Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Lettre d’un enfant de 68

Mes parents n’ont pas fait 68, à peine trop jeunes et, surtout, pas étudiants à la Sorbonne. Mais pas trop vieux pour absorber comme des éponges les slogans publicitaires de 68, toutes les modes et réformes sociétales de cette époque, de l’anti-catholicisme aux Beatles, en passant par le rejet du mariage, le féminisme, l’éloge de la paresse et bien d’autres... alors, l’inversion des valeurs que vous évoquez si souvent, je peux affirmer qu’elle existe bel et bien, car je l’ai vécue dans ma chair !

Ma grand mère maternelle fût en avance sur son temps. Elle avait déjà été trompée par la mode naissante des femmes « libérées » et invitant à en faire de même. Elle n’a eu qu’une fille, élevée sans père, qu’elle confia le plus souvent à ses parents pour réussir sa carrière professionnelle.

Mon père provient d’une famille de trois enfants, un peu le modèle type de la famille chrétienne. Sa mère, femme au foyer dévouée et fière de l’être, fût élevée au couvent car orpheline très jeune, un père cheminot, des gens simples qui ne roulaient pas sur l’or mais qui avaient suffisamment pour offrir un environnement soigneux, organisé et confortable à leur progéniture. Eux, ils ne se vantaient pas de faire du « bio » avec trois tomates, mais la cave était remplie de conserves de légumes du jardin et le sirop de fruits rouges était « maison ».

Leurs trois enfants, dont mon père, n’en ont fait que deux ! Et ce n’était pas un problème économique, il y avait encore facilement du travail à cette époque. Non, ce fut bel et bien la « mode » qui était au rejet de ses propres traditions, culture, religion et mode de vie. Faire plus d’un seul enfant, c’était pour les beaufs. Être fier de transmettre son nom, son savoir-faire ou son héritage, c’était un truc de fachos nationalistes !

Quand certains parlent d’un génocide organisé des chrétiens, j’y crois car notre famille en est une preuve.

À la maison, le simple mot de Dieu n’a jamais été prononcé, c’était un blasphème. L’ordre et la discipline, c’était du « fascisme ». Avoir des placards pour ranger les choses à leur place, c’était être un maniaque bourgeois. Pourvoir de portes les lieux intimes de la maison, chambres, salle d’eau, c’était du terrorisme.

Forcé à faire du nudisme avec eux dans des endroits déserts, c’était « natuuuurel » et j’étais bien bête d’avoir honte comme ils m’ont répondu les rares fois où je tentais de leur exprimer mon malaise d’être nu devant eux et de subir leur nudité.

Et tout cela sous couvert d’une prétendue « ouverture d’esprit » et ouverture au dialogue, dont j’ai mis longtemps à comprendre qu’il n’existait uniquement que si j’allais dans le sens de leur délire.

Plus tard, ayant quand même réussi à survivre à tout ce marasme, j’ai pu aussi, et c’est encore le cas aujourd’hui, constater au travers de mes expériences, l’incohérence et les contradictions de certains de mes contemporains.

Des copines « féministes » me traitant de macho (ce qui fait bien rire quand on sait d’où je viens) alors qu’elles présentaient elles mêmes toutes les « tares » que l’on prête habituellement au macho, colériques, intolérantes, narcissiques et j’en passe. Des voyous de cités cherchant à me dépouiller en se déculpabilisant à coup de « oh mais t’es raciste ou quoi ? ». Des gosses de riches tenant à tout prix à me dire qu’ils étaient bien plus pauvres que moi en me présentant leur relevé de compte sur leur dernier mobile écran 9 pouces, mémoire de 900 Go.

Bref, pendant longtemps je me suis posé des questions sur toutes ces incohérences, et j’en avais déduis qu’il y avait en effet un énorme bug quelque part !

Et la clef de compréhension, c’est vous qui me l’avez offerte.

Alors, merci E&R et merci Alain.

P.

Voir aussi :

15 juin
Courrier des lecteurs
Un artisan contre l’injustice fiscale
8
18 mai
Courrier des lecteurs
À propos d’Alain Soral et de l’anti-électoralisme
38
3 mai
Courrier des lecteurs
Comme un navire au milieu de la tempête, restez ce capitaine imperturbable
7
12 avril
Courrier des lecteurs
Le salut de la France
24
6 avril
Courrier des lecteurs
Je vous écris d’Algérie...
37
17 mars
Courriers des lecteurs
46
5 mars
Courriers des lecteurs
Certains hommes sont de la race des lions
8
Novembre 2018
Courriers des lecteurs
"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"
32
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
Novembre 2017
Courriers des lecteurs
Poursuivez votre œuvre et votre combat aussi nobles que dangereux
3
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1249884
    le 21/08/2015 par Grz
    Courrier des lecteurs

    Un témoignage simple et efficace, dans lequel je me retrouve à bien des égards.
    Le gauchisme, c’est de l’homosexualité mentale : le refus de l’altérité dans l’argumentation.

     

    • #1250051
      le 21/08/2015 par truc en ski
      Courrier des lecteurs

      Attention si le gauchisme est une tare, le droitisme en est une autre. Ne tombez pas dans les extrêmes. Juste et au milieu, c’est à cela qu’on reconnait le bon archer ;-)


    • #1250141
      le 21/08/2015 par Soldat du Christ...
      Courrier des lecteurs

      @truc en ski
      Mais que je sache, la gauche fait une politique de droite et la droite est plus à gauche, qu’elle ne l’a jamais été...le tout sur une allégeance, une soumission, à Israël, comme jamais personne n’a léché un trou du cul, tel qu’ils le font (pardon, pour l’écart de langage )...
      Même un chien, avec des vers, ne se nettoie, la rondelle comme cela !
      Je m’excuse vraiment, mais dans un bon français, l’image ne ressort pas aussi bien, qu’avec vulgarité !
      Certainement parce-que ces personnes ne mérite qu’insultes, gros mots, fiente et vomis...
      Mille excuses, les amis !
      Prions pour eux...
      Même si je ne le ferait point, j’ai autre chose à faire, comme aller me coucher par exemple !


    • #1251034
      le 23/08/2015 par Alceste
      Courrier des lecteurs

      Merci encore Soldat du Christ, pour vos commentaires toujours plein de bon sens, quoique vulgaire cette fois-ci contrairement à votre habitude.


    • #1251035
      le 23/08/2015 par Frédérick
      Courrier des lecteurs

      @ truc en ski & Soldat du Christ...

      Je crois que vos commentaires sont parfaitement complémentaires : le gauchisme est une politique de droite et le droitisme est une politique de gauche, c’est à dire que ce gauchisme est une trahison à la vraie gauche et ce droitisme est une trahison à la vraie droite.

      La vraie gauche et la vraie droite lorsqu’elles sont sincères doivent être tout aussi complémentaires que votre échange. Il semble cependant que des personnes mal intentionnées utilisent des techniques de tous genres pour brouiller les pistes, créer le chaos et l’utiliser à leur avantage : il y a beaucoup de pouvoir et d’argent à se faire lorsqu’un groupe de personnes crée un chaos en connaissant les résultats qui devraient s’ensuivre selon leur prévision !

      Ces personnes existent et certains font des recherches intéressantes sur le sujet : il se pourrait que les psychopates qui représentent un faible pourcentage de la population (et qui ne sont pas forcément des tueurs tel que le projette Hollywood), ont cette capacité d’être des salauds complets sans le moindre remords et de l’utiliser. Ils se reconnaissent entre eux et uniraient leurs efforts non seulement pour le profit matériel mais aussi pour "pourrir" les mentalités. Ceci favorise et augmente les différents points de vue qui sont habituels dans une société, surtout lorsque celle-ci est en évolution et en croissance. Ce qui en découle est la ponérologie ("psychopatisation") des esprits à travers les années et les siècles. Pour ceux-là qui savent imiter les émotions telles que l’empathie alors qu’ils ne la vivent pas, la manipulation des autres n’est pas compliquée.

      L’être humain est généralement bon. Malgré nos travers, nos différences de personnalités et le manque de synchronisation au moment où celles-ci apparaissent, nous réévaluons notre action comme espèce constamment (les psychopathes savent aussi se servir de cette vertue que nous avons).

      Bref, je crois que si ce problème existe, il sera balayé avec le temps car peut-être est-ce une épreuve que nous devons tout simplement subir pour continuer notre évolution vers la sagesse et la conscience.

      J’ai également eu une éducation anticléricale mais mes parents m’ont enseigné beaucoup sur la gauche du travail. Cependant, en contemplant l’histoire de la Création, comment ne pas voir celle d’un aboutissement vers la conscience ?

      Je me reconnais donc en partie dans le courrier de ce lecteur d’E&R et le félicite pour nous avoir apporté son témoignage.


    • #1251350
      le 23/08/2015 par Soldat du Christ...
      Courrier des lecteurs

      @ Alceste & Frédérick

      « @ Alceste
      quoique vulgaire cette fois-ci contrairement à votre habitude
       »
      Oui certes, c’est vrai , et je m’en excuse !
      Merci pour le commentaire et pardon pour la vulgarité qui n’est point mon habitude !
      Que Dieu vous garde...Alceste

      @Frédérick
      « @ truc en ski & Soldat du Christ...
      Je crois que vos commentaires sont parfaitement complémentaires
       »
      Mais ce n’était qu’une remarque ironique mais en accord avec @ truc en ski en aucun je n’avais un désaccord avec son commentaire !
      Mais merci à vous aussi, pour cette analyse et ce post !
      Même si je me sens bien éloigné de la gauche et de la droite en fait...
      Je suis heureux de lire les saines réactions sur E&R, même s’il y a beaucoup de post Christianophobe....
      Monsieur A.Soral a beaucoup participé, à ma vision actuelle de la société de consommation, de la finance et de beaucoup d’autres choses, il n’est point le seul, Civitas et la FSSPX, l’AF...
      Mais ces 7 dernières années, ont eu sur moi, une énorme évolution, un changement de rhétorique, d’analyse et de construction ou déconstruction plutôt (comme on veut)
      De tout ce que je percevais, voyais, vivais, subissais et faisais subir, par mon manque de pertinence et de compréhension dans la quelle j’évoluais vivais ou je stagnais sans aucune évolution, même pire, plus de la régression, qu’autre chose !
      Mais quand on est père 1 fois, 2 fois, puis 3, on évolue par la force des choses sinon c’est bien que l’on est débile et sans morale, valeurs, principes, codes, pour les siens et leur enseignement instruction...
      Mais avant tout par Amour...
      Mille mercis à vous aussi Frédérick et que Dieu vous protège...
      Merci encore à E&R....


  • #1249892
    le 21/08/2015 par Gerard John Schaefer
    Courrier des lecteurs

    Quelle bande de branleurs : l’auteur du graffiti de la vignette d’illustration a oublié "curés pédophiles" !
    Ou juste "curés", parce qu’un "esprit" bien comme il faut y associe obligatoirement "pédophile".


  • #1249897
    le 21/08/2015 par Yaya
    Courrier des lecteurs

    Mai 68 ? Une bande de petits choléras racistes qui voulaient dégommer de Gaulle car il avait désobéi et dit plus ou moins "merde" à Israël, crime inexpiable !


  • #1249960
    le 21/08/2015 par BRAVO
    Courrier des lecteurs

    La facture fiscale, économique, politique, familiale, sociale de cette idéologie de mort est de plus en plus ENORME.


  • #1249967
    le 21/08/2015 par Althus
    Courrier des lecteurs

    Bravo pour ta résilience innée à tout ce conditionnement imposé et pour avoir su conserver ton indépendance d’esprit et ta lucidité sur les double langages, les doubles attitudes, et l’inversion accusatoire.
    Comme quoi, aux âmes bien nées, la corruptibilité est une impossibilité.

    Les clefs de lecture du monde, tu les possédais déjà et, comme pour nombre d’entre nous, Alain et E&R n’ont fait que te fournir un ensemble cohérent permettant de t’amener à un état de conscience éveillée de ces clefs de lecture que tu possédais déjà de manière innée.

    Bravo pour la précision de ton expression qui reflète naturellement la précision de ta pensée, elle même découlant d’une grande acuité d’esprit.


  • #1249983
    le 21/08/2015 par temet.nosce
    Courrier des lecteurs

    Une faute de frappe :



    Des gosses de riches tenant à tout prix à me dire qu’ils étaient bien plus pauvres que moi en me présentant leur relevé de compte sur leur dernier mobile écran 9 pouces, mémoire de 900 Go.




    mémoire de 900 Go ça n’existe pas :)

     

    • #1250006
      le 21/08/2015 par frootloops
      Courrier des lecteurs

      Pas encore...


    • #1250013
      le 21/08/2015 par Bé Hache Elle
      Courrier des lecteurs

      900 Go, on se doute bien qu’il ne parle pas de la RAM mais du disque dur.
      Le disque dur c’est aussi de la mémoire, même si habituellement dans les rayons informatiques des magasins on entend par mémoire, la mémoire "RAM".


    • #1250063
      le 21/08/2015 par philippe
      Courrier des lecteurs

      Tout le monde avait compris qu’il parlait du disque dur, c’est vraiment poster pour poster.

      D’autant plus que j’ai déjà vu des postes de travail avec 256 Go pour bosser sur CATIA et concevoir des pièces de satellites, donc je vois pas comment ce serait impossible d’en coller 900.


    • #1250366
      le 22/08/2015 par Soralien
      Courrier des lecteurs

      Je pense que c’était ironique , pour montrer l’absurdité de la chose .Prenez un peu de hauteur quand vous lisez .


  • #1249985
    le 21/08/2015 par A-A-Marie
    Courrier des lecteurs

    Merci, Alain

    Au travers de votre témoignage j’ai retrouvé ces odeurs et ambiances d’autrefois. Quelle maturité !
    Votre esprit semble être éveillé et votre phrasé, excellent.
    Ce qui m’amène à cette interrogation : pourquoi ne pas vous engager avec votre intégrité, votre verbe auprès de juste causes ? Monsieur Soral doit être réjouit en effet de recevoir de tel message d’encouragement, oui.
    Je vous souhaite une très belle avancée personnelle, vous en possédez déjà ses éclats.

    A-A-Marie


  • #1250035
    le 21/08/2015 par stef1304
    Courrier des lecteurs

    "Une prétendue « ouverture d’esprit » et ouverture au dialogue, dont j’ai mis longtemps à comprendre qu’il n’existait uniquement que si j’allais dans le sens de leur délire..."

    C’est clair, net et précis...
    Merci pour votre témoignage.


  • #1250117
    le 21/08/2015 par cadence
    Courrier des lecteurs

    Lettre qui me rappelle une expérience assez pénible de ma vie où ma mère et son second "mari" faisaient du nudisme également. J’avais 15 ans et une pudeur de jeune fille toute naturelle il me semble.
    J’avais refusé de paraître nue et j’ai posé ma serviette éloignée d’eux, bien m’en a pris car mon frère de 13 ans pudique lui aussi s’est vu retiré son maillot par ces "intolérants hilares" malgré ses pleurs.
    J’ai pu gardé mon maillot mais un "vieux nudiste" m’a lancé du sable en plein visage en criant "ici on vit tout nu !".
    J’ai vécu l’événement comme une agression très violente, aujourd’hui encore j’en ai honte pour ma mère.
    C’est ça les "libérés", des incapables de ressentir la sensibilité des autres, ils y sont sourds et pires ils vous font payer votre différence.
    Bravo a ce jeune homme d’avoir su s’extraire, je lui souhaite le meilleur.

     

    • #1250299
      le 22/08/2015 par Asphodèle
      Courrier des lecteurs

      Merci Cadence pour votre témoignage. En effet, la pudeur est une protection que tout un chacun ressent si son intuition est intacte. Vouloir passer outre est un véritable viol de la conscience et je comprends votre désarroi d’alors. Il faut avoir bien peu d’amour pour son enfant pour le contraindre ainsi à dévoiler son intimité, je pense à votre frère. Vous avez résisté car devenue adulte donc plus armée.


    • #1250903
      le 22/08/2015 par Tomasu
      Courrier des lecteurs

      Et ils ne manquent pas de te traiter de frustré en général lorsque tu en appelles simplement à la pudeur et à la décence.


    • #1251016
      le 23/08/2015 par marielionne
      Courrier des lecteurs

      Oui !
      D’ailleurs je suis allée jusqu’au bout de ce raisonnement en découvrant que les "Antifas" (Dieu quel mot crétin !) sont les pires des fachos en fait


  • #1250126
    le 21/08/2015 par Soldat du Christ...
    Courrier des lecteurs

    @enfant de 68
    Mille mercis, même si je ne suis totalement dans ton cas, je m’y reconnais pour beaucoup !
    Je suis surement plus âgé, que toi, mais je te remercie pour ce témoignage ,tellement vrai !
    Ayant vécu une histoire similaire, avec ce que l’on peut appeler de parents, mais qui n’en ont que le terme, le mot, l’orthographe, rien de plus !
    Je n’eu l’envi de reproduire, cela pour les miens !
    Que Dieu te protège l’ami E&R...
    Mai 68 , les mouvements anti-clérical, la drogue , l’athéisme , l’amour libre, l’anti-nationalisme, le plaisir comme seul but...à fait beaucoup de mal, bien plus que la guerre ou une bombe nucléaire !
    Et pour cela, il a mis le paquet !
    C’est le plus grand coup que le système, la banque, la finance apatride, l’oligarchie est réussi pour le Diable et contre l’eglise !
    Tu n’as qu’à lire les commentaires, pour en voir le résultat, presque 50 ans après....
    Puisse NS Jésus Christ-Roi ,venir en aide à nos enfants et à leur Royaume de France....


  • #1250131
    le 21/08/2015 par cousin Hubert
    Courrier des lecteurs

    OK.

    Attention toutefois à ne pas idéaliser les parents des enfants de la génération 68.Le ver était depuis belle lurette dans le fruit.Tout juste avaient-ils un peu plus de bon sens que leurs rejetons, étaient-ils plus épargnants et travailleur, pensaient-ils plus à l’avenir qu’au présent.Quand on dégringole à chaque instant on est mieux qu’à l’instant d’après, il faut remonter loin pour cesser la chute.D’une société de l’avoir de l’avant guerre on est passé à une société du Désir, mais à quand faudrait il remonter pour retrouver la communauté de l’Être, originelle ?


  • #1250136
    le 21/08/2015 par Jérôme2709
    Courrier des lecteurs

    Les passages sur l’absence de portes et sur le nudisme valent leur pesant d’or.
    Heureusement qu’E&R nous a redonné une vue satellitaire du puzzle éclaté parce que sinon moi aussi je serais perdu.

     

    • #1250291
      le 22/08/2015 par Gerard John Schaefer
      Courrier des lecteurs

      Perso, j’ai fait mon miel de " L’ordre et la discipline, c’était du « fascisme ». Avoir des placards pour ranger les choses à leur place, c’était être un maniaque bourgeois."

      Pourtant quand ces gens-là vont chez le garagiste ou le dentiste, y’a pas plus chieur exigeant.
      Ils sont aussi incapables de comprendre l’humour de la 1ère partie de "Full Metal Jacket" (Stanley Kubrick, 1987) la formation des Marines avec Lee Ermey ♥

      "- Nom de Dieu ! qu’est-ce que c’est que cette saloperie ?
      - Chef ! un beignet fourré, chef !
      -Un beignet fourré..."

      Ces caricatures ont vraiment été une plaie. On revient "doucement" au Marche ou Crève, néanmoins, avec la violence économico-sociale sourde actuelle, les parois des ghettos -le principal étant bourgeois- demeurant bien fines.


  • #1250241
    le 22/08/2015 par kabouli
    Courrier des lecteurs

    Très gêné de lire cette intervention...En esprit assez proche de l’autocritique gauchiste. J’y vois surtout une absence de pudeur -peut-être l’héritage de vos parents ?.... - Aussi criticable et tout gauchistes qu’ils fussent vos parents vous ont tout de même élevés. C’est une profonde vérité de la sagesse chrétienne qui proclame :" Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne."

     

    • #1250292
      le 22/08/2015 par Gerard John Schaefer
      Courrier des lecteurs

      Décolle-toi la tronche des dogmes, kabouli, ce ne sont que des mots, si tu ne peux pas leur donner chair.


    • #1250294
      le 22/08/2015 par Asphodèle
      Courrier des lecteurs

      On ne doit honorer que ceux qui sont honorables !

      Par contre on peut pardonner...


    • #1250390
      le 22/08/2015 par Soldat du Christ...
      Courrier des lecteurs

      @Asphodèle
      Mille mercis si sage, profond et si vrai !
      Que de bon sens et de sagesse monsieur...
      Parfaitement exacte à mon sens, tout au moins !
      Le Pardon, une sage vertu...


    • #1250538
      le 22/08/2015 par kabouli
      Courrier des lecteurs

      On doit honorer que ceux qui sont honorables est une formule valise qui justifie toutes les mauvaises actions. Il suffit de décréter que tel ou tel n’est pas un artiste par exemple et adieu la "liberté d’expression". Non c’est bien plus compliqué que ça. Dans les parents on honore non pas les personnes mais l’institution. Il est vrai aussi que les récupérateurs de Mai 68 on voulut supprimer la famille. Notre camarade semble plus atteint qu’il n’y paraît. Notre civilisation est chrétienne et sa contestation tout autant.


    • #1250593
      le 22/08/2015 par fred89
      Courrier des lecteurs

      Peut-on parler d’absence de pudeur pour un récit fait sous couvert d’anonymat ?
      L’anonymat est justement le bouclier qui protège le narrateur racontant un épisode douloureux de sa vie.

      Par contre le lecteur, lui, peut ressentir de l’empathie pour l’intervenant ou se sentir agressé par ses propos, tout dépend s’il se sent proche de l’enfant du récit ou de ses parents.

      Nombreux sont les parents qui élèvent leurs enfants, parfois mal sans en avoir conscience, mais il y en a aussi qui se contentent de les nourrir, entendons par là, qu’ils subviennent à leurs besoins matériels, mais pas affectifs.
      Les honorer tous sans distinction serait de l’égalitarisme gauchiste.

      Cherchez bien dans votre bible, il serait étonnant que Dieu, qui a quasiment tout prévu, ne parle pas de ces parents indignes.


    • #1250648
      le 22/08/2015 par paramesh
      Courrier des lecteurs

      bien d’accord avec toi Kabouli (tes deux messages)
      cette lettre semble empreinte de télé réalité mâtinée de divan psychanalytique. pudeur corporelle, impudeur mentale.
      on ne crache pas sur ses parents devant des inconnus, c’est malsain


    • #1250723
      le 22/08/2015 par Soldat du Christ...
      Courrier des lecteurs

      @ kabouli
      Donc un père violeur et pédophile ou simplement violent, qui t’aurait torturé toi, tes frères et sœurs, tu dois l’honorer ?
      Et en faisant quoi, en perpétuant la tradition familiale, avec tes gosses ou ceux de tes frères et sœurs ou d’autres, des inconnus ?
      Pardon l’ami, mais l’institution familiale a des exceptions (ce qui n’empeche quelle est une oeuvre, un groupe magnifique, et que l’on doit a Dieu certes, mais ! ) et l’amour pour certain et l’honneur n’est point l’objet ou l’attitude à avoir, me semble-t-il ?
      Je ne m’étendrais point, mais je n’en pense pas moins et rien ne m’y fera changer !
      Mille pardons, vous pouvez, parler pour les autres, vous ?


    • #1250809
      le 22/08/2015 par Soldat du Christ...
      Courrier des lecteurs

      @ kabouli
      D’ailleurs, est-ce que ces parents violents, ces parents pédophiles ou violeurs, ont un lien ou juste se sentent-ils un lien, une filiation avec leurs enfants ?
      J’en doute...
      Ce n’est point une critique ou une révolte contre la famille ou son institution, mais contre une personne (le père, ou la mère là, pour le coup )
      Si non, nous ne voudrions point de famille différente (et recréer ce dont on nous a privé ) ,à la notre, bien meilleure pour nos enfants, que la notre, c’est bien que nous reconnaissons les biens faits d’une famille, d’un père, d’une mère, soient-ils sain eux même !
      En aucun cas c’est une critique délibéré de l’institution (FAMILLE)
      En aucun cas les amis il faut raison garder !
      Et ne parler que quand on est sûr d’être en désaccord avec notre interlocuteur, toute la sincérité de nos convictions, mise à part !
      Que Dieu vous garde et vous protège !


    • #1251231
      le 23/08/2015 par a
      Courrier des lecteurs

      @kabouli

      "Dans les parents on honore non pas les personnes mais l’institution."

      Le quatrième commandement est beaucoup plus large qu’il n’y parait à première vue et c’est
      pourquoi il y a erreur d’interprétation il dit : - Tu honoreras père et mère - C’est à dire tu honoreras la notion de paternité et celle de maternité Il est destiné en premier lieu aux parents eux-mêmes !, Il s’agit d’une exhortation afin d’exiger des parents d’honorer leur fonction. Ce commandement impose aux parents des devoirs absolus, d’être toujours parfaitement conscients de la responsabilité qui est la leur lorsqu’ils entrent dans cette éminente fonction ! Ensuite il est tout à fait naturel pour les enfants d’honorer d’une façon vivante leurs parents qui se conduisent dignement.


  • #1250284
    le 22/08/2015 par filkilim
    Courrier des lecteurs

    Si tu n’a pas lu "Les particules élémentaires", va voir ! L’environnement et le climat que tu décris sont frappant de ressemblance. A toi.
    Longue vie à ER.


  • #1251216
    le 23/08/2015 par Tocqueville
    Courrier des lecteurs

    j’aurais pu écrire cette lettre


  • #1251512
    le 23/08/2015 par Demy
    Courrier des lecteurs

    Pour aller dans votre sens, celui des souvenirs, je suis musulman né en France, je me souviens combien je trouvais mes parents ringards et sévères, autant sur notre façon de parler que de nous habiller mon frère et mes quatre soeurs. Ce sentiment de honte augmentait à la fréquentation de copains dont les parents étaient coules jusqu’à ne plus oser lever le ton envers leurs marmots, comme je les trouvais bien veillant et les enviait, j’en étais même arrivée à croire que mes vieux eux ne m’aimait pas, tellement la différence de traitement entre nos différentes éducation étaient radicalement opposées. Un exemple, le blasphème était punie chez moi par une une taloche sans explication. Il était impensable de me promener en slip hors de ma chambre, de l’autre côté chez mes copains que j’enviais je me souviens des pères et même des mères se promener en tenue légère, je ne parle même pas des gros mots et autres blasphèmes, grâce à Dieu mes parents étaient analphabètes !


  • #1252677
    le 25/08/2015 par personne
    Courrier des lecteurs

    les fascistes de la tolérance


  • #1258733
    le 02/09/2015 par Archmuhillah
    Courrier des lecteurs

    Mon cher P., votre témoignage est édifiant, et j’en connais quelques autres qui pourraient le corroborer.
    Mais on a tendance aujourd’hui à accuser les soixante-huitards de tous les maux qui affligent l’humanité, de la montée des incivilités à l’explosion de la grande criminalité, de la prostitution dans les grands ensembles à l’augmentation inquiétante des fraudes à la sécurité sociale ; et je me doute que votre texte va alimenter cette tendance, même si vous ne dites rien de tel.
    Les excès dont vous avez souffert sont, je crois la conséquence de l’échec du mouvement de Mai (de la grève générale, qu’il ne faut pas oublier, et de la vague contestataire qui a alors déferlé sur l’occident), et de sa dénaturation, non de son succès.
    Car c’est sur les ruines de nos espérances que se sont ouverts ces nouveaux marchés du désir et de la transgression, que Clouscard a bien analysés, et que s’est instauré cet ordre hédoniste de la consommation que personne ne remet en cause aujourd’hui,même les partisans de la manif pour tous.
    Et si l’expression authentique des acteurs du mouvement n’est pas exempte de ces dérives, je le reconnais volontiers, les overdoses, les internement, les accidents de moto et les suicides qui ont décimé notre parti dès le début des années 70, prouvent bien que nous ne nous sommes nullement accommodés de cette mutation hédoniste ; alors que d’autres, qui étaient sur les mêmes barricades, s’accommodaient des perspectives qui leur étaient offertes, car leurs aspirations n’allaient pas plus loin, leurs convictions étaient faibles, et leur instinct de conservation suffisamment développé pour qu’ils se laissent convaincre facilement de profiter des nouvelles jouissances permises.
    Il faut savoir aussi que les valeurs dont vous semblez déplorer la disparitions avaient été mises à mal par deux guerres mondiales, par le fascisme et plus encore par le développement dans la foulée du plan Marschall, que le vieil ordre patriarcal avait commencé à se fissurer dès les années 50, sous l’effet de cette grande révolution de droite, dont la première exigence est de faire place nette d’un univers moral qui l’empêche de s’étendre, selon la formule éclairante de Pasolini.
    Et que le libéralisme décomplexé, la nouvelle Star, le bling-bling sarkoziste n’étaient pas exactement des incarnations des idéaux de Mai, que Valery Giscard d’Estaing, ou Raymond Barre n’étaient pas les héros d’une contestation qui vouait l’argent et l’échange aux gémonies.


Afficher les commentaires suivants