Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conférence sur le terrorisme d’Alain Bauer à la synagogue de Lille

Jeudi 2 mars 2017, l’ex-Grand Maître du Grand Orient de France Alain Bauer, l’homme aux multiples casquettes, le monsieur Sécurité de Sarkozy puis de Hollande, donnait une conférence à la synagogue de Lille à l’invitation du président de la communauté juive de la ville.

 

 

Lors de cette conférence magistrale, Alain Bauer livre un cours historico-politique sur le terrorisme mondial, ses racines et ses conséquences sur les services de renseignement occidentaux et les politiques sécuritaires des pays touchés par ce fléau. Politiques de sécurité dont il est partie prenante.

« En 1989, la chute du mur de Berlin, le retrécissement de l’ancienne Union soviétique a amené mécaniquement à la disparition d’un des deux grands acteurs et immédiatement, comme si quelqu’un avait appuyé sur le bouton off, le terrorisme traditionnel dit gauchiste, anarcho-gauchiste occidental disparaît. Du coup nous sommes fort dépourvus car nous manquons d’ennemis. Il faut donc se trouver dans une situation visant à en trouver un de substitution. Nous cherchons désespérément un ennemi de substitution et comme nous ne sommes pas extrêmement créatifs, nous regardons ce qu’il y a en magasin, ayant perdu l’ennemi rouge nous décidons unilatéralement que le moment était venu de prendre un ennemi jaune. [...]
Le problème c’est que en 1989 nous avons totalement sous-estimé trois épisodes qui avaient commencé 10 ans auparavant et qui expliquent la situation du monde aujourd’hui.
Premier événement, le plus oublié de tous alors que c’est le plus important de tous y compris pour nous les Français, c’est l’épisode de la prise de la Grande Mosquée de La Mecque par 500 hurluberlus yéménites, saoudiens, égyptiens et autres venant d’une université islamique locale et qui prennent le contrôle de la Grande Mosquée et qui surtout tiennent la Grande Mosquée pendant plusieurs jours. »

Ce sont effectivement les Français du GIGN, sur ordre de Giscard, qui ont repris la Mosquée aux djihadistes qui avaient déclaré le régime wahhabite de Ryad « apostat ».
1979 est aussi l’année de la chute du Shah d’Iran. L’allié américain numéro un avec la Turquie dans la région tombe et la ceinture de contention américaine au sud de l’empire soviétique se déchire. Les Saoudiens deviennent alors les gardiens du Golfe contre les Iraniens. Depuis, les Saudiens sont intouchables pour les USA. Puis il y a le conflit afghan. Alain bauer dans son exposé très « Wikipédia », oublie juste de dire que les Américains ont tout fait pour impliquer la puissance soviétique en Afghanistan, avec la bienveillance du fameux politologue Zbigniew Brzeziński. Le conseiller à la sécurité nationale du président Carter de 1977 à 1981 devient l’auteur du Grand échiquier en 1997 qui théorise et annonce la domination de l’empire américain sur un monde qui n’est alors plus bipolaire. Malheureusement pour lui et ses chefs, le monde deviendra multipolaire, entravant la grande marche de l’Amérique vers le toit du monde.

Ceci étant dit, l’Afghanistan a été la matrice du terrorisme des décennies qui suivront, mais là encore, Bauer oublie de dire que c’est là que les Saoudiens ont envoyé leurs djihadistes pour s’en débarrasser et pour agrandir leur influence. C’est là que commence l’histoire vraie de ben Laden, qui deviendra la légende de l’antiterrorisme US. « Le golem Al-Qaïda se retourne contre ses initiateurs », lance Bauer. Un outil de politique extérieure dont l’empire se servira jusqu’à la corde, avant de le transformer et de le renommer en « État islamique », la trouvaille des brain stormers du Pentagone ou de la NSA, histoire de mouiller éthymologiquement la République islamique d’Iran. Al-Qaïda aura servi 20 ans, le temps d’écraser l’Irak et l’Afghanistan, puis ce sera au tour de Daech de déstabiliser la Syrie (2011-2017).

Cependant, au cours de cette longue conférence, Bauer lâche quelques morceaux de vérité que d’autres pourraient appeler du complotisme. Par exemple sur le fait qu’al-Qaïda est une nébuleuse sans vraiment de chef, que même après la mort (douteuse) de ben Laden le mouvement s’est poursuivi, passant d’ennemi de l’Occident à allié de la Coalition en Syrie...

« Quand on n’a aucune idée de qui est son ennemi, il n’y a aucune chance qu’on arrive à l’éliminer. Plus on tire en haut, moins on le tue, puisque y a rien, en haut, y a que l’idée qu’on a nous-mêmes... La vérité c’est que nous ne savons pas qui nous combattons. » (22’39)

Ce qui est tout bonnement incroyable : depuis 35 ans, les services occidentaux du monde entier se cassent les dents sur une nébuleuse, qui n’a donc pas de tête, et dont les organisateurs échappent à toute traque, enquête, information... La légende du renseignement dans toute sa splendeur.

Pour Bauer, le grand basculement du terrorisme, qui explique soudainement l’inefficacité nouvelle de nos services, qui avaient été si efficaces dans les années 80 et 90, c’est l’épisode Khaled Kelkal en 1995-1996. S’ensuit, selon lui logiquement, 17 ans plus tard, l’épisode Mohamed Merah, qui annoncera « la série ininterrompue depuis 2012 ». Un terrorisme de criminels et non de politiques qui sont chapeautés par al-Qaïda puis Daech. Selon la version officielle, dont Bauer ne s’écarte jamais vraiment. Plus crédible que Kepel dans son explication sur le djihad global, il n’en reste pas moins un agent de la sécurité nationale (mais de quelle nation ?) qui fait la navette entre Paris et New-York, en passant par la loge et la synagogue. Un élément obscur de plus qui nous explique l’obscur terrorisme international... dont l’oligarchie semble avoir grandement besoin, et dont elle se sert à dessein.

La complexité du terrorisme « international » mise à plat,
grâce à Kontre Kulture

 

De Kepel à Bauer, ou le terrorisme pour les enfants, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On dirait un article sur Trump et son combat anti-terrorisme.... surtout que, comme dit dans l’article, en haut de Daech y a personne sauf <> (cad les USA).


  • Question à ce cador des "services" : pour quelle raison véritable Bernard Bajolet, patron de la DGSI, refuse-t-il de donner à la Justice le nom du commanditaire du massacre du Bataclan (13-11-2015) ? BB, ce grand officier de la légion d’honneur (!) sait-il qu’il commet ainsi un délit ?


  • #1734620
    le 27/05/2017 par Je réfléchis donc je suis antisémite
    Conférence sur le terrorisme d’Alain Bauer à la synagogue de Lille

    Bonne nouvelle, un des pères fondateurs du terrorisme international , Zbigniew Brzezinski, est mort : https://francais.rt.com/internation...

     

  • C’est vrai que le discours de Bauer est parfois un peu "orienté". Mais en tant qu’expert en criminologie, pour parler de terrorisme, reconnaissons qu’il est aux premières "loges"....


  • A quoi ça sert de l’inviter, puisqu’il ne peut dire publiquement que des mensonges, demi ou contre-vérités ?

    C’est surement quelqu’un de très intéressant..en privé...sas prises de paroles publiques ne valent pas grand chose.

     

    • D’un point de vue historico-politique comme sur le plan pratico-pratique, en tant qu’ex-grand maître du Grand Orient et président de l’Observatoire national de la délinquance eh bien… euh… il encule les mouches !


    • Si seulement il pouvait se contenter "d’enculer les mouches" dans ses interventions publiques...
      Jamais j’oublierai son "analyse" du prêtre égorgé à St-Etienne-du-Rouvray sur BFM, il avait fait un tel parallèle stricto sensu avec l’affaire des moines de Tibérine, qu’au delà de l’ignominie et passée la colère d’entendre ses mensonges quand on connait ne serait-ce qu’un peu le dossier.
      Ca en devenait une véritable démonstration de sa perfidie.

      Faudrait vraiment mettre la vidéo de son intervention en ligne, c’est plus que consternant.
      Malheureusement je l’ai vu en direct et ça n’a pas été rediffusé, donc je n’ai pas pu l’enregistrer.


  • "Nous cherchons désespérément un ennemi de substitution" : il leur faut bien une raison de vivre à ces enculés !


  • Ce Monsieur, dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est intellectuellement au dessus du lot, ne dit pas le dixième de ce qu’il sait dans ses conférences "grand public ou public choisi", évidemment, et pour cause. Ceci dit ses interventions présentent un grand intérêt car, comme souligné dans l’article, il lâche quelques considérations, savamment dosées certes, mais qui sortent de la mêlée.

     

    • “Ce Monsieur, dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est intellectuellement au dessus du lot...”, Tout le monde ? En tout cas pas du même monde que moi.
      Je me souviens de ce grand financier, président du FMI "dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est intellectuellement au dessus du lot...” qui courait sur le tarmac en peignoir avec la quéquette collante à l’air, “ce Monsieur, dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est ubuesquement sans intérêt...”
      Bref c’est toujours le même baratin communiqué par ces escrocs.


    • @paysan. Il vous est peut être supérieur, mais moi il m’arrive à la raie du cul.
      Ne varietur.
      Lavrov.


  • Bauer ment de A à Z. Bauer sait que le "Lone Wolf", le "Loup solitaire" est instrumentalisé par tel ou tel service. Bauer connait les donneurs d’ordre et bizzarrement Bauer s’en amuse. Bauer fait l’éloge du "tout est hors-contrôle" à destination du public, pour lui faire peur, mais ne manque pas un occasion de communiquer les bonnes informations aux "initiés". Renseignez-vous sur le cas du kamikaze de Manchester, et le CV, plus que "conséquent", de son père. Vous aurez tout compris. Je ne veux pas faire d’alamisme, mais mon sentiment est que les services sont infiltrés par des gens remplis de mauvaises intentions, hors de contrôle (un barbouze ferait office d’enfant de coeur par rapport à ces individus) et qu’on n’est plus vraiment en sécurité. Seuls d’authentiques patriotes du "métier" pourraient "régler le problème", à "l’ancienne" si j’ose dire. "Pas vu, pas pris".


  • #1734822
    le 27/05/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
    Conférence sur le terrorisme d’Alain Bauer à la synagogue de Lille

    Conférence sur le terrorisme d’Alain Bauer à la synagogue !
    Espérons qu’à l’école militaire de Saint-Cyr ils ne se mettent pas à pratiquer des circoncision !
    C’est pas Soral qui nous parle d’inversion des valeurs, là on est dans l’inversion des pratiques !


  • Quand deux business se rencontrent, en attendant ce sont des chrétiens qui subissent...


  • De quoi se plaignent-ils ? Le terrorisme, jusqu’à présent, tue des chrétiens, des athées et surtout des musulmans. Un israélite par ci, par là, mais comme dommages collatéraux, comme ils disent. Sans plus ...


  • Moi j’aurais une question et une seule !!!
    En France, république laïque, cette conférence était-elle ouverte à tous ou pas ?
    Car les conférences chrétiennes, musulmanes et autres, sont très souvent ouvertes à tous. Et de toute façon personne n’interdit à quiconque de rentrer dans une église ou une mosquée...


  • le sosie d’ Olivier Hardy, Bauer, ne me fait vraiment pas rire, lui !


  • En gros, Alain Bauer nous explique qu’il y a un gros problème dans le scénario hollywoodien et que cela commence sérieusement à se voir.
    En englobant les fameux djihadistes (que l’on soutient à travers ses antennes politico-religieuse disséminé ici et là par l’empire) et les extrémistes néo nazie, fasciste, ou rouge brun (c’est selon), bref tout ce qui peu ou prou émane d’une colère et d’une méfiance populaire, est en train de se retourner contre eux.
    Il faut donc que ces élites se concertent mieux pour apporter de la clarté dans la définition de l’ennemi à abattre car le peuple va vraiment finir par massivement comprendre que LE véritable ennemi, c’est lui !
    En d’autre terme quand on veut maintenir l’illusion, unir les forces en présence (même si leurs intérêts sont parfois contradictoire) sera vitale pour rendre crédible un scénario de plus en plus bancale et qui a tendance par les temps qui court à produire l’effet inverse de celui escompté !


  • Tout le monde a bien compris le motif officieux de l’invitation.
    1/ Il y a un marché
    2/ Bauer dirige le CNAPS : en gros, Bauer c’est le videur de boite de nuit, le mec qui dit kicekirentre et kicekirentre pas sur le marché...
    3/ L’industrie de la sécurité israelienne voudrait bien en prendre de gros morceaux ; sinon l’intégralité.

    Le discours lui-même n’a aucun intérêt. Ce n’est que du baratin.

     

  • Il est probable que l’intéressé à une cible différente des réalités avec un tel discours ; car il est probable qu’il sache très bien de quoi il en retourne . La réalité est bien connue et n’a rien à espérer des discours précités . L’Afghanistan ou le Vietnam Russe , propos d’un Président Américain , est l’un des trois dispositifs officiels ayant conduit à la chute de l’ex Russie et quand au reste qui se concentre maintenant entre "extrémisme religieux" , à tord puisque poursuite du programme ayant conduit à la mise en place des talibans par le même pays !...et à un regain très justifié pour la Syrie , d’où les horreurs actuelles révélatrices d’intérêts mondiaux mal dissimulés .


  • Quand on dit qu’une image vaut mille maux...


Commentaires suivants