Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Communisme bien compris

Evo Morales offre au pape un crucifix en forme de faucille et de marteau

L’insolite cadeau du président bolivien Evo Morales au pape François – un Christ crucifié sur une sculpture en bois de la faucille et du marteau, symbole graphique du communisme – a semé la controverse jeudi en Bolivie, où certains le considèrent comme une « provocation ».

La sculpture a été réalisé par le père jésuite Luis Espinal, également poète et artiste, assassiné en 1980 par des paramilitaires d’extrême droite, auquel le pape a rendu hommage mercredi à son arrivée à La Paz.

 

« C’est une provocation, une blague »

« Nous sommes habitués à l’originalité créative du président Morales », a commenté Mgr Eugenio Coter, vicaire apostolique du département amazonien de Pando, interrogé sur ce cadeau qui a laissé le souverain pontife visiblement perplexe. « C’est une provocation, une blague », a estimé l’évêque bolivien Gonzalo del Castillo. La ministre de la Communication, Marianela Paco, a expliqué sur Radio Patria Nueva qu’il s’agit d’un cadeau symbolique, « parce que la faucille évoque le paysan et le marteau le charpentier, qui représentent des gens humbles, des travailleurs, le peuple de Dieu ». « Telle était l’intention de ce cadeau, il n’y en avait pas d’autre », a-t-elle assuré.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

Rappel – Hugo Chavez se réclame du « Christ révolutionnaire » (15 janvier 2010) :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1226996
    le 12/07/2015 par Soldat du Christ...
    Communisme bien compris

    Au revoir camarade,
    Que le Seigneur te protège
    Sur la route où veillera ton Ange,
    Que la Vierge te montre le chemin des étoiles,
    Où nous nous retrouverons demain !


  • #1227000
    le 12/07/2015 par alocubano
    Communisme bien compris

    Et en Septembre le Pape sera à Cuba.. Dans tout les cas le communisme est un système qui tire les gens vers le bas..

     

    • #1227038
      le 12/07/2015 par als
      Communisme bien compris

      Tiens donc... Il n’y a jamais eu de communisme, et vous le savez. Les régimes dont vous faîtes allusion sont des régimes d’oppression de classes sous faux-drapeau "communiste".

      Petite blague très répandue dans les années 60 au sein des les masses mystifiées par le capitalisme d’Etat que vous appelez communisme : Léonid Brejnev fait visiter à sa mère le Kremlin et toutes les richesses qu’il contient.
      « C’est très beau, fils, dit-elle, mais que feras-tu si les communistes reviennent au pouvoir ? »


    • #1227106
      le 12/07/2015 par alocubano
      Communisme bien compris

      Tout simplement car il est inaplicable (tout comme la démocratie) , mais nous en avons eu déjà un gros échantillon. L’idéologie en elle même ’sans classes sociales’ n’a aucun sens et va à l’encontre même de la nature humain et de la logique même. Et la démocratie idem, idéologie destructrice (même si belle sur le papier).


    • #1227115
      le 12/07/2015 par Maria-Magdalena
      Communisme bien compris

      Le capitalisme aussi tire les gens vers le bas...
      Pour le malheur des peuples, Satan règne en ce bas monde.


    • #1227171
      le 12/07/2015 par Rk
      Communisme bien compris

      "communisme" signifie "contre la communauté nationale".


    • #1227178
      le 12/07/2015 par karimbaud
      Communisme bien compris

      le capitalisme ultra-libéral, c’est pas mal non plus pour avilir les gens !...et si la solution était un certain équilibre, une coexistence, autrement dit une réconciliation entre tous ces paradigmes ou concepts .


    • #1227801
      le 13/07/2015 par passant
      Communisme bien compris

      Ce n’ était pas le communisme .
      Oui, on connait cet argument fallacieux.
      Quand un système, intrinsèquement pervers, ne fonctionne pas, ses adeptes osent affirmer que ce n’ est pas le vrai système, ou qu’il faut encore plus de ce système.
      Vous postez sur ce site et vous plébiscitez un système contraire à la nature de l’ homme, et qui lui enlève toute liberté d’ expression ?


  • #1227004
    le 12/07/2015 par Jean
    Communisme bien compris

    C’est peut être du communisme bien compris mais l’horizontalisation du christianisme est une hérésie chrétienne.

    Dans l’Apocalypse, l’Union soviétique est "le grand dragon rouge" : https://www.youtube.com/watch?v=RRB...

    "Je ne vous promets pas le bonheur en ce monde mais de l’autre" dit la très Sainte Vierge Marie à Bernadette Soubirou.

     

    • #1227048
      le 12/07/2015 par als
      Communisme bien compris

      Veuillez m’expliquer :

      Vous considérer probablement tous les thuriféraires serviles des chefferies "chrétiennes" successives (Alcuin,Thomas d’Aquin, Bossuet, Richelieu, etc.) comme des chrétiens fidèles au message du Christ.

      Ou donc rangez-vous le christianisme populaire et réfractaire de l’époque moderne (de Muntzer à Jacques Roux, des Fraticelles à Arnaud de Brescia) qui ont contesté au nom du christianisme tous les pantins politiques que vous considérez probablement comme les représentants du christianisme, et j’y inclue très tranquillement les rois de France.

      Puisque sous l’"Ancien Régime" tout le monde est chrétien, comment expliquez vous ces contestations chrétiennes (et pas seulement protestantes, loin de là) du pouvoir "chrétien" qui n’est qu’une mystification historique ?

      Que faîtes-vous des Cristeros qui ont lamentablement été abandonnés par l’Eglise romaine, dans une lamentable alliance USA-Vatican-Maçonnerie mexicaine.

      Que faîtes-vous des paysans chinois et des mineurs chrétiens chinois, les Taiping, qui au milieu du XIX ont été massacrés par tous les clowns capitalistes, notamment occidentaux ?


    • #1227163
      le 12/07/2015 par Hydro
      Communisme bien compris

      @als

      C’est le travail d’infiltration de l’église par les forces du judaïsme et de la maçonnerie. Ceci nous a été très bien décrit par la Très Sainte Vierge Marie dans le message de la salette, fatima, mais aussi par Léon de poncins, Mgr Jouin, Mgr Delassus, l’abbé Barruel, l’abbé gaume etc, etc...
      A partir d’une certaine époque, les points de vues dominants et relayés dans les merdias sont les points de vues du judaïsme et de la maçonnerie car ils en sont propriétaires. C’est aussi une des raisons pour laquelle les apparitions de la Vierge, les statues pleurant des larmes de sang, les miracles multiples ne sont jamais relayés et toujours dénigrés. Cela serait ridicule si ce n’était pas profondément criminel car la Sainte Vierge et au travers d’elle le Christ nous aime et veut nous sauver.
      Tout ce que touche la maçonnerie se transforme en merde et c’est directement lié à l’ange déchu qui leur sert de dieu. Sachant que leur seul ennemi est la sainte église car elle est la seule contre qui les portes de l’enfer ne peuvent prévaloir ce qui les enrages. La seule rançon que demande leur grand archiburne c’est la perte des âmes et particulièrement celle des catholiques. Et dans nos sociétés occidentales modernes, le libéralisme a achevé les catholiques qui s’ils sont libéraux ne sont ni catholiques, ni libéraux (Louis Veuillot - L’illusion libérale).
      Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu, ont négligé la prière et la pénitence et le démon a obscurci leur intelligence (ils sont incapables de discerner l’identité de l’Antichrist) ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux diable traînera avec sa queue pour les faire périr (Apoc 12,4). La Sainte Vierge à la Salette. Le bon gros catho embourgeoisé qui a peur des pauvres, achète sa conscience avec quelques aumônes alors qu’il est actionnaire, vit de ses rentes et adule un système qui s’est construit sur le sang des innocents massacrés par ces mêmes "frères", chantres de la bienséance républicaine maçonne et de leur descendance qui continue de perpétrer l’erreur initiale.
      Comme disait Williamson : De Dieu l’on ne se moque pas


    • #1227194
      le 12/07/2015 par Raphaël
      Communisme bien compris

      Pour als :

      Contrairement aux bouchers fanatiques que furent Müntzer, Jacques Roux ( qui voulait offrir à manger aux "patriotes" la chair des "fanatiques" guillotinés ) et les Taïping ( dont les dirigeants pratiquaient la polygamie tout en contraignant leurs fidèles à une chasteté pudibonde ), Alcuin a ouvertement critiqué son élève Charlemagne pour sa gestion catastrophique des révoltes en Saxe, et Saint Thomas d’Aquin a eu l’humilité de reconnaître que toute son oeuvre ( des dizaines de milliers de pages ! ) n’était que de la paille après une vision du Christ. Quant à Richelieu et à Bossuet, ils n’ont jamais été reconnus comme des héros du Catholicisme et encore moins comme des Saints ( Richelieu pour ses moeurs et ses alliances, Bossuet pour son gallicanisme et son esprit de courtisan ).


    • #1228197
      le 14/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      Depuis bien longtemps cette l’Église ( la notre, l’originelle, la seule & l’unique, celle de Pierre) subit les influences maçonnique, judaïque, moderniste...
      Malheureusement peu d’homme ont un sens de la fidélité aujourd’hui et depuis bien longtemps là aussi...
      Consumérisme, culte de soi, ego surdimensionné, liberté de (faux cultes), sont monnaie (trop) courante malheureusement là aussi..
      Et tout le monde se sent obliger d’en discuter ou d’en donner sont propre avis...
      Alors que la foi, nous demande de croire et pas de comprendre, l’amour, la foi, la communion, fait le travail et cela suffit aux fidèles !
      Les hommes tel que Mgr Lefebvre, sont unique, ceux qui nous donnent l’explication à ces hérésies, à cette apostasie, aussi, Mgr Delassus, Bossuet,Léon de Poncin, etc...
      Le message de Notre Dame de la Salette, Notre Dame Fatima, Notre Dame d’Akita, etc...
      Nous en donne l’explication, la Vérité, le Sens, etc...
      Seul, la prière et le combat apostolique, mais aussi la résistance, rappelons-nous la guerre de Vendée et ces Chouans Soldats du Christ-Roi...
      Mille mercis aux Catholiques Fidèles, de l’Église de Pierre, seule et unique, de NS Jésus Christ-Roi de son Cœur Sacré et de la très Sainte Vierge Marie et de son Cœur Immaculé...
      ✞ “ Que Dieu nous vienne en aide contre cette apostasie,et ces hérésies... ” ✞
      « Extra Ecclesiam nulla salus »


  • #1227013
    le 12/07/2015 par promsas
    Communisme bien compris

    Les gens les plus fascinants sont toujours ceux qui concilient des paradoxes. Ce Chavez, Marxiste et Chrétien ! aussi certains franco maghrébins, certains métisses (comme Dieudonné), des gens qui viennent d’un milieu modeste et qui réussisse à gagner de l’argent, les gens timide qui cache une grande intelligence ou puissance, on peut même citer Soral qui est blanc, de souche mais qui connait très bien les arabes et les noirs pour avoir boxer avec eux. Les amérindiens ou africains qui concilient coutumes ancestrales et christianisme. etc.... Ces gens là ont une grande richesse.

     

    • #1227095
      le 12/07/2015 par JFR
      Communisme bien compris

      Très beau message. D’origine antillaise, il me parle particulièrement. C’est ainsi que les cultures se sont, parfois dans la douleur, enrichies à travers les siècles. À l’opposé du multi-culturalisme actuel qui est en fait l’uni-culturalisme : la mort de la culture, et le triomphe de l’argent et de la médiocrité.


    • #1227369
      le 12/07/2015 par Malko Linge
      Communisme bien compris

      @ promsas _ C’est ça le vrai métissage positif et enrichissant. Pas le faux métissage imposé et stérile type benethon.
      On peut aussi parler du jazz : des esclaves noirs qui entendent les riches blancs jouer de la musique classique (bach, beethoven) au piano, qui trouvent ça beau et qui, le soir, se réunissent pour improviser avec les moyens du bord et sans formation musicale une musique qui ressembla d’abord à du classique altéré et laid pour donner finalement de magnifiques nouveaux genres musicaux, du jazz, du blues etc. ...


  • #1227015
    le 12/07/2015 par passant
    Communisme bien compris

    " des gens humbles, le peuple de Dieu ".
    Non, Dieu ne verse pas dans la lutte des classes, tous les hommes sont ses enfants, quel que soit leur statut social.
    Ce cadeau est une offense aux 150 millions de morts du communisme, sans compter les victimes indirectes qui sont encore plus nombreuses.
    Les Rouges, toujours dans la récupération des idées des autres, des véritables marchands de tapis, proximité idéologique oblige avec ces derniers.
    Mais ce n’ est pas un hasard si ce cadeau a été offert à cet agent mondialiste qu’ est Bergolio.

     

    • #1227175
      le 12/07/2015 par Gotfried
      Communisme bien compris

      Matthieu 19,24 :
      « Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »

      Le riche ne peut rester riche qu’à condition de ne pas partager. Et quand il donne, il est susceptible de le faire ostensiblement et en fanfare, pour s’entendre flatté qu’on dise de lui qu’il est généreux, rajoutant ainsi l’orgueil à l’avarice.

      La communauté des biens est le seul régime qui rend sans objet l’avarice. Les fruits du travail étant versés au patrimoine commun, l’unique "orgueil" qu’il reste est celui de servir au mieux sa communauté. La règle de Saint Benoît est communiste de fait.

      Le communisme est une des plus anciennes idées au monde, mais aussi une réalité qui n’a cessé de reculer au fur et à mesure des grignotages marchands et des progrès du commerce. On parle encore, en France, de "communes", héritage historique de la plus vieille organisation politique qui soit, et de la nécessité de s’assurer que l’intégrité des "communs" soit respectée. Etaient communs tous les prés, toutes les bois, tous les champs, tous les marais et tous les chemins qui n’avaient pas été enclos, privatisés, accaparés, et qui étaient à l’usage de tous. C’était du communisme de fait.

      Dans le mariage encore, on peut opter pour la communauté ou indivision des biens. Mais ce n’est qu’un cas particulier survivant d’un statut juridique plus ancien et plus général, où plusieurs personnes pouvaient former une communauté de biens, dite "communauté taisible", qui permettait entre autre de la rendre pérenne au delà des existences individuelles, en supprimant l’acte d’héritage : la part du mort retourne à la communauté, le nouveau-né acquiert une nouvelle part créé pour lui dans le patrimoine commun. Là encore, c’est du communisme de fait.

      Ce statut juridique ancestral a bien sûr été remis en cause par Napoléon. Le Code Pénal proclame : "Nul n’est tenu de rester dans l’indivision", dans le but de favoriser l’individualisme et de lui permettre de déchirer les communautés en lambeaux, elles qui étaient particulièrement autonomes et hostiles à la conscription, qui leur faisait perdre des bras. Auparavant déjà, les physiocrates (ancêtres des libéraux), critiquaient ce système qui entravait la marche du commerce des terres et de leurs produits, et l’emploi. Avant que le petit caporal ne promulgue ses lois, Gracchus Babeuf était exécuté pour avoir, le premier, réellement inventé le communisme politique.


    • #1227255
      le 12/07/2015 par Vanda
      Communisme bien compris

      Vous n’y êtes pas Passant , à votre place j’aurais parlé des 500 millions de morts du communisme .....ça aurait fait plus crédible .
      Pour ma part , j’en attribue tout au plus 35 millions ( URSS, Chine , Cambodge , etc.....) ce qui suffit amplement à être méfiant vis à vis des formes que le communisme a pu prendre et qui ne rejette pas le principe du communisme .
      Avec 150 millions , c’est sûr que" circulez , il n’y a rien à voir "


    • #1227257
      le 12/07/2015 par kasiar
      Communisme bien compris

      @Gotfried

      Oui mais le communisme sans religion c’est un peu comme la science sans conscience .


  • #1227039
    le 12/07/2015 par ptitpère
    Communisme bien compris

    A noter que le projet des "élites" pour le monde est un communisme planétaire, et non pas un libéralisme comme certains le pensent - sauf pour les grosses fortunes à la tête des grandes banques et autres entreprises transnationales, qui elles continueront de ne verser aucun impôts. Pour faire simple on privatise les profits (pour un très petit nombre) et on nationalise les dettes (pour les masses).

     

    • #1227344
      le 12/07/2015 par bla
      Communisme bien compris

      et donc ce n’est pas du communisme..


    • #1227819
      le 13/07/2015 par passant
      Communisme bien compris

      Oui, leur projet est le communisme planétaire, leur projet messianique, et pour brouiller les pistes , ils dénoncent comme " libérale ou " ultra libérale ", la société qu’ ils veulent nous imposer .


  • #1227043
    le 12/07/2015 par max slim
    Communisme bien compris

    salut les brothers,
    n’oublier pas que l’église soumis au nouvel ordre mondiale ne fait que produire et gérer la mort spirituelle du peuple des croyants, pour que ce peuple soit ensuite au service des politocard paillasson de tout poil. et ce qui est de la croix, le crucifix n’était que l’instrument de mort des romains qui à torturer notre frère Jésus et bien d’autres, celà n’a rien de chretien le vrai symbole chretien c’est le poisson référence à la pêche miraculeuse.


  • #1227053
    le 12/07/2015 par Ted Raquais
    Communisme bien compris

    Oui c’est très cocasse, à mon avis Evo Morales, comme Hugo Chavez font ce malheureux oxymore entre NSJC et Marx parce que très enthousiaste mais un peu déstructuré par l’esprit républicain de 89 et sa république universelle. Ils ne sont sûrement pas au courant de l’apparition de Notre de Fatima en 1917 qui a annoncé cette abomination communiste, ni des encycliques de Pie IX, Saint Pie X ou Léon XIII qui ont dénoncé, le carcan rouge-démon qui s’abattrait sur le monde. Donc il le donne tout sourire, Monsieur Bergoglio lui les connait sûrement ces encycliques, ils pensent à ces copains du Rotary club argentin et sait ce qu’il fait, il l’a donc très mal pris, si Monsieur Morales le savait c’est une très grande insulte qu’il aurait fait à un vrai pape. Monsieur Bergoglio le sait très bien. C’est très cocasse.


  • #1227060
    le 12/07/2015 par Loup blanc
    Communisme bien compris

    Le communisme, c’est du christianisme sans Dieu (c’est d’ailleurs ce système qui a permis de passer "en douceur" du monde sans Dieu au monde capitaliste). Une vulgaire imitation.
    Donc le Christ sur un marteau et une faucille c’est un anachronisme, un pléonasme.
    C’est le marteau et la faucille qui sont au service du Christ et non l’inverse.
    Ces gens qui inversent toujours tout, c’est agaçant. Ça prouve que ces gens divinisent le communisme davantage qu’ils divinisent le Christ.

     

    • #1227480
      le 13/07/2015 par kalki
      Communisme bien compris

      Le Christ sur le symbole du matérialisme (dialectique et historique), ce n’est pas un "anachronisme" ou un "pléonasme", mais un blasphème, une absurdité, un non sens, voire une imbécillité. C’est dommage, car j’ai de la sympathie pour Evo, pour ses quenelles aux Etats-Uniens, mais question religion ou spiritualité, il devrait s’abstenir....


    • #1227505
      le 13/07/2015 par bofpwr
      Communisme bien compris

      Ce n’est pas le Communisme qu’ils divinisent, mais l’être humain — sa représentation symbolique.

      L’Homme Nouveau, etc...


  • #1227081
    le 12/07/2015 par anonyme
    Communisme bien compris

    "Communisme bien compris"

    Il me semble qu’il s’agisse ici d’une ironie sur ce syncrétisme, le communisme étant athée et le catholicisme ne l’étant pas... (?)

    De toute façon c’est assez récent cette interprétation ou théologie, donc bon... et je suis sûr que, en se basant sur un verset controversé, car n’existant pas dans les plus anciens écrits (ou manuscrits ?), on arriverait, en tripatouillant dans tous les sens, à nous montrer un Fils de Marie (Sur eux deux la Paix d’Allâh) collabo (ou collaborationniste), histoire de faire coller tout ça avec une certaine idéologie...

    Dois-je être plus précis ?

    Bref, tout ça n’est pas très sérieux et même insultant...

    Postscriptum : Je ne suis pas (ou, plus, serait plus correct ?) chrétien, j’ai donc aussi plusieurs critique à leur égard (toutes tendances confondues, avec chacune leurs spécificités), divergences pas inconnues d’ailleurs et non cachées aussi (pour qui s’y intéresse un peu), mais n’étant le sujet, je ne les expriment pas ici. Il me semble qu’il était de mon devoir de préciser ceci, afin d’éviter toutes confusions, merci...

     

    • #1227154
      le 12/07/2015 par anonyme
      Communisme bien compris

      Après réflexion j’ai un doute, je ne sais plus s’il s’agisse du verset auquel je pense ou d’un autre, ou des deux... ?

      Bref, comme je ne l’ai pas dit, je laisse ceux qui ont deviné lequel il s’agisse, ou le pensent (pour rappel César est l’envahisseur de l’époque, non ?), aller vérifier s’il est bien dans les plus vieux manuscrits, puis, tant qu’on y est, si ceux-ci porte bien le nom de l’Apôtre qu’on leur porte ou s’il est inconnu...

      Quoi qu’il en soit, ça ne change rien au reste que j’ai dit plus haut, mes excuses...


    • #1227300
      le 12/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @anonyme
      Le Communisme est une hérésie...


    • #1227652
      le 13/07/2015 par anonyme
      Communisme bien compris

      Voui, tout comme la laïcité... : )


  • #1227085
    le 12/07/2015 par Xavier57
    Communisme bien compris

    Un objet totalement blasphématoire. Le Christ n’a rien à voir avec le communisme et la politique. A quand un crucifix en forme de démonte pneu ?

     

    • #1227251
      le 12/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      Honnêtement, je serais à la place de Jésus, ça me ferais mal au bide de voir mes fidèles se trimbaler avec ma carcasse clouée sur une croix. A savoir que techniquement Jésus n’a pu imposer lui-même cette symbolique. C’est probablement blasphématoire pour l’autorité religieuse, mais je doutes que Jésus se préoccupe de symbolisme. Comme l’habit ne fait pas le moine, le crucifix ne fait pas le chrétien.


    • #1227416
      le 12/07/2015 par Alex
      Communisme bien compris

      @MaxC :

      Bonjour,

      Le Christ ne va pas sans son Eglise, les deux sont indissociables.

      Dire que ca fait " mal au bide " de Notre Seigneur Jésus-Christ que ses fidèles se trimbalent avec sa "carcasse" sur "une" (La) croix,c’est surtout cela le blasphème.

      Probablement votre connaissance de la Religion Catholique et de son Eglise (pré-Vatican II) est fort restreinte (sans vous offensez, on ne peut pas tout savoir).

      Comme vous n’avez 1) ni l’autorité, 2) ni les connaissances pour "douter" de quoi que ce soit concernant Jésus, commencez par consacrer du temps à la lecture des Docteurs, des Saints, des Pères, des Papes de l’Eglise Catholique.

      La Croix est un symbole sacré, non pas " pour l’autorité religieuse " mais pour la Seule et Unique Véritable Eglise de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui est l’Eglise Catholique (pré-conciliaire, bien entendu), dont les membres sont les seuls pasteurs légitimes.

      "Techniquement" (?) Jésus aurait très bien pu instaurer lui même ce symbole, même si rien ne nous pousse à le penser. Ce qui est sûr, c’est que c’est sur cette croix qu’Il a choisi de mourir. Non pas au bûcher, non pas par lapidation, non pas par l’épée, non pas par la maladie, non pas à la guerre, mais bien sur la croix.

      " Le crucifix ne fait pas le chrétien " . Le sens de cette phrase m’échappe. Certes, il ne suffit pas de porter une croix pour être chrétien, mais un chrétien qui ne respecte pas la croix n’est pas un véritable chrétien.

      Cordialement.

      PS : Je vous prie de ne pas confondre la fermeté de mes convictions avec de l’agressivité, je n’ai rien contre vous cher ami.


    • #1227451
      le 13/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      Oui @MaxC , Alex vous a donnez une explication plus que claire vous débordez par vos propos pardon, mais c’est offensant...
      Ne soyez pas si direct quand il s’agit de foi pour des Catholiques Traditionalistes c’est dur comme termes...
      Que Dieu, NS Jésus Christ-Roi pardonne cette fougue injustifié


    • #1227549
      le 13/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      Oui @MaxC , Alex vous a donnez une explication plus que claire vous débordez par vos propos pardon, mais c’est offensant...
      Ne soyez pas si direct quand il s’agit de foi pour des Catholiques Traditionalistes c’est dur comme termes...
      Que Dieu, NS Jésus Christ-Roi pardonne cette fougue injustifié @MaxC


    • #1227576
      le 13/07/2015 par huckle
      Communisme bien compris

      Totalement d’accord avec MaxC.
      L’essence de la religion ne se trouve certainement pas dans des symboliques ou règles choisies par des hommes imparfaits (et parfois manipulateurs).
      Il n’y a d’ailleurs pas besoin de se farcir tout le dogmatisme des pères de l’Eglise pour se sentir en communion avec le créateur. A un moment donné il faut sortir le nez de ses bouquins et respirer la vie, la nature, ce qui nous est offert à tous. Sinon on tombe dans les travers talmudistes, pour faire une comparaison. La religion se vit, et les techniciens de la religion ne la vivent pas.

      La croix n’existe pas dans les premiers symboles chrétiens. Je préfère le poisson.


    • #1227591
      le 13/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      Vous ne semblez pas considérer que je ne suis pas chrétien et si Jésus vous a appris à lire le français, vous noterez que je dis : "si j’étais à la place de Jésus". Je parle de mon bide et de ma caracasse. Et je sais parfaitement ce que je fait quand j’emploie cette phrase ici.

      Maintenant, si vous trouvez ça offensant, et que vous jugez que votre église à plus d’importance que la logique, grand bien vous fasse. Vous ne m’empêcherez pas de dire ce que je penses, parce que justement je penses que c’est logique et ça ne represénte aucun offence envers Jésus. Si Jésus est, alors il est de mon côté.

      Vous avez vu le mal, alors que je décris le bien. Argotiquement parlant, mais le fond est positif. Et votre église parlons en, est-elle encore en mesure d’avoir une quelconque autorité quand elle possède elle même une banque - mère de tout les vices.

      Cher amis, je respecte les croyants, pas les fous d’église avec de telles oeillères qu’ils en perdent le bon sens. Jésus chasserait vos maitres de vos temples comme il a chassé les marchands. Et il y a rien de moins Chrétien qu’un Catholique de l’église romaine. Posez vous au moins la question bon sang, que penserait Jésus de mon message. En toute honnêteté.

      Vous oubliez aussi que même si je ne l’exprime pas par écrit, je le penses. Et que si quelqu’un doit me juger, ce n’est certainement pas quelques "catholiques" sur internet. N’est-ce pas ce que vous apprend votre Seigneur en premier lieu.

      Vous vous fourvoyez en débat de chastetée sans fin, j’ai rarement vu une page aussi insipide que les discussions ici présentes. De la fausse politesse, des courbettes à rallonges pour au final montrer à tout le monde que l’union autour du message du Christ, c’est pas gagné. On dirait des discussions internes d’un parti politique, avec ses tendances, ses noms de leaders, ses sujets de prédilection.

      La réalité c’est que pendant que vous vous enfermez dans l’église, d’autres se rapprochent peut être du vrai message dénuée de tout l’apparat et le cirque des rituels sans fin. Clairement, l’église ? mais quelle église ? vous voulez que je dénombre la liste des tendances qui parlent tous au nom de Jésus, avec la même autorité que vous ici présent ? Tiens ce matin, j’ai encore eu un prospectus des mormons, avec le Christ par ci et le Christ par là.

      Bref, si je vous ai fait mal, je vous prie de m’en excuser, mais ma liberté d’opinion prime sur la susceptibilité conditionnée. Je persiste et signe.


    • #1227641
      le 13/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      Je rajouterais tout même cette petite pensée qui en dit long et qui résume ma tartine ci dessus :

      Jésus (votre Seigneur) lavait les pieds de ses apôtres, les catholiques baisent les bagues des cardinaux (qui se font appeler Monseigneur).

      Matthieu 23:9 - Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.


    • #1227684
      le 13/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @MaxC
      Je vois bien là ta liberté de ton que je respecte pour tes fines analyses
      Que Dieu te garde ou te protège à ton choix puisque tu n’est pas Catholique...
      A bon entendeur salut MaxC toujours heureux de te lire....


    • #1227686
      le 13/07/2015 par farido
      Communisme bien compris

      Ah, ils sont forts ces polytheistes !!!


    • #1227752
      le 13/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      @Soldat du Christ...

      Merci mon ami, crois moi que si il y a avait autant de blasphémateur que moi sur terre, vous seriez bien plus à votre aise. J’ai un rapport à l’église (contemporaine) difficile depuis que j’ai entendu ma mère me dire après être sortie des cours de danse dans l’église du village qu’elle ne croyait pas en Dieu mais en Jésus oui ?!?!

      Cours de danse, parce que maintenant pour le peu de mamies qui restent à l’église, c’est soirée disco, musique et danse. Entends bien mon second degré, ce n’est pas de la disco, mais ça ressemble de plus en plus à une sorte d’avatar évangéliste. On ne t’apprend plus la Trinité, mais la salsa (encore du second degré).

      Si l’église se meure, c’est que le ver est dans la pomme. Et quelque part, loin de blasphémer Jésus-Christ, et Dieu, je ne fais que les défendre si tu regarde au fond de mon argot. Parce que je penses que c’est justement les cuistreries qui finiront d’achever le peu qui reste de la parole de Jésus. Et j’assume mes actes devant l’Éternel, lui sait ce que j’ai au fond de mon cœur.


    • #1227756
      le 13/07/2015 par Alex
      Communisme bien compris

      Et il y a rien de moins Chrétien qu’un Catholique de l’église romaine.



      Cette phrase résume bien votre degré d’aveuglement extrême, ainsi que la cause que vous défendez (malgré vous peut-être). Les Franc-maçons de la révolution ont eu aussi inventé une foule de doctrines pour accorder leur dogmes avec le pseudo-enseignement du Christ, qui aurait été si différent de celui de l’Eglise. Lisez Mgr Delassus.

      L’enfer est pavé de bonnes intentions. Même si vous "pensez" défendre le bien, vous faites le mal.
      Des milliers d’hommes ont pensé faire le bien en attaquant l’Eglise Catholique, alors qu’ils ne faisaient que desservir la cause juive.

      Vous dites qu’il n’y a pas besoin de " se farcir les écrits des pères " pour être en communion avec le Créateur.
      Je vous répond que :
      1) dans ce cas, n’ouvrez pas la bouche, puisque vous avouez votre inculture
      2) Il n’y a de communion avec le père que celle de Jésus Christ et de son Eglise (Catholique Romaine).
      3) Le Fantasme d’un christianisme primitif "trop différent de celui du catholicisme de l’Eglise" est une fable. Le christianisme primitif a débouché sur l’Eglise.

      Comme vous n’aimez pas l’Eglise, mais que vous voulez aller au paradis, vous vous inventez votre propre religion, sous couvert de " logique ". Comme si votre logique humaine pouvait dépasser celle des Pères sous l’influence de l’Esprit Saint.Comme si l’enseignement de l’Eglise n’était pas soumis à la plus rigoureuse raison.

      Je vous le répète une dernière fois : Hors de l’Eglise, point de Salut.

      Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables

      Bien à vous, mon cher frère, en espérant que Dieu vous éclaire.


    • #1227770
      le 13/07/2015 par Alex
      Communisme bien compris

      Réponse à MaxC, partie 1/2 :
      Cher MaxC, en relisant votre message je me suis senti obligé d’en écrire un plus long que le précédent.

      Je n’ai nullement l’intention de vous empêcher de dire ce que vous pensez.

      L’Eglise Catholique, ce n’est pas " notre eglise " , c’est La Seule et Unique Véritable Eglise de Notre Seigneur Jésus-Christ. Qu’il existe des mormons, des protestant, ou que sais-je, qui se réclame de Dieu, il n’y a qu’Une Seule Eglise qui persiste depuis 2000 ans, et dont les papes sont des successeurs de Pierre. "Tu es Pierre, et c’est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise".

      Vous pensez décrire le Bien, mais en attaquant l’Eglise, vous faites forcément le mal. Un monde sans banque n’existe pas, ne peut pas exister. Que je sache, le Royaume de France possédait lui aussi une banque. Où avez vous vu que la Banque est la mère de tout les vices ? Est-ce la un dogme de foi ? Je crois que c’est plutôt une généralisation. Banque, ca ne veut pas forcément dire usure, spéculation, esclavage par la dette.

      Renseignez vous un peu : l’Eglise d’aujourd’hui nous l’appelons Eglise conciliaire. Les Catholiques tradionnalistes savent très bien que la véritable Eglise Catholique (Celle d’avant Vatican II) est eclypsée, en concordance avec les diverses prophéties, dont celle de Notre Dame de la Salette, et avec certains textes pontificaux, tel celui de Léon XIII.

      Vous "respectez tout les croyants, pas les fous d’eglise". Autrement dit : vous respectez tout les païens, mais pas ceux qui croient au Christ et à son institution légitime. Je vous prie de me démontrer ce que les "oeillères" que j’ai m’empêche de voir. Pointez moi un fait. Essayez d’attaquer l’Eglise, exactement comme vous le demande la propagande maçonnique, élaborée précisément pour vous éloignez de celle-ci.

      Si vous connaissiez un tant soit peu la Religion du Christ, qui n’est pas l’image que vous vous en faites avec votre "libre analyse"(concept judéo-maçonique), aiguillée par vos passions et par la propagande moderne. Bien sûr que non, Jésus ne chasserait pas nos "maîtres". Au contraire, Saint Thomas d’Aquin a bénéficié d’une vision du Christ à la fin de sa vie. Lui, ce "technicien de la religion qui ne la vit pas".


    • #1227772
      le 13/07/2015 par Alex
      Communisme bien compris

      Réponse à MaxC, 2/2
      Pour finir, je ne vous juge pas. Vous écrivez quelque chose de faux, je le corrige, pour éviter que d’autre personnes ne s’égarent. Qu’on soit sur internet, qu’est ce que cela change ?

      Je m’exprime avec vous avec courtoisie et politesse, que vous jugez "fausse". Voilà une idéologie bien gauchiste. Si je vous parlais comme à un chien, cela vous ferait-il plus plaisir ? Cela vous paraitrait-il plus sincère si j’écrivais " hey ma geul renseign’ toi au lieu décri des conneries mdr ". ?

      Certes Notre Seigneur nous apprend à ne pas juger, mais il nous oblige aussi à ce que l’on appel la correction fraternelle, et au prosélytisme.

      Nous nous "enfermons" dans l’Eglise comme Noé s’est enfermé dans son Arche. Tout simplement car c’est le seul refuge. Toute autre idéologie sert l’ennemi. Quelle Eglise, demandez vous ? pas celle d’aujourd’hui, pas l’eglise moderniste, pas l’église de vatican II, mais celle du moyen age, des pères, des saints, qui est en totale contradiction avec l’eglise d’aujourd’hui.
      Demain, nous espérons que le Seigneur nous enfermera en son sein, dans le paradis.

      D’un côté vous attaquez l’église moderne, de l’autre les pères de l’Eglise catholique, alors qu’ils sont en totale contradiction. C’est pourquoi je vous dit que votre connaissance de la religion Catholique est fort restreinte : vous ignorez que l’Eglise d’aujourd’hui est une fausse, et que la véritable Eglise est éclipsée, alors qu’une connaissance de base de la religion vous permettrait de vous rendre compte de ces choses.

      Personne ne se rapproche du message du Christ s’il s’éloigne de l’Eglise Catholique.
      Vous avez le droit de vous exprimez, j’ai le droit de vous répondre.

      Cordialement, mon très cher frère, je vous souhaite sincèrement et sans aucune fausse politesse ni courbette propre à un parti politique, que Dieu vous éclaire, et que ce message vous touche.


    • #1227825
      le 13/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      @Alex

      L’enfer est pavé de bonnes intentions.

      Le paradis tout autant si je ne m’abuse.

      Même si vous "pensez" défendre le bien, vous faites le mal. Des milliers d’hommes ont pensé faire le bien en attaquant l’Eglise Catholique, alors qu’ils ne faisaient que desservir la cause juive.

      Si je dessert la cause juive, alors c’est toujours ça en plus. Je penses que tu voulais dire servir.

      Vous dites qu’il n’y a pas besoin de " se farcir les écrits des pères " pour être en communion avec le Créateur.

      Absolument pas, je n’ai rien écrit de tel, et je ne parles pas de ce que je ne connais pas.

      Je vous répond que :
      1) dans ce cas, n’ouvrez pas la bouche, puisque vous avouez votre inculture

      A quoi je rétorque que c’est typiquement le genre de phrase très chrétienne (ironie) qui donne vraiment envie de faire partie de la bande à l’église.

      2) Il n’y a de communion avec le père que celle de Jésus Christ et de son Eglise (Catholique Romaine).

      Oui c’est le dogme et je ne partages pas le concept de Trinité, j’ai bien exposé mon point de vue. Et c’est bien votre dogmatisme qui vous empêche toute discussion si ce n’est de forcer autrui à le partager. Si vous étiez un prosélyte je vous donnerais la plus mauvaise note. Il n’y a que les mouches qu’on attrape avec du vinaigre.

      3) Le Fantasme d’un christianisme primitif "trop différent de celui du catholicisme de l’Eglise" est une fable. Le christianisme primitif a débouché sur l’Eglise.

      Et ça ne ta jamais traversé l’esprit de te demander comment on a pu passer du massacre des chrétiens des origines à un empire romain qui se converti ? Mis à part un miracle, ou un projet sous-jacent. Note que ton qualificatif primitif renvoie à une animalité et d’une certaine façon c’est une forme de mépris pour les origines. Qui est le primitif des chrétiens alors sinon Jésus. Et c’est moi qu’on assimile au blasphémateur ? Les chrétiens la deux-chevaux, les catholiques la berline. C’est un peu l’idée de l’emploi du terme primitif. Très instructif cette discussion pour déceler l’état d’esprit de ceux qui se revendiquent de Jésus.

      Je vous le répète une dernière fois : Hors de l’Eglise, point de Salut.

      Je pensait que le salut ne venait que par Jésus et uniquement en le recevant dans son cœur. A priori il y a eu hypothèque.


    • #1227830
      le 13/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      @Alex

      Cela vous paraitrait-il plus sincère si j’écrivais " hey ma geul renseign’ toi au lieu décri des conneries mdr ". ?

      C’est comme ça que tu penses que je m’exprime par écrit. Honnêtement, il n’est pas prétentieux de dire que je fais un effort (même si les fautes ne sont pas rares) pour essayer de m’exprimer le mieux possible. Vous confondez l’analphabétisme avec la parole en argot, la parole imagée. Il est évident que l’écriture ne transfert pas l’état d’esprit et certaines caractéristiques du contact humain physique et qu’il est parfois difficile de déceler le fond de la pensée d’un interlocuteur.

      Maintenant je m’exprime comme ça, et je n’ai pas l’intention d’en changer. Parce que j’écris comme je parles et je ne vais pas m’amuser à faire un style littéraire ou châtié pour faire de la réaction politique sur des pages qui disparaitront dans le flux de l’actualité du site d’ici quelques jours ou quelques semaines. Je débite et ça vient comme ça.

      Reste que je n’ai rien contre vous tous (enfin ceux qui se sont senti attaqué) à titre personnel, et que si vous pensez que mes deux ou trois messages de critiques de l’Église pèsent dans la balance du contentieux populaire au sujet des religions c’est que vous m’attribuez bien du pouvoir.

      Restons modestes, il ne s’agit que de quelques messages et qui pourraient même avoir l’effet inverse que vous imaginez. Loin de briser l’église avec mes petits bras musclés, peut être que mon point de vue encouragera des gens à aller lire la parole de Jésus ou les évangiles et qui sait se diront que je suis un con et rejoindrons votre église.


    • #1228006
      le 13/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @MaxC



      Et j’assume mes actes devant l’Éternel, lui sait ce que j’ai au fond de mon cœur




      Par-contre sur cette rhétorique je ne suis point en accord et comme te l’as écris Alex « Extra Ecclesiam nulla salus » Hors de l’Église pas de Salut et je ne peux concevoir ma foi sans l’Église l’originelle celle de Pierre...
      Elle est mon phare, mon guide, mon repaire, mon armure, mon glaive...
      Elle est le socle commun, des fidèles de mon Eglise, de mes amis,de ma communauté, de mes abbés, de ma famille, elle n’attends parfois de moi juste que des oui (c’est ça aussi la foi, pas besoin toujours, d’explication intellectuelle) pas plus...
      Si... ma soumission, ma crainte, mon amour & ma fidélité et je lui offre avec sincérité, envie et foi...
      Si tu as lu les Évangiles et la Bible,que tu es allé au Catéchisme, tu dois pouvoir me comprendre, enfin je l’espère du fond du cœur MaxC ...
      Je ne peux être d’accord sur ce sujet avec toi, NS Jésus Christ-Roi est tout dans ma vie, par sa Grace, Il comble ma Famille d’Amour et de Charité...
      Je lui offre tout ce que j’ai et par le biais de son Eglise, je vie pleinement ma foi, en communion avec NS Jésus Christ-Roi...
      -Et j’attend le Dimanche avec ferveur et amour...
      Ma vie n’est rien sans NS Jésus Christ-Roi et donc l’Église « Traditionaliste Lefebvriste -FSSPX »...celle de Pierre et non celle de Vatican II...
      Je prierais pour que NS Jésus Christ-Roi, t’éclaire de sa seule et unique vérité, MaxC...
      J’espère t’avoir bien expliquer ce qu’est pour moi la seule et unique foi ...


    • #1228063
      le 13/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      @ Soldat du Christ...

      Comprend moi bien, je fais les politesses d’usage mais je n’attends rien de nos échanges, ni que tu acquiesce ce que je dis parce que je t’ai dis mon ami, ni que tu te sentes obligé de devoir me défendre. Et tu resteras mon ami parce que ceux qui sont sur E&R sont en principe mes amis. Tu n’as même pas à justifier ta croyance pour le coup, comme je t’ai dis j’ai un contentieux avec l’église mais je n’ai absolument rien contre les fidèles. Ça n’engage que moi et je ne force personne à être sur ma ligne.

      Et comme tu sembles me connaitre un petit peu maintenant, tu sais très bien que je défends parfois les croyants de ce site à ma manière, surtout avec ceux qui s’exaspèrent des citations religieuses. Par contre, tout ce que je demande c’est de tolérer également les autres - même si vous jugez que les propos ne sont pas conforme à vos souhaits. Soyons honnête, en terme de contradicteur et blasphémateur vous avez certainement déjà du tomber sur moins magnanime et beaucoup plus intolérant que moi.

      Et quelque part ça vous entraine à la rhétorique, parce que vous allez en avoir besoin dans les années à venir, il va falloir s’accrocher parce que le vent va souffler sévère.


    • #1228151
      le 14/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @MaxC
      Comme tu peux le constater moi aussi je fais les politesses d’usages, mais rien n’empêche l’échange en des termes correctes et sympathiques...
      J’apprecie
      1 tes commentaires comme je te les deja dit
      2 ce site
      Même si parfois les commentaires m’exaspère, que ce soit la qualité, l’idéologie et la rhétorique trop souvent faible et indigente de certain...
      C’est d’ailleurs une des raisons pour la quelle j’apprécie tes posts ! En aucun cas je te déffends, j’ai bien remarqué, que tu n’en a point besoin, et pour cause, mais en plus le danger n’est pas si grave, donc, en aucun cas je te déffendrer pour des commentaires il faut raison garder...
      Mais je constate ta correction la qualité de tes échanges j’en prend donc acte...
      Il est si rare de pouvoir répondre ou lire, sans pour autant, être d’accord et ne point en subir, l’incorrection ou les invectives, infondées, injustifiées.
      Alors même que souvent la critique, ne vise en aucun cas, la personne, mais le sens ou l’idée...
      Voila MaxC encore un plaisir que Dieu te garde...
      Soldat du Christ...


    • #1228189
      le 14/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @Alex
      Je trouve ton post très éclairé, mais sur ce site, je pense et à tort j’en suis (plutôt je le sais malheureusement) bien sûr conscient, qu’il est inutile ici, les croyants, sont dans leurs (faux) dogmes, leurs doctrines modernistes ...
      Même A.Soral, n’est point un fidèle de l’Église Catholique Romaine et il s’en défend, bien à lui, moi non plus je ne juge, ni lui, ni personne, ici ! (dont j’apprécie les analyses)
      Et, je te comprends, très bien, dans ton devoir apostolique de Catholique, d’en défendre et d’enseigner, la seule, l’unique,la véritable foi, en NS Jésus Christ-Roi...
      Ne t’en déplaise, ici, tu vas passer ton temps à corriger, les commentaires modernistes...
      J’ai souvent essayer, moi aussi et ce que j’en ai tiré comme conclusion et que je défend ma foi, NS Jésus Christ-Roi et l’Église Catholique Romaine (pré-conciliaire) uniquement...
      Merci pour ton post dont je connais déjà le sens l’explication et la doctrine
      Et qui me fait plaisir de voir qu’il y a encore des fidèles de bon sens et éclairé !
      Je me permet de te le dire et ne prend pas cela comme une injonction loin de là...
      Ici le fait de défendre sa foi et vue comme « être un fou de Dieu » et dans le mauvais sens du terme !
      Mille mercis...
      “Que Dieu nous vienne en aide contre cette apostasie,et ces hérésies...”
      «  Extra Ecclesiam nulla salus  »



      J’espère et je prie, pour que ceux, qui ne nous comprennent pas, puissent être éclairé et surtout ne ce sentent point juger, en aucun cas nous ne nous sentons supérieur ou meilleur, l’Église, notre foi, nous oblige, de défendre et de propager la seule et l’unique, vraie parole révélé de NS Jésus Christ-Roi (notre foi de Catholique Romain et apostolique )




      Merci de ne pas censurer ( j’apprécie les infos, les débats,les idées de ce site et ne critique personne et suis correct et polis " -certaines ne sont en accord avec ma foi c’est juste cela-" )
      Bien à vous
      Merci d’avance...


    • #1228233
      le 14/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @MaxC
      Je te met un petit lien qui j’espere poura t’eclairé à plus l’ami E&R !



      « Rome perdra la foi…elle deviendra le siège de l’antéchrist…Il y aura une éclipse de l’Eglise
      Notre Dame de la Salette (Mélanie en 1846) »
      « Voici le Message laissé par la "Notre Dame" à Mélanie et Maximin le 19 septembre 1846 »



      Voila ce que Notre Dame (très Sainte Vierge Marie ) a dit



      Si mon peuple continue, ce que je vais vous dire arrivera plus tôt , s’il change un peu, ce sera un peu plus tard.
      La France a corrompu l’univers, un jour elle sera punie
      La foi s’éteindra dans la France : trois parties de la France ne pratiqueront plus de religion, ou presque plus, l’autre la pratiquera sans bien la pratiquer
      Puis, après [cela], les nations se convertiront, la foi se rallumera partout
      Une grande contrée dans le nord de l’Europe, aujourd’hui protestante, se convertira : par l’appui de cette contrée toutes les autres contrées du monde se convertiront
      Avant que tout cela arrive, de grands troubles arriveront, dans l’Eglise, et partout
      Puis, après [cela], notre Saint-Père le pape sera persecuté
      Son successeur sera un pontife que personne [n’] attend
      Puis après [cela], une grande paix arrivera, mais elle ne durera pas longtemps. Un monstre viendra la troubler
      Tout ce que je vous dis là arrivera dans l’autre siècle, [au] plus tard aux deux millle ans."
      Le temps de la colère de Dieu est arrivé !
      Si, lorsque vous aurez dit aux peuples ce que je vous ai dit tout à l’heure, et ce que je vous dirai de dire encore, si, après cela, ils ne se convertissent pas, (si on ne fait pas pénitence, et si on ne cesse de travailler le dimanche, et si on continue de blasphémer le Saint Nom de Dieu), en un mot, si la face de la terre ne change pas, Dieu va se venger contre le peuple ingrat et esclave du démon
      Mon Fils va faire éclater sa puissance !
      Paris, cette ville souillée de toutes sortes de crimes, périra infailliblement
      Marseille sera détruite en peu de temps
      Lorsque ces choses arriveront, le désordre sera complet sur la terre
      Le monde s’abandonnera à ses passions impies
      Le pape sera persécuté de toutes parts : on lui tirera dessus, on voudra le mettre à mort, mais on ne lui pourra rien, le Vicaire de Dieu triomphera encore cette fois[-là]
      Les prêtres et les religieuses, et les vrais serviteurs de mon Fils seront persécutés, et plusieurs mourront pour la foi de Jésus-Christ-Roi



      etc...


    • #1228318
      le 14/07/2015 par Alex
      Communisme bien compris

      Cher Soldat Du Christ, merci pour votre message, je le reçoit comme un soutiens.

      Cher MaxC, sachez que je perçois bien l’image que vous avez du catholicisme : un bourgeois rentier, qui passe son temps à aller du dîner en dîner, qui donne un petit 20 euros à la messe pour avoir bonne conscience, et qui se dit " c’est Dieu qui a fait en sorte que j’ai des domestiques, donc c’est là qu’est leur place, et c’est tout".

      Cette bourgeoisie "catholique" dégénérée (moderniste à tout les coups), soyez sûr que j’ai aussi des débats houleux avec elle lorsque je la rencontre (lorsqu’il est possible de débattre, car certaines personnes sont absolument fermées au débat).
      Sinon, soyez certains que je sais très bien que la portée de mon message est limité, que je ne pèse pas grand chose dans la balance, mais si une seule personne (vous, par exemple) lis mes messages, alors ca vaut déjà le coup de les écrire. Je sais que vous n’êtes pas l’ennemi.
      Je vous supplie de lire " la conjuration antichrétienne " de Mgr Delassus, disponible sur kontrekulture.

      L’image que vous avez de l’Eglise et des gens comme moi est fausse. Vos opinions ont été (en partie), je vous l’assure, élaborées et pensées dans les loges.

      Bien à vous, cher frère.


    • #1228330
      le 14/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      @Soldat du Christ...

      Merci pour ton complément d’information. Je connais ces paroles et je rajouterais que saint Malachie a redoutablement bien prophétisé ce qui est en train de se produire en terme eschatologique. Je suis même étonné que ceux qui se revendiquent du catholicisme traditionaliste défendent encore becs et ongles l’autorité religieuse, parce que ce n’est pas le tout de jacter la messe en latin ou en grec ancien et se remettre face à Dieu (l’inversion de l’orientation du prêtre par la réforme des rituels) si le siège social est un nid de cafards.

      En comparaison, les traditionalistes sont "les dissidents" de l’église réformée, mais ça n’enlève rien au fait que la tête est malade. Par analogie, vous êtes comme nous sur E&R vis-à-vis du système et du gouvernement. On essaye de maintenir un cap, même quand ça souffle, mais force est de constater que ceux qui tiennent le gouvernail nous empêchent d’y arriver. Et qu’il n’est pas tout à fait sur qu’on soit gagnant au final sans un coup de pouce du Tout Puissant.


    • #1228422
      le 14/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @Alex, MaxC & tous les Catholiques sincères et fidèles...
      Ainsi soit-il...
      Que NS Jésus Christ-Roi vous protège et puisse nous donner la force et le glaive, pour nous battre, pour la chrétienté, le bien commun et le Royaume de France...
      Merci à E&R, FSSPX, Civitas, l’AF....
      Vive NS Jésus Christ-Roi, vive le Royaume de France...


  • #1227173
    le 12/07/2015 par Guillaume
    Communisme bien compris

    Chavez : the Best !


  • #1227230
    le 12/07/2015 par Marcorèle
    Communisme bien compris

    je risque de choquer mais ici nous vivons une contradiction d’E&R au sujet de leur attitude vis a vis du catholicisme . E&R se fait à la fois l’echo des intégristes de Mgr Lefebre et de la révolution bolivariene d’Hugo Chavez. Comment concilier un Mgr Lefebvre qui à Dakar était au service de l’empire colonial , il n’a jamais supporté qu’un évêque noir le remplace . Le cadeau fait au pape est peut être de mauvais gout mais les leaders de la révolution bolivarienne sont tout sauf des matérialistes, ils savent qu’au Jugement dernier il leur sera demandé des comptes , car le Christ n’est pas un concept théologique mais une réalité qui se vit dans la rencontre des plus pauvres. Sachez encore que JMLP habité de l’église lefebriste de St Nicolas ne supporte ni Castro ni Hugo Chavez. Par ailleurs Mélanchon Besançenot et cie se sont démarqués des leaders de la révolution bolivarienne les trouvant trop réac à leur gout

     

    • #1227303
      le 12/07/2015 par MaxC
      Communisme bien compris

      E&R est un média journalistique de source et de relais. Vous semblez confondre la ligne éditoriale du site avec la charte E&R. J’ai des amis qui ne pensent pas comme moi et qui sont mes amis. La conformité intégrale est une utopie de doux rêveur, et comme l’as si bien répété Alain durant ses exposés : rien n’est tout blanc, rien n’est tout noir, tout est nuance. Le jour venu il faudra aussi savoir concilier avec des gens différent pour une véritable cohésion nationale, que tout le monde y trouve son compte sans pour autant imposer ses vues. On appelle ça le bien commun.


    • #1227340
      le 12/07/2015 par Raphaël
      Communisme bien compris

      Mgr Lefebvre n’a pas servi l’ordre colonial avec lequel il ne s’entendait pas mais servi la cause de l’Église dont la mission est de sauver les âmes envers et contre tout.
      Jamais Mgr Lefebvre ne s’est opposé à ce qu’un évêque noir lui succède, lui qui a formé de nombreux prêtres noirs, c’est d’ailleurs l’un d’eux qui lui succèdera sur le siège de Dakar. D’ailleurs l’un des seuls endroits où l’on peut entendre du bien au sujet de Mgr Lefebvre dans l’église conciliaire c’est bien l’Afrique...


    • #1227370
      le 12/07/2015 par bert
      Communisme bien compris

      C’est exact. Nombreux sont ceux qui nous font l’apologie de la "fille aînée de l’Eglise, de Clovis, de Saint Louis, du catholicisme de P. Hillard, etc.) mais sont incapables de nous expliquer pourquoi des paysans chrétiens se sont constamment révoltés sous l’Ancien Régime contre les pouvoirs du faux christianisme monarchique et tous ses théologiens aux ordres.

      des pastoureaux aux cristeros, en passant par la guerre des Paysans, ce sont bien des gens de rien, chrétiens, qui se sont insurgés contre toutes les formes d’oppression dont les clergés officiels et étatique ne forment qu’une pitoyable partie.

      J’oppose radicalement le christianisme complexe et réfractaire des masses populaires, à caractère populaire et séditieux et les multiples reptations serviles des pantins au service des puissants qui bavardent sur un christianisme qu’ils ont travesti, à rebours du refus des pouvoirs et de la politique, comme clairement énoncé par le Christ.

      Tolstoi l’avait signalé : "le christianisme dans sa véritable signification détruit l’Etat". Inutile de chercher à le christianiser fallacieusement, comme Alcuin et les lettrés méprisants du peuple.

      Acceptez-le. Les ouvriers et les paysans socialistes ont été régulièrement matés par les représentants auto-proclamés du "communisme" ; et les paysans chrétiens européens ont été régulièrement réprimés par ceux-là même qui ont défiguré l’idéal d’amour et d’insurrection contre les hypocrisies des dominations terrestres.


    • #1227418
      le 12/07/2015 par habl
      Communisme bien compris

      Un "pauvre" au sens spirituel c’est celui qui à mal investit, qui à tout misé sur ce monde...en pure perte ; il ne s’agit pas de lutte des classes, c’est plus profond que cela, ce n’est donc pas du socialisme et encore moins du communisme que concerne l’enseignement du Christ, ou alors on peut dire que c’est la version "mondaine" du catholicisme, sans transcendance.
      Le socialisme est d’ailleurs un "débouché" politique pour beaucoup de croyants et si vous écoutez attentivement la terminologie de nombres de socialistes jusqu’à aujourd’hui (mélenchon par ex), elle s’exprime en terme quasi religieux, d’unité, de frères, d’humanité etc


    • #1227431
      le 12/07/2015 par Alex
      Communisme bien compris

      @Marcolère : D’ou tirez vous vos affirmations ?

      @Bert :
      Je vous prie de m’excuser mais, qui sont ces gens qui "font l’apologie de (...)" mais qui "sont incapable de vous expliquer(...)" ? Si vous avez rencontré de telles personnes, permettez moi de vous l’expliquer.
      Les révoltes paysannes sous l’ancien régime n’ont jamais été "contre les pouvoirs du faux christianisme monarchique". Le vrai christianisme est monarchique. Que quelques révoltes éclates ici et là, pendant une période où l’impôt est jugé trop lourd, ou pendant une période de famine, c’est possible. Cela n’a aucun rapport avec le christianisme. De plus, a l’époque au moins, les paysans avait le pouvoir de se révolter. Aujourd’hui, ils se suicident.

      1) la croisade des pastoureaux était, comme son nom l’indique, une croisade. Même s’ils dénoncaient l’orgueil et l’avidité des classes supérieure, ces croisades n’étaient certainement pas dirigée contre les dites classes. Cette croisade populaire avait pour but de reprendre Jérusalem. L’enseignement catholique prône le respect de la hiérarchie et certainement pas l’insurrection populaire, surtout si celle ci aurait pour motif la jalousie des classes supérieures. Il y a dans toute société des riches et pauvres, des classes supérieures et des classes inférieure. Le catholicisme ne combat pas cela et nous ordonne même de le respecter. N-S.J-C nous a bien averti, néanmoins, qu’il serait difficile aux riches d’accéder au royaume de Dieu.

      2) La guerre des Cristeros (également connue sous le nom de Cristiada) désigne le soulèvement de paysans mexicains, catholiques, contre le gouvernement, profondément anticatholique, de 1926 à 1929. Ces paysans était donc pro-catholique, et certainement pas "insurgés contre l’oppression du clergé officiel".

      3) La guerre dite "des paysans" est une révolte protestante. Le protestantisme a été créer par les juifs contre le catholicisme.

      4) Il n’y a pas deux christianisme, celui des masses et celui "des pantins serviles au service des puissants". Il n’y en a qu’un seul, et il est évident que les masses le comprennent moins biens que les saints docteurs de l’Eglise Catholique, qui ont pour devoir d’éduquer les dites masses, que vous idéalisez.

      5) Tolstoi n’a aucune autorité religieuse. C’est un anarchiste, or le catholicisme est incompatible avec l’anarchisme.

      En attaquant l’Eglise Catholique et son clergé, vous servez l’ennemi.

      Cordialement.


    • #1227453
      le 13/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @bert
      Tu es en plein délire....


    • #1227589
      le 13/07/2015 par Bert
      Communisme bien compris

      @ Alex

      Le protestantisme créé par les Juifs pour détruire le catholicisme... un peu court comme argument.
      La Guerre des Paysans n’est pas une révolte protestante mais chrétienne. Luther lui-même n’a pas eu de mots assez durs pour condamner cette révolte, et les insurgés ont été massacrés d’abord par la noblesse luthérienne. Votre délégitimation de cette insurrection ne tient pas debout.

      Le christianisme des Cristeros est incontestable. Il est tout aussi incontestable que le Vatican s’est, à l’acmé de la révolte, désolidarisé des Mexicains séditieux.

      Comme il est incontestable que Blanche de Castille n’a pas hésité à déboiter les Pastoureaux.

      Il est absolument évident, que coexistèrent bien pendant des siècles, et encore aujourd’hui, deux christianismes et même deux catholicismes. Il y a, de fait, celui des bavardages théologiques, intéressants au demeurant, mais justifiant d’une manière ou d’une autre les oppressions temporelles, et un autre, populaire, qui se déploie dans l’intégralité de la vie sociale y compris les révoltes et soulèvements.

      Je suppose que vous considérez la Sainteté de Jaguaripe, mouvement d’esclaves chrétiens, réprimé de concert par les autorités coloniales et les Jésuites, au XVIème siècle, comme une "hérésie".

      Les Fraticelles, qui prônaient l’austérité absolue et le respect de la pauvreté totale de François d’Assise, étaient-ils des protestants ? Arnaud de Brescia, mis à mort par une alliance étonnante entre l’Empereur et le Pape, pourtant alors en conflit, était-il un juif déguisé en protestant ?

      La Guerre des Paysans fut la plus grosse insurrection populaire de l’époque moderne. Elle fut condamnée par les autorités catholiques et les jeunes autorités protestantes officielles autoproclamées.

      Quant aux Pères de l’Eglise, leurs textes sont admirables. Des textes admirablement opposés à l’indépendance du Christ.


    • #1227680
      le 13/07/2015 par christo
      Communisme bien compris

      @bert au sujet de l argumentaire court d Alex il faut bien comprendre que vu l ampleur de l information qu il te donne tu dois en mettre de ta personne pour en chercher les preuves c est bâti sur de nombreuses documentations à mon avis il te donne juste la voie


    • #1228064
      le 13/07/2015 par Damien
      Communisme bien compris

      @bert : merci pour vos commentaires intéressants et argumentés.
      Je souscris totalement.


  • #1227282
    le 12/07/2015 par Diomède
    Communisme bien compris

    Il faut être profondément charnel pour rapprocher Marx et le Christ.

    On blâme les juifs quand ils se figurent que l’Israël biblique est un petit territoire colonial à conserver sur ordre de l’Eternel.

    Mais on croit que l’Evangile est un précis de lutte sociale qui mènera à la société sans classes.

    Ni l’un ni l’autre : la Bible parle par figures, voilà pourquoi on se serait passé de la diffuser au premier venu, qui en saisit à peine le sens littéral, et qui, plein de bons sentiments, offre au Pape cet incommode ustensile.


  • #1227358
    le 12/07/2015 par BENABDELLAH
    Communisme bien compris

    D’aprés les hadiths musulmans ; seul le grand roi jesus sera capable de tuer le messie des sionistes et des juifs et il faut signaler que l’IMAM EL MAHDI ne pourra pas tuer l’anté-christ malgré les pouvoirs et la force sur-naturel qu’il aura .
    Donc ; jésus est le vrai champion lors du combat final en syrie et palestine et bien sur l’imam MAHDI facilitera et soutiendra la mission hors du commun de jésus .
    C’est cette vérité que les sionistes essaient de cacher .


  • #1227385
    le 12/07/2015 par stef1304
    Communisme bien compris

    Belle quenelle.
    Et clin d’oeil à l’histoire ;-)


  • #1227417
    le 12/07/2015 par Alex
    Communisme bien compris

    « parce que la faucille évoque le paysan et le marteau le charpentier, qui représentent des gens humbles, des travailleurs, le peuple de Dieu ». « Telle était l’intention de ce cadeau, il n’y en avait pas d’autre »



    Et pourquoi pas une croix en forme de trou du cul ? " Parce que l’anus est la partie la plus humble du corps, celle qui passe pour la plus basse, alors que sa fonction est tout à fait essentielle, exactement comme les classes pauvres travailleuses ".

     

    • #1228628
      le 14/07/2015 par Soldat du Christ...
      Communisme bien compris

      @Alex
      Ou un buste de Saint Eloi de Noyon ( Éloi de Noyon “Eligius en latin, l’« élu », Noviomensis” , Evêque de Noyon, orfèvre et monnayeur, il eut une fonction de ministre des finances auprès de Dagobert Ier. Saint Éloi pour les Catholiques est fêté le 1er décembre.
      En tant qu’orfèvre et monnayeur, Saint Éloi est d’abord devenu le Saint patron des gens du métier des métaux dont les orfèvres, les chaudronniers et les dinandiers puis, par extension de tous les métiers de la métallurgie et de la mécanique. La Saint-Éloi (1er décembre) est d’ailleurs un jour férié pour les employés relevant de la convention collective de la métallurgie
      Il est aussi celui des artisans et des paysans....
      Cela aurait fait plus sérieux pour un communiste ?
      Enfin pour ce que j’en pense ...


  • #1227435
    le 12/07/2015 par Tom
    Communisme bien compris

    "42 Ils étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières.
    43 La crainte de Dieu était dans tous les cœurs à la vue des nombreux prodiges et signes accomplis par les Apôtres.
    44 Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ;
    45 ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre tous en fonction des besoins de chacun.
    46 Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur ;
    47 ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés.
    "

    Actes des Apôtres, chap. 2

    « Deux amours ont donc bâti deux cités : l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu, la cité de la Terre, l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la cité de Dieu. L’une se glorifie en soi, et l’autre dans le Seigneur. L’une demande sa gloire aux hommes, l’autre met sa gloire la plus chère en Dieu, témoin de sa conscience. L’un, dans l’orgueil de sa gloire, marche la tête haute ; l’autre dit à son Dieu : ‘Tu es ma gloire et c’est toi qui élèves ma tête.’ Celle-là dans ses chefs, dans ses victoires sur les autres nations qu’elle dompte, se laisse dominer par sa passion de dominer. Celle-ci, nous représente ses citoyens unis dans la charité, serviteurs mutuels les uns des autres, gouvernants tutélaires, sujets obéissants. Celle-là, dans ses princes, aime sa propre force. Celle-ci dit à son Dieu : ‘Seigneur, mon unique force, je t’aimerai.’ »

    Saint Augustin, La Cité de Dieu, XIV,28,1.

    Voila, je pense qu’avec ces deux textes, on comprend à la fois ce qui rapproche marxisme et christianisme, et ce qui les séparent radicalement.

    "Pour la gloire de Dieu et le Salut du monde !". Ce sont des paroles que l’on prononce à chaque messe, il faut les entendre. Ce n’est pas "pour l’égalité parfaite et la société sans classe !" C’est "Pour la gloire de Dieu et le Salut du monde !"

    La foi chrétienne mise en pratique, appliquée sérieusement, entraîne le partage et la mise en commun des biens. Mais ce n’est qu’un effet collatéral de quelque chose de beaucoup plus vaste : l’écoute, la mise en pratique, et l’annonce de l’Évangile !

    Pas besoin d’être marxiste, il suffit d’être chrétien sérieusement.
    Par contre, les personnes qui instrumentalisent la foi pour une cause politique le paieront cher

     

    • #1227675
      le 13/07/2015 par Cassandre
      Communisme bien compris

      Merci pour votre commentaire limpide, qui met si bien en exergue la différence entre marxisme et christianisme. En effet, trop nombreux sont encore ceux qui croient que le communisme est une mise en pratique du christianisme et s’imaginent que le but du christianisme est d’installer le paradis sur terre !

      Il y a un petit livre de nouvelle de Soljénitsyne "Nos jeunes", très vite lu, qui illustre très bien l’illusion du communisme mise en pratique...


    • #1228405
      le 14/07/2015 par Paul82
      Communisme bien compris

      Bon commentaire !


  • #1227475
    le 13/07/2015 par Decee
    Communisme bien compris

    Quel petit farceur ce Morales, et très fort ... voilà un cadeau spécial "anti pape". Bien joué.


  • #1227493
    le 13/07/2015 par Pierre
    Communisme bien compris

    A la décharge du Pape François, il faut reconnaître que sur la photo, il n’a pas du tout l’air enchanté du cadeau. Il semble plutôt se demander comment ne pas le refuser, ce qui peinerait Morales (assez bon chef d’état finalement, aimé par beaucoup dans son pays), ainsi que pas mal de sympathisants communistes (parfois bons chrétiens, ne sachant pas que le vrai communiste se doit d’être athée).

     

    • #1227595
      le 13/07/2015 par QuenelleEpauled
      Communisme bien compris

      En Amérique Latine ils ont une vision du communisme un peu différente du marxisme orthodoxe on va dire.
      C’est un communisme chrétien, la théologie de la libération.
      Donc pratiquement tous les commentaires ici sont à côté de la plaque.
      Les cathos y voient un blasphème parce qu’ils pensent que pour les sud américains le communisme est athée, ce qui n’est pas le cas pour Morales ou Chavez.
      Et puis vous êtes ridicules avec vos commentaires de petits bourgeois européens qui n’ont jamais connu la misère. Vous ne pouvez pas comprendre que le communisme, même athée, n’est pas pour les pauvres synonyme de dictature et d’oppression.

      Même si on parle du communisme de chez nous, athée, il y a de très belles choses, c’est paradoxalement un régime dans les faits plus proche de l’idéal chrétien que ne l’est le capitalisme même s’il autorise les religions.

      Le communisme c’est l’égalité et le partage, le capitalisme les eaux froides de l’individualisme et de l’égoïsme. Lequel est le plus proche de l’idéal du Christ ? Le communisme bien sûr, et en Amérique latine ils l’ont bien compris en alliant les deux sans se préoccuper de l’athéisme fanatique de Marx.


    • #1228530
      le 14/07/2015 par Tom
      Communisme bien compris

      Excuse moi, mais le Pape n’est pas un "petit bourgeois européen", et il n’a pas à rougir de son action sociale.

      On peut dire non à des tentatives de récupérations politiques sans être favorable à l’autre "camp". On peut refuser d’entrer dans un cadre conceptuel qu’une idéologie essaye de nous imposer. C’est ce qu’a toujours fait l’Église, et le Pape François ne fait que maintenir ce cap avec intelligence. Le clivage "capitalisme/communisme" n’a aucun sens du point de vue chrétien. Strictement aucun sens. La lecture de l’histoire issue du marxisme est une lecture de l’histoire ridiculement superficielle.

      Tu peux lire mon commentaire d’au dessus pour comprendre pourquoi l’Église avance avec prudence dès qu’il est question de "théologie de la libération"...
      De la même manière que l’Action Française a été rejetée pour son "politique d’abord" alors qu’elle aimait beaucoup (soi-disant) la foi chrétienne, le néo-marxisme enrobé de formules chrétiennes sera rejeté s’il n’arrive pas à comprendre que la foi et la doctrine catholiques ne sont pas subordonnées à une utopie politique.


  • #1227613
    le 13/07/2015 par Hmm ?
    Communisme bien compris

    Je dois avouer que je ne comprends pas ce titre de "Communisme bien compris".

    Le communisme est une idéologie qui a été crée et essentiellement répandue par des juifs extrêmement anti-chrétiens et athées (du moins c’est ce qu’ils affirmaient publiquement).
    Je ne les cite pas, ça serait trop long, leurs noms et leurs histoires sont facilement retrouvables.
    Anéantir le christianisme a été l’objectif revendiqué de la plupart des communistes.


  • #1227717
    le 13/07/2015 par Ouioui
    Communisme bien compris

    Et moi je ne comprends pas les commentaires...
    Que faites-vous sur ce site si vous n’avez pas compris qu’ER se revendique à la fois de la gauche du travail socialo-communiste (tendance anarchiste) et de la droite des valeurs catholique (tendance traditionaliste) ? ER détruit la gauche qui stigmatise les nationalistes catholiques et détruit la droite qui stigmatise les socialo-communistes aux dépens des libéraux-libertaires mondialistes, soit du libéralisme philosophique des Lumières.

    Pour ce qui est de l’oeuvre, elle est blasphèmatoire mais elle est ici pour montrer que cummunisme bien compris et catholicisme peuvent être compatible.


  • #1228011
    le 13/07/2015 par Antoine
    Communisme bien compris

    "Communisme bien compris".

    Les Cambodgiens, Chinois, Coréens, Tchèques, Russes, Polonais, Mongols, Roumains, Ukrainiens, Lettons, Estoniens, Lituaniens, Yougoslaves, Hongrois (...) apprécieront :D

     

    • #1228160
      le 14/07/2015 par QuenelleEpauled
      Communisme bien compris

      On est obligé de lire de telles âneries venant de gens qui visiblement ne savent pas de quoi ils parlent ? Commence déjà par aller en Russie au lieu de dire des conneries et vois si les russes ne sont pas encore fiers de ce qu’était l’URSS.


  • #1228403
    le 14/07/2015 par Paul82
    Communisme bien compris

    Ce n’est pas une blague, ni une provocation. Kitsch peut-être, mais cette œuvre dit une chose que peu ont souligné : combien de chrétiens sont morts en martyres à cause des "démocraties populaires" ?


Afficher les commentaires suivants