Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Algérie : fin de la manne pétrolière et impasse économique et sociale

En Algérie, le Hirak a débuté le 16 février 2019 en protestation contre la candidature du président Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel. Il s’est ensuite transformé en lame de fond contre le « Système » qui a fait main basse sur le pays depuis l’indépendance de 1962. Or, si le Covid-19 a mis un terme (provisoire) aux immenses manifestations populaires, la crise politique, sociale et morale demeure sur fond d’épuisement de la rente pétrolière et donc de naufrage économique...

 

L’Algérie a connu son pic pétrolier entre 2005 et 2007 avec 2 millions de barils/jour, puis, la courbe décroissante s’amorça. Jusqu’en 2014, la baisse de production fut voilée par l’envolée des prix, mais, depuis le 3e trimestre 2018, le ralentissement se fait dans des proportions inquiétantes. Cette année-là, la production algérienne a ainsi baissé de 70 000 barils/jour avec une production d’un peu moins de 1 million de b/j (966 000) alors que les chiffres officiels étaient de 1,2 million b/j.

Le choc est donc double, avec à la fois baisse du prix et épuisement des nappes. En effet, non seulement les gisements actuellement en activité déclinent, mais, encore plus grave, aucune découverte majeure susceptible de redresser le volume des productions n’a été faite.

La situation du gaz n’est guère meilleure. La production moyenne de gaz algérien est d’environ 130 milliards de mètres cubes. Or, comme 30 à 40 % de cette production sont réinjectés dans les puits pour qu’ils puissent demeurer actifs, le pays ne dispose en réalité que d’environ 86 milliards de mètres cubes de production commercialisable. De plus, sur ces 86 milliards de mètres cubes, environ 35 à 40 milliards de mètres cubes sont consommés localement pour la fabrication d’électricité. Dans l’état actuel de la production, il ne reste donc qu’une quarantaine de milliards de mètres cubes pour les exportations.

Comme pour le pétrole, les exportations algériennes de gaz sont en baisse. Elles sont ainsi passées de 64 milliards de mètres cubes en 2005, à 51 milliards en en 2018, puis à 48 milliards en 2019 et enfin à 41 milliards en 2020. Selon M. Abdelhamadjid Attar, actuel ministre de l’Énergie, en 2025, les exportations devraient atteindre environ 25 milliards de mètres cubes, soit moitié moins qu’en 2005...

Ces quelques chiffres illustrent le drame algérien. En effet, les hydrocarbures fournissent, bon an mal an, entre 95 et 98 % des exportations et environ 75 % des recettes budgétaires algériennes, ce qui permet, puisque le pays ne produit rien, d’acheter à l’étranger de quoi nourrir, habiller, soigner et équiper la population. Or, avec l’effondrement de la rente des hydrocarbures, comment l’Algérie pourra-t-elle encore satisfaire les besoins élémentaires de sa population ? Au mois de janvier 2021, l’Algérie comptait ainsi plus de 44 millions d’habitants avec un taux d’accroissement annuel de 2,15 % et un excédent de plus de 900 000 habitants chaque année.

La leçon des crises des années 1986, 1990 et 1994 n’ayant donc pas été retenue par le « Système », l’économie algérienne ne s’est pas diversifiée et elle a continué à vivre sur la rente des hydrocarbures. D’où l’impasse actuelle.

Pour tenter de calmer la révolte populaire qui gronde, les dirigeants algériens utiliseront donc leur joker habituel, à savoir la dénonciation de l’héritage colonial français. Mais ils l’ont tant de fois abattu que le Peuple va finir par ne plus être dupe…

Bernard Lugan

 

L’Algérie vers un sombre avenir, sur E&R :

 
 






Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le passé colonial francais ,c’est l’antisémitisme des oligarques du FLN .
    et si l’on parlait un peu du présent colonial de l’algérie en france ?

     

    Répondre à ce message

    • Au début des années 60, NASSER en visite en ALGERIE , s’étonnait de ce que les français avaient laissé , entre autres les terminaux pétroliers , terminés juste avant 1962 :" ce n’est pas vrai qu’ils t ’ont laissé tout ça ! " disait il à Ben Bellah....Le problème majeur du français , sur le plan international , c’est qu’il aspire à etre aimé par des gens qui n’ont rien d’aimable

       
  • #2677512

    Il n’y a que la " race humaine " pour se foutre dans des merdes pareilles ... avec toutes ces histoires de technologie à la con ...

    Les animaux ... eux se démerdent mieux que ça ...

     

    Répondre à ce message

  • Je rassure nos amis français, l’Algerie va bien et elle ira de mieux en mieux.
    Certes, on ne pète pas dans de la soie, mais sincèrement, on n’en a pas besoin.
    L’Algerie est confrontée aux agents mondialiste depuis les années 70, elle résiste comme elle peut.
    Je crains bien plus pour la France que ces mêmes agents mondialistes ont vermoulue de l’intérieur, et je constate malheureusement que les français sont bien plus préoccupés par la consommation que l’avenir de leur patrie

     

    Répondre à ce message

    • "Je rassure nos amis français, l’Algerie va bien et elle ira de mieux en mieux."

      Vu le nombre de clandestins (haragas), de demandeur de visas, de problème de succession au sein de l’appareil politique,le tout sur fond de crise économique (accentuée par le covid) soit tu es aveugle soit tu es menteur.

       
  • Réponse a résistance..
    Bravo oui vous avez raison. En même temps l’Algérie si elle résiste aux agents mondialiste depuis les années 70, ses cadres et politiques algériens et leurs profits, eux, ne résistent pas aux banques suisses mondialistes depuis les années 1960...et la tradition ne s’est pas interrompue depuis le FLN ou l’Independance !
    L’Algerie recordman de la fuite de ses capitaux vers la Suisse !...et dont je profiterai jamais sa population.

     

    Répondre à ce message

    • Ouais, toujours les memes arguments poussifs.
      Oui, on sait que certains détournent, il faut aussi reconnaitre que l’algérien accede à la propriété pour pas grand chose, des millions de logement ont été distribués ses dernières années, l’eau et l’électricité ainsi que l’essence sont très peu cher, les aliments de 1ere nécessité sont subventionné, les soins et les etudes sont gratuit. Plus de 115 grandes écoles supérieures et centres universitaire existent à travers tout le pays..
      Via l’ANSEJ, les jeunes sont aidés pour monter leur projets d’entreprise, et j’en connais beaucoup qui ont pu acheter leur camion ou des machines avec l’argent de l’etat.
      Toutes les infrastructures routiere , aeroportuaire ont été modernisé...
      Je veux bien croire qu’il y a des délinquant politique comme Sarkozy ou Cahuzac, force est de constater que l’algerien lambda profite lui aussi des largesses de l’Etat.
      Et, cerise sur le gateau , le pays trouve le moyen d’avoir une armée moderne et bien équipée.

      Force est de reconnaitre que l’immense majorité des richesses du pays sont employées au profit du peuple.

       
    • @résistance, (au bon sens ?)

      "Force est de reconnaitre que l’immense majorité des richesses du pays sont employées au profit du peuple."

      C’est de l’ironie dites nous ?

      Les pays du golfs redistribuent les richesses pour leur peuple résultat on a jamais vu de saoudien clandestins vendre des clopes à la sortie du métro, les algériens de Barbes à Saint Ouen, il n’y a que ça.

       
    • @charles X
      Argument totalement nul, donc je ne m’y attarde pas,
      juste vous rappeler que l’Arabie Saoudite, c’est le 2eme producteur pétrolier mondial juste apres les USA.
      Le revenu des hydrocarbures est juste 10 fois supérieur à celui de l’Algerie avec une population saoudienne moindre.

       
    • @charles X

      Tu rêves que l’Algérie se casse la gueule hein petit rageur ?

       
  • #2677681

    L’analyse me semble fausse, puisque le président Algérien a parlé hier soir à la tv algérienne, et a dit qu’il avait d’excellentes relations avec Macron, mais que des lobbys travaillaient à sapper les efforts entre les 2 pays. Il a même dit que le travail de réconciliation était en bonne voie. A aucun moment il n’a accusé la france de quoi que ce soit ...
    Au contraire il appelle les algériens à se retrousser les manches.

     

    Répondre à ce message

  • "les hydrocarbures fournissent, bon an mal an, entre 95 et 98 % des exportations et environ 75 % des recettes budgétaires algériennes [...] Au mois de janvier 2021, l’Algérie comptait ainsi plus de 44 millions d’habitants avec un taux d’accroissement annuel de 2,15 % et un excédent de plus de 900 000 habitants chaque année."

    La messe est dite.

     

    Répondre à ce message

  • @domus c’est justement ce mépris des habitants de cette terre de tribus et de sable qui les ont
    amener à demander leurs terres de tribus et de sable et comme me disait une algérienne la France ne construisait que pour eux...

     

    Répondre à ce message

  • Quelle tristesse pour l’Algérie, qui récupéra en 1962, un état performant et moderne "clé en main".
    Dès l’indépendance, le FLN promettait à sa population un avenir radieux et solide ...
    Quel gâchis !

     

    Répondre à ce message

  • #2678504

    L’Algérie est une poubelle, salim laibi n’avait pas tort sur ce coup !! Comment peut elle développer quelque chose quand elle peut même pas gérer les ordures et gérer aussi l’éducation inexistante de ces citoyens (mal traités mais mal éduqués aussi)

     

    Répondre à ce message

    • Oui c’est vrai j’ai vu plein de vidéos sur YouTube qui montrent la saleté omniprésente en Algérie, c’est dommage un tel gâchis pour un ci beau pays. Mais le pire là bas c’est les hôpitaux, c’est vraiment très sales partout même dans les maternités c’est dégueulasse franchement c’est incroyable.

       
    • Quand tu vois l’état de Marseille c’est pas étonnant. Les détritus sont rois Là bas. C’est vrai qu’il y a un gros manque d’hygiène et d’éducation en Algérie. Par exemple, mon mari est tunisien, je suis partie en Tunisie deux fois, la bas c’est tout propre, nickel, le Maroc pareil, peut-être mieux. Donc c’est vrai que l’hygiène est un gros problème Algero-algérien.

       
    • Annick,
      ça dépend peut être où vous êtes allée en Tunisie...
      Si par exemple c’est un peu plus propre en ville qu’il y a une vingtaine d’années je trouve, à la campagne c’est plutôt la cata. Je pense que c’est parce que la consommation de plastique et emballages divers a beaucoup augmenté.
      Il y a des décharges plus ou moins importantes et la où j’étais, les habitants avaient d’ailleurs travaillé les autorités pour qu’elles remedient à ce problème car il n’y a pas de ramassage.
      Il faut jeter les déchets à la "sortie" du village ou les brûler dans un fût. C’est ce que je faisais...
      Ce n’était pas un endroit touristique du tout, c’est une région agricole, rurale.

       
  • Des manifs de la faim dans plusieurs villes du Maroc : Tanger, Fnideq, le Rif,...
    Des indices Socio-économiques catastrophiques, une population affamée, SDF et analphabète qui n’a accès à rien, complètement livrée à elle même.
    Officialisation des relations avec Israël, participation et soutien aux crimes perpétrés par l’OTAN à travers le monde.
    Mais en narco monarchie LGBT sioniste, les sujets préfèrent parler de l’antique et éternelle Numidie, le pluri-millénaires voisin qui a enfanté plus de 90% des figures historiques nord africaines (cf Ibn Khaldoun).
    D’ailleurs le sport national au Maroc c’est de quémander l’ouverture des frontières terrestres avec l’Algérie, car on a rien à offrir à sa population hormis du blabla incongru.
    _

     

    Répondre à ce message

    • La tu parles de l’Algérie, parce que tout ce que tu décrit c’est exactement ce qui ce passe en Algérie(hirak, hirak, hirak) , pas au Maroc. Puis d’abord cet article parle de l’Algérie, pas du Maroc, si c’était comme ça au Maroc il y aurait des articles concernant le Maroc. Alors pourquoi parler du Maroc ? C’est peut-être la jalousie algerienne qui parle car au Maroc tout le monde mange à sa faim sans mane pétrolière. Donc tes mensonge ne servent à rien, les gens savent t’inquiète, tu te ridiculise en essayant de dévié le sujet sur le Maroc, tout le monde ris bien de vous pour ça. Et au fait les grands personnages historiques dont tu parles aucun est né en terre algérienne puisque à cette époque, l’Algérie n’existait pas, ils sont tous nés sur des terres marocaines(oui le Maroc souverains étatique existait déjà) l’Algérie n’existait pas à cette époque, la numidie n’était pas un pays. Donc pluri millénaire, tu devrais plutôt dire "pluri annuel" avec moins de 70ans d’existence. Ps : ibn khaldoun est un personnage historique tunisien, il est né à Tunis, il est mort au Caire, faut arrêter d’essayer de volé l’histoire de ses voisins sans arrêt ça devient comique. Cordialement.

       
    • #2679006

      Officialisation des relations avec Israël, ouai quand c’est poutine qui joue le jeu avec Israël la on dit plus rien, on n’entend les mouches pété. Ha mais oui c’est vrai poutine c’est le maître incontesté de l’Algérie alors on baisse les yeux et dit... Rien. Nada. Walou. On baisse les yeux et on se soumet volontiers. C’est rigolo. Oublie le Maroc, car le Maroc ne pense pas à vous. Pourquoi ? Parce que chaque être humain sait que : l’ Algérie, terre de colonie, peuple soumis. C’est drôle parfois les expressions sont tellement vrais.

       
    • Oui donc si on comprend ton raisonnement, Algérie : fin de la manne pétrolière et impasse économique et sociale, tout ça c’est à cause du Maroc ?
      Vous êtes vraiment une bande de clowns, je pensais pas que les algériens étaient abruti à ce point.

       
    • Ibn khaldoun était tunisien. Quand bien même il serait né en Algérie (actuelle) il ne pouvait pas être algérien puisque l’Algérie n’existait pas à son époque.

       
    • Rza tu est algérien, tu lis un article qui parle de l’Algérie. Et dans ton commentaire tu dis que les marocains ne font que parler du voisin multi millénaire. La preuve, tu est la a parler du Maroc. Bien tenté l’inversion accusatoire ! Les marocains ne calculent pas un pays de perdant je te rassure. Les algériens sont obsédé par le Maroc, la preuve c’est toi. Et ne mélange pas tout, le Maroc est millénaire, l’Algérie à quelques décennies. La numidie n’était pas un etat, et puis si ça serait le cas, les numides sont plus proches des tunisiens que des algériens. Parce que après les marocains peuvent très bien dire que le Maroc existait à travers les maures qui sont les ancêtres des marocains. Mais non, puisque les maures ne formaient pas un état, la nation Maroc fur fondé en l’an 789. Mais c’est déjà mieux que l’an 1962.

       
Afficher les commentaires précédents