Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Courrier des lecteurs

J’ai suivi le lapin blanc et pris la pilule rouge

Bonjour M. Soral et toute l’équipe d’E&R,

Merci de m’avoir offert la Pilule rouge.

Je vais, comme il est de tradition, vous raconter mon histoire. Jeune fille de la haute bourgeoisie de droite des Hauts-de-Seine, j’ai eu une éducation impeccable et accomplie. Députée européen junior à 13 ans, admise à Sciences-Po Rennes après un bac brillant, j’ai fait la fierté de mes parents. Éduquée dans les valeurs tacites propres à celles de ma classe (liberté, propriété, laïcité), je tâchais de faire le mieux possible pour affirmer mes positions tout en écoutant celles des autres, pratiquant au quotidien le compromis républicain.

La première faille est arrivée lors des élections de 2007 ; nous avions fait des « élections internes » à Sciences-Po pour estimer qui serait élu si seul l’institut votait. Ségolène Royal l’emportait au 1er tour avec 70 %, Sarkozy avait 10 %, Poutou 3 % et nous n’étions que 2 à avoir voté Front national. Outre le fait qu’on peut s’inquiéter du mode de recrutement des futures « élites » de la nation, la pression devenait insoutenable pour débusquer les traîtres qui avaient mal voté.

L’amour prononcé que j’avais pour mon drapeau me rendait la vie difficile, et je partais en claquant la porte de cette soi-disant école dont je rejetais avec la plus grande virulence le mépris du peuple, du bon sens, de la religion (sans même la connaître), et de tout ce qui est sain et beau.

La seconde faille est venue par mon père. Saint Matthieu nous avait pourtant prévenus que les pères dénonceront leurs enfants, mais je ne savais pas que ça se passerait aussi violemment. J’avais mis sur Facebook un lien vers Haaretz alertant sur la stérilisation des femmes éthiopiennes par l’État israélien, le comparant à un régime nazi. En plein dîner de famille, mon père, les yeux dans les yeux, a dit à tout le monde qu’il m’avait dénoncée sur Facebook pour cet article, déplorant que ça n’ait rien provoqué ; comme quoi, selon ses mots, « on peut dire n’importe quoi sur internet, c’est scandaleux ».

En dépression après ce coup dur, j’ai décidé, partant du principe que l’on doit écouter toutes les opinions avant de se faire la sienne, de tout reprendre à zéro.

Et là, j’ai suivi le lapin blanc et j’ai pris la pilule rouge.

Je suis tombée sur vos vidéos. La vérité, crue, limpide, comme si le voile se levait de mes yeux et mes oreilles. Tous ces petits signes, depuis toutes ces années, qui me hurlaient la vérité que je ne voulais pas voir.

Comme Néo se relevant et voyant la Matrice de ses yeux pour la première fois. J’ai lutté, je me suis mise en colère contre tous au départ. Parce qu’ils ne voyaient pas, parce qu’ils avançaient comme des moutons vers Le Meilleur des mondes. Je me suis rapprochée de Dieu, pour comprendre que seul le Sauveur donnera la victoire. Nous ne pouvons que nous battre pour la vérité.

Égalité & Réconciliation est une approche unique dans le monde, en matière de géopolitique et d’appréciation de la réalité sociale. Je comprends mieux les forces en jeu maintenant que jamais par le passé, malgré l’impressionnante collection d’ouvrages en la matière qu’on m’a fait potasser (et qui me servent désormais de cale-porte). C’est un enrichissement de l’âme et de l’esprit, qui ouvre aux vrais questionnements et qui m’a permis de rencontrer des personnes que mon milieu d’origine a en horreur : les « jeunes des cités ». Ces barrières ont été montées de toutes pièces entre nous par un système qui divise pour régner. Unis, nous sommes invincibles (et moins manipulables, soit dit en passant).

Alors c’est toujours dur avec ma famille. Tous ceux qui ne sont pas libérés de la Matrice sont potentiellement des Agents de la Matrice (comme je l’ai vu avec mon papa…). Mais le sourire, discret et rédempteur, vient lorsqu’un ami, honnête, embarque Comprendre l’empire pour « jeter un œil, voir ce que c’est ton délire fasciste », et revient, bouleversé, en posant question sur question. Le dialogue, la bonté, la charité sont, comme disait Gandalf, le meilleur moyen de repousser l’Ennemi au quotidien.

Je préviens toujours, à la manière de Morphéus : « N’oublie pas, je ne t’offre que la vérité. »

Continuez, de grâce, pour la France et bientôt le monde.

Mélanie, geek et patriote

Voir aussi :

12 février
Courrier des lecteurs
Concernant la pédophilie et le placement abusif des enfants
40
1er février
Courrier des lecteurs
Pour tout ce que vous m’avez enseigné et transmis...
14
Juin 2019
Courrier des lecteurs
Un artisan contre l’injustice fiscale
8
Mai 2019
Courrier des lecteurs
À propos d’Alain Soral et de l’anti-électoralisme
38
Mai 2019
Courrier des lecteurs
Comme un navire au milieu de la tempête, restez ce capitaine imperturbable
7
Avril 2019
Courrier des lecteurs
Le salut de la France
24
Avril 2019
Courrier des lecteurs
Je vous écris d’Algérie...
37
Mars 2019
Courriers des lecteurs
46
Mars 2019
Courriers des lecteurs
Certains hommes sont de la race des lions
8
Novembre 2018
Courriers des lecteurs
"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"
32
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10

Choisir la bonne pilule avec Kontre Kulture :

Retrouvez Alain Soral chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

112 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #769315
    le 27/03/2014 par david
    Courrier des lecteurs

    Je me doutais bien que cette moyenne-haute bourgeoisie était déconnecté.

    Quant aux institutions républicaines, je m’en méfie comme de la peste en terme de neutralité bof.
    C’est Gernez (encore traditionnel) dans sa dernière interview qui disait qu’a la sortie de l’IUFM, 98% des futurs enseignants se déclaraient pas religieux.
    Puis Abauzit dans une interview forte intéressant par un universitaire de Batna, parle de cette ambiance totalitaire d’Omerta dans l’enseignement des sciences sociales, molles. Même en école de droit il était le craignos, le mec qui lit qui quoi.
    http://www.scriptoblog.com/index.ph...

    Ce qu’il y a adorable avec la foi (ou la spiritualité pour faire large), c’est qu’on a vraiment comme un grain de Sénevé qui une fois semé (de préférence jeune) peut en effet foutre la grouille dans le grande pyramide :))


  • #769354
    le 27/03/2014 par Maxhno
    Courrier des lecteurs

    Je me souviens de la menace de mon père (cadre sup sup dans une grande banque et lecteur assidu de Libé, Le Monde & Télérama) de me mettre dehors quand j’ai dis que je voterais FN.
    La délation par un parent, la marque la plus évidente & la plus immonde des régimes totalitaires. On comprend l’attaque contre la famille par ce biais, d’ailleurs. La seule nuance, c’est qu’au paravent en Allemagne nazie, dans la France révolutionnaire ou en Russie bolchévique, c’étaient les enfants qui dénonçaient les parents. Le vent tourne, la jeunesse est désormais l’élément structurant et les ainés les pions des officines révolutionnaires. Un sacré grain de sable dans l’idéologie du progrès.
    Bon, heureusement, j’ai évité sciences-po, il semble que ma copie sur la Constitution européenne n’ait pas plu... A l’époque, ce n’était pourtant qu’une analyse constitutionnaliste honnête. Mais ça permet de comprendre que ce qui compte ce n’est pas d’être bon, mais d’être servile pour entrer à Sciences-po. Vu qu’en culture G, qui était censément l’épreuve discriminante, j’avais cartonné bien plus que des connaissances qui avaient été reçues. Au final, cet échec m’aura fait gagné du temps et évité de trainer avec ce genre de crapules. Et ça aura été une de mes pilules rouges.


  • #769364
    le 27/03/2014 par Youri
    Courrier des lecteurs

    Bienvenue parmi nous , Mélanie.
    Tu seras, je n’en doute pas, à la pointe du combat idéologique qui s’annonce et parmi les plus efficaces.

     

    • #769506
      le 27/03/2014 par Charles Ignace de FRONTIGNAC
      Courrier des lecteurs

      Moi, je dirais le combat anti idéologique.

      Pour le combattre, il faut être contemplatif.
      regarder la vérités, ne pas l’inventer.

      L’idéologie est un mensonge en son essence même.
      la constatation de ce qui est est une vérité qui ne disparaitra jamais.

      Dire que la vérité n’existe pas, c’est vouloir faire tout ce que l’on veux.
      Et quand on est un politicien ... voila quoi.


  • #769372
    le 27/03/2014 par Joss
    Courrier des lecteurs

    Vous écrivez très bien en plus d’être très sympathique.

     

    • #769775
      le 27/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Courrier des lecteurs

      @ Joss

      Quel seraient pour vous les critères d’un texte bien écrit ? L’orthographe ne semble pas en faire partie en tout cas ; mais je reconnais que la véritable élite n’est pas dans les I.E.P., le niveau d’excellence y étant... très relatif !


  • #769386
    le 27/03/2014 par super-goyim
    Courrier des lecteurs

    Cela confirme l’ordre des choses, la mascarade devenant de plus en plus visible, le peuple, de toute classe sociale, ataché à la vérité commence à s’éveiller, le mouvement commence à prendre de l’ampleur.
    Francois doit commencer à la sentir ;)
    Merci Mélanie pour ce témoignage véridique sur ta prise de conscience !
    Quenellement votre ;)
    KA.


  • #769407
    le 27/03/2014 par VS
    Courrier des lecteurs

    Magnifique, il n’y a rien de plus beau que la lucidité et la foi ! Perso, je suis éveillé depuis 2008, depuis que j’ai découvert la vérité sur le 11 septembre, mais c’est depuis 1998 que j’ai découvert que l’humanité était arrivée en fin de cycle après avoir étudié quelques aspects de la profonde philosophie des textes sacrés hindous (Mahabaharata, Garuda purana, Ramayana, etc.)

    Cela me rend très heureux de savoir que, grâce à ce gigantesque travail d’éveil collectif qui semble être miraculeux quand on voit le degré de sophistication de la manipulation, nous sommes jour après jour de plus en plus nombreux à voir la "lumière" (la vraie cette fois).

    La lucidité du génie français associé à la foi semble être un outil d’éveil des plus efficaces.
    Je suis même sûr que nos chères élites ne s’attendaient pas à ce qu’on puisse s’éveiller de cette manière tellement originale et inattendue, il suffit de voir ce pauvre Philippe Tesson "buguer" en direct à ce propos : http://www.egaliteetreconciliation....

    Bravo et félicitation pour votre/ton courage Mélanie, et merci !


  • #769408
    le 27/03/2014 par Autrui
    Courrier des lecteurs

    Vous m’avez tiré une larme Mélanie... Merci pour ce témoignage...
    Il est bon de rappeler que l’opposition frontale et belliqueuse sera toujours vouée à l’echec et caricaturée... "Le dialogue, la bonté, la charité" voilà effectivement ce qui nous permettra de pénétrer les coeurs et les esprits !


  • #769428
    le 27/03/2014 par frederic
    Courrier des lecteurs

    C’est bien, mais quel est le nom de la ville des dissidents dans Matrix ? "Sion" !

    Matrix est pour moi une sorte de pied de nez aux dissidents, la quenelle du système au anti-système, et je n’aime pas cette référence, tout comme les multiples références d’origine "Hollywoodienne".

    Mélanie est sur la bonne voie, mais il lui reste des bribes des cultures barbares à éliminer.

    Le plus étonnant dans l’histoire c’est l’attitude de son père, je ne comprend pas ce genre de personnage qui souhaite que ses enfants rentre dans son moule à lui, tout ce que je souhaite à mes enfants c’est qu’ils soient heureux et fassent un métier qui les passionnent et ce ne sera pas nécessairement dans un domaine qui m’intéresse (quoique curieux de nature je m’intéresse facilement à un domaine que je ne connais justement pas).

    C’est amusant comme "comprendre l’empire" a vraiment été une révélation pour de nombreuses personnes. J’ai ressenti exactement la même chose que Mélanie en lisant, sentant que des choses n’allaient pas de ce monde, mais j’étais incapable de trouver le fil conducteur et "Comprendre l’Empire" me l’a apporté.

    Je pense que ce livre est inscrit dans l’histoire à tout jamais.

     

    • #769765
      le 27/03/2014 par GrosBill
      Courrier des lecteurs

      « Mélanie est sur la bonne voie, mais il lui reste des bribes des cultures barbares à éliminer. »
      Je vous trouve un peu "condescendant", là. Les arrières pensées de Matrix sont peut-être suspectes, mais l’expression "être sorti de la matrice" est simplement une manière de signifier que l’on voit le monde autrement et elle tend à passer dans le langage courant. Y faire référence ne veut pas dire que l’on gobe tout rond le message subliminal au troisième ou quatrième degré du film.


    • #772061
      le 29/03/2014 par Nouno
      Courrier des lecteurs

      C’est Zion, la ville dans Matrix.

      Matrix est une excellente métaphore pour la dissidence et explique bien comment nous avons à combattre les dirigeants du système mais également ceux qui le subissent mais seraient prêt malgré tout à mourir pour lui (scène de la femme à la robe rouge).

      Et je t’invite à regarder les autres réalisations ou productions des frères Wachowski si tu as des doutes sur leurs intentions.

      V pour Vendetta parle du terrorisme sous fausse bannière et Cloud Atlas de l’exploitation de l’homme par l’homme (et de la possibilité de gagner un combat bien après sa mort).


    • #773429
      le 30/03/2014 par Charles
      Courrier des lecteurs

      Pour info aussi, ce n’est plus "les frères Wachowski" mais "soeur et frère" vu que Larry est devenu Lana.


  • #769436
    le 27/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Courrier des lecteurs

    Bon, mieux vaut tard que jamais (ou "vieux motard que j’aimais", non, non, Alain Soral n’est pas susceptible) ! Ceci dit, lorsqu’on est normalement constitué, c’est à l’âge de 7 ans que l’on est en mesure de comprendre toute l’imposture de ce monde prétendu réel.
    Assez étonnant d’attendre d’être à la porte de "sciences-popo" pour admettre que tout ce ramassis de dégénérés n’est que de la m... en branche...
    Il y a vraiment des connections qui ne sont font plus, que l’on soit "bourgeois" ou "prolétaire", une telle naïveté pourrait être pathologique à l’âge de 20 ans.
    Maintenant, il est certain qu’utiliser ses yeux pour regarder à gauche et à droite empêche physiquement de voir en bas et en haut (le mal et le bien donc)...

     

    • #769495
      le 27/03/2014 par Poll en
      Courrier des lecteurs

      « Maintenant, il est certain qu’utiliser ses yeux pour regarder à gauche et à droite empêche physiquement de voir en bas et en haut (le mal et le bien donc)... »

      joli et bien vu


    • #769538
      le 27/03/2014 par Féthi
      Courrier des lecteurs

      @Ulysse Tu parles un peu mal de la bouche avec la main qui te sert à écrire camarade,on n’a pas tous eu les mêmes vies et tu ne peux pas reprocher à une fille d’avoir fait confiance à ses parents et à son milieu(bourgeois donc,elle le dit elle-même)pendant son enfance...toi t’avais tout compris d’entrée de jeu,c’est vraiment ça que tu nous dis ?...Féthi


    • #769947
      le 27/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Courrier des lecteurs

      @ Féthi

      "...toi t’avais tout compris d’entrée de jeu, c’est vraiment ça que tu nous dis ?"

      Merci de me relancer, comme vous savez pertinemment que ce n’est pas cela que j’exprime car mon cas personnel n’a aucune espèce d’importance, je m’adresserai donc à ceux qui sont visés par le propos, ceux qui doivent impérativement se défaire du poids de leurs mauvais acquis pour comprendre et redevenir de véritables êtres humains, doués de raison, de perceptions sensorielles et imprégnés de spiritualité.
      Jamais je ne soutiendrai cette idée de la prédestination, le libre arbitre existe, s’inscrire en victime (même de ses sentiments) et rejeter sur les autres ses propres faiblesses ne favorise pas l’extraction. Il n’y a pas de fatalité si ce n’est celle qu’on est prêt à accepter. Par conséquent, il faut considérer que l’auteur de cette lettre est au moins aussi responsable de son éveil tardif que son environnement familial. Et ce qui est gênant dans ce type de courrier, c’est qu’il n’y a pas de démarche introspective permettant de se reconstruire réellement. Il y a un fort risque dans ce cas que le prochain gourou qui passe ne l’entraîne avec lui.
      Car malheureusement, même aujourd’hui, elle exprime sa colère envers les autres, jamais contre elle-même.


    • #770318
      le 28/03/2014 par Féthi
      Courrier des lecteurs

      @Ulysse Amicalement camarade,c’était juste une pirouette à la fin...plus sérieusement,je comprends ton point-de-vue et il fonctionne avec une personne qui s’en serait pris plein la gueule depuis son accouchement:si malgré les épreuves la personne ne se rend toujours pas compte qu’elle subit un système vicié,c’est que cette personne est un con et en effet,vers 6 ou 7 ans,t’es déjà même plus un gosse ;mais dans son cas,il lui aurait fallu une sacrée clairvoyance pour comprendre ce système sachant qu’elle n’a manqué de rien,entourée de parents et d’amis...simplement,si je m’imagine à sa place,honnêtement,j’aurai peut-être aussi avalé l’appât,l’hameçon et la canne-à-pêche jusqu’à ce que le papa en ait marre de me sponsoriser...pas toi ?...Féthi


    • #770530
      le 28/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Courrier des lecteurs

      @ Féthi

      Après, il est certain que chacun voit midi à sa porte, mais la nature profonde a aussi ses droits et revient parfois au galop. On peut être "bourgeois" et droit à la fois, il paraîtrait même que la véritable aristocratie ne serait pas loin de cet état...


    • #770863
      le 28/03/2014 par Rodrick
      Courrier des lecteurs

      salut Ulysse,
      mais ça va pas où quoi ? y a des gens qui restent aveugles toute leur vie.
      Bien sur quand on vient d’un milieu prolétaire ou du moins pas d’une haute classe sociale, on se rend vite compte que y a des choses qui vont pas bien. Mais pas forcé qu’on comprenne ce qui ne va pas, la structure de l’hypocrisie, on a tendance à etre naif, à accorder le bénéfice du doute, à reporter la faute sur soi : "je ne suis pas assez ceci, je ne suis pas assez cela, c’est pour ça que ça ne va pas". On nous dit qu’il faut pas, jamais, etre négatif. Tout va bien ! Fantastic ! Wonderful ! comme disent les américains.
      On est quand meme dans un système qui en fait beaucoup pour nous garder dans les brumes de l’illusion.


    • #771211
      le 28/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Courrier des lecteurs

      @ Rodrick

      Merci, cela va très bien ! Navré de vous contredire mais on peut très facilement être éveillé malgré l’environnement que l’on subit.
      Je ne sais pas quel est votre niveau d’études, mais lorsque l’on sortait du lycée il n’y a pas si longtemps de cela, il était possible pour chacun de comprendre l’essentiel avec le minimum syndical délivré par l’Education Nationale.
      La trigonométrie de base par exemple, comme les équations différentielles, étaient des connaissances abordées avant le Bac, celui qui n’en voit pas l’intérêt dans son quotidien est bien responsable de son état et ne peut donc le reprocher à personne.
      En conséquence, lorsque le "système" vous vend des pyramides pour des tombeaux, il abuse certes de vous, mais il vous donne aussi les bons outils pour douter !
      Puis il y a aussi la bonne attitude à adopter (je sais, ce n’est pas "moderne", l’impétrant en sachant plus que ses formateurs aujourd’hui...), combien viennent ici avec l’humilité suffisante pour admettre que d’autres savent plus et mieux ? Combien de fois ai-je tenté d’alerter sur le rôle essentiel des grandeurs physiques sans jamais obtenir de questions (pourtant indispensables à la compréhension du propos) en retour ?
      Rappelez-vous, aussi haut que l’on soit, on n’est jamais assis que sur son cul !
      Alors le geek qui se prend pour un cador parce qu’il fait dire bonjour à un "Smartphone", je m’en cogne !
      En revanche, je demeure fasciné par l’intelligence pratique d’un artisan qui maîtrise son ouvrage, retrouvons ce rapport charnel à la matière et nous retrouverons notre âme. La véritable élite sait se servir de ses mains en plus d’avoir une tête bien faite, alors les catégories que vous vous imposez... On n’aurait pas le droit d’être riche et de changer son joint de culasse en écoutant Verdi ?


    • #771901
      le 29/03/2014 par Rodrick
      Courrier des lecteurs

      Bonjour Ulysse,

      Je suis en total désaccord avec vous. Quoi que l’on vous enseigne à l’école, on ne vous enseigne pas l’essentiel pour comprendre le monde, c’est-à-dire le pouvoir, comment le pouvoir fonctionne, les relations de pouvoir. On vous apprend à etre une poule productive et soumise, meme avec un bac + 8 !

      Un raisonnement que j’aime beaucoup utiliser, et qui vient des maths, c’est le contre-exemple. Il me semble évident que beaucoup des bac + 8 (donc docteurs) sont soumis et prennent les vessies qu’on leur vend pour des lanternes. Meme les docteurs en physique. Ca me semble évident, alors peut-etre n’ai-je pas compris vos propos, mais il me semble que le niveau d’étude n’est pas nécessaire pour comprendre le niveau de supercherie. Je suis certain qu’une personne, meme avec un CAP mal appris mais qui a été confronté aux faits, au concret, qui a du utiliser son pragmatisme, est bien mieux à meme de comprendre.


    • #772385
      le 29/03/2014 par The Slender-Man / Solidarité à Norbert Jacquet
      Courrier des lecteurs

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Bonjour cher ami,

      En revanche, je demeure fasciné par l’intelligence pratique d’un artisan qui maîtrise son ouvrage, retrouvons ce rapport charnel à la matière et nous retrouverons notre âme.

      Absolument tout le propos de Saint-Exupery, de Daurat,

      J’aimerais d’ailleurs vous faire partager deux citations qui m’ont marqué à tout jamais, moi le jeune élève-pilote qui se sent bien plus proche de l’Aéropostale que de cette Aviation du 21ème Siècle, avec ses MH370, ses AF447 ou encore le OZ 214 :

      1- Terre des Hommes de Saint-Exupery, à propos de la disparition de son ami Jean Mermoz, lors de sa traversée de l’Atlantique à bord de " La Croix du Sud " ( Dernière position connue, 530 Kilomètres au Sud de l’Île de Boa Vista, Cap-Vert ) :

      " Nous espérions, puis les heures se sont écroulés et, peu à peu, il s’est fait tard. Il nous a bien, fallu comprendre que nos camarades ne rentreraient plus,qu’ils reposaient dans cet Atlantique Sud dont ils avaient si souvent labouré le ciel. Mermoz, décidément, s’était retranché derrière son ouvrage, pareil au moissonneur qui, ayant bien lié sa gerbe, se couche dans son champ. "

      J’ai eu les larmes aux yeux en lisant ce chapitre du livre, " Les Camarades "

      Et enfin, la meilleure de toutes :

      Les Derniers mots de Saint-Ex

      A 14H45 le 31 Juillet 1944, alors qu’il était devenu évident que leur camarade parti à 8H45 ne rentrerait pas, les compagnons de vol de l’écrivain ont retrouvé sur son bureau une lettre terminé par ces mots :

      Si je suis descendu, je ne regretterais absolument rien.
      La termitière future m’épouvante. Et je hais leur vertus de robots. Moi j’étais fait pour être jardinier.

      Voila la parole du pilote authentique, la quenelle de Saint-Exupery qui voyait déjà la dérive vers laquelle le monde se dirigeait.
      Moi même quand j’explique étudier l’Aviation uniquement pour l’Avion, piloter uniquement pour l’Avion et le Vol, on ne me comprends pas, on me parle de salaire, de classe sociale, de technologie Airbus...

      Non ! Assez ! Ce n’est pas ça l’avion !

      Sans aucune prétention, après avoir lu cette fin de lettre de Saint-Exupery, moi aussi j’ai décidé de devenir un Jardinier. Peu importe si je deviens pilote de ligne trop tard et que je n’arrive pas à voler sur ces merveilles que sont les DC-8, 707... Je préférerais pour toujours un Piper Cub, un Curtiss dans une Grange à un A320 chez AF

      Amicalement,

      The Slender-Man


    • #772634
      le 29/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Courrier des lecteurs

      @ Rodrick

      Non, effectivement, vous n’avez pas compris mon propos. Dès le collège, des clefs de compréhension fondamentales nous sont livrées, le problème est que le plupart n’en fait rien ! C’est cela que je dis.

      @ The Slender-Man / Solidarité à Norbert Jacquet

      Que ce soit pour le Train ou l’Aviation, les plus grands esprits s’y sont exprimés, et ce n’est pas un hasard. Il n’est pas de domaine ou le rapport direct à la matière qui se plie aux exigences de la physique est plus présent. Ressentir le monde tel qu’il est, c’est déjà commencer le chemin pour le comprendre.
      Lisez Vincenot, vous me semblez avoir les bonnes dispositions pour cela, attention au choc !

      Amicalement.


  • #769439
    le 27/03/2014 par Sixtine
    Courrier des lecteurs

    Mélanie vous êtes sauvée !! vous avez choisi la voix royale : la Foi. Priez pour ce monde mortifère et pour les âmes des pêcheurs. Courage !
    Dieu vous garde !


  • #769470
    le 27/03/2014 par Youcef
    Courrier des lecteurs

    Très belle lettre ! Il n’y a rien de tel que la vérité car elle entraîne non plus le compromis mais la convergence.
    Continuez dans ce sens ! Pardonnez votre père mais ramenez le dans le bon camp. Cela serait une bien belle réussite et une marque de respect envers lui.


  • #769475
    le 27/03/2014 par Raskol
    Courrier des lecteurs

    Chaud le daron, quand même !

    Moi à science po, j’étais plus ou moins connu comme antisi$miQue, mais ça devait passer du fait de ma maghrébinité. Ca a dû être marquant pour certain, un ancien plan cul de l’époque, revue sur Paname deux ans plus tard, m’a renvoyé un "toujours antisémite ?" à peine après la bise, et tout en se marrant.

    J’devais faire nazi arabe à la Sabri Saïd dans H sûrement !


  • #769489
    le 27/03/2014 par Docteur Prolo
    Courrier des lecteurs

    Je rencontre de plus en plus de gens de qualité qui ont "raté" Sciences Po : trop humains, non-conformistes, et trop ouverts d’esprit.....


  • #769502
    le 27/03/2014 par desgarde
    Courrier des lecteurs

    "En plein dîner de famille, mon père, les yeux dans les yeux, a dit à tout le monde qu’il m’avait dénoncée sur Facebook pour cet article".

    J’avoue avoir été choqué.
    Les conflits entre enfants (même grands) et parents ne sont pas rares et peuvent même être virulent tant la différence des opinions peu les séparer... mais en arriver à ce qui s’apparente à une demande de lynchage publique de son propre enfant ?
    Quel parent aimant voudrait mettre au pilori sa progéniture pour une opinion différente ?

    Ca me fait lever le cœur et j’imagine bien le choque que cela peu causer.

     

    • #769557
      le 27/03/2014 par hello
      Courrier des lecteurs

      bienvenu dans la réalité du monde bourgeois.. les apparences comptent plus que l’amour, et souvent le rapport humain est distant. pas étonnant me direz vous lorsqu’on est éduqué par une nourrice par exemple, porté, bercé etc par elle. l’attachement et la proximité humaine sont différents, les codes de la bourgeoisie sont un monde à part et vraiment pas beau à voir.

      y’a un film américain qui montre ca bien avec Scarlett Johansson, the nanny diaries


    • #769865
      le 27/03/2014 par jac84
      Courrier des lecteurs

      Evangile selon Matthieu chapitre 10 verset 21 :

      Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ......


  • #769519
    le 27/03/2014 par ede
    Courrier des lecteurs

    Bonjour mélanie, merci pour votre courrier.
    Bienvenu.

    Pour aller plus loin, le combat est réligieux, si vous avez compris cela, vous avez tout compris.
    Par ailleurs, je rajouterai que dans les protocole de sion , il est strictement détaillé ce qui ce passe aujour dhuit.
    Cest incroyable.

    Si vous voulez en savoir plus ,n’hesitez pas


  • #769521
    le 27/03/2014 par Djinn Gabelou
    Courrier des lecteurs

    Le "courrier des lecteurs" est un chapitre enthousiasmant du site d’E&R et mériterait qu’une rubrique à part entière lui soit consacrée.
    Merci encore à Alain Soral de susciter une telle élévation du niveau de conscience pour le bien de tous.
    Et merci Mélanie pour votre cadeau épistolaire altruiste et talentueux qui apporte sa part de lumière à la flamme de l’espoir.


  • #769524
    le 27/03/2014 par Féthi
    Courrier des lecteurs

    Dégoûtante l’attitude de votre papa...et ce qui vous honore lorsqu’on vous lit et démontre que vous avez saisi beaucoup de choses importantes,c’est que vous ne lui crachez pas à la figure,ce que vous seriez censée faire et réjouierait l’ingéniérie sociale(dans mon cas,je devais aussi le maudire mais je ne suis jamais rentré dans ce jeu auquel on me poussait depuis tout petit-psyculogues,juges,etc,c’était plus des histoires de coups pour moi et je n’arrivais pas à hair quelqu’un dont je ne me souvenais même pas ;au contraire,je lui souhaitais bonne chance et espérais que le type pourrait peut-être changer,ni plus,ni moins,sans rancunes)...franchement,tant qu’on arrive à sauvegarder sa capacité à pardonner,on garde au-moins un pied dans l’humanité(le "ni pardon ni oubli",ce slogan de frustrés,n’est vraiment pas calibré pour les braves gens)...bien à vous...Féthi

     

    • #769899
      le 27/03/2014 par beacat49
      Courrier des lecteurs

      Merci de ce commentaire. Pardonner, c’est se libérer et libérer les autres également.


  • #769525
    le 27/03/2014 par Kaiser59
    Courrier des lecteurs

    Merci Mélanie pour ce témoignage !
    Pour ma part, je suis Français de confession musulmane, je fais parti de ceux que vous nommez "les jeunes de cités" autour desquelles on a monté des barrières "invisibles" afin de diviser le peuple ! car oui, au final, ces jeunes de cités sont nés en France, ont reçu une culture française et doivent faire parti intégrante du peuple de France. Mais voilà, depuis maintenant 50 ans, en France, c’est installé une gouvernance oligarchique, aux ordres des esclavagistes des temps modernes. Et tout a été mis en place pour diviser les français les uns des autres, en apprenant aux enfants d’immigrés (de manière indirecte) a détester la France ! aux français "de souche" a détester les immigrés ! ... aux musulmans a détester les juifs ! ... et de manière global à tout non-musulman a détesté l’islam et les musulmans !
    Sachez que Oui il existe un bon nombre de Français issus de l’immigration, qui aiment la France, qui sont Patriotes ! qui en ont marre d’être stigmatisé et d’être montré du doigt.
    On peut être Français de confession Musulmane sans pour autant vouloir islamisé la France entière ! Chacun est libre de faire ces propres choix ... Les musulmans de France ne sont pas des "barbares", la plupart d’entre eux, ne souhaitent qu’une chose : vivre heureux et en paix dans le pays qui les a vu naître ... la France


  • #769568
    le 27/03/2014 par hello
    Courrier des lecteurs

    à quand une compilation des courriers des lecteurs ? on pourrait presque déjà en faire un magnifique livre de toutes ces lettres

     

    • #770013
      le 27/03/2014 par Leslie
      Courrier des lecteurs

      Très très bonne idée, c’est très agréable à lire à chaque fois !


  • #769575
    le 27/03/2014 par C Lakata
    Courrier des lecteurs

    Une des plus belle lettre du courrier des lecteurs. Je me retrouve dans cet étonnement devant ce que nous montre Alain Soral.
    Votre référence à Gandalf est pertinente, car il y a bien quelque chose du "Seigneur des anneaux" dans ce que nous vivons : cette lutte avec le Mal, cette invasion des orcs (elfes torturés pour les amener au mal) que l’on peut facilement identifier avec les gens décérébrés par les manipulations du système et des médias, quand ce n’est pas par les réseaux maçonniques
    Oui Soral a une parenté avec les héros du SdA.
    Merci Mélanie de la force que vous nous donnez.


  • #769622
    le 27/03/2014 par lucifer90
    Courrier des lecteurs

    Un complément de comprendre l’empire, c’est le livre "Le principe de Lucifer"... indispensable ! et tout aussi déstabilisant !


  • #769635
    le 27/03/2014 par Ton Dieu
    Courrier des lecteurs

    Personnellement je ne donne jamais crédit aux niaiseries des fifilles à papa... Qui ont fait science po mais qui serait femme de ménage payée au smic à l’heure actuelle si il n’y a pas eu la reproduction sociale...

     

    • #770142
      le 27/03/2014 par pff
      Courrier des lecteurs

      Et qu’est-ce que t’as contre les femmes de ménage, dugenou.
      .
      Ton commentaire est d’une niaiserie achevée et la profondeur de sa débilité n’a d’égale que l’ignorance totale et l’irrespect pathétique que tu fait des règles de grammaire de notre belle langue.
      .
      Perso, je ne donne aucun crédit aux niaiseries des niaiseux.


    • #770400
      le 28/03/2014 par Grz
      Courrier des lecteurs

      Et un propos plein de justesse, d’où qu’il vienne, tu lui donnes du crédit ou tu t’occupes de "reproduction sociale" ?


    • #770445
      le 28/03/2014 par 108
      Courrier des lecteurs

      Vous la lapidez parce qu’elle est une femme ("fifille") et qu’elle est d’un milieu social aisé ("qui a fait science po") ? Faut il forcément être un homme pauvre pour aimer Alain Soral ? Dans ce cas là, dites le de suite. On perdra un bon tiers des sympathisants, on affaiblira le mouvement, mais on s’en fiche ! On aura enfin un mouvement pur, composé uniquement de "gaillards du peuple". C’est le but ?


    • #770483
      le 28/03/2014 par Autrui
      Courrier des lecteurs

      Mais pourquoi est-il aussi méchant ?
      Si vous êtes aussi infecte et rabaissant avec vos allié(e)s, je n’ose imaginer votre comportement avec vos ennemis... Aimons nous les uns les autres... bordel !


    • #770818
      le 28/03/2014 par Ici depuis 8 generations
      Courrier des lecteurs

      C’est aussi ce que doit certainement penser le président. C’est mignon de toujours défendre tout le monde, mais c’est la vérité, faute d’orthographe ou pas. En faculté, des gens totalement déconnectes de la réalité, en dehors de tous sens commun et bon a rien, vont de manière quasi automatique se retrouver a avoir des emplois qui ne rapportent rien a la société ni a l’humanité, mais avec des salaires ou des avantages en nature conséquent, tout cela grâce a papa et maman.

      C’est l’argent qui défini les comportements des gens, leurs façons de vivre, de se cultiver et d’être. C’est un effet de mode, rebelles sous pseudo et dans 5 ans employés de banque.


    • #771248
      le 28/03/2014 par Féthi
      Courrier des lecteurs

      @dieu T’es agressif zè,et la galanterie ?c’est plus la peine ?parce-que il n’y a plus que des pédales de toutes façons ?sur ce point-ci,d’accord,t’as raison...en fait,si tu tiens tes propos devant certaines personnes issues de certains milieux(sous-prolétaires des abysses par-exemple),fait gaffe car la plupart de nos Mamans,comme la mienne,étaient femmes de ménage justement.Et dans ton paradigme-paradigmatique(c’est l’overdose avec ce mot,comme "amalgame",faudra les retirer un petit moment du dictionnaire),en plus de traiter une fille que tu ne connais pas de "fille à papa",tu fais rimer "femme de ménage" avec "ratée" en fait,t’es inconscient ou tu veux te suicider ?je ne ferais rien personnellement mais j’en connais certains qui le prendraient très très très mal...limite dis-leur "fils de p.te" directement,je crois que ça passera mieux...Féthi


    • #772592
      le 29/03/2014 par Ton Dieu
      Courrier des lecteurs

      Je suis très étonné du niveau des réponses, je savais que j’allais en avoir mais je m’attendais à mieux

      Procès d’intention , me faire chier pour la grammaire que je connais bien mieux que vous au passage ... Bref, aucun fond, que de la forme ...

      Donc je vais répéter :

      Cette chère fifille à papa n’aurait jamais fait science po si elle n’était pas née dans un milieu bourgeois favorisant ; et je ne donne jamais crédits aux niaiseries d’une fifille à papa. Point barre.


  • #769649
    le 27/03/2014 par neribu
    Courrier des lecteurs

    Bienvenue chez nous Mélanie...

    *nous n’étions que 2 à avoir voté Front national. Outre le fait qu’on peut s’inquiéter du mode de recrutement des futures « élites » de la nation, la pression devenait insoutenable pour débusquer les traîtres qui avaient mal voté.*

    cela m’a fait penser à un petit village près de chez moi, une quarantaine de votants qui en général votaient à droite, quelques cocos et socialos, mais tout beignait jusqu’à qu’une certaine élection de 2002 où un habitant eut l’audace de voter JMLP.
    Cela m’a été raconté par une personne présente ce jour là.

    Un cri hargneux, le type près de l’attaque cardiaque en annonçant : Le Pen... comment, mais qui avait osé ?...

    et la reprise des noms des votants, spéculations, accusations... l’indignation !

    aujourd’hui, à la dernière législative et cantonale, ils étaient 8 sur une trentaine de votants... comme quoi...

    Pour ce qu’a fait votre père, j’en suis désolé pour vous. Vous avez tout mon soutien.


  • #769714
    le 27/03/2014 par Ruskov Molotov
    Courrier des lecteurs

    Bienvenue dans la réalité


  • #769774
    le 27/03/2014 par pandanlagl
    Courrier des lecteurs

    The Matrix :
    produit par Joel Silver
    réalisé par les frères Wachowski, dont Laurence (Larry) est devenu Lana
    distribué par Warner Brothers, partenaire de Regency, qui appartient à Arnon Milchan, l’espion israélien de Hollywood.
    Faut vraiment arrêter de penser que ce film est digne de la dissidence, même si le message est tentant.

     

    • #770155
      le 27/03/2014 par pff
      Courrier des lecteurs

      Certes, mais il faut toujours une bonne part de vérité dans la désinformation. Matrix, on y pioche ce qu’on veut. Perso, la quête de Sion (ou Zion, je ne me rappelle plus), me laisse froid. Par contre, les histoires de pillules, de lapin, de femme en rouge, et que sais-je, je prends.
      .
      Ils ne sont pas les seuls à jouer autour de l’idée que la vie n’est qu’un songe ou une illusion sagement entretenue. Par qui ? D’autres apportent des faisceaux de réponses d’une autre nature mais pas moins intéressants : par exemple : dans "They Live" (Invasion Los Angeles, en français). Un grand classique.


    • #770254
      le 27/03/2014 par Geek et patriote
      Courrier des lecteurs

      Et alors ? Pour un film d’une telle envergure, il va de soi que ce soit une grande entreprise de production et de distribution cinématographique qui s’en charge. Maintenant quant à savoir qui a produit et réalisé ce film ou quels sont les partenaires de W.B, ce n’est pas le sujet.
      Ce qui importe, c’est le contenu du film et le message qu’il transmet, libre à la dissidence de s’en approprier le fond. De toutes façons, s’il fallait rejeter aveuglément toute oeuvre, même pertinente, dont les artistes et producteurs sont indirectement liés à des agents - conscients ou inconscients - du sionisme, on passerait à côté d’un bon paquet de chefs-d’oeuvre ;) antisioniste oui, mais la phobie obsessionnelle de tout ce qui a pu entrer en contact avec, non merci. Restons lucides.

      En tous cas je te félécite, Mélanie, pour ce brillant courrier. J’espère sincèrement que tu parviendras malgré tout à te réconcilier avec ta famille ; même s’ils gardent leurs oeillères, rompre les liens familiaux est toujours un drame pour tous. Ne les aborde pas de manière frontale sur ces sujets, essaye juste de renouer des relations saines sans trop brusquer les choses. Pas à pas, le temps fera son oeuvre. La "décharge électrique" est contre-productive, surtout avec des proches comme un père qui ne peut se débarasser complètement de l’orgueil de détenir la vérité vis-à-vis de sa progéniture.
      La réconciliation est aussi valable à l’échelle familiale, et comme la réconciliation débouche sur le dialogue... ;)


    • #770295
      le 27/03/2014 par opus
      Courrier des lecteurs

      Je me suis moi-même posé la question de ces nombreux clins d’oeil qu’on trouve dans le cinéma.
      Pierre Hillard pense que les élites se délectent de voir que même avec de nombreux indices sous les yeux, les abrutis que nous sommes ne comprennent rien....
      Reste que Matrix est le film qui décrit le mieux la douleur physique que j’ai ressenti en me débranchant et en comprenant que le vrai monde est celui que décrit Soral.


    • #770307
      le 27/03/2014 par seber
      Courrier des lecteurs

      Comme pour 99% des films américains, l’histoire originale ne sort pas d’Hollywood. "The Matrix" est un manga à base.


    • #770335
      le 28/03/2014 par dekyus
      Courrier des lecteurs

      je crois au contraire que le message est passé sans être compris par quasiment la totalité de ces spectateurs, même ceux qui pensent avoir compris quelque chose....


    • #770354
      le 28/03/2014 par goy pride
      Courrier des lecteurs

      C’est ce que je pensais aussi, mais ceux qui font référence à ce film ne le font pas forcément en ayant en à l’esprit que ce dernier serait un film dissident, ils ne font que citer que des parties pertinentes du film qui peuvent illustrer de manière adéquate un argument.
      Malheureusement aujourd’hui les jeunes ne tirent plus leur références de Balzac, Chateaubriand, Jules Vallès...mais de productions cinématographiques...la petite citation de Gandalf c’est déjà mieux ! Cela sort d’un chef d’oeuvre de la littérature véhiculant des valeurs positives en parfaite conformité avec la tradition et le christianisme...


    • #770384
      le 28/03/2014 par bourdieusien
      Courrier des lecteurs

      Pour completer… le cadre général de l’histoire existait déjà sous diverse forme, issu de l’univers des jeux de rôle "cyber-punk" de la fin des années 80 aux US (au japon, ce courant techno-dissident soumis a la matrice est incarne dans une certaine mesure par Ghost in the Shell).

      Ce film n’est pas digne de la dissidence… entierement d’accord… mais si t’attaques direct avec des références genre Hillard, Michea, Douguine, Meyssan, Sigaut, Chauperade …. va falloir manoeuvrer serré.

      C’est surement pas ma référence, mais c’est celle de la brebis égarée, or quand tu t’adresses a la brebis égarée il faut parler son langage au début, puis la guider ensuite vers les bonnes référence…


    • #770514
      le 28/03/2014 par Frederic Bautista
      Courrier des lecteurs

      Ce qui est important, ce n’est pas tant de savoir qui a dit ou écris quoi.

      Mais de savoir si ce qui est dit est vrai ou faux.

      Le fond de l’idée de ce film est un sans doute de faire beaucoup d’entrées...

      Ça n’empêche pas qu’il décrit parfaitement une réalité, même si c’est de manière romancée et futuriste.
      Réalité qu’il est difficile de contester lorsque l’on est sorti de la matrice des manipulations médiatiques.

      Il faux toujours garder l’esprit ouvert et ne pas se limiter sur de mauvaises bases.


    • #771338
      le 28/03/2014 par Idriss
      Courrier des lecteurs

      Est ce que vous ne vous êtes pas posé la question suivante :
      Et si ce n’était justement pas un hasard que ce genre de film sort de la psychologie d’un israélien ?

      Quand on voit un film où l’européen s’épanouit dans la gaytitude tandis que sa femme est vouée au métissage (quand elle ne s’épanouit pas dans la partouze), ça vient de chez les iroquois ?

      Quand on voit un film/dessin animé où un le personnage qui se déclare juif est le scientifique tandis que le héro combat le mal absolu - la sainte inquisition - ça vient de chez les iroquois encore une fois ? (quand c’est pas lui-même le héro qui sauve le monde du mal par son courage, sa clairvoyance et son savoir)

      Quand on voit un film où le catholique c’est toujours l’être obscur et inquisiteur tandis que le musulman lui est toujours un terroriste fanatique, est ce un hasard ?

      Quand le russe est toujours le mafieux et l’espion par excellence qui complote partout, là aussi regarde qui est derrière le film, soit un inuit, soit un marié à un inuit.

      Pourquoi les oscars et distinctions sont toujours en plein dans le politiquement correct ? (quand c’est pas des récompenses tribales ou remerciement pour services rendus) ; Tu fais un film avec deux imams sodomites t’as un oscar, tu fais un film avec un curé assassin et hop t’a un oscar aussi...
      ect ect ect...

      Quand il y a un film produit, je regarde si c’est un juif qui en est source. Et c’est là que j’ai envie de le regarder moi. La psychologie israelite et/ou l’inversion accusatoire sont très intéressants à analyser.


  • #769814
    le 27/03/2014 par Bernard
    Courrier des lecteurs

    Qu’est-ce que j’aimerai que certain(e)s de mes ami(e)s que j’ai aujourd’hui perdu se retrouvent ainsi et ne cesse de me juger sur mes opinions. Quand eux donne la leur ... sans en avoir.


  • #769815
    le 27/03/2014 par samuel
    Courrier des lecteurs

    Pour Mélanie.

    Jésus disait à ses disciples : "Je suis venu apporter un feu sur la terre… Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ?…Non, je vous le dis : mais plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées…" (Luc 12, 49)

    La faux paix du monde moderne ( la matrice ) n’est en réalité qu’une grande imposture médiatique ou américaniste à l’échelle d’un monde : en réalité tout ce conformisme ambiant, idéologique, consumérisme et mimétisme de masse conduit tout droit le monde à l’apothéose.

    La paix donnée par le Christ est d’un autre ordre : plus vraie, moins marchande, profonde, surnaturelle, moins mondialiste, elle "vient de Dieu et dépasse toute intelligence", dira saint Paul, aussi bien celle des meilleurs économistes socialistes ou libéraux de la terre.

    Or, ce réel changement de vie, de conscience, la société moderne ( Babylone ) s’y révèle de plus en plus allergique, c’est pourquoi le tout conformisme ambiant traite et juge le prophète de tous les temps de bouc émissaire, de mauvais oiseau, de fachiste, d’antisémite, etc ...

    Que disait par exemple sept cent ans avant JC, le prophète Michée ? Et bien que les belles mères les plus terre à terre méprisent souvent les moins laides de coeur et d’esprit. Si la société se bloque sans cesse devant la parole du prophète, c’est que cette parole dérange chacun au plus profond de soi, d’autant plus dans une plus grande matrice d’automates.

    Comme le dira la lettre aux Hébreux, la parole de Dieu "est vivante et efficace, elle est plus tranchante que l’épée à double tranchant, et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du coeur…"

    C’est pourquoi la plupart des communards ou athés les plus avinés du monde se trompent, s’illusionnent, car ne préfèrent-ils pas tous les valeurs les plus terre-à-terre du nombre, ne veulent-ils pas d’abord enfermer leur prochain ou les peuples dans les premières valeurs de mort ou d’aliénation médiatique, ne s’en félicitent-ils pas souvent les premiers. Voilà la cruelle vérité de l’histoire, de la bible, ou celle des lapins blancs. Pour toi Mélanie, car de nos jours suivre le Lapin blanc n’est pas du tout mieux récompensé, il y a déjà tant de mauvais hommes.

    " Alors j’ai regardé, et sur un cheval pâle se dressait son cavalier nommé Mort, et la mort l’accompagnait... " Pale Rider.


  • #769842
    le 27/03/2014 par ouhm
    Courrier des lecteurs

    Il faut absolument montrer e&r et Soral à son père


  • #769926
    le 27/03/2014 par rdu
    Courrier des lecteurs

    Mélanie ton message est sublime car c’est le premier témoignage d’une personne assez huppée et ton témoignage fait très très chaud au coeur !! ça prouve qu’avec un peu de curiosité sans avoir de préjugés on se rend compte, tout le monde se rend compte que Soral ne dit que la vérité et que le mondiasiosatanisme est bien notre ennemi unique !! et si tu pouvais ouvrir les yeux à des personnes de ton entourage de sciences po parce que j’en connais une et elle est complètement mais complètement à la ramasse le lavage de cerveau doit être sévère là bas !! à tel point qu’elle me sort le mondialisme c’est bien !! allez remballes ahahah, ça fait plaisir on avance on avance faut surtout pas que notre France tombe dans les bras de ce mondialisme !!! allez le combat ne fait que continuer

    respect et merci pour ce témoignage :) !!


  • #769953
    le 27/03/2014 par noel
    Courrier des lecteurs

    Oui, tu as raison Mélanie tes anciens bouquins, tu peux les mettre "bloque-porte" et surtout ne pas les revendre d’occase, ça n’intéresse plus personne !

    Je lis actuellement de Francis Cousin "L’ÊTRE CONTRE L’AVOIR - Pour une critique radicale et définitive du faux omniprésent". (Ed. Le retour aux sources) https://www.youtube.com/watch?v=GMr...

    Ton parcours prouve ta résistance intérieure de longue date mais manipulée par la bien-pensance de ce monde qui sonne faux, tu as écouté ton coeur et il t’a indiqué où il fallait frapper ! À la porte d’E&R et il y en a bien d’autres ! Ce monde "sonne faux" à savoir qu’il n’a jamais visé l’harmonie des choses simples, vraies et laborieuses, mais uniquement leurs surfaces marchandes et exploitables !

    Comme si les profondeurs de notre ÊTRE, indivisibles (véritable signification du terme "individu") n’allaient pas un jour faire émerger de nouvelles conciences et d’amour !

     

    • #770206
      le 27/03/2014 par milene
      Courrier des lecteurs

      Quand j’y pense... J’en aurai une bibliothèque toute entière à mettre en cale porte !
      Combien d’années perdues dans cette université franc maçonne qui ne sert à rien.
      Je suis écœurée et je me sens aussi escroquée.


    • #770987
      le 28/03/2014 par paca13
      Courrier des lecteurs

      Moi j’utilise les livres de Bernard WERBER pour allumer mon barbecue. Ca donne petit arrière goût efféminé à la sauce NOM, mais je préfère ça plutôt que de les revendre et corrompre un esprit innocent.


  • #769965
    le 27/03/2014 par df
    Courrier des lecteurs

    "Tous ceux qui ne sont pas libérés de la Matrice..."

    Le problème, c’est le nombre de gens qui ne VEULENT pas en sortir, qui s’y complaisent, qui aiment ce système en y étant pourtant pas bien...qui pensent que le mal sur terre est "naturel"...et que c’est comme ça, qu’il n’y’a pas grand chose à faire...sauf essayer de faire de l’argent...

     

    • #770678
      le 28/03/2014 par fred80
      Courrier des lecteurs

      Bonjour,

      Pour que "l’hominité" puisse réaliser "l’Humanité", j’en arrive aujourd’hui après des décennies de réflexions à la conclusion que l’être doit se confronter à lui-même pour l’ "A-voir". Dieu ou ce qui en tient lieu n’est pas loin...
      Faire ses humanités, son chemin de Damas est notre destin. Cette confrontation que la "Vie" nous propose, nous impose est essentielle. Gardons à l’ "Est-ce-prit" que nous sommes issus d’une réaction & que par notre action, nous engendrons une réaction. Ce principe d’ "action-réaction", ce mouvement est indispensable pour que la "Vie" puisse faire son œuvre créatrice. (les réacs sont indispensables, c’est comme ça !). Nous sommes tous le "réac" d’un autre !
      Il ne s’agit pas de sortir ou pas du système mais (simplement) de permettre à l’Être de se reconstruire pour qu’il puisse de nouveau générer tous les "A-voir" envisageables possibles.

      Nous sommes tous un morceau de ce puzzle intemporel dans sa durée infinie. C’est disons le : fractale, c’est aussi immense que votre raison, votre prise de conscience est capable de concevoir. A vous d’y mettre ce que vous souhaitez y trouver par rapport au choix que vous effectuez ici bas en s’appuyant sur le principe :"action-réaction". Tout est possible. Nous préparons nos "plus beaux rêves" & peut-être pour certains leurs "pires cauchemars". Nous sommes dans la dimension du "faire les choses", nous sommes dans cet espace du "En" du faire. Nous sommes dans l’ "Enfer" si l’entendement est acquis par le biais de notre prise de con-science.
      Je prie Marie très souvent car il est dit que c’est la mère de Dieu.
      Marie est notre matrice & Dieu (son fils) notre guide sur le Chemin de Damas, sur le chemin de la com-préhension, sur le chemin de l’ "Entendement" de la Parole Divine.
      Oui je prie dans le sens de prendre, de comprendre ? Ma prière, mes prières ne sont que des tentatives, des actions de"prendre" dans une certaine errance qui est un espace, une durée réelle mais intemporelle : prendre dans l’air du temps.
      N’oubliez jamais que les sons sont ! ce qui explique que les mots désignent de l’être donc tout est possible...

      Biens à vous & que Dieu nous garde.


  • #770208
    le 27/03/2014 par alm
    Courrier des lecteurs

    Bonjour,

    bienvenue, même faite attention à vos lectures où film de référence, The Matrix, n’est que la description de l’avènement de l’antéchrist, Néo est un Christ singé, prophétisant une fausse tradition, en effet, le nom est parlant pour plusieurs raisons.

    De plus, l’on peut dire que les pratiques de l’État d’Israël s’apparentent à celui de la pensée et eugénisme National-socialiste, mais ce n’est pas la même chose, cela procède certainement de la même maladie d’origine, mais il ne faut pas tomber dans ce travers, ou alors on accepte que Dieudonné pourrait être qualifié de national-socialiste.

    Le vocabulaire est important, il symbolise la pensée, tant on peut dire qu’il y a des événements et faits qui dans leurs contingences extérieures se ressemblent, tant on ne peut pas dire qu’ils soient égaux, et tant il y a une leçon à retenir de votre aventure avec votre père ; il faut effectivement sortir de ces pièges si l’on veut convaincre.

    Bien à vous.


  • #770218
    le 27/03/2014 par Talion
    Courrier des lecteurs

    Soit la bienvenue Mélanie ! :-)


  • #770219
    le 27/03/2014 par alliance=musulmans+chrétiens
    Courrier des lecteurs

    Bonjour Mélanie
    bienvenue et merci pour votre récit
    je suis heureux de voir cette foi en Dieu sortir comme une lumière de votre texte
    en effet Dieu est unique et c’est lui qui a envoyé des prophètes qui se sont succédé pour nous apporter messages et preuves de sa part...
    le même Dieu a envoyé Nuh, Abraham, Moise , Ezechiel, Daniel, Jésus, Mohammad (Paix sur eux tous) ainsi que d’autres prophètes comme Lot....
    Les prophètes sont comme des professeurs des écoles, vous avez eu une instit puis des profs au collège puis d’autres au lycée puis enfin d’autres à la faculté....
    chacun a enseigné, et personne n’a remis en cause l’enseignement des précédents...
    alors nous acceptons tous les prophètes, envoyés à des temps différents avec la vérité révélée....
    Paix


  • #770245
    le 27/03/2014 par Romano
    Courrier des lecteurs

    Bravo pour un premier éveil c’est déjà pas mal ! Poses toi toujours la question a qui ce système profite t’il ? Ce schéma de simplification te facilitera la vie et fera des tes choix des armes, mais ta vie ne sera plus jamais la même.


  • #770361
    le 28/03/2014 par Idriss
    Courrier des lecteurs

    Bien courageuse cette demoiselle. C’est déja compliqué de s’avouer C... en devant lâcher les acquis pour tout réapprendre, mais quand on est d’une classe sociale supérieure avec un formatage plus élevé avec le poids du confort que l’on ne voudrait pas perdre, c’est peut-être encore plus compliqué.


  • #770368
    le 28/03/2014 par Oklahoma Bob
    Courrier des lecteurs

    J’aurais pu être volontiers narquois et méprisant à bon compte mais, vraiment, je ne ferai pas la fine bouche comme certains ici, qui cherchent avant tout par où le bât peut blesser et traquent a priori les signes qui éloigneraient d’emblée Mélanie du "cercle des Purs".

    J’ai juste envie de lui dire merci pour sa sincérité et son honnêteté, quand bien même sa candeur puisse attrister des esprits qui se veulent aguerris et volontiers juges de leur prochain avant même que de le connaître ou d’en apprécier les qualités en tant que telles.

    Ce qui m’a bien plu aussi, ce sont les références mêlées de Matrix, d’Alice au pays des Merveilles et du Seigneur des Anneaux.

    J’y ai reconnu enfin des échos aussi, dans un autre registre :
    - de discordes familiales liées à l’imprégnation de membres de ma fratrie du discours soralien (ça a frité assez méchamment quand l’un a fait part de sa sympathie soralienne à l’autre ; il y a du froid depuis et cette discorde est très triste - les frères et sœurs ne devraient pas se fâcher entre eux pour des idées, mais toujours rester soudés) ;
    - La rencontre de "jeunes de cité" : je suis un petit gars (du bas) de la classe moyenne, d’origine européenne, mais je rencontre et fréquente des Arabes (ou des maghrébins, comme vous voulez ; ce n’est pas un gros mot pour moi, eux-mêmes se désignent volontiers sous ce vocable) depuis longtemps, mais ce week-end, j’en ai rencontré, le premier, qui m’ait parlé de Soral - et c’était très chaleureux.
    J’ai pris conscience que, même dans les quartiers de ma petite préfecture de province, E&R suscite beaucoup d’espoir autour de la réconciliation : un vide sidéral, abyssal, est rempli, apporte une reconnaissance indirecte à une jeunesse qui meurt de ne pas être reconnue socialement, qui a éperdument faim d’être acceptée, qui crève d’être "anormale".
    J’en ai pris conscience, c’était assez dingue, et pour le coup, cet aspect "Réconciliation" de Soral a une véritable valeur d’utilité publique.

    Et voilà, fin du speech !


  • #770397
    le 28/03/2014 par Bryan
    Courrier des lecteurs

    Il est temps de changer le nom de cette école : "Sciences-Pauvres" sera bcp mieux...


  • #770577
    le 28/03/2014 par Damien salgado
    Courrier des lecteurs

    Très beau courrier très réaliste.


  • #770582
    le 28/03/2014 par Serge
    Courrier des lecteurs

    Bienvenu Mélanie, dans notre grande famille.
    Une famille faites de gens de bonne volonté.


  • #770591
    le 28/03/2014 par slougui
    Courrier des lecteurs

    Chère Mélanie, comme Florian Philippot qui a échoué à Sciences Po vous avez certainement gagné un temps considérable en n’exposant pas votre esprit à un formatage toxique qui aurait irremédiablement altéré votre capacité de discernement et votre esprit critique. Vous avez échappé au pire des fléaux, la pensée unique qui génère de nombreux vices tels que la mauvaise foi, le mensonge, la traitrise et la fourberie. La vérité est crue et limpide comme vous le dites c’est pour cela que vous la défendez avec autant de foi et d’acharnement. Bravo et continuez ainsi sans jamais baisser la garde.


  • #770610
    le 28/03/2014 par Lara Czevrenika
    Courrier des lecteurs

    Lettre extrêmement touchante...
    Bravo Mélanie pour votre bon sens et votre courage.


  • #770632
    le 28/03/2014 par 13
    Courrier des lecteurs

    Il faut vraiment que je prenne le temps de lire ce livre.


  • #770655
    le 28/03/2014 par Mélanie
    Courrier des lecteurs

    Merci à tous pour vos commentaires aussi agréables que constructifs !

    Pour une petite mise au point, car j’ai compris que ça en déstabiliait plus d’un, la référence au film Matrix n’est à prendre que du point de vue ludique (je suis geek et rôliste). Je n’attache pas d’importance au message hollywoodien, il s’agit simplement d’une référence d’accès.

    De même, concernant ma "candeur" liée à mon milieu : je n’en veux pas à ceux qui ne voient pas la vérité autour de moi, car la pression sociale est monstrueuse. Le maillage du mensonge est plus prégnant ici que nulle part ailleurs. Deux faits se dégagent de cette constatation :
    1 / Je ne suis pas en colère pour leurs mensonges. Il faut remplacer la colère par l’Amour et la Force d’Âme, qui sont des vertus.
    2/ Je n’ai pas à avoir honte de mon milieu d’origine, car c’est par les actes et non par un déterminisme social douteux qu’il faut juger les personnes.

    Vive la Réconciliation Nationale !

     

    • #770795
      le 28/03/2014 par saroumane
      Courrier des lecteurs

      Tu as une attitude noble et tu as bien raison d’opter pour ce positionnement serein, là où d’autres en sont encore à être enragés contre un monde dévoyé et à vouloir ruer dans les brancards.
      Concernant la réaction de ton père, je la comprends un peu car les parents voient souvent dans leurs enfants une extension d’eux mêmes et vivent mal l’affranchissement de ceux ci vis à vis du système de pensée qu’ils ont cherché à inculquer.

      Nous sommes nombreux ici à vivre au jour le jour l’allégorie de la caverne de platon.
      Chacun avance à son rythme sur la voie de son déconditionnement, il ne sert donc à rien de chercher à secouer violemment les conditionnés car ils auront pour réaction naturelle d’être virulents envers ceux qui cherchent à remettre en cause les bases de leur conception du monde, et donc de leur personne.

      Ils viendront à se remettre en question s’ils en éprouvent le désir.
      Tout ce qu’on peut faire, c’est planter la graine de l’éveil et être là pour eux s’ils ont besoin d’en discuter.
      L’histoire de ton ami t’empruntant "comprendre l’empire" en est l’illustration.
      Bravo à toi d’avoir su t’ouvrir l’esprit malgré un monde qui t’incitait à ne pas le faire.


    • #770802
      le 28/03/2014 par pleinmacouche
      Courrier des lecteurs

      Merci Mélanie pour votre lettre.

      Je pense que nous sommes nombreux à tenter d’éclairer les gens de notre entourage sur cette réalité.
      J’ai retrouvé un peu de moi en vous, car j’aime aussi utiliser la référence de Matrix et cette fameuse pilule rouge en tant que transition vers une vidéo ou un article élévateur de conscience.

      Votre témoignage est fort intéressant et je pense transmettre le lien à au moins une personne de mon entourage pour la sensibiliser.

      Bonne continuation.


    • #771341
      le 28/03/2014 par Idriss
      Courrier des lecteurs

      A mon avis chère Mélanie. Ce n’est absolument pas un hasard que ton côté roleplay accompagne ton esprit de transcendance malgré les pressions et les faux-semblants de la société et autres pressions.


  • #770738
    le 28/03/2014 par Bruno
    Courrier des lecteurs

    Mélanie, j’ai exactement le mème problème ! mais inversé (non pas comme la quenelle à Dieudo !) . J’ai 55 ans et ce son mes fils qui me traitent de malade et de facho parce qu’ils ne veulent pas passer pour des cons devant les copains copines ... Alors je leurs dit de se cultiver, j’essaye de les conseiller, et .... mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veux pas entendre .... un conseil ? chacun doit faire son chemin, il faut garder la tete haute et suivre son chemin ; l’exemple, voilà la meilleure pédagogie ... et si ils ne veulent toujours pas comprendre ?
    ’Les brouettes, ont discute pas avec, on les pousse !’
    et surtout, il faut toujours rigoler, mème dans les pires situations

    Bravo à toi, tu es un bel exemple

     

    • #770977
      le 28/03/2014 par paca13
      Courrier des lecteurs

      Tu es leur père, t’es pas censé leur imposer ton point de vue, mais par contre je pense qu’il est de ton devoir de te faire respecter !


    • #771880
      le 29/03/2014 par carnyx
      Courrier des lecteurs

      Bonjour Bruno,
      Tu sais que passer un certain les ados sont perdus et en résistance contre l’autorité familiale surtout paternel.
      Le mieux est sans doute de laisser filer sans vouloir convaincre et avec le temps et la maturité ils comprendront que leur papa touchait juste . Sans compter que plus le temps passe, plus les faits vont vous donner raison.
      Bon courage et patience !


  • #770896
    le 28/03/2014 par damien
    Courrier des lecteurs

    Le brave Philippe Poutou s’ était présenté aux présidentielles de 2012 et non pas celles d’avant. En 2007 c’était Besancenot sous l’étiquette LCR.


  • #771268
    le 28/03/2014 par Salah
    Courrier des lecteurs

    Très bon courrier !

    Encourageant :)


  • #771539
    le 28/03/2014 par Mustapha
    Courrier des lecteurs

    Chère Mélanie,
    Ton témoignage est très touchant. Tu as plus de mérite que ceux d’entre nous issus des classes "d’en bas" Tu es juste. Voilà pourquoi tu as été guidée. Mais reste sur tes gardes, en permanence, les forces du mal ne baissent jamais les bras !
    Bienvenue parmi ceux qui voient et qui veulent voir !

     

    • #772225
      le 29/03/2014 par EPHATA
      Courrier des lecteurs

      Bonjour,
      "Plus de mérite que ceux d’entre nous issus des classes ’d’en bas’,"
      Permettez moi de vous reprendre Mustapha, mais je ne suis pas d’accord avec vous.
      Je suis ni d’en bas, ni d’en haut et il me semble que les uns et les autres, qu’ils soient d’en "bas ou d’en "haut" ont le même mérite d’être simplement des personnes lucides, éveillées, intéressés.
      Bien à vous,

      Marie


    • #772530
      le 29/03/2014 par Quercynoise
      Courrier des lecteurs

      C’est la force d’Egalité et Réconciliation, de pouvoir rassembler des personnes issues de milieux différents, de religions différentes, pour la recherche du Bien et de la Vérité !!

      N’en déplaise à certains remplis de haine qui souhaiteraient diviser et exclure selon les origines ou les religions


  • #771687
    le 29/03/2014 par Pascal
    Courrier des lecteurs

    Là j’ai suivi le lapin blanc...

    Mélanie, j’ai 50 ans, j’ai vu ce film une dizaine de fois. Dès la première j’ai vu l’analogie avec le système, mais je n’avais jamais été ébranlé par la puissance de ces quelques mots comme en lisant ce message.


  • #771748
    le 29/03/2014 par Croquigniol
    Courrier des lecteurs

    Merci Mélanie.
    Ici, nous avons tous le même parcours semé de plus ou moins d’embūches.
    Bienvenue dans notre communauté...


  • #771759
    le 29/03/2014 par solaine
    Courrier des lecteurs

    Votre courrier est très émouvant.
    Courage Mélanie !


  • #771914
    le 29/03/2014 par Pierre
    Courrier des lecteurs

    Suite du message sur Poutine :

    Poutine parlait très souvent d’Anatoly Rakhlin, son coach de lutte juif. Lors des funérailles de Rakhlin l’année dernière, Poutin a été vu submergé par l’émotion, faussant compagnie à son service de sécurité pour une courte promenade solitaire.

    Dans la biographie qu’il a dédicacée à Berliner, Poutine rappelle son affection pour la famille juive qui vivait dans son immeuble et qui prenait soin de lui lorsque ses parents étaient au travail.

    Ces rencontres et relations avec les Juifs russes ont contribué à façonner une appréciation particulière de Vladimir Poutine pour la communauté juive, estime Mikhaïl Chlenov, le secrétaire-général du Congrès juif Euro-asiatique. "Cette appréciation et cette expérience jouent peut-être un rôle dans l’attitude actuelle de Poutine à l’égard de la communauté juive russe que ses partisans comme ses opposants décrivent comme amicale", affirme Chlenov.

    Interrogé par Ynet, le cabinet du président Poutine a confirmé que Mina Yuditskaya Berliner fut la professeur de Vladimir Poutine, qu’ils se sont rencontrés en Israël, mais a refusé de commenter tout autre détail, invoquant la caractère confidentiel du sujet.


  • #771978
    le 29/03/2014 par bilderberg
    Courrier des lecteurs

    Eh bien, Melanie ceux qui ne sont pas issus de la grande bourgeoisie et n’ayant donc pas accès aux manipulations dont vous avez fait l’objet dans vos études le savaient de par leurs parents qui ont vécu une vie de merde.

    S’est à partir de 12 ans en moyenne que les enfants de la masse populaire sont conscients qu’ils ne seront comme leurs parents avant eux que des paillassons pour les élites de ce pays.

    Encore une chose pour votre père : demandez-lui quel sera son niveau de responsabilité et de culpabilité lorsque les enfants de la haute bourgeoisie se feront couper en deux par une guillotine par le peuple pour n’avoir rien fait pour celui-ci.


  • #773648
    le 30/03/2014 par Vecom
    Courrier des lecteurs

    Mélanie, j’adore ta lettre, et tes références sont également les miennes.
    Plus j’y pense et plus je me demande si les frères Wachowski n’ont pas cherché à nous éveiller par la voix de leurs personnages les plus forts : Morpheus mais aussi "V". J’ai d’ailleurs revu récemment "Matrix" et "V comme vendetta" avec un oeil nouveau, parfois inquiet.

    En vérité, il y a bien d’autres films que je perçois avec une appréhension nouvelle, jusqu’à même la saga Star wars, dont je me demande si elle est une magnifique mise en garde ou une subtile référence au pouvoir de l’inversion des valeurs : Palpatine, le mal incarné qui devient chancelier suprême de la République galactique, et qui nous sert un magistral "au nom de la République" lors de sa prise de pouvoir (Ca ne vous rappelle personne ?).

    Oui la vérité est dure à encaisser, et certains, comme le dit Morphéus, luttent de toute leur force pour rester dans le confort de la matrice.
    Je suis désolé pour l’expérience traumatisante vécue par la faute de ton père.
    A moindre douleur, j’ai le même problème avec le mien qui préfère rester agent de la matrice et trouver toutes les excuses imaginables quand il ne reprend pas comme un petit soldat endoctriné la propagande fallacieuse de l’Empire dont l’abreuvent ses journaux télévisés "préférés".
    Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de le réveiller par la discussion argumentée et d’avoir compté sur son esprit supposé rationnel.
    L’emprise est puissante et la lutte risque d’être ardue.
    Je me dis que le temps de la confortable insouciance est révolu...


  • #773877
    le 31/03/2014 par apkarian
    Courrier des lecteurs

    C’est toujours encourageant,de lire ce genre de courrier ! Bon courage à toi,Mélanie,et gros bisous !


  • #773957
    le 31/03/2014 par Lebret
    Courrier des lecteurs

    J’adore cette jeune femme,intellectuellement j’ai la douce impression d’avoir toujours attendu ces propos chez une femmes,merci mademoiselle pour cette lettre intime et rafraîchissante ,un patriote qui prie Jésus et donc Mohamed car Dieu est unique et indivisible ,Hervé Lebret


  • #773958
    le 31/03/2014 par hocine
    Courrier des lecteurs

    un des meilleurs temoignage que j ai pu lire. bravo melanie on t aime


  • #774287
    le 31/03/2014 par Edward
    Courrier des lecteurs

    Moi ce que je vois c’est que tu es encore jeune, probablement dans ta crise d’adolescence et que tu t’opposes à une figure paternelle trop autoritaire.
    Pardon mais on ne fait pas sécession avec sa famille pour une stupide histoire de lien Facebook reporté. Ton père n’est pas éthiopien je suppose donc il en a pas grand-chose à foutre en théorie. Peut-être essaye-t-il de te protéger du grand Israël ou de ne pas compromettre tes chances dans la future banque d’affaire que tu étais censée rejoindre. Je vois une petite bourgeoise à qui on ne dit jamais non et qui part en dépression quand ça arrive. Dans certaines familles on règle ces broutilles avec une paire de baffes et l’ambiance y est plus saine. Si cette histoire était arrivée avec mon père j’en aurais ri durant des jours et l’aurais taquiné dessus pendant des mois.

    On t’a tout donné. Une éducation, la réussite au bac, les grandes écoles, un futur confortable. Et toi qui de toute ta vie n’as jamais manqué de rien, tu décides de tout plaquer. Alors oui, le geste est beau. T’as dit non à la pensée dominante, non je refuse d’appartenir à votre monde. Mais que tu le veuilles ou non, nous appartenons tous au même monde et ce sont tes pairs qui le dirigent en partie. Il t’était offert l’occasion de changer les choses à ton niveau. Mais plutôt que de lutter, tu as fui. Tu as fui là où personne ne t’apporterai la contradiction. Ici ! Tu veux vraiment des applaudissements ?

    Tu vis à ce point en dehors des réalités qu’assurer ton avenir financier n’est plus un enjeu pour toi ? Que tu en arrive à claquer la porte de Science Po qui t’aurait pourtant garantit un emploi plus qu’avantageux ? Bon je suppose que tu n’es pas au chômage pour autant. Tu as probablement des amis influents et un emploi réservé quelque part bien au chaud. Et si jamais un jour tu reviens chez papa la queue entre les jambes, je suis sûr qu’il aura un petit boulot pour toi.

    Chez moi cela ne se passe pas de la même façon. Laisse-moi t’expliquer mon monde. Si je poste un lien sur Facebook pro Dieudonné, Soral ou n’importe quel autre « ennemi du système » je suis viré, sans emploi et sans avenir. Si j’avais quitté l’université, sans diplôme, je serais aujourd’hui au RSA. Tu pourrais t’indigner du prix de la saucisse que ton histoire résonnerait à mes oreilles de la même manière.

     

    • #774675
      le 31/03/2014 par Moltisanti
      Courrier des lecteurs

      Un peu dur, mais très vrai.


    • #780816
      le 07/04/2014 par 777
      Courrier des lecteurs

      Trés dur....mais pas forcément vrai.
      Cela fait 30 ans que je tapine en usine (entrecoupé de longues périodes de chômage) et le "monde réél", je connais aussi trés bien. Ce qui me permet de dire qu’être ouvrier, pauvre ou chômeur ne donne CERTAINEMENT PAS un brevet de respectabilité, de courage et encore moins de noblesse. Seuls les choix que nous faisons, SI nous faisons les bons, permettent peut-être d’acceder aux qualités précitées.
      Seulement voilà, l’être humain est ainsi fait : toujours prompt à condamner les autres mais aveugle lorsqu’il s’agit de lui-même.Tiens, ça me rappelle l’histoire de la paille et de la poutre qu’un certain Jésus racontait il y a 2000 ans...
      Même si Mélanie vient d’un milieu aisé, le fait qu’elle se soit opposée à son père, qu’elle adore pourtant je n’en doute pas un instant, et qu’elle ait fait LE CHOIX de quitter le troupeau des lobotomisés pour chercher la vérité, mérite qu’on l’estime pour ça.
      Mais certainement pas qu’on lui crache à la gueule sous prétexte que dans son monde c’est plus facile. N’oublions pas que si nous allons sur le site d’E&R c’est justement pour tenter de nous réconcilier, nous tous qui aimons la France. Et ceci n’est pas une question d’opinion mais de survie.
      Edward, je te prie de me pardonner si je t’ai un petit peu bousculé mais comme tu le dis toi-même, parfois une baffe ne fait pas de mal. Sans rancune l’ami :)

      @Mélanie
      Moi aussi j’adore la trilogie des Matrix (quoique je préfére le premier) mais si tu me le permet, j’aimerai te donner un petit conseil :
      Apprend à décrypter les messages subliminaux des films américains. Néo l’ELU, sauveur de l’humanité qui est regroupée toute entière SOUS TERRE dans une cité appelée..................SION !!! Tu vois l’arnaque ? Ce n’est pas la seule du film mais pas la place et le temps pour développer.
      Avec l’habitude, le décryptage des messages subliminaux dans les films devient comme une seconde nature et te fais apprécier le film doublement...étant donné que tu ne tombes pas dans le panneau.
      Bonne continuation dans ta quête de vérité, et bons films :))


    • #797075
      le 25/04/2014 par supersdf
      Courrier des lecteurs

      Bravo, la réponse que je cherchais au drôle de sentiment que m’a procuré cette lettre ...
      C’est pas pour être méchant ou pour faire rager ceux qui se sont extasiés ou à qui ça a "tiré une larme" mais je ne me sens pas du tout en phase avec cette personne.
      Comme le dit Edward ça ressemble à une crise d’adolescence (car peut-être que dans la haute bourgeoisie aseptisée on a tout le temps de grandir et la crise d’adolescence se produit à 20 ans ...) d’une personne qui ne sait pas ce que c’est que de se demander si elle sera toujours là dans 20 ans.
      Je trouve aussi l’expression pompeuse, on est censé être entre gens du peuple donc pas besoin de se prendre pour Nabe.
      Aussi on se vante pas d’avoir eu une éducation « impeccable et accomplie » pour sortir des citations de films...
      Je n’aime pas la pleurnicherie ni la faiblesse morale : papounet t’a chahuté à table devant tout le monde ? Fais une dépression !
      Je n’aime pas la superficialité : ma réputation facebook est foutue !!!
      Je n’aime pas les caprices : papounet n’est pas d’accord avec moi ! mais sache qu’ici bas sur la forme on va plutôt vers les insultes lorsque qu’on met papounet face à ses contradictions, prévoit un budget "psy" pour le jour où il y aura recours.
      Je n’aime pas par dessus tout les filles qui se désignent comme "geek" quand ça n’a aucune espèce d’importance avec le sujet et qu’on a rien demandé, juste pour se la jouer ché-bran et attirer l’attention, à moins que ce soit une nouvelle classe sociale créée par les rigolos du parti pirate !
      Pour finir je n’aime pas les propos exagérés à outrance du style « je rejetais avec la plus grande virulence », « ça se passerait aussi violemment », « En dépression après ce coup dur »,« et revient, bouleversé ». On est dans le réel, pas dans la poésie.

      Et quand je vois le nombre de flagorneries dans les commentaires je me demande si au lieu de rassembler des gens de convictions, E&R n’a pas été submergés par les complaisants.


    • #797554
      le 25/04/2014 par goldus
      Courrier des lecteurs

      Je trouve que tu te permets de juger vite cette personne. Pour citer Soral, tout le monde quelle que soit l’origine sociale, religieuse ou ethnique peut rejoindre l’association. Ce n’est pas parce que Mélanie est née et a évaluée dans une famille élitiste de type bourgeois qu’il faut lui jeter la pierre et que sa prise de position politique ne vaut rien. Son éveil politique, elle l’a réalisé seule, sans soutien familial, ni de son entourage, et je trouve qu’elle a bien du mérite alors que tout la destinait à autre chose. Toi tu nous rappelles simplement comme le jugement d’autrui est redoutable et impitoyable. ER n’est pas un club fermé. Tu fais preuve d’intolérance. Quelqu’un d’autre le dit dans les commentaires : tu n’as pas la palme du type le moins avantagé de la terre. Le malheur et les désillusions sont à la portée de tous et de toutes.

      PS : le message d’ER est un message de réconciliation ! et non pas d’exclusion et de jugement d’autrui !


    • #797712
      le 25/04/2014 par supersdf
      Courrier des lecteurs

      Salut, vu la proximité de la réponse je suppose qu’elle m’est destinée.
      Je pense m’être mal exprimé ou bien tu n’as pas compris mon message.
      Je n’ai jamais dit qu’elle ne pouvait pas rejoindre l’association/communauté, d’une je n’ai rien contre et de deux je n’ai aucun droit de regard là dessus.
      Je dis simplement que je ne me sens pas en phase avec cette personne et j’en explique les raisons, après ça libre aux gens d’en tenir compte ou de l’ignorer.
      Son milieu social ne me pose aucun problème je juge les gens sur leur attitude et leurs idées et son attitude m’a paru snob, comme si dans son milieu les gens pensent que pour sympathiser avec les bouseux il faut leur montrer qu’on a les même hobbies (cinéma, jeux vidéos) et balancer deux-trois références.
      C’est simplement mon opinion, je suis peut-être parano ou me suis exprimé trop violemment.
      Je ne vois pas non plus l’intérêt de sortir des mots du genre "réconciliation", "exclusion" et "jugement".
      Je n’ai pas besoin de me réconcilier avec cette personne puisque je ne suis pas brouillé avec, j’ai simplement quelques réserves par rapport à sa lettre.
      Je ne l’exclue pas, encore une fois c’est pas moi qui décide et je ne le ferais pas même si c’était le cas, mais je lui dirais mes quatres vérités quand même.
      Et si on peut pas "juger" une personne (dans le sens dire ce qu’on pense d’elle) alors je ne vois pas ce qu’on est venu faire içi à part nous congratuler, je ne suis pas là pour me sentir dans une grande famille "tolérante" mais pour améliorer mon esprit critique, en lisant par exemple les commentaires d’Ulysse et Edward, pas des : « un des meilleurs temoignage que j ai pu lire. bravo melanie on t aime »...
      Pour finir je ne suis pas le type le moins avantagé de la terre, je pense venir d’un milieu au dessus de la moyenne c’est bien pour ça que je m’énerve à voir des gens encore plus avantagé déprimer pour des pacotilles. Je ne cherche pas de "palmes" et surtout pas la palme de la tolérance.
      Bonne journée à toi.


    • #797964
      le 25/04/2014 par goldus
      Courrier des lecteurs

      Salut, non je ne te répondais pas à toi mais à Edward.


  • #774541
    le 31/03/2014 par eric.
    Courrier des lecteurs

    jesus disait "si quelqu’un veut me suivre qu’il renonce à lui même..."

    Renoncer au confort dont vous disposiez pour vous mettre au service de la vérité. Votre acte est grâce , de celle qui a nourrie les plus grands saints. L’amour émane de votre message et même si dans ma vie j’ai vécu des expérience similaire je me désole parfois de n’être pas aller aussi loin que vous. De votre message , je ne peux ressentir que de l’admiration Mélanie.
    vous avez toute ma solennelle et étrangère amitié.


  • #774835
    le 31/03/2014 par michou
    Courrier des lecteurs

    Sans l’éveil des consciences, point de changement.

    Bienvenue !


  • #775137
    le 01/04/2014 par TatsuNoHime
    Courrier des lecteurs

    Chère Mélanie,

    "Le péril est grand, mais pas invincible." J. Jaurès


Afficher les commentaires suivants