Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soral, vite ! – Épisode 9 : "Le mondialisme, c’est la guerre !"

"Nationaux-sociaux contre mondialistes de droite et de gauche"

Le premier tour approche, le Grand débat a éclairé les positionnements des 11 candidats : Macron en mondialiste de droite, Fillon en conservateur libéral, Marine en nationaliste sociale et Mélenchon en mondialiste de gauche.

 

Au sommaire de cet épisode :

00’28 : Le Grand débat entre les 11 candidats ou la vraie démocratie
01’33 : La chance des petits candidats
02’58 : Les grandes catégories politiques sérieuses actuelles
04’05 : Marine Le Pen, nationale et sociale
05’41 : La phrase de Macron à Marine sur la Nation et la guerre
07’07 : L’air « largué » de Fillon
08’29 : Dupont-Aignan le sous-Marine
10’20 : L’inconnue et le danger Mélenchon
12’06 : Poutou le trostkiste étudiant
13’05 : Arthaud et le discours anti-patrons
15’20 : Cheminade contre la finance mondiale
16’56 : Asselineau le monomaniaque avec l’article 50 sur l’UE
20’58 : Lassalle le candidat du terroir
22’15 : Hamon le social-traître absolu
23’08 : Le retour au national et au social
25’20 : Le positionnement nébuleux de Mélenchon
27’52 : Les pires candidats de gauche
29’29 : Les deux scénarios du second tour
29’55 : BFM TV et ses deux présentatrices

 

 

Voir aussi :

5 mai
Soral, vite ! – Épisode 13 : "Marine, quand même !"
"Le vrai changement passera par les burnes !"
141
2 mai
Soral, vite ! – Épisode 12 : "Macron : tentative de hold-up à l’Élysée !"
C’est pas fait
132
21 avril
Soral, vite ! – Épisode 11 : "À dimanche soir, sur ERFM !"
Les résultats commentés sur la radio E&R de 19h à minuit
58
18 avril
Soral, vite ! – Épisode 10 : "Mélenchon : la petite peur des peuples !"
La dernière carte du Système en cas de crash Macron
97
4 avril
Soral, vite ! – Épisode 8 : "On entre dans l’ère du trop c’est trop !"
"Tout ce que tente la clique Minc, Drahi, Dray, Attali, BHL, ne marche plus"
21
28 mars
Soral, vite ! – Ép.7 : "Macron, c’est pas une baudruche, c’est une montgolfière !"
"Il monte car il est rempli de gaz plus léger que l’air !"
108
15 mars
Soral, vite ! – Épisode 6 : "Dana, la France n’a pas besoin de toi !"
"Dana c’est probablement pas la vieille aristocratie bretonne catholique..."
148
8 mars
Soral, vite ! – Épisode 5 : "Macron, c’est Hillary Clinton !"
"Mon combat c’est la réconciliation nationale !"
138
27 février
Soral, vite ! – Épisode 4 : "Ni racailles ethniques ni suprémacistes blancs !"
"Il faudra un jour juger la responsabilité écrasante du Parti sosioniste"
101
15 février
Soral, vite ! – Épisode 3 : "Macron, le candidat 100% soumis !"
"Le plan mondialiste ? Liquider Fillon pour nous imposer Macron"
66
4 février
Soral, vite ! – Épisode 2 : "Candidats en "on" : piège à cons !"
"Mélenchon, c’est l’arme anti-Front national du Système à gauche"
76
28 janvier
Soral, vite ! – Épisode 1 : "Valls, tu dégages !"
"Lui c’est vraiment l’homme d’Israël"
70

Pour vous procurer le morceau Marche vers l’est de Kasper Valmé
sur Kontre Kulture Musique

 

Pour vous familiariser avec le vrai programme de la Réconciliation Nationale,
lisez, écoutez et regardez sur Kontre Kulture

 

Pour développer les thèmes évoqués par Alain Soral, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

105 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le point faible de l’argumentation d’Alain sur Asselineau c’est que MLP risque de ne pas passer non plus, à cause du phénomène du plafond de verre établi par la diabolisation depuis des dizaines d’années. Donc Asselineau va continuer à exister et il a un avantage compétitif énorme, c’est qu’il est structurellement insensible à la diabolisation (il n’a pas de dossier comme l’a dit Alain en creux) ; de plus il est bien plus performant intellectuellement que MLP.

    Donc Asselineau est à long terme un très bon "cheval" pour notre cause.

    Attention également à la douche froide pour nous au soir du second tour ...

    Amitiés.

     

    • Encore faut-il​ que notre nation puisse se payer le luxe de prendre le temps de construire une nouvelle mouvance politique sur le long terme... Les Français sont d’éternelles insatisfait. Le FN massivement aujourd’hui pas demain ni après demain.


    • Asselineau, structurellement insensible à la diabolisation ? Il faut se retenir pour ne pas s’étouffer de rire. Le mec chie dans son froc à la vue d’un ananas sur un clip facebook !

      Quant aux "dossiers" et autres casseroles, ils sont certainement dans le numéro de Faits et Documents. Comme le fait qu’il ait été militant d’extrême-droite anti-gaulliste dans sa jeunesse...

      Soral a raison : l’UPR, c’est pour ceux qui n’ont pas les couilles de voter FN.


    • Dans le genre faible, comme vous dites, votre intervention se pose là. Voyons-y plutôt une volonté humoristique, c’est plus positif.


    • " Insensible à la diabolisation " mais faisant caca face à ... Ruquier ! Au moins, on rigole. Un point extrêmement positif, c’est que dans l’hypothèse où Cheminade voudrait envoyer des français sur Mars, il pourrait économiser le coût du voyage aller, sachant qu’on a déjà des électeurs d’Asselineau sur place :-)


    • @toto

      "Donc Asselineau est à long terme un très bon "cheval" pour notre cause."

      Oui, tellement long terme qu’il sera mort avant d’ailleurs.
      Et puis il faut aussi voir l’inconvénient d’Asselineau, il travail sur une argumentation de niche, que s’octroient par ailleurs, en plus du reste, d’autres candidats plus forts dans l’opinion publique.
      D’après les sondages 30% serait le nombre de personnes favorables à un frexit. Donc ce plafond de verre il concerne tous ceux qui voudraient sortir par référendum. Marine s’adresse aussi aux 70 autres %, de part son programme complet, et le débat prévu autour de l’Europe.

      Marine dit : si je suis élue, grand débat national sur l’Europe, sur fond de négociation diversion à Bruxelles, à la suite de quoi on vote au référendum pour le frexit et Marine reste, on vote contre et elle s’en va. Donc pour ceux qui nous expliquent que Asselineau est le candidat du frexit je dis oui, mais Marine aussi, et elle fait ça de façon beaucoup plus stratégique et intelligente.

      Alors faut choisir coco, soit dans 45 ans on sort de l’Union Européenne en soutenant l’UPR, soit on sort en 2017, avec la promesse d’un débat qui pourrait bien entraîner dans son sillage d’autre pays au regard du pilier Européen français s’écroulant, avec en plus la possibilité de recréer des alliances stratégiques avec ces pays pour ne pas s’isoler.


    • la France n’est pas pressée, sauf nous, parce qu’on vieilli et mourrons, mais regardez bien la jeunesse d’aujourd’hui qui vote FN au grand désarroi de leurs parents socialo-gauchistes, et il est prévu depuis bien longtemps, que la France soit sous régime nationaliste dans les 10 prochaines années... C’est naturellement Marion Marechal Le Pen notre avenir, pas Marine...


    • #1697167

      une catastrophe pour marine ne veut pas dire qu’Asselineau va en bénéficier : il restera toujours à 2%, tu verras. Je ne vois pas où tu vois "un avantage compétitif énorme", car il n’est que théorique, dans la tête de ses partisans, et chez nous, mais pas en pratique dans la population française.

      Je pense beaucoup de bien de lui, mais ce sont les gens, le problème...


    • Citation du site de l’UPR : "L’UPR affirme solennellement qu’en ce XXIe siècle qui voit le triomphe des échanges et des communications d’un bout à l’autre du globe, la seule instance internationale légitime est plus que jamais l’Organisation des Nations Unies"


    • A peu près tout le monde reconnait les qualités d’Asselineau, seulement il aurait mieux fait de les mettre au service d’autrui .

      C’est ce qu’il a fait au début sur internet, en faisant énormément de pédagogie, en informant les gens par ses conférences, ça lui a valut un certain succès.

      Après qu’il fasse son parti, c’est plutôt logique, mais quand il se présente dans ce contexte, avec son tout jeune parti et un espoir à un petit chiffre (si la chance s’en mêle) bon, on peut se demander ce qu’il cherche.


    • @sipo

      merci pour cette info. surtout après ce récent sketch de Nikki Haley représentant l’Etat US Profond (c’est à dire la tribu) au conseil de sécurité


    • Avoir le culot d’oser parler d’asselineau comme candidat est une vaste blague puisqu’il fait partie de la catégorie des figurants.
      En outre, MLP n’a strictement aucune casserole, tout ça c’est dans les cerveaux malades des journalopes.

      En 2017 tout le monde vote et fait Front National !


  • Asselineau à été très bon, honnêtement, moi qui suis FN, ça a été le meilleur candidat du débat.
    Cheminade a été surprenant, c’est un type avec pas mal d’idées intéressantes. Dupont-Aignan, pas mauvais non plus, meilleur que Fillon en tout cas, qui a vraiment eu l’air d’un sale type, notamment avec sa réplique méprisante à Dupont-Aignan, et son "J’vais te coller un procès" à Poutou.

     

    • Asselineau a été tel qu’en lui-même, creusant son sillon de manière effectivement monomaniaque. Et quelque part il s’est " trahi " (guillemets pour les gogos qui n’auraient pas encore compris) en attaquant sur l’européisme la moins européiste de tous les candidats autres que lui.


  • Analyses pertinentes et objectives qui correspondent parfaitement à l’image renvoyée par les différents candidats. A la sensibilité et l’authenticité de monsieur Soral s’ajoute une qualité remarquable : Trouver les mots pour le dire.


  • Il n’y a pas de certitude concernant Macron , la manipulation et la propagande ça marche encore et il risque de faire un gros score. Les classes populaires risquent de s’abstenir massivement au profit de macron , la majeure partie des français ne s’intéresse pas trop a la politique , ils voient un macron qui a l’air sympa un peu d’accord avec tout le monde contre la pseudo diabolique Marine. J’espère que l’analyse de Soral se confirmera mais si les sondages mettent Macron a 25 % ca serait étonnant qu ’il en fasse seulement 15.

     

    • Il est de bon ton de dire que les sondages ont toujours tord mais en France pour la dernière présidentielle, ils ont eu quasiment tout bon !


    • " mais si les sondages mettent Macron a 25 % ca serait étonnant qu ’il en fasse seulement 15 "
      Ah bon ! Et pourquoi, sachant que quinze serait déjà beaucoup le concernant ? Ne me dites pas que vous ne concevez pas que les sondages puissent ne viser qu’à une seule chose, à savoir créer un panurgysme de toutes pièces sur la base d’une pure fiction.


    • Je vous invite à visionner cette vidéo pédagogique, qui décortique très bien ce que sont les instituts de sondages aujourd’hui :

      http://www.egaliteetreconciliation....

      Après ça, alors qu’ils inspiraient déjà la méfiance, on peut sérieusement douter de la fiabilité des sondages d’opinion ponctuant l’actualité à longueur.d’années.

      Jusqu’à ce jour, je n’ai encore entendu personne autour de moi (famille, amis, collègues, citoyens de la rue) affirmer qu’il allait voter Macron. Je dirais même qu’il est le plus honni et conspué de tous. Mais bon, mon cas particulier n’est sans doute pas représentatif de l’ensemble de l’électorat. On verra dans deux semaines ;)


    • " Panurgisme ", je me corrige.


    • Malheureusement je pense comme toi avec Macron vers 23%.
      Moi ce qui m’a marqué pour ce débat, c’est surtout avant et après quand ils demandaient les impressions des candidats. J’avais l’impression de regarder un match de foot. Dans ce cas autant faire mes pronos.
      1. Le Pen 25%
      2. Macron 23%
      3. Fillon 19%
      4. Mélenchon 17%
      5. Hamon 8%
      6. Dupont-Aignan 5%
      7. Asselineau 3%
      Les autres à moins de 1,5%.
      Bon, ça fait un petit peu plus que 100%, mais à 1% près je vois ça.

      Mais ce qui est important ce sera après les législatives. Je pense que Macron sera élu avec 57%, mais n’aura pas de majorité derrière. Il y aura une cohabitation Macron-UMP, ce qui malgré tout fera un peu freiner la Macronite. Par contre, le PS sera mort et enterré.


    • Mélenchon a 17% des voix ? Dans quel monde ? Et plus important encore avec quel électorat ?


    • C’est simple @ Mort de rire. L’électorat qui a déjà voté pour lui (environ 12% si mes souvenirs de 2012 sont bons) + les déçus du PS qui ne voudraient pas de Hamon et encore moins de Macron et qui pourraient rejoindre sa candidature. Mais même si tout est envisageable, ça me semble très optimiste sachant qu’il y a tout de même un paramètre qui joue contre lui, à savoir les gens qui ont pu voter pour lui une fois et qui ont ensuite ouvert les yeux sur ses incohérences (ceci entraînant un sérieux doute sur sa sincérité). Un deuxième tour Mélenchon-Le Pen serait à tout point de vue la meilleure chose possible selon moi. Ça pourrait avoir de la gueule.


  • Là où je ne suis pas d’accord avec Alain c’est au niveau du référendum pour le Frexit que proposerait MLP si elle était élue. Je ne suis pas certain que les français seraient autant voir davantage en faveur du oui.
    Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’en sortir et non pas d’y entrer dans cette Europe là et on nous a suffisamment martelé le crâne sur une hypothétique catastrophe que cela engendrerait.
    Je le vois bien autour de moi, ils ont tous une peur bleue des conséquences d’un frexit sans même avancer un seul argument qui se tient et je pense que le conditionnement anti-frexit a très bien fonctionné depuis ces dernières années.
    IL n’y a que la peur et rien d’autre.

    Ce que je pense et qui n’engage que moi bien sûr c’est que les Français sont forts pour râler et se lamenter sur leur condition mais préfèrent en majorité ne pas rentrer en mouvement pour y remédier. Seul un véritable electrochoc serait en mesure de les faire bouger.
    Alors j’attends de voir ce que cette élection donnera mais j’ai peu d’espoir quant à son issue.

    Ps : Macron serait un véritable cauchemar pour moi.

     


    • Là où je ne suis pas d’accord avec Alain c’est au niveau du référendum pour le Frexit que proposerait MLP si elle était élue. Je ne suis pas certain que les français seraient autant voir davantage en faveur du oui.




      C’est pour ça que Marine propose six mois de débat national avant le référendum. Six mois, c’est suffisant pour convaincre une majorité de Français, qui ont déjà rejeté le traité constitutionnel européen à 55 %.


    • @ Le Pen, vite !
      Je crois qu’il ne faut quand même pas se leurrer. Vous croyez qu’en seulement 6 mois Marine arrivera, par le débat -et ce dans un contexte général de semi guerre civile et/ou d’attentats "islamistes" croissants l’obligeant à réagir constamment avec force - à convaincre 51% des Francais de se rallier paisiblement à la cause qu’Elle défend à un référendum ??
      Pour rappel, que s’est-il passé pour le référendum de 1969 ? Les francais ont-ils voté rationnellement sur la décentralisation dans l’intérêt de la France ou émotivement contre De Gaulle ?
      Soyons réalistes, Marine LePen, parcequ’elle est la fille de son père et à cause de son profil politique tranchant, ne saurait rassembler une majorité autour d’elle en seulement 6 mois... Une majorité votera toujours contre tout ce qu’elle proposera, parceque c’est elle qui le propose !!!
      C’est peut-être d’ailleurs pour cela qu’elle a déjà commencé à évoquer les élections italiennes de 2018.... et pourquoi pas les calendes grecques !!!
      PS : J’ai voté FN aux dernières élections.


    • @Hans



      Je crois qu’il ne faut quand même pas se leurrer. Vous croyez qu’en seulement 6 mois Marine arrivera, par le débat -et ce dans un contexte général de semi guerre civile et/ou d’attentats "islamistes" croissants l’obligeant à réagir constamment avec force - à convaincre 51% des Francais de se rallier paisiblement à la cause qu’Elle défend à un référendum ?




      Il n’y aura plus de guerre civile ni d’attentats islamistes avec Le Pen au pouvoir car la police et l’armée auront enfin l’ordre de faire leur travail convenablement, et qu’on retrouvera des frontières pour mettre définitivement dehors tous les islamistes.




      Soyons réalistes, Marine LePen, parcequ’elle est la fille de son père et à cause de son profil politique tranchant, ne saurait rassembler une majorité autour d’elle en seulement 6 mois...




      Puisqu’elle aura été élue, elle aura déjà rassemblé une majorité de Français, donc le principal sera fait.

      On n’est plus en 1969. Aujourd’hui, il y a Internet et le FN est le premier parti des Français.


    • Marine étant au pouvoir aura toutes les manettes pour expliquer aux Français encore dubitatifs les inconvénients de l’Europe.
      Ils voteront alors pour la sortie.
      C’est le plan.


  • Un des mérites de ce débat a été de faire émerger la mise en cause de l’Union européenne et de l’euro comme thème central de cette élection ce qui apporte de l’eau au moulin de MLP.
    Concernant les surprises du premier tour on risque fort d’avoir un Fillon bien diminué au bénéfice probable de Dupont-Aignan qui peut aussi empêcher le transfert sur Macron ou l’abstention. Mélenchon est apparu comme le plus à même, à gauche de tenir tête à MLP ; pour autant atteindra-t-il le 2ème tour en raison d’un éparpillement des voix de la gauche sur Macron, Hamon, Poutou et Artaud ? Et surtout arrivera-t-il à dépasser Macron ? la vraie surprise me semble être celle là alors qu’il est classé à gauche même si sur le fond il est proche des positions de MLP. Il me semble que même si MLP n’est pas élue, le FN aura gagné sur un point essentiel, celui de la contestation de l’Union Européenne. Mais bon il serait mieux qu’elle gagne. Face à Mélenchon elle le pourrait car son projet de nouvelle République est une mauvaise idée faite pour perdre du temps et aggraver le bordel, ce qui devrait déplaire largement à droite comme à gauche, la France étant si ce n’est conservatrice en tout cas attachée à une stabilité. La grosse difficulté du changement à opérer face à la mondialisation financière c’est la sortie de l’Euro qui peut faire peur de façon totalement irrationnelle. Il faut rassurer absolument sur ce sujet. Mais on n’est pas à court d’arguments dans ce domaine.


  • MICRON Puahahahahahahahahaha

     

  • Ça tape fort dans cet épisode..


  • Très bonnes analyses de A.Soral. Par contre...

    Je n’ai pas du tout aimé le commentaire du journaliste qui pose des questions à Soral et qui qualifie Lasalle de "candidat rigolo"...
    Est ce dû à son accent du Sud ?
    Ce poseur de question ferait mieux de s’intéresser au "fond" d’un candidat et non de la forme, et devrait se réveiller et se rendre compte que la France est multiple de ses régions et de ses accents et façons de parler.
    Ce serait un guignol car il ne parle pas comme on parle à Paris ? Bravo monsieur, belle leçon de tolérance. Vous êtes bien un parisien, toujours très prompt à se moquer et à juger par le paraître et la forme.
    Étant originaire du Sud Ouest, cette remarque sur Lassalle me semble vraiment déplacée, d’autant que c’est un responsable politique qui a une certaine "consistance" et le qualifier de rigolo démontre une grande arrogance.

     

    • oui mais le journaliste n’est autre que vincent (lapierre)...
      il se trouve que l accent du sud ouest est marrant pour le reste de la france, et en dehors de son accent, il etait folklo lassale...
      mais serieux, en tant que fier representant gascon, tu ferais mieux de demander pardon pour nous avoir refilé jean-michel apathie plutot que de pleurnicher comme une fillette pour avoir été traité horreur-malheur de "rigolo"...et non je ne suis pas parisien-tete-de-chien


    • Pas sûr que l’adjectif soit dû à la forme : il faut bien voir que Jean Lassalle fait des sorties drolatiques (il est rigolo au sens premier du terme, sans malveillance aucune !), et que de surcroît, sur le fond, il est bel et bien difficilement classable : d’un côté, il vote contre le mariage homosexuel et rencontre Bachar el-Assad, de l’autre, il soutient Nuit Debout !


    • @zuela
      ok suite à mon intervention je reconnais que Lassale est plus "Folklo" que rigolo. Je me souviens quand il s’est mis à chanter l’hymne Se Canto à l’assemblée... !

      C’est vrai, candidat inclassable mais assez libre finalement.

      Concernant Apathie, aucun commentaire, ce mec est sûrement un parisien qui prends l’accent du sud pour avoir une originalité et se démarquer des autres journalistes mainstream minables. :-)


    • @ titou : J’aimerais bien voir que Lassalle soit un candidat "assez libre" quand on sait qu’il est franc-maçon !
      D’ailleurs que vient-il foutre ici, si ce n’est piquer des voix à celle qui défend les agriculteurs d’une manière autrement plus efficace qu’en jouant les poètes !


  • Pour Asselineau faut pas être trop vache ... bcp des siens sauront pour qui voter au second tour.

    Dommage qu’une association des 2 n’est pas à l’ordre du jour.
    .
    Sinon, il est vrai que le pov Hamon ressemble de plus en plus à un croque mort !

     

    • Les adeptes d’Asselineau ont subi un tel lavage de cerveau qu’ils croient que Marine Le Pen fait partie de la secte Moon et souhaite que la France reste prisonnière des traités européens et ne retrouvent ni sa souveraineté monétaire, ni sa souveraineté territoriale, ni sa souveraineté législative.
      Ils ont été zombifiés. Il n’y a plus rien à attendre d’eux. Ils préféreront laisser passer le candidat mondialiste et pro-UE en s’abstenant plutôt que de voter Le Pen et sortir de l’UE !


    • Il est quand même très étrange de voir M.Asselineau être si agressif envers Marine Le Pen, si son but est de libérer la France de l’OTAN et de l’UE. M.Asselineau est totalement pris par les vices du système électif qui poussent au narcissisme ; là où Jean-Marie Le Pen, par exemple, arrivait toujours à garder un pied dehors.

      Je n’ai jamais vu un pro-Asselineau dire qu’il voterait sans soucis pour Marine Le Pen au second tour. Ce n’est pas logique. La façon dont des gens comme Tepa ou Michel Drac ont été interpellés par des "trolls" Asselineau est préoccupante. Il y en a un qui a été jusqu’à le menacer de lancer une campagne de boycott contre sa maison d’édition.


  • Sachant que Marine est quasi sûr d’être au second tour, votons pour Merluche au 1er tour. Ça serait plutôt rock’n roll comme finale !

     

    • Elle sera au second tour si on vote pour elle... Votre logique me surprendra toujours. Et hors de question que je vote pour Papy Staline fait de la résistance... Déjà voter pour Hamon fut pour moi un grand sacrifice + 2 euros !... Quand même !


    • Les partisans de Jospin en 2002 ont tenu ce type de raisonnement. Ne jamais vendre la peau de l’ours...


    • La différence entre MLP et Mélenchon n’est pas uniquement centré sur la question des valeurs identitaires françaises (dont la catholicité), je rappellerai que, d’une manière factuelle, Mélenchon est plutôt immigrationiste, internationaliste et pour un nationalisme européen (?) donc européiste (avec tout ce que cela implique)... Le reste n’est que posture électoraliste.
      Maintenant, à toi de voir !
      http://www.comite-valmy.org/spip.ph...



    • Le 8 avril à 00:10 par Reno
      Soral, vite ! – Épisode 9 : "Le mondialisme, c’est la guerre !"

      Sachant que Marine est quasi sûr d’être au second tour, votons pour Merluche au 1er tour. Ça serait plutôt rock’n roll comme finale !



      J’ai rarement vu propos plus stupide. Cette façon de penser est très singulière, mais elle ne traduit qu’une chose : le je-m’en-foutisme.

      Evidemment, il est hors de question de voter méchant-con au premier tour, un vote ça ne se prend pas à la légère.
      Une victoire instantanée de Marine est ce qu’il faut à la France, cela nous ferait gagner un tempo, peut-être juste de quoi prendre de vitesse le Système et l’empêcher de réagir comme il le voudrait.

      La politique n’est pas un spectacle. Elle détermine l’avenir de dizaines de millions de compatriotes. On ne vote pas en fonction de la finale que l’on voudrait voir mais en fonction de qui on veut voir gagner. Ton propos est tout simplement à vomir.

      En 2017, tout le monde vote et fait FN !


  • La différence essentielle entre un prolo et un bourgeois à propos de l’argent, c’est que le prolo le gagne alors que le bourgeois le ramasse. C’est pour ça que ni Fillon ni Macron risquent de ne pas être au deuxième tour, mathématiquement, des prolos il y en a toujours plus que de bourgeois.


  • Pas du tout d’accord sur au moins deux choses :

    1) 26:10 : je trouve qu’Alain Soral se contredit complètement quand il affirme que le discours économique de François Fillon serait pro-finance et rejeté par les Français : au contraire, c’est un propos anti-bureaucratique, presque poujadiste (alors qu’Alain Soral s’est lui-même revendiqué comme tel !!), qui rejoint un peu celui de Jean-Marie Le Pen (qui fut précisément député poujadiste, rappelons-le) et trouve un écho dans la population.
    Marion Maréchal-Le Pen (comme Jean-Marie Le Pen, d’ailleurs), qui défend elle-même une vision beaucoup moins étatiste que Florian Philippot (dont la ligne est plutôt rejetée par la base du FN, et largement rejetée par les plus jeunes du FN : j’ai vu récemment que chez ces derniers, face à la « ligne Marion », c’est du 9 % contre 61 % ou de cet ordre-là, de mémoire), ne s’y est pas trompée en jugeant que François Fillon est le candidat le plus « dangereux » pour Marine Le Pen électoralement : les accents démagogiques (sur la retraite à 60 ans par exemple) ne passent pas bien auprès de beaucoup de ses électeurs potentiels, et c’est un problème.
    Triste de voir ce soutien à Florian Philippot et d’assumer de l’avoir servi idéologiquement, alors que Bruno Gollnisch est tellement plus valable ;

    2) peu avant 27:24 : bien au contraire, Jean-Luc Mélenchon est le seul des « grands candidats » que Marine Le Pen pourrait battre : le clivage gauche-droite continue d’être structurant, quoi que l’on en dise, et Jean-Luc Mélenchon est un candidat d’extrême gauche, donc suffisamment éloigné du centre de gravité politique des Français pour laisser une chance à Marine Le Pen.
    Elle se ferait au contraire largement battre par François Fillon aussi bien que par Emmanuel Macron, c’est une évidence (on aurait alors le droit à une lamentable campagne médiatique à charge contre elle, peut-être moins forte qu’en 2002, mais méchante quand même) ; il faut vraiment vivre dans sa bulle et ne rien connaître de la mentalité globale des Français actuels pour ne pas le voir.

     

    • C’est vrai, le pire scénario mais le plus probable c’est un second tour avec fillon.


    • C est pourtant bien la ligne Phillipot qui a amené a presque 30 pour cent de votant pour le FN. Phillipot permet de reprendre tout les cocus de la gauche ouvrière. La gauche du travail. Sans Phillipot, le FN fait 15 a 20 % maximum. Pour avoir le pouvoir, il faut plus de 50%. Le seul moyen c est la gauche du travail et la droite des valeurs, voulu impossible par le système en place. Vous proposez Droite du travail et droite des valeurs ce qui est électoralement perdant qui plus est, est pro Euro. Cette monnaie est une aberration économique.



    • Triste de voir ce soutien à Florian Philippot et d’assumer de l’avoir servi idéologiquement, alors que Bruno Gollnisch est tellement plus valable



      Par rapport aux intérêts directs de M.Soral, M.Gollnish est bien plus profitable car il est le seul politicien à oser soutenir publiquement sa liberté d’expression ainsi que celles de M.Faurisson et de M.Reynouard. De plus, il a une culture et une compréhension des enjeux civilisationnels que M.Philppot, plus scolaire, ne semble pas avoir.

      Cependant, M.Philippot a été très utile pour adapter le FN à la nouvelle donne économique, écroulement de l’URSS, mondialisation, mondialisme.
      Je ne me suis jamais demandé si j’étais socialiste ou libéral (et là je rejoins totalement M.Philippot) ; c’est la situation qui fait que parfois dans l’intérêt de la nation, il y a des politiques sociales à mener, et parfois pas.

      Philippot n’a donc pas été poussé parce qu’il était plus "valable" dans l’absolu qu’un Gollnish ou qu’un Holleindre.

      Après, face aux médias, c’est lui qu’on envoie faire le boulot parce qu’ayant un taux de testostérone moins élevé, il supporte mieux les conneries de Moix ou Ruquier.


  • Pour juger un candidat sur ses intentions, il faut le juger sur sa politique internationale, et, personnellement, un candidat a tenu sa ligne aujourd’hui suite aux attaques de Trump en Syrie.

    Même si on peut douter, par ailleurs, de son intention vis à vis de l’article magique numéro 50, on trouve une cohérence entre son discours de fond, et son discours de face.


  • Analyse très intéressante comme d’habitude.

    Deux points seulement :
    - Beaucoup ont l’air de penser qu’Asselineau ne sert à rien. Je pense qu’au contraire un Asselineau à 1 ou 2% est une aubaine pour le FN et sa ligne actuelle : voilà un type sans casserole, énarque et ancien haut fonctionnaire, qui loin d’être un type loufoque (contrairement à beaucoup dans son fan club) propose une argumentation détaillée et rassurante sur l’union européenne et la sortie de l’Euro, soit le point du programme du FN qui fait le plus peur aux potentiels électeurs de Marine. Asselineau en tant que porte d’entrée pour un vote "utile" FN est donc plutôt une bonne chose. En tout cas il permet de propager des idées similaires au sein de la société, ce qui est positif.

    - Macron ensuite. Si je ne reviens pas sur le vide qu’incarne ce personnage, je crois au contraire qu’il s’agit là de sa grande force et que si les médias le soutiennent de manière éhontée, cela ne change pas le fait que bon nombre d’anciens électeurs du PS tendance sociale-démocratie hollandaise et de l’UMP de centre droit vont se reporter sur lui de manière automatique. Je le constate autours de moi et dans ma famille, le niveau de conscience politique est bas et même si Macron ne provoque aucun enthousiasme, c’est le choix "conservateur" par excellence des gens qui ont peur d’être bousculés dans leur habitudes.


  • Je suis ravi d’apprendre qu’Alain soit inquiet de la perçée du Roublard mais il faut peut être suivre aussi de temps en temps le cheminement de vos adversaires car nous ça fait 6 mois qu’on a le second tour , et le coup Mélenchon plan b du système ne fonctionne pas non plus au vu de l’effort fourni par le vieux hibou pied-noir , je rappelle ici pour les plus éffarouchés que les parents de Mélenchon sont catholiques et qu’il n’est pas non plus un illuminé de Bavière.

     

  • Les petits candidats vont faire un carton. 15-18% ensemble. Les ouvriers FN 100%, les vieux pour Fillon, la moitié des bobos pour Macron, beaucoup de jeunes pour Mélenchon au premier tour. Source : Chauffeurs de taxis.
    Nouveauté, pas mal d’employés (de banque et autres) pour Marine
    Conclusion : petits candidats à 18% (3.5 de moyenne)
    Fillon 12%
    Mélenchon 17%
    Macron 18%
    Hamon 8%
    MLP 27%

    En finale Marine récupère la moitié de Mélenchon, la moitié de Fillon, les 3/5 des petits ça fait déjà 27+8.5+6+13=54

     

    • #1697454

      Fillon va passer devant Macron.
      Marine n’aura donc que 27 + 8,5 + 13 = 48,5
      Caramba, encore raté !!!


    • Bonjour

      D’après les RG .Sondage un peu plus " véridique"

      Marine serait à 31% des intentions de vote au 1er tour
      Fillon à 18%
      Mélenchon à 16%
      Macron à 12%
      Hamon à 8%

      Le second tour devrait voir s’affronter Marine/Fillon ou En effet Marine Mélenchon ..
      Tout peut encore évoluer mais (amha) de peu à moins d’un "drame national "


    • Les jeunes pour Mélenchon ? Au nom de quoi ? Les jeunes sont majoritairement issues des classes populaires je ne vois donc pas de raisons qui les pousseraient à voter différemment de leurs parents...



    • Fillon va passer devant Macron. Marine n’aura donc que 27 + 8,5 + 13 = 48,5 Caramba, encore raté !




      Raté ? Pas tout à fait, plutôt carton plein aux législatives qui arrivent derrière !


    • A Alix,

      Le comptage des RG signifierait que la Gauche serait à 36% sans Cheminade, Poutou et les Verts. sachant qu’un tiers des macronistes vient de la droite écoeurée par Fillon. Donc 32%. Et les Mélenchonistes ne viennent pas tous de la Gauche non plus. Ce comptage RG me laisse dubitatif.
      La nouveauté, c’est que les Français seraient capables de voter pour Biquette plutôt que de voter pour les sortants.C’est une véritable révolte, il n’y aura pas de prisonniers. Comme dit Juppé "Il est trop tard" c"est déjà perdu. .Voir les primaires à gauche et à droite. Si Fillon est à 12 selon les taxis, c’est que Dupond-Aignant et Asselineau sont à 10 au moins à eux deux. Personnellement, je n’ai rencontré aucun Filloniste de moins de 60 ans.
      Dernière info : dans le Sud de la France, Macron est littéralement haî suite à ses propos sur le "crime contre l’humanité" en Algérie.
      Les Banksters vont perdre parce qu’ils sont bêtes. Il leur suffisait d’assurer un train de vie décent à la population et faire profil bas, ils étaient partis pour 1000 ans. Attali pas capable, BHL non plus.


  • #1697227

    Je serai ravi de permettre un débat sain sur la question :
    Pourquoi l’UPR et non le FN ?

    Mes arguments (et convictions) :
    Bien que, MLP et FA, soient tous deux des souverainistes-socialistes, la première est autoritaire, alors que le second est libertaire.

    Vous aurez donc compris que je suis plus anarchiste que marxiste, ce qui justifie mon choix.

     

  • Il pourrait se produire un consensus, une ré-affirmation du programme national de la résistance de 1945 ... remis au gout du jour, bien sûr .

    C’est dommage de forcer les gens vers une orientation politique, alors qu’il y a des idées décentes partout ... et puis nous sommes un peu dans le même cas.

     

    • Personne n’est forcé à quoi que ce soit. Autre chose est de dire qu’il faut être un minimum lucide et sur les rapports de force et sur l’urgence de la situation. Mais on peut aussi continuer de s’astiquer chacun dans sa petite chapelle pour se faire plaisir en mode ado ou puriste, c’est sûr.


    • @lolo
      Ce serait bien et approprié à la situation, mais impossible...
      Lors de la mise en place du programme du CNR, il y avait un respect entre les partis impliqués, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui !
      MLP serait assez conciliante avec Mélenchon mais le contraire n’est assurément pas vrai (la différence entre une patriote près à faire des concession pour la sauvegarde de la France et un internationaliste patenté) !


  • C’est Raphaël Glucksmann qui écrit les discours de Benoit Hamon.

    En rappel, un petit tour sur sa page wikipédia :

    - En 2004, il réalise un documentaire sur la "Révolution orange" en Ukraine.
    - Membre du cercle de réflexion du Cercle de l’Oratoire, il contribue à l’édition de la revue néo-conservatrice Le Meilleur des mondes, qui défendait la guerre en Irak.
    - Il a été l’époux d’Eka Zgouladze, vice-ministre de l’Intérieur puis ministre de l’Intérieur en Géorgie sous la présidence de Mikheil Saakachvili. Après avoir reçu la nationalité ukrainienne en décembre 2014, elle est nommée quelques jours plus tard vice-ministre de l’Intérieur de l’Ukraine dans le second gouvernement Iatsenouk.
    - Il est aujourd’hui en couple avec la présentatrice Léa Salamé, fille de Ghassan Salamé, ancien ministre libanais de la Culture et directeur de l’École des affaires internationales de Sciences-Po Paris.

    Raphael Glucksman est surtout le fils d’André, ancien maoiste devenu camarade de BHL au sein des "nouveaux philosophes", soutien inconditionnel de Georges W. Bush et de Nicolas Sarkozy dans les années 2000.

    http://www.egaliteetreconciliation....

     

  • MLP Macron ,MLP Fillon,MLP Mélanchon .Tout ceci est du pareil au même ,seulement il y en a un qui est plus malin que les autres et qui sait rouler les gens dans la farine par son expérience ,sa roublardise , par sa grande gueule,sa dialectique .C’est Mélanchon ,qui est aussi dangereux que les autres .il est pro Européen,pro immigrationniste ,et ça il sait bien le cacher .Il n’y a qu’à voir la façon dont il parle sur une vidéo à une personne ,à la campagne des régionales d’ Henin Beaumont ,et on a vite cerné le personnage.C’est un homme de gauche ,socialiste ,franc maçon ,qui aux dernières élections présidentielles ,avait demander à voter Hollande .C’est un filou dangereux,et en plus autoritaire !! c’est la plaque de verglas qu’on a pas vu dans le virage .


  • Oui c’est sûr , le mondialisme c’est la guerre.....tous les voyants
    sont au rouge....et les marchands d’illusion continuent à faire croire
    leur propagande de mensonge et contraire à toutes réalités .

    Vous avez raison Mr Soral de rappeler quelques vérités !


  • L’élection de Marine Le Pen à la présidence conduira à la fin de L’UPR car elle sortira le France de L’U.E. qu’elle le veuille ou non car le sens de l’histoire l’y obligera !
    Néanmoins je suis absolument certain qu’elle ne sera pas élue car elle ne peut pas incarner l’union nationale par ses positionnements trop clivant sur certains sujets. Ajoutant à cela l’hallali médiatique anti-FN qu’elle va subir entre les deux tours.
    Ce que ne veut pas reconnaître Alain Soral c’est que le seul candidat pouvant incarner cette "réconciliation nationale" qu’il appelle pourtant de ses vœux, est Asselineau qui - même si aux yeux des nationalistes, des communistes, des écologistes, ... ne va pas assez loin sur certains thèmes leur tenant à cœur - s’efforce de s’appuyer sur le plus grand dénominateur permettant d’unir les français au lieu de les pousser à l’affrontement sur des sujets importants certes mais secondaires au regard de l’unité et de la souveraineté de la France.

     


    • Néanmoins je suis absolument certain qu’elle ne sera pas élue car elle ne peut pas incarner l’union nationale par ses positionnements trop clivant sur certains sujets.




      Le clivage est entre Français et anti-Français, donc ça sera vite vu, les Français étant majoritaires en France.


    • Des leçons de lucidité données par un électeur d’Asselineau. On aura tout vu.


    • Le seul point que l’on pourrait qualifier de clivant dans le programme du FN, du moins clivant pour les gens qui ont les genoux qui se mettent à jouer des castagnettes à la moindre perspective de changement, tout en prétendant bien entendu aspirer au changement, et qui sont par surcroît assez poreux au matraquage médiatique en ce sens (Brrr, tremblez !), c’est précisément le point de la sortie de l’euro. Or c’est ce point qui est le noeud gordien du programme d’Asselineau, point sur lequel il est encore plus explicitement critique que MLP. " L’argument " des positionnements clivants est donc d’une absurdité risible.


    • "le plus grand dénominateur permettant d’unir les français au lieu de les pousser à l’affrontement sur des sujets importants certes mais secondaires au regard de l’unité et de la souveraineté de la France."
      Ben voyons c est bien là toute l incomprehension d’Asselineau par rapport à la population française. En effet c’est quand ces sujet clivant (faussement clivant d’ailleurs) auront ete TOUS resolu par un referudum d’initiative populaire que la France pourra enfin retrouver son unité ET sa souvenrainté, mais pas avant.
      Asseleineau n a rien comprit au film et met la charrue avant les boeuf...


  • Analyse brillante, Fillon en contradiction : il se distingue de la gauche classique par le mondialisme economique et le systeme mondialiste ne veut pas de lui comme President.
    L’avantage est que si il devient Président il se souviendra que le systeme a voulu le tuer (politiquement)


  • Bravo Alain ! belle analyse .


  • A ce moment du débat, si j’étais MLP, j’annoncerais qu’en cas d’élection, je proposerais un ministère à Asselineau, Dupont-Aignan, Cheminade et Lassalle en insistant sur les qualités de chacun d’entre eux.

     

    • bien sûr que c’est la seule solution, et j’ajouterais même tendre la main à Mélenchon, car cela aura au moins le mérite de le faire sortir du bois. si ce type cherche vraiment à sauver son pays (ce dont je doute), il ne peut pas refuser la main tendue


    • J’avais pensé à Mélanchon dans ma liste initiale mais, à la réflexion, je suis à peu près certain qu’un franc-mac comme lui n’est pas capable de remettre en cause ses idées préconçues et de reconnaître qu’il s’est trompé sur beaucoup de choses.


    • @H.M.

      Asselineau, Dupont-Aignan (Lassalle n’a rien à faire dans la liste des patriotes puisque c’est un mondialiste) refuseraient, au nom de la lutte anti-raciste et des heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire...


    • Leur refus montrerait quels "rebelles" ils sont vraiment. D’autre part, je pense qu’Ils n’auront pas 36 chances d’avoir enfin un destin national. Pour eux, c’est maintenant ou jamais. A mon avis.


  • Si les "petits" candidats ont pu briller, c’est qu’ils n’ont aucun programme à défendre (ou que des bouts de programme) et qu’ils n’ont que ça à faire : agresser les autres.

     

    • Pourtant ce n’est pas ce que l’on a vu d’un Lassale , il est certe le plus petit des candidats , mais on ressent en lui un profond respect pour la profession. Il na pas couper une fois la parole aux autres et ne les pas pointer du doigt lors de ses interventions.
      Beaucoup se moque de lui vis a vis de son accent mais ça reste celui qui a le plus la stature d’homme d’état. Qui parmis les candidats aurait mis son intégrité physique en jeu pour le bien de son pays ? Personne a part lui


  • Le futur parti progressiste (vers quoi Macron est en marche ) n ’ est pas exclusivement que l ’ ancien PS ( fausse gauche anti nationale et donc anti sociale comme l ’ explique bien Soral ) mais ce sera la clique cosmopolite du PS plus toute la clique nombreuse des atlanto-sionistes de l ’ ex UMP actuel LR : le ralliement de Lemaire à Macron (trahissant Fillon ) le prouve .


  • Quelqu’un pourrait il rappeler la différence fondamentale entre le troskisme et le communisme. C’est pas très clair sur le net.
    Merci

     

    • Pour faire très court et schématique :
      Après la revolution en Russie il y eut deux courants au sein du Parti Communiste Soviétique :
      - L’un dirigé par Trotsky préchant la Révolution permanente (faire - dans la foulée de la revolution en Russie - aboutir la revolution communiste dans le monde entier)
      - l’autre dirigé par Staline voulant d’abord "construire le socialisme dans seul un pays" avant d’aller plus loin.
      Staline a gagné, Trotsky a du quitter la Russie et a entamé une vaste critique du Stalinisme
      C’est vers cette époque que sont nés différents mouvements trotskistes (fin des années 20)
      Bien entendu la critique du Stalinisme n’est pas, du point de vue de Trotsky, une position anticommuniste. C’est une critique du Socialisme réalisé concrètement par Staline.

      En 1940 Trosky a été assassiné au Mexique par Ramon Mercader agissant sur ordre de Staline.


    • Merci Aramis

      Donc :
      Trotskisme = la prêche mondiale.
      Communisme stalinien = plus nationaliste, on s’occupe de son pays d’abord.


    • le trotskisme c’est surtout aussi une attitude : tous les coups sont permis, ne pas devoiler ses objectifs, se moquer de la masse, le mensonge comme principe de base, faire de l’entrisme pour prendre le controle de tous les leviers, y compris l opposition
      Trotski a juste mis en forme politique les principes du judaisme talmudique, sa religion. et par definition, les objectifs des trostkistes sont toujours de fait tres troubles...on peut supposer qu ils soient les memes que ceux de trotsky lui meme...


    • Merci Zuleya

      Là tu réponds sur le fond.
      Très intéressant.


    • D’un point de vue politique il y a une immense différence de philosophie :
      - les trotskystes sont aristocratiques : le peuple doit être dirigé par une petite élite, seule à même d’être suffisamment intelligente et éduquée pour choisir la bonne direction
      - les stalinistes sont populistes : seule la masse à raison et c’est elle qui doit avoir le pouvoir (si possible sous la férule d’un seul leader autoritaire et charismatique)

      En simplifiant légèrement c’est la même différence qu’on retrouve entre Al Qaeda (aristocratique) et Daech (populiste).


  • #1697722

    Asselineau , vous avez raison se comporte comme un dégueulasse ,
    un anti front obsédé , un menteur jaloux , un esprit dictateur , comme vous
    dîtes il se comporte , lui ,et toute sa bande , comme une secte harcelante .

    Voire Mélenchon au 2ème tour ça fait peur , parce qu’il a toute sa faune
    trotskiste , Arthaud , Poutou , Hamon et une grande partie des Macronistes
    qui le rejoindraient , ça fait très peur qu’un mec comme Mélenchon gagne ,
    car , là , la France sera totalement submergée , pillée , quel horreur.... !


  • On gagnera à revoir durant ce débat la séquence où Macron explique qu’il est contre le travaille détaché "illégal", alors que les autres candidats lui rétorquent qu’ils sont contre le travaille détaché tout court... très révélateur de Macron et de ses incompréhensions, tant au niveau de ses convictions que de son incompétence politique, et de comuniquant.


  • Seul les petits candidats ont marqués efficacement le débat pour réveiller un peu le peuple.Mais l’aliénation de la propagande Merdiatique va l’emporter sur l’ignorance des citoyens. Les favoris sont les plus menteurs et pourris. Mélenchon le franc-maçon redevable débiteur des banques va facilement retourner sa veste comme un Tsipras à la grecque. Quand à MLP n’as pas le caractère,la force,la persévérance,,la connaissance de son père pour affronter la grande Mafia Oligarchique Financière et Dictatoriale,mais le peuple n’a plus le choix.Et Asselineau le méconnu, cultivé,plein de vérité et d’intuition mais Naif sur la puissance du pouvoir.Tous ne pourront pas encaisser la Dictature imposée. Analysez l’histoire politique .

     

  • Brillante synthèse catégorielle de Soral au début, en revanche je ne suis pas du tout d’accord sur plusieurs points :
    - Débattre, c’est déjà perdre. Le débat ne sert à rien, c’est bien pour ça que les médias aiment ça. Ce qui servirait, ce serait une interview de chaque candidat, avec explications sur le programme. Ainsi la population pourrait voter en connaissance de cause. Ce serait aussi utile aux candidats de l’insignifiance politique, ainsi ils pourraient développer leurs idées et elles pourraient toucher du monde.
    Le débat met en avant les capacités oratoires, mais les petits calembours d’un candidat de la lose sont mis au même niveau que la profondeur politique impressionnante du FN.
    Le débat, c’est une stratégie de leurres : parmi toutes ces personnes qui parlent, une seule représente vraiment les intérêts du peuple. Le débat permet de dévier le bon vote vers un mauvais.
    - Le gros facteur qui déterminera tout est la mobilisation de la jeunesse, car le Front National est non seulement le seul parti du peuple, mais il est aussi celui de tous les jeunes politisés un minimum. La jeunesse n’en a rien à foutre des médias et des petites inquiétudes de ces-derniers, les voir faire leur gros caca nerveux lors des européennes a mis des barres de rire à une grande partie de la jeunesse, et seuls les bourges de gogoches intellectualisants ont chialé (les réseaux gauchiasses ont une main-mise incroyable sur le monde universitaire).
    - Le vote majoritaire sera, pour ne pas changer, l’abstention et le vote blanc. C’est le vote des craintifs qui n’ont pas fait le travail jusqu’au bout.
    - Fillon m’a l’air complètement grillé. Il se fait recevoir avec des jets d’œufs, pour moi il est mort dans l’opinion publique. Lui, c’est le vote grabataire.
    - Micron, c’est le vote bobo, et encore, seulement celui du Marais... et encore, pas sûr qu’il fasse l’unanimité chez les "gays".
    - J’ai vraiment du mal à voir méchant-con comme une menace pour Marine. Il ne remportera en tout cas pas le vote immigré car les franmacs sont identifiés comme la cause de la merde en France dans les milieux immigrés.
    - Le trio vaselineau, dupont-feignant et l’autre sale, sont à mon sens le plus grand danger. Ils sont tous là pour mordre dans le parti de la résistance anti-oligarchique historique (le FN) et lui bouffer 5-10%. Ces figurants sont là pour que ni les alternatifs ni les paysans ni les « royalistes » ne votent FN.
    - Les autres candidats sont négligeables.

    En 2017, tout le monde vote FN !


  • Inutile de blablater dans les commentaires, au lieu de ça répandez la bonne parole pour le parti anti-oligarchique historique, le Front National, sur des plateformes comme Youtube (la plus stratégique).

    D’ailleurs, le compte MLP2017 a été clôturé par les salopards de service pro-asselineau, antifas, etc. pour atteinte aux droits d’auteurs, ce qui est totalement mensonger (il y avait des références à starwars, c’est tout). Les gros dégueulasses de youtube (google) ont fait exprès de fermer ce compte et toutes les vidéos avec afin d’empêcher la réinformation.

    Les arguments pro-FN sont faciles, les antiFN ont joué pendant un demi-siècle sur la peur et sur les manipulations psychologiques, concrètement ils n’ont rien du tout, aucun argument valable.

    Pour une victoire de Marine au premier tour, vous savez ce qu’il vous reste à faire.


  • Après que Dieudonné ait démonétisé pratiquement tous les humoristes que je connais, Alain Soral s’attaque aux Youtubers/chroniqueurs.
    D’ici peu de temps il restera plus grand chose de crédible sur internet. Bonne nouvelle ! =D


  • Que les français réfléchissent. Il va falloir être efficace et courageux et cela dès le premier tour.
    Effectivement Lassalle est bien plus courageux que Asselineau et certains comme lui pourraient être de bons serviteurs de la France dans un gouvernement qu’il faudra bien construire et mettre en place.

     

  • Lorsque l’on a ete l’étui à flute d’un politique ,les hotesses (animatrice) ne devraient pas etre autorisé a animer un débat politique .


  • Ce qui me choque, c’est la proposition de Poutou de désarmer les policiers, parce que ce monsieur se demande à quoi servent les armes, et il me semble que l’on a la réponse depuis la préhistoire, quand l’humanité était contrainte de se défendre face à des prédateurs. Ce candidat qui veut transformer la police en régiments de pigeons d’argiles vivants, est vraiment doté d’une imagination tordue. Ce sera quoi après ? Couper les ongles des soldats ? Interdire les arts martiaux ou l’autodéfense ?

    Il lui faut lire un livre sur la vie animale, car il a encore des choses à apprendre, et je trouve que de le nommer "étudiant", est un peu trop flatteur, vu le niveau. Oui, les animaux ne se laissent pas tuer et il est naturel de se défendre. Quelle révélation !


Commentaires suivants