Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Yohann Roszéwitch, conseiller en "LGBT-phobie" à la DILCRA

Les communautés contre la nation (et les nationalistes)

Le 1er septembre, la DILCRA s’est donc logiquement enrichie d’un nouveau conseiller, en charge de la lutte contre les LGBT-phobies : Yohann Roszéwitch, ancien président de SOS Homophobie (2014-2016), présent à ce titre à la réunion à l’Élysée le 30 juin (bien que son mandat ait alors expiré depuis trois mois).

[...]

Au-delà de la personnalité du nouveau conseiller en charge de la lutte contre les LGBT-phobies, c’est avant tout celle du Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Gilles Clavreul, qui alimente les craintes d’une partie des militant-e-s LGBT et surtout queers.

Cet énarque très proche de Manuel Valls, nommé à ce poste en novembre 2014 sans aucune expérience dans le domaine de la lutte contre les discriminations, multiplie depuis l’an dernier les accrochages avec les militants antiracistes, distribuant les bons et les mauvais points, travaillant main dans la main avec la LICRA ou SOS Racisme mais éreintant la Ligue des Droits de l’Homme ou le Collectif contre l’islamophobie en France, coupables à ses yeux de complaisance à l’égard de l’islamisme.

Capable d’insister sur « la particularité de l’antisémitisme » tout en se refusant à parler d’islamophobie, il s’est vu accuser de verser dans la « hiérarchisation des racismes » par le co-président du MRAP, autre association antiraciste.

Lire l’intégralité de l’article sur rue89lyon.fr

Défendre le sionisme et criminaliser l’islam, le projet Valls-Clavreul,
chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En somme : minorités agissantes de tous horizons : unissez-vous !

    Le problème c’est que c’est contre le peuple et sa liberté d’expression qu’elles s’unissent.


  • Le président a le droit de grâce en Israël, comme "chez nous"...


  • #1636798

    Super un offensé à subventions de plus...j’espère qu’il sera très souvent indigné pour justifier sa position si indispensable en période de crise !


  • #1636803

    Yohann Roszéwitch, profession : Commissaire politique en charge de la répression des pensées non autorisées par l’État. On se croirait sous Staline en URSS.

     

  • #1636809

    J’ai encore envie de vomir !


  • #1636815

    La lutte contre (le racisme ?)... ou l’engagement pour (l’anti-racisme ?)... çà ne donne pas la paix sociale. Au contraire. Çà fragmente. Mais ceux qui décident de çà n’ont pas vraiment de stabilité psychologique disons.
    Dès lors, sommes-nous obligés de supporter leurs insultes ?


  • #1636822

    "Capable d’insister sur « la particularité de l’antisémitisme » tout en se refusant à parler d’islamophobie, il s’est vu accuser de verser dans la « hiérarchisation des racismes » par le co-président du MRAP, autre association antiraciste."
    On croit rever,ils ont que ça à faire,c’est pas comme s’il y avait du chaumage...Combien il gagne le mec ? Qui paye ?


  • #1636829

    Enième phobie fabriqué de toute pièces pour des raisons politiques , rien de nouveau le but étant de faire taire toutes contestations .
    Un journal us un jour en eut assez que le milieu médical soit utilisé pour faire taire les opinions , cela n’a pas plu un" docteur " celui qui a fabriqué cette phobie .
    L’autre raison de cette mise en avant de cette pseudo maladie est l’acceptation des lois .Staline lui-même avait déjà mis en places des maladies pour faire taire ses opposants , rien de nouveau sous le soleil .


  • #1636854

    Moi je suis en avance sur mon temps, je suis zoophile, et comme je suis scatophile, je lèche le cul de mon chien et avale ses crottes. J’espère aussi être soutenu par ce Gouvernement pas du tout dégénéré !

     

  • Les lois anti-discriminations menacent la loi démocratique de la majorité fondée sur le vote : les premières exacerbent les différences, la seconde les transcende. Le redressement de notre pays devra passer par l’abrogation de ces lois qui minent insidieusement la démocratie et donc, la nation. Cela supprimera des postes comme celui de ce "conseiller", quelques économies en perspective !

     

    • #1636923

      L’anti-discrimination est en soit anti-démocratique , puisse que la discrimination est synonyme de choix , donc le fait d’empêcher la majorité des personnes choisir est donc purement anti-démocratique , si on creuse vous êtes sûr de tomber le contrôle du nombre de troupeau avec ou non son consentement.


  • #1636877

    Sous d’autres cieux et dans d’autres temps ces homophobes auraient été accusés de "titisme" (du Maréchal Tito)


  • "Yohann Roszéwitch, conseiller en "LGBT-phobie" à la DILCRA"

    Lol, c’est un métier ? Qui est-est-ce qui paie ? C’est encore concon le françois ? Un détraqué comme conseiller, ça promet, ’on’ est en plein délire chez les siphoneurs. Même pas peur, c’est juste une émanation médiatique, une météorite, une fusée de feu d’artifice, un rien avec un anus comme gagne-pain au lieu d’un vagin et au bout du délire le suicide.


  • Pauvre France dans laquelle ceux qui n’aiment pas les bons lobbys sont désormais considérés comme des nazis. Grâce à l’alibi du complotisme, tout opposant au régime est considéré comme tel. Les oppresseurs se font passer pour les oppressés et la pilule passe car les gens sont toujours aussi bêtes. Comme ils n’arrivent pas à penser par eux-mêmes, ils s’en remettent encore à TF1 ou BFM. 


Commentaires suivants