Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Ces dernières années a émergé une élite maghrébine qui malheureusement s’ignore. Elle peut demain devenir un modèle de patriotisme à condition d’éviter certains pièges.

Ils sont médecins, cadres administratifs, chefs d’entreprise ou ingénieurs, les enfants issus de l’immigration ont grandi et à l’opposé de l’image médiatique du beur des banlieues désœuvré et petit délinquant, ces français ont professionnellement et socialement réussi. Leur intégration sociale est sans équivoque, comme le montre l’importance des mariages mixtes. Une intégration silencieuse, car la plupart d’entre eux ont tourné le dos aux revendications communautaires des années Mitterrand.

Pourtant leur position emporte un effet pervers, car le refus du communautarisme les a rendus invisibles. Contre le repli, aucune autre alternative politique sérieuse ne leur a été proposée. Pour que cette beurgeoisie prenne conscience de son existence et de ses forces potentielles, elle doit lutter contre les démons qui font qu’aujourd’hui, les Français d’origine maghrébine ont un pouvoir d’influence économique et politique faible.

Le premier d’entre eux consiste à éviter le discours post-colonialiste et de la repentance à l’encontre de la France. Cette posture est la conséquence du communautarisme victimaire. Il doit être assez agaçant pour les Français de souche de se voir reprocher les faits d’armes de leurs aînés. La repentance pose indirectement la question de leur allégeance à la nation. Les Français d’origine algérienne, principalement, ont aussi été bercés par le roman national du pays de leurs parents. Pour beaucoup d’entre eux encore, tenir publiquement des paroles tendres vis-à-vis du pays qui les a vus naître et grandir est encore difficile. Il suffit d’écouter les propos d’Houria Bouteldja pour constater qu’il reste encore du chemin à faire.

Les initiatives de « Fils de France » ou d’Albert Ali donnent heureusement de l’espoir. Les beurs, pour les plus éclairés d’entre eux, doivent comprendre que ce sont leurs démarches qui demain seront payantes sur le plan politique. Pour s’en convaincre il suffit d’observer le parcours du contre-exemple Malek Boutih, faire-valoir de la gauche bien-pensante : il n’a jamais été récompensé politiquement.

Le second est simple, Il se résume en deux mots : Exemplarité d’abord et islam ensuite. À l’instar de la bourgeoisie traditionnelle française détentrice des moyens de production et lettrée, le beurgeois doit à son tour acquérir un capital économique et culturel à la française. Même s’il est décrié, le modèle républicain le permet encore aujourd’hui. Seule la bourgeoise catholique peut encore servir de modèle, par son enracinement et son sens des valeurs. Il convient vraiment dans la mesure du possible, dans les interactions sociales quotidiennes, d’ôter les références à l’islam sans pour autant les nier. Le débat sur l’islam de France est parfois un piège car la religion sert toujours en dernier lieu de prisme pour appréhender cette population.

L’Exemplarité signifie une adhésion aux codes sociaux et culturels de la majorité et y adhérer sans complexes et en acceptant quelques renoncements. L’humilité et la preuve par le travail bien fait sont des puissants vecteurs d’intégration au pays de Molière. Par ailleurs, les questions sur la circoncision ou le prénom des enfants par exemple restent encore ouvertes. Viendra un jour peut-être où, au même titre que n’importe quel Français, le Franco- maghrébin trouvera déplacées et indiscrètes les questions sur sa foi même si cela peut être déjà le cas aujourd’hui.

Toutefois, la perte de toute référence à la spiritualité et à la tradition n’est pas pour autant la voie souhaitée. Il serait vraiment dommageable pour cette nouvelle beurgeoisie de connaître par mimétisme les mêmes travers libéraux libertaires qu’a connus la petite bourgeoisie de Mai 68. La foi est pourtant bien plus respectable que l’hédonisme, le consumérisme et l’individualisme forcené de nos sociétés. Il s’agit donc du dernier démon. Au nom de l’intégration et du rejet de la tradition, le jeune musulman serait invité à avoir les mêmes inspirations que la jeunesse trotskiste de l’époque. Ainsi, celle nouvelle élite devrait avant tout se méfier des mouvements qui visent à la libérer. Par exemple, beaucoup d’entre eux n’ont pas été dupes quant aux intentions de l’association Ni putes, ni soumises, qui comptait le nombre d’adhérentes musulmanes sur les doigts de la main. Il y a fort à parier que des initiatives qui visent à briser les traditions familiales au nom d’une idéologie libertaire refassent surface.

Entre repentance et discours libertaire, les Franco-maghrébins éclairés doivent trouver leur voie. Déclarer même timidement mais sincèrement un patriotisme français en est une nouvelle. C’est assurément la plus prometteuse. Plus en paix avec eux-mêmes, c’est à terme toute la communauté nationale qui en profitera.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #130715

    je fait parie des francais musulmans patriotes ,le bled je m’en fou ,le pays que j’aime c’est la france ,c’est elle qui m’a donne des chances que l’algerie dont je suis originaire ne m’auraient jamais donne ,que m’ont donne mes cousins du bled ? rien ,a part me mendier du fric ou un visa ! et me faire croire a l’amitiee alors qu’au bled c’est toujours interresse ,oui j’ai choisi d’etre francais ,je me fout des coneries passees de la soit disant colonisation et autres betises ,l’algerie a toujours ete colonisee ,par romme ,par les arabes ,par les turcs et par la france ,et alors ,qu’ece que ca peut me fouttre ? moi en france ,(en corse ) j’ai reussi a avoir des terres ,a planter des orangers ,des pomelos ,des kiwis des clementines et al hamdouallah ,je gagnes ma vie ! mes amis sont francais chretiens et francais muslmans et corses ,je veux le bien de la corse et de la france ,je votes lepen ! car elle veut chasser le pouvoir sioniste et donner le pouvoir aux vrais francais : ceux qui se sentent francais avant tout et ceux qui aiment la france et les francais avant tout ! quelque soient lleurs origines ou leur religion !!!!!!!!!!!!!!

     

    • #130816

      Bonjour, en tant que corse "de souche", je salue ton commentaire qui me surprend agréablement.
      Paix.


    • #130994
      le 06/04/2012 par frenchpatriot
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      salut corsu.
      je pense comme toi ,pour moi francais d origine algerienne ma priorité c est la france
      et non le pays de mes origines .
      je suis fier d etre francais , c est mon gouvernement actuel qui me fait honte.


    • #131526

      Bravo, ça fait plaisir de lire ce genre de commentaires .
      Perso je vote pas le pen, j apprécie le partie de marine et le fait qu il existe mais ce n est pas ma sensibilité, on peu pas être laic et utiliser la religion, de même je considère que vouloir retourner au franc et sortir de l Europe est une grosse connerie demagogiste, mais bon on attrape pas des mouches avec du vinaigre ;)
      Par contre je suis a 300 % avec ceux qui savent faire table rase du passé, t es religieux !? pas de problème mais ici on est dans un pays laic donc la religion pratiques la avec des religieux et surtout n en fait pas un prétexte pour l utiliser dans la laïcité, d ailleurs c est un très grand péché, dans le coran par exemple il est dit
      " avec l argent de la vérité ils ont acheté l erreur et c est un marché qui ne leur a pas profité car c est un marché de dupe "
      ne pas mélanger le vulgaire et le sacré .

      salut, un passant .


    • #132050
      le 08/04/2012 par dédé75
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      C’est vrai et on pourrait même ajouter que grâce à la France, certes contre son gré, l’Algérie est devenue pour la première fois de sa longue histoire de colonisée une nation et un pays indépendant !

      Merci qui ? merci la France !

      Spéciale dédicace à Houria Bouteldja...


    • #133489
      le 11/04/2012 par tunisoral
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      Cher Corsu,
      Votre commentaire réchauffe le coeur des frontistes, et j’espère, de tous les patriotes. Merci.


  • #130771
    le 06/04/2012 par Mwana Ya Lola
    Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

    Y’aura t-il suffisamment de places au festin de la Ri-pou-bli-que ?????


  • #130822

    C’est un article intelligent. La bonne voie, c’est effectivement celle de l’intégration par le haut sans renier ce que l’on est.
    J’ai cependant du mal à comprendre pourquoi votre démarche passerait forcément par l’affirmation de l’Islam. On peut avoir des valeurs morales et être un honnête homme sans être religieux. On peut s’émanciper de la tutelle religieuse sans pour autant devenir un "hédoniste, consumériste et individualiste forcené". L’Islam est un instrument à double tranchant : il peut certes être un facteur positif en ramenant des gens en perte de repères et de cadres vers une vie plus droite, mais il peut aussi rendre l’intégration plus difficile s’il joue le rôle d’une force de repli communautaire. Et l’on sait qu’il est facilement instrumentalisé au service d’intérêts contraires à ceux de la communauté d’origine maghrébine. Pour que votre démarche soit cohérente, il vous faut lutter contre les agents de cette instrumentalisation, en començant par faire le ménage au sein de votre propre communauté, en la débarassant de tous ceux qui véhiculent un discours conflictuel vis à vis de l’Occident, car c’est un fait que de plus en plus de Français ont peur de l’Islam.


  • #130825

    Article intéressant sur l’analyse de ce qui constitue cette nouvelle entite de la classe bourgeoise française classique.

    Je suis d’accord sur l’idée d’intégration silencieuse est peu visible qu’il faut peut etre comprendre de notre part comme etant le resultat de plusieurs facteurs :
    - Notre éducation patriarcale, car si nous avons pu monter un étage social c’est grâce a nos nos parents nous ont appris les valeurs de travail, d’humilité et donc de discrétion devant un ’’succès’’.
    - De même que leur sacrifice matériel (travail a l’usine, ménage de maman etc...) pour nous aider et nous porter nous renvoie a un devoir de pudeur et discrétion dans notre réussite.
    - Le souhait d’éviter toute tentative de récupération politique. Car nous connaissons bien ce qu’est l’étiquette de l’arabe de service bien utile dans une vitrine ou arabe jetable (cf. Dati, Smain). Beaucoup ne veulent pas se perdre en politique.
    - Je pense que beaucoup sont en phase de construction de leur propre identité nationale. On essaie encore de muer, d’intégrer notre propre identité française. Nous savons ce que l’on doit a la France, c’est notre patrie mais nous avons encore besoin de temps centré sur nous même pour nous construire avant de pouvoir aller au devant de la scène et être des acteur pleins et entier de cette nation. Peut être des décideur de la destinée nationale. Notre première/deuxième génération de cadre doit encore se défaire de notre ’’inconscient’’ de fils d’immigré et d’élément exogène de la France. Ce ne sera pas nous mais surement nos enfants qui seront sur ce terrain la.

    Je suis egalement d’accord avec l’auteur sur le point du risque de pourrissement de cette nouvelle bourgeoisie émergeant vers une forme et de libéralisme libertaire.
    En effet il y a peu de chance que cette nouvelle bourgeoisie ne soit pas tente par les sirene de l’argent, du plaisir de la consommation, de la jouissance matérielle inutile etc... La vertu qui lui a permis de grandir risque de se noyer dans son nouveau milieu... On a en effet du mal á imaginer un bobo parisien faire le chemin inverse et devenir vertueux donc ça sera soit :
    - Une assimilation a la médiocrité du nouveau riche pédant. Du libertaire bourgeois.
    - Soit nous devrons réaliser ce que nous pensons avoir fui en faisant des études c’est a dire s’isoler dans un communautarisme de bourgeois a physionomie arabique...

    C’est un scenario possible.


  • #130828

    J’ adhère plus ou moins aux idées de cette article , étant moi -même concerné, puisque maghrébin né en France et surtout patriote français .J ’ ai vécu en cité toute mon adolescence mais je me suis pris en main pour sortir des voies de garage prévues pour nous, quand j ’ ai compris qu ’ il fallait arrêter le discours victimaire et d ’ écouter les conneries des associations du genre "touche pas à mon pote" . Mais je n ’ ai pas oublié mes racines pour autant , et j ’ aime aller en Algérie , même si je me considère plutôt comme un touriste "au bled" .
    Une seule chose me chagrine dans ce texte , c ’est le mot Beur, qu ’il faut changer pour une vraie réconciliation nationale...

     

    • #130916

      j’étais dans le même cas que toi, sauf qu’en France je n’arrivais pas à m’en sortir malgré ma bonne volonté. J’ai donc opté pour tenter ma chance en Algérie...Aujourd’hui je crée des emplois et je me considère comme un touriste quand je fais un saut dans le "bled" qui ma vu naître.


    • #131115
      le 06/04/2012 par Sikatour DZ
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      @ Khaled,

      Je te trouve super gentil avec ce texte, c’est limite si on est pas entre "la case de l’oncle Tom" et "le bon sauvage".

      Un algérien ne sera jamais un Français à part entière, arrêter d’écouter certaines sirènes les gars.

      Tu te rends bien compte que même ce texte, sensé donner de l’espoir, une éventuelle réconciliation, etc...eh bien ils y a comme un soupçon de paternalisme inavoué , enfin c’est une conviction personnelle, je ne demande qu’a me tromper.

      Déjà en son temps, l’Emir Abdelkader ,père fondateur de l’Algérie et sauveur des chrétiens de Damas, avait, dans lettre au Français, conclu par le constat suivant : les algériens et les français ne s’entendront jamais.

      Nos vues d’ensemble, nos visions des choses en général sont parfois opposées (et je suis gentil)

      Je salue néanmoins les efforts de Soral et des soraliens à apporter la paix civile dans leur pays, mais le mal est extrêmement profond, certains parle de "cicatrice" entre la France et l’Algérie, le terme est fortement inapproprié, car nous avons aucune relation (132 ans d’occupation territoriale certes, mais culturellement, religieusement, ethniquement, psychologiquement, nous sommes très différents) pas que l’un soi superieur ou inférieur à l’autre, non, juste différents, il y a des français admirables et courageux comme M. Soral, Fôriçon, Blanrue etc...mais voilà, chacun son bled...enfin voilà,

      Les frères, ne vous énervez pas, c’est jute ma façon de voire les choses, je défends pas le racisme ou autre chose, au contraire, mais je dis qu’il est plus logique que petit a petit, les algériens reviennent chez eux. Parce que la France , ça ne sera jamais tout a fait chez eux, et y a rien de plus normal.

      Sérieux, a Tlemcen les gens passent leur temps a se plaindre des oranais qui habitent la bas, et parfois ça frôle le racisme, et ça c’est dans le même pays, entre deux villes issus d’une même population.

      Franchement, faut dire la vérité les gars...bezzefffff

      A+, continuez comme ça ER, un espace virtuel vraiment bien !


  • #130848

    Par contre la ou je ne suis pas en accord avec l’auteur c’est :
    - Le nom ’’beurgeois’’... Jén ai marre de me faire appeler beur ! d’etre systematiquement mis dans ce sac et ce lanage SOS racisme qu’on s’attache a quitter...
    Surtout sur E&R ca me fait caguer de lire cela... Appelez nous ce que vous voulez (ex. Bourgeois francais musulman) mais on est francais et on aimerait que E&R qui milite
    pour la reconciliation nationale montre l’exemple a ce sujet et soit donc pionnier et moteur sur ce point.

    - Sur le fait que l’auteur donne la voie et dicte ce qu’il faut faire. Quelle voie salutaire emprunter par ces nouveaux bourgeois.
    je pense que du fait de leur éducation on a maintenant conscience de ce que l’on est, de quelle classe nous constituons. Et je pense que justement notre morale
    acquise par notre éducation nous permettra de trouver notre bon chemin dans notre intérêt mais aussi celui de la France...
    Ca donne un sentiment d’être toujours infantilisé car nous ne savons pas quoi faire de notre acquis.

     

    • #130884
      le 06/04/2012 par moderateur
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      "beurgeoisie" est entre guillemets !!!

      "Les guillemets ironiques sont souvent utilisés de façon péjorative ou pour prendre ses distances avec le terme ou l’expression mise en exergue."

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillemet


    • #130890

      Merci pour le lien pédagogique..... Là Je suis ironique sans guillemets du coup :)

      C’est juste que l’utilisation du mot Beurgeois donnait l’impression que l’auteur de voulait créer un nouveau mot a la Ruquier...


    • #131534

      bourgeois est accolé a beur, si bourgeois peut être un terme limite méprisant beur peut aussi l être dans le sens que c est du verlan et que le verlan est une perversion de la langue originelle .
      Ici on ne sait trop lequel des deux mots a l origine de ce terme hérite des propriétés de l autre ( ou de ces défauts ) .

      bourgeois wiki j ai aimé cette definition partielle du wiki ;
      Ce patronyme est dérivé de burgensis ou borgeis, qui signifiait : habitant d’une ville affranchie de la justice féodale.
      pour ma part et sans verlan je dirai joie du bourg, l être humain est un animal social qui s exprime très bien en société ....
      Pour faire simple les arabes sont les habitants de la péninsule arabique, oui après l hégire et les conquêtes il y a eut métissage des populations de la zone magrébine mais je considère que dire d un magrébin qu il est arabe est inadéquat, il peut être musulman de confession cela n en fait pas pour autant un arabe .
      Désolé mon commentaire va au delà du commentaire dans lequel il s inscrit mais j ai trouvé plus simple de joindre ici une partie de ce que m a inspiré le texte et les différents commentaires, joli article au demeurant peut être un peu naïf mais ce serait volontaire que cela ne m étonnerait pas .

      @++


  • #130873

    La solution, c’est la même que cette femme que vous avez encensée, Zohra Drif, et qui ne regrette rien de ce qu’elle a fait ou que les "siens " ont fait.


  • #130876

    "Musulmans patriotes" pour moi ça veut rien dire , ici en France on est pas dans un pays arabe , je concoit le terme de "Musulmans de passage" . Pour moi on est patriote dans sa patrie c’est-à-dire là ou se trouve les tombes de ses ancêtres ou pour le pays dans lequel on c’est converti totalement à sa culture et à sa religion .
    .
    Pour moi si un Français part vivre dans un pays arabe il se doit de se convertir à l’Islam et il se doit d’addopter les coutumes locales , y a que comme ça qu’on peut retarder au maximum un conflit ethnique .
    .
    Contre les règles de la nature on peut rien d’oû l’interêt de respecter les peuples autochtones notament en matière de politique d’immigration .

     

    • #130962

      Tout a fait accord sinon on fait du comunautarisme à la sauce americaine....


    • #131006
      le 06/04/2012 par frenchpatriot
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      c est bien de preciser "pour moi"au debut de votre commentaire
      car je crois que vous etes le seul a pensee
      comme ça
      cdt


    • #131202

      Mes ancêtres sont enterrés en Espagne,que pensez vous de ma "francitude". Et puis je ne suis pas musulmans mais j’ai un ami musulman qui remonte en droite ligne des rois de France (oui c’est cocasse) alors lui qu’es ce qu’il fait ?Il renonce à sa foi par patriotisme ?

      Je crois que sur ce point vous démontrerez que vous n’êtes pas patriotes mais "ethno centré".

      Sinon

      http://farm5.static.flickr.com/4065...

      http://www.r-c-r.org/IMG/jpg/mathieu.jpg

      http://modemwattrelos.free.fr/image...

      Tient donc mort pour la France et enterré sur le territoire.......


    • #131203

      @Protis dit « Musulmans patriotes" pour moi ça veut rien dire , ici en France on est pas dans un pays arabe , je concoit le terme de "Musulmans de passage" . Pour moi on est patriote dans sa patrie c’est-à-dire là ou se trouve les tombes de ses ancêtres ou pour le pays dans lequel on c’est converti totalement à sa culture et à sa religion . »

      Tu n’as rien compris à la ligne Égalité et Réconciliation. T’es en train de dire qu’un musulman français, né en France qui a ses parents qui sont nés en France (voir enterrés) aussi et qui s’est établi durablement n’est qu’un "Musulman de passage" et ne peut être considéré comme un "patriote" comme tout autre français ?!

      La France n’a jamais été exclusivement catholique, pour être français dans la république personne n’a a se convertir à telle religion pour être vraiment français. Ta ligne est tout l’inverse de ER qui prône la réconciliation, l’union de tous les français patriotes qui forment alors la Nation, quelques soit leur religion.

      Là où je suis d’accord et que ER propose c’est un Islam de France fait par les musulmans de France patriotes qui amènerai a une sorte de "francisation" comme par exemple des mosquées d’une architecture plus française que maghrébine (comme en Chine, très bon exemple de Soral). Cet Islam de France fait par des musulmans français et par personne d’autres est une réappropriation de leur religion au sein de leur pays qu’ils aiment, ça permettrai une cohabitation meilleure, on ne dresserait plus les fdesouche contre les musulmans en babouche mais tous seraient français avec un culte différent mais tous patriotes, les uns respectueux de l’histoire chrétienne du pays et du patrimoine les autres respectueux de l’Islam de France, tous faisant la Nation ! (Réconciliation !).

      Si pour toi des musulmans qui font un Islam de France, naissent ici, entèrent leurs morts ici, y vivent sur le long termes, aiment la France, respectent l’histoire ancienne de France, se considèrent totalement français et sont donc patriotes ne resteront que "des musulmans de passage sur une terre française chrétienne" et non pas des patriotes français (à moins qu’ils se convertissent !) alors en effet ils ne sont pas français quoi qu’ils fassent, alors pourquoi devraient-ils le faire ? C’est l’indigènat ta ligne, seule les français chrétiens sont de vrai français ou patriotes, ce qui est pareil. Pas du tout la ligne ER encore une fois... c’est de l’extrême droite débile que pointe du doigt Soral.


    • #131204

      et à sa religion .

      La nation française ne reconnait aucune religion et c’est pas plus mal.Certains me diront que c’est une perversion,que c’est l’œuvre des FM.Je les renvoi au traumatisme des guerres de religion,véritable source de la neutralité de la nation à l’égard des choix spirituels de ses citoyens.


    • #131230

      Cedric,

      non mais personne n’a dit que la laÏcité était une mauvaise chose en soi, simplement la tournure que prend cette dernière : attaque envers les signes religieux, envers la pudeur tandisque l’impudence est totalement admise dans les établissements.
      En Angleterre par exemple les filles peuvent entrer voilées, les Sics avec leurs turbans ... sans que celà ne dérange qui que ce soit. D’ailleurs les filles peuvent également être impudiques. Je préfère de loin ce modèle à notre modèle hypocrite qui se cache derrière ce miroir aux alouettes qu’est la laÏcité.

      Certes la laÏcité aurait été une bonne chose, si seulement elle aurait respecté les opinions, les religions de tout un chacun.


  • #130879

    "beurgeoisie" : " beur" est aux musulmans français ce que "feuj"est aux juifs français ou "souchien" pour les français de souche (appellation qui sonne comme une insulte aux oreilles de Soral). Idem pour la religion, le wahabbisme est aux musulmans ce que le sionisme est aux juifs(je n’ai pas lu l’article, je me suis arrêté au titre)

     

    • #130947
      le 06/04/2012 par Anonymousse
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      La première fois que j’ai lu ce terme, c’était dans l’un des bouquins de Lotfi Belhaj, qui a lui même du l’avoir pris quelque part. Bref ce terme n’est pas nouveau.


    • #131096

      Je suis tout à fait d accord d autant que je suis une fe’me musulmane algérienne ayant vécu dans des bidonvilles, ensuite dans des HLM . il a fallu batailler pour s en sortir, mais le plus difficile est qu il faille encore batailler pour être considérée comme citoyen français.

      L Algérie est notre pays d origine, un lien indestructible nous lie à lui, et nous vous cette chance d avoir un second pays qui est la France . il faut avoir une force morale s en sortir, et je crois que ces jeunes des cités l ont mais ils ne savent pas l,utiliser à bon escient !


    • #131303

      Souchien est très insultant il se prononce comme sous-chien, ça sonne comme l’untermensch allemand.
      Quand on connait l’image du chien ou kleps en arabe...
      C’est un jeu souvent prononçé chez des pro FLN algérien haineux, jouissant du choc des civilizations.
      Dont la haine et l’ignorance est souvent le seul marqueur.

      C’est donc du niveau soaesque voire pire.

      Note :
      Il n’existe pas en miroir une appellation semblable pour un français issu de la diversivité venant d’Algérie.
      Même le bougnoul tiré de bougnat soit porteur d’eau auvergnat est très doux comme terme.

      En miroir de beur vous trouver from ou fromage voire çéfran.


  • #130900

    Ce papier est-il l’oeuvre d’une personne ou d’un collectif ? En tout cas il aurait très bien pu être rédigé par un comité de grenouilles de bénitier. Ça dégouline de bondieuserie, du même acabit qui a fait fuir les cathos des églises.

    L’expression même du "franco-maghrébin", dénote d’un communautarisme non assumé. Avec ce raisonnement, je serai "franco-espagnole", puisque mon arrière grand-père était espagnol et mon mari serait "franco-polonais", puisque sa mère était polonaise. Et mes gamins seraient "franco-espagno-polonais". On voit bien l’absurdité de cette expression.

    Quant-à l’affirmation : "Seule la bourgeoisie catholique peut encore servir de modèle, par son enracinement et son sens des valeurs." C’est carrément l’aveu qu’une religion aurait des valeurs supérieures aux autres. SEULE LA REPUBLIQUE NE RECONNAIT AUCUNE COMMUNAUTE ! Les seules valeurs nationales sont celles inscrites dans la république. Voilà pourquoi tous ceux qui ont profité de l’enseignement de la république (je le répèterai autant de fois qu’il le faut) partagent les mêmes valeurs : celles de la Nation. Les valeurs de la bourgeoisie catholique, n’y sont pour rien dans l’assimilation, par l’école, des populations issues de l’immigration.

    Au cours des siècles passés, les missionnaires partis convertir l’Afrique, faisaient de bons petits nègres, bien respectueux de leurs maîtres. Ils n’en ont jamais fait des ingénieurs. Les seuls valeurs défendues par les cathos sont celles de leur église et en aucun cas cela les place au-dessus des autres.

    Alors pourquoi vouloir inciter les personnes qui ont réussi socialement, à ce démarquer des autres, sous prétexte que leurs ascendants sont de confession musulmane ?

    La réussite sociale des enfants issus de l’immigration est la preuve incontestable que notre système éducatif, laïc et républicain, fonctionne. A chaque fois que la laïcité s’affaiblit, le système éducatif s’effondre. Les personnes de confession musulmane qui réussissent au sein de la république n’ont pas à faire valoir leur appartenance spirituelle comme une exception exemplaire. Ils ont réussi parce qu’ils s’en sont donnés les moyens. Leurs exemples peut servir de modèle pour tous les jeunes de milieu défavorisé. Ils sont l’exemple que la réussite sociale n’est pas le fait d’un héritage familial, mais s’acquiert par le travail et l’effort. Ce sont ces valeurs là, qu’il faudrait enseigner dans toutes les écoles. Elles l’étaient autrefois.

     

    • #131241

      On voit bien que vous n’êtes pas dans cette situation. Vous imaginez que c’est si facile que celà, mais en réalité il y aura toujours une exclusion, et je le comprend parfaitement. L’immigration vous a été imposé par les patrons, afin de dénicher des esclaves et créer un choc des civilisations en France. Et celà a parfaitement fonctionné. Seulement voilà je rejoins les commentaires disant que nous les Maghrébins d’origine n’avons pas notre place en France bien que nous y soyons nés, c’est à dire nous resterons des citoyens de seconde zone celà même dans votre inconscient. Et c’est normal que celui qui ne le ferais pas dans son propre pays d’origine pour accueillir des autres peuples : Afrique Noire entre autres, me jette la première pierre.

      En revanche j’invite tous les Mahrébins d’origine à chasser toute la bourgeoisie et le capitalisme qui commence à émerger au Maghreb et qui détruit cette partie de l’Afrique à l’image d’une bonne partie de l’Europe.

      N’oubliez pas ici nous sommes de passage, même si dans notre coeur nous nous sentons chez nous en France. Le patriotisme français, pour un beur musulman ou pas comme pour un Asiat ou un noire ou même un Hindou est pour le moins très difficile, non pas que les Français de souche n’était pas d’accord pour accueillir nos parents ou grand-parents, mais que l’intégration dans un pays qui a eu des millénaires d’histoire chrétienne est pour le moins difficile.

      Peut être que dans 1000 ans les choses évolueront, nous ne serons plus là pour le constater


    • #131375

      @ kasiar



      "On voit bien que vous n’êtes pas dans cette situation. Vous imaginez que c’est si facile que celà, mais en réalité il y aura toujours une exclusion, et je le comprend parfaitement."




      Vous comprenez l’exclusion, vous ? Et bien, moi, pas. Je peux vous garantir que "le" français (en terme générique) n’est pas raciste. Ce n’est tout simplement pas dans sa culture. D’ailleurs, il n’a pas besoin d’être raciste, puisque vous vous excluez vous même. Vous le dites : "je rejoins les commentaires disant que nous les Maghrébins d’origine n’avons pas notre place en France bien que nous y soyons nés, c’est à dire nous resterons des citoyens de seconde zone celà même dans votre inconscient." Quelle misère !

      En réalité vous subissez une situation que vous avez bien comprise, quand vous relevez : "L’immigration vous a été imposé par les patrons, afin de dénicher des esclaves et créer un choc des civilisations en France.", mais que vous n’avez pas su analyser. C’est bien les classes sociales dirigeantes qui tentent de créer un racisme culturel et religieux, dans un but bien précis de domination des classes pauvres.

      Ce que je relève dans l’article, c’est que l’auteur, parle bien de gens qui ont gravi l’échelle sociale par leurs diplômes et il s’étonne, que ces personnes, d’origine étrangère, ne se démarquent pas de leurs congénères. Ce qu’il n’a pas observé, c’est que l’exclusion n’a rien à voir avec les origines culturelles ou religieuses, mais bien avec le statut social d’un individu. A un certain niveau social, il n’y a plus d’exclusion pour la bonne raison que le patronat a besoin des compétences de tout le monde. Cela est très flagrant dans les hôpitaux de Paris, par exemple, quand les dirigeants vont chercher des chirurgiens en Indes pour faire baisser les salaires de la profession.

      Il n’y a pas de racisme culturel ou religieux, il y a seulement une volonté politique de détruire les classes sociales. Dès le 1er choc pétrolier, dans les années 70, la classe ouvrière voit son outil de travail disparaître par les fermetures d’usines. Les dirigeants politiques se sont retrouvés avec une masse considérable de travailleurs sans emploi et pas d’emploi à leur fournir. On comprend bien qu’ils n’avaient pas intérêt que cette classe sociale s’organise. Il fallait la fragmenter, la diviser, dans l’intention de la broyer.

      (Suite) .... (2500 caractères, ce n’est vraiment pas suffisant. Pourrait-on en avoir un peu plus, SVP ?)


    • #131393

      @ kasiar

      J’aimerai bien vous faire comprendre la différence entre une organisation de sociétés de type anglo-saxon, c’est-à-dire sans séparation de l’église et de l’Etat, et notre système, atypique, qui ne conçoit pas de différence culturelle et religieuse. La Nation française ne reconnait qu’une seule communauté : les français. Si vous avez bien compris notre histoire, vous vous apercevez qu’il ne peut pas y avoir de racisme entre nous, puisque nous nous reconnaissons faisant parti de la même communauté.

      Ceci dit, (Suite)...

      Dans un 1er temps ils divisent l’habitat selon les origines ethniques (à partir de 73), puis (les années 80) financent et font la publicité d’associations qui ont pour mission de creuser des différences culturelles et religieuses (méthode d’apartheid anglo-saxonne). Dans un second temps, les dirigeants politiques rallient à leurs causes, les pouvoirs intermédiaires (partis politiques, syndicats, lobbies religieux) pour organiser la discrimination et l’exclusion de la communauté visée (années 90). Et finalement, par le biais des médias, ils autorisent la vision d’images d’une communauté délinquante, dangereuse, immorale et envahissante. La propagande d’intellectuels bien rémunérés ou simplement débiles, coopèrent à la destruction définitive des classes sociales au profit d’une société divisée en communautés bien distinctes.

      Leur plus grand obstacle aujourd’hui est incontestablement notre profond attachement à la laïcité. A chaque tentative de créer des différences ethniques cela échoue. L’opinion publique française, dans son ensemble, refuse de prendre parti pour les causes communautaires. Tant qu’il en sera ainsi, il ne pourra pas y avoir de division.

      Les plus sensibles au racisme se trouvent dans la petite bourgeoisie de province, repliée sur elle-même et qui voit dans la réussite sociale de la classe populaire, un danger de spoliation de leurs privilèges. On est bien dans une problématique de classe sociale et pas du tout dans un problème ethnique ou religieux. D’ailleurs cette petite bourgeoisie paranoïaque apprécie beaucoup les peoples basanés, à partir du moment où ils se situent dans une catégorie sociale supérieure à la leur.


    • #131518

      merci pour ces précieuses informations, diviser les individus entre eux pour qui s’autodéchiquetent est vraiment un plan machiavéliquement rusé.

      Le pire est que les gens ne s’en sont pas encore rendu compte


  • #131028

    Si seulement on entendait ce discours plus souvent.

    Par contre, au sujet des renoncements de cette phrase :

    "L’Exemplarité signifie une adhésion aux codes sociaux et culturels de la majorité et y adhérer sans complexes et en acceptant quelques renoncements."

    Gare à ce que l’on nous serve pas une assimilation remise au goût du jour

    J’aime la blanquette de veau mais halal

    Aucun renoncement sur mon identité, mes croyances et mes valeurs.

    La différence se fera dans l’excellence au travail et l’exemplarité citoyenne. Je partage ça.


  • #131031
    le 06/04/2012 par Sous-France
    Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

    Que la Paix vous accompagnes ,

    à l’instar des anciens colons ( sans faire de repentance ) , vous reproduisez le même modèle en nous appellant soit « beurs » soit « Franco-Maghrébins » ce qui fait encore de nous des français à part entière mais entièrement mis à part - quelle désolation .
    Quand aux anciens patriotes qui ont choisis le camp de la France ... On sait à quelle sort elle les a abandonnées : à une mort certaine !

    L’Histoire nous sert de leçon de ce côté là ...

    Laissez nous nous prendre en main notre avenir seule ...

     

    • #131045

      "les anciens colons"tu plaisantes j’ éspère ,NOS aieuls n’ ont strictement rien à se reprocher ,que ce soit clair !
      tu n’ as pas l’ air de connaitre la gravité de tes propos en incriminant une nation toute entière !


    • #131103

      Vous êtes dans une posture victimaire, la France est notre patrie et de Clovis à Robespierre en passant par Pétain et de Gaulle j’assume tout. Il ne s’agit pas d’excuser les pages honteuses de notre histoire mais d’assumer l’histoire de notre pays. Je ne reproche à mes cousins d’Algérie les razzias des pirates barbaresques ou encore aux Italiens (romains) d’avoir soumis la Gaule.


    • #131123
      le 06/04/2012 par Sikatour DZ
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      @ AF,

      Je suppose que c’est ton texte...je pense , sans vouloir t’offenser, qu’il y a un soupçon d’utopie et d’une saine naïveté dans ton texte, certes il est bien écrit, l’intention est bonne, et peut être donnera lieu a une excellente initiative, ceà étant dit, même si ça marche, ça ne sera qu’une infime minorité, microscopique, qui y adhérera.

      Tu connais l’histoire de celui qu’on apelle le Bachagha Boualem ? un algérien homme politique et figure emblématique d’une certaine extrême droite française , figure emblematique du FNAF (Front National pour l’Algérie Française) , ce gars est considéré comme un héros national français, par tout les français, mais il est considéré comme le pire des "collabos" chez nous, et je pense que 100,1% des algériens qui vivent en France sont du même avis.

      Pour que ça s’arrange, faudrait que dans les deux camps on oublie cette histoire, et c’est pas prêt d’arriver, l’orgueil des uns et des autres est trop fort, et d’un côté , heureusement que c’est le cas !

      C’est si compliqué cette histoire !


  • #131073

    Je peut très bien en parler de cette catégorie d’individus ,car un proche a très bien réussie son parcours et bien connu dans le monde du marketing(je tairais son nom).Ils sont cyniques, complexés et beaucoup se disent athée.Certain n’ont plus de valeur ,si certain ont gardé de l’islam quelque trace ,cela ressemble plus a folklore qu’autre chose et pour se monter plus royaliste que le roi ,ils sont capable des pires reniement et c’est parmi eux que la"collaboration"(avec le système) est la plus forte.
    Quand a leur patriotisme ne rien n’attendre d’eux ,capable de toute les" saloperies" , leur religion est l’ascension et l’argent et a n’importe quel prix !

     

    • #131158
      le 06/04/2012 par chaudabricot
      Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

      C’est exactement ce à quoi j’ai assisté de mes yeux. Plus ils montent , plus ils trahissent, comme le disait si bien Soral..
      La vrai conclusion c’est que l’argent finit toujours par pervertir. C’est rare de ne pas finir pervertis par l’argent.
      Debouzze est un excellent exemple pour faire caricatural..


    • #131366

      Non Soral explique dans une vidéo que Debbouze est tenu par la justice...


  • #131092

    Excellent article neanmoins attention à ne pas confondre intégration et assimilation. Le modèle républicain c’est l’assimilation et non pas l’intégration. La nuance est de taille et les français dont l’article fait mention (moi y compris) sont assimilés.


  • #131133

    Les antillais très souvent portent des prénoms typiquement français son catholiques malgré leur culture française c’est des antillais,pk le fait ethnique intégration interraciale est un mythe mondialiste.

     

  • #131152
    le 06/04/2012 par Fiefienix
    Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

    Bon on va dire que ça progresse, entre la promotion du premier tordu venu "Djellil" "patriote musulman", et l’enfermement dans une identité spécifiquement religieuse "Albert Ali" (très bon par ailleurs).

    La personne ou les personnes qui ont écrites ce texte écrivent tout haut sans avoir trop réfléchi .....
    Ca manque de réflexion, d’analyse et de recul sur le sujet ....
    En gros, les "beurgeois" vous êtes trop individualistes, soyez visibles sans dire que vous êtes "musulmans" pour peser mais ne vous organisez pas en communauté ........... c’est chaud à expliquer et à comprendre......

    Je pense que Fils de France réponds adéquatement aux interrogations du ou des auteurs du texte .....

    1 Il faut dissocié le fait religieux, du fait migratoire.
    2 Il faut nationalisé lire : Dieu et ma Nation

    http://www.egaliteetreconciliation....

    Ca mériterait d’être remis en ligne

     

    • #131207

      Si je peux me permettre c’est tout le paradoxe de Soral (et le mien) car il pointe du doigt certains communautarismes mais incite les musulmans de France à se prendre en main, se rassembler pour créer l’Islam de France (ce qui serait très bien) mais aussi se rassembler comme une communauté des vrais musulmans de France pour défendre leurs intérêts (et non plus être au bas de l’échelle des communautés comme c’est le cas, tjr pris en charge par le PS ou autres assos).

      Soral fustige à juste titre la communauté organisée juive (CRIF etc) mais en même temps dit aux musulmans de France "rassembler vous pour faire l’Islam de France et représenter votre communauté pour ne plus vous faire b****, faire votre lobbying, faire progresser l’évolution sociale etc).

      Le communautarisme tue la Nation mais l’absence de communauté réelle des musulmans de France tue ces musulmans français qui de fait ont besoin de cet communauté de musulmans qui ont réussi et créé l’Islam à la française. J’aimerais connaître l’avis de Soral là dessus, c’est intéressant ce paradoxe.


  • #131196

    Bonjour ,

    Ce sujet de "Français , musulmans et Patriotes" est très , très délicat .

    Chapitre 1 :

    Quand les valeurs de la france se croisent avec les valeurs de l’islam , on peut voir des "Français , musulmans et Patriotes" .

    Mais quand les valeurs de la france entre en conflit avec les valeurs de l’islam , il ne peut y avoir de "Français , musulmans et Patriotes" .

    Chapitre 2 :

    L’émergence d’une élite musulmane qui défendera au mieux les muslmans de france est certainement meilleur que de les voir se faire entuber par de faux musulmans soumis à l’empire .

    Ceci dit , le revers de la médaille c’est que cette élite musulmane finira ineluctablement par s’organiser de façon communautariste .

    Chose qui est contraire aux intérêts de la france .

    Au final , l’émergence d’une élite musulmane patriote finira tot ou tard par etre anti-patriote par son communautarisme !

    Chapitre 3 :

    Que faire ?

    il faut l’émergence d’une élite française et patriote qui tirera vers l’avant tous les français et mettra ainsi fin aux communautarisme !

    Conclusion : Non à la "beurgeoisie" patriote :)

     

    • #131245

      Sauf que l’Islam interdit fermement le communautarisme cher ami.


    • #131332

      L’islam interdit le communautarisme ?

      Tu penses que l’islam va interdire à un groupe de musulmans vivant hors terre d’islam de s’unir , de s’organiser pour mieux vivre leur islam ? Pas du tout !

      D’où le "Village musulman" du Sheikh Imran Hosein .

      Ce que interdit l’islam , c’est que les musulmans se divisent entre eux en groupe rivaux .

      Parcontre se répartir en groupe complémentaire pour renforcer l’unité de la grande communanté est permis.

      Autrement dit les petits ruisseaux font la rivière .

      Donc pour le salut de la france , il faut des petit ruisseaux français qui feront demain la grande France .


    • #131519

      Cite moi le verset ou le sourate qui dit clairement que celà ne concerne que les musulmans entre eux.


    • #139599

      L’islam interdit toute préférence du croyant au mécréant pour la seule raison de sa croyance.
      Donc tout communautarisme.


  • #131216

    celui qui vient d’échapper aux dents du crocodile ne se préoccupe plus des piqures de moustique.

    Un "beurgeois" (novlangue jack languesque !!!?!!!) a autre chose à penser, il a l’intuition intime de l’inutilité de ces questions : une part de l’histoire familiale fait de lui un maghrébin de près ou de loin, une autre fait de lui un français pur jus plus ou moins traditionnel.

    Une partie de ces français votent pour le fn depuis des lustres, même si la majorité est littéralement possédée par la gauche.

    Mais c’est pareil pour tous bons français "modernes".

    A mon avis, l’erreur dialectique à ne surtout pas commettre est de traiter ces français comme des immigrés, de près ou de loin.
    C’est, je trouve, l’écueil de ce papier.

     

    • #131283

      Je suis fils d’immigré, arrêtez de croire que immigré est une insulte, il faut être ouvert aux autres peuples. C’est comme pour les Etats-Unis ou autres, les peuples n’y sont pour rien dans tout ce que font qui nous savons. Ceux qui résident en France sont soit Français de tradition France de souche, sinon Français issu d’une autres culture.

      Enfin c’est compliqué je vais d’ailleurs aller me coucher je fatigue :)


    • #131337

      je ne veux pas dire "traiter d’immigré" mais "traiter en tant qu’immigré", expatrié, primo-arrivant etc...


  • #131418

    Les collabeurs de la beurgeoisie propagandiste anti-musulman


  • #131857
    le 08/04/2012 par Histoire59
    Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

    Au risque de paraitre Hors sujet, ne pourrions nous pas trouver un nouveau terme que LAICITE qui a été accaparé par nos elites pour mieux stigmatiser la Majorité et minorité religieuses, respectivement le catholicisme et l ’Islam à des époques différentes(1905 et 2004), pour mieux les vider de leur substance SUBSTITUANT l’ idéologie de la libération de l’Homme contre tous es carcans((physique et métaphysique) par un consumérisme, un hédonisme poussé à l’extrême !
    Je pense que nous avons assez de matière grise pour trouver ce néologisme pour remplacer LAÏCITÉ, qui a été perverti et qui correspond plus à l’arsenal sémantique Franc Maçon !Sinon,analyse pertinente mais qui pèche par des deviations semantiques(beur par exemple) qui renvoie plus au discours trosko- gauchiste "benetonien" . Bonne journée


  • #131917
    le 08/04/2012 par Jean-Pierre
    Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

    « Ces dernières années a émergé une élite maghrébine qui malheureusement s’ignore »... Une population singulière qui ignorerait sa spécificité. Ne serait-ce pas plutôt que cette catégorie n’existe tout bonnement pas ? Le concept sociologique d’“élite qui s’ignore” (les fameux patriotes musulmans) me semble, compte tenu des réalités concrètes du terrain, un concept vide de contenu. Il faudrait donc se réconcilier avec une population qui n’a pas encore pris conscience d’elle-même et dont il n’est pas certain qu’elle acceptera cette main tendue... Un peu compliqué, non ?

    PS : Nous fêtons aujourd’hui la Résurrection du Christ, la fête catholique la plus importante de toute l’année liturgique, le Mystère par lequel s’ouvre pour l’humanité et les nations l’ère de la Rédemption. Je vous souhaite à tous une très joyeuse fête de Pâques !


  • #132572
    le 09/04/2012 par personne
    Plaidoyer pour une "beurgeoisie" patriote

    Avis d’un type qui peut ce considérer comme faisant partie de cette comment déjà ha oui be..joisie, je suis cadre supérieur dans une entreprise leader mondiale dans son domaine (cocorico)
    En ceux qui concerne l’article :
    On est encore dans les injonctions fais si, fais ca, et surtout comme ca... sinon tu verras tu ne seras pas acceptée et patati et tralala. Avec un profil différent des français blanc je pense que j’ai profité à fond de la chance d’être différent et pas du tout sur le mode complaintes des pauvres ex-colonisés mais bien sur le fait d’être un atout pour l’entreprise car ma double identité et ma culture spécifique vont permettre a mon employeur de devenir enfin capable de remporter des parts de marcher dans les pays Emergeant du Sud qui repensent quant même la principale source de richesse de la France……

    Gommer ces particularités ethnique ou culturel pourquoi en faire :
    Trouver du boulot c’est déjà fait sans rien changer à mon identité
    Trouver un appart idem
    Se faire accepter par ses voisins ses collègues de travail dans la rue ect… je crois que c’est déjà fait les gens me perçoivent tel que je suis c’est-à-dire un français certes pas blanc mais tout a fait a sa place dans l’espace publique surtout que je suis parfaitement francophone.

    Je ne mettrai jamais en balance mes convictions personnel, familiale ou spirituel au non de je ne sais qu’elle intégration ou assimilation, dois je pour autant être exclue de la communauté national. L’idée même de me fondre dans la masse m’insupporte je lui préfère largement l’idée de pluriel de mixité de mélange et d’exception qui font la richesse de toutes les rives de la méditerranée depuis des siècles.

    Je ne renoncerai jamais a ces spécificités qui font de moi un être unique bercer par des siècles d’histoire pour devenir un « vrai » breton ou un « vrai » gars du berichon.
    Sur ce salut


  • #133852

    "Musulmans patriotes" pour moi ça veut rien dire , ici en France on est pas dans un pays arabe , je concoit le terme de "Musulmans de passage" . Pour moi on est patriote dans sa patrie c’est-à-dire là ou se trouve les tombes de ses ancêtres ou pour le pays dans lequel on c’est converti totalement à sa culture et à sa religion ."



    Donc, selon vous, les 170 000 000 musulmans d’Indonésie (pays non arabe) sont des "musulmans de passage" ?

    Les musulmans pakistanais aussi ? et les afghans, les iraniens, les turcs ?

    et surtout que dire des français de souche, convertis à l’islam ? sont -ils aussi des "musulmans de passage" ? et quelle serait donc leur patrie selon vous ?

    Et les dizaines (ou centaines) de millions de musulmans chinois , américains ou africains ?

    votre raisonnement ne tiens pas la route et montre uniquement que vous ignorez ce que c’est qu’être musulman, et aussi ce que c’est qu’être arabe. la confusion des deux est à mon sens révélatrice de votre adhésion implicite a la théorie du choc des civilisations.

    quand à la laïcité c’est très simple : LAICITE = LIBERTE DE CULTE POUR TOUS

    et c’est uniquement pour cette raison que l’on sépare l’État et les institutions religieuses, afin d’éviter les persécutions. il fut un temps où c’étaient les non croyants qui étaient poursuivit et brulés vifs, donc cela s’appliquent aussi à eux. la liberté de culte c’est aussi la liberté de ne pas en avoir et les deux sont interdépendante.
    la laïcité ce n’est donc pas l’absence de religions mais c’est accepter toutes les religions y compris les non croyants

    si on s’en tiens à ça, il est asses facile de repérer ceux qui tentent de l’instrumentaliser pour semer la division, par exemple en prétendant que prier dans la rue serait un problème pour la laïcité de l’espace publique ou bien que la France est un pays chrétien malgré la séparation de l’église et de l’état (et même quelques persécutions anticléricales).

    quand "ils" parlent d’égalité ou de justice, il n’entendent pas la même chose que nous, on ne va pas se priver d’utiliser de tels mots pour autant !

     

    • #133934

      EM aucune confusion les musulmans son pour la plupart de phénotype différent prénom différent.Aucune division vous croyez que la diaspora Algérienne Malienne etc car 99%100 des musulmans son issue de diaspora issue des pays Afrique du nord et subsaharienne de Turquie forment une seul communauté.


  • Afficher les commentaires suivants