans un tir de fête foraine en faisant les mariols !!....ce reportage m’a ému et écoeuré, pauvres gens...et comme l’a dit un camarade, çà serait bien de parler des morts, qui eux ne peuvent plus se défendre ( témoigner ), combien déjà ?...une douzaine de morts...je mettrai toutes ces personnes dans mes prières .


  • #2155183
    le 05/03/2019 par Ragnarok
    Gilets jaunes : ces blessés qui dérangent

    On parle de "silence" et de " blessés cachés qui dérangent " mais non ,ils ne dérangent pas les auteurs de ces crimes , pas du tout .
    Pour la maffia mondialiste , ces gens ne sont RIEN .La racaille qui gouverne l’Europe applaudit à leur suppression programmée pure et simple .Ceci fait partie du plan et ce n’est que le début .Inutile d’attendre des remords ,des excuses ou des prises en charge .Les Maitres du monde de Mammon ne se soucient que de leur emprise sur les peuples qu’ils souhaitent mener comme des bètes vers l’esclavage néo féodal ou à l’élimination définitive ,si besoin .
    Ces zealotes n’ont pas la méme conscience que nous ,la vie d’autrui leur importe peu Seul la soif insatiable du pouvoir les ronge .Et ils iront jusqu’au bout
    pour ne pas perdre ce qu’ils ont accumulé sur le dos des peuples .


Commentaires suivants