Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les tarifs de l’électricité vont flamber de 30% en 5 ans, réaffirme la CRE

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a confirmé lundi sa prévision d’une flambée de l’électricité, tablant sur une hausse de 30% des tarifs réglementés d’EDF de 2012 à 2017 en raison notamment de l’essor des énergies renouvelables et des investissements dans les réseaux.

La CRE, qui avait déjà dit tabler il y a un an sur une hausse de 30% des prix du courant de début 2012 à fin 2016, a présenté ses projections actualisées pour la période allant de mi-2012 à mi-2017 dans un rapport publié lundi, aboutissant strictement aux mêmes conclusions.

En effet, elle y explique s’attendre à une hausse moyenne de 30,1% des factures d’électricité pour les clients au tarif dit bleu, le tarif réglementé réservé aux particuliers proposé par EDF et une poignée de fournisseurs historiques locaux.

Cette forte hausse sera due pour plus du tiers à l’augmentation de la CSPE (taxe qui finance entre autres l’énergie solaire et éolienne, ndlr), laquelle s’explique pour l’essentiel par le développement des énergies renouvelables, prévient la CRE dans son rapport.

Le gouvernement s’est engagé le mois dernier à résorber d’ici 5 ans une ardoise de près de 5 milliards d’euros liée à l’essor des renouvelables qui s’était accumulée depuis plusieurs dans les comptes d’EDF, via des augmentations progressives de la CSPE. La CRE a basé ses calculs sur l’hypothèse d’une hausse de la CSPE qui resterait plafonnée à 3 euros par an, comme c’est actuellement le cas.

En outre, la CRE anticipe une inflation de 2% par an, un prix de marché de l’électricité supérieur d’un point à l’inflation, et une hausse équivalente à l’inflation de l’Arenh (mécanisme qui oblige EDF à revendre à ses concurrents un quart de sa production d’électricité nucléaire, à un prix régulé), dont les règles d’évolution doivent être revues cette année.

Outre la CSPE et la hausse du prix de gros de l’électricité détaillées ci-dessus, la CRE anticipe aussi des hausses bien supérieures à l’inflation du tarif d’accès au réseau électrique (ou Turpe), en se basant sur les niveaux demandés par les gestionnaires de réseaux RTE et ERDF, engagés dans de lourds programmes de renouvellement et de développement des lignes électriques.

La semaine dernière, EDF avait de nouveau défendu des hausses de tarifs raisonnées, tenant compte des problèmes de pouvoir d’achat et de compétitivité, pour couvrir ses énormes investissements maintenus à 12 milliards d’euros cette année.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quand les gens vont-ils se rendre compte de l’escroquerie des éoliennes ? C’est comme le scrutin majoritaire à deux tours ils ne VOIENT pas l’escroquerie . La France n’a pas besoin d’éoliennes, ses centrales nucléaires fournissent plus d’électricité qu’elle n’en a besoin : elle en exporte 10%. Les éoliennes sont plantées par des investisseurs privés, elles fournissent moins de 1% de l’électricité fournie en France, mais elles rapportent gros, uniquement parce que EDF est obligé de racheter leur électricité 3 fois plus cher que l’électricité des centrales nucléaires . Un éolienne d’un million d’euros rapporte pratiquement 1000 euros par jour elle est amortie en 3 ans , donc c’est très rentable, c’est pourquoi les initiés veulent en planter de plus en plus , aux dépens du consommateur . Quand je vois tourner une éolienne, j’ai l’impression qu’on me fait les poches . En plus c’est moche et ridicule, ça industrialise et massacre les plus beau paysages. C’est une escroquerie dont sont victimes en permanence 65 millions de Français, les abonnés à EDF . Nul doute que la plupart de nos députés escrocs, qui ont volé leur siège, ne soient actionnaires de ces éoliennes qui moulinent du vent et surtout notre argent. Les "écolos", soit disant défenseurs de l’environnement auront réussi à défigurer la France et à voler une fois de plus le peuple Français.

     

    • Merci pour tout ce bon sens.

      Le seul principe du "taux de disponibilité" (en clair, elle tourne seulement avec le vent), décrédibilise la filière. En effet, chaque éolienne plantée nécessite son équivalent en puissance pétrole/charbon : seule une centrale thermique peut démarrer suffisamment vite pour compenser une chute de vent sans perturber le réseau.

      Les allemands, quant à eux, débordent de lignite (charbon de surface aux fumées riches en NOx et SOx, hautement toxiques) et se font un plaisir de développer leur parc thermique à l’ombre des éoliennes (en flamme, haha).

      Sans rapport : la SNET française a été en partie rachetée par les allemands d’EON en 2009/2010 en toute discrétion. Maintenant, ils ferment les centrales peu rentables sans chercher à les rénover (lisez la dernière fournée de licenciements recensés par Jovanovic "C’EST UN VRAI SCANDALE !!").

      Enfin, pigeon sur l’éolienne, l’ouverture du marché de l’énergie (loi NOME) IMPOSEE par Bruxelles, signée par le collabo BORLOO, n’aura pour effet que d’exploser les factures (ajout d’intermédiaires inutiles) sans investir un chicot dans la R&D, la sûreté ou la rénovation du parc.

      Vaches à lait de tous pays, uniss...non rien, continuons de regarder passer les trains, de toutes façons il est déjà trop tard.

      Signé : un ingénieur INSTN repenti !
      (mieux vaut la recherche publique que le nucléaire privatisé...)


    • Sauf que la France importe aussi beaucoup depuis l’Allemagne, et pas que en électricité...
      Faudrait qu’on trouve notre indépendance énergétique mais ça c’est pas l’umps qui va tenter de trouver des solutions !


    • Une fois de plus ce sujet provoque un emballement de moteur. Je pense qu’il vaut mieux être mesuré et ne pas s’énerver avec des idées reçues...
      J’aime bien quand on parle du méchant lobby des éoliennes..pke le nucléaire c’est pas un méchant lobby ? C’est le lobby le plus subventionné depuis 40 ans à cout de milliards d’euros, loin devant les éoliennes et le rachat de l’électricité...
      Comme précisé au dessus, on ne produit pas assez avec des centrales, les centrales étant une énergie de base non modulables pour combler les pics. Je ne dis pas que l’on module avec des éoliennes loin de là.
      Quand à la notion de Beau/laid, on est dans le subjectif. Voir des poteaux électriques n’est pas plus beau il me semble.
      Bref, la crise énergétique, une de plus, qui se prépare sera compliqué à résoudre. On ne produit pas d’uranium en France il me semble donc on est pas et n’avons jamais été indépendant énergétiquement. Je pense que les EnR ont leur rôle à joué, chacune dans des applications spécifiques.
      Quand au prix de l’énergie, si ça peut permettre aux gens d’arrêter de croire qu’il est normal de chauffer sa baraque à 24°C l’hiver et se promener à poil, ça sera toujours ça de gagner !


    • Je rêve... Le nucléaire produit des déchets toxiques... réveillez vous. Alors certes les éoliennes ce n’est pas le miracle mais ça évite un peu l’exploitation des nigériens... Vous parlez d’indépendance énérgétique alors qu’il n’y a rien de plus dépendant que le nucléaire, l’uranium s’épuise comme le pétrole... Regardez les catastrophes qu’il a produit... Imaginez comment ca dégénérerait, toutes ces centrale allumées, en cas de crise économique majeur, de guerre ou autre intervention mondialiste... L’éolienne à toujours le prestige de connecter la production à l’utilisateur et du coup de lui montré que l’énergie n’est pas illimité... Une leçon importante à notre époque...


  • Mais non, d’ici là les Francais se réveilleront et n’accepteront pas cette injustice ! Ou alors on aura tous une éolienne sur le balcon ... a voir !

    [ driiiinnngg driiinnggg .... Merde, mon reveil ! Fin du reve je vais bosser !! ]


  • y aurait pas une petite bonne nouvelle, juste une comme ca pour voir l’effet que ca fait :-(


  • C’est un effet d’annonce classique qui prépare le terrain à une augmentation moindre.

    Logiquement, le gouvernement (le gentil) devrait réagir à cette annonce de la CRE (le méchant) en se présentant comme le garant du pouvoir d’achat des ménages. Puis, la décision d’augmentation du tarif d’EDF sera prise au mois d’Août avec une hausse moindre que celle voulue par la CRE. Mais une hausse quand même et plus forte que l’inflation qui sera présentée par les médias comme une "bonne nouvelle".

    Souriez on vous glisse une quenelle.


  • Cela fera rentrer de la TVA dans les caisses de l’Etat. C’est comme la voiture, on n’est pas prêts d’en voir à grande échelle en France : les taxes sur le carburant rapportent 25 milliards d’euros par an à l’Etat. Les véhicules propres ne pourront jamais rapporter une telle rente, ou alors il faut multiplier le prix de l’électricité par 4 ou 5 ? Réfléchissez.


  • C’est bien , ça fera 30% d’électeurs de plus en direction du FN , vous imaginez un peu , le FN il a même pas besoin de faire de la pub de propagande ...

     

  • une augmentation annoncer avec la privatisation donc la rentabilité financière et la fin du tarif réguler ! c’était courue d’avance. et pour ceux qui seront dans l’incapacité de payer je vous présente http://www.erdfdistribution.fr/Linky/ ou l’œil de votre consommation , puis ... allez savoir ! le déploiement de ce matériel a un coup ! et vas sans doute supprimer de l’emploi