Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

50 vérités sur Henrique Capriles Radonski, candidat à la présidence du Venezuela

Qui est réellement le candidat de l’opposition au Venezuela ?

Le candidat de la droite vénézuélienne se présentera aux élections du 14 avril 2013 face au président de la République par intérim Nicolás Maduro. Mais qui est-il vraiment ?

1. Né en 1972, Henrique Capriles Radonski est issu de deux des plus puissantes familles vénézuéliennes, qui se trouvent à la tête de plusieurs conglomérats industriel, immobilier et médiatique (Capriles) et possèdent le Circuit national d’exhibitions (Cinex), seconde chaîne de cinéma du pays (Radonsky).

2. Sa famille possède le quotidien Últimas Noticias, le plus diffusé au niveau national, des radios et une chaîne de télévision.

3. Dans les années 1980, il a milité au sein du parti d’extrême droite Tradición, Familia y Propiedad.

 

 

Capriles accuse la famille de Chavez d’avoir manipulé la date de la mort du président vénézuélien

4. Capriles a été élu député en 1999 pour l’État de Zulia en tant que membre du parti de droite COPEI. Contre toute attente et malgré son manque d’expérience en politique, il a immédiatement été désigné président de la Chambre des députés, devenant ainsi le plus jeune député à diriger la Chambre basse du Parlement.

5. En réalité, Capriles a réussi à s’imposer face aux autres aspirants au poste, ayant une trajectoire politique plus importante grâce au pouvoir économique et financier de sa famille qui a financé les campagnes de nombreux députés.

6. En 2000, il fonde le parti politique Primero Justicia avec le conservateur Leopoldo López, et s’allie immédiatement à l’International Republican Institute, branche internationale du parti républicain des États-Unis. Le président de l’époque n’est autre que George W. Bush, lequel apporte un large soutien à la nouvelle formation politique qui s’oppose au gouvernement d’Hugo Chávez, notamment par le biais de la National Endowment for Democracy (NED).

7. Selon le New York Times « la NED a été créée il y a 15 ans pour réaliser publiquement ce que la Central Intelligence Agency (CIA) a fait subrepticement durant des décennies. Elle dépense 30 millions de dollars par an pour appuyer des partis politiques, des syndicats, des mouvements dissidents et des médias d’information dans des dizaines de pays ».

8. Selon Allen Weinstein, père de la législation qui a donné naissance à la NED, « beaucoup de ce que nous faisons aujourd’hui a été fait par la CIA il y a 25 ans de manière clandestine ».

9. Carl Gershman, premier président de la NED, a expliqué la raison d’être de la Fondation en juin 1986 : « Il serait terrible pour les groupes démocratiques du monde entier d’être vus comme subventionnés par la CIA. Nous avons vu cela dans les années 1960, et c’est pour cela qu’on y a mis un terme. C’est parce que nous n’avons pas pu continuer à le faire que la fondation [la NED] a été créée. »

10. Durant son mandat de maire de la municipalité de Baruta, Capriles a signé plusieurs accords avec le FBI étasunien afin de former sa police municipale, et a reçu des fonds de l’ambassade des États-Unis pour cette mission.

11. Henrique Capriles a activement participé au coup d’État contre Hugo Chávez, organisé par les États-Unis, en avril 2002. Maire de Baruta, il a fait arrêter de nombreux partisans de l’ordre constitutionnel dont Ramón Rodríguez Chacín, alors ministre de l’Intérieur et de la Justice, lequel a été violemment agressé par les partisans du putsch devant les caméras de télévision.

12. À ce sujet, les propos de Rodríguez Chacín sont sans équivoque : « Je leur ai fait part [à Henrique Capriles et Leopoldo López venus l’arrêter] du risque, du danger qu’il y avait pour mon intégrité physique [de sortir au milieu de la foule]. J’ai suggéré de passer par une autre sortie et la réponse que j’ai reçue de Capriles, précisément, a été négative, car, m’a-t-il dit, les caméras se trouvaient devant l’immeuble. Ils voulaient me faire sortir devant les caméras, pour m’exhiber, pour se vanter [d’avoir procédé à mon arrestation]. »

13. Quelques jours avant le coup d’État, Capriles est apparu devant les caméras de télévision en compagnie des dirigeants de son parti politique Primero Justicia pour réclamer la démission d’Hugo Chávez, des députés de l’Assemblée nationale, du Procureur de la République, du Défenseur du peuple et du Tribunal Suprême de Justice. Suite au coup d’État du 11 avril 2002, la première décision prise par la junte putschiste a été précisément de dissoudre tous ces organes de la République.

14. En avril 2002, Primero Justicia, a été le seul parti politique à accepter la dissolution forcée de l’Assemblée nationale ordonnée par la Junte putschiste de Pedro Carmona Estanga.

15. Durant le coup d’État d’avril 2002, Capriles a également participé au siège de l’ambassade cubaine de Caracas, organisée par l’opposition vénézuélienne et l’extrême droite cubano-américaine. Henry López Sisco, complice du terroriste cubain Luis Posada Carriles, qui est responsable de plus d’une centaine d’assassinats, dont l’attentat contre l’avion civil de Cubana de Aviación qui a coûté la vie à 73 personnes le 6 octobre 1976, était présent.

16. Après avoir coupé l’eau et l’électricité, Capriles, pensant que le vice-président de l’époque Diosdado Cabello, était réfugié au sein de l’entité diplomatique, est entré et a exigé de l’ambassadeur de fouiller les lieux, violant ainsi l’Article 22 de la Convention de Vienne, stipulant que les représentations diplomatiques sont inviolables.

17. Germán Sánchez Otero, à l’époque ambassadeur cubain au Venezuela, lui avait rétorqué : « Si vous connaissez le droit international, vous devez savoir le Venezuela tout comme Cuba ont le droit d’évaluer la possibilité d’octroyer l’asile politique à tout citoyen dans n’importe quelle représentation diplomatique. Un démocrate, un humaniste, ne peut pas permettre que des enfants soient privés d’eau, de nourriture et d’électricité. »

18. À sa sortie de l’ambassade, Capriles, loin de calmer la foule excitée, a déclaré à la presse qu’il n’avait pas été autorisé à fouiller la représentation diplomatique et qu’il était dans l’impossibilité de confirmer ou d’infirmer la présence de Cabello, attisant les tensions.

19. Pour sa participation au coup d’État, Capriles a été mis en examen et mis en détention préventive après s’être soustrait à la justice.

20. Le procureur de la République Danilo Anderson en charge du dossier Capriles a été assassiné en novembre 2004 lors d’un attentat à la voiture piégée.

21. En 2006, Capriles a été acquitté par les tribunaux.

22. En 2008, une nouvelle procédure pénale a été lancée et suit toujours son cours.

23. Suite à son élection en 2008 en tant que gouverneur de l’État du Miranda, Capriles a expulsé des installations de la région les fonctionnaires chargés des programmes sociaux mis en place par le gouvernement de Chávez.

24. Dans son programme électoral, Capriles promet de lutter contre la délinquance. Néanmoins, depuis son arrivée au pouvoir à Miranda, l’insécurité a explosé, faisant de l’État l’un des trois les plus dangereux du Venezuela. Entre 2011 et 2012, le taux d’homicides a augmenté de plus de 15 %.

 

 

Capriles durant un de ses premiers voyages à la recherche de votes pour les élections d’avril de 2013

25. Malgré ce bilan, Capriles, réélu en 2012, refuse toujours l’implantation de la Police nationale bolivarienne sur le territoire dont il a la gestion.

26. Entre 2008 et 2012, Capriles a congédié plus de mille fonctionnaires dans l’État du Miranda – qui travaillaient dans le secteur culturel et étaient soupçonnés d’être proches de l’ancien gouverneur chaviste Diosdado Cabello. Capriles a ainsi procédé à la fermeture de dizaines de bibliothèques.

27. En 2012, Capriles s’est secrètement réuni en Colombie avec le général Martin Demsey, chef d’État Major des États-Unis. Rien n’a filtré de ces discussions.

28. Capriles ne cesse de se réclamer de l’ancien président brésilien Lula da Silva. Néanmoins, ce dernier a apporté à maintes reprises son soutien à Hugo Chávez, notamment lors des dernières élections d’octobre 2012. « Ton triomphe sera le nôtre », avait-il déclaré dans un message d’appui au président Chávez.

29. Candidat à l’élection présidentielle de 2012, au nom de la Mesa Unidad Democrática qui a regroupé les partis d’opposition, Capriles a perdu le scrutin par plus de 10 points d’écart.

30. En cas de victoire aux élections présidentielles du 14 avril 2013, Capriles a promis l’amnistie à Pedro Carmona Estanga, ancien président du patronat vénézuélien qui avait pris la tête de la junte militaire lors du coup d’État d’avril 2002, actuellement en fuite en Colombie.

31. Le programme présidentiel de Capriles est d’essence néolibérale et préconise une accélération des privatisations dans une économie déjà contrôlée à plus de 70 % par le secteur privé, une autonomie et une décentralisation.

32. En cas de victoire de Capriles, l’entreprise pétrolière nationale Petróleos de Venezuela S.A. (PDVSA), ne sera plus contrôlée par le pouvoir politique.

33. Le programme de Capriles prévoit la suspension de l’aide financière qu’octroie PDVSA au Fonds de développement national, lequel finance les infrastructures et les programmes sociaux.

34. Capriles imposera également une augmentation du prix de l’essence consommée sur le marché national.

35. Les réformes agraires réalisées sous le gouvernement de Chávez seront annulées et les terres restituées aux latifundistes.

36. La loi sur la pêche, dont ont bénéficié des dizaines de milliers de travailleurs de la mer, sera également abrogée.

37. Capriles autorisera la culture au Venezuela d’organismes génétiquement modifiés.

38. Capriles se propose « d’incorporer dans le système éducatif primaire et secondaire des thèmes démonstratifs sur la connexion entre la propriété, le progrès économique, la liberté politique et le développement social ».

39. Capriles prévoit d’accorder une indépendance totale à la Banque centrale du Venezuela, afin d’éviter tout contrôle démocratique sur les politiques financières et monétaires, et lui « interdira de financer les dépenses publiques ».

40. Capriles a annoncé qu’il mettrait fin à la relation spéciale avec Cuba, ce qui affectera les programmes sociaux dans les domaines de la santé, de l’éducation, du sport et de la culture.

41. Capriles mettra un terme à l’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA), organisme d’intégration régionale.

42. Capriles supprimera le programme Petrocaribe qui permet actuellement à 18 pays d’Amérique latine et de la Caraïbe, soit 90 millions de personnes, d’acquérir du pétrole subventionné et d’assurer leur approvisionnement énergétique.

43. Capriles prévoit de signer des traités de libre échange (TLC), notamment avec les États-Unis et l’Union européenne.

44. Capriles prévoit de redonner la concession hertzienne à la chaîne RCVT, qui émet désormais par câble et satellite, malgré sa participation ouverte au coup d’État d’avril 2002.

45. Capriles interdira tous les programmes politiques sur la chaîne nationale Venezolana de Televisión, laissant ainsi le monopole du débat citoyen aux chaînes privées.

46. Capriles prévoit de « superviser et contrôler la prolifération des radios […] et de réguler la croissance des radios communautaires ».

47. Le programme de la MUD prévoit de réduire de façon substantielle le nombre de fonctionnaires.

48. Le FONDEN, fonds spécial destiné à financer les programmes sociaux, sera éliminé.

49. Capriles mettra un terme à la régulation des prix qui permet à toute la population d’acquérir les produits de première nécessité.

50. Capriles accuse le gouvernement vénézuélien et la famille d’Hugo Chávez d’avoir occulté la mort de ce dernier. Selon lui, son décès serait survenu avant le 5 mars 2013.

Salim Lamrani

Article publié initialement en portugais sur operamundi.uol.com.br.

Prolonger l’analyse avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Eux aussi au Venezuela ils ont leur Sarkozy.

     

    • Henrique Capriles Radonski est juif.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Henriq...
      "Issu d’une des familles les plus riches du pays et petit-fils de déportés polonais morts dans le camp de Treblinka 1, il est le fils de l’entrepreneur Henrique Capriles García et de Mónica Cristina Radonski Bochenek."


    • les origines confessionnelles de Radonski n’est qu’un fait très marginal, lorsque Chavez a été accusé a tord d’antisémitisme la communauté juive vénézuelienne a soutenue Chavez, exactement comme la communauté Juive iranienne soutient Ahmadinejad.

      Ce qu’on doit critiquer de Radonski c’est qu’il est un agent US et Israélien, il veut trahir son pays et son peuple, Radonski doit perdre les élections et jeté en prison, Chavez (qu’il repose en paix au paradis),le gouvernement et le peuple vénézuelien et du tiers monde doit faire attention a ce genre de faucheton, d’ailleurs Radonski est un Nomade, d’origine Polonaise,agent US, comme Sarko Helleno-hongrois,agent US, vendu, sniff pourquoi tant de nos compatriote aime ce type qui a vendu la France aux intérêts Americano-sioniste.


    • @Taj

      bizarrement plus le temps passe et plus je me dis que le fait qu’il soit juif ne soit pas anodin

      recemment j’ai decouvert cet article du Illustrated Sunday Herald 8 février 1920 winston churchill edité tardivement par the guardian

      l’article date donc de 93 ans et il y dit tenez vous bien :

      "Ce mouvement parmi les Juifs n’est pas nouveau. Depuis les jours de Spartacus-Weishaupt [Adam Weishaupt, fondateur de la société secrète des Illuminés de Bavière en 1776, NDT] à ceux de Karl Marx, en passant par Trotsky (Russie), Bela Kùn (Hongrie), Rosa Luxembourg (Allemagne) et Emma Goldman (Etats-Unis), cette conspiration à l’échelle mondiale pour le renversement de la civilisation et pour la reconstitution de la société sur la base de l’arrêt du développement, de la malveillance envieuse, et de l’impossible égalité, a été en croissance constante."

      weishaupt (illuminés), conspiration mondiale juive, nouvel ordre mondial

      a ce niveau la quand c’est chruchill qui le dit aussi clairement je vois pas pourquoi il faudrait avoir encore des doutes

      mais lis l’article complet il y fait des nuances interressantes


  • Clown et Tartuffe. Il n’a plus qu’à retourner chez sa mère...


  • La propagande bat son plein ! Pour ceux qui veulent constater de l’objectivité de cette liste, reprenez le point n°20 et googlez Anderson... Que vient faire Anderson dans cette liste ?
    pour les autres points, citez donc vos sources...faciles ces affirmations sans ucune preuve...
    il est curieux de trouver cette même liste dans "Bellaciao" site qui censure les commentaires qui prouvent les mensonges énoncés malgré que ce dernier prône la liberté d’expression.

     

    • J’avoue que l’on présente Capriles comme le diable en personne, certes il est libéral, mais ce n’est pas un Sarkozy, il est plutôt centriste et proche des démocrates-chrétiens, gardons notre objectivité.


    • D’ailleurs Chavez l’avait comparé à Jean-Marie Le Pen.


    • Bien ton monologue, es-tu schyzo ?
      Change de pseudos au moins, manipulateur à 2 centimes.


    • Aucun humour, j’ai vu le pseudo de cette personne et j’ai voulu faire un clin d’oeil, mais admettons vu que vous êtes si intelligent.

      En quoi serait-ce une manipulation ? J’énonce des faits et vous pouvez les vérifier ; les attaques contre Capriles viennent des chavistes qui ne supportent pas l’opposition, d’où qu’elle vienne, et bien sûr au niveau international, les pro-Venezuela étant les pro-Iran, et anti-sionistes, le fait que Capriles soit d’origine juive est un réel cadeau pour le discréditer.

      Capriles veut augmenter le salaire minimum, veut distribuer de la nourriture au plus bas prix possible, veut investir dans l’agriculture, et stopper la corruption du pays.

      Je crois que le problème de ce pays est qu’il y a une trop grande admiration pour Chavez, pas forcément pour ses idées, mais son image de Chrétien Socialiste y joue beaucoup.
      Et bien sûr dans le monde ses soutiens ont des intérêts géopolitiques à ce que le Parti Socialiste Unifié reste au pouvoir.

      Bref, du coup je ne sais pas vers qui ma balance penche, Maduro ou Capriles.


  • Il peut,aussi,rétablir l’esclavage dans une de ses propositions...ça ne déparerait pas avec le reste !!

    Ce programme ordurier est le plus extravagant qu’on puisse envisager...presque un fake mais son auteur est bien réel,lui !!!


  • Ce sioniste multimilliardaire a toutes les chances d’etre élu : il va "arroser" copieusement le peuple du Vénézuéla avec l’argent qu’il lui a volé, pour pouvoir le voler davantage .

     

    • Et que ce passe t il donc actuellement ? Le peuple est arrosé mais la majeure partie de l’argent de l’état va dans les poches des chavistes ! Capriles n’est pas multimilliardaire, revisez vos sources ! Quant à voler, renseignez vous donc sur la fortune accumulée par la famille chavez....et en général par tous les ministres...et leurs familles...


  • Si il passe avec tout ça, c’est que les élections auront été truquées.


  • Certains points sont plus que douteux, j’ai suivi la présidentielle et l’avant présidentielle et Capriles s’est rallié à gauche pour gagner des voix. Il avait dit ne pas vouloir nationaliser le pétrole, ne pas trop toucher aux plans sociaux etc... En fait ses convictions profondes sont peut-être celles de l’article mais s’il veut gagner il devra faire des concessions. Cet article n’est pas son programme mais un historique propagandiste visant à décrédibiliser totalement Capriles. C’est simplement un candidat de l’opposition représentant la bourgeoisie traditionnelle. En tant qu’opposant, il tient un programme d’opposant.


  • C’est bizarre,le salut militaire de ce Henrique Capriles Radonski et celui du Grand Hugo Chavez sur le site n’a pas le meme charisme,et l’on remarque pas instinct que il joue faux le Capriles

    J’espère que le peuple souverain vénézuélien ne se trompera pas pour les élections,si il y a pas de manipulation.

     

    • Pourquoi n’y a-t-il eu aucune discussion ici à propos du fait que les élections du Venezuela étaient faites au vote électronique ?

      Quand il y a ça en France ou en Floride, on crie à la manipulation, mais quand c’est Chavez qui le fait, personne ne dit rien.

      Pourquoi ?


    • J’ai eu exactement la même impression que toi en regardant cette photo de Capriles-Radonski. Autant Chavez avait l’air naturel dans son habillement et sa gestuelle autant Capriles a l’air d’un bouffon...


    • Réveillez vous ! C’est pas contre chavez, cette fois, c’est contre maduro ! Et là, il y a pas photo...pas de programme, mensonges, déjà 2 dévaluations...et les ordres dictés par Cuba ! Je ne sais pas si le castro-communisme passera...déjà que ce socialisme de siècle 21 (que fidel castro lui même a qualifié de communisme 11/8/2010) bat sérieusement de l’aile. Ici, on doit faire la queue quand on a la chance d’avoir du papier hygiénique dans les rayons ! On a jamais vu ça au Venezuela...


  • à Mr jean tantranse,
    On t’a reconnu, tu peux ficher le camp...

     

    • C’est triste d’être autant de mauvaise foi devant des faits réels et avérés ; tout ça couplé à la prétention paranoïaque de voir des agents infiltrés partout.

      Ce que je dis est-il faux ? J’ai remarqué que personne n’a pris le soin de contredire, c’est parce que c’est impossible.

      La seule chose dont vous êtes capable devant la contradiction, c’est d’accuser l’autre d’être un manipulateur, la réconciliation c’est pas pour aujourd’hui.

      Au moins le modérateur me publie, et je le salue pour ça, il a un peu plus d’honnêteté intellectuelle que vous.


  • Décidément, la communauté que personne n’a le droit de critiquer sous prétexte d’antis..., a infesté tous les égoûts. Ils sont même au Vénézuela pour voler le pays. Il ne finira pas comme Chavez celui-ci

     

    • Partout ou il y a du pognon à se faire pour financer leur projet démoniaque, je suis surpris que ça surprenne encore des lecteurs d’E et R..... je mettrais ma main à couper que certains d’entre eux sont aller jusqu’à se travestir en esquimaux histoire de revendiquer leur droit sur les gisements pétroliers qu’on pourrait trouver sous la banquise^^


    • le vote electronique du Venezuela est le plus democratique du monde .. au Paraguay on votait par telephone et maintenant par internet .. Les USA WARF une caricature , vote en semaine quand tout le monde travaille , inscription payante pour voter , possibilite de voter dans plusieurs etats , des bureaux de vote tres eloignes , et une elimination selective des noirs comme en Floride..(on les met en taule et ainsi plus de droit de vote )et une annonce de resultats des mois apres le vote , voir les magouilles de Bush elu ..et plus de 40% d abstentions , ce qui est voulu et programme , du bisounours mediatise et dont tout le peuple se fout

      Le vote electronique , reconnu par la fondation Carter est un modele de la meilleure democratie qui soit
      Scan de la carte d idendite , machine a voter electronique avec coupon d enregistrement et empreinte des votants a l encre .. bureaux de vote nombreux et proches , et resultats immediats , en plus cameras dans tous les bureaux et observateurs multipartistes.. fraudes impossibles

      Je voudrais bien voir un tel type de votation en France et en Colombie .. La France, c est de la democratie bidon avec le systeme de parrainage .. seuls les candidats pro europe et pro euro sont eligibles .. Asselineau avec 17 parrainages sur 35 000 maires , ça ne vous interpele pas ¿ et sans compter les medias tous infeodes au sionisme atlantiste et les votes blancs supprimes .. une farce
      La Colombie , mon pays , n en parlons pas , un scandale de fraudes massives de pressions de meurtres .. et des votants (en comptant les cimetieres ) de l ordre de 30 a 40 % au mieux .. et Washington ne s offusque pas ?? ben non c est bien , ce sont les amis elus donc dormez tranquile pfff lamentable ce cirque de pays "libres"


    • Zapata je suis sceptique pour l’histoire des noirs en Floride, les noirs sont pas forcément démocrates aux Etats-Unis vous savez.

      Le gouvernement de George Bush était le plus coloré de l’histoire.


  • Mon commentaire indiquant la date des élections n’est pas passé.

    C’est le 14 avril.

    Capriles est à la tête d’un coalition hétérogène. Sa coalition comprend même des groupes d’extrêmes gauches et d’extrême droite. Les communistes n’ont toujours pas rejoint Chavez par exemple. Les anarchistes non plus.

    C’est comme le PSUV, une très large union assez difficile à contrôler.

    Selon les différents sondage Maduro a une bonne avance.

    Concernant Capriles, c’est en effet un libéral, mais à la manière d’un Pena Nieto. Il faut éviter d’analyser la situation avec un logiciel de pensée français.

    Il essaie de copier Chavez pour sa campagne. Dit qu’il va aider les pauvres, redresser le pays mais annuler l’alliance avec Cuba et l’Iran.

    Faut aussi noter qu’au Parlement c’est chaud. Les Chavistes ont une courte majorité.

    Ce qui est à craindre pour les chavistes c’est avant tout l’éclatement de leur coalition PSUV. Ça tenait grâce au charisme et aux cojones énormes d’Hugo. Si il ne peuvent pas resserrer les rangs l’opposition gagnera très facilement, tant que le PSUV tient normalement c’est bon pour eux.

    Concernant cette liste, il y a des erreurs. Capriles ne veut ni ne peut dé-nationaliser le pétrole. C’est une loi organique de 75 qui l’a nationalisé, donc constitutionnelle et dure à abroger. Avant l’État n’avait aucunes infrastructures et ne pouvait pas extraire le pétrole. C’est différent depuis 75. Même le plus libéral des libéral serait contre...
    Capriles veut ne plus subventionner en Petrole AUCUN pays.
    Bref, c’est pas le parti de Capriles mais d’une coalition. Les anti Chavez contre les pro Chavez.

     

    • Jean trantranse .. je ne sais pas si tu vis au Venezuela , moi je vis en Colombie . Capriles est un neo liberal et un oligarque , un sous produit de Washington , l oligarchie venezuelienne est de l ultra droite pure et dure, de celle qui traite le peuple comme des esclaves.. 20 millions de pauvres vivaient a l ombre des champs petroliferes avant Chavez , sans eau sans electricite dans des maisons de cartons avec 1 repas par jour et des enfants sans education et denutritionnes . Ce qui ne genait absolument pas ces oligarques d avant Chavez dont ce Capriles fait partie
      Le coup a ete dur pour Capriles d apprendre que l ex ambassadeur Us , descendant de nazis exiles a Cuba d avant Castro ,Otto Reich a manigance un plan pour tue ce descendant de juif converti .. l histoire est tenace . Capriles est un pion , n ayant aucune chance de gagner, Washington voulait faire un false flag avec sa peau .. Du coup Capriles rejete Cuba Et Washington ... des marionnettes qui servent a discretion le plan Us de domination latino ... la douche est plutot froide pour tous les dirigeants latinos infeodes .. ce qu ils savaient deja , qu ils n etaient que des pions, mais de la a eliminer physiquement des pions ... En tout cas le modele chaviste, meme en partie, fait des emules en Amerique Latine , Santos le copie , 100 000 viviendas gratuites double la semaine derniere de 100 000 autres .. on reste tres loin des 700 000 viviendas deja offertes au peuple venezuelien et des 3 millions prevues a terme avant 2017 .. et les organismes crees par Chavez de la Celac Unasur et mercosur .. et meme la monnaie sucre entre pays latino.. bref une revolution democratique mais que tous approuvent .. parce que oui la force latino est union , et la seule reponse a l empire Us .. Capriles ne fait pas le poids devant ces constructions .. la priorite pour tous neo liberaux ET socialistes est de reduire la pauvrete .. mais force est de reconnaitre que la voie socialiste est la plus rapide et la seule qui permet d atteindre cet objectif .. le neo liberalisme promet du reve mais la realite c est toujours plus d inegalites et meme quand il y croissance forte comme en Colombie .. Et les projets socialistes de souverainete alimentaire de redistribution plus equitables des richesses , de controle des ressources minieres par l etat et avec distribution de rentes permet tous les espoirs de partage .. imparable , c est pourquoi je suis certain que les socialisme gagnera dans toute l Amerique Latine


    • Jean Jean , tu te trompes, les communistes du Pcv ont rejoint Maduro avec acclamations .. je reçois Telesur en direct par direct TV de la ou je vis en Colombie .. les anarchistes au Venezuela ¿ quelques centaines .. par contre ils disent des choses interessantes sur certaines derives et pire des chavistes .. mais personne ne s y interesse parce que ça concerne les indigenes et la pression , jusqu a assassinat d Indios de la frontiere venezuelano colombienne .. assassinats par des fonctionnaires de la mission chaviste des peuples indigenes .. dans l etat de Zuila , celui qui n a pas voter pour un gouverneur chaviste et pour cause .. l autre etat Miranda est peuple d oligarques, Capriles y a ete elu, pas etonnant , ces pourris votent pour une tete a leur image ..
      Le petrole est aussi nationalise en Colombie , la difference est que les benefices vont dans la poche d actionnaires , au Venezuela il y a une rente de 33% qui permet de developer des missions et de redistribuer la manne .. c est aussi faux de dire que les infrastructures petrolieres sont desuetes , elles ont ete sabordees en 2002 et annees suivantes par des greves patronales .. repris en main par les etudiants qui ont remis en marche les systemes informatiques .. depuis c est du top dans le fonctionnement , 28 pays sont en partenariat avec l etat , dont la France .. si c etait vrai , ces entreprises n apprecieraient vraiment pas un perte de profit
      Depuis 2007 des centaines d entreprises socialistes se sont developees dans les secteurs agricoles agro alimentaires , des fabrications de computer et de telephones cellulaires (plus de 3 millions par an) en partenariat avec des techniciens chinois .. et maintenant les viviendas, fabrication de cimenterie locale(autrefois importe) et 200 000 sanitaires fabriques chaques mois . Desole pour les propagandistes qui hurlent que le Venezuela ne produit que du petrole , c est totalement faux , et c est un debut le socialisme est en marche et rapide vers la souverainete alimentaire et industrielle .. de favoriser les petites et moyennes entreprises mais de remplacer les grosses entreprises par des entreprises socialistes et performantes .. ou les droits de travail sont respectes .. que les oligarques et entrepreneurs capitalistes se barrent , ben tant mieux , des rapaces egoistes et sans coeur pour le peuple.
      Le Venezuela c est 3 siecles de reserves de petrole, les plus importantes reserves de gaz , d or , de fer de coltan .


  • Zapata,
    Je suis Jean Jean ou Juan. Jean transcène ce n’est pas moi.
    En effet, Capriles est ou oligarque. J’ai des amis qui le connaissent personnellement.
    C’est un playboy flambeur manipulé. C’est un cheval de Troie.
    Mais concernant Chavez, j’ai des reserves.
    Je connais bien le continent. J’y vis et j’étudie son économie.
    En toute objectivité Lula a fait mieux que Chavez. Le brésil est la première économie d’Amérique Latine et prochainement une des plus puissantes du monde (voir le monde en 2030 selon la CIA).
    Ce que Chavez n’a pas réussi c’est la réconciliation. Le continent est profondément divisé entre pauvre et riche. La solution c’est de creuser, c’est de réduire cet écart.
    Bien sur, c’est dur, complexe, long et ça peut ne se fait sans heurt...Mais ce que Chavez a réussi a faire c’est mettre une banane à la finance (C’est ce qui fait qu’il est un homme unique) et donner aux pauvres. Le problème c’est qu’il ne s’est pas occupé des "riches". Ok, le plus urgent, le plus scandaleux a été fait, mais le pays reste vraiment "jodido".

    Kadhafi a transformé son pays en le plus prospère du continent africain.
    Si t’es en Colombie tu sais ce qu’attendent les vénézuéliens. De l’argent ! D’être riches comme les Saoudiens ! Depuis des années ils se demandent ou va cet argent. Pourquoi le pays est si pauvre. Pourquoi la vie est si chère (L’huile est plus cher qu’en France par exemple).

    Chavez avait des cojones gigantesques. Dans l’histoire, peu d’homme avaient des couilles aussi grosses. Que ce soit César ou Napoléon. C’est justement le problème. Sans lui sa large coalition du PSUV risque de s’effondrer. Si Maduro -qui sera élu le 14 avril, assurément- ne parvient pas a réduire la violence Capriles cagnera la prochaine élection.

    Mais ce qui est souhaitable c’est une réconciliation nationale.

    Ojala ! Ojala....

    Si tu suis l’évolution du commerce international, tu as, comme moi, fais un bon choix en quittant l’Europe. Les pays riches de 2030 seront la Chine, le Brésil, l’Inde, le Mexique et, Ojala, le Venezuela.
    C’est tout ce que je souhaite.

     

    • Hola Juan , un plaisir de te retrouver.. des avis de gens qui vivent dans la Gran Colombia de Simon Bolivar, pas beaucoup et beaucoup de pseudo journalistes perroquets.. Je crois aussi comme toi que l Amerique Latine est le meilleur choix pour vivre cette crise enorme et sans trop de douleur.. Mais quand j ai ose dire cela , et avec les preuves que tu connais aussi , oups .. insultes xenophobes des courage fuyons etc.. Bref sans importance.. je vivais au Canada avant de venir en Colombie il y a 7 ans et je suis parti juste a temps .. j ai des potes canadiens qui sont bloques par la crise immobiliere et qui ne peuvent vendre leur maison , meme au tiers du prix initial,aucune visite . Il y a beaucoup de point comun entre Colombie et Venezuela , comme la meme violence narcotraficante et paramilitaire des barrios, beaucoup de ressources , partagees au moins en partie au Venezuela et tres peu en Colombie..et beaucoup plus de casa carton au Venezuela sans eau sans electricite avant Chavez qu en Colombie ... les oligarques colombiens ne sont malgre tout pas aussi brutaux que ceux du Venezuela .. Bien sur les paramilitaires mais la guerrilla fait pression sur eux , indirectement pour qu ils ne se la petent pas autant qu au Venez.. je suis comme toi , Chavez a fait enormement , 20 millions de citoyens sortis de la misere en peu de temps , cets enorme et en Colombie ben , toujours pareil . croissance forte mais toujours plus d inegalites.. En Amerique Latine , chaque pays a le desir de suivre sa voie d independance .. les peuples le veulent mais les dirigeants sont des marionettes du colonialisme US. Le Bresil a fait de avancees remarquables dans les villes mais pas du tout dans le rural et encore moins pour les indigenes et la nature . la c est du pur capitalisme destructeur comme au Perou et au Chili ...
      l insecurite c est le theme electoral de l opposition , mais Capriles est gouverneur de Miranda et l etat le plus violent .. et il a vire la police bolivarienne ,140 corps de police au Venez , et cette decentralisation a ete faite avant Chavez ... cette violence venezuelienne vient de Colombie .. les paramilitaires sont tous dans les bandes criminelles, et ont participes au golpe de 2002 .. la collaboration entre les 2 pays est indispensable .. police , justice et prisons , l organisation des 3 est indispensable .. les prisons sont oubliees par Chavez ou Santos , c est le point faible , et plus de police sans plus de juges, c est la casa carcel , bref , nul


    • le probleme du Venezuela qui sclerose la societe , c est effectivement pro chavez ou anti chavez. Ce qui empeche d aborder certains problemes , les aborder c est suspect d un cote ou de l autre. La construction du socialisme latino , c est une 2 eme independance dans la suite du combat de Simon Bolivar, independance du neo colonisateur US, les riches s y raccrochent parce qu ils y trouvent leurs avantages et privileges et les pauvres hurlent parce qu ils sont toujours pauvres et l economie locale est sacrifiee au profit du colonisateur. La vision gauche droite française en AL c est pauvre riche. Et c est d autant plus injuste que les tresors du monde sont en Amerique Latine,55 % des ressources.. et c est justement une rente sur ces ressources comme l a fait Chavez qui permet rapidement de sortir de la misere les peuples. C est la cle , le risque est une nouvelle bourgeoise de pouvoir qui va devier ce flot , mais ce sera en partie et toujours mieux que tout pour les oligarques corrompus et leur maitre US. Cette voie de reapropriation populaire des richesses est socialiste , marxiste dans son essence , pas confiscation totale comme dans un pur marxiste mais en partenariat avec des entreprises multinationales , controlees , qui doivent respecter les lois du travail et accepter de payer une rente comme la fait Chavez de 30% .. c est juste et equitable , tant que ces multinationales ne fomentent pas des golpes et usent de paramilitaires. l equilibre est delicat , mais le risque pour ces multinationales est aussi de tout perdre et confiscation totale au cas ou elles ne jouent pas ce jeu equitable..
      Juan , tu sais tres bien que le probleme des oligarques en AL, c est qu ils ne veulent RIEN partager. Ils ne le font que contraints et forces, et preferent fuir que de partager. Ce socialisme latino , ne fait pas les erreurs cubaines , les entreprises petites et moyennes y ont leur place , pas les grandes qui appartiennent aux oligarques et sont une ouverture a la contre revolution.. Chavez a commence a les remplacees par des entreprises socialiste d etat , ça fonctionne et je suis d accord , pas d autres solutions . La Farc , axee depuis toujours sur le reforme agraire , souhaite limitee la taille des exploitations agricoles a 1500 hectares et de developpees les cooperatives agricoles.. C est ce qui se met en place par la restitution des terres en ce moment en Colombie. Ce ne sont pas des kolkozes non plus, la propriete individuelle des terres est respectees..


    • Juan , le Bresil est loin d etre un modele, les chiffres de futur sont dans une optique neo liberale qui se casse la gueule. Le Bresil est en train de perdre sa croissance tres forte ou de la moderee parce que ses financiers jouent au casino des bourses. Ce n est pas le cas de l Inde que je connais , et pas le cas de la Colombie non plus.. et c est pour ça que nous ne risquons pas d effondrement financier. Les banques fonctionnent avec l economie reelle pas des pyramides. Et les quelques pyramides boursicotieres colombiennes ont pu etre absorbees par les banques saines, sans intervention de l etat.
      Chavez et tu le sais a fait beaucoup et est reconnu dans tout le continent. Mais aucun des pays ne veut copier dans son entier le modele chaviste. La voie est traçee pour tous les pays de la zone. Santos le laquais US a entame la construction de 100 000 viviendas gratis suivi de 100 000 autres. Bonne voie , mais en bon liberal il privatise la sante et l education , grosse erreur et reponse tres forte populaire. Son TLC avec les USA puis Europe et Japon et New Zealand , c est du pur liberalisme suicidaire pour l economie locale. Il faut imperativement renegocier ces traites , et mettre des barrieres douanieres la ou elles protegeront l economie locale. 80% du cafe importes dans le pays traditionnel du cafe , c est un non sens. Le risque certain est que les cafeculteurs se tournent vers la coca. Le Mexique montre la mauvaise voie capitaliste a travers son TLC signe en 1992 avec les USA .. souverainete alimentaire avant la signature de ce traite et maintenant 70% des produits importes. Le gagnant , c est le colonisateur . Le socialisme latino insiste beaucoup sur la souverainete alimentaire, et je suis bien d accord la dessus , mais c est le contraire du neo liberalisme qui ne pense et ne voit que mondialisation .. plus le pouvoir est loin du peuple et plus il lui echappe.. et des circuits court de distribution protege aussi la tierre madre.
      Juan , c est un plaisir de discuter avec toi amigo, parce qu on peut parler concret et reel et on est voisin. Je prefere vivre en Colombie et surtout en Antioquia , pour beaucoup de raisons , ici tous sommes des campesinos dans l ame , recolter le fruit de ses recoltes et preserver sa terre pour les futures , c est ce qui nous importe .. les charismes bof .. La croissance dans ses realisations d infrastructures est impressionnante en ce moment en Colombie .. comme en Inde que j adore aussi ..


  • Afficher les commentaires suivants