Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Angleterre : le réseau pédophile VIP toujours dans la ligne de mire de la police

On était ces derniers temps à parler de meurtres d’enfants commis par le réseau pédophile de Westminster, un réseau londonien VIP dans lequel on retrouvait plusieurs politiciens et qui était actif au moins dans les années 70 et 80. On a aussi appris que la police travaillait sur une liste de plus de 1 400 pédophiles, dont un nombre impressionnant de politiciens et de gens du show-biz. Des victimes tentent encore de se battre pour mettre à jour certains réseaux, et sans elles il ne se passerait strictement rien.

Mais la grande info qui est sortie fin mai, c’était cette liste de 1 433 pédophiles (tous des hommes) sur lesquels la police est en train d’enquêter, parmi lesquels 76 politiciens, 43 artistes du monde de la musique et 135 représentants de la télé, de la radio et du cinéma [1]. Cela, c’est le cru 2014 des personnes dénoncées par diverses victimes, dont quelques uns ont été condamnés, comme le présentateur Rolf Harris, l’ami de Savile Gary Glitter, ou d’autres pédophiles de la BBC. Mais, tous ont été jugés comme des prédateurs isolés alors qu’il est clair qu’ils s’organisaient à plusieurs.

Mais ce sont aussi des centaines d’établissements comme des écoles ou des hôpitaux qui se trouvent dans la ligne de mire : 154 écoles, 75 orphelinats, 40 institutions religieuses, 14 établissements médicaux (très prisés par Jimmy Savile notamment), 9 prisons et centres pour jeunes difficiles, mais aussi des établissements militaires.

Quant aux victimes, les enquêteurs de cette opération appelée « Operation Hydrant » estiment qu’elles pourraient être des dizaines de milliers, et ils appellent à ce que les victimes soient davantage prises en compte.

Car en effet, jusque-là, et comme c’est le cas chez nous et ailleurs, on fait tout pour masquer la réalité des abus sexuels sur les enfants, ce qui entraîne une véritable catastrophe de santé publique. Mais avec le scandale de Jimmy Savile qui a éclaté en 2012, et son millier de victimes probable, les victimes se sont mises à parler, enfin, de ces réseaux qui les ont détruits. Jusque-là, leurs témoignages n’étaient pas pris au sérieux, et quand ils l’étaient les enquêtes étaient stoppées dès qu’on remontait à des VIP. Depuis 2012, les dénonciations d’abus sexuels sur des mineurs ont augmenté de 71 %, 116 000 dans l’année [2], dont la moitié concernaient des abus survenus dans le passé.

Du coup, les anglais commencent à considérer qu’il s’agit d’un problème de santé publique.

On a reparlé de ce garçon d’une dizaine d’années mort écrasé par une voiture, de manière intentionnelle, et d’un autre qui a été étranglé par un député. Cela, c’est une ancienne victime surnommée « Nick » qui l’a dit à la police et aussi aux médias, il y a déjà quelques mois.

Le réseau en question organisait souvent des partouzes dans de luxueux appartements d’un complexe appelé Dolphin Square, à Londres. Selon la police, les accusations au sujet de ce gang sont sérieuses et elle est en train de faire des recoupements avec des disparitions de mineurs dans le secteurs à cette époque.

 

Le politicien inconnu qui dit que c’est pas lui

Le 26 mai, un article relatait le témoignage d’une femme qui a levé son anonymat pour parler d’un gros réseau pédophile très probablement lié au réseau de Westminster. Esther Baker a dénoncé ce réseau, dont faisaient partie des gens puissants, à Cannock Chase, à 20 km au nord de Birmingham.

Esther Baker dénonce un politicien en particulier, qui violait régulièrement des mineures pendant que des flics montaient la garde (mais ils participaient aussi). La jeune femme a identifié plusieurs de ses abuseurs auprès de la police, au cours de 33 heures d’audition au total. « J’ai parlé parce que j’espère que d’autres victimes suivront », a-t-elle dit au Guardian. « Je sais ce que c’est que d’être la première à venir parler de cela, cela fait peur mais je me sens encore plus forcée de m’exposer pour me protéger. »

La jeune femme de 32 ans a déclaré que ce politicien avait commencé à la violer quand elle avait environ 6 ans,et cela a duré au moins jusqu’à ses 11 ans. Apparemment, ce politicien est toujours en vie (c’est une chance car ils ont tendance à passer l’arme à gauche assez vote après avoir été exposés dans les médias, comme ce fut le cas de Leon Brittan ou Lord McAlpine), et il serait même toujours actif en politique.

Lire la suite de l’article sur dondevamos.canalblog.com

Notes

[1] Hélas, 216 d’entre eux sont déjà morts, mais cela en laisse plus d’un millier à renvoyer devant les tribunaux si on parvient à retrouver assez d’éléments à charge.

[2] Pour comparaison, en France nous avions 6.000 plaintes pour viols sur mineurs et 10.000 plaintes pour agressions sexuelles sur mineur en 2012. On est donc très loin des chiffres anglais, même avant le scandale Jimmy Savile. J’en conclus que l’ampleur de la catastrophe est encore plus sous-estimée que je ne le pensais et il est très probable qu’on n’en soit même pas à un viol sur 10 de dénoncé.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ces types ont commis un nombre considérable de crimes, durant des décennies, en toute impunité, parce qu’ils étaient CHARLIE.

     

    • J’ai l’impression que la justice de ce pays fonctionne a 2 vitesses ;

      Meme si sur ces faits ce sont des "élites" qui sont dénoncées, et ce a juste titre, et je m’en réjouis, J’ai l’impréssion que cela sert a cacher ou dissimuler d’autres affaires de pédophilie peut etre encore plus graves et plus atroces que celles ci !

      Je veux parler de gangs de pédophiles pakistanais qui pendant aussi des décénies ont violés et torturés des milliers d’enfants britaniques et dont les agissements etaient connus des services de police.
      Le mois dernier encore :
      Deux jeunes écolières de la périphérie de Londres ont été victimes d’un réseau pédophile pakistanais à grande échelle.
      Une des filles, âgée de 12 ou 13 ans au moment des faits, affirme avoir été violée à 60 reprises.
      Ce scandale a etait vite, tres vite étouffé et quand ont a interrogé la police qui (etait au courant) elle a dit qu’elle avait ordre ne ne pas intervenir car les coupables etaient TOUS musulmans et que les victimes etaient bien blanches et chretiennes et qu’ils ( les autorités ) voulaient surtout pas faire de scandale et ne pas etre traités de racistes islamophobes ! ! !
      Quand je lis souvent sur ER que les élites américano-sionistes font tous pour detruire et diviser le monde musulman, pourquoi dans certaines affaires comme celle ci, ils les couvrent ?


  • J’aimerais comprendre pourquoi l’âge de 6 ans attire toujours les pédophiles ? J’ai moi-même été approchée par un de ces prédateurs à cet âge-là mais comme tout le monde se méfiait de lui, il n’a pas pu faire ce qu’il espérait.

    Je regarde mon fils de 6 ans, et je vois qu’il devient pudique, réfléchi, se pose des questions existentielles. Et un tas d’autres choses mais est-ce que ce ne serait pas dans le but de pervertir ce début de sagesse, de casser leurs principes qui deviennent leurs fondamentaux ?
    Détruire leurs projets au moment où ils commencent à en avoir, peut-être dans l’intérêt de les asservir... ?

    Un peu comme la méchante Lulu.

     

    • Parce que absorber l’énergie qui se dégage de l’innocence est un un délice et la capter comme on capte un souffle donne l’ivresse du pouvoir qui lui fait (illusion !) se sentir vivant intensément...jusqu’au prochain crime.Et massacrer le sacré est toujours chouette (!) pour qui pense échapper à certaines lois justement inviolables...
      Le pouvoir est une drogue et je vous renvoie au témoignage,entre autres, de Cathy o’ brien pour ce qui est de la fragmentation de la personnalité due à ces tortures.
      Je plains aussi tous ces pauvres types qui ont ,en même temps ,saccagé leurs responsabilités quand ils avaient l’opportunité de faire du bien .
      L’expression "vous ne l’emporterez pas au paradis"n’est pas le fait du hasard:justement,si,et c’est là où tout le drame apparaît à la conscience,mais trop tard...
      Salutations