Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Ligue de défense juive chassée du Jour de colère par les supporters du PSG !

« Vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied. » (Deutéronome, 19.21)

Soucieuse de la pérennité du régime en place, la Ligue de défense juive (LDJ) s’était invitée à la manifestation Jour de colère pour en découdre. Sur le coup de 14h30, place de la Bastille, une bonne cinquantaine de ces miliciens suprématistes ont donc fait irruption aux cris d’ « Israël vivra, Israël vaincra ! ».

Mais voilà, l’éclectique cortège de la manifestation du 26 janvier comptait aussi des supporters du Paris Saint-Germain, en l’occurrence 80 mécontents du traitement qui leur est réservé. La rencontre entre les deux groupes sera rapide. Vingt secondes, selon des témoignages concordants.

Voyant les nervis sionistes menacer des passants isolés, les supporters des tribunes Auteuil et Boulogne, unis par les circonstances, interviennent groupés, avec une certaine autorité. Si bien qu’ils neutralisent, encerclent et couchent au sol une partie des agresseurs, tandis que leurs « potes », courageux, sont déjà en fuite.

La LDJ serait-elle devenue, à son insu, un facteur de réconciliation nationale ?

 

Voir aussi, sur E&R :
- « Jour de colère : les images d’ERTV »
- « Milices juives en France : à quand la dissolution ? »

Sur le sionisme, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

114 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants