Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Renoncement de Hollande : le plantage généralisé des journalistes du Système

Que ce soit pour l’élection présidentielle américaine, le référendum britannique sur l’Europe, les primaires de droite et de gauche en vue de la présidentielle française, ou même les votes suisse et autrichien, la meute journalistique nationale fait un sans-faute intégral dans le plantage.

 

Il est vrai qu’elle fonctionne en réseau, par capillarité, copinage et radotage. Finit par penser pareil, pour le maintien de ce système qui lui permet de conserver prébendes et influence. Sauf qu’aujourd’hui, à la fin 2016, sa survie financière ne tient plus qu’à un fil, relié à l’Etat et aux grands investisseurs privés (Niel, Dassault, Pigasse, Bolloré), qui peuvent couper le cordon à tout moment. Mais à force de jouer pour l’élite, la presse en a perdu le peuple. Et puis, les postes à responsabilité dans les médias se refilent aux héritiers, qui n’ont jamais réellement bossé. Du coup, la cassure est totale : plus personne parmi les médiateurs ne sait ce qu’il y a en bas, obnubilés qu’ils sont par ce qu’il y a en haut.

Ce empilement d’ignorances mène à des erreurs fatales non pas dans le pronostic, mais dans le dévoilement de ses préférences : oui, la presse mainstream préfère l’élite au peuple, c’est un fait, et le peuple devrait arrêter de la financer en l’achetant. Sauf que, vous allez voir comme c’est tordu, c’est le peuple, indirectement, qui finance ces organes de propagande en perdition :

 

 

Et le tour est joué ! À l’instar du service public audiovisuel, le contribuable français finance la propagande contre ses propres intérêts au bénéfice des intérêts oligarchiques. Concrètement, la prise de conscience de cette énorme arnaque se traduit par une baisse des achats – la médiasphère préfère parler de « baisse des ventes », comme si ça dépendait des journaux eux-mêmes, alors qu’il s’agit d’une répulsion populaire – et une défiance grandissante à l’encontre des écrits officiels.

Les anciennes générations, qui achètent encore des journaux et qui continuent à voter pour l’alternance, ont du mal à accepter ce diagnostic, tant il remet en cause leur structure mentale. Chez les jeunes, en revanche, pas de complexes : on balance tout le paquet (médiateurs et politiques) à la poubelle, et on cherche un monde politico-informatif un peu meilleur. Eh bien, il existe.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Après l’enthousiasme médiatique pour le « président Juppé », retour sur les prédictions et les « informations exclusives » de nombre de grands médias quant à la candidature de François Hollande.

 

Une collecte de titres qui ne remplace pas un article (à venir sur notre site) consacré à ce journalisme de pronostic qui n’a eu de cesse, au cours des derniers mois, de la victoire du Brexit à la défaite d’Alain Juppé en passant par l’élection de Donald Trump, de se tromper et d’oublier la vocation première du journalisme : produire une information sérieuse, vérifiée et recoupée. Ce qui n’a rien à voir avec les commentaires de rumeurs, les extrapolations sur la base d’hypothèses et les prédictions expertes à propos de bruits qui courent – qu’elles tombent finalement juste, ou, comme ici, spectaculairement à côté de la plaque.

 

 

Lire la suite de l’article sur acrimed.org

Pas de magie, mais la logique d’Alain Soral chez Kontre Kulture :

 

Pour ne pas se tromper, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A voir aussi les crétins de masos qui lisent ces torchons. Par curiosité, aperçu par exemple parmi les commentaires d’internautes de l’immonde sur l’intervention de flan mou d’l’aut’soir :

    "Je suis triste mais je l’attendais", "digne du Général De Gaulle" et j’en passe et des franchement pas meilleures ...

    Non, un grand bol d’air frais de vite visiter après le site E&R :) !!!


  • Je n’achète plus AUCUN journal depuis des lustres ,ça économise des arbres de nos belles foréts .Et surtout pas La croix , vendue comme RCF aux shmoulls . Je m’informe sur les sites Utube US et UK activistes , Ultras et Prepps ;Car je n’ai pas envie de faire un AVC en écoutant les lamentations Hébraïques des radios "Nationales " et leur propagande 24/7 .Ni de lire les insultes et mensonges de la presse .


  • j ai ete surpris egalement par ce renoncement d’hollande.la veille au matin,je lisais encore dans mon quotidien regional qu’hollande avait deja un programme. une des mesures de ce "programme" m’avait meme interloque : l’etat creerait un "droit au capital" en se portant garant d’un pret que tout "jeune" aurait pu demander... je voyais deja les banquiers se frotter les mains,mon epargne partir pour garantir l’achat de fourgonnette neuve pour jeune artisan (comme si une vieille occaz ne suffit pas pour debuter...). bref surpris et comme tout le monde soulage...


  • La subvention est de fait antidémocratique puisqu’elle exonère le subventionné du soutien, de la part-ticipationde la population, et fausse totalement le faciès de la société dans laquelle elle est mis en pratique. Le subventionné roule toujours pour celui qui l’entretien et on n’entretien sur ses deniers ou le denier public que ceux qui servent ses intérêts. Et c’est très exactement ce qui se passe, et pas seulement pour la presse mais pour de nombreux autres secteurs d’activité. Le système est désormais dans sa quasi entièreté complètement sous perfusion ; exonéré et déconnecté des tendances et désidératas de la société civile dans laquelle il sévit comme un prédateur d’opinions et de finances.


  • Le mensonge encore et toujours , l’essence du mal en opposition avec la véracité l’essence du bien . La bête malfaisante a pris ses aises avec la répugnante révolution française et depuis elle n’a cessé d’étendre son pouvoir et le poison de la propagande démoniaque avec l’aide des vendus n’a de cesse de se répandre a travers les merdias, mais la puissance de ce mal atteint aujourd’hui ses limites car la vérité se lève dans sa propre lumière , ce qui est le sens du mot appocalypse . Avec l’aide d’internet et de nombreuses bonnes volontés les masques tombent ! Les français intelligents ne supportent plus ces pseudo-journalistes donneurs de leçon et leur propagande , leur dénigrement constant a l’égard des gens honnêtes et résistants , ils ne veulent plus de leurs caricatures , de leurs mépris , ils n’en peuvent plus des Apati des haziza , des folles hystériques , des franc-maçon , des juifs sionistes , des éléments de langage , de leur pseudo-culture , de leurs artistes putains etc etc ! On a jamais vu un débat politique a la TV , jamais , c’est autre chose et a l’égal du président fromage ils sont complétement au delà du réel , ils persévèrent et continuent a prendre les gens pour des imbéciles manipulables a souhait , fanatiques et dominateurs ils souillent l’esprit des gens avec leur idéologie démoniaque et se prennent pour des élites supérieures savantes , ils ne voient rien venir mais bientôt il faudra qu’ils courent vite très vite même , direction Israël qu’ils aiment tant . Messieurs les menteurs , les traitres , les chiens et porcs associés , ignobles clowns et pourfendeurs du vide faites un dernier tour de piste saluez votre publique et préparez vous a recevoir leurs applaudissements dans la gueule !

     

  • Cette presse ne nous parle pas du réel, mais de la réalité voulue par l’oligarchie, des opinions qu’elle voudrait nous faire adopter. La plupart des infos sont passées au tamis de l’AFP qui filtre et oriente les dépêches.
    Quand on entend une "information", il faut systématiquement se demander : vers où cherche-t-on à m’amener ? Vers quelle opinion ? Vers quelles peurs ? Quel que soit le sujet, même ceux dont on ne se méfie pas à priori, même ceux qui vont dans le sens naturel de nos opinions, il est très instructif de faire cet exercice.
    Ensuite, si on a le temps, il faut chercher des informations contradictoires sur le même sujet.


  • Referendum de 2005, referendum grec, Brexit, échec du clan Clinton, élection deTrump, mort de Sarkozy, mort de Juppé, mort de Hollande, prise d’Alep Est, déroute des medias de propragande : même combat.

    Partout, le système recule, le N.O.M. prend raclée sur raclée.

    Et ce n’est qu’un début, deux fois :

    - on n’a encore rien vu  : d’autres élections, d’autres medias, d’autres banques vont être envoyés par le fond

    - on va voir ce qu’on n’imaginait pas voir
     : les 1/2 traitres de notre camp vont suivre en enfer les traitres du camp opposé. Vous avez tué Sarkozy ? Vous tuerez Juppé ! Juppé est mort sous vos coups ? Hollande le suivra ! Hollande est mort ? C’était le faire part de décès de Fillon ! Fillon meurt ? M.L.P. le suivra !

    Çà ne cessera plus.

    Vous avez inauguré l’ère du ball trapp en politique : Pull ! Touché !

    De Los Angeles au Danube.

    Dieu et vous, nous vengez.

    Merci.


  • plus de 26 millions d’aides publiques pour 4 magazines de programme télé , devenus totalement inutiles , puisqu’on a tous les programmes TV sur internet


  • Ah s’il s’était présenté il se serait fait ridiculiser, quel jeu de massacre cela aurait été, le gros au milieu de l’arène livré aux bêtes ! Cela aurait été un moment de rigolade intense . Tant pis . Sniff .


  • Rien qu’avec la liste à l’écran, il y en a pour 162 millions d’euros.
    Ca, c’est pour le sommet de la seule presse papier. Il faut ajouter la télé.
    Mais ajouter le budget de la télé, c’est encore de la piquette.

    Le vrai gros morceau, c’est l’éducation nationale, immense budget consacré à la cible la plus rentable : l’enfance puis la jeunesse, influençable et marqué potentiellement pour longtemps puisqu’elle a la vie devant elle.


  • "Les anciennes générations, qui achètent encore des journaux et qui continuent à voter pour l’alternance, ont du mal à accepter ce diagnostic, tant il remet en cause leur structure mentale."

    Il semblerait que les vieux Britanniques soient moins conditionnés et plus intelligents que les vieux Français car c’est en partie grâce à eux que le Brexit a eu lieu.

     

    • C’est un jeune ou presque jeune qui a écrit l’article, j’imagine.
      Les vieux, en général, écrivent beaucoup mieux que les jeunes, s’il faut généraliser.
      Et une moitié de la jeunesse est lavée du cerveau, inculte et incapable de lire quoi que ce soit, ça la fatigue démesurément. Elle tweete en abréviations.
      Une moitié de vieux égocentriques contribue pour sa part à endetter la jeunesse en touchant des retraites trop élevées par rapport aux salaires et aux loyers et charges des actifs.
      Si le vieux lit encore un journal, c’est parce qu’il lit, encore. Et qu’il est plus agréable de lire sur du papier que sur un écran.
      Le problème du jeune, c’est l’illettrisme, peu ou prou. Ce qui n’empêche pas de se rendre compte de l’injustice et de vouloir la combattre.
      Pour conclure, jeunes et vieux rejettent la presse écrite parce qu’elle ne dit pas la vérité.


  • Meme ceux qui se croient hors du systeme comme" Valeurs actuelles" se sont laissés enfumer :Tout un numéro basé sur la candidature du beignet , et la rivalité hollande /valls ...Tout faux !


  • Les médias : ce sont toujours les mêmes, qui ne parlent qu’entre eux, qui ne parlent que d’eux (voir la stupéfiante émission C à vous), et encore, uniquement d’une partie de leur corps : leur nombril.


  • S’il avait vraiment été dans la peau du Président de la République, Hollande se serait prononcé immédiatement contre toute participation de sa part à la primaire de la gauche. Cette acceptation tacite l’a remis sur la ligne de départ avec tous les autres minables. D’où cette chute vertigineuse dans les sondages. Jamais aucun président digne de ce nom n’aurait accepté une telle situation. Il s’est montré le protecteur d’un clan qui a fini par ne plus le reconnaître comme son chef. Il aurait dû dissoudre l’AN depuis longtemps et se retrouver en cohabitation. La situation aurait alors pu évoluer très différemment pour lui...Même pas bon politique ! Nul à chier !


Commentaires suivants