Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il était une fois #12 – João Gilberto

Note de la rédaction

Une émission diffusée en exclusivité sur ERFM le 4 mai 2019.

Il était une fois est l’une des nombreuses émissions d’ERFM. Cette petite émission musicale vous conte une histoire à sa manière. Matériel requis : enceintes haute fidélité, lumière tamisée, fauteuil club et verre de whisky. Bonne écoute !

 

Pour ce douzième épisode, nous partons à la redécouverte du musicien brésilien considéré comme le principal créateur de la bossa nova João Gilberto.

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2192020

    Des chansons tristes à mourir ou pour dépressif. Ça m’a foutu le bourdon pour cette fin de semaine.


  • #2192380

    Géniale cette émission ! Merci.

    J’adore la bossa. et pour MPNF, c’est pas de la tristesse, c’est de la "saudade", terme intraduisible en français et dans toute autre langue que le portugais (je crois). C’est un mélange de langueur, d’insouciance, et d’un peu d’introspection ...
    La bossa est intéressante parce que c’est le rock de l’hémisphère sud : la bossa est la fusion de la musique harmonique européenne et de la rythmique africaine, comme le rock au nord était une fusion également.


  • #2192536

    J’ai fini d’écouter l’émission et on doit noter que la plupart des tubes de l’émission sont écrits par Antonio Carlos Jobim qui est selon moi, un des plus grands compositeurs du 20ième, rien que ça !

    Mélodies géniales, accords puissants (mélange de jazz et de classique), c’est imparable :)

    Avec Joao Gilberto et Vinicius de Moraes, ils forment la "sainte trinité" de la bossa : Jobim pour la composition, Vinicius pour les paroles (un génie de la poésie), et Joao Gilberto pour le style épuré et syncopé à la guitare.

    Bien d’autres sont venus compléter et enrichir la bossa : Baden Powell, repris par Nougaro et Pierre Barouh entre autres ; Toquinho ; Edu lobo ; Carlos Lyra repris par Bardot ; Roberto Menescal qui a inspiré Francis Lai pour un homme et une femme, etc.


  • #2193349
    le 07/05/2019 par René Clémencic & Viollet-Le-Duc
    Il était une fois #12 – João Gilberto

    Merci E&R de revenir sur les fondamentaux.

    Malheureusement, les gens se tournent vers le rap, le rock, l’electro et autres sornettes qui misent sur l’ignorance d’un public impressionnable et friand de sensationnel ; d’où le peu de commentaires.