Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

Un soutien franc et enthousiaste

Bonjour,

Je suis un sympathisant convaincu d’E&R depuis 2010. Merci à toute les équipes d’E&R pour leur superbe travail.

Ci dessous mon texte à l’attention d’Alain Soral, dont j’ai commencé à suivre les analyses depuis les élections européennes de 2009.

Certains affirment, avec justesse, dans nos milieux : « De la France, de son histoire, je prends tout. » Eh bien j’affirme dans la même veine : d’Alain Soral, de son histoire, je prends tout. En ces temps d’aliénation généralisée, la tiédeur ne peut être de mise face à son langage de vérité, ses engagements qui ont simplement fait tant de bien à tant de monde.

Alain, ton courage et ta virtuosité oratoire ne pouvaient être le résultat d’un parcours classique et tristement borné, mais bien les fruits d’une histoire personnelle vécue sans cesse sur la brèche et sa nécessaire capacité à rebondir comme corollaire. Ta flamboyance est brute de décoffrage de même que tes failles, qui t’ont rendu humain, trop humain à nos yeux.

Sous la loupe grotesque des journalopes, tu n’en finis pas d’accréditer notre volonté de dissidence et de révolte contre cette époque bien singulière… Alors je jette en pâturage cette simple question : combien seront ceux qui comprendront trop tard que notre soutien – quel que soit sa nature – envers Alain Soral doit être affirmé ici et maintenant et visible a minima dans le quotidien de chacun d’entre nous ?

Dès lors, ce serait avec honneur que je prendrais une partie de ton fardeau sur mes propres épaules ; celles-là mêmes qui portent des errements similaires à ceux dont il t’est fait griefs par les social justice warriors du Net sans pouvoir le moins du monde revendiquer l’immense et sublime travail de prise de conscience dont tu peux en toute légitimité proclamer haut et fort la réalisation. C’est bien de la gratitude et du respect pour la soif de savoir suscitée et ses multiples facettes métapolitiques dont il est question dans ce témoignage.

Puisses-tu Alain continuer à nous bluffer par tes déroutantes analyses et insuffler cet élan de Vie que tu réanimas, réanimes et réanimera en chacun de ceux qui, comme moi, peuvent affirmer avec certitude et panache : « D’Alain Soral, de son histoire, je prends tout ! »

J.

 

À ne pas manquer :

Voir aussi :

30 septembre
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10
16 septembre
Courrier des lecteurs
De la théorie soralienne à la pratique quotidienne
10
28 août
Courrier des lecteurs
Soutien d’un handicapé
8
21 août
Courrier des lecteurs
Soutien d’un Français libre
11
12 août
Courrier des lecteurs
Vous êtes un rebelle
11
29 juillet
Courrier des lecteurs
Le Socrate de notre génération
6
30 juin
Courrier des lecteurs
Après les jeux vidéo, la lecture
8
28 mai
Courrier des lecteurs
Soutien d’un "gitan français"
7
19 mai
Courrier des lecteurs
"La France tombera très bas mais se relèvera très haut"
7
10 mai
Courrier des lecteurs
Soral Président !
9
8 mai
Courrier des lecteurs
Un musulman : "J’ai voté pour Marine au premier tour, pas au second"
162
5 mai
Courrier des lecteurs
Soutien d’un juif du quotidien à Alain Soral et Marine Le Pen
17
2 mai
Courrier des lecteurs
Je suis français musulman et je vote Marine
9
29 avril
Courrier des lecteurs
"Je préfère une France proche de Le Pen et Mélenchon qu’une France où l’argent est roi"
24
27 avril
Courrier des lecteurs
"Marine Le Pen doit tendre la main aux musulmans"
116
22 avril
Courrier des lecteurs
Les catholiques avec Alain Soral
11
14 avril
Courrier des lecteurs
Soutiens de France et de Navarre !
4
24 mars
Courrier des lecteurs
Lettre d’un "éloigné du piège SOS Racisme"
5
16 mars
Courrier des lecteurs
Trois remerciements complémentaires
11
10 mars
Courrier des lecteurs
Le Théâtre de la Main d’Or, épicentre de la résistance française
8
3 mars
Courrier des lecteurs
Lettre d’un Corse né en Corse de parents corses
15
21 février
Courrier des lecteurs
Lettre d’un éducateur belge
7
1er février
Courrier des lecteurs
Quand Facebook désactive certains comptes...
13
26 janvier
Courrier des lecteurs
Lettre d’un ancien "électron libre" d’extrême gauche
17
Décembre 2016
Courrier des lecteurs
L’esprit critique, clef de l’avenir de nos enfants
24

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par PayPal

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis

 

Soutenir Alain Soral en se procurant ses vidéos et ses ouvrages
chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral via la boutique E&R :

Suivre Alain Soral sur Facebook et Twitter :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1672929
    le 25/02/2017 par fdebranche
    Courrier des lecteurs

    Cher J.,
    Vous m’affranchissez du devoir que je m’étais fait d’écrire un courriel similaire au vôtre. Vous avez tout dit, vous avez dit le nécessaire en riposte aux critiques - fondées ou non - mais irresponsables à l’encontre de notre objecteur de conscience contemporain, pour la paix civile. Pour la paix tout court.

    J’ose espérer, même si c’est difficile, qu’il reste d’irréductibles gaulois déterminés à y croire quelqu’en soit le coût.


  • #1672936
    le 25/02/2017 par Gladys GLAÏEUL, Fleuriste à Fleury Mérovingiste
    Courrier des lecteurs

    « je prendrais une partie de ton fardeau sur mes propres épaules ».

    Le fardeau au conditionnel, avec ou sans papier cadeau ?

    Porter le fardeau d’un autre ! Et pourquoi pas son destin ! Charge-toi du tien et ce sera déjà bien. Non, mais j’te jure... Y a des morveux faut vraiment les remettre à leur place ; Sauveur de mes deux !

    T’es juste un sympathisant, même pas adhérent... Fais tes preuves, présomptueux.

    Soral ne te respectera qu’à l’usure. Normal faut s’éprouver dans l’endurance.

    Un vieux renard ne confond pas l’encre et l’ancrage. L’une coule tandis que l’autre à-rimes.

    On apprend à naviguer avant de planer au-dessus des eaux troubles.

     

    • #1673050
      le 25/02/2017 par Le malicieux
      Courrier des lecteurs

      Ça ne vous tente pas de déverser votre fiel sur l’adversaire ?

      Le propre du fleuriste est de jetter des fleurs, pas l’opprobre !

      quand même !


    • #1673572
      le 26/02/2017 par Eiffel
      Courrier des lecteurs

      Je plussoie, il y a ceux qui se la pètent bien planqués derrière leur écran, et ceux qui vont au front dans la vraie vie.
      On attend donc cette fantastique nouvelle recrue devant les rangs des MILITANTS E&R. Les vrais (Paris, Lyon, Nantes, Lille.....)


    • #1674080
      le 27/02/2017 par nico
      Courrier des lecteurs

      Partager le fardeau peut se faire de facon aussi simple que de partager les articles er sur les réseaux sociaux (ce qu’en réalité nous sommes très peu nombreux a faire)..et ainsi prendre notre part d insultes et de rejet de la part de la catégorie des lobotomisés que conprend nos contacts ,et, peut etre , en éveiller queques autres.


    • #1674395
      le 27/02/2017 par BB
      Courrier des lecteurs

      Vous connaissez personnellement l’auteur de cette lettre ?


    • #1676339
      le 02/03/2017 par Enguerrand
      Courrier des lecteurs

      Et vous monsieur le fleuriste, savez-vous offrir autre chose que des bouquets de nerfs ?


    • #1676551
      le 02/03/2017 par Gladys GLAÏEUL, Fleuriste à Fleury Mérovingiste
      Courrier des lecteurs

      @ Enguerrand

      Je vous offre ce que vous voulez-vous. Voulez-vous un NON.


    • #1676556
      le 02/03/2017 par Gladys GLAÏEUL, Fleuriste à Fleury Mérovingiste
      Courrier des lecteurs

      @ Enguerrand

      Je vous offre ce que vous voulez. Voulez-vous un OUI.


  • #1672946
    le 25/02/2017 par Mach1
    Courrier des lecteurs

    Et je souscris à ce joli message. Moi aussi je suis Monsieur Soral et ses interventions depuis bon nombre d’années. Interventions que je trouve des plus pertinentes.

    A quand des "Soral, Vite !" quotidiennes ?... :)

    Salutations.

     

    • #1673197
      le 25/02/2017 par louise
      Courrier des lecteurs

      Pourtant M.Soral à déjà beaucoup donné de sa personne en "qualité" ;
      mais aussi en "quantité".

      Je ne sais pas si il y’a d autres "acteurs internet" qui ont réussit à produire autant d’heures de vidéos sans tomber dans le ridicule, et encore, la plupart font dans le divertissement ou le simple commentaire sans se mouiller. (A part Dieudonné, mais c’est souvent sur le mode humoristique.)

      Quel serait l’intérêt de vidéos quotidiennes ? Pour finir par parler de la pluie et du beau temps, ou du derniers faits divers ?
      Là,la campagne présidentielle chargée, mouvante, mérite un commentaire régulier, mais sinon ?

      A moins d’evenements importants, une prise de parole trop fréquente ne peut qu affaiblir le sens(la portée) de prendre la parole.


  • #1673043
    le 25/02/2017 par missa
    Courrier des lecteurs

    très belle lettre qui va sûrement toucher notre Alain si sensible. Je prends ma part en transmettant à mes enfants et mon entourage toutes les analyses que je tiens des articles d’ER des différents analystes, auteurs, historiens etc. sans trop dire précisément d’où je les tiens pour ne pas m’entendre la sempertinelle "réductio ad hitlérum". Je me sens mieux depuis que je connais les causes du malaise que je ressentais face à cette société mais j’allais déjà mieux depuis que j’avais repris le chemin de l’Eglise, la participation à la messe, aux activités paroissiales, au chapelet etc.et je n’oublie pas le poids que m’a enlevé le Sheik Imran Hossein par ses conférences sur le Coran. Une vison claire et saine grâce à ER change un être et donc la vie.

     

    • #1674026
      le 27/02/2017 par Telecaster
      Courrier des lecteurs

      C’est aussi la petite part que je prends au travail de réconciliation ; transmettre les analyses et les références ER à mon entourage . Je fais aussi mes petites synthèses personnelles sur des fichiers Words , où je cite les auteurs maudits que nous fréquentons sur ce forum et que j’envoie à quelques contacts .


  • #1673232
    le 25/02/2017 par Chaud king
    Courrier des lecteurs

    Peut être qu’un jour, dans un futur inversé, il y aura des rues, des avenues, des écoles, des monuments, qui porteront le nom d’ Alain Soral, va savoir.
    En tout cas, les fans d’aujourd’hui lui seront fidèles jusqu’à la mort (la sienne ou la leurs) tant que Soral restera Soral.


  • #1673555
    le 26/02/2017 par Maquisard
    Courrier des lecteurs

    J’ai entendu cette même phrase "de son histoire, je prends tout. " de la bouche des sympathisants de Sarkozy ou de Fillon actuellement. La symétrie en terme de fonctionnement psychologique du suiveur est criante. En plus d’être un mode de fonctionnement très dangereux, c’est un symptome de quelque chose de bien plus profond et potentiellement très dangereux aussi : le fanatisme.


  • #1674742
    le 28/02/2017 par Agnès
    Courrier des lecteurs

    Moi aussi, de Soral, je prends tout. Car tout est honnête, tout est clair, et tout est à prendre. J’ai vu des anciens d’ER baver sur le patron, dire tout et n’importe quoi, et ne pas comprendre. Et finalement, si on a la confiance, avec le temps, en écoutant bien toutes les confidences, on comprend. Peu à peu. Pourquoi tel mot, telle attitude, telle photo.
    M. Soral, tant critiqué au niveau personnel, est plus qu’un géant de l’analyse socio. Laissons donc l’immensité de son talent de sociologue et d’essayiste.
    Parlons de la figure privée. C’est un homme intègre qui ne bave pas. Ne pensez jamais du mal de lui, vous seriez dans l’erreur. S’il est une figure à laquelle il me fait penser, c’est Saint Joseph. Raillé, méprisé, moqué, il avait la foi depuis sa conception. Il a souffert pour la plus belle mission du monde : être un père. Soral est mon père en politique, en sociologie, en compréhension de ma propre vie. Je l’ai découvert à 50 ans, avant je disais n’importe quoi et je ne comprenais rien.
    Ne détestez pas l’homme Soral, ne lui reprochez rien. Ecoutez tout de lui, et vous verrez quel figure est la sienne. Soyez humble, vous comprendrez qu’il l’est aussi.