Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Maëlys : marche blanche "pour ne pas oublier"

Et ne pas oublier… Jakubowicz !

Un an après la disparition de Maëlys, une marche blanche était organisée ce lundi après-midi à Pont-de-Beauvoisin, cette commune de l’Isère marquée à jamais par ce drame. Elle a commencé vers 15 h et a duré environ une demi-heure. Des fleurs ont été déposées sur place. Un lancer de ballons a également eu lieu en souvenir de la jeune fille.

 

[...]

Les parents ne croient pas à la thèse accidentelle

Les parents de la petite Maëlys, disparue et tuée dans la nuit du 26 au 27 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin (Isère), se sont confiés dimanche. «  On est toujours dans l’attente de la vérité. C’est impossible d’oublier  », a déclaré la mère de la fillette à BFMTV.

Six mois après avoir obtenu les aveux du meurtrier présumé, Nordahl Lelandais, les parents de la fillette expliquent ne pas croire à la thèse accidentelle.

«  On ne prend pas une enfant à trois heures du matin dans sa voiture. Donner un coup à un enfant sur la tête, pour moi, ce n’est pas un accident, c’est de la violence, raconte la mère de Maëlys. Il a fait exprès de laisser ma fille comme un déchet dans la nature. Les ossements qu’ont retrouvés les enquêteurs étaient dégradés par le temps et par les animaux. Il l’a fait volontairement pour effacer toutes les preuves  ».

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 

***

À ne surtout pas manquer,
les analyses d’Alain Soral sur l’affaire Lelandais-Jakubowicz

 

« Après Cohn-Bendit, Jakubowicz défenseur de la pédophilie ? » – Extrait gratuit de #SAPTR5 :

 

Soral répond... sur ERFM ! – Huitième fournée !

 

L’affaire Lelandais-Jakubowicz, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A tous les abolisseurs de la peine de mort, une question : Maëlys aurait voulu encore vivre ?

     

    • @Pitchou
      Je suis pour la peine de mort ,et si elle avait été appliquée ,la France aurait évité beaucoup de drames .Mais en France on a plus de compassion pour les assassins que pour les victimes .Si on remettait la peine de mort ,je suis à peu près sur qu’il y aurait un fléchissement de la criminalité gratuite comme celle de Maëlys.


    • « .Si on remettait la peine de mort ,je suis à peu près sur qu’il y aurait un fléchissement de la criminalité gratuite comme celle de Maëlys. »
      Abstraction faite de mon avis personnel, il serait intéressant de savoir sur quoi vous basez exactement « à peu près certitude ». Pour ne prendre que l’exemple sur des Etats-Unis (qui en la matière peut sembler être à la pointe des usines à produire du taré), je n’ai pas l’impression que ce soit très efficace, c’est le moins que l’on puisse dire.


    • Et à tout les pro peine de mort, les etats unis, y a t’il moins de crimes là bas ? Moins de viols d’enfants ? Etc...
      Jesus etait il pour la peine de mort ?
      Un peu comme la decheance de nationalité qui aurait dissuadé des terroristes.. c’est inutile, et pas sur que les parents de maelys se sentiraient mieux après avoir vu le type mourrir, leur vie est foutue, rien ne ramenera leur petite..


    • @greg




      Et à tout les pro peine de mort, les etats unis, y a t’il moins de crimes là bas ? Moins de viols d’enfants ? Etc...




      Oui, de fait, puisque la récidive est impossible grâce à la peine de mort !



      Jesus etait il pour la peine de mort ?




      Oui, il était pour la peine de mort (par noyade) pour ceux qui offensaient les enfants :

      « Si quelqu’un doit scandaliser l’un de ces petits qui croient en moi, il serait préférable pour lui de se voir suspendre autour du cou une de ces meules que tournent les ânes et d’être englouti en pleine mer.  » (Matthieu, 18, 6)


    • Ridicule Pitchou, juste ridicule... Il était inconnu de la police, il avait été condamné qu’une fois pour un incendie (peine de mort pour ça peut être ?). Si vous pensez qu’un individu qui apparemment serait un serial killer, renoncerait à tuer parce que 30 ans de prison ça va, mais la peine de mort... Non là c’est trop, je renonce à tuer
      N’importe qui avec un minimum d’analyse comprend que la peine de mort n’est absolument pas dissuasive, il faut vraiment être stupide pour le croire.
      La seule différence qu’il puisse y avoir c’est éviter qu’un meurtrier sorte de prison et récidive. Mais c’est la même chose, les abrutis qui disent il sortira tranquille dans 15 ou 20 ans, c’est absolument faux. Quelqu’un qui est un serial killer ne sort jamais, même en France contrairement à ce qu’on dit. Ou alors vraiment en toute fin de vie ou très malade. Guy Geroges il est sorti ? Francis Heaulme il est sorti ?


    • « Oui, de fait, puisque la récidive est impossible grâce à la peine de mort ! »
      C’est une lapalissade et pas un argument. Il va de soi qu’un type que l’on fait passer de vie à trépas pourra difficilement récidiver, merci du scoop. On pourrait vous dire que la prison à perpétuité réelle rend elle aussi la récidive impossible (pour un coût certes infiniment supérieur !) La question est celle de la criminalité qui ne baisse pas pour autant et semble même aller en s’aggravant. Sur cette base, on peut sans doute dire que pour les tarés en général la peine capitale n’est pas dissuasive. Je ne dis pas que je suis contre mais que ce n’est peut-être pas le meilleur argument pour la défendre. A mes yeux, il n’y aurait qu’une chose à faire, à savoir un référendum. Je n’ai guère de doute sur son issue et cela ne me poserait aucun problème.


    • @Éric

      Une vérité de Lapalisse reste une vérité : la peine de mort évite véritablement et réellement la récidive, donc diminue de fait le nombre de crimes. On peut tourner la chose dans tous les sens que l’on veut, cela ne réussira pas à altérer cette vérité et ce fait objectif qui est que la peine de mort limite le nombre de crime en supprimant la récidive des criminels, tandis que celle-ci est toujours permise dans les États qui ont aboli la peine de mort.
      D’ailleurs, il me semble que les États des USA dans lesquels il y a le plus de crimes par habitant sont les États dépourvus de la peine capitale.


    • J’ai aussi cette inclinaison « naturelle », au sauté de l’émotion. Je me dis même qu’une perceuse sans fil et une mêche à bois de 18 et le gars parle dans les trois minutes... (En avouant même des trucs qu’il n’a pas fait, que ses potes ont fait, sa mère, sa grand-mère, tout...)
      Cependant - sauf pour les cas de flagrance et encore - la Justice des hommes est trop faillible qu’elle peut se planter, la science n’étant pas à même de compenser : pire encore, voilà cette aveugle d’autrefois - compromise si ce n’est corrompue - qui condamne « maintenant » des personnes au gré de false flags ou de manipulations diverses de la vérité. Un coup à vous faire buter dans le dossier A parce que vous la ramenez dans le dossier B.
      Vous saisissez ?

      À votre question, « Maëlys aurait voulu encore vivre ? » la réponse est inéluctablement oui. La force de la vie intrasèque pousse le vivant à cela, sans même poser la question.
      L’on pourrait vous répondre par un sophisme : buter le gars la fera-t-elle revenir ?
      Oublions car, cependant, si vous prenez le sujet globalement, vous verrez que vous êtes un assassin (en tout cas complice d’assassinat) dans bien des domaines que vous occultez (sciemment ou non) et par ailleurs, et sur le même principe, un esclavagiste hors pair.
      Je m’explique : pour votre confort personnel (comme le mien) vous acceptez, sans broncher plus que cela, qu’il soit des snipers et des spotters sous vos drapeaux qui vont fumer sur ordre quelques Pierpoljacks afin que vous ayez le séant au chaud cet hiver et que vous soyez sûr d’avoir le plein d’essence lorsque vous partirez folâtrer durant vos congés payés ou non. Si, si, c’est en votre nom.
      Il en est de même pour les bijoux que vous offrez à votre dulcinée.
      L’on ne parlera pas non plus de vos baskets Made in China et tout le reste Made in Bangladesh et autres pays de misère pour ce qui est de l’aspect esclavagiste. (Esclave moderne que le sniper cité auparavant viendrait fumer si ce premier venait à avoir quelques revendications salariales démesurées)

      Quant à l’aspect réducteur du crime évoqué par vos commentateurs, aucune enquête ne confirme cela, le niveau de crime n’ayant jamais baissé (ce serait même l’inverse) dans les pays qui pratiquent la peine de mort : il n’y aurait donc pas de corrélation. La seule chose qui soit sûre, c’est que l’on n’empêche ceux qui sont morts, de nuire à nouveau : c’est bien la seule réduction ; celle du crime potentiel à venir, mais pas de celui pregnant.


    • C’est très court @Titus, et d’ailleurs j’en veux pour preuve que vous passez opportunément sous silence le fait que, comme le l’ai dit, on empêche également la récidive avec l’emprisonnement à perpétuité réelle.
      Et je répète que la criminalité ne baisse pas de ce fait puisque tout simplement vous supprimez une personne qui a déjà tué et qui, en prison à perpétuité, n’aurait pas plus de possibilité de récidiver que si elle était exécutée. Ce n’est pas un bon argument. Il vaut mieux dire tout simplement que l’on pense que la personne qui a commis certains actes ne mérite pas selon nous de vivre. Le débat se situe plus au plan philosophique que « pratique ». Mais encore une fois, ça ne me pose pas de problème, ma compassion n’allant pas vraiment prioritairement (ni même secondairement d’ailleurs) aux assassins.
      « D’ailleurs, il me semble que les États des USA dans lesquels il y a le plus de crimes par habitant sont les États dépourvus de la peine capitale. »
      S’il vous « semble », c’est que vous ne savez pas. Au contraire, les études montrent que non seulement la peine de mort ne diminue pas la criminalité mais elle est parfois plus forte dans les États où elle est appliquée. Encore une fois, la peine de mort doit se « justifier » sur un terrain autre, comme celui que j’évoquais précédemment.


    • ... si la peine de mort existait, peut être qu’Omar Raddad y serait passé. Et Patrick Dils ?

      De plus la science évolue, maintenant avec l’ADN, on peut déterrer de vieux cas :
      Imaginons que dans 5 ans, on trouve une nouvelle molécule, et peut faire cracher le morceau à Lelandais ou Abdeslam et qu’ils avoue que les commanditaires sont ceux qu’on désigne à demi-mots sur ce site...

      Ou bien préférez vous qu’on le tue maintenant, et qu’on oublie les coupables ?

      Alors ? On tue Oswald, le pigeon, ou on garde une chance de choper un jour le vrai meurtrier ?


    • @Éric

      La perpétuité réelle, à l’égal de la peine de mort, empêche les récidives, c’est vrai. Mais elle coûte plus cher et elle est plus inhumaine et moins juste.



      Au contraire, les études montrent que non seulement la peine de mort ne diminue pas la criminalité mais elle est parfois plus forte dans les États où elle est appliquée.




      Quelles études ?



      Encore une fois, la peine de mort doit se « justifier » sur un terrain autre, comme celui que j’évoquais précédemment.




      Ça tombe bien, elle se justifie bien plus sur le terrain de la justice et de l’humanité. Sur le terrain de la justice, elle est la peine, i.e. la punition la plus équilibrée et la plus juste pour les meurtriers.
      Le but premier d’une peine est de punir, il faut tout de même le rappeler !

      Sur le terrain de l’humanité, ne pas appliquer la peine de mort à un meurtrier, c’est lui dénier sa responsabilité et donc son humanité. Si tu avais violé et tué un enfant, ne voudrais-tu pas toi-même mourir ?


    • @denis
      Je veux bien paraître ridicule à vos yeux, honnêtement votre appréciation à mon égard vaut son pesant de cacahuètes.
      Une peine envers un criminel n’est pas là pour séduire ou humaniser la justice, la peine se doit d’être réparatrice d’une douleur envers la famille de la victime assassinée, être juste. A mon sens, aucun juge ne peut rendre aussi bien la justice terrestre comme le demandent les proches, mais une évidence ne doit pas être écartée, la VIE de la victime, elle n’a rien demandée. L’assassin lui le sait parfaitement, il lui prend une vie, que vaut une vie à vos yeux d’une gamine de 10 ans ? Pour moi, elle vaut la vie de l’assassin après toutes les enquêtes et test psycho débile que vous souhaiteriez.
      Je ne parle pas d’exécuter comme à la révolution, je ne suis pas un sanguinaire. La peine de mort est un acte extrême de civilisation, et non l’inverse car par cette condamnation vous respectez la vie de celui ou celle dont on l’a privé. C’est l’assurance pour un chacun de nous de se savoir protéger par la justice car notre vie sera aussi valable que celle de l’assassin à qui on lui enlèvera, un vrai signe de civilisation respectant LA VIE et la justice.


    • « La perpétuité réelle, à l’égal de la peine de mort, empêche les récidives, c’est vrai. Mais elle coûte plus cher et elle est plus inhumaine et moins juste »
      Plus inhumaine et moins juste ?! Hum !
      « Quelles études ? »
      Celles que vous ne connaissez pas et qui ne vous empêchaient pas de dire pour autant qu’il vous semblait que ... etc. Elles sont nombreuses et vous pouvez les trouver en quelques clics et vraiment très peu d’efforts grâce à notre ami Google.
      Je ne me prononcerai pas sur la fin de votre commentaire car je ne suis pas sûr de l’avoir compris, pas plus que votre interrogation finale d’ailleurs. Désolé.
      Pour conclure, j’en reviens à mon avis précédent, à savoir que je n’ai pas d’avis tranché mais que la peine de mort ne m’est pas une idée insupportable. Simplement mon « avis » n’étant que le mien et le sujet étant d’une importance sociétale fondamentale, je crois que le référendum est à privilégier.


  • #2031331
    le 27/08/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Affaire Maëlys : marche blanche "pour ne pas oublier" la fillette

    Désolé mais la tenue de cette marche blanche ne fait que participer à la mascarade médiatico-judiciaire. Nounours, sapin de noël et quoi d’autre ? Licorne gonflable ? Manque plus qu’un vendeur de barbapapa et un concours de "cosplays".
    Cet "évènement" ne fait qu’acter l’impuissance dans laquelle se trouve le peuple Français, ou ce qu’il en reste. Voici les nouveaux "Villemin" désormais tricards des merdias pour les 30 prochaines années, alors qu’on relance d’ailleurs cette vieille affaire pour occuper le spectateur (et -tateuse, merci Coluche). Affaire encore non résolue, démontrant comme s’il était nécessaire l’incompétence et l’impuissance notoires des institutions.
    Sur l’affaire elle-même, je n’adhère pas du tout aux thèses malheureusement souvent délirantes (ce qui ne veut pas dire qu’il n’en existe pas, subtil...) de complots et de réseaux. Je parle évidemment sans savoir, comme tout le monde, mais contrairement à ce que certains pensent, je n’y vois qu’un individu isolé en proie à ses démons. Ma "théorie" va bien au-délà : je pense qu’ "on" a demandé à maître Jakub de s’occuper de cette affaire justement parce qu’elle permet de détourner l’attention du public des trafics d’enfants/ d’êtres humains à plus grande échelle. Le fait de focaliser sur lui cette histoire et d’entretenir le registre émotionnel constitue le fond de commerce des médias et arrange bien des politiques qui sont ravis qu’on parle d’autres choses que de leurs petites/grandes/sales affaires.
    Chacun restera sur "sa" vérité, entretenant une confusion voulue et des questions à jamais sans réponse.
    La mort de cette petite arrange tellement de monde... Pourquoi voudraient-ils que cela change ?

     

    • Entièrement d’accord ! Ces manifestations un peu bé-bêtes n’inquiètent pas l’oligarchie. À preuve, elles sont autorisées. Voire encouragées. Si les organisateurs veulent un rassemblement, afin que l’affaire ne tombe pas dans l’oubli, ce qui est une bonne chose, il doivent le faire différemment. En organisant un débat public sur les égarements de la justice et sur le silence du pouvoir en place. Sur le rôle et surtout l’influence, des avocats pénalistes, qui loin d’assurer la défense à laquelle, tout prédateur aurait droit, visent carrément l’impunité de ces derniers.

      En Belgique, une raclure d’avocat pénaliste du même tonneau que celui de Lelandais, s’agite beaucoup actuellement, pour faire libérer Dutroux. Il ne m’étonnerait pas non plus, que ce... Bruno Dayez, soit juif, lui aussi. Une coïncidence, sans doute... Encore une !


    • @The Médiavengers
      Je suis d’accord avec vous sauf pour votre thèse.
      En effet, qu’est-ce Jaku aurait a gagner, en supposant ses tarifs assez exorbitants, à se montrer dans un tel dossier où n’importe quel avocat un peu ambitieux et pas nécessairement médiatique aurait pu faire l’affaire ? Votre thèse, selon moi, ne tient pas de ce fait.


    • Ce que je pensais. Lancé de ballons ? Sérieusement ? Cela me rappelle l’article récemment mis en ligne sur le "racisme anti-blanc"...
      Je suis Blanc de souche mais je ne me reconnais pas parmi mes congénères, dans cette espèce de culture de la mièvrerie institutionalisée, de la pleurniche, de la mise en spectacle de manière infantile, sans dignité de ses douleurs...l’idiocratie rose-bonbon arc-en-ciel...
      Et je suis persuadé que si en tant que parents tu exiges de la dignité et refuse les petits dessins, les ballons colorés...on te traiteras de fachos, de vieux jeu qui ne vit pas avec son temps...
      Ce genre de truc dépasse tellement mon entendement, est tellement éloigné de ma culture, de ce que je suis...que j’ai l’impression d’être un extra-terrestre ! Franchement notre époque est moralement éprouvante quand on est un être humain normal !


    • @The Médiavengers Zionist War :
      Si le seul but était de créer de l’emballement médiatique, il n’y aurait pas besoin d’un technicien comme Jacubowicz. Jacu a fait traîner les choses, souvent en dépit du bon sens, pendant 6 mois, c’est-à-dire la durée nécessaire pour qu’un corps ne soit plus exploitable. Ça se sont les faits objectifs et il est normal de se poser des questions.


  • Une marche blanche pour un anniversaire ?

    C’est bien plutôt tous les mois qu’il faut une marche blanche !
    Cela activera peut-etre d’autres marches blanches à travers la France pour d’autres affaires non résolues !
    _


  • Des ballons blancs, des mines déconfites et des caméras friandes de ce genre de grand messe de la guimauve… Les délinquants sexuels et autres meurtriers crapuleux tremblent déjà à l’idée que leur méfaits puissent provoquer tant d’indignation et de mobilisation.
    Quand aux hommes politiques, pourront-ils à nouveau dormir sereinement après avoir croisé le regard accablé de la pauvre maman éplorée ?

    Sans aucun mépris pour les malheureuses familles Perez (de Grenoble) et Araujo, ces marches blanches me sont devenues insupportables de stérilité et d’inutilité.

    Ce pays est en train de crever de la mièvrerie et du baratin.

     

    • Je ne suis pas d’accord. Le but de la marche blanche c’est de faire parler du problème, montrer à tous ceux qui n’ont jamais rien suivi de tout ça ce qu’il se passe. Si à l’issue il y a quelques personnes de plus qui comprennent qu’on a un problème de réseau pédo-sataniste en France et ailleurs, alors c’est déjà ça de pris !

      Chaque personne de plus éveillée compte.
      Et tous ces sujets clivants dans les commentaires (pour ou contre peine de mort etc) la on dirait une vraie diversion... Comme si Lelandais n’était pas un enieme Dutroux... un "fournisseur"... le vrai problème c’est le réseau !


  • Nordal, comme Marc, Patrice, et d’autres, n’était qu’un passeur...
    Compassion pour les parents.


  • Fait divers tragique mais fait divers..Monté en épingle pour occuper le terrain sur l émotionnel pour éluder les problèmes de fond...

     

    • entièrement de votre avis


    • #2031414

      Problème de fond (le pédo-satanisme) qui n’est pas assez relayé ici. Ce 30 août a lieu le procès de Stan Maillaud, voir ses vidéos.
      Nos deux comparses, Stan et sa courageuse compagne Janett, sont actuellement au Venezuela, ils ont tout perdu pour ce combat, et se sentent bien seuls !


    • Et il y a beaucoup de "faits divers" où le lieux où sont entreposés les scellés de l’affaire prennent feu, par un groupuscule (de mémoire) arnacho-féministe-chépakoi’encore sorti de nulle part ?
      Tout le monde a déjà oublié cet incendie plus que bizarre où une partie des scellés de cette affaire précise ont pris feu.

      Donc "simple fait divers" ...hein ? .... bref


    • @matador
      si la question des réseaux pédo-criminels est un fait divers pour vous alors il faut entamer une thérapie... quand on voit comment l’affaire est étoufée, il y a des probabilités que ça ne soit pas juste une petite histoire d’accident isolé...


  • A quand un reportage identique, avec un père et une mère Palestinien qui parle de leurs enfants et leurs vies volés par les colons.... Avec Ruth elle crie effe


  • #2031404

    La seule peine que j’envisage pour ce type de "personne" est très rapide à exécuter.
    Malheureusement, M. Badinter s’est empressé de la supprimer il y a presque quarante ans. Sans doute pour protéger les richesses qui peuplent nos prisons .

     

  • #2031461

    Il y a deux jours, nous avons appris que la garde à vue de Nordahl Lelandais était prolongée. Encore heureux.

    Le terme de garde à vue est extrêmement choquant quand on sait ce qu’on lui reproche.

     

  • La petite est tombée par terre, c’est la faute à Badinter.


  • Même l’Avocate de la Partie Civile Mme Grimaud a parlé de ’’Mise en scène’’
    concernant la découverte de la Scène de crime et a précisé que c’était ’’Inédit’’ : qu’on avait jamais vu ça dans une procédure, un tel manque de respect des droits de la Partie civile, sans compter une partie des Scellées qui ont été incendiées bien évidemment par un soi- disant groupe anarchiste jamais identifié...
    Ou alors le corps retrouvé par très loin de chez Lelandais alors que des fouilles de dingue avaient été menées avec des chiens partout pendant des mois etc...
    En général ds ce type d’affaire, ce genre de sous-doué gâté des montagnes Homo pédo cocainé qui matte le cul de sa toute petite cousine ... finit suicidé...
    Avec l’ardeur d’un Jaku aussi proche des Polis...des Olig communautaires..dans cette Affaire, ça fait beaucoup, c’est sûr...
    Rappelons aussi que Me Grimaud a précisé le gros problème de pédophilie qui règne chez nos fameuses pseudos élites corrompus à mort adeptes du secret des affaires...
    Avec la Théorie du Genre enseignée, le non binaire, le non genré mis en avant , logiquement sur la masse, on aura de plus en plus ce genre de tueur ouvert à tout, passe partout d’autant plus avec la misère sociale qui s’accentue ...
    -nvl loi ’’le viole d’enfant par pénétration devenu un délit’’ passée en douce, y en a qui ont tjrs pas compris...
    Pierre Bergé grand défenseur du Mariage gay sous Hollande qui fait bouffé son caca, rappel de Fabrice Thomas à son sujet etc…
    Pas de moyens pour les écoles , les hôpitaux , les flics, les militR (Loi Bcr de 73 Rothotho...)etc... Mais parcontre un bon Cours d’éducation sexuel pour les tous petits dès la Rentrée… Plus d’innocence à cet Age et de moins en moins de protection...Protégez à mort vos enfants ...

     

    • Pourquoi n’y a t il pas "une marche blanche" programmée le 11 novembre 2018 en souvenir des 1 400 000 Français tués entre 1914 et 1918 ?


    • @Florian Geyer

      Ça ne compte pas c’est que des blancs, même que certains étaient Arabes et Blacks ce qui est encore pire sur l’échelle de l’Ananas.


    • @Florian G

      Vous confondez un peu tout camarade. Les marches blanches servent à attirer l’attention du peuple, ça ne change rien mais cela permet de montrer que le peuple n’est pas dupe... Après l’affaire Dutroux toute la Belgique avait fait une marche blanche, la majorité des Belges savaient très bien que toute l’histoire avait été étouffée et que l’enquête n’aboutirait jamais. Pendant que le "passeur" Dutroux était en prison deux gamines étaient violées à mort. Rien ne s’est arrêté à ce moment là. Il y a eu un nombre d’accidents mortels impressionant chez les enquêteurs. Ces marches ont symbolisé le fait que le peuple commencait à piger et demandait des comptes...

      On parle ici de réseaux, comme lors de l’affaire Outreau ou d’autres nombreuses affaires décrites dans de nombreux documentaires qui ont eu peu d’echo médiatique.

      Cela dit je vous rejoins sur le fait que le peuple devrait se réapproprier la mémoire des crimes de ces grandes guerre et d’en profiter pour rappeler comment les réseaux d’élite avec les banques ont toujours bénéficié/orchestré la mise à mort du peuple lors de ces conflits sanguinaires.


  • Pour ceux qui ne sont pas pour la peine de mort, parce qu’elle n’est pas dissuasive, c’est faux, quand elle est réalisée en place publique, les salopards en tous genres, bandent que d’une seule et ne savent de laquelle !


  • #2031549

    Un lancer de ballons a également eu lieu en souvenir de la jeune fille



    (?) Des ballons ? Ce n’est pas très sérieux...

    Ils auraient dû faire un lancer de fric, histoire d’être sûr qu’ils reviendront chaque année... Toujours plus nombreux et déterminé...


  • Ouest France qualifie Maelys de "jeune fille". A huit ans ?

    Ne serait-il pas plutôt question d’une petite fille ?

     

    • Ces abrutis notent "lancé de ballons"... On les lance sur qui ?


    • ... Peut-être, ont-ils organisé une partie de ballon prisonnier, pour détendre l’atmosphère ?

      Bah.... Laisse tomber... Entre un lâché et un lancé de ballon, "on" avait compris.... Le journaliste lambda d’avant-garde, n’est pas qualifié pour décrire avec précision ce type d’événement technique.

      Il a tout de même rapporté qu’il y avait des ballons dans l’air, c’est déjà ça... Il les a vus. Ne pas oublier non plus, dans un "lâche de ballons", il y a de l’hélium, la suggestion du gaz (vocabulaire inapproprié dans pareille manifestation de souffrance...)


  • Le viol se commet par impulsion. Lorsque l’individu reprend ses esprits, il se rend compte de son geste. Si la petite parle, il risque la prison a vie, voila pourquoi il va la tuer. Ceci explique pourquoi la peine de mort n’est pas dissuasif car peine de mort ou prison a vie c’est pareil, tandis qu’une victime qui ne parle pas, ca donne une chance de s’en tirer.

    Parmi les commentaires rigolos :

    Question : Tuer l’assassin de la petite va-t-il la faire revenir ?

    Ben non, c’est d’ailleurs pas le but. L’idée c’est qu’il n’en tue pas d’autres.

    Question : Jesus etait il pour la peine de mort ?
    Reponse : Oui, il était pour la peine de mort (par noyade) pour ceux qui offensaient les enfants : « Si quelqu’un doit scandaliser l’un de ces petits qui croient en moi, il serait préférable pour lui de se voir suspendre autour du cou une de ces meules que tournent les ânes et d’être englouti en pleine mer. » (Matthieu, 18, 6).

    Bref si l’enfant ne croit pas en Jesus, on s’en fout !

     

    • Très fine analyse JUL...

      Et donc le fait qu’il ait réparti les ossements façon puzzle c’est aussi une fois qu’il a repris ses esprits ? Presque un accident en somme cette histoire. Si le mec avait su qu’il ne serait pas inquiété pour ce viol "par impulsion", la petite serait en vie selon vous... c’est ça qu’il faut comprendre ?

      Avez vous entendu parler des réseaux ? Du fait que Le Landais est probablement un fusible... qu’il y a très peu de chance qu’il soit l’auteur du crime, juste un homme de main...


    • #2032274

      "Si la petite parle, il risque la prison a vie, voila pourquoi il va la tuer. Ceci explique pourquoi la peine de mort n’est pas dissuasif car peine de mort ou prison a vie c’est pareil"

      Si la peine de mort existait, l’impulsion du départ serait troublée par la raison. Ces types ne sont pas complétement cinglés. Ils savent la différence entre prison et pendaison. Des tueurs en série l’ont avoué.

      "Bref si l’enfant ne croit pas en Jesus, on s’en fout !"

      Si Jésus n’existe pas et que la petite n’était qu’un vieux sac d’atomes , effectivement les marches et les ballons, on s’en fout !


Commentaires suivants