Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Réchauffement climatique : faut-il se préparer à avoir froid ?

"Pour certains, changement climatique signifie augmentation des profits"

Le soleil annonce un nouveau refroidissement climatique : préparons-nous à avoir froid, plutôt que d’écouter des organismes susceptibles de s’enrichir avec les énergies renouvelables dont ils justifient eux-mêmes l’existence.

 

Depuis la nuit des temps, il y a des changements climatiques. Des périodes de froid succèdent à des périodes chaudes. Depuis peu, les changements climatiques sont attribués à l’homme : il jouerait un rôle néfaste en multipliant les émissions de CO2. Ce dernier aurait pour effet de provoquer un réchauffement.

Pourtant, un refroidissement climatique se prépare. Il découle de la découverte de l’astronome Valentina Zharkova. Cette découverte est capitale : les taches solaires peuvent être prédites et elles sont signe de réchauffement s’il y en a beaucoup, de refroidissement s’il y en a peu.

 

L’interprétation des taches solaires

Depuis des siècles, l’homme observe les taches solaires et le parallèle entre leur nombre et le temps qu’il fait. Il y a 200 ans, William Herschell, l’astronome qui a découvert la planète Uranus, attirait l’attention de ses collègues sur le lien entre le prix du blé en Angleterre et… le nombre de taches solaires. Si elles ne sont pas nombreuses, le ciel est couvert, il fait froid et les récoltes sont faibles, s’il y en a beaucoup, le ciel est dégagé, il fait chaud et les récoltes sont généreuses.

D’épouvantables périodes de refroidissement climatique avec très peu de taches solaires, connues sous le nom de « Périodes de Maunder et de Dalton », entre 1600 et 1800 ont été encadrées de périodes plus clémentes de 1300 à 1600 et de 1800 à 2000.

Aujourd’hui, le GIEC, organisme politique de l’ONU, financé pour démontrer le rôle climatique de l’homme, nie ou minimise l’importance des prédictions de Valentina Zharkova. Pourtant, un an plus tard, aucun astronome ou autre scientifique n’a émis la moindre critique sur sa découverte.

Lire la suite de l’article sur contrepoints.org

Sur la thèse du réchauffement climatique, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Après la supercherie du documentaire de Yann Arthus Bertrand quelques années auparavant, un scientifique japonais a ensuite rétabli la vérité sur le CO2 d’après des relevés officiels mondiaux.
    1) Pour Arthus Bertand, il y aurait d’abord augmentation du CO2 puis après augmentation de la température moyenne mondiale.
    2) D’après les relevés officiels mondiaux : Une forte activité solaire induit une augmentation de la température moyenne terrestre, qui induit à son tour une augmentation de la température des océans, qui induit ensuite l’augmentation de la libération par les océans de méthane (Trente fois plus effet de serre que le CO2) et de CO2. Le méthane n’étant pas généré par l’activité humaine, il ne reste plus que le CO2 pour permettre à nos "élites" escrocs, corrompus, voleurs, incompétents...pour nous voler de l’argent (exemple la taxe carbone pour l’achat de certains véhicules). Pour le futur proche, nous serions plutôt en refroidissement climatique, comme l’a révélé Valentina Zharkova.

     

  • Ils vont bien nous en sortir une de derrière les fagots,avec le réchauffement ,le refroidissement , le bruit des directives Européennes pour envoyer un coup de ventilateur ou de chalumeau à la planète avec le porte-monnaie des moutons qui va falloir tondre au moment voulu .Ils vont bien arriver à nous sortir des images de propagande ,avec quelques Inuits en train de faire un golf sur la banquise

     

    • Ce sera simple, le système changera simplement ses éléments de langage : le refroidissement climatique deviendra le dérèglement climatique qui expliquera le "froid" après le "chaud".

      Et les gens penseront d’eux-même que le chaud a entraîné le froid... à cause de l’homme.

      Exit les histoires de CO2. Les contre-études actuelles montrant l’arnaque seront même recyclées avec profit par le système pour prouver que l’étude du climat est complexe, les projections seront revues, les anciens experts-crétins-fusibles seront humiliés publiquement (pour services rendus), puis virés et remplacés par d’autres experts-crétins-fusibles tout aussi veules. Ils s’attelleront alors à sortir une nouvelle théorie bancale mais suffisamment savante pour larguer le public.

      Bien sûr, cette théorie sera vite décriée, mais les nouveaux contestataires qui dénonceront la nouvelle arnaque seront muselés pendant une dizaine d’années, avec les techniques habituelles. Pendant ce temps, de grands shows mondiaux, des journées internationales du refroidissement, des œuvres de charités avec des concerts de célébrités "qui s’investissent pour la planète" permettront de formater l’imaginaire collectif. Au sauvetage des pauvres pingouins et ours blancs menacés de chaud, succédera le sauvetage essentiel du pauvre lézard tropical ou de telle espèce de machin-truc des îles, menacés de froid. Et ça pleurera dans les chaumières, à nouveau. L’électroencéphalogramme, lui, restera plat.

      L’avantage des véritables croyances aveugles, comme celle sur le climat, aveugles car existant en dépit de la Réalité immédiatement vérifiable, est qu’elles sont acceptées par les cerveaux les plus malléables et fainéants, puisque ces derniers doivent ignorer volontairement la Réalité pour conserver leurs croyances.

      Voilà d’ailleurs pourquoi bien des scientifiques peuvent être de vrais "croyants", bernés par leurs chiffres en dépit de la Réalité. Et voilà pourquoi c’est au sein de la "communauté" scientifique que l’on trouve les pire hystériques.

      Surtout, ne vous basez pas sur l’intelligence innée de l’homme pour régler les chose : elle n’existe pas. La seule chose innée chez l’Homme, c’est l’instinct qui a été mis en nous (par qui ? ;) pour nous donner une chance de repartir de zéro si vraiment on a poussé notre libre arbitre trop loin.

      Les deux seules choses qui nous donnent une chance de survivre sont l’honnêteté intellectuelle et l’information. Soral + Internet, par exemple.


  • #1565742

    C’est constaté,depuis un moment , le ralentissement de l’activité solaire et le manque de taches "solaires " ( car pour les autres taches ça manque pas ) et avec les Chemtrails incessants répandus autour de la planète et la couverture nuageuse que ça provoque ,il risque d’y avoir un emballement du déréglement climatique et une période de grand froid .c’est mon avis . Professeur Tournesol.


  • En admettant que cette théorie soit vraie, et que nous nous dirigions vers une ère glaciaire, comment se fait-il que nous assistions depuis plus de 30 ans à une fonte des glaces ?

     

  • Le réchauffement climatique c’est de l’arnaque invérifiable pour faire du pognon sur le dos des peuples . La lutte pour l’environnement n’intéresse personne si les résultats se vérifient concrètement. C’est pour ça que peu de personnes lutte contre le vrai et seul problème : la pollution !


  • #1565937

    La seule référence au réchauffement climatique faite dans l’article scientifique dont parle l’auteur du papier paru dans Contrepoint, c’est cette phrase :



    Hence, cycles 25–27 marks a clear end of the modern grand period that can have significant implications for many aspects of solar activity in human lives including the current debate on climate change.



    Il est faux de dire que les résultats obtenus par les chercheurs, qui ne concernent que la prévisions de l’activité solaire à venir, annoncent un refroidissement. Les conséquences possibles de ce ralentissement d’activité solaire sur le système climatique ne sont pas abordées. Zharkova n’annonce donc pas l’imminent début d’une nouvelle ère glaciaire ! D’autant qu’il ne faut pas confondre une ère glaciaire, due à l’évolution des paramètres orbitaux de la Terre, et qui dure plusieurs dizaines de milliers d’années, avec l’équivalent d’un Petit âge glaciaire, qui serait dû aux variation d’activité solaire (pas pour le GIEC !) et se compte en siècles.

    Par ailleurs, d’autres scientifiques, en empruntant des chemins différents, ont déjà annoncé que le Soleil allait un peu s’endormir au cours du XXIe siècle. Certains ont fait le lien avec le système climatique de la Terre et annoncé un refroidissement (durées et ampleurs variées). L’article de Zharkova et al. (2015) est un élément de plus en prendre en compte pour ceux qui ne refusent pas a priori un rôle important du Soleil dans l’évolution climatique contemporaine. Les autres, du GIEC ou qui lui tournent autour, l’ignoreront comme ils ignorent tous les autres travaux pouvant aller dans ce sens.


  • Merde je me disais bien que c’était pas normal cette chaleur douce si plaisante toute la vie moi ça me dérangait pas vivre en polo et pantalon léger,saviez vous qu’au crétacé supérieur l’humanité est passée d’un age de glace à une ère quasi tropicale sur moins d’un quart de siècle les fougères envahissait la planète si ce que dit ce gars est vrai j’ai bien peur qu’on vive le climat de l’antarctique et que les seules zones vivables soient l’équateur et le moyen orient et bizarement le nato opère un savant transfert de population il envoie les migrants en europe et le moyen orient se vide prêt à emmenager tout s’explique !


  • #1566031

    la question c’est pas le rechauffement climatique s’il y en a vraiment, c’est le gazoile que je prends dans le nez quand je fais mon footing, la couche de pollution quand il fait chaud c’est pas négligeable mais on néglige souvent une inversion : l’air est surement plus respirable en ville qu’à la campagne(nuage de pesticides des culture), j’en suis témoin en Gironde, y a deux goss qui sont mort de cancer dans une ecole de village où ca balançait du pesticide dans la vigne, sans oublier la pollution de tous les cours d’eau, je vais faire une requête à la maire de ma commune pour remplacer cela par des champs de cannabis et des champs de coca


  • Depuis le début, le "Giec" s’est avéré être un des lobbies les mieux organisés pour pomper des masses énormes d’argent public au profit exclusif de ses "chercheurs" et a de plus permis à de nombreux politiciens de faire carrière .....
    Il y a une vingtaine d’années, un lobby plus petit, composé de "botanistes" cette fois, avait pompé l’argent avec l’algue Collerpa Taxifolia, qui devait à court terme envahir toute la Méditerranée ..... Or de nos jours, plus personne n’en parle .....
    Dans quelques années, la vérité scientifique sérieuse finira par apparaitre et le "Giec" sera la risée du monde entier, mais bien sur, ils ne rendront jamais l’argent !!!


  • #1566265

    De toutes façons toutes les prévisions des scientifiques "mainstream" concluent un refroidissement du climat en France métropolitaine.

    En effet un réchauffement global de la planète ferait fondre les océans, ce qui désalerait légèrement l’eau des pôles, ce qui perturberait de fait le Gulf Stream (voir l’inverserait).
    Or le Gulf Stream réchauffe énormément l’Europe.
    À latitude égale, il fait beaucoup plus chaud en Europe que sur la côte Est américaine.

    D’où le fait qu’un réchauffement global de la planète raffraîchirait l’Europe et la côte Ouest africaine tout en réchauffant la côte Est américaine.

     

    • #1566513

      Quelques précisions.

      - Ni le GIEC, ni Météo-France ne concluent à une tendance au refroidissement de la France au cours du XXIe siècle.

      - Le Gulf Stream se porte bien et tant qu’il y aura des hautes pressions subtropicales et que la Terre ne s’arrête pas de tourner, il se portera bien. NB : ne pas confondre Gulf Stream et dérive nord-atlantique.

      - Le "Gulf Stream" ne réchauffe pas énormément l’Europe.
      - « À latitude égale, il fait beaucoup plus chaud en Europe que sur la côte Est américaine. » Oui, et à latitude égale, il fait beaucoup plus chaud sur la côte ouest du continent nord-américain que sur sa côte est. L’important, c’est la présence de l’océan et de son inertie thermique.

      - La côte ouest-africaine est déjà refroidie, par un courant froid : le courant des Canaries, branche orientale du gyre nord-atlantique, dont le Gulf Stream est lui-même une composante.

      En résumé : entre les âneries du GIEC et les bêtises apocalyptiques que l’on trouve sur le net, mieux vaut bien choisir ses lectures. ;)


    • #1566837

      En Amérique du Nord Est il y a deux courants marins majeurs qui s’opposent et rendent le climat différent du climat européen : le Gulf Stream et le Labrador. C’est pour ça que les Américains ont des hivers aussi froids et les Européens des étés plus tempérés.