Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Agriculture : les propositions des principaux candidats

Visite rapide sous haute sécurité du président Hollande au Salon de l’Agriculture

Alors que le salon de l’Agriculture ouvre ses portes du 25 février au 5 mars, les candidats à l’élection présidentielle ont déjà fait connaître leurs propositions en matière d’agriculture. Un électorat à conquérir : selon une étude Cevipof, 51% des agriculteurs comptent s’abstenir pendant cette élection présidentielle.

 

Benoît Hamon : pour la « transition alimentaire » vers l’agriculture biologique

 

Yannick Jadot a décidé de renoncer au profit de Benoît Hamon. Une des principales raisons : la transition écologique et alimentaire que veut réaliser le candidat de la gauche d’ici 2025.

Une transition qui passera par cinq priorités agricoles : la suppression des pesticides et des perturbateurs endocriniens, le lancement d’un plan d’investissement de 5 milliards d’euros pour l’aide aux projets de développement agro-écologique et les circuits courts, la délégation de 400 millions d’euros de la PAC aux agriculteurs adoptant ce modèle agro-écologique, et l’aide au développement des cultures maraîchères aux abords des villes.

 

François Fillon : alléger les règlementations agricoles

 

Le candidat de la droite défend une agriculture « forte et conquérante », ce qui passera par un allègement des normes et de 40 milliards d’euros des charges qui pèsent sur les entreprises agricoles. Il propose également la suppression dans la Constitution française du principe de précaution, « dévoyé et arbitraire ».

Il souhaite également donner «  toute liberté  » aux agriculteurs de se regrouper en organisations de producteurs.

Concernant la Politique européenne agricole, « en panne  » selon lui, il propose de fonder une PAC 2020 sur la gestion des risques, et d’appliquer systématiquement la préférence communautaire pour que l’Europe défende les agriculteurs européens. Mais le budget de la PAC sera maintenu « à l’euro près ».

François Fillon souhaite également tourner l’agriculture vers l’avenir, avec la relance de programmes de recherche et d’innovation pour l’agriculture et en faisant de chaque agriculteur un « paysan-chercheur  » via le crédit d’Impôt recherche.

 

Marine Le Pen : remplacement de la PAC par une PAF

 

Bien accueillie au Salon de l’agriculture, la présidente du Front national arrive en tête des intentions de vote chez les agriculteurs, avec 35% des voix (étude Cevipof). Voulant faire de la France « une puissance agricole au service d’une alimentation saine », elle propose la suppression de la Politique agricole commune (PAC), remplacée par une Politique agricole Française (PAF), afin que le montant des subventions soit fixé par la France et non plus par Bruxelles.

Pour défendre le «  patriotisme économique » au cœur de son programme, la candidate veut supprimer les traités de libre-échange, dont le CETA, développer les circuits courts et favoriser les commandes publiques pour soutenir les paysans français.

Au nom de la qualité, elle souhaite l’interdiction d’importer des produits agricoles et alimentaires qui ne respectent pas les normes de production française. Des aides à la conversion vers la production bio seront fournies, avec une baisse des charges pour ces types d’exploitation et la suppression de la TVA sur les produits bio pour inciter les consommateurs.

Marine Le Pen souhaite apporter un coup de pouce aux jeunes agriculteurs avec des défiscalisations pendant les premières années d’activité.

Lire l’article complet sur publicsenat.fr

 


 

Pendant que les candidats principaux à la présidentielle peaufinent leurs promesses ou leurs programmes, l’ex-président de la République – il a abdiqué depuis des mois – passe en coup de vent chez les paysans. Plus personne ne veut de ce président fantoche, faible et lâche. Chacune de ses sorties est assortie d’un dispositif de sécurité renforcé, comme l’écrit Le Point...

Son pipeau ne prend plus, la fonction est salie, l’autorité de l’État en miettes, le leader d’un socialisme en perdition ne provoque plus que colère et quolibets. Pitoyable fin de règne.

 


 

Salon de l’Agriculture : Hollande se fait discret pour l’inauguration

Le président, accompagné d’un dispositif de sécurité renforcé, a inauguré dès 6h30 ce samedi la 54e édition du Salon de l’Agriculture.

 

 

Sa venue était indispensable, mais elle s’est faite de manière discrète dès l’aube. Samedi matin, François Hollande a inauguré le Salon de l’Agriculture, avec un message de « solidarité  » des Français envers des agriculteurs profondément marqués par les crises à répétition. « Aujourd’hui s’ouvre un salon qui n’est pas comme les autres, marqué par une profonde tristesse et par la gravité des crises que nous traversons », a souligné le chef de l’État, faisant référence à la mort récente du président de la FNSEA, Xavier Beulin.

[...]

Cette visite est «  un message d’encouragement, de soutien et de solidarité envers les agriculteurs », a-t-il ajouté.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

L’agriculture française en danger, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour ce que j’en sais le programme de Fillon s’oppose au Traité transatlantique. Même si le CETA n’est pas abordé en tant que tel, il serait intéressant de poser cette question.
    Toujours le même travers paresseux des journalistes qui se contentent de faire un copié-collé de la partie "agriculture" d’un programme sans regarder l’ensemble, ni les mesures qui couvrent plusieurs sujets. Ces journalistes sont inutiles (bien que payés par nos impôts), on peut très bien aller sur les sites des candidats directement, on y trouve une information plus complète...

     

    • #1672916

      Fillon veut que la France reste prisonnière de l’UE, donc il a renoncé à la souveraineté de la France, c’est—à-dire à sa capacité de décider ce qu’elle veut pour elle-même. S’il était élu, il n’aurait donc pas le pouvoir de contrer le traité transatlantique, qui est négocié par des technocrates bruxellois et qui s’impose à la France.
      Fillon est par conséquent non crédible et surtout foncièrement malhonnête dans sa proposition électoraliste.


    • @Domino
      Il est vrai que, connaissant la position de Trump sur le sujet, c’est une posture très novatrice (une déclaration qui ne coûte rien et qui peut rapporter gros) !
      Sans les USA le TAFTA est mort, non ?


    • Ce qui est sûr c’est que les députés LR ont voté à l’unisson Pour le traité CETA, idem pour les alliés socialistes de Macron. Le reste, c’est de l’enfumage.


  • #1672921

    Pas grand monde pour supprimer les subventions apparemment.
    Comprendre : on veut bien aménager vos conditions de vie, mais pas en perdre le contrôle.

     

  • Il faudrait qu’ER fasse des images du salon
    En réel, les vaches, vaux, cochons et paysans c’est devenu un folklore qui m’occupe plus qu’un espace ridicule : c’est pourtant celui là qu’on montre sans cesse.
    Le reste c’est à mi chemin entre la foire à neu neu et la foirfouille : un horrible dispositif consumériste dégradé sans intérêt.
    Pourquoi ? Parce que ça fait plus de sous et qu’on vend les stands plus cher.
    Il faudrait vraiment montrer cette réalité tronquée et déceptive : elle résume l’état du secteur, de l’époque, des médias.
    Et si on la montre pas c’est aussi dans cette logique image d’Épinal des centres ville : tout est musée. C’est grave.


  • Je comprends bien que flamby soit triste.

    Beulin disparu, il perd un allié de taille pour ses saloperies contre l’agriculture française.

    Pas de huées ou sifflets cette année ?
    Mince alors, j’attendais ça avec gourmandise, je me suis régalé les fois précédentes.


  • #1672947

    C’est encore une fois là qu’on voit que le seul candidat sérieux avec un programme et une vision complète c’est Marine Le Pen.

    Hamont l’utopoiste à deux franc focalisé sur le bio alors qu’il oublie de dénoncer que la qualité décroissante de notre alimentation vient du libre échange avec des pays producteurs de toutes les crasses. Les seuls trucs intelligents qu’ils proposent, le FN le propose depuis 2007..

    Même si il est consternant de constater l’instabilité du FN, il faut bien reconnaitre que ce sont les seuls sérieux sur le programme économique.

    mais qu’en est-il du reste.. ?


  • #1672955

    le SIA est destiné au public, le salon du métier c’est le sommet de l’élevage à Cournon d’Auvergne. En octobre, Marine Le Pen y a été écoutée et longuement applaudie...


  • La France historique et l’agriculture,

    Les gaulois étaient d’excellents agriculteurs,
    en avance techniquement sur les romains.
    (Voir Régine Pernoud,"Les Gaulois")
    Cette agriculture a fait également la base
    de la société féodale.
    La disparition de notre agriculture ,et de
    la société rurale en général,est le symbole
    le plus criant de la chute de notre civilisation .
    Nos bobos ,indifférents,méprisants ou compatissants
    symbolisent ce qu’est devenue une société coupée
    de ses racines et de son histoire.
    Nos bobos télécommandés ne savent pas
    qu’ils sont des esclaves .


  • #1673009

    Nos braves couillons de paysans l’ont bien accueilli le normal en fin de course. C’est très bien. Traduction : Les aides sont bien tombées depuis la dernière fois (et ce jusqu’à la prochaine). Mais peu importe, la péquenocratie va se trouver un nouveau m’sieu bélin et plus tard, nous emmerder de nouveau. Sauf qu’à force les Français vont finir par penser que ce lobby dévient aussi chiant que les autres.
    Allez donc voter à gauche, c’est votre coutume, ouvrez la porte à Monsanto en acceptant de nous empoisonner pour votre porte-monnaie, tout en gardant pour vous un petit coin de terre sain et bio, comme le font en Martinique les grands propriétaires qui pourrissent "les autres", avec l’appui de l’Etat, au chlordécon mais qui comme vous ont leurs vergers.
    "Remonte sur ton tracteur, mon gars !"

     

    • Décidément vous ne connaissez rien à l’agriculture française mais ça ne vous empêche pas de parler ... Le SIA ne représente PAS l’agriculture tout comme la FNSEA ne représente PAS les agriculteurs !


  • #1673068

    ca va finir en bio a l’americaine leurs delires, un peu plus de produits interdits mais finalement il en reste, et surtout de la reglementation sans fin pour produire des couts artificiels pour les paysans (si tu veux ta vignette ton composte doit avoir 5.6% de blabla, 8.5% de woufwouf, etc...)


  • #1673146
    le 25/02/2017 par envolées_des_incultes
    Agriculture : les propositions des principaux candidats

    Ils sont tous à coté de la plaque au niveau agriculture.
    .
    Il eut été bienvenu de proposer le reboisement afin de scinder les grands champs et éviter ainsi la pollution induite par les labours et les épandages, de proposer de revivifier les terres et pourquoi pas, à terme, des semis et cultures sans labours, d’analyser des terres vierges pour comparer les bactéries présentes dans les sols vierges vs cultivés, d’interdire les épandage de boues et d’effluents, etc ...
    Il en va de notre santé à tous.
    .
    Au lieu de ça, on nous propose que du cosmétisme. Ils n’ont donc absolument rien compris à ce qui se trame.


  • #1673148
    le 25/02/2017 par horizons.lumineux
    Agriculture : les propositions des principaux candidats

    Suicides des agriculteurs multipliés par 3 en 2016, chute dramatique des revenus des agriculteurs dans le même temps. Il n’y a vraiment pas de quoi parader.


  • La vache qui s’est laissée caresser par le beignet sans l’encorner est sûrement folle.


  • #1674123

    Visite RAPIDE et sous HAUTE SECURITE !? François aurait-il peur des sans-dents ? On est loin des bains de foule de Chirac. C’est ça la France pacifiée et rassemblée ?


  • - Je ne sais pas si vous avez remarqué ma chère Lucette la vache à lait, c’est là que je me rends compte que malheureusement, je vous ai beaucoup moins bien photographié que le porc.


Commentaires suivants