Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Au lycée aussi, on souffre de la dictature

Bonjour,

Suite au message envoyé par un étudiant à Science Po vous « confessant » son soutien, je décide moi aussi de vous témoigner le mien.

J’ai 17 ans, je suis en terminale S et je dois dire que je ne m’épanouis pas beaucoup au lycée. L’atmosphère est pesante. L’école respire l’endoctrinement et la haine de « l’autre ». Mes cours se résument à du « bourrage de crâne » et à l’apprentissage de la soumission. La soumission face au travail, face à l’autorité...

Il m’est impossible de m’exprimer, que ce soit avec les professeurs ou avec mes amis. Je suis enchaîné à un monde qui me dégoûte, où je dois me cacher et tenter de survivre socialement. Je retrouve l’univers de 1984, en moins extrême, mais il est là. Mes seuls moments de liberté surviennent lorsque je vous écoute et quand je navigue sur votre site. Et pour cela je vous remercie.

Merci de m’avoir ouvert à l’autonomie intellectuelle, même si cette autonomie me coûte beaucoup et me fait me rendre compte de la bêtise ambiante. C’est peut-être le prix de la liberté.

Merci d’être si courageux face à toutes les attaques dont vous êtes la victime. Vous me permettez d’être courageux à mon tour.

Merci d’être autant attaché à partager votre savoir. Savoir qui a été salvateur en ce qui me concerne.

Et enfin, merci d’être là et de continuer à vous battre.

L.

Voir aussi :

30 juin
Courrier des lecteurs
Après les jeux vidéo, la lecture
8
28 mai
Courrier des lecteurs
Soutien d’un "gitan français"
7
19 mai
Courrier des lecteurs
"La France tombera très bas mais se relèvera très haut"
7
10 mai
Courrier des lecteurs
Soral Président !
9
8 mai
Courrier des lecteurs
Un musulman : "J’ai voté pour Marine au premier tour, pas au second"
162
5 mai
Courrier des lecteurs
Soutien d’un juif du quotidien à Alain Soral et Marine Le Pen
17
2 mai
Courrier des lecteurs
Je suis français musulman et je vote Marine
9
29 avril
Courrier des lecteurs
"Je préfère une France proche de Le Pen et Mélenchon qu’une France où l’argent est roi"
24
27 avril
Courrier des lecteurs
"Marine Le Pen doit tendre la main aux musulmans"
116
22 avril
Courrier des lecteurs
Les catholiques avec Alain Soral
11
14 avril
Courrier des lecteurs
Soutiens de France et de Navarre !
4
24 mars
Courrier des lecteurs
Lettre d’un "éloigné du piège SOS Racisme"
5
16 mars
Courrier des lecteurs
Trois remerciements complémentaires
11
10 mars
Courrier des lecteurs
Le Théâtre de la Main d’Or, épicentre de la résistance française
8
3 mars
Courrier des lecteurs
Lettre d’un Corse né en Corse de parents corses
15
25 février
Courrier des lecteurs
Un soutien franc et enthousiaste
16
21 février
Courrier des lecteurs
Lettre d’un éducateur belge
7
1er février
Courrier des lecteurs
Quand Facebook désactive certains comptes...
13
26 janvier
Courrier des lecteurs
Lettre d’un ancien "électron libre" d’extrême gauche
17
Décembre 2016
Courrier des lecteurs
L’esprit critique, clef de l’avenir de nos enfants
24
Décembre 2016
Courrier des lecteurs
Encouragements et remerciements depuis la Côte sauvage
15
Décembre 2016
Courrier des lecteurs
Des Français anonymes s’éveillent à la politique
5
Décembre 2016
Courrier des lecteurs
S’en sortir par le haut avec Alain Soral et E&R
10
Décembre 2016
Courrier des lecteurs
Des patriotes de souche et de branches réagissent à l’affaire Conversano
36
Décembre 2016
Courrier des lecteurs
Double soutien à Alain Soral suite à l’émission Niveau zéro
99

Une autre école est possible, à lire chez Kontre Kulture :

Des livres pour s’émanciper, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1632803
    le 28/12/2016 par coupd’étatenarménie
    Courrier des lecteurs

    Je me reconnais totalement dans ce courrier .

     

    • #1632828
      le 28/12/2016 par Michael B.
      Courrier des lecteurs

      Nous sommes nombreux je pense.
      L’école obligatoire est une des plus grosses saloperies du monde moderne.


    • #1632838
      le 28/12/2016 par Orochi
      Courrier des lecteurs

      la même j’ai subi ça aussi quand j’étais au lycée


    • #1632955
      le 28/12/2016 par Dako
      Courrier des lecteurs

      L’école n’est pas obligatoire, c’est l’instruction qui l’est !


  • #1632826
    le 28/12/2016 par martin
    Courrier des lecteurs

    Tous mes encouragements, ne vous laissez pas intimider, mais restez discret, cela vous permettra d’améliorer vos capacités d’écoute et d’observation, soyez pragmatique, faites ce que veulent vos profs (j’en suis un !), et continuez de vous cultiver par vous-même, lisez, lisez, le plus possible, et, pourquoi pas, tenez un journal pour vos propres observations, notes de lecture, et réflexions diverses et variées.

    De la part d’un professeur de lycée (pour moi aussi l’ambiance est pesante...)

     

    • #1633210
      le 29/12/2016 par Pamfli
      Courrier des lecteurs

      Exactement, il faut relever ce défi comme un jeu, et savoir utiliser ce masque social de Janus lorsque le rapport de force n’est pas en votre faveur, ils n’en ont pas le privilège. C’est un exercice d’équilibriste, très stimulant, que de rester dans l’ombre : Lucien Cerise l’explique très bien, vous pouvez à votre tour demeurer par la neutralité, la fausse bienveillance dans l’invisibilité et cultiver cette capacité d’écoute et d’observation dans ce brouhaha, ces geysers d’émotions, d’indignation, de sidération, d’hystérie afin de ne jamais mettre un bout de pied dans l’aliénation pour au final inverser le rapport de force en votre faveur et être libre.
      Il ne faut pas faire de rejet des enseignements fondamentaux, on ne fait pas toujours ce qui nous plait alors autant intégrer cette contrainte le plus tôt possible et vous devez décrocher vos diplômes, les plus gros : il n’y pas de contradiction dans cette attitude.
      Bien au contraire la contre culture vous apprend un lire correctement, une autre manière de comprendre le monde (l’Empire).
      Vous n’êtes pas seul : jeune médecin généraliste remplaçant, ouvrier dans le bâtiment, jeune informaticien travaillent dans le domaine des spécifications fonctionnelle … j’entends, je reconnais, je rencontre et partage désormais cette pensée alternative dans le réel en dehors du réseau internet.
      Le combat continue et nous gagnons du terrain tous les jours, vous pouvez me croire : les militants des partis officiels PS, UMP,… se font tout discret face au ras-le-bol, ils baissent la tête face à la manifestation de cette pensée alternative en public, les "sans-dents" sont de plus en plus réceptifs.


  • #1632860
    le 28/12/2016 par Eloise
    Courrier des lecteurs

    Si vous etes assidu de ce site, rappelez-vous du meilleur journaliste francais et de son parcours. Je parle bien sur d’Emmanuel Ratier.
    Nous vous soutenons !


  • #1632873
    le 28/12/2016 par Starkamanda
    Courrier des lecteurs

    J’aimerais avoir des avis des lycéens qui suivent ER.
    Comment sont utilisés les réseaux sociaux par les lycéens d’aujourd’hui ?

     

    • #1633009
      le 28/12/2016 par PC
      Courrier des lecteurs

      Je suis en terminale L, avec environ 20 filles dans ma classe. Je peux vous assurer que le conditionnement maçonnique est un processus qui fonctionne à merveille (comme le raconte Günther Anders). Tout ce que j’entends et tout ce que je vois sur les réseaux sociaux c’est juste une grosse blague, ça me donne envie de vomir. Il y a peu d’espoir pour l’avenir quand j’entends pour reprendre l’actualité, que "Mr. Trump est un fils de pute, raciste, homophobe, islamophobe, mexicanophobe, etc" (tout en louant la sataniste clinton).
      De même pour les profs qui pour le cas de ma prof d’histoire m’a noté d’un 6/20 car j’ai osé défier la bien pensence en remettant en cause la thèse de Paxton sur Vichy, en m’appuyant sur les propos de Zemmour dans "Le suicide français" (je suis donc désormais un "pétainiste").
      Bref moi je pense que les choses ne vont pas s’améliorer avec cette génération d’abrutis, j’espère pouvoir m’élever un peu plus haut que ces déchets, et je remercie ER et Mr. Soral pour m’avoir ouvert les yeux.


    • #1633022
      le 29/12/2016 par Taosse
      Courrier des lecteurs

      Bonjour,

      Je suis élève en terminale ES dans un lycée composé par énormément de délinquants (dans les bac pro ou les CAP d’ailleurs qq’uns vendent de la drogue dans le lycée) et des fils/filles de familles aisé
      Pour répondre a votre question :
      La drague (puis les photos nue puis se faire ridiculiser sur les réseaux sociaux)
      Se faire passer les corrigé de DM ou tricher en plein DS
      Parler avec des amis de classes ou avec des profs
      Ridiculiser les profs
      Regarder des "humoristes" (Une fois habitué à Dieudonné sa fait pas rire mais sa me donne envie de vomir quand j’écoute Kev Adams)

      Uniquement par les fils/filles de familles aisé :
      Faire des "débats" sur les jeunesses "communistes" (Depuis qu’ils ont découvert que je suit E&R et Alain Soral je me fait traité de nazi et certains essayent de me pousser a bout pour me virer du lycée)
      Mettre des phases de débiles pseudo-rappeurs conscient (Ou de Nekfeu) pour faire "genre" avec une photo en noir&blanc d’eux avec leurs amis

      Pour les délinquants :
      Jouer les caïds
      Mettre des phrases de rap débile (Genre Booba/Rohff/JUL/PNL et les autres tapin de Skyrock)

      D’ailleurs je me reconnait entièrement dans ce que dit mon camarade en haut, d’ailleurs une fois en cours de SES pendant la sociologie j’ai demandé si la prof connaissait Clouscard (J’en avais marre de Bourdieu qui est le seul "sociologue" qu’on apprend) elle ne savait même pas qui il est ! Et mon prof d’histoire préfère Bourdieu a Clouscard (Il est "communiste" enfin membre du PCF). En plus comme je l’ai dit plus haut je me fais systématiquement traité de nazi et d’homophobe dans ma classe, le truc c’est que je suis plus imposant qu’eux physiquement mais que si je leurs en colle une ils vont en profiter pour me faire virer... J’attends de passer mon bac et d’aller en fac rencontrer des autres camarades plus intelligent que ces crétins membre des jeunesses communistes de ma classe...

      Bonne soirée


    • #1633057
      le 29/12/2016 par pascredule
      Courrier des lecteurs

      @Starkamanda :
      Les réseaux sociaux, par définition, renvoient une image sociale. Or notre contre-société n’existe pas encore dans le monde réel, si ce n’est dans des petits cercles d’amis ou entre camarades de partis.
      Pour atteindre les masses, il faut maîtriser l’art du trolling, du meme, et ne pas hésiter à être divertissant quand on veut remettre en question. C’est quand même grâce à Dieudonné que des milliers de gens ont découvert Soral et tous les autres. De même, par la faute du succès de nuitdebout, des centaines de pré-adultes vont se perdre dans le cosmopolitisme...

      @Taosse :
      Attention, la faculté n’est guère mieux. Toutes les disciplines sont atteintes d’un cancer. Le monde académique est extrêmement servile. Chaque poste semble se payer par le déshonheur. Les élèves sont encore adolescents jusqu’à 20 ans. Il n’y a personne pour vous faire grandir.


    • #1633235
      le 29/12/2016 par Jay
      Courrier des lecteurs

      Starkamanda, Taosse.

      Je vous conseille personnellement de donner l’apparence de soumis. N’essayez pas de convaincre ces gens-là, il n’y a aucune chance, sauf envers un ami de confiance.
      Ne vous mettez surtout pas l’administration à dos.
      Obtenez votre bac puis faites de hautes études et prenez un poste élevé dans la société (devenez ministres), alors là vos paroles et pensées auront un poids.
      Et là, vous, pourrez faire une vraie quenelle au système, faite du haut et non du bas.


    • #1636477
      le 04/01/2017 par Iskandaar
      Courrier des lecteurs

      Obtenez votre bac puis faites de hautes études et prenez un poste élevé dans la société (devenez ministres), alors là vos paroles et pensées auront un poids.



      Oui, ou pourquoi pas banquier aussi, c’est bien par les temps qui courent... Désolé, faire mariner les jeunes à la fac c’est juste un bon moyen pour baisser les chiffres du chômage inéluctable chez les jeunes, ensuite en effet il leur reste le choix de devenir fonctionnaire, ou s’ils sont fils de privilégié faire une école de commerce ou chose du genre avec les deniers de papa... Tu n’as pas besoin du bac pour être un homme accompli, encore moins des hautes études, il n’y a certainement pas de voie toute tracée à suivre de nos jours (il suffit d’avoir un peu de vécu et de le constater autour de soi), et si tel est le cas pour ceux qui le veulent, cela donne une vie de m**** et de soumise (on suit une voie pré-tracée par peur de perdre, comme si un échec équivalait à la mort, mais c’est juste la mort de son petit égo), ce ne sont pas les exemples qui manquent.

      Il vaut mieux trouver ce pourquoi l’on est fait dès maintenant (il y a des milliers de métiers possibles) et se rendre autonome et indépendant par rapport à ce système, mais c’est certainement pas en devenant fonctionnaire ! Pour trouver, voyager intelligemment est un bon moyen de se découvrir et découvrir d’autres domaines. Si tu ne voyages pas jeune, tu ne le feras jamais réellement.

      N’oubliez pas si vous êtes des hommes, ce sont les femmes qui ont besoin de sécurité, or la société libérale crée des hommes efféminés qui ont peur de sortir des sentiers battus par peur de perdre leur confort, alors qu’anthropologiquement et historiquement cette prise de risque est le propre et le rôle de l’Homme.. ! A méditer.


  • #1632876
    le 28/12/2016 par Courtial
    Courrier des lecteurs

    Quand j’étais au Lycée, de 1956 à 1964 je n’ai jamais entendu aucun de mes profs de Français citer une seule fois le nom de LF Céline, pourtant le plus grand écrivain de l’époque . Question servilité ABSOLUE ils n’ont pas dû beaucoup changer...

     

    • #1632959
      le 28/12/2016 par Sylvain
      Courrier des lecteurs

      Pour ce qui me concerne, trente ans plus tard, on le citait rarement (pour Voyage au bout de la nuit) et sans oublier de le traiter d’immonde salaud.
      Ce qui a changé, c’est peut-être que plus on avance dans le temps et moins l’école dispense de savoir. Le formatage des esprits n’en devient que plus visible.


  • #1632885
    le 28/12/2016 par ursus
    Courrier des lecteurs

    C’est l’histoire du contenu et du contenant.
    En tant que "vieux con", j’ai été dans une école, en banlieue parisienne, plutôt centrée sur l’apprentissage des savoirs "à l’ancienne" et très peu prosélyte... jusqu’à mon entrée au lycée au milieu des années 70 et ma confrontation avec la vision "gaucho-trotskyste" de l’éducation. Et c’est à partir de là que j’ai ressenti un chape de plomb s’abattant sur les "réfractaires" !
    L’école n’est pas à blâmer, c’est ce qu’on y a fait entrer...


  • #1632888
    le 28/12/2016 par deucheman
    Courrier des lecteurs

    L’école aussi a été pour moi un calvaire, lorsque j’y ressentais la bêtise ambiante !
    Mais oui, c’est un choix finalement qui nous est imposé...

    Etre bête et heureux ou être libre mais devoir faire preuve de courage et caractère !
    En essayant de se créer un cercle réfléchit pour être heureux quand même !


  • #1632934
    le 28/12/2016 par Ifuckcharlie
    Courrier des lecteurs

    Dénoncer les mensonges et dévoiler la vérité est une urgence et c’ est la seule forme de résistance louable mais cela requiert un grand courage , une forme d ’ abnégation , un sacrifice , car les tenants du mensonge sont de véritables psychopathes qui ne reculent devant rien pour s ’ approprier le pouvoir et soumettre les peuples !


  • #1632956
    le 28/12/2016 par Alcofribas
    Courrier des lecteurs

    J’avais hésité à poster lorsque j’ai lu le commentaire de l’étudiant de Sciences Po mais là aussi j’avais pris peur(je n’ai jamais posté sur ce site avant) et puis je n’ai pas une grande culture non plus(mais j’y travaille maintenant,avec les livres des éditions Kontre Kulture et Chiré).Je voulais apporter ma contribution aussi.

    Je suis en école de commerce et là-bas c’est pareil,ça ne mange pas pas de pain de soutenir Hillary ou cracher sur le FN,tout le monde le fait ouvertement.En revanche,attendez vous à être regardé de travers si vous soutenez Trump ou Marine le Pen.Il m’a suffit de voir le déversoir de commentaires haineux à propos de Trump sur facebook au moment de son élection pour voir que vous n’êtes pas autorisés à pensez en dehors de l’idéologie dominante.A force de fréquenter de telles personnes,parfois on finit par se demander si ce n’est pas eux qui ont finalement raison,après tout ils sont si nombreux à penser contre le "populisme" et le "complotisme",sauf qu’il me suffit d’aller sur ER ou d’ouvrir un bon livre et on se rend compte qu’on n’est pas fou,que beaucoup de gens partagent des valeurs de dissident.Mais une fois qu’on est en cours,on se sent bien seul face à cette armée de bien-pensants.

    Même les professeurs les plus intelligents et les plus cultivés que je connaisse sont obligé de défendre ce système pourri parce je pense qu’ils ont tout simplement peur de perdre leur boulot,leur réseau,etc...la dissidence a un prix.On est tout le temps sur nos gardes quand on parle,et quand on travaille sur un exposé avec un sujet un peu sensible,on est obligé de faire dans le politiquement correct et le consensus mou pour éviter d’ etre "grillé" en tant que "complotiste".

    Rajoutez à cela des gens obsédés par le carriérisme sans âme,la course à la performance,qui crachent sur la religion,qui ne lisent pas,qui postent des messages de soutien à des collabos du système et qui dans le même temps "like" des vidéos débiles(niveau Cyril Hanouna) et vous avez une petite idée du niveau "la liberté d’expression" dans l’enseignement supérieur.

     

    • #1633113
      le 29/12/2016 par Citoyen 68
      Courrier des lecteurs

      ......" et puis je n’ai pas une grande culture non plus ". Ne vous devalorisez-pas. Mieux vaut passer pour un imbécile pendant 2 minutes que de rester ignorant toute sa vie. Continuez à lire et évitez la télé. Pour les films, documentaires, vidéos il y a d’autres médias (médium pour les puristes).


  • #1633006
    le 28/12/2016 par badaud
    Courrier des lecteurs

    Dans les établissements privés les enseignants sont tout de même moins serviles, plus libres dans leurs propos .

     

    • #1642024
      le 12/01/2017 par Hervé
      Courrier des lecteurs

      Badaud,

      7 ans d’école privée m’ont appris une chose :

      Ce que vous dites n’est pas vrai.

      Hervé.


  • #1633111
    le 29/12/2016 par Christophe
    Courrier des lecteurs

    @Taosse

    "En plus comme je l’ai dit plus haut je me fais systématiquement traité de nazi et d’homophobe dans ma classe, le truc c’est que je suis plus imposant qu’eux physiquement mais que si je leurs en colle une ils vont en profiter pour me faire virer... "

    Expérience similaire pour ma part. Sauf que pour moi ça a été extrême, classe de débiles mentaux en Seconde au lycée, quand ils ont appris que je m’intéressais au Front National et à Jean Marie LE PEN, j’en ai pris plein la gueule durant la moitié de l’année, notamment par des filles (de vraies garces), et j’avais tellement envie de faire comme Jésus en chassant les marchands du Temple, mais je ne l’ai pas fait ! ^^

    Mais je m’en suis sortis, courage à vous.


  • #1633173
    le 29/12/2016 par knappertsbusch
    Courrier des lecteurs

    J’ai 34 ans et c’était pareil pour moi au lycée (Jean Michel, pour les connaisseurs). Je n’ai pas réussi grand chose dans ma vie, mais il y a au moins une chose dont je suis fier : en 1ère L, je me suis levé en plein cours, et j’ai dit que tous nos cours n’étaient que de la propagande gauchiste antiraciste.
    Et la plupart de mes camarades ont dit : "il a raison". Le prof, un crétin de gauchiste barbu qui se prenait pour un expert d’Henri Michaux, a vacillé.
    "On n’est plus qu’un vieux réverbère à souvenirs au coin d’une rue où il ne passe déjà presque plus personne". Je transmets au passage mes plus sincères et respectueuses amitiés à Alain Soral. Fidèle jusqu’à la mort. Courage à tous.


  • #1633181
    le 29/12/2016 par TaTaYoYo
    Courrier des lecteurs

    Salut,

    Je pense que tu es un peu jeune pour te poser toutes ces questions. Prends-le temps, je ne dis pas d’être trop naïf de toute façon on ne change pas ce que l’on est mais relativises, surtout à ton age, ta vie commence à peine, crois-moi :)

    La vie est belle !!

    L’Âge adulte t’apportera d’autres lots d’emmerdes tu peux me croire. Et puis la vie c’est pas du binaire, c’est pas internet et l’ordinateur, et c’est parfois ce qui rendras certaines de tes décisions o combien difficiles à prendre.

    Prends le temps et sérieusement, coupes un peu !

    PS : Je suis bien content de ne pas avoir connu internet à ton âge, on se posait pas autant de questions on sortait entre potes, on était ’insouciant’, sans toute cette "merde" d’être connecté de partout, on respirait la vie, on était biens :)

    Essaies de faire pareil, tu verras :p

     

    • #1634322
      le 31/12/2016 par xavier40
      Courrier des lecteurs

      inconscients, tu peux le dire, on était surtout abrutis par l’éducation nationale qui à coup de théories nous expliquait une vision du monde fausse. le systeme judeo macon de l’éducation nationale est tellement visible qu’ils me font rire aujourd’hui, ne détenant aucun savoir ils sont nus et pleutres.


    • #1634714
      le 31/12/2016 par rie
      Courrier des lecteurs

      J’aurais aimé avoir cette info au lycée, ca m’aurait évité des années de mal être et de questionnements sans réponses (pas internet juste la famille et les amis qui répétaient ce qu’ils entendaient dans les medias). La jeunesse se sent mal, c’est parce qu’ils manquent de coherence entre ce qu’ils ressentent intérieurement (mensonge, manipulation, soumission, désordre, illogisme ...) et le message socio-politico-mediatique. Lorsque la logique et cohérence revient (vérités ) on se sent mieux, plus fort et plus libre car on peut faire de vrais choix.


    • #1639625
      le 09/01/2017 par Махсуд Махкамов
      Courrier des lecteurs

      La vie commence à peine ? Eh bien non, 17 ans, c’est déjà un bon cinquième de la vie qui est déjà écoulé.
      Le temps psychologique s’écoulant plus vite avec l’âge, c’est même encore plus.

      Pour le reste, son âge n’autorise pas à tutoyer, encore moins avec des t’.


  • #1633267
    le 29/12/2016 par AncienJeune
    Courrier des lecteurs

    Ah, ça se réveille... Le sondage "patriotique" (autre article ER), ce courrier... Viendra peut-être le temps où l’exemple ne viendra plus d’en haut... Enfin, je veux dire : Faisons confiance à la jeunesse (la bonne) !


  • #1633357
    le 29/12/2016 par Mayol Arkan Torquemada....
    Courrier des lecteurs

    Bonjour jeune homme votre courrier me touche, étant papa , alors je vais tenter de vous répondre simplement !
    D’abord merci d’être un jeune homme aussi éveillé ! c’est si rare en 2016 bientôt 2017 !
    Avec comme vous dites si bien l’endoctrinement , télé, rap, porno, médias, bien-pensance , cinéma, etc... mais je vois autour de moi des jeunes militants certes peu mais qui m’ont l’air heureux et plein d’enthousiasme , droit dans leurs bottes (qu’ils soient à l’Eglise ou en politique souvent les deux d’ailleurs ) à Civitas (France Jeunesse Civitas), au GAR (groupe d’action royaliste) à l’AF Action Française Etudiant ou à la FSSPX (MJCF mouvement des jeunesse Catholique de France) ...
    Vous vous y sentirez bien, entourez de jeunes comme vous (parce-que nous, parents, la France, le pays réel, ont besoin de vous, vous êtes les forces vives de ce pays)
    Bien à vous jeune homme et que Dieu vous bénisse


  • #1633513
    le 29/12/2016 par Tomcat
    Courrier des lecteurs

    Très touchante lettre...que je choisis pour signaler que je tape souvent "er" dans Google pour venir ici et le 2e résultat est la page Wikipedia de ER qui signifie "éveil" en hébreu. C’est pas magnifique ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Er_%2...

    Bon réveillon


  • #1633525
    le 29/12/2016 par yann
    Courrier des lecteurs

    Il faudrait un jour arrêter cette propagande généraliste de type "L’école c’est du bourrage de crâne...". Cela me choque d’autant plus venant d’un élève de terminale S.
    Au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué, le fait que nous puissions communiquer par l’intermédiaire de ce site internet sous entend que des gens ont du maitriser des des concepts de maths, physique, chimie, informatique, très compliqués, afin de fabriquer tous les appareils rendant cette communication possible.
    Nous serons surement d’accord pour dire que le cerveau n’est pas conçu pour assimiler ces concepts complexes, et il prefère la facilité qui consiste à commenter Marine Le Pen, Trump ou je ne sais quoi.
    En conséquence, pour que ces concepts rentrent, il faut un minimum de bourrage de crâne, d’ou l’école.
    Maintenant vous avez le choix. En terminale S, vous pouvez être de ceux qui fabriquent la technologie, ou choisir la facilité et être de ceux qui utilisent cette technologie sans comprendre comment ça marche, du moment qu’elle vous permet de balancer vos opinions politiques au reste du monde. A vous de voir.

     

    • #1633600
      le 30/12/2016 par Soccalimba
      Courrier des lecteurs

      Bonjour,
      Ce jeune homme ne parle pas du bourrage de crâne avec des théories scientifiques, mais d’un prêt à penser politiquement correct largement diffusé et n’autorisant que de légères variantes, toujours dans le cadre autorisé. Je vois très bien de quoi il parle, travaillant moi-même dans le domaine de l’éducation.
      Au lycée démarre le "lissage".
      Et on sait très bien que plus on fait d’études , plus on est porteurs de l’idéologie dominante.
      Je pense que ce jeune homme a d’autres choix que les maigres perspectives que vous lui proposez et je lui souhaite un avenir bien plus ouvert !


    • #1633835
      le 30/12/2016 par Le Pen, vite !
      Courrier des lecteurs

      pour que ces concepts rentrent, il faut un minimum de bourrage de crâne, d’ou l’école.




      Le bourrage de crâne est une expression qui est apparue lors de la Première guerre mondiale et qui désignait les mensonges journalistiques de la propagande de guerre. Le bourrage de crâne est le contraire de l’éducation puisque cela consigne à forcer à retenir des informations fausses.


    • #1635907
      le 02/01/2017 par apero
      Courrier des lecteurs

      Faut pas déconner, en S il y a surtout des matières scientifiques où le bourrage de crâne est réel mais tout à fait indispensable. (Impossible de faire des maths correctement sans connaître par coeur certaines méthodes de raisonnement, idem en physique, technologie, svt, etc).

      En même en philo ou en histoire un minimum de bourrage de crâne est nécessaire, car si on ne connaît pas sans faute certains événements historiques ou analyses de référence on ne peut rien faire.

      Après en S il y a moins de potentiel pour l’idéologie que dans d’autres filières. (pas de cours d’économie par exemple)


    • #1635912
      le 02/01/2017 par Le Pen, vite !
      Courrier des lecteurs

      Faut pas déconner, en S il y a surtout des matières scientifiques où le bourrage de crâne est réel mais tout à fait indispensable. (Impossible de faire des maths correctement sans connaître par coeur certaines méthodes de raisonnement, idem en physique, technologie, svt, etc).




      Tu confonds bourrage de crâne et mémorisation ! Ça n’a rien à voir. Le bourrage de crâne est la répétition d’informations fausses.




      Après en S il y a moins de potentiel pour l’idéologie que dans d’autres filières. (pas de cours d’économie par exemple)




      Il y a plus d’idéologie que l’on croit en sciences, surtout en SVT.


  • #1633635
    le 30/12/2016 par Gilles
    Courrier des lecteurs

    Sujet, lettre, et commentaires passionnants.
    Toujours remettre le contexte du sujet. Tout cela est possible à cause du collège unique. Ne pas oublier qu´il y a seulement 20-25 ans, tout cela n´aurait pas été possible, car pour arriver en Terminale générale, il fallait un niveau, que l´on trouvait faible, mais infiniment élevé en comparaison de 2016. Les gens savaient lire, écrire, compter, mémoriser, sinon c´était bac technique. On peut estimer qu´un élève de 3ème en 1990 à le niveau d´un bachelier aujourd´hui, ce qui donne le vertige. Évidemment tu parles de Comprende l´Empire ou Erza Pound avec des gens de 18 ans qui ont un niveau de CM2 des années 1970, le clash est assuré. Mais tout cela est voulu.

    La proportion de connerie est donc décuplée, mais encouragée par le système. Plus d´homme ni de femme, non plus de bons ou mauvais élèves.

    De toutes facons tu as raison, car le système est déjà mort, c´est une coquille vide qui va être remplacer.
    La grande question est de savoir vers quoi va muter le système. Une organisation oligarchique se reproduisant elle-même de père en fils en terminant de ratiboiser ce qui reste de l´ascension républicaine, du savoir, etc. Ou alors, la révolte de la nation, et le retour à des valeurs traditionnelles : on bosse à l école, papa dans maman, on fait des enfants...

    Je te conseille de travailler le vocabulaire, la lexicologie, pour être sûr de toi, et pour argumenter. La bataille des mots est première est cruciale. Si on accepte le lexique de l´autre, on a déjà perdu. Exemple le mot fascisme, Bardèche dans Souvenirs, explique parfaitement que c´est une création de 1936, lorsque les républicains esapgnols se sont soulevés. L´ordre international a imposé le choix entre les pro et les antis. Idem pour " Halte au racisme et à l´antisémitisme. " Tout de suite j´ai senti la déconne quand j ai vu ca en 2002 au commissariat de St- Michel. Slogan raciste, car il sépare l´antitruc du racisme ; et en fait donc un racisme supérieur. Sans même parler du mot antisémite qui peut se comprendre comme une haine des berbères.
    Bref, une fois que tu as toutes les définitions en tête, et les questions et réponses qui vont avec, tu ne vas pas te faire beaucoup d´amis. Sois solide dans l´argumentation. Avoir raison ne suffit pas

    Bats-toi maintenant, car la vie est violente, et mieux vaut faire le mènage à 18 ans, qu´à 35, en réalisant qu´on à rien à voir avec les potes, et les femmes, qu´on a depuis 15 ans. Ca fait moins mal au derrière.


  • #1633774
    le 30/12/2016 par FPI
    Courrier des lecteurs

    Merci à tous ! Je ne m’attendais pas à ce que ma lettre soit publiée sur ER, quel honneur... Et je n’aurai jamais cru qu’il y est autant de commentaire, et pour cela je vous en remercie !
    Je prends en compte vos messages et vos conseils.

     

    • #1633843
      le 30/12/2016 par FPI
      Courrier des lecteurs

      Merci à tous ! Je ne m’attendais pas à ce que ma lettre soit publiée sur ER, quel honneur... Et je n’aurais jamais cru qu’il y ait autant de commentaire et pour cela je vous en remercie !
      Je prends en compte vos messages et vos conseils
      (Je corrige les fautes du message précédent)


    • #1634768
      le 31/12/2016 par Mayol Arkan Torquemada....
      Courrier des lecteurs

      Force & Honneur jeune homme ..parce-que notre honneur s’appelle fidélité !
      D’un papa....que Dieu (NSJC) vous bénisse ...


  • #1634161
    le 30/12/2016 par laulau
    Courrier des lecteurs

    Ils ont essayé en 1ere année de primaire pour mon petit garçon de 6 ans qui ne comprenait rien. Il est juste rentré à la maison en disant que son institutrice avait dit qu’il ne fallait pas voter FN car c’était mal. Avec la liberté de pensée et d’expression qui régnait j’ai quitté la France en 2005. De plus l’instruction devenait médiocre. Je ne reviendrai que si Marine Lepen est élue.


  • #1635742
    le 02/01/2017 par Toni
    Courrier des lecteurs

    C’est en lisant des commentaires comme celui-ci qu’on se rend compte qu’on etait pas fous a l’epoque. Moi aussi j’ai senti cette chape de plomb au lycee et elle etait encore plus lourde a l’universite. Du bourrage de crane et un conditionnement methodique, un etouffement de la pensee systematique. Un conseil : ne jamais abandonner son identite meme si, comme moi, vous devez vous marginaliser. Puisque si je regarde mon parcours (chaotique), d’ou je suis parti, ce que j’ai vecu, ou j’en suis et ou on sont les autres qui se sont soumis je marche la tete haute et je suis fier de l’homme que je suis. Mais surtout je suis en paix et je dors bien la nuit. Et ca ca n’a pas de prix. Rappelez-vous en.


  • #1636068
    le 03/01/2017 par apes
    Courrier des lecteurs

    « e retrouve l’univers de 1984, en moins extrême »
    Il n’est pas moins extrême sinon bien plus sournois !

    17 ans et déjà lucide, cela fait plaisir. Bravo. Courage et agis tel un infiltré, c’est le meilleur moyen...


Commentaires suivants