Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fleur Pellerin nommée ministre de la Culture : quel impact pour Internet ?

Alors qu’Axelle Lemaire reste en charge du numérique, Fleur Pellerin a été nommée ministre de la Culture du deuxième gouvernement Valls. Un poste où elle ne devrait pas apporter de grande révolution dans la vision traditionnelle de la rue de Valois, avec tout de même une sensibilité accrue pour Internet.

[...] En voyage à Stockholm l’an dernier, Fleur Pellerin avait estimé que la suspension de l’accès à Internet prévue initialement par la loi Hadopi était une « législation d’exception », mais s’était dite favorable aux amendes en jugeant que ce n’était « quand même pas très liberticide », et que c’était « le modèle des radars automatiques sur les autoroutes ».

Lorsqu’elle était en charge du numérique, Fleur Pellerin (surnommée « Fleur d’Oranger » en raison d’une sensibilité supposée aux positions d’Orange) avait également montré une certaine hostilité à la neutralité du Net, et avait botté le dossier en touche. Elle aura à en reparler puisqu’il s’agit de l’un des leviers que le CSA espère pouvoir actionner pour brider les sites qui ne respecteraient pas la législation française.

En revanche, amoureuse déclarée du logiciel libre, Fleur Pellerin s’était clairement opposée à tout filtrage, ce qui pourrait ne pas être compatible avec le projet de loi Création qu’elle aura désormais la charge de porter. « Notre position est claire. Nous sommes opposés à la surveillance généralisée et au filtrage. Nous restons très attachés à ces principes. La question n’est pas de limiter la liberté d’expression et les capacités d’innovation liées à la neutralité du Net », avait-elle déclaré aux Echos.

Lire l’intégralité de l’article sur numerama.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants