Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La francophonie, pour une France forte dans un monde multipolaire

Espace culturel, politique et économique qui s’étend sur cinq continents et compte 77 États, soit 12 % de la population mondiale (c’est-à-dire 12 fois le poids démographique de la France !), la francophonie d’aujourd’hui est constituée pour moitié de pays qui n’ont jamais été colonisés, ni par la France ni par la Belgique. La richesse globale de l’ensemble francophone, bien sûr encore fortement concentrée sur les pays d’identité européenne et occidentale, pèse déjà 10 % de la richesse mondiale et constitue un espace de croissance forte, de l’Europe de l’Est jusqu’en Afrique, en passant par l’Asie.

La recherche de contrepoids géopolitiques face à des voisins puissants (comme l’Allemagne, la Russie, la Chine ou l’Afrique du Sud), la création d’opportunités économiques avec des pays d’autres continents, la proximité avec la France, puissance nucléaire et membre du Conseil de sécurité, font de l’Organisation internationale de la francophonie une ONU en modèle réduit qui renforce l’influence française.

Malheureusement, nos « élites » de courte vue délaissent ce magnifique outil au profit d’une Union européenne dont nous mesurons chaque jour davantage l’échec. Elles ne voient pas l’importance du multilinguisme dans un monde de plus en plus multipolaire, pas plus d’ailleurs que les efforts des pays émergents (Brésil, Indonésie, Chine…) pour promouvoir leur langue. Pourtant, chez nous, de brillants avocats de la francophonie, tels Michel Guillou ou Albert Salon, ne manquent pas de nous rappeler, tous les 20 mars, les perspectives immenses qu’offrirait une francophonie devenue priorité gouvernementale.

Lire la suite de l’article sur bvoltaire.fr

Défendons la culture française avec Kontre Kulture :

Sur l’émergence d’un monde multipolaire, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #762411

    La langue est un facteur unifiant redoutable : les gens peuvent se retourner idéologiquement ou diplomatiquement lorsqu’ils ont été déçu, ils peuvent se convertir à une autre religion lorsque ça sert leurs intérêts...mais rejeter une langue maternelle et en apprendre une autre du jour au lendemain : c’est impossible (on a qu’une seule langue maternelle, on a qu’une seule langue que l’on parle couramment depuis la petite enfance).

    Les sémites étaient un groupe linguistique avant tout.

    Il est intéressant de noter que la question de la langue occupe une place si importante en France depuis si longtemps...en fait, depuis longtemps avant l’avènement de la langue Française.

    Déjà dans l’antiquité : la confédération des Gaules était unie par une langue commune parlée par des gens ethniquement divers (des Belges d’origine Germanique, des Celtes, des Aquitains d’origine Hispannique). L’un des Dieu du panthéon Gaulois : Ogimmos était représenté comme un vieillard armée d’un arc sans flèche (symbole du pouvoir de la parole et des "piques" de langage qui peuvent désarmer n’importe qui) accompagné de plusieurs milliers de jeunes gens qui étaient unis à ce Dieu par une chaîne en or qui pendait des oreilles de chacun d’entre eux jusqu’à la bouche du Dieu des mots.

    N’est-ce pas là une symbolique assez puissante du pouvoir unificateur/impérialiste de la langue qui vous tient enchaîné à celui qui la maîtrise le mieux ?

    La preuve aussi que l’enseignement forcené de l’anglais n’est pas un hasard...Ogma (la version Grand-Bretonne d’Ogimmox) était un Dieu très important aussi dans le panthéon des ancêtres des anglais (les anglo-saxons/normands n’ayant jamais été majoritaires dans les populations des îles britanniques qu’ils ont conquises).

     

    • Un peu HS mais concernant les "Anglo-saxons" (pas seulement Angles et Saxons, mais aussi Frisons, Jutes et peut être Francs) dans les îles britanniques et plus particulièrement en Angleterre, il semble que, bien que minoritaires à leur arrivée, ils aient fini par devenir quasiment majoritaires via leur statut social et un probable système de ségrégation ethnique vis à vis des autochtones "celtes". En effet, les fouilles des cimetières anglais de l’époque des migrations ont mis peu d’individus d’origine germanique à jour, alors que les études génétiques sur la population anglaise actuelle tendent à mettre en évidence qu’une majorité d’Anglais est d’origine germanique (généralement presque deux fois plus que les Français du nord, et dans certains secteurs autant qu’aux Pays-Bas, pays le plus germanique d’Europe). De plus, l’installation massive de Scandinaves lors du Haut Moyen Âge a participé à ce processus de germanisation démographique.
      Même les pays celtiques des îles britanniques et l’Irlande ont été profondément touchées par l’apport démographique germanique (l’Écosse serait par exemple autant germanique que le nord de la France).
      Reste à savoir si cette profusion de marqueurs génétiques germaniques dans ces contrées est essentiellement liée aux grandes invasions, et pas à des migrations antérieures (on sait déjà que des populations belges antiques, en partie d’origine germanique, se sont installées en actuelle Angleterre bien avant les "Anglo-saxons", et des mouvements de populations bien plus anciens ne sont pas à exclure).


  • Preuve par A+B que la France est un pays impérialiste comme les USA. L’Afrique a ses langues, à elle de les mettre en avant. Processus qui est d’ailleurs en train de changer avec Khadafi (et l’Union africaine, financée à 100% par la Libye de l’époque) pour instituer le swahili comme langue d’utilité générale.

    Donc, la francophonie est le pendant mondialiste du Commonwealth et quand on se dit contre le mondialisme et l’impérialisme, je ne vois pas qu’est-ce que ce texte (du FN) fait sur E&R.

    Bien à vous et bonne journée.

     

    • Il y a une différence entre Empire français (qui n’est plus qu’une ombre aujourd’hui) et Rayonnement français, qui fait que malgré toutes les erreurs commises, la France reste le pays le plus apprécié de tous. En réalité le monde a le regard braqué sur la France, car c’est toujours la France qui fait bouger les choses en bien ou en mal (Jeanne d’Arc, révolution "française", et même les templiers, ancêtres des franc-maçons martinistes illuminati, vous savez ceux qui dirigent le monde aujourd’hui et qui sont même encore plus puissants et intelligents que les juifs sionistes, sont aussi d’origine française).

      Le monde ne serait-il pas en réalité dirigé par le génie français ? Ce génie se serait donc exporté à l’étranger car "nul n’est prophète en son pays."

      C’est le génie français qui par exemple a fortement contribué fonder l’empire britannique grâce aux templiers puis aux premiers embryons de loges maçonniques (après qu’ils se soient réfugiés en Ecosse à l’époque du roi Philippe le Bel qui, au lieu de profiter de leur extraordinaire potentiel, les a tout simplement massacré, a-t-il eût raison ?, je ne sais pas si les chevaliers du temple étaient plus sataniques que la grande inquisition catholique de l’époque).

      La France m’évoque parfois un extraordinaire gâchis de potentiel...
      Et on apprend maintenant que tout cela (le moutonnage des français) a été minutieusement orchestré par cette élite...

      Plus le peuple est brillant et plus son moutonnage est puissant, c’est pourquoi les lobbies sataniques sont beaucoup plus influents chez nous que partout ailleurs, proportionnellement parlant...


    • La francophonie est un contrepoids naturel à l’impérialisme anglosaxon, tout comme l’hispanophonie.
      Un peu comme l’impérialisme Russe fut un contrepoids à l’impérialisme nazi puis américain.

      C’est donc bénéfique et vous ne devriez pas cracher dessus. Sans ça nous serions d’autant plus colonisable à souhait


    • En effet la Francophonie est un héritage de la politique impérialiste française. Je pense que la France devrait plutôt user de diplomatie désormais et s’efforcer de faire de notre belle langue la langue officiel de la diplomatie mondiale. Mais la francophonie non, ca n’apportera que des morts. Les africains ne parlent français que parce qu’on les y obliges et comme l’a indiquer Max ils démontrent déjà leurs volonté d’émancipation du français en voulant utiliser une langue authentiquement africaine, le swahili, comme 2 éme langue officiel de tous les pays africains.

      La francophonie est une idéologie franco-française et impérialiste, elle à été maintenue par les grands groupe industriel français comme Orange qui est le principale fournisseur d’accès internet en Afrique. Les seuls qui y trouvent un intérêt ce sont les élites française, certainement pas le peuple !

      Je serait surpris qu’un seul français de souche accepte de sa propre volonté de parler une langue étrangère pour faire plaisirs à un pays étranger...

      Le Québec est une exception, car c’est un peuple français.


  • Étant né en Algérie et y ayant passé beaucoup d’été durant mon enfance, je sais que le français y est omniprésent (médias, affiches, panneau, nom de rue, papier administratif, livres, etc). Au point que c’est la deuxième langue du pays avec un statut quasi identique à l’arabe dans les faits.

    Qui peut m’expliquer pourquoi elle ne fait pas partie de cette organisation ?

     

    • Car le gouvernement d’Algérie ne veut pas faire partie de la Francophonie.


    • La décolonisation de l’Algérie ne s’est pas faite dans les mêmes conditions que celle de l’Afrique noire... Les rancœurs restent sur la longue durée. La mémoire, on commence à bien connaître en France dans la cas de 39-45, c’est visiblement un peu la même chose dans le cas algérien (je ne suis pas algérien, si quelqu’un en sait un peu plus sur l’importance de la mémoire, et donc sur les obstacles déposés sur le sentier de l’histoire, dans le cas de l’Algérie, nous sommes preneurs !)
      C’est certainement dommageable, on aimerait tous que les liens entre l’Algérie et la France se normalisent (en tout cas je le souhaite personnellement). Ce serait un pas important pour rapprocher les Français dits "de souches", les Français venus de l’immigration algériennes, et les Algériens.


    • Guerre d’algérie.Plaies incicatrisables je pense,des deux côtés.


    • Pour la même raison que ses politiciens d’extrême droite ne font pas parti d’Europe-Israel.

      Certains peuples n’ont pas perdu le contrôle de leur pays.


    • #763012

      Tu pointes là du doigt ce que j’interprète comme étant une quenelle à retardement, certes involontaire, de feu l’Algérie Française envers le FLN. Car 50 ans après l’indépendance, et malgré une politique d’arabisation forcée, l’Algérie reste le 2ème pays comportant le plus grand nombre de francophones (après la France). Ces derniers sont d’ailleurs généralement fiers de parler français, souvent bien mieux que leurs "frères" de l’autre côté de la Méditerranée, ce qui n’est pas sans ironie.


    • D accord, j’ai entendu vos réponses et j’ai fait quelques recherches. Il faut savoir que la "francisation" de l’Algérie est post-coloniale et non issu de l’Algérie française directement. En fait les français ont laissé des milliers de livres en Algérie après leur départ, et une petite élite de professeurs et d’intellectuel, qui eux avaient appris la langue française dans les écoles issu des colonies (c’est surtout en Kabylie) qui ont transmis massivement la langue française. Drôle d’histoire, ils ont lu et étudié toute l’histoire française et sa littérature avant de revenir à l’arabe (qui n’est pas parlé par les algériens ayant eut 20 ans à l’époque des colonies). Ils se sont servis de la langue pour comprendre et accéder au monde moderne. C’est vrai que c’est dommage que les relations de nos dirigeants soit si mauvaise, quand elles devraient si bonnes.

      En plus je soupçonne les pouvoirs algériens d’encourager la langue française uniquement pour pousser les plus désespérés à trouvé refuge de l’autre coté de la méditerranée. Tu parle d’une stratégie...


  • Fréquentant la bibliothèque du Boulou, dans les Pyrénées orientales, j’ai pu constater que s’y trouvait une douzaine de titres de...Sulitzer, une vingtaine de titres de...Madeleine Chapsal et UN SEUL livre de LF Céline : le Voyage ; eh bien dans les biblis des "Alliance Française" à l’étranger, ça doit etre la meme chose : promotion des merdes sionistes aux dépens des écrivains authentiques , de quoi dégouter les étrangers de s’intéresser à notre véritable culture .


  • En 1975, le Président Boumediene a invité le Président Giscard à Alger, le but est de créer une troisième voie par rapport aux USA et URSS. Sachant quand 1973, l’Algérie parlait aux noms des pays Non-Alignés. Aussi, le président Boumediene a voulu faire comprendre au président Giscard qu’il ne faut pas déchirer la page de l’Histoire mais uniquement de la tourner.
    Malheureusement et encore ce n’est pas le peuple Français qui s’est comporté maladroitement mais c’est le président Giscard qui s’est comporté comme un monarque en Algérie et méprisant l’avis d’autre futur allié.
    Certain considère Boumediene comme un dictateur comme actuellement les même considère aussi Poutine comme dictateur.


  • Quelle arrogance en décrivant la totalité du Canada francophone ! Et mon c.l, c’est du poulet ?

     

    • #762999

      Il ne s’agit pas d’une carte linguistique mais d’une carte politique. Les membres de la francophonie sont des Etats. Le Canada en faisant partie il est indiqué dans sa totalité. Il n’y a nulle arrogance là-dedans.

      Il faut plutôt s’étonner de la présence au sein de la francophonie de pays, tel le Qatar, où le nombre de francophones doit être peu ou prou identique au nombre de poils sur le torse de BHL.


    • Salim,Jvidepi à écrit "francophobes",pas "francophones"...il parlait des canadiens anglais donc.


  • Vive la francophonie !!
    Moi je n’hésiterais pas une seconde a détacher le Québec des anglophones pour se rattacher solidement a la France !!

     

    • C’est ce que 40% de Québécois espèrent. L’indépendance politique totale car nous n’avons rien en commun avec les sujets francophobes de sa majesté du Canada.


    • Rien en commun !? Ok a chaque fois qu’Israël agresse le Liban comme en 2006 ou Gaza en 2009, il y a des manifestations de protestations au Québec et pas dans le reste du Canada, Quand Harper premier ministre canadiens a abolis le registre des armes a feu pour transformer le Canada en Far West comme les états-unis, et bien le gouvernement québécois et les institutions judiciaires québécoises ont refusés d’appliquer cette loi et la bataille juridique a ce sujet est toujours en cours !!
      Quand Harper est allé en Israël récemment licher le cul des sionistes, Gilles Duceppes figure fédérale proue des québécois a été le premier a contester et critiquer cette attitude pro-isralienne de Harper !! Harper n’a presque pas eu de vote au Québec, sérieusement je suis née ici au Québec et je connais mon histoire !! Le Québec na jamais été unis avec la mentalité de sa majesté anglophone le Canada comme tu le dit !! Informe toi avant de parler !! Le Québec n’a rien avoir avec le reste du Canada sur tout les plans et prise de position !! D’ailleurs je crois que la France aussi a déjà contester Israël dans le passé !!Et Dieudonné a fait son spectacle mes excuses a Montréal peu après le scandale en France et il a été extrêmement bien accueillit au Québec !!! On n’a bien plus de choses en commun que tu ne crois ! La vraie différence est que le Québec est collé aux États-unis donc leur culture a frapper fort ici !


    • #763065

      Faux ! Au Québec la population est partagée entre le souhait d’être indépendant ou pas. Malgré que le Québec est une région qui défend avec ferveur la langue française dû à leur isolement, ils restent malgré ça des "américains français". Tout ce qui est là-bas en dehors de la langue est imprégné de la culture yankee. Il suffit juste de se rendre au Québec pour le constater. Et si un jour le Québec devrait être indépendant, je peux t’assurer que les québecquois ne veulent vraiment pas un rattachement à la France.


    • je n’ai jamais dit que les québécois voulaient être indépendants officiellement, la plupart n’en n’ont juste rien a crisser de la politique et de tout ces conneries et en plus nous le sommes déjà officieusement indépendant par nos constantes contradiction avec Ottawa et les très nombreuses lois votés a Ottawa qu’on applique pas au Québec(comme la loi qui légalise d’enfermer des enfants de 16 ans dans des prisons d’adultes, et bien le Québec a refuser d’appliquer cette loi tout comme la loi sur les armes a feu, les autorités québécoises l’ont aussi refusé !) L’aide sociale encore disponible pour tous et toute, et bien cette mesure sociale anti-pauvreté est appliqué seulement au Québec ! Harper a été obligé de reconnaître que le peuple québécois est une NATION a part !
      ce que je veut te dire c’est que le Québec n’écoute pas la Télévision anglaise ou américaine, les québécois écoutent la télévision québécoises et plusieurs chaînes françaises sont disponibles au Québec et tout le monde aiment voir les reportages de France !! Oui la culture ’’yankee’’ a frapper fort au Canada comme partout ailleurs !! Je serais surpris de voir le succès de Mc Donald en France d’ailleurs !! Rendu là nous sommes tous imprégné par cette culture yankee !
      Bref si tu donne le choix au québécois d’être rattaché a la France ou aux États-Unis, croit moi les gens vont choisir la France sans hésité car tout le monde ici(québec) aime sa langue française et ne veulent rien savoir des armes et de la violence des États-Unis !!


    • Et bien sûre je termine, quand vous venez au Québec, il y a une différence majeure entre Montréal(la métropole mutli ethnique semi anglophone) et le reste du Québec qui lui est entièrement francophone et beaucoup moins américanisée !


    • @salim

      Tu as tout à fait raison mon frère. J’aurais dû préciser que je suis Québécois, patriote, indépendantiste et que mon ancêtre français Denis Lapierre, est débarqué en Amérique du Nord en 1679. Désolé d’avoir causé cet émoi ! Je répète donc, je n’ai rien en commun avec les têtes carrées sionistes d’Ottawa.


    • Le Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes
      « Développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l’égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d’eux-mêmes, et prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix du monde ».
      Le référendum, la démocratie réelle.

      Là où se trouve une langue, culture, histoire particulière, ceci est un PEUPLE...
      vivant sur sa terre, cela est une NATION !!
      Bien des populations, autrefois conquises ou non, ont le droit imprescriptible à l’autodétermination (référendum...)...sans pour autant choisir de quitter au final le grand Etat’....Crimée, Ecosse, Catalogne, Corse, Palestine, bretagne, kurde, Pays-Basque, Kanaks, Québec, tibet, kabylie....


  • Yamina Benguigui est une maghrébine mariée à un sépharade, et elle est ministre de la Francophonie : je ne pense pas qu’elle encourage la lecture de Céline, de Chateaubriand, de Paul Morand à travers le vaste monde . Par contre elle doit promouvoir les œuvres immortelles de toutes les merdes sionistes : l’illisible BHL, le haineux Finkelkraut, le vieux charognard Wiesel etc... ce ne sont pas les caques qui manquent dans les maisons d’edition françaises devenues autant de bibliothèques de synagogue .


  • Je suis opposé à l’idée d’une politique volontariste d’expansion de la francophonie notamment quand cette dernière prend les formes d’une mascarade comme l’introduction du Qatar dans la francophonie ! Etant opposé à l’impérialisme culturel anglo-saxon ce n’est pas pour qu’il soit substitué par un autre impérialisme. Je veux un monde divers, racialement, culturellement, linguistiquement... ! Ceci étant dit des efforts doivent être fait pour maintenir la francophonie dans les régions déjà francophones.
    L’expansion d’une langue doit être laissée suivre le cours naturel du rayonnement de la nation dont elle est originaire. Une nation qui rayonne voit sa langue s’étendre sans politique volontariste, une nation en déclin voit sa langue péricliter que même des efforts désespérés ne sauraient sauver. En ce qui concerne la langue française aujourd’hui elle ne s’appuie plus que sur l’expansion démographique des pays africains pour espérer une expansion et de pitoyables gesticulations comme l’introduction de pays non francophone dans la francophonie. Or du jour au lendemain ces pays peuvent par décret substituer le français par l’anglais avec d’autant plus de faciliter que leurs élites intellectuelles maîtrisent l’anglais et choisissent de plus en plus de grandes universités anglo-saxonnes au détriment des écoles françaises. De plus le français tend à considérablement se dégrader et est sur le point de devenir une sorte de sabir qui aura perdu la complexité de son orthographe et de sa grammaire originelle et dans lequel auront été ajouté un nombre considérable d’anglicismes.
    Le monde francophone ne pourra se maintenir voire s’étendre que si la France reprend le pouvoir sur elle même.


  • C’est tout de même curieux que l’Algérie ne figure pas sur la carte !!! Le Français est pourtant aussi bien parlé que l’Algérien !!!!


  • vous ne connaissez pas le GLOBISH apparemment !!!


  • #763580

    Voulez-vous bien arrêter de considérer le Canada comme un pays francophone ? Seul le Québec est un État francophone. Les 9 autres provinces sont anglophones à plus de 96% outre le Nouveau-Brunswick (anciennement colonie acadienne de la France) qui compte environ 35% de francophone. Au total, sur 35 millions d’habitants, il y a seulement 8 millions de canadiens parlant la langue française. Bref, si vous venez au Canada et que vous sortez du Québec en croyant pouvoir converser et obtenir des services en français, c’est que vous ne savez rien du Canada qui est un pays british. Il faut savoir que la Nouvelle-France ( aujourd’hui, le Québec) a été abandonnée aux mains des anglais en échange de quelques cannes à sucre. Donc, oui les Québécois de souche française se sentent Français mais une certaine amertume est demeurée dans notre conscience collective depuis l’abandon de la colonie en 1763. Jamais les Québécois ne se joindraient à la France. Nous sommes moitié européen, moitié américain.

     

    • Pierre-Luc,il faut en vouloir à la monarchie Française,pas au peuple Français.Monarchie que beaucoup regrettent parfois ici sur ce site...Les îles à sucre rapportaient de l’oseille(Haïti était la plus rentable au monde QUAND la France la dirigeait),et les élites en France à l’époque ont préféré ça au grand nord.Quel gâchis.
      Nous devons admirer les Québécois,méprisés par le vomitif ardisson,pour avoir su faire preuve d’auto-préservation à travers les siècles.Après,qu’ils soient de culture yankee...c’est le cas aussi des jeunes en France,gavés de macdo à outrance et affublant leurs chiards de prénoms débiles ou anglo-saxons.
      Trouvez-moi une seule Française de 25 ans qui sache faire la cuisine...


  • Le français en Afrique est présent dans les pays pauvres !
    C’est l’Anglais qui s’imposera au fil du temps sur le continent Africain et ailleur.
    C’est comme ça !


  • Poutine officialise 3 langues (! !) en Crimée.

    Russe, ukrainien, tatar.

    Et en france ??...pas d’Occitan (Jaurès, Mistral prix Nobel de littérature 1903 en Provencal !)..Breton, Flamand (Dunkerque-Lille), Alsacien (strasbourg et son conseil de l’Europe !)...Basque (enigme Européenne !)...la démocratie étant le respect aussi des moins nombreux !


Afficher les commentaires suivants