Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron, le chômage et l’Euro

La dette a progressé avec l’Euro

Lors du débat de mercredi 3 mai au soir, M. Emmanuel Macron a affirmé que « le chômage avait baissé avec l’introduction de l’Euro ». Cette affirmation reprend une autre affirmation sur le surplus de croissance qu’aurait dû nous apporter la monnaie unique. L’histoire de cette affirmation, et des mensonges qui l’entourent, a été traitée dans mon ouvrage L’Euro contre la France, L’Euro contre l’Europe publié aux éditions du Cerf en octobre 2016. Je n’y reviens pas. Par contre, cette affirmation de M. Emmanuel Macron mérite que l’on s’y attarde.

 

Regardons d’abord les courbes du chômage. Sur ces courbes on a reporté les catégories A+B+C de « Pôle Emploi » (la DARES) car ce sont les seules pour lesquelles on ait des données remontant jusqu’en 1991 puis, à partir de 1995 les catégories A + B + D. Ces trois catégories sont bien plus représentatives du chômage.

 

 

On voit qu’en effet les courbes plafonnent à partir de 1999, avec des fluctuations importantes, avant d’exploser à partir de 2008. On rapporte alors ces courbes à l’évolution du taux de change Euro/Dollar. En effet la France était (et elle est toujours) une des pays les moins intégrés dans la zone Euro. Elle réalisait à l’époque plus de 50% de ses échanges avec la zone Dollar. On constate alors que l’Euro s’est fortement déprécié par rapport au Dollar de 1999 (date de son introduction) jusqu’en 2002. L’impact de cette dépréciation est évident sur l’économie française.

 

 

Mais, l’emploi et son inverse, le chômage, ne dépendent pas seulement du taux de change. L’activité économique est sensible au taux de change, mais elle est aussi sensible à la dépense publique (et donc indirectement à l’accroissement de la dette) via ce que l’on appelle le « multiplicateur des dépenses publiques ». Ce multiplicateur peut avoir un effet décalé dans le temps. Cependant, on constate que la dette et donc le déficit ont fortement augmenté de 1991 à 1996, se sont stabilisés quelques années, et ont repris leur progression dès 2002, c’est à dire quand l’Euro a commencé à se réapprécier.

Lire la suite de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Sur la nécessité de reprendre l’économie française en main,
chez Kontre Kulture :

 

Les analyses précises et chffrées de Jacques Sapir, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1719597
    le 05/05/2017 par Bougrelas
    Macron, le chômage et l’Euro

    La France se porterait moins mal si les sionistes au pouvoir ne vendaient pas les grands groupes industriels français à l’étranger - de préférence américanos-sionistes - dans le seul but de toucher d’énormes retro commissions - planquées dans d’innombrables paradis fiscaux . Comment expliquer autrement, par exemple, la vente de SFR à l’Israélien Drahi qui a placé la caisse de l’entreprise à Guernesey ? Ou le bradage de l’entreprise stratégique Alstom aux "américains" ? Ces deux opérations douteuses facilitées par Macron ? Quand le peuple s’en rendra compte il descendra dans les rues aux cris de "Macron rend le pognon" .

     

    • #1719727
      le 05/05/2017 par Gracchus
      Macron, le chômage et l’Euro

      Il serait facile de porter plainte contre Macron pour corruption, et voici comment . Macron c’est bien connu a "aidé" Drahi à s’emparer de SFR (moyennant la bagatelle de 14 milliards) . Il est impossible de prouver que Macron a "touché", qu’il a palpé quelques millions planqués on ne sait où . Par contre il est facile de calculer ce qu’à coûté à Drahi les centaines, voire les milliers d’articles favorables à Macron dans son empire médiatique : ce sont des articles PUBLICITAIRES et on sait ce que coûtent deux ou quatre pages publicitaires dans l’Express par exemple . En faisant une recension des tous les articles publiés par la presse Drahi, de toutes les émissions (louangeuses jusqu’au délire) de BFMtv, de RMC, d’I24télé, consacrées au paltoquet on arriverait à un total effarant : des dizaines de millions d’euros . C’est ce qu’on appelle "payer en nature" : le délit - voire la forfaiture - sont bel et bien constitués . On laissera - libéralement ! - au petit Mac le choix : la roche Tarpéienne ou l’escalier des gémonies .


  • #1719647
    le 05/05/2017 par Sinus
    Macron, le chômage et l’Euro

    On pourrait ajouter aussi, que sans la variable d’ajustement qu’est le taux de change, au final l’industrie se concentre sur un pôle Allemagne, où la compétitivité y est plus avantageuse. Les pays de l’UE se désindustrialisent soit au profit de l’Allemagne pour les process élaborés soit dans les pays de l’Europe centrale où le coût de la main d’œuvre y est moins élevé. A chaque fois cet avantage compétitif se fait au détriment de notre économie.
    Pour un banquier d’affaire, dont la vision est celle du profit à court terme cela se conçoit, dans la mesure où le nombre de fusion/acquisition ne va pas cesser de croître dans les années à venir, et donc le montant de ses commissions. Hélas, se sont les entreprises de notre industrie qui seront vendues, dépecées ne laissant qu’un pays exsangue au bord de l’implosion.
    Si la construction européenne c’est une super Allemagne, accumulant de la dette sur ses voisins. Alors il ne faudra pas s’étonner si dans les années qui viennent certains soient en cessation de paiement et disent aux allemands quoi faire de leur accumulation de petits papiers. Que tous nos politiques aient adhéré volontairement à cette europe pangermanique, de manière cupide et désinvolte les classe comme traitre à notre nation.


  • #1720120
    le 06/05/2017 par breitling01
    Macron, le chômage et l’Euro

    Vous pensez que macron peut dérégulé le smic pendant son mandat pour avoir des jobs a 4 euros de heure comme en allemagne


  • #1720612
    le 06/05/2017 par gros pébron
    Macron, le chômage et l’Euro

    Tous les riches votent pour Macron , les multimillionnaires du showbizz et de la presse collabo , car ils savent que les banques sont en situation de faillite , il espèrent sur Macron pour pas qu’il y ai une spoliation des avoirs bancaires comme à Chypre mais surtout ils espèrent que Macron fera comme Sarkozy en 2008 , qu’il renfloue les banques avec l’argent des français , sans compter les diverses exonérations d’impots que les riches recevront de Macron dont la suppression de l’I.S.F.