Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

Youssef Hindi et Jean-Michel Vernochet analysent les résultat de l’élection américaine

Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi analysent pour MPI-TV les résultats de l’élection de Donald Trump. Selon Youssef Hindi, l’opposition reste si violente qu’il faudra nécessairement que Donald Trump se rallie au moins partiellement, à l’opinion d’une partie de son opposition, par exemple, celle que Zbignew Brzezinski faisait valoir au mois d’avril 2016, et qui pressentait cet événement.

 

 

À ne pas manquer, Youssef Hindi en conférence avec Claire Colombi
le 27 novembre 2016 à Reims :

Comprendre les forces en présence aux États-Unis avec Kontre Kulture :

Retrouvez Jean-Michel Vernochet chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 
 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1604213
    Le 18 novembre à 15:33 par locke
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Vous revez tout eveilles.
    Premier discours de Trump : faire assouplir les reglementations de regulations bancaires Dodd–Frank mise en place apres la crise financiere.
    Ca va dechanter severement pour ceux qui croyaient que Trump allait lutter contre la finance !

     

    Répondre à ce message

    • #1604372
      Le 18 novembre à 19:38 par Jean-Luc
      Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

      Je le pense aussi... Cherchez l’analyse de Miles Mathis sur Trump, traduite en français par Helios.

       
    • #1604423
      Le 18 novembre à 20:51 par eldruide
      Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

      eh oui car une position isolationiste et realiste n’est pas une politique anti impériale . Certes un entente affairiste avec Poiutine nous éloigne de la folie de guerre mondiale. Je vous signale que personne ne parle du Venezuela... L’amérique du sud est depuis la doctrine MOnroe la chasse gardée des états unis , Monroe etant considéré comme le père du protectionsme

       
    • #1604600
      Le 19 novembre à 01:31 par Rayanovitch
      Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

      Je le penses aussi après Yes we can de Obama et le 20 janvier , on se rendra compte que " We make America great again" est la plus grande arnaque de tous les temps.
      Je ne suis pas naïf au point de penser que le lobby financier et le lobby des armes n’ont pas de strategies a long terme de leurs affaires. ces gens pensent déja a tous les scenarios futures possibles pour ne pas perdre le pouvoir.

       
    • #1604739
      Le 19 novembre à 11:10 par Frederic Bautista
      Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

      Ce qui serait bien, c’est qu’au lieu de répéter ce que tout le monde sait déjà, vous donniez votre point de vue sur cette ensemble de réglementations. Et apportiez une base d’éléments pour contredire la vision qui soutient que ces réglementations sont inefficaces et contre productives. Ce qui est le position soutenue par Trump et son équipe sur le sujet.

      Trump à toujours dit qu’il retirerait de nombreuses réglementations qui selon lui n’entraînent que des contre-coups économiques dont les effets pervers rendent le remède pire que la maladie.

      Vous pouvez bien sur ne pas être d’accord, mais sachez néanmoins que c’est un fait déjà connu et qu’il ne s’agit en rien d’une nouvelle ni d’une surprise.

      Par ailleurs il ya aussi d’autre dispositions de Trump qui vont dans un tout autre sens. Tel que par exemple sa prise de position pour la ré-instauration avec plein effet de la loi Glass-Steagall qui avait été fortement amendée en 1999.

      Cette loi est bien plus ennuyeuse pour les très grandes banques et expliquerait à elle seule le soutient de ces dernières à la candidates démocrate, au delà de toute autre considération...

       
  • #1604411
    Le 18 novembre à 20:32 par Eric
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Bradley Edward Manning est le nom que Monsieur Vernochet cherchait et qui ne revenait pas non plus à Youssef Hindi. Faut potasser votre dossier trans les gars ! Merde, quand même ! :-)

     

    Répondre à ce message

    • #1605140
      Le 19 novembre à 22:57 par Rusty James
      Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

      Eric,
      Bradley est devenu Chelsea...tu cherches vraiment les ennuis a melanger les genres...

       
    • #1605534
      Le 20 novembre à 10:25 par Eric
      Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

      En effet, on peut s’y perdre, et tout est d’ailleurs fait dans ce sens actuellement et sur tous les plans :-) Mais sur la photo c’était encore Bradley même si Chelsea devait commencer à bien le chatouiller. Dorénavant ton nom de code dans la baraque ce ne sera plus Bradley mais Chelsea. Chiotte les mecs/filles, merde !

       
  • #1604731
    Le 19 novembre à 10:53 par zaza
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Donnez moi le controle de la Puissante FINANCE Mondiale, donc de l’armée,des états,des lois,des religions,des ressources naturelles, tout simplement du droit de vie sur terre et la je vous guiderai,forcerai,menerai,dirigerai vers la plus grande DICTATURE que la planete n’a jamais connue.ahahah

     

    Répondre à ce message

  • #1604742
    Le 19 novembre à 11:18 par zaza
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Et oui, on ne peut pas acceder à la maison blanche (ou la présidence des états Européens) sans l’appui des lobbys sionistes israeliens.
    Ahahah c’est logique Non ???

     

    Répondre à ce message

  • #1604777
    Le 19 novembre à 12:49 par Nabil
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Youssef Hindi : "Il faut bien distinguer la diplomatie d’apparence et la réalité militaire et géopolitique sur le terrain".

    Beaucoup d’imbéciles n’arrivent pas à comprendre cette réalité. Si Trump a été élu c’est qu’il a réussi à éviter l’injure suprême celle qui détruit toute carrière politique à savoir l’injure d’antisémitisme. Trump a été taxé de raciste, de sexiste, d’homophobe, de tout ce que vous voulez mais pas d’antisémite, là est son génie politique. Maintenant comme le dit Youssef, Trump sera jugé sur ses actes.

    En Syrie, si Trump collabore avec la Russie et met un terme à la destruction du monde musulman c’est à dire en détruisant l’instrument de cette destruction à savoir les groupes terroristes salafistes alors les hommes libres assisteront à la plus grande quenelle jamais enfoncée dans le fion du sionisme et du wahhabisme, ces deux frères siamois qui sont à l’humanité ce que le SIDA est au corps humain.

     

    Répondre à ce message

  • #1604816
    Le 19 novembre à 13:47 par Dam Ned
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Il est quand même beaucoup trop tôt pour juger concrètement de la politique de Trump. Un homme d’affaires est aussi un diplomate et un stratège. Aujourd’hui un des objectifs de Trump est de faire mentir ceux qui descendent dans la rue, pas d’apporter de l’eau à leur moulin. Trump a tout intérêt à avancer d’abord sur les dossiers où il ne peut être contesté ouvertement comme les relations avec la Russie. En revanche, il ne peut rejeter d’un revers de main les engagements pris par Obama sur le climat. Il préfèrera tenir un discours apaisé en étant vigilant à garder les mains libres sur les besoins en énergie. Mieux vaut être efficace que de fanfaronner. Et c’est certainement dans cet état d’esprit que Trump abordera aussi les dossiers financiers. Le peuple saura très bien voir les résultats concrets de la politique de Trump.

    Bref, j’ai le sentiment que de nombreux oiseaux de mauvaise augure s’appliquent à essayer de gâcher la victoire de Trump...

     

    Répondre à ce message

  • #1605317
    Le 20 novembre à 01:46 par caducé
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Le président des USA est un trône où siège un pantin au service des oligarques.
    Trump incarne la volonté d’une oligarchie pro-américaine dominatrice ne souhaitant pas disparaitre et qui s’oppose à une oligarchie cosmopolite hyper-mondialiste.
    Ce n’est pas un révolutionnaire.
    Si ces deux tendances ne trouvent pas de terrain d’entente les USA prennent le risque de se désunir.

     

    Répondre à ce message

  • #1605390
    Le 20 novembre à 05:51 par Antidote
    Le bulldozer Trump a défoncé le mur de l’argent

    Répéter inlassablement un même mensonge ne fait plus devenir celui-ci une vérité pour autant. C’est aussi ce que révèle l’élection de Trump.

    Le pôle de la puissance mondiale est en train de changer depuis plusieurs années et avec lui se dissipe l’ambition d’une hégémonie planétaire « du rêve américain » dans le cœur des populations.

    Trump représente probablement « un temps mort » dans la stratégie politique américaine, afin de permettre à celle-ci de réfléchir à son avenir.
    Trump peut aussi être utilisé comme bouc émissaire pour la liquidation d’une Amérique « en faillite », liée à la marginalisation et à la perte progressive du leadership de la politique américaine dans le monde. Cette décision permettrait aux Oligarques de décentrer le pouvoir de leur empire vers la Chine avant que celle-ci ne devienne un obstacle à leurs intérêts *, tout en offrant au monde « l’illusion » d’une victoire de la liberté et de la fin d’une époque de conquête et d’oppression.

    L’Amérique entrant officiellement dans le XXIe siècle.

    *La puissance militaire « unidimensionnelle » de la Russie restant l’objectif à contrer, conscient qu’elle n’est pas encore une véritable superpuissance, mais une société toujours en cours de modernisation.

    L’Europe ne représente plus une alternative viable de décentralisation du pouvoir des Oligarques (à part l’état de la City à Londres), d’abord en raison « de l’éveil de la conscience politique interconnectée des populations », mais aussi parce que l’Europe fait partie du pacte atlantiste et souffre elle aussi de la perte d’influence américaine dans le monde.

     

    Répondre à ce message